[ Aérien ] Crise et recomposition du ciel européen

Avion, bateau, péniche, vélo, piéton, etc... bref, tout ce qui permet de bouger.

[ Aérien ] Crise et recomposition du ciel européen

Messagepar super5 » Sam 04 Fév 2012 10:44

Une semaine après Spanair, la compagnie nationale hongroise Malev cesse ses opérations.

Sa flotte (assez jeune) est composée principalement de 737NG qui devraient en principe trouver facilement preneur :
http://www.airfleets.fr/flottecie/MALEV.htm

Tandis que d'autres petites compagnies comme la TAP sont vouées à la privatisation :

http://www.lefigaro.fr/societes/2012/02 ... ropeen.php

Le Figaro a écrit:Faillites à répétition dans le ciel européen

Malev emploie 2 600 personnes et représente 40% du trafic de l'aéroport international de Budapest.

Une semaine après l'espagnole Spanair, la compagnie hongroise Malev cesse de voler. L'accumulation des pertes, la hausse du prix des carburants et la taille insuffisante promettent des mois difficiles pour les petites compagnies aériennes.

L'année 2012 s'annonce meurtrière pour les compagnies aériennes européennes. Une semaine après la faillite de l'espagnole Spanair, la compagnie nationale hongroise, Malev, cesse de voler à son tour après soixante-six ans d'existence. Ses dirigeants ont déclaré vendredi que faute de liquidités Malev, qui emploie 2 600 personnes et représente 40% du trafic de l'aéroport international de Budapest, était contrainte de cesser son activité.

Redevenue entreprise publique en février 2010, Malev s'est retrouvée au bord du gouffre lorsque la Commission européenne a jugé il y a un mois qu'elle devait rendre à l'État hongrois 126 millions d'euros perçus de 2007 à 2011, une somme jugée illégale par Bruxelles. Un remboursement impossible pour la petite compagnie qui, sur la seule année 2010, a affiché un déficit de 85 millions d'euros.

La liste des compagnies nationales en difficulté s'allonge en Europe. Les États propriétaires sont tentés de s'en défaire. Quelques-unes, comme la polonaise LOT ou la portugaise TAP et même la scandinave SAS, sont en cours de privatisation. LOT, qui a enregistré une perte de 262 millions de dollars en 2011, intéresse Turkish Airlines. La rumeur a cité Qatar Airways et surtout IAG (British Airways Iberia) comme repreneur éventuel de TAP. «Ces petites compagnies nationales sont arrivées au bout d'un modèle qui leur a permis de survivre pendant des décennies, souligne Bruno Goutard, conseiller sectoriel d'Euler Hermes. Elles sont trop petites sur le marché international face aux trois grands groupes européens, Air France KLM, Lufthansa et IAG. Et, sur le marché domestique, elles se retrouvent en concurrence avec les low-costs.»
Ryanair grand gagnant

Du reste, quelques heures après l'annonce de la cessation d'activité de la hongroise Malev, Ryanair a annoncé qu'elle allait baser quatre avions à Budapest pour faire voler deux millions de passagers en ouvrant d'ici au mois d'avril 31 nouvelles lignes au lieu des cinq annoncées le mois dernier.

«Depuis plusieurs années, ces petites compagnies qui accumulent des pertes sont confrontées à un endettement lourd. Le prix élevé du carburant en 2011 ne fait qu'aggraver la situation», analyse Bruno Goutard. Les prévisions de l'Association du transport aérien (Iata) ne sont franchement pas rassurantes: si l'Europe continue à s'enfoncer dans la crise, le secteur aérien pourrait perdre globalement 8,3 milliards de dollars et sa marge d'exploitation ne dépasserait pas 0,6 % cette année.

Ces difficultés concourent à favoriser un nouveau mouvement de consolidation dans le ciel européen. «L'Europe n'a pas connu une phase de concentration aussi forte que ce qui s'est passé aux États-Unis», souligne le conseiller d'Euler Hermes. Reste à savoir qui mènera ces opérations. Les grandes compagnies européennes gèrent actuellement leurs propres difficultés. Air France-KLM doit réaliser 2,5 milliards d'euros d'économies d'ici à fin 2014, Lufthansa en a annoncé 1,5 milliard. D'autres en profiteront.
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6113
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Retourner vers Aérien, maritime, etc...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités