[ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Aménagements, constructions, projets, ferroutage, ...

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar G.E. » Jeu 15 Oct 2015 19:10

Arnaud a écrit:Lancement d'Intercités 100% Eco sur Paris - Strasbourg et Paris - Nantes le 12 décembre, avec un aller-retour les samedis et dimanches pour les deux destinations (comme pour Bordeaux).


Quand SNCF-train concurrence SNCF-bus... :lol:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar dionysos » Jeu 15 Oct 2015 20:33

G.E. a écrit:
Arnaud a écrit:Lancement d'Intercités 100% Eco sur Paris - Strasbourg et Paris - Nantes le 12 décembre, avec un aller-retour les samedis et dimanches pour les deux destinations (comme pour Bordeaux).


Quand SNCF-train concurrence SNCF-bus... :lol:

Sur le site sncf.com, toute l'offre sncf, TGV, IC, Bus est annoncée être systématiquement proposée pour chaque destination où cela est possible.
Avatar de l’utilisateur
dionysos
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1772
Enregistré le: Mar 14 Oct 2008 11:45
Localisation: Saint-Denis-lès-Martel

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar Arnaud » Ven 16 Oct 2015 10:38

dionysos a écrit:@Arnaud : A l'heure où j'écris ces lignes, soit Paris - Nancy - Strasbourg n'est pas encore ouvert à la vente, soit tout est vendu pour un mois. 8)

Hors période de Noël, les prix TGV semblent tout de même assez serrés. Pas un mal.


Les ventes de l'IC Eco de l'Est ont ouvert aujourd'hui seulement... pour une raison que j'ignore. Avec la période de forte affluence liée au marché de Noël de Strasbourg, j'imagine que SNCF voulait éviter qu'il soit pris d'assaut dès le jour de l'ouverture des ventes, surtout que ses horaires sont très bien étudiés pour permettre aux parisiens de passer un week-end en Alsace.

A noter que l'IC Eco de Nantes propose un service de restauration ambulante, qui n'existe pas dans les 3 autres (Toulouse, Bordeaux et Strasbourg). Je croyais que la restauration à bord des trains était lourdement déficitaire ?? Plus tant que ça visiblement puisque SNCF se permet d'en proposer sur un service low-cost... :shock:

En terme de matériel roulant, l'IC Eco de Toulouse réutilise la rame du train de nuit, ceux de Bordeaux et de Nantes des rames de réserve de la ligne Paris - Orléans - Tours/Bourges et celui de Strasbourg une rame de réserve de la ligne Paris - Troyes - Belfort.

Ce qui est assez cocasse, c'est que sur Voyages SNCF, l'IC 100% Eco Paris - Strasbourg est moins cher que Ouibus (15€ contre 19€), pour un temps de trajet inférieur de 3h minimum (4h contre plus de 7h)... :ptdr:
Avatar de l’utilisateur
Arnaud
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2337
Enregistré le: Lun 02 Oct 2006 18:16
Localisation: Andrésy (78)

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar Hanternoz » Ven 16 Oct 2015 13:51

A remarquer aussi que le Nantes Paris Économique passera par Orléans ( Les Aubrais). De quoi allonger le trajet et ne pas saturer la ligne directe ?
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 389
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar Arnaud » Ven 16 Oct 2015 13:59

Hanternoz a écrit:A remarquer aussi que le Nantes Paris Économique passera par Orléans ( Les Aubrais). De quoi allonger le trajet et ne pas saturer la ligne directe ?


A mon avis, c'est surtout pour une question de matériel : il n'y a pas de rames IC disponibles à Montparnasse.
Avatar de l’utilisateur
Arnaud
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2337
Enregistré le: Lun 02 Oct 2006 18:16
Localisation: Andrésy (78)

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar dionysos » Sam 17 Oct 2015 13:02

@Arnaud: L'ayant vue, la restauration ambulante existe dans l'IC éco Paris - Toulouse, bien qu'elle ne soit pas explicitée publicitairement.

Ce qui est assez cocasse, c'est que sur Voyages SNCF, l'IC 100% Eco Paris - Strasbourg est moins cher que Ouibus (15€ contre 19€), pour un temps de trajet inférieur de 3h minimum (4h contre plus de 7h)... :ptdr:

C'est sûr, pourquoi s'embêter à faire du bus, alors qu'avec un peu de bonne volonté la ligne classique totalement désœuvrée vous offre des prestations "grande vitesse" et de service public quand le bus se traîne, sur la RN4, je suppose? 8)
Avatar de l’utilisateur
dionysos
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1772
Enregistré le: Mar 14 Oct 2008 11:45
Localisation: Saint-Denis-lès-Martel


Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar nanar » Jeu 22 Oct 2015 19:13

Le Figaro a écrit:Aucun des sept passagers n'a été blessé, mais le conducteur et le chef de bord sont très choqués. Les bons réflexes de sécurité du personnel de bord et la zone à faible circulation ferroviaire, où s'est produite la collision, ...

7 passagers et 2 employés Sncf à bord de cet AGC. Je serais curieux de connaître le ratio R/D d'un tel service. 8)
nanar
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2310
Enregistré le: Lun 06 Juin 2005 14:44
Localisation: Lyon

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar gavatx76 » Jeu 22 Oct 2015 19:20

C'est à chaque fois la même rengaine lors des incidents sur les trains régionaux hors zones urbaines. Le nombre de passagers est ridicule. :cry:
gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3816
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar Maastricht » Jeu 22 Oct 2015 19:54

Les gars, jetez un petit coup d'oeil à la fiche horaire avant de nous servir un poncif encore fumant. Le TER 848973 part d'Abancourt (636 hab) à 7h28. Il dessert Formerie (2 098 hab) à 7h33. Il avait encore six arrêts, puis terminus à Rouen Rive Droite à 8h25. A Abancourt, le train est en correspondance avec celui qui est arrivé de Le Tréport à 6h34 (!). On ne va donc pas reprocher à ce malheureux TER de n'avoir chargé que sept voyageurs à ce stade de son parcours. Hervé Morin en a en tout cas profité pour juger que les trains en Haute-Normandie, "c'est le Moyen-Age". Le débat s'élève. En tout cas dans bien des situations cet incident aurait pu se transformer en une catastrophe de grande ampleur.
Avatar de l’utilisateur
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6480
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar gavatx76 » Jeu 22 Oct 2015 21:16

Désolé, j'avais lu par ailleurs que l'incident concernait le train Amiens-Rouen à hauteur de Serqueux. :oops:
gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3816
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar otto » Ven 03 Juin 2016 05:12

otto
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3029
Enregistré le: Jeu 02 Jan 2003 17:46
Localisation: Pays-Bas

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar G.E. » Ven 03 Juin 2016 06:42

J'ai mal aux yeux de bon matin... Il y a des noms qui font peur. :lol:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar otto » Ven 03 Juin 2016 06:46

J'étais sûr que cela allait plaire.
otto
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3029
Enregistré le: Jeu 02 Jan 2003 17:46
Localisation: Pays-Bas

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar Alexandre » Ven 03 Juin 2016 07:00

A ce jour, Pepy est toujours président de la SNCF...
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12028
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar gavatx76 » Mer 21 Déc 2016 20:10

Des (gros) sous pour le reseau...

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/12/21/l-etat-promet-46-milliards-d-euros-pour-renover-le-reseau-sncf_5052326_3234.html

L’Etat promet 46 milliards d’euros pour rénover le réseau SNCF
Sur dix ans, l’effort portera sur les lignes les plus fréquentées et sur le réseau régional. Ce plan de financement pluriannuel était attendu.

LE MONDE ECONOMIE | Par Éric Béziat


C’est une première. Et un effort public sans précédent en faveur du ferroviaire en France qui vient d’être affirmé. Mardi 20 décembre, le conseil d’administration de SNCF Réseau a approuvé le premier contrat de performance pluriannuel entre l’Etat et l’établissement gestionnaire des voies ferrées françaises.
« Cela acte la progression des budgets consacrés à la modernisation du réseau à un niveau jamais atteint auparavant », se réjouit SNCF Réseau dans un communiqué.
Au total, 46 milliards d’euros seront consacrés, en dix ans, à la régénération du réseau ferré hexagonal, soit autant que la dette colossale de l’entreprise (44 milliards d’euros à la mi-2016). L’effort porte tout particulièrement sur les lignes très fréquentées (les plus « circulées » pour reprendre le jargon maison).
Ce réseau structurant – les lignes à grande vitesse et les grandes lignes des trains Intercités – aura droit à un financement particulier de 27,9 milliards d’euros d’ici à 2027, avec une montée en puissance progressive. Dès 2017, 2,6 milliards d’euros lui sont consacrés et, à partir de 2020, chaque année, 3 milliards d’euros seront destinés à sa remise à neuf.
Lire aussi : La SNCF va supprimer 1 200 postes en 2017

Les lignes régionales et les nœuds ferroviaires bénéficieront, pour leur part, de 12 milliards d’euros sur dix ans. Ainsi, 900 millions d’euros seront investis par les régions et SNCF Réseau dès 2017 pour rénover les lignes régionales dans le cadre des contrats de plan Etat-région. Là encore, une montée en puissance est prévue, avec plus de 1 milliard dès 2018 contre 600 millions aujourd’hui.
« Une étape très importante a été franchie »
Enfin, pour arriver aux 46 milliards d’euros promis, il faut ajouter 4,5 milliards d’euros de travaux de mise en conformité (suppression des passages à niveau, accessibilité aux handicapés…) et 1,8 milliard d’euros destinés aux achats industriels et technologiques (numérisation des voies, achat de trains-usines ou de grues spéciales pour poser les aiguillages…).
POUR LA PREMIÈRE FOIS, LA FRANCE S’ENGAGE À LONG TERME SUR LE FERROVIAIRE, COMME ELLE LE FAIT SUR LE MILITAIRE
C’est peu dire que ce plan de financement pluriannuel était attendu. En interne, d’abord, où l’on se dit ravi de disposer d’une visibilité financière à long terme et d’échapper enfin aux aléas d’un financement de type budgétaire remis en question chaque année.
« Une étape très importante a été franchie, se félicite-t-on chez SNCF Réseau. Pour la première fois, nous avons droit à une enveloppe spécifique pour le réseau structurant. »
Au-delà de SNCF Réseau, toutes les institutions qui gravitent autour du ferroviaire réclamaient, depuis plusieurs années, ce contrat prévu par la loi sur la réforme ferroviaire de 2014 et exigé par les directives européennes sur le rail. L’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières, dans un avis sévère émis le 15 décembre sur le projet de budget 2017 de SNCF Réseau, en rappelait la nécessité. « Il est urgent de conclure, dans les meilleurs délais, un contrat ambitieux », insistait le gendarme du rail, qui doit désormais valider le contrat du mardi 20.
Pour la première fois, donc, la France s’engage à long terme sur le ferroviaire, comme elle le fait sur le militaire. Il a fallu forcer la main de Bercy, très réticent à ce genre d’exercice, et qui rechignait, depuis plusieurs mois, à valider le chiffrage. L’Etat a fini par céder sous la pression des incidents, des accidents, des usagers, des élus… Il définit enfin un semblant de stratégie : investir massivement sur le réseau le plus fréquenté, éventuellement au détriment du reste.
« Cela ne suffit pas »
Mais ce contrat de performance suffira-t-il à rénover un réseau qui a vingt ans de retard ?
« Les moyens, c’est bien, mais cela ne suffit pas, réagit Jean Lenoir, vice-président de la Fédération nationale des associations d’usagers et ancien administrateur de SNCF Réseau. L’effort de productivité est essentiel pour y arriver. »
Le ­contrat, justement, prévoit un engagement de performance et d’économies à hauteur de 1,2 milliard d’euros à l’horizon 2026.
« Un réseau rénové entraîne moins d’entretiens correctifs, détaille-t-on chez SNCF Réseau. Nous allons aussi gagner sur les achats, grâce à la relation de long terme avec nos fournisseurs, permise par l’existence du contrat. »
Lire aussi : La SNCF entre en campagne pour rafler les futurs métros du Grand Paris à la RATP

SNCF Réseau compte aussi améliorer sa productivité, en allongeant les périodes de travaux nocturnes – de six heures actuellement à huit heures. Cela nécessitera des discussions avec les associations d’usagers, qui anti­cipent déjà une « gêne colossale sur les dessertes du soir, du matin, du week-end et les trains de nuit ».
Si une nouvelle étape a été franchie vers une modernisation de la gouvernance du rail français, il reste bien des inconnues. A commencer par la question, toujours pas réglée, de l’énorme dette de SNCF Réseau. Sans même parler de l’avenir du contrat lui-même, soumis à une révision dans trois ans et aux vicissitudes de la vie politique française, qui connaît une échéance majeure dans moins de six mois.
Éric Béziat
Journaliste au Monde

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... bhUoM41.99
gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3816
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

Traverser la France pour 5 euros... debout

Messagepar Auriom » Sam 01 Avr 2017 00:11

Mobilicités a écrit:Trop cher, le train ? La SNCF lance OuiStand, des trains sans place assise... mais à 5 euros

Régulièrement attaquée sur ses tarifs jugés trop élevés, la SNCF a l'intention de marquer un grand coup à l'occasion de la mise en service des lignes nouvelles Sud Europe Atlantique et Bretagne-Pays de la Loire le 2 juillet prochain.

Alors même que la réduction à 2h du trajet Paris-Bordeaux ou à 1h25 du trajet Paris-Rennes se traduira par une hausse du billet normal, elle compte faire oublier ces augmentations par la mise en place, au même moment, de TGV d'un nouveau type.

Mieux que Ouigo

L'idée se veut révolutionnaire : traverser toute la France à un prix réellement imbattable et étouffer toute concurrence. De nouveaux TGV réservés aux parcours longue distance n'offriront que des places à... 5 euros. Ces trains seraient mis en place pour des parcours - sans arrêt - tels que : Lille-Perpignan, Paris-Nice, Strasbourg-Rennes ou Lille-Bordeaux.

Comment arriver à de tels tarifs ? En faisant plus que doubler le nombre de passagers dans une rame. Et pour cela, rien de plus simple que d'enlever les sièges. Pour 5 euros, il faudra accepter de voyager debout. "Il y aura bien sûr des barre verticales pour s'accrocher et même, en 1ère classe, des supports sur lesquels s'appuyer, comme dans les nouvelles rames du métro parisien", rassure Guillaume Pépy. Cela devrait permettre d'emporter plus de 1000 voyageurs dans une rame Duplex libérée de tous ses fauteuils - soit plus de 2000 personnes dans deux rames en unité multiple.

Y a-t-il une clientèle pour cela ? Le patron de la SNCF n'a aucun doute. "Bien sûr : pour aller de Lille à Nice pour 5 euros, tout le monde fera ça. Je n'ai aucune inquiétude." Et si l'on a mal aux jambes ? "Rien de plus simple que de se les dégourdir en marchant jusqu'à la voiture-bar."

Le nom de ce nouveau service ? OuiStand, en hommage à ces OuiBus qui ont su attirer une nouvelle clientèle.

M. Pépy se veut tellement confiant qu'il envisage d'ores et déjà la suppression à moyen terme de tous les Ouigo et autres Intercités Eco, voire de tous les tarifs réduits, au profit de son nouveau bébé OuiStand.
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1941
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Paris

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar eomer » Sam 01 Avr 2017 07:39

Ah oui, pas mal.
Remarque: pour les Eurostars des neiges remplis de jeunes Anglais en pleine santé, ce serait pas plus mal de disposer de 18 voiture-bar.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5131
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar Samib » Sam 01 Avr 2017 10:18

Et bien sûr ces Ouistand ne circuleront qu'une fois par an à cette même date :?:
Samib
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3017
Enregistré le: Lun 19 Nov 2007 18:47

Re: [ SNCF ] Discussion générale, enjeux...

Messagepar Nono » Sam 01 Avr 2017 12:01

Oui, intéressant pour des trajets de moins de 2h00, et par exemple pour aller à la mer pêcher !!! Et là, c'est du gros :mrd:
Avatar de l’utilisateur
Nono
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 856
Enregistré le: Sam 26 Aoû 2006 13:31
Localisation: Lille, Grand Boulevard (D670, ex-N350)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités