[ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulouse

Aménagements, constructions, projets, ferroutage, ...

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar Alexandre » Sam 03 Fév 2018 19:57

greg59 a écrit:La ligne sera faite en deux temps selon le rapport Duron :
- Toulouse Nord, Bordeaux Sud, et tronçon nouveau entre Toulouse et Agen
- Agen - Bordeaux Sud
Simple question, pourquoi commencer par Agen - Toulouse et non Agen - Bordeaux ?


C'est ce que préconise le rapport, ca ne veut pas dire que ca se fera forcément de cette maniére. Si les ressources sont trouvées, rien n'empêche de faire le GPSO dans son intégralité ! Donc les tractations vont se poursuivre, avant la décision gouvernementale et le vote finale du parlement.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12312
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar greg59 » Sam 03 Fév 2018 21:13

La question est pourquoi phaser le projet ? Quel est le but ? Financier ? Technique ? Etc... :wink:
greg59
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 736
Enregistré le: Mer 29 Sep 2010 17:28
Localisation: Dunkerque

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar dionysos » Sam 03 Fév 2018 22:49

greg59 a écrit:La question est pourquoi phaser le projet ? Quel est le but ? Financier ? Technique ? Etc... :wink:

La saturation au nord de Toulouse a toujours été actée, empêchant la Région Occitanie de proposer un service cadencé Montauban - Toulouse. Il en est de même sur Bordeaux - Langon, peu de sillons sont idéaux en l'état. Toulouse - Agen est la section la plus sinueuse, le temps gagné sera le plus probant en construction partielle, et Agen restera desservie en ligne avec une desserte comparable à celle actuellement proposée. Les solutions en Gare TGV Estillac semblent faire douter le Conseil dans le potentiel envisageable actuel.
Modifié en dernier par dionysos le Dim 04 Fév 2018 13:02, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
dionysos
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1782
Enregistré le: Mar 14 Oct 2008 11:45
Localisation: Saint-Denis-lès-Martel

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar greg59 » Dim 04 Fév 2018 11:21

Merci !
greg59
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 736
Enregistré le: Mer 29 Sep 2010 17:28
Localisation: Dunkerque

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar Guillaume » Mar 06 Fév 2018 00:07

greg59 a écrit:La ligne sera faite en deux temps selon le rapport Duron :
- Toulouse Nord, Bordeaux Sud, et tronçon nouveau entre Toulouse et Agen
- Agen - Bordeaux Sud
Simple question, pourquoi commencer par Agen - Toulouse et non Agen - Bordeaux ?


Plutôt 3 temps
1/ Toulouse-Nord (noeud de Matabiau et sortie nord) et Bordeaux-Sud (noeud et sortie) en 2018/2022 pour scénarios 2 et 3 (2028/2032 pour scénario 1)
2/ Agen / Toulouse-Nord au plus tôt entre 2023 et 2037 pour scénario 2 (2023/2027 pour scénario 3 et 2033/2037 pour scénario 1)
3/ Bordeaux-Sud / Agen en 2033 / 2037 pour scénario 2 (2023 / 2027 pour scénario 3 et après 2038 pour scénario 1)
Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2180
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar Nicolas » Lun 12 Fév 2018 23:12

dionysos a écrit:
greg59 a écrit: Les solutions en Gare TGV Estillac semblent faire douter le Conseil dans le potentiel envisageable actuel.

Dionysos, je ne comprend pas bien le sens de la dernière phrase ("les solutions" ? /"le potentiel envisageable actuel" ?)
Qu'entends-tu par Gare TGV Estillac ? Des infos que j'ai pu collecter, la gare TGV semble être située sur la commune de Brax :

Image
Nicolas
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 197
Enregistré le: Dim 06 Mar 2005 18:34
Localisation: Toulouse / PLN

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar basco - landais » Jeu 12 Avr 2018 07:14

sud ouest a écrit:LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax : le recours des opposants rejeté

Sept requêtes avaient été déposées contre la déclaration d’utilité publique du projet.

Le Conseil d’Etat a rejeté ce mercredi les 7 requêtes déposées contre la déclaration d’utilité publique (DUP) de la ligne à grande vitesse (LGV) au sud de Bordeaux. Celle-ci devrait permettre de rallier Bordeaux à Toulouse (en 65 minutes) en 2024, Bordeaux à Dax (en gagnant 20 minutes) en 2027, et Dax à l’Espagne en 2032.

Par un décret du 2 juin 2016, les travaux nécessaires à la réalisation de ces deux lignes ferroviaires ont été déclarés "d’utilité publique". Or plusieurs communes et intercommunalités riveraines du projet, associations de défense de l’environnement, représentants des terroirs viticoles traversés par la LGV, et simples particuliers avaient demandé au Conseil d’État l’annulation de ce décret.

Ce dernier a rejeté leurs demandes et validé le projet en soulignant que la "procédure suivie a été régulière". Sur le fond, il reconnaît "l’intérêt public que présente ce projet pour l’aménagement du territoire", et estime que "les expropriations envisagées pour sa réalisation sont nécessaires pour atteindre les objectifs de l’opération".
Utilité publique confirmée

Enfin, il juge que "les coûts, les atteintes portées à la propriété privée et les risques pour les autres lignes de transport ne sont pas de nature à retirer aux lignes ferroviaires projetées leur caractère d’utilité publique, compte tenu en particulier des mesures prises afin de réduire les effets dommageables du projet, les atteintes à l’environnement, à l’agriculture, à la viticulture, à la forêt, aux monuments historiques et à la chasse".

À Bordeaux, Alain Juppé s’est félicité de cette décision qui a ainsi validé "l’évaluation socio-économique du projet et son importance pour le développement du grand Sud-Ouest", selon un communiqué de la Métropole.
Des élus landais satisfaits

Ce rejet est salué par plusieurs grands élus socialistes landais, ainsi que l’ancien secrétaire d’Etat aux transports, Alain Vidalies.

Sur le fond, le Conseil d’État "reconnaît (…) l’intérêt public que présente ce projet pour l’aménagement du territoire" ; C’est une très bonne nouvelle pour la Nouvelle-Aquitaine et les Landes", cosignent-ils dans un communiqué, qui poursuit :

"Plus rien ne s’oppose aujourd’hui à la réalisation de la LGV Bordeaux-Mont-de-Marsan-Dax, en direction de Bayonne et de l‘Espagne. Les engagements de l’État doivent à présent être respectés. Le gouvernement est devant une responsabilité historique pour notre territoire. La LGV Sud Europe Atlantique doit être réalisée. Plébiscitée par les habitants de notre région, elle est capitale pour l’avenir des Landes"

"Pour toutes ces raisons nous demandons au gouvernement d’inscrire prioritairement cette LGV dans la prochaine loi d’orientation des mobilités, en maintenant sa réalisation en 2027", paraphent Xavier Fortinon, président du conseil départemental, Elisabeth Bonjean, maire de Dax et présidente du Grand Dax, Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, le député Boris Vallaud, les sénateurs Monique Lubin et Eric Kerrouche et donc l’auteur même de la déclaration d’utilité publique en question, Alain Vidalies.


http://www.sudouest.fr/2018/04/11/lgv-b ... 5-3452.php
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9128
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar G.E. » Jeu 12 Avr 2018 07:39

C'est déjà ça ! :)
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20432
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar basco - landais » Jeu 12 Avr 2018 09:44

La Sepanso veut introduire un énième recours auprès de la Cour Européenne.
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9128
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar G.E. » Jeu 12 Avr 2018 12:46

Comme d'habitude... :twisted:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20432
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar Alexandre » Jeu 12 Avr 2018 14:03

Il faut bien qu’ils s’occupent... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12312
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar otto » Mer 20 Juin 2018 07:22

otto
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3222
Enregistré le: Jeu 02 Jan 2003 17:46
Localisation: Pays-Bas

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar G.E. » Mer 20 Juin 2018 10:05

La collectivité est la grande perdante dans l'affaire.

Quant à l'Etat, pourquoi a-t-il visé des DUP séparées qui sont autant de sources de recours ?
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20432
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar frantz58 » Mer 20 Juin 2018 10:39

Peut-être pour gagner du temps sur les dépenses en offrant encore plus d'armes aux opposants qui retarderont le projet, ainsi dans le même temps l'État sauve la face en abandonnant pas purement et simplement le projet.
Avatar de l’utilisateur
frantz58
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2337
Enregistré le: Mer 23 Fév 2011 15:07
Localisation: 03 / 58

Re: [ LN ] LGV Sud-Europe-Atlantique (5) : Bordeaux - Toulou

Messagepar colvert » Mar 26 Juin 2018 18:38

la fréquentation en hausse pour le Paris-Toulouse ; argumentaire pour les pro-tgv?:
https://www.ladepeche.fr/article/2018/0 ... -sncf.html
Publié le 26/06/2018 à 07:24, Mis à jour le 26/06/2018 à 10:33
Le TGV Toulouse-Paris fait bondir les chiffres de la SNCF
Transports
350 000 voyageurs supplémentaires en un an entre Toulouse et Paris./ DDM
La SNCF a annoncé que le trafic voyageur au départ de Toulouse avait bondi de 60 % depuis la mise en service du tronçon Tours-Bordeaux il y a un an.
Depuis son lancement le 2 juillet 2017, le TGV Océane, à raison de 3500 sièges chaque jour au départ de Toulouse, a enregistré une hausse de fréquentation de 60 %. «Un record» selon Gwendoline Cazenave, directrice du TGV Atlantique qui, lors d'une conférence de presse hier, a comparé les modes de transport : «C'est comme si 22 A 320 décollaient de Matabiau pour atterrir à Montparnasse».
Plus d'un million de voyageurs ont emprunté ces nouvelles rames Océanes, confortables et dotées de la wifi gratuite, qui relient, au mieux, le cœur de la ville rose à celui de la capitale en 4 h 08 depuis la mise en service du tronçon Tours-Bordeaux en juillet 2017.
Si ces résultats sont, en partie, liés à la politique tarifaire de la SNCF, «compétitive par rapport à l'avion», ils apportent de l'eau au moulin des défenseurs de la LGV Bordeaux-Toulouse, un tronçon dont les études ont montré qu'il permettrait de rentabiliser la ligne Paris-Toulouse via Bordeaux et de renforcer l'intermodalité. À cet égard, Jacques Rascol, directeur régional des TER, a insisté sur l'effet sur les TER avec une augmentation des correspondances de près de 9 % en Occitanie.
Gwendoline Cazenave voit également dans ces chiffres un «succès pour la mobilité durable». «TGV Océane génère 24 fois moins d'émissions de CO2 par passager qu'en avion 19 fois moins qu'en voiture et 9 fois moins que le covoiturage» a-t-elle affirmé.
Si elle n'a pas précisé quelles parts de marché le rail avait pris sur les navettes Air France entre Toulouse et Paris-Orly, elle a cependant annoncé une croissance de 80 % des voyages pour motif professionnel depuis le lancement. «Les voyageurs d'affaires apprécient de bénéficier d'un véritable bureau embarqué et connecté, de pouvoir aussi commander en ligne de la restauration pour un service prioritaire au bar» a-t-elle fait valoir. Pour continuer à aller chercher du trafic, la SNCF va poursuivre sa politique tarifaire attractive, avec des prix variant de 25 € à 49 €, des offres spécifiques pour les jeunes qui représentent un tiers des voyageurs, quelques bons plans pour cet été (lire ci-dessus). À Toulouse, ils sont nombreux à estimer que ce «succès populaire» devrait être amplifié si le tronçon Toulouse-Bordeaux, qui mettrait Toulouse à un peu plus de trois heures de Paris, voit le jour.
colvert
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 723
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Précédente

Retourner vers Chemins de fer

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités