[ LN ] LGV Lyon - Turin

Aménagements, constructions, projets, ferroutage, ...

[ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar Thomas » Ven 05 Sep 2003 17:34

J'ai vu un appel d'offre dans le Moniteur (5206, du 05-09-03) concernant le percement d'une galerie de reconnaissance (10 km, 7 m de large) depuis l'Italie pour vérifier et optimiser les choix techniques de percement. En tout cas si ce tunnel ce fait, ca va être quelque chose de grandiose à  construire (un de ces jours je vous mettrai un dessin de la gare souterraine de Modane !). Maintenant, vont-ils réellement trouver les 8 milliards d'euros sans concession ? 8O

Par contre s'ils le font ce tunnel, j'aurais plus mes TGV à Oulx pour aller à  Briançon. C'est dommage ça !
Modifié en dernier par Thomas le Mar 16 Sep 2003 12:46, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Thomas
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1104
Enregistré le: Mer 26 Mar 2003 01:30

Messagepar Nico » Dim 07 Sep 2003 23:02

Certes, ce projet grandiose est nécessaire :) mais il y a d'autres projets qui doivent passer avant :( , comme les LGV SEA jusqu'à Toulouse d'une part et l'Espagne d'autre part, LGV Est jusqu'à Strasbourg et surtout la traversée des Pyrénées par le rail car il y a plus de poids lourds qui traverse cette chaine de montagne que les Alpes. Eh oui! :!:
Mais bien-sûr, après tout ceci, le tunnel alpin devra être réalisé. :wink:
Nico
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 226
Enregistré le: Mar 29 Juil 2003 16:23
Localisation: Bordeaux

Lyon Turin, site internet

Messagepar Thomas » Mar 09 Sep 2003 10:11

Le site du consortium européen du Lyon Turin :

http://www.ltf-sas.com/index.htm
Avatar de l’utilisateur
Thomas
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1104
Enregistré le: Mer 26 Mar 2003 01:30

Messagepar Thomas » Mer 10 Sep 2003 17:58

Nico a écrit:il y a d'autres proojets qui doivent passer avant, comme les LGV SEA jusqu'à  Toulouse d'une part et l'Espagne d'autre part, LGV Est jusqu'à  Strasbourg et surtout la traversée des Pyrénées par le rail car il y a plus de poids lourds qui traverse cette chaine de montagne que les Alpes. Eh oui!


Re-voila une carte déjà  mise sur le forum de projet de ligne ferroviaire fret à  grand gabarit (attention, la carte n'indique que les voies ferrées) :

Image
Avatar de l’utilisateur
Thomas
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1104
Enregistré le: Mer 26 Mar 2003 01:30

Messagepar Nico » Jeu 11 Sep 2003 08:42

Moi je suis pour la traversée des Pyrénées avant Lyon-Turin.
Par contre, ce projet de passer par le centre me paraît ridicule: Les grands corridors actuellement en projet passent par l'ouest (LGV SEA) et par l'est (LGV Perpignan-Figueras).

Pourquoi ne pas faire un tunnel dans le pays Basque sachant qu'à  l'est la ligne nouvelle sera déjà  mixte?

En effet, passer au centre pose 2 problèmes: un coût ENORME, et de mauvais accès (pas de LGV).
Nico
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 226
Enregistré le: Mar 29 Juil 2003 16:23
Localisation: Bordeaux

Messagepar Thomas » Jeu 11 Sep 2003 09:44

L'absence de LGV n'est pas un problème, ce tunnel est uniquement dédié au Fret. Pour ma part je trouve très bien le passage au centre (trajet plus direct pour Bordeaux-Madrid ou Toulouse Madrid). Ce projet a aussi l'avantage de libérer les passages aux extrémités de la chaine pyrénéenne : Irun et Cerbères. Bref, trois passages ferroviaires répartis sur le massif à  égale distance les uns des autres c'est, je trouve, une excellente initiative.
Avatar de l’utilisateur
Thomas
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1104
Enregistré le: Mer 26 Mar 2003 01:30

Messagepar Nico » Jeu 11 Sep 2003 19:11

Vrai pour libérer les extrémités :bravo: , faux pour la rapidité :non: : l'axe directe Paris-Madrid correspond exactement à  la LGV SEA :D

Certes, une ligne de plus est toujours la bienvenue, mais en ces temps de restriction budgétaire, je pense qu'il faut être efficace!
Les deux lignes nouvelles de part et d'autre des Pyrénées sont pour ma part suffisantes et bien moins coûteuses, mais surtout les plus utiles.

La vérité, c'est que le projet de traversée centrale a été inventé par les élus de Toulouse et la région Midi-Pyrénées car ils ne sont pas situés sur un axe européen! :cry:
Mais je comprend tout à  fait leur volonté!
Nico
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 226
Enregistré le: Mar 29 Juil 2003 16:23
Localisation: Bordeaux

Messagepar pauldomi » Ven 12 Sep 2003 07:02

Petite remarque,il n'y a pas que Paris et Madrid, Toulouse et Saragosse, relié aujourd'hui en bus, cela compte pour du beurre ???? Je sais, le mal français de la centralisation où il est difficilement concevable de prendre
en compte des intérèts de la province
pauldomi
 

Messagepar Invité » Ven 12 Sep 2003 08:49

Ah non mais là  je suis entièrement d'accord avec toi!!!
Seulement, je suis Bordelais, et je sais tout le trafic qui passe par Bordeaux et le Pays Basque! :cry:
Je veux juste dire que passer, après l'est, par l'ouest des Pyrénées est bien moins cher et plus efficace. :(
Quand aux métropole déservies, c'est Bordeaux au lieu de Toulouse (pareil) et Irun-Bilbao-St Sébastien au lieu de Sarragosse (idem).
Donc pour desservir le même nombre (voir plus) de gandes villes, autant que ça soit efficace et moins cher. :D
Mais cela reste biensûr un avis personnel. :wink:
Invité
 

Messagepar pauldomi » Ven 12 Sep 2003 09:50

C'est tout de même étrange, l'Espagne est en train de rénover à  grand frais la ligne Saragosse-vers Canfranc, peut-être pense-t-il à  Demain et la
saturation prévisible des axes côtiers, à  un aménagement du territoire, à  un système fiable, d'où avec une redondance nécessaire. C'est vrai que la France est réputée pour sa vision sans faille de l'avenir du Fret Ferré, il n'y a qu'à  voir l'exemple de Mont-Saint-Martin près de Longwy, la saturation
de l'axe Rhone, alors qu'il existe une ligne rive Droite, la saturation de
Dijon, alors qu'il existe des voies de contournement à  l'abandon, la saturation de la grande ceinture Est Parisienne, alors qu'il existe une superbe deux voies passant via Laon-Reims-Chalons en Champagne-Culmont Chalindrey-Dijon, si ce n'est ce genre de détail,
on pourrait peut-être croire que la vision française est juste. La comparaison du réseau ferrée français avec l'étranger peut faire illusion si on y inclus les LGVs et que l'on se compare au Royaume Uni.
pauldomi
 

Messagepar Nico » Ven 12 Sep 2003 10:30

Ca c'est sûr!
L'Espagne qui améliore l'accès à  Canfranc. Et la France qui ne remet même pas en marche la ligne qui relie cette ville à  Pau. Certes, il n'y a qu'un voie, mais cela permetrait de faire passer un quantité de fret non négligeable. :(
En France, on réfléchit, mais bien souvent trop tard. :cry:
Nico
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 226
Enregistré le: Mar 29 Juil 2003 16:23
Localisation: Bordeaux

Messagepar Vincent » Ven 12 Sep 2003 14:02

Je crois surtout qu'on investit plus sur les accès vers le nord et l'est de l'Europe. Pour l'Espagne, c'est facile, ils n'ont pas de choix à  faire : tout passe par les Pyrénées pour aller en Europe. En France, on est obligé de faire des choix stratégiques... si on reportait tous les investrissements fait depuis 30 ans dans les Alpes vers les Pyrénées, les Espagnoles seraient en retard...
Avatar de l’utilisateur
Vincent
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1051
Enregistré le: Dim 24 Fév 2002 12:23

Messagepar Nico » Ven 12 Sep 2003 14:11

Oui, mais à  noter que les investissements dans les deux chaînes de montagne n'ont pas vraiment été les mêmes!
Nico
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 226
Enregistré le: Mar 29 Juil 2003 16:23
Localisation: Bordeaux

Messagepar eomer » Sam 13 Sep 2003 12:54

En ce qui concerne la traversée des Alpes, la mise en service du tunnel du Mt D'ambin semble impossible avant 2020: compte tenu du tps necessaire à  sa construction, il faudrait commencer les travaux dès maintenant. Cependant, la France aurait tout intérêt à  lancer rapidement la section entre St Exupéry et St Jean de Maurienne: le tunnel du Mt Cenis est loin d'être saturé pour le moment.

Je n'ai pas entendu parler d'une gare souterraine à  Modane: il me semble qu'il était question de séparer les traffic à  destination de la Lombardie (qui ne stopperaient pas entre Chambéry et la frontière) et les traffic destinés aux vallées alpines dont les trains quitteraient la lgv avant St Jean de Maurienne pour desservir St Jean, St Michel, Modane puis éventuellement Bardonechia et Oulx. A plus long terme, on peut envisager d'atteindre Briançon, Gap, Sisteron et Digne par l'emprunt successif des tunnels du Mt Cenis et du Montgenèvre....mais c'est une autre histoire.

En ce qui concerne la traversée des Pyrénées, le massif voit passer actuellement près de 10 K.PL par jour (contre 7 K.PL pour les Alpes). La situation devient donc critique surtout si l'on considère que ce trafic devrait fortement augmenter en raison du boom économique Ibérique et de l'intensification des relations avec le nord de L'Afrique. L'essentiel du trafic est concentré aux extrémités de la chaine (5K pour le Pertus, 4,5K pour Hendaye, le reste se répartissant entre Puymorens, Bielsa, le Vall d'Aran et le Somport).
Il devient donc urgent de transférer un maximum de trafic vers le rail. Pour cela, il existe deux projets de lgv: Figueras-Perpignan qui n'a de sens que si elle est prolongée jusqu'à  Nimes et Vittoria-Dax qui devraient à  long terme atteindre Bordeaux et libérer les lignes classique.

Le projet de traversée centrale fret des Pyrénées (comprenant le "tunnel du Vignemale") ne pourra intervenir qu'a long terme mais pourrait constituer la vrai solution. Si l'on prend une carte de l'Europe et que l'on trace une ligne Paris-Madrid, elle passe justement par cet itinéraire.

Il est amha simplement domage de ne pas prolonger la ligne fret jusqu'a Cahors: on pourrait alors utiliser la ligne POLT pour faire passer le fret puisque cette ligne devrait voir sa fréquentation voyageurs baisser après réalisaton de la lgv SEA et du barreau Poitiers-Limoges.

Note: sur cet axe, plus personne ne soutient le projet POLT et tout le monde veut désormais un vrai tgv...
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5157
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Messagepar eomer » Sam 13 Sep 2003 12:56

Autre remarque: pour les relations vers l'Espagne, il est difficile d'utiliser les lignes classiques en raison des différences d'écartement....
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5157
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Messagepar djakk » Sam 13 Sep 2003 20:55

et pour les tgv espagnols ?
y a t-il aussi une différence d'écartement ?
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Messagepar Nico » Dim 14 Sep 2003 00:18

Non, l'Espagne a décidé d'adopter l'écartement français pour les TGV. :bravo2:
Sinon je partage le même avis qu'eomer. :D
Nico
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 226
Enregistré le: Mar 29 Juil 2003 16:23
Localisation: Bordeaux

Messagepar pauldomi » Lun 15 Sep 2003 07:01

>>Non, l'Espagne a décidé d'adopter l'écartement français pour les TGV.
Et non, l'Espagne n'adopte pas l'écartement français, mais l'écartement anglais, un peu de vérité historique que diable, la France n'a fait qu'adopter
la norme anglaise (sauf gabarit, sinon cela aurait été trop simple !!!), ce qui explique le sens de circulation des trains en France (sauf Moselle et Alsace). Pour info, l'Espagne quand elle refait ses voies pose même par endroit trois rails afin d'avoir un double écartement. Il n'y a pas que les LGVs espagnoles qui profitent de l'écartement standart.
pauldomi
 

Messagepar eomer 2 » Lun 15 Sep 2003 15:24

pauldomi a écrit:>>Et non, l'Espagne n'adopte pas l'écartement français, mais l'écartement anglais, un peu de vérité historique que diable, la France n'a fait qu'adopter la norme anglaise .


Si l'on veut poursuivre la vérité historique jusqu'au bout, les ingénieurs Anglais n'ont fait que reprendre l'écartement des roues du carosse de la reine qui était celui des rails sur les voies romaines. Les romains, eux, se sont inspirés des chariots de guerre Egyptiens à  deux chevaux....en fait, l'origine de l'écartement des rails est la dimension de l'arrière train d'un cheval de guerre !

Lorsque l'on songe que cet écartement des rails a permis de définir la taille des containers et donc celle des camions et des voies d'autoroute, des soutes d'avion cargo, des barges flottantes et même des boosters des navettes spatiales (qui sont transportés par chemin de fer), on peut se dire que la face du mode aurait changée si les chevaux avaient été moins larges !
eomer 2
 

LGV transalpine (Lyon-Turin)

Messagepar Thomas » Mer 05 Mai 2004 16:27

Résultat pour le Lyon Turin (Source AFP) :


La France et l'Italie ont signé mercredi à  Matignon un mémorandum prévoyant le financement à  parts égales de la liaison ferroviaire transalpine Lyon-Turin au-delà  de la subvention sollicitée auprès de l'Union européenne.

L'accord a été signé par les ministres des Transports, Gilles de Robien, et Pietro Lunardi, en présence des chefs de gouvernement français Jean-Pierre Raffarin et italien Silvio Berlusconi.

Le coût du "projet, soit 12,5 milliards d'euros, sera partagé à  peu près à  50-50 entre la France et l'Italie", a précisé M. Berlusconi lors d'un point de presse commun. "La date de réalisation et d'entrée en fonction est prévue pour 2015-2018", a-t-il ajouté.

Au total, Paris et Rome devraient financer environ 5 milliards d'euros chacun, la part de l'Union européenne s'élevant à  2,6 milliards d'euros, a-t-on précisé dans l'entourage de M. de Robien.

Selon le mémorandum, "l'engagement effectif des travaux est conditionné à  l'obtention d'une subvention de 20% de l'Union européenne pour la section internationale allant de l'ouest du massif de la Chartreuse au noeud de Turin", a-t-on indiqué à  Matignon.

Le projet de TGV et ferroutage Lyon-Turin prévoit le percement d'un tunnel de 52 kilomètres entre la France et l'Italie pour le passage de TGV et le trafic de marchandises.

Sur les 52 kilomètres de tunnel, "37% seront à  la charge de la France et 63% à  la charge de l'Italie", a précisé M. Berlusconi. © AFP.
Avatar de l’utilisateur
Thomas
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1104
Enregistré le: Mer 26 Mar 2003 01:30

Suivante

Retourner vers Chemins de fer

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités