[ Aérien ] Aéroports parisiens: Roissy CDG, Orly, ...

Avion, bateau, péniche, vélo, piéton, etc... bref, tout ce qui permet de bouger.

Re: [ Aérien ] Aéroports parisiens: Roissy CDG, Orly, ...

Messagepar eomer » Mer 15 Juil 2020 19:26

Jake Sully a écrit:Faudra me dire où sont les terres agricoles que "bétonniserait" le T4 :roll: . .

La construction du T4 va déranger les lapins d'aéroport.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5528
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ Aérien ] Aéroports parisiens: Roissy CDG, Orly, ...

Messagepar guy21 » Ven 17 Juil 2020 14:28

eomer a écrit:
Jake Sully a écrit:Faudra me dire où sont les terres agricoles que "bétonniserait" le T4 :roll: . .

La construction du T4 va déranger les lapins d'aéroport.

... et accessoirement obliger le - coûteux - déplacement du poste 225 kV Est de la plateforme aéroportuaire récemment construit et fort malencontreusement placé sur les emprises du futur T4. C'est ballot, pour une fois que CDG s'était dotée d'un vrai réseau électrique...
Avatar de l’utilisateur
guy21
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2930
Enregistré le: Mar 14 Mar 2006 00:33
Localisation: 94

Re: [ Aérien ] Aéroports parisiens: Roissy CDG, Orly, ...

Messagepar benj » Mar 28 Juil 2020 22:59

Le projet doit être revu à la baisse pour le ministre délégué aux Transports. Affaire à suivre...

Actu.fr a écrit :

Aéroport Roissy-Cdg. Le projet du Terminal 4 cloué au sol par le ministre Djebbari
Le ministre délégué aux Transports a annoncé, mardi 28 juillet, sur Europe 1, que le projet du Terminal 4 de l'aéroport de Roissy-Cdg, devrait être revu en profondeur.

Alors que l’Autorité environnementale a demandé au groupe Adp, dans un rapport délivré le 8 juillet, de réévaluer l’impact environnemental de la future aérogare, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports a annoncé, mardi 28 juillet, sur Europe 1, que le projet « devra être revu en profondeur, c’est une réalité ».
Le projet, qui prévoyait l’accueil à l’horizon 2030 de 40 millions de passagers en plus, ne se justifie plus tel qu’il était prévu ».

Une intervention qui intervient alors que, le 17 juillet, des associations locales, nationales et internationales s’étaient déjà adressées à Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, pour demander le report de l’enquête publique sur l’extension de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Les associations estiment que « la crise sanitaire du coronavirus a provoqué une prise de conscience écologique et une évolution de comportement, avant de revenir sur le projet de l’aéroport de Roissy. »
Le collectif d’association appuie son courrier sur l’avis de l’Autorité environnementale sur l’étude d’impact du projet.
Au même moment le Conseil d’État vient d’envoyer un signal fort sur la pollution de l’air en sommant le gouvernement à prendre des mesures pour réduire la pollution au dioxyde d’azote et aux particules fines dans plusieurs zones, dont Paris-Île-de-France, « sous astreinte de 10 M € par semestre de retard ».

Que dit l’Autorité environnementale

L’Autorité environnementale le constat est sans appel. Pollution de l’air et des sites protégés, nuisances sonores, émissions de gaz à effet de serre. Tout serait à revoir selon l’Ae qui demande à « résoudre » l’équation entre l’augmentation du nombre de passagers, de vols, du trafic automobile induit et des émissions de gaz à effet de serre. Elle relève aussi que le respect des objectifs nationaux en matière environnementale « n’est pas décrit ni posé de manière complète », dans le dossier soumis par Adp.
Inquiétudes sur les impacts
L’Autorité environnementale constate d’ailleurs que le dossier omettrait même de prendre en compte « les impacts climatiques des émissions produites en phase de croisière des vols ».
L’Ae alerte ainsi sur « les incidences du projet sur la qualité de l’air et sur le bruit et donc la santé des résidents et riverains de la plateforme ».

Autre point d’importance relevé « aucune assurance que les aéronefs accueillis sur la plateforme seront bien modernisés », pour éviter les nuisances sonores.
Le rapport émet ainsi de sérieux doutes sur la crédibilité « des évaluations » du groupe Adp.
Sur le plan écologique, l’Ae estime que le traitement des eaux usées rejetées par l’extension de l’aéroport « ne paraît pas assuré. L’absence d’incidences sur le milieu et les sites Natura 2000 situés en aval de l’aéroport n’est pas démontrée ».

Le Terminal 4 à Roissy est le plus grand projet d’agrandissement aéroportuaire en France. Cette infrastructure pourrait accueillir l’équivalent du trafic d’Orly (40 millions de passagers en plus par an) pour un investissement de 8 milliards d’euros. À rebours des demandes des associations, d’un grand nombre d’élus et de la Convention citoyenne qui demande l’arrêt des extensions d’aéroports, le groupe Adp (Aéroports de Paris) a confirmé son intention de réaliser ce projet, avec un démarrage des travaux prévu en 2021. Ailleurs en Europe, plusieurs projets de ce type ont été annulés suite à la crise sanitaire comme à Copenhague, Madrid ou Barcelone.

Actu.fr
benj
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 500
Enregistré le: Lun 02 Mar 2009 21:32

Re: [ Aérien ] Aéroports parisiens: Roissy CDG, Orly, ...

Messagepar benj » Mar 04 Aoû 2020 14:52

On sait déjà que ces associations feront des recours dans le futur...

Le Parisien a écrit :

Aéroport de Roissy : un projet modifié du T4 ne convaincra pas les associations
Alors que le gouvernement et ADP affirment leur intention d’adapter le projet de développement de l’aéroport, les associations continuent de réclamer son abandon.

« Nous attendons l'annulation pure et simple du terminal T4! » Alors que le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, vient d'annoncer publiquement que « le projet du T4 devra être revu en profondeur », les associations comme l'Advocnar ne désarment pas. « Les choses sont en train de bouger », se félicite sa présidente Françoise Brochot. « Mais notre objectif reste d'obtenir l'abandon. »


Sollicité, le groupe ADP continue pourtant d'affirmer son intention de développer Roissy-Charles-de-Gaulle. « Bien que la crise actuelle ait un impact sur les prévisions de trafic aérien et sur la situation économique du groupe », indique la société, « la vision à long terme qui sous-tend le projet n'est pas remise en cause. »

ADP assure vouloir adapter le projet

ADP avance désormais de nouveaux arguments, dans la lignée du discours tenu par le ministre. « Le groupe ADP a décidé de conduire une adaptation en profondeur du projet afin de tirer les conséquences sanitaires et en termes de prévisions de trafic de la crise actuelle, de préparer l'arrivée de l'avion à hydrogène et de répondre aux recommandations de l'autorité environnementale du 8 juillet dernier. »

La société détaille quelques-unes des modifications en cours. « Le calendrier et le phasage du projet seront adaptés au plus juste des évolutions du trafic des vingt prochaines années, et pour permettre de créer les conditions de l'enquête publique », est-il annoncé. « La gestion et l'organisation des flux de passagers intégrant de nouvelles modalités sanitaires seront repensées. Le groupe accompagne l'engagement des constructeurs aéronautiques à mettre en service des avions hydrogènes en 2030-2035, et s'engage pour la décarbonation du transport aérien. »

Les associations militent pour une limitation du trafic

Autant d'annonces qui restent bien floues du point de vue des associations. « Concernant les avions hydrogènes, nous n'en sommes qu'aux balbutiements de la recherche », souligne Françoise Brochot. L'Advocnar s'oppose à tout projet qui impliquerait une extension des capacités de l'aéroport. « Nous nous positionnons pour la limitation du trafic aérien en général. Ce n'est pas admissible d'augmenter les vols pour des raisons de santé publique mais aussi au regard des enjeux climatiques et après la leçon que vient de nous donner le coronavirus. On sait que le trafic aérien a joué un rôle important dans la propagation du virus. »

Pour le moment, l'enquête publique concernant le terminal T4 est toujours prévue à l'automne.


Le Parisien
benj
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 500
Enregistré le: Lun 02 Mar 2009 21:32

Précédente

Retourner vers Aérien, maritime, etc...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités