[ LN ] LGV Lyon - Turin

Aménagements, constructions, projets, ferroutage, ...

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar Coccodrillo » Dim 22 Fév 2015 20:59

Le transit (surtout pour les poids lourds) est déjà très cher aux deux tunnels franco-italiens, sera-t-il politiquement et socialement (protestations des transporteurs...) faisable de le rehausser encore ?
Coccodrillo
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 265
Enregistré le: Sam 28 Juin 2008 11:06
Localisation: Suisse

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar Maastricht » Mar 24 Fév 2015 18:05

Annonce d'un lancement des travaux l'an prochain, pour une mise en service en 2028-2029. Nous aurons alors tous de beaux cheveux blancs :tourne:

AFP avec lemoniteur.fr a écrit:Lyon-Turin : François Hollande annonce lancement des travaux en 2016

A l’occasion d’une rencontre avec Matteo Renzi le 24 février, le président français a souhaité débloquer le dossier en souffrance de la ligne ferroviaire Lyon-Turin. Il attend une participation de l’UE à hauteur de 40% du projet, le reste étant à la charge de la France et de l’Italie.

« En 2001, c’est-à-dire, il y a plus de 14 ans, un accord a été passé pour le lancement d’une ligne ferroviaire Lyon-Turin et pour que des travaux puissent être engagés », a expliqué le président français. « Il a fallu attendre aujourd’hui pour que puissions enfin traduire cet accord et engager une double opération », a-t-il poursuivi avant de détailler. « La première, c’est de pouvoir avoir les actes juridiques permettant le lancement des travaux qui seront effectifs à partir de 2016″, a expliquéFrançois Hollande. « La seconde opération est d’aller chercher les financements (…) et nous pouvons attendre de l’Union européenne 40% de nos financements », a-t-il complété.

Lors de ce sommet franco-italien, les deux ministres des Transports, Alain Vidalies pour la France et Maurizio Lupi pour l’Italie, ont paraphé l’accord pour « l’engagement définitif des travaux de la section transfrontalière de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin ».

8,5 milliards d’euros au total

La veille, la société TELT (Tunnel Euralpin Lyon Turin) avait annoncé avoir été choisie pour construire et gérer la section transfrontalière de la nouvelle la ligne à grande vitesse. Elle succède à LTF (Lyon Turin Ferroviaire). TELT sera détenu pour moitié par l’Etat français et pour l’autre, par la compagnie nationale des chemins de fer italiens, FS Holding. Le lancement du projet avait été validé lors d’un sommet franco-italien à Lyon en septembre 2012.

La France et l’Italie ont aussi formalisé la demande de financement européen, à hauteur de 40% soit entre 1,1 à 1,2 milliard d’euros, pour la période de travaux allant jusqu’à 2020 et concernant le tunnel transalpin de 57 km. Au total la construction de ce tunnel s’élève à 8,5 milliards d’euros. Cette demande de financement sera déposée d’ici la fin de semaine.

Cette « autoroute ferroviaire », combinant fret et trafic de voyageurs, dont le projet lancé en 1991 a été maintes fois ajourné, devrait entrer en service en 2028-2029. Mais les opposants à ce projet, particulièrement virulents côté italien, le jugent néfaste pour l’environnement et d’un coût exorbitant. 47 d’entre eux ont été condamnés fin janvier à des peines de prison pour des heurts violents en 2011.
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6478
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar basco - landais » Jeu 16 Juil 2015 23:06

batirama.com / AFP a écrit:Lyon-Turin: vers un surpéage pour les poids lourds


Le péage des autoroutes françaises traversant les Alpes devrait augmenter de 10 à 15% pour les poids lourds pour financer le projet de tunnel ferroviaire reliant Lyon à Turin.

Dans un rapport remis au Premier ministre Manuel Valls, le sénateur UMP Michel Bouvard (Savoie) et le député PS Michel Destot (Isère) estiment que ces surpéages, conformes à la directive européenne "Eurovignette", permettraient de dégager 40 millions d'euros supplémentaires de recettes nettes par an au profit de la construction de ce tunnel de 57 km de long.

Pour éviter un choc tarifaire, MM. Bouvard et Destot suggèrent d'introduire ces majorations de manière progressive, "par exemple sur cinq ans à raison de +2% ou +3% par an, soit une hausse de moins de deux euros par an sur les trajets les plus longs". Ils estiment que ce surpéage pourrait être maintenu "jusqu'à 50 ans après l'ouverture du tunnel de base", soit théoriquement à la fin des années 2070.

Matignon a indiqué dans un communiqué que ce rapport allait désormais "faire l'objet d'un examen par le gouvernement et d'une concertation avec les parties prenantes afin d'en préciser les conditions de mise en oeuvre". La finalisation du plan de financemement du projet "permettra de lancer concrètement les chantiers d'ici à 2017-2018", poursuit le cabinet du Premier ministre.

François Hollande avait évoqué en février le lancement du chantier dès 2016, mais il s'agissait du creusement au tunnelier d'une galerie de reconnaissance côté français, et pas du chantier du tunnel principal. Le calendrier prévu reste inchangé pour la galerie de Saint-Martin-la-Porte en Savoie (2016) et le tunnel principal (2017-2018), a précisé Matignon.

Décharger le trafic transalpin de camions

Dans le rapport de MM. Bouvard et Destot, chargés d'une mission fin 2014 par le Premier ministre, les deux élus soulignent que l'UE autorise une majoration allant jusqu'à 25% pour les péages d'autoroutes situées en zone montagneuse. A condition toutefois que les recettes soient "investies dans des tronçons transfrontaliers de projets prioritaires d'intérêt européen comprenant des infrastructures situées dans des régions montagneuses", ce qui est bien le cas de la LGV Lyon-Turin.

Toutefois, les parlementaires ont dit écarter l'idée d'une augmentation d'un quart et préféré privilégier l'hypothèse de deux taux: +10% sur les autoroutes des Alpes du Nord et +15% sur les autoroutes des Alpes du Sud, notamment la liaison côtière entre Aix-en-Provence et la frontière italienne, "pour tenir compte de niveaux de péages moins élevés dans ce secteur".

Dans un communiqué, la coordination des opposants au Lyon-Turin, qui dénonce un "grand projet inutile", juge que le rapport "rédigé avec partialité", "se borne à créer une nouvelle TVA" et "n'apporte aucune solution pour améliorer la situation environnementale dans les Alpes".

L'"autoroute ferroviaire" du Lyon-Turin, combinant fret et trafic de voyageurs, devrait entrer en service en 2028-2029, selon le dernier calendrier communiqué, afin de décharger le trafic transalpin de camions, source d'importantes nuisances dans les vallées alpines.

Le rapport Bouvard-Destot rappelle que les plus de 8 milliards d'euros "nécessaires pour la construction du tunnel de base seront apportés au taux maximum de 40% par l'Europe". Une première tranche de 813,8 millions d'euros, en deça du 1,2 milliard demandé, a été validée la semaine dernière par Bruxelles.

Le reste du financement se partage entre l'Italie (57,9%) et la France (42,1%), soit près 2 milliards d'euros côté français, "échelonnés sur les 12 ans de construction de l'ouvrage", selon la même source.




Source : batirama.com / AFP
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9049
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar G.E. » Ven 17 Juil 2015 07:47

Cette taxe est en fait autorisée par l'Europe. On peut la considérer comme un premier pas vers le financement de ce gouffre financier qu'est le Lyon-Turin pour lequel la France n'a pas le premier centime d'euro à débourser. Mais au final, comme rien ne garantit la réalisation de ce projet des les délais indiqués, l'intérêt pour l'Etat est avant tout de récupérer du cash à court terme. Ou comment la pollution sert d'alibi à des hausses d'impôt déguisées.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19961
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar BenFett » Ven 17 Juil 2015 12:51

2 milliards d'euros étalés sur 12 ans, ça fait 167 millions d'euros par an.
Avec la taxe autoroutière qui apporterait 40 millions d'euros par an, la facture pour l'Etat français ne serait "que" de 127 millions d'euros par an.
BenFett
Sentier
Sentier
 
Messages: 6
Enregistré le: Mar 23 Mar 2010 09:23

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar G.E. » Ven 17 Juil 2015 14:33

Je pense que l'idée est que les 40 M€ supplémentaires prélevés annuellement sur les PL servent au remboursement annuel du méga-emprunt qui financera le seul tunnel de base. On lit que cette surtaxe sera pérenne puisque l'article évoque la décennie 2070 au cours de laquelle nos os ne devraient plus trop nous faire mal. A la louche, il y a de quoi trouver les 2 MM€ nécessaires sur une telle période.

Rappelons que ce montant est sous-estimé du fait des nombreux aléas que va inévitablement rencontrer le chantier et des très nombreux travaux annexes à mener : ligne nouvelle Lyon-Chambéry, tunnels de Chartreuse et Belledonne, etc. qui ne sont pas du tout financés. S'il est engagé un jour, ce chantier promet d'être interminable.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19961
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar Hanternoz » Ven 17 Juil 2015 22:02

Le surpéage au delà de la durée actuelle des concessions ?
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 395
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar G.E. » Sam 18 Juil 2015 08:09

Les concessions des deux tunnels du Mont-Blanc et du Fréjus s'arrêtent fin 2050. On peut se douter qu'il y aura à cette date remise en concession et maintien du péage.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19961
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar Hanternoz » Sam 18 Juil 2015 17:36

Les tunnels peut-être , mais les autoroutes ?
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 395
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar G.E. » Sam 18 Juil 2015 18:02

Pour les autoroutes c'est la question classique : que se passera-t-il après la fin des concessions actuelles ? Déjà, ce n'est pas pour demain (vers 2035 suite au plan de relance autoroutier), et ensuite il y a fort à parier que les autoroutes resteront payantes.

L'Etat ne va pas se priver d'une manne pareille et le Lyon-Turin ou tout autre chantier ferroviaire servira d'alibi tout trouvé (s'il en manquait ! :lol:) à une nouvelle concession.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19961
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar Alexandre » Sam 18 Juil 2015 22:08

Hanternoz a écrit:Les tunnels peut-être , mais les autoroutes ?


Même chose, les autoroutes ne redeviendront jamais gratuites, il ne faut pas rêver.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12062
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar Ced » Jeu 14 Jan 2016 20:14

le tunnelier de la galerie de reconnaissance coté français est prêt en tout cas....

http://www.lejsl.com//edition-le-creuso ... chnologies

http://www.leparisien.fr/lyon-69000/lyo ... 451157.php
Ced
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1221
Enregistré le: Lun 31 Mar 2003 21:07
Localisation: Grenoble


Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar G.E. » Jeu 18 Aoû 2016 17:27

C'est à peine croyable, pour la SNCF, une partie du Lyon-Turin existe déjà ! :lol: 8)

:arrow: http://www.sncf.com/fr/geolocalisation

Zoomez vers Bourgoin et Lyon-Saint-Exupéry, même si bizarrement aucun train ne circule. :ptdr:

Image
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19961
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar fantransport » Ven 19 Aoû 2016 02:59

Ça fait déjà quelques temps que la LN Lyon - Chambéry est présent sur cette carte. Il y a également la partie entre Bourgoin et Chambéry.

Alors qu'en Grand Est, on ne voit même pas la 2nd phase de la LGV Est (de Beaudrecourt à Vendenheim) mais les TGV apparaissent bien sur la carte, mais pas le tracé.
Avatar de l’utilisateur
fantransport
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 413
Enregistré le: Mer 22 Mar 2006 00:35
Localisation: Crolles entre A41S et D1090 (ex N90)

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar JMB » Mer 07 Déc 2016 23:24

Avatar de l’utilisateur
JMB
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1628
Enregistré le: Jeu 30 Mar 2006 18:52
Localisation: 91 RD186 Km 3

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar greg59 » Jeu 26 Jan 2017 13:41

Feu vert du sénat pour le Lyon Turin : https://twitter.com/hashtag/LyonTurin?src=hash
greg59
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 590
Enregistré le: Mer 29 Sep 2010 17:28
Localisation: Dunkerque

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar road66 » Mer 19 Juil 2017 18:59

Après les coupes dans le budget militaire Macron 1er le petit s'attaque aux infrastructures !
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/0 ... -pause.php
road66
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 261
Enregistré le: Sam 15 Juil 2006 14:14

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar colvert » Mer 19 Juil 2017 20:05

road66 a écrit:Après les coupes dans le budget militaire Macron 1er le petit s'attaque aux infrastructures !
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/0 ... -pause.php

Certains se réjouissent de cette pause annoncée pour ce projet
http://www.20minutes.fr/lyon/2106907-20 ... comprendre
et trouvent la décision sage
http://www.ledauphine.com/france-monde/ ... n-concerne
d'autant que la Cour des comptes déclarait que : "Ce projet, dont l'intérêt et le financement d'ensemble ne peuvent se déduire de la seule hypothèse de cofinancement européen, paraît largement hors de portée budgétaire, non seulement en 2019, mais également au-delà." et "le caractère très préoccupant de cette perspective pour l'équilibre futur des finances publiques"
http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon ... Lyon-Turin
La ministre Élisabeth Borne confirme "une pause" sur le Lyon-Turin
Par Justin Boche

Publié le 19/07/2017 à 14:46
Le 6 juillet dernier, Élisabeth Borne a déclaré que le projet de ligne Lyon-Turin était mis "en pause". "Une bonne chose" pour Jean-Charles Kohlhaas, conseiller régional RCES, qui a invité "la ministre des Transports à profiter de cette pause pour étudier les alternatives au projet, car il y a urgence dans les vallées alpines qui souffrent de la pollution de l’air".

Le 6 juillet dernier, après la conférence de presse de Nicolas Hulot sur le plan Climat, le site internet Reporterre a interrogé la ministre des Transports, Elisabeth Borne sur le projet de ligne Lyon-Turin. Cette dernière a confirmé que le projet était mis "en pause". "Le président de la République vient d’annoncer que, dès lors que les engagements qui ont été pris et les besoins incontournables en termes d’entretien et de régénération dépassent de dix milliards les recettes prévisibles à ce stade, nous sommes obligés de faire une pause pour réfléchir au modèle de mobilité et prioriser les projets", a déclaré la ministre avant de préciser : "On fait une pause, on réexamine les orientations en termes de mobilité, on réexamine les dépenses et les ressources pour ne plus faire de promesses pas financées, et avoir des ressources cohérentes avec les promesses qu’on a faites".

Un projet "en pause" après un "coup de com" à 200 000 euros

Des déclarations qui vont dans le sens du rapport publié le 29 août 2016 par la Cour des comptes qui déclarait à propos de la ligne Lyon-Turin : "Ce projet, dont l'intérêt et le financement d'ensemble ne peuvent se déduire de la seule hypothèse de cofinancement européen, paraît largement hors de portée budgétaire, non seulement en 2019, mais également au-delà." Les Sages avaient souligné "le caractère très préoccupant de cette perspective pour l'équilibre futur des finances publiques".

Pourtant le mercredi 21 juin dernier, TELT (Tunnel Euralpin Lyon-Turin), maître d’ouvrage franco-italien du Lyon-Turin, avait annoncé le lancement prochain de 81 appels d’offres, pour un montant de 5,5 milliards d’euros lors du “TELT Roadshow”, un grand événement de communication organisé à l'hôtel de région devant 400 représentants de grands groupes, de PME et de TPE. Un hôtel de région prêté à TELT "à titre gracieux" pour un événement qui avait coûté 200 000 euros à l'organisme public, comme nous le révélons dans notre mensuel de juillet/août. Un "coup de com’" dénoncé à l'époque par le groupe RCES (Rassemblement citoyen écologiste & solidaire). "La grosse opération de communication organisée à l'hôtel de région montre la fébrilité des promoteurs du projet Lyon-Turin. En France, on n'a pas le droit de lancer des appels d'offres quand on n'a pas le budget pour, et à aucun moment la contribution de la France n'a été inscrite au budget de l’État", avait déclaré Jean-Charles Kohlhaas, le conseiller régional RCES.

"Une bonne chose"

Ce dernier à à nouveau réagit ce mercredi après les déclarations d'Elisabeth Borne en estimant que "le gouvernement se rend compte du gouffre financier que représente le Lyon Turin". "Une bonne chose", pour le conseiller régional qui a invité "la ministre des Transports à profiter de cette pause pour étudier les alternatives au projet, car il y a urgence". "Les vallées alpines souffrent de la pollution de l’air. Le report modal doit être organisé dès maintenant en utilisant la ligne existante. C’est ce que nous répétons sans cesse et ce que nous avons à nouveau défendu lors de la dernière assemblée régionale. Laurent Wauquiez n’a pas été sensible à nos arguments. Peut-être que la ministre le sera", a-t-il conclu
colvert
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 598
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ LN ] LGV Lyon - Turin

Messagepar road66 » Mer 19 Juil 2017 21:19

Un gouvernement de boutiquiers et de petits comptables !! incapable d 'envisager de grands projets d'infra pour la France et combien d'emplois en jeu dans les tp ?
LAMENTABLE !!!!
road66
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 261
Enregistré le: Sam 15 Juil 2006 14:14

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité