Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Aménagements, constructions, projets, ferroutage, ...

Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar SebDau » Mar 05 Mai 2009 10:05

Sud-Ouest a écrit:SAINT-JEAN-D'ANGÉLY. La réfection de la voie ferrée précède le projet d'électrification des lignes Niort-Saintes-Royan et Saintes-Angoulême, défendu par Dominique Bussereau, le secrétaire d'État aux Transports
Sur de bons rails

Le chantier de modernisation de la voie, entre Villeneuve-la-Comtesse et Saint-Jean-d'Angély, s'achèvera le 15 mai. ( PHOTO DOMINIQUE PARIES)


Un train express régional, avec correspondance TGV à  Niort, met Royan à  quatre heures de Paris. C'est plus court, et plus rapide, qu'une liaison par Angoulême. Or, depuis le 12 janvier, et jusqu'au 15 mai, aucun train ne circule entre Niort et Saintes, pour cause de modernisation de la voie ferrée.

Le chantier est suivi de près par Dominique Bussereau. Entre Saint-Georges-de-Didonne, où il réside, et la capitale, le secrétaire d'État aux Transports emprunte la ligne à  intervalles réguliers. L'usager-ministre a donc, hier, supervisé, avec une attention toute particulière, ces travaux qui en annoncent d'autres.

Cette modernisation de la voie précède, en effet, le projet d'électrification de « l'étoile de Saintes » que porte le même Dominique Bussereau comme ministre mais aussi en tant que président du Conseil général. Un projet destiné à  faire circuler, ensuite, des TGV entre Niort, Saintes et Royan mais aussi entre Saintes et Angoulême, afin d'offrir aux voyageurs des correspondances vers Toulouse ou l'Espagne.

La Région financera l'étude

Avant que cette électrification ne soit inscrite au contrat de projets État-Région 2013-2019, des études doivent être menées. Il y en coûtera 4,5 millions d'euros. Le Conseil général de Charente-Maritime en financera une partie. Michel Boutant, le président PS du Conseil général de la Charente, défenseur de la ligne Saintes-Angoulême, devrait en faire autant.

Hier matin, sur le chantier de Saint-Jean-d'Angély, le secrétaire d'État aux Transports doutait encore de la participation financière de la Région (1) dans cette étude. Mais, surprise, la conférence permanente du Conseil régional, réunie, dans l'après-midi, à  Poitiers, a inscrit un crédit de 250 000 euros pour « une étude exhaustive des potentialités de modernisation des lignes Niort-Saintes, Angoulême-Saintes et Royan-Saintes. »

Ségolène Royal, la présidente PS du Conseil régional, y met, toutefois, une condition. Elle demande qu'un comité de pilotage, réunissant l'ensemble des collectivités locales concernées, suive cette étude. Une condition acceptée par Dominique Bussereau. Le secrétaire d'État aux Transports, qui bataillait ferme depuis deux ans pour ce financement régional - il avait plutôt fait une croix dessus - se réjouissait, hier soir, du « consensus » autour de ce projet.

Un meilleur confort

Mais avant de l'électrifier un jour, il fallait mettre la ligne Niort-Saintes sur de bons rails. Ce qui est en cours avec l'actuel chantier de modernisation qui concerne, surtout, un tronçon de quelque 25 kilomètres entre Villeneuve-la-Comtesse et Saint-Jean-d'Angély.

Les travaux consistent (1) à  supprimer 9 000 traverses métalliques et bois, à  les remplacer par des traverses bétons, à  renouveler le ballast et, surtout, à  réaliser de longs rails soudés.

Les voyageurs y gagneront en confort mais pas en rapidité. Du moins dans un premier temps. Après l'électrification de la ligne, la circulation de TGV supposera, aussi, le traitement, voire la suppression, de passages à  niveau. Il en existe trois dans la seule traversée de Saint-Jean-d'Angély. Paul-Henri Denieuil, le maire, souhaite que la question soit étudiée rapidement, les aménagements n'étant pas sans conséquence sur la circulation dans sa ville.

Un train régional de plus

Au terme de l'actuel chantier de modernisation de la voie, les trains de marchandises pourront, eux, gagner en vitesse. Quant au Conseil régional, dès septembre, il mettra en service un train express régional (TER) supplémentaire chaque jour entre Niort et Saintes. Cinq trains, contre quatre avant les travaux, circuleront.

« Cette ligne paraissait condamnée. Les correspondances avec le TGV à  Niort l'ont confortée. L'électrification permettra d'y développer de nouveaux trafics voyageurs et marchandises », assure Dominique Bussereau.

La Saintaise Michèle Carmouse reste, pour sa part, dubitative. « La priorité me semble être l'électrification de la ligne La Rochelle-Bordeaux. La région Pays de la Loire est en train de financer, par étapes, l'électrification entre Nantes et La Rochelle. Nous serons, de ce côté-là , en retard... », indique la conseillère régionale communiste, vice-présidente de la commission TER.

(1) Les travaux en cours coûtent 15 millions d'euros : 4 millions d'euros sont pris en charge par l'État, 4 autres millions par Réseau ferré de France et 7 millions d'euros par le Conseil général de Charente-Maritime.
SebDau
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 489
Enregistré le: Jeu 08 Sep 2005 23:07
Localisation: Saint-Médard-en-Jalles (33)

Messagepar basco - landais » Mar 05 Mai 2009 16:47

Si je comprends bien, on verra dans peu de temps Segolène et Bussereau main dans la main sur la couverture des magazines "people" :lol:

C'est drole de voir que les interets de certains arrangent d'autres, mais je doute que Monsieur le Secretaire d'Etat au transport emprunte le rail pour se rendre de Paris à  St Georges de Didonne :roll:
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9029
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Messagepar paul » Mar 05 Mai 2009 21:00

Salut

L'électrification de la Rochelle Bordeaux me semble plus urgente que Niort - Saintes. Le trafic sur cette petite ligne n'est que de 5 A/R TER et un éventuel TGV, quand la ligne Bordeaux - La Rochelle voit 4 Corail, et de nombreux TER.

Mais bon, on ne va pas se plaindre non plus :D

Paul
paul
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 191
Enregistré le: Lun 14 Mai 2007 19:18
Localisation: Bordeaux

Messagepar Coyote86 » Mer 06 Mai 2009 10:20

Quand ils disent qu'ils veulent électrifier l'étoile de Saintes, ils oublient La Rochelle - Saintes et Saintes - Bordeaux.

Et il est sûr que la transversale Nantes - Bordeaux est 15 fois plus urgente que les lignes à  voie unique de l'étoile de Saintes.

Et pourquoi ne pas plutôt éléctrifier La Rochelle - Bordeaux prioritairement et en même temps la ligne Saintes - Royan.
Coyote86
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 90
Enregistré le: Mar 06 Mar 2007 17:35

Messagepar G.E. » Mer 06 Mai 2009 11:06

Coyote86 a écrit:Quand ils disent qu'ils veulent électrifier l'étoile de Saintes, ils oublient La Rochelle - Saintes et Saintes - Bordeaux


Parce que ces 2 relations ne seront pas empruntées par des TGV...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Coyote86 » Jeu 07 Mai 2009 19:07

G.E. a écrit:Parce que ces 2 relations ne seront pas empruntées par des TGV...


Bah je m'en doute bien ;)

Mais y a un truc que je pige pas ! Pour faire des Paris - Royan, il ne serait pas plus logique d'électrifier Angoulême - Saintes - Royan ?
Car une fois la LGV SEA terminée (un jour peut être ...) , il pourrait y avoir un raccordement direct et les TGV mettraient moins de temps ...

Enfin bon, si je dis ça, je dis rien moi ....
Coyote86
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 90
Enregistré le: Mar 06 Mar 2007 17:35

Messagepar Benjism89 » Mar 12 Mai 2009 15:54

Coyote86 a écrit:
G.E. a écrit:Parce que ces 2 relations ne seront pas empruntées par des TGV...


Bah je m'en doute bien ;)

Mais y a un truc que je pige pas ! Pour faire des Paris - Royan, il ne serait pas plus logique d'électrifier Angoulême - Saintes - Royan ?
Car une fois la LGV SEA terminée (un jour peut être ...) , il pourrait y avoir un raccordement direct et les TGV mettraient moins de temps ...

Enfin bon, si je dis ça, je dis rien moi ....


Un retournement serait alors nécessaire en gare de Saintes, ce qui n'est pas nécessaire pour l'autre itinéraire. De plus, un raccordement existera au sud-ouest de Poitiers sur la ligne de la Rochelle, alors que le seul raccordement prévu au nord d'Angoulême est situé assez loin de la ville (d'où des temps de parcours amha comparable pour Angoulême et pour Niort depuis Paris). Cela dit, je ne connais pas le temps précis, et le trajet par Angoulême est peut-être plus court ... Ce dernier trajet présente en plus l'avantage de desservir la ville moyenne de Cognac, beaucoup plus importante que celle de St-Jean d'Angély sur la ligne de Niort.
Benjism89
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 52
Enregistré le: Jeu 07 Mai 2009 12:22
Localisation: Encerclé par la Petite Ceinture

Messagepar Doktor Villamos » Mer 13 Mai 2009 12:11

Depuis Paris le trajet est légèrement plus court par Niort, les deux itinéraires utilisent une partie de l'ex radiale Chartres Bordeaux mais via Cognac, c'est pour remonter sur Paris !
- via Niort comme dit Benjism pas de retournement à  Saintes
enfin l'itinéraire via Cognac est une ligne secondaire, via Niort c'est une ligne encore plus secondaire MAIS qui a été autrefois un axe majeur d'où tracé plus ou moins rectiligne favorable à  la grande vitesse, plateforme à  double voie permettant de rectifier les courbes pour améliorer la vitesse.

Je résume , via Niort :
- plus court
- tracé favorable à  la grande vitesse
- pas de retournement
- dessert un désert, donc moins d'arrêts que via Cognac !
Doktor Villamos
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 520
Enregistré le: Jeu 04 Mai 2006 09:54

Messagepar Benjism89 » Mer 13 Mai 2009 12:35

Doktor Villamos a écrit:Depuis Paris le trajet est légèrement plus court par Niort, les deux itinéraires utilisent une partie de l'ex radiale Chartres Bordeaux mais via Cognac, c'est pour remonter sur Paris !
- via Niort comme dit Benjism pas de retournement à  Saintes
enfin l'itinéraire via Cognac est une ligne secondaire, via Niort c'est une ligne encore plus secondaire MAIS qui a été autrefois un axe majeur d'où tracé plus ou moins rectiligne favorable à  la grande vitesse, plateforme à  double voie permettant de rectifier les courbes pour améliorer la vitesse.

Je résume , via Niort :
- plus court
- tracé favorable à  la grande vitesse
- pas de retournement
- dessert un désert, donc moins d'arrêts que via Cognac !


Mouais, enfin le but d'un TGV n'est pas non plus de desservir un désert ;) Le passage par Cognac doit être vu comme un avantage, puisqu'il permet de faire bénéficier une autre ville moyenne du TGV.
Benjism89
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 52
Enregistré le: Jeu 07 Mai 2009 12:22
Localisation: Encerclé par la Petite Ceinture

Re: Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar Raminagrobis » Jeu 30 Déc 2010 17:22

Lien

Voilà qui fait suite logique au premier post de ce fil : 18 mois après Niort-Saintes , c'est au tours de Angoulème-Saintes d'être rénovée. C'est des travaux classiques : rafraichissement du ballast, traverses en béton, longs rails soudés.
A nouveau, l'électrification à terme est évoquée.
Pour mémoire, il existe (c'est le train grande ligne à passer par là, mais il y a un flux TER significatif et un peu de fret), un corail Austerlitz-Royan par Cognac et Saintes, mais seulement l'été.

Si on électrifie un jour, ce sera pour verdir ce TER et pour glisser un TGV paris-Royan par Cognac dont les posts ci-dessus débataient. Peut être viable grâce au tourisme à royan (station balnéaire, port de plaisance, spectacles), même si bassin de population est limité (Agglos de Saintes + Cognac + Royan # 120 000 habs environ). Il y a aussi toutes l'activité viticole de Cognac qui est génératrice de traffic (maisons de négoce, industries connexes comme la verrerie), le tourisme fluvial sur la Charente (en pleine expansion), une base de l'armée de l'air à Cognac (les militaires en permission, ça voyage), le siège de coop atlantique (groupe qui gère des tas de commerces de détail à travers la France) à Saintes... Tout ça ensemble ça a une chance de remplir un TGV. Mais d'un autre coté, il y a plein de possibilités de correspondances à Angoulème et à Niort...
Raminagrobis
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 660
Enregistré le: Mer 14 Juil 2010 15:41

Re: Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar G.E. » Mer 14 Jan 2015 10:20

Poitou-Charentes s'apprête à dépenser énormément d'argent pour certaines lignes afin de faire venir de rares TGV à Royan. Est-ce bien raisonnable ? Même la SNCF ne s'engage pas !

Avec un système ferroviaire en faillite, il devient urgent de geler tous ces projets dispendieux et de remettre les raisonnements à l'endroit : Demande -> Besoins de financement, alors que visiblement on est toujours sur Besoins de financement -> Demande éventuelle : c'est le monde à l'envers !!!

Sud-Ouest a écrit:La direction régionale de la SNCF a fait savoir qu’aucune décision n’avait été prise quant à la création d’une desserte vers Royan

14 janvier 2015

Dominique Bussereau, lui, se veut rassurant

STÉPHANE DURAND

Un constat doit tout d’abord être fait. Royan demeure aujourd’hui la seule station balnéaire de la façade atlantique à ne pas être desservie par le TGV. Un handicap qui représente un frein à son développement. Raison pour laquelle la réunion du 26 novembre 2012, au château natal de François-Ier, à Cognac, entre les élus de Charente et de Charente-Maritime, a fait naître l’espoir. Ce rendez-vous hautement symbolique avait pour nature un projet on ne peut plus concret : l’électrification des voies permettant d’amener un à deux TGV par jour, selon la saison, en gare de Royan, sans rupture de charge depuis Paris via Angoulême.

2020 ou 2021 plutôt que 2017

Une unanimité qui s’est concrétisée dans le contrat de plan État-Région 2014-2020. L’électrification de la ligne Angoulême-Saintes-Royan y est présente pour une enveloppe d’environ 140 millions d’euros. On ne parle plus d’une possible arrivée du TGV à Royan pour 2017 mais plutôt pour 2020 ou 2021. Sauf que la SNCF n’a toujours pas promis cette desserte.

À la direction régionale de Bordeaux, contactée par " Sud Ouest ", on se veut prudent. " Les dessertes de la LGV (ligne à grande vitesse) restent un sujet sensible et compliqué, explique Jeanne Nassiet, la directrice de communication de la Direction régionale Aquitaine Poitou-Charentes SNCF. Pour l’instant, je ne peux pas dire s’il y aura bien une desserte vers Royan. C’est ni oui, ni non. Beaucoup de paramètres sont à étudier. C’est en discussion. "

" La SNCF sera obligée d’organiser une desserte TGV vers Royan "

Jean-François Macaire, le président de la Région, a récemment exprimé ses craintes sur la quantité de dessertes proposées par la SNCF, une fois la LGV mise en service. Dans un entretien accordé à nos confrères de la Charente-Libre en décembre dernier, il indiquait que le problème venait du prix au kilomètre que la SNCF devait payer à RFF (Réseau ferré de France) pour utiliser le réseau.

" Il faut aller vite. La SNCF voudrait une première base d’accord en avril 2015. Je veux que soit nommé un médiateur ", avait répondu l’élu. Pour le président du Conseil général Dominique Bussereau, la chose est pourtant entendue. " Ce n’est pas à Bordeaux mais au niveau de la Direction grandes lignes à Paris que ça va se décider. La SNCF fait toujours le coup. Elle sera obligée d’organiser une desserte TGV vers Royan ", insiste t-il.

Un planning compliqué

Même si ce n’est pas rentable ? " On va se battre. La SNCF pourra demander des participations aux collectivités… " Il faut dire que ce serait ballot de dépenser 140 millions d’euros pour rien. Ce projet d’électrification est l’un des plus gros chantiers du contrat de plan Etat-Région. Un autre élément du dossier est à prendre en considération. Avant l’électrification, il faut que Réseau ferré de France entame des travaux de modernisation de la ligne Saintes-Royan pour un coût de 30 millions d’euros. Un projet également présent dans le contrat de plan 2014-2020. Seulement, ces travaux n’ont pas encore été programmés.

Il reste aussi à automatiser la signalisation entre Angoulême et Saintes. Une tâche qui a pris du retard. " Rien ne s’oppose au passage du TGV sur une ligne à automatisation manuelle, mais ce chantier va permettre de faire circuler un peu plus de trains avec un petit gain de temps. On est en train d’étudier sa planification dans un contexte tendu sur le réseau ferré en raison des importants travaux sur la LGV ", confie Alain Autruffe, le directeur régional de RFF.

Autrement dit, les bras manquent. " Toutes nos équipes sont pour l’instant mobilisées ailleurs ", confirme t-il. Détail important, lorsque les travaux de modernisation du tronçon Saintes-Royan débuteront, les usagers devront pendant quelques mois faire le trajet par la route, avec probablement des mises à disposition de bus.

C’est également RFF qui sera en charge de l’électrification. " Un très gros chantier ", prévient Alain Autruffe. Nous n’en sommes pas encore là…
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar djakk » Mer 14 Jan 2015 12:41

On a électrifié Rennes - Brest et Rennes - Saint-Malo "spécialement" pour le TGV : en fait, ça sert avant tout aux TER ;)
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Re: Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar Maastricht » Mer 14 Jan 2015 12:48

(entre le "ce serait ballot" un brin familier et le concept "d'automatisation manuelle", c'est dur à lire ... :roll: )

C'est toujours beau de voir le sire Bussereau fouler, une fois de plus, les diverses recommandations dans l'air du temps, qu'elles émanent d'experts divers, de la Cour des Comptes ou de la SNCF elle-même. Il veut le TGV à Royan, et l'intendance suivra ! La ligne voit passer actuellement 10 TER par jour et par sens entre Saintes et Angoulême, et 11 entre Royan et Saintes. Ce n'est évidemment pas ridicule, mais un peu en-dessous des chiffres des dernières lignes électrifiées (La Roche-s-Yon - Les Sables, Bourges-Saincaize, ou même Rennes-St-Malo comme le dis Djakk, etc.). Il y a aussi derrière ça une histoire presque risible, mais révélatrice des problèmes actuels. Jusqu'à l'été 2013, un Intercités direct assurait, l'été, un aller-retour entre Paris et Royan, qui bénéficiait aussi du coup aux usagers d'Orléans, Tours, Poitiers, etc. Ce train a été supprimé, la SNCF invoquant la difficulté à maintenir un changement de traction en gare d'Angoulême. Les changements de motrice sur rame tractée sont de toute façon chassés sur l'ensemble du réseau... Toujours est-il que le train a été sabré lors de la renégociation de la convention des Trains d'Équilibre du Territoire. Notre ancien ministre des transports a dû en déduire que le plus simple était d'électrifier une centaine de kilomètres pour le plaisir de voir Royan au panneau d'affichage des départs à Montparnasse.
Avatar de l’utilisateur
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6480
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

Re: Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar Frédéric SAVIN » Mer 14 Jan 2015 14:28

Ca me fait penser à Philippe de Villiers qui voulait son TGV aux Sables et qui y est venu quelques années moyennant locos diesel adaptées pour tracter les TGV sur la ligne non électrifiée depuis Nantes.

On évoque régulièrement le non-renouvellement du parc des locos à traction thermique destinées aux rames tractées voyageurs; d'un côté les automoteurs ou les bimodes TER, d'un autre les Prima thermiques Fret, et pour les TET Intercités en vieux matériel Corail les rogatons du parc de vieilles locos qui ne servent pas déjà aux autres activités. Le parent pauvre entre le TGV et le TER s'appauvrit de plus en plus et la tendance ne va pas s'inverser de sitôt.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric SAVIN
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3821
Enregistré le: Lun 18 Mai 2009 19:12
Localisation: Val de Marne

Re: Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar djakk » Mer 14 Jan 2015 15:04

Les politiques sont écoutés à la SNCF-RFF, ils en profitent.
Le pouvoir politique sur l'économie et l'aménagement d'un territoire est traditionnellement fort en France : exemple : le Futuroscope et sa gare TGV.

Si on a aussi une màj de la signalisation, en plus de l'électrification, ça peut améliorer le temps de trajet (c'est même ce qui est dit), alors la ligne est plus attirante et on peut augmenter sa fréquence.
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Re: Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar G.E. » Mer 14 Jan 2015 16:58

djakk a écrit:Si on a aussi une màj de la signalisation, en plus de l'électrification, ça peut améliorer le temps de trajet (c'est même ce qui est dit), alors la ligne est plus attirante et on peut augmenter sa fréquence.


Justement, le plus important est la signalisation, car elle permet d'augmenter le nombre de sillons disponibles. L'électrification est la cerise sur le gâteau qui se justifie pour un trafic élevé et/ou des perspectives de fret. Objectivement, la desserte de Royan ne remplit aucun de ces deux critères essentiels. C'est la qualité des correspondances à Angoulême qui rend le train pertinent sur Paris - Royan et non la présence de rares relations directes.

C'est pourquoi l'Etat et la SNCF ne devraient jamais financer des travaux d'électrification non justifiés. Un peu à l'image ce qu'il se passe pour l'A831 voisine où l'Etat n'apporte aucune une bille.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar djakk » Mer 14 Jan 2015 17:03

Tu penses aux TGV vers Paris, mais moi je pense aux TER : il y a sans doute un beau potentiel sur Royan - Saintes - Cognac - Angoulême ?
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Re: Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar G.E. » Mer 14 Jan 2015 17:16

D'un point de vue politique, c'est le TGV à Royan qui justifie l'électrification d'Angoulême - Royan. Rien d'autre.

D'un point de vue technique, l'amélioration de la signalisation (et du matériel) est largement suffisante pour répondre aux besoins sur cette liaison.

Et au niveau du timing, c'est la rénovation des voies, et peut-être de la signalisation, qui sera financée lors de ce CPER, les moyens prévus ne permettant pas d'engager d'autres travaux. Cela laisse le temps de réfléchir tout en répondant aux besoins prioritaires.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar Raminagrobis » Mar 17 Nov 2015 22:52

SNCF Réseau confirme l'électrification de la ligne Angoulême-Royan

Il y aura bien un TGV Paris Royan. J'avour que je suis un peu sceptique sur le fait d'électrifier une ligne pour un malheureux TGV quotidien. Il y a sans doute plus urgent dans l'attribution des budgets, par exemple, pour rester dans la région, rénover la ligne Bordeaux Nantes. Bon celà dit, il passe une dizaine de TER sur la ligne. Ils pourront en bénéficier aussi (à l'occasion du remplacement ou réaffectation des rames).

On avait deux possibilités pour envoyer un TGV à royan.
* Un trajet par Poitiers, Niort, Saintes, Royan. 77 km à électrifier de Niort à Saintes et 37 km de Saintes à Royan.
* Un trajet par Angoulème, Cognac, Saintes (rebroussement), Royan. 60 km à électrifier de Angoulème à Saintes; 37 km de Saintes à Royan.

C'est donc le deuxième choix qui a été retenu.
Raminagrobis
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 660
Enregistré le: Mer 14 Juil 2010 15:41

Re: Electrifications / Réfections en Poitou-Charentes

Messagepar Ontheroadagain » Mer 18 Nov 2015 10:26

Frédéric SAVIN a écrit:Ca me fait penser à Philippe de Villiers qui voulait son TGV aux Sables et qui y est venu quelques années moyennant locos diesel adaptées pour tracter les TGV sur la ligne non électrifiée depuis Nantes.


Effectivement, le TGV jusqu'au Sables transitant par La Roche a été mis en service en 2008
Avatar de l’utilisateur
Ontheroadagain
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 202
Enregistré le: Sam 17 Aoû 2013 18:54
Localisation: Côte Atlantique

Suivante

Retourner vers Chemins de fer

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités