[ SNCF ] Fret

Aménagements, constructions, projets, ferroutage, ...

Re: [ SNCF ] Fret

Messagepar Lorenzo » Dim 25 Mai 2014 14:08

Certes !!!

Quel intérêt de transporter la remorque en poids mort alors que juste le conteneur suffis .. encore un lobby de Lorh..

Il serais a mon avis bien plus efficace de garder la gabarit, et de créer de vrais nœud automatique de chargement déchargement des caisses.
Lorenzo
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 151
Enregistré le: Dim 25 Oct 2009 16:05
Localisation: Bouches du Rhône

Re: [ SNCF ] Fret

Messagepar eomer » Dim 25 Mai 2014 14:43

Lorenzo a écrit:Il serais a mon avis bien plus efficace de garder la gabarit, et de créer de vrais nœud automatique de chargement déchargement des caisses.

Ça marchait très bien dans les années 70-80 chez Novatrans.
La societe a ete rachetee fin 2013 par le Groupe Charles Andre qui veut "developper l'offre rail-route en Europe": attendons d'en savoir plus.
http://www.novatrans.fr/
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5155
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ SNCF ] Fret

Messagepar djakk » Dim 25 Mai 2014 16:18

Lorenzo a écrit:Quel intérêt de transporter la remorque en poids mort alors que juste le conteneur suffis .. encore un lobby de Lorh..

Le problème c'est qu'on n'a pas beaucoup de transport de conteneurs sur poids-lourds en France.
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Re: [ SNCF ] Fret

Messagepar djakk » Ven 05 Déc 2014 08:31

Shanghai (Yiwu exactement) -> Madrid, 21 jours de train, il traverse la France aujourd'hui !
http://www.ouest-france.fr/insolite-le- ... re-3026449

Une carte de son chemin : http://www.washingtonpost.com/blogs/wor ... -in-china/
Il y a une photo de la loco, mais elle a sans doute été changée plusieurs fois, à chaque pays …
Voire pareil pour les wagons, y a-t-il eu transbordements des containers ?
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Re: [ SNCF ] Fret

Messagepar dark_green67 » Jeu 26 Mai 2016 12:14

Un article au sujet du report modal de la route vers le fer, en Europe comme en France :

http://www.lesechos.fr/journal20160525/lec2_industrie_et_services/021960451105-le-transport-de-marchandises-par-train-ne-se-porte-pas-mieux-en-europe-quen-france-2001098.php

Le transport de marchandises par train ne se porte pas mieux en Europe qu'en France

Un audit de la Cour des comptes européenne publié mardi pointe le recul du rail face à la route, malgré les objectifs affichés.
Les freins constatés en France se retrouvent dans d'autres pays.


Le transport de marchandises par rail périclite dans l'Hexagone, mais la situation n'est guère plus reluisante en Europe. Telle est la conclusion d'un audit sur le sujet publié ce mardi par la Cour des comptes européenne, qui estime, en s'appuyant sur les données fournies par la Commission et cinq études de cas, dont la France, que le fret ferroviaire n'est « toujours pas sur la bonne voie ».

A Bruxelles comme à Paris, la nécessité de promouvoir le rail par rapport à la route est pourtant martelée depuis des années, pour limiter l'impact environnemental ou décongestionner certains axes routiers. En 2011, la Commission s'est notamment fixé comme objectif de transférer 30 % du fret routier transporté sur des distances supérieures à 300 kilomètres vers le train ou les voies navigables à l'horizon de 2030, et à passer à plus de 50 % d'ici à 2050.

Et pourtant, la part modale du rail dans le transport intérieur de marchandises dans l'Union ne cesse de décliner. Elle est passée en moyenne de 19,7 % en 2000 à 17,8 % en 2013, laissant les trois quarts du marché aux camions. Avec 15 % des cargaisons transportées par train (contre 20 % en 2000), la France fait certes mieux que l'Espagne (4,6 %) ou l'Italie (13 %), mais nettement moins bien que l'Allemagne (23,5 %), qui bénéficie il est vrai de sa position géographique centrale.

Les maux dont souffre le fret ferroviaire, note l'audit, se retrouvent dans la plupart des pays. Malgré la libéralisation du marché, effective depuis 2007, « certaines pratiques anticoncurrentielles perdurent », relève le texte, qui illustre son propos en France avec le fait que Fret SNCF « dispose bien plus souvent de sillons [les créneaux horaires de circulation sur le réseau, NDLR] fixes, c'est-à-dire moins sujets à des changements liés à des travaux d'entretien, etc., que les autres opérateurs ».

Par ailleurs, les trains de marchandises arrivent souvent bon derniers dans l'ordre de priorité des gestionnaires d'infrastructures, quand il s'agit d'annuler des circulations en cas de trafic perturbé. Les redevances d'accès pour circuler sur le réseau sont également « plus élevées que celles permettant d'accéder à la route », ce qui réduit encore la compétitivité du transport ferroviaire.

Enfin, le rapport critique la manière dont Bruxelles alloue ses subventions : celles-ci vont trop souvent à la route ou à des projets de TGV, et quand elles sont allouées à des projets de fret ferroviaire, « le rapport coût-efficacité des projets cofinancés par le budget de l'UE est faible », regrettent les auditeurs.

Ces derniers préconisent donc une série de réformes, afin d'améliorer le service rendu aux entreprises clientes : suppression de certaines contraintes administratives, transparence accrue sur la performance des réseaux... Surtout, le rapport glisse, pour « promouvoir des conditions de concurrence équitables entre les différents modes de transport, qu'il conviendrait de tenir compte des "effets externes" (incidence sur l'environnement...) » afin de fixer le coût d'accès à l'infrastructure. Ce qui reviendrait, en France, à ressusciter l'écotaxe poids lourds. Pas sûr que le gouvernement, malgré les velléités dans certaines régions, y soit prêt...

Lionel Steinmann, Les Echos
dark_green67
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2978
Enregistré le: Mer 19 Mar 2008 17:18
Localisation: Vincennes

Re: [ SNCF ] Fret

Messagepar jacques43 » Mer 25 Oct 2017 16:21

2017 sera-t-elle la dernière année de Fret SNCF ? :roll:

http://www.mobilicites.com/011-6533-Fret-SNCF-les-elus-denoncent-une-communication-alambiquee.html

Fret SNCF : la direction ne parvient pas à rassurer le personnel

Les élus au comité d'établissement de Fret SNCF ont quitté la séance du 18 octobre 2017 pour protester contre la façon "alambiquée" de démentir un projet de filialisation, la direction ayant affirmé ne "pas s'interdire" cette option, selon des élus du personnel.

Interrogée par l'AFP le 16 octobre 2017, la direction de la SNCF avait fermement démenti "tout projet de filialisation ou de privatisation pour 2018" affirmant également qu'il n'y avait "pas de projet de suppression de 3.000 emplois pour 2018".

Depuis quelques semaines, les rumeurs bruissent en interne sur une profonde restructuration de l'activité fret, en perte depuis de nombreuses années, et un risque d'accélération des suppressions de postes, le chiffre de 3.000 suppressions (sur 6.000 postes) étant évoqué.

Selon une source syndicale, des cadres ont notamment été informés d'"un plan stratégique dans les prochaines semaines" prévoyant "le regroupement de Fret SNCF avec VFLI", filiale privée de la SNCF dans le fret.

Une "réponse alambiquée"

Devant les élus du Comité d'établissement (CE) réunis en assemblée plénière, le directeur de Fret SNCF, Jean-Marc Longequeue, a d'abord réaffirmé le contenu de cette déclaration, selon deux élus du personnel. Puis "il est sorti du bois" en évoquant "une étude lancée début septembre sur la bonne manière de recapitaliser Fret SNCF" et "dit qu'il ne fallait pas s'interdire d'organiser une filialisation en estimant qu'elle pourrait être une opportunité pour l'entreprise", ont rapporté Olivier Petit, secrétaire du CE, et Thierry Nardy, président de la commission économique. "Cette réponse alambiquée ne nous a pas rassurés", a commenté M. Petit.

Dans une motion commune, l'ensemble des élus du personnel ont dénoncé les "imprécisions" et "discours dissonants" de la direction et demandé à être "informés" des avancements de cette étude.

L’avenir du fret en jeu

Le CE appelle en outre, dans un communiqué, "l'État à jouer son rôle de stratège" et à organiser un "grand débat public" au premier trimestre 2018 sur l'avenir du fret. "Plus que jamais, le fret ferroviaire relève d'un intérêt général stratégique pour la France, répondant aux besoins de l'activité économique des entreprises, de l'environnement et de l'aménagement du territoire", écrit-il.

Dans un communiqué mercredi, la CGT-Cheminots (premier syndicat à la SNCF) fustige une "stratégie vouée à l'échec" et destructrice d'emploi, estimant que "FRET SNCF est un laboratoire d'expérimentation pour inoculer le virus qui pourrait conduire à vendre à la découpe le groupe public ferroviaire SNCF".

Lundi, SUD-rail (troisième syndicat) avait demandé au gouvernement de "stopper la privatisation" dénonçant "l'absence de courage politique" des gouvernements successifs vis-à-vis du fret.

Le fret ferroviaire, dont le CE narre la "casse" depuis les années 90 dans une vidéo mise en ligne mercredi, ne transportait plus en 2015 que 10% des marchandises circulant dans l'Hexagone, et la route plus de 87%. Confrontée depuis 2006 à la concurrence d'entreprises privées, et en interne à celle de VFLI et de Geodis, Fret SNCF a enregistré une perte nette de 314 millions d'euros en 2016 et est endettée à hauteur de 4 milliards d'euros.

AFP


Au final, rien d'étonnant. D'une part regrouper les activités Fret sous une seule bannière - ce qui n'est peut-être pas stupide - mais d'autre part des suppressions d'emplois massives et aucune stratégie de redressement et de reconquête des marchandises... :?
jacques43
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 253
Enregistré le: Mar 30 Avr 2013 13:34

Re: [ SNCF ] Fret

Messagepar eomer » Jeu 26 Oct 2017 05:17

jacques43 a écrit:Au final, rien d'étonnant. D'une part regrouper les activités Fret sous une seule bannière - ce qui n'est peut-être pas stupide - mais d'autre part des suppressions d'emplois massives et aucune stratégie de redressement et de reconquête des marchandises... :?

Le Fret SNCF n'est de toutes façons pas viable. Depuis les débuts d'internet, il y a un débat sur l'attelage automatique dont la généralisation est systématiquement refusée par les syndicats. On refuse de supprimer le moindre emploi de cheminal occupé à visser/devisser: cela revient à ne pas remplacer les ouvrier à la Charlie Chaplin par des machines.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5155
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ SNCF ] Fret

Messagepar jacques43 » Jeu 26 Oct 2017 14:40

Le problème du fret ferroviaire dépasse la SNCF et est plus global. VFLI semble plus dynamique que FRET SNCF mais tout est relatif... Les volumes transportés sont dérisoires par rapport a la route et se pose le problème de la compétitivité du secteur (concurrence déloyale de la route), qualité des sillons...
Les pertes de ouibus sont colossales sans que cette activité ne soit remise en cause...
Et les privés ECR, DB captent un peu de trafic mais le plus gros du potentiel est quasiment inexploité (débranchement des ITE, ...)
jacques43
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 253
Enregistré le: Mar 30 Avr 2013 13:34

Précédente

Retourner vers Chemins de fer

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités