[ TET ] Trains d'équilibre du territoire (Intercités)

Aménagements, constructions, projets, ferroutage, ...

[ TET ] Trains d'équilibre du territoire (Intercités)

Messagepar super5 » Ven 11 Sep 2009 11:06

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/ ... corail.php

Le Figaro a écrit: Le gouvernement soutient les Corail
AFP
11/09/2009 | Mise à  jour : 11:15 | Ajouter à  ma sélection
Les lignes des trains interrégionaux "Corail" de la SNCF doivent être maintenues et ne "doivent pas être abandonnées" bien qu'elles soient déficitaires, demande le ministre de l'Aménagement du territoire Michel Mercier dans Les Echos.

"Les trains Corail ne doivent pas être abandonnés", déclare Michel Mercier dans un entretien au quotidien économique. "Il s'agit de liaisons déficitaires, mais on pourrait imaginer qu'une partie de l'économie que la SNCF va faire sur la taxe professionnelle soit consacrée au maintien des lignes et à  la rénovation des trains Corail, voire si possible de certains des trains de fret", ajoute-t-il. Ces derniers ont en effet "une vraie vocation d'aménagement du territoire", juge Michel Mercier.

"La restauration du matériel roulant pourrait aussi bénéficier de cette enveloppe", issue de la suppression de la taxe professionnelle, selon lui.
Modifié en dernier par super5 le Sam 23 Juil 2011 10:24, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6113
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Messagepar Marcheur 2418 » Ven 11 Sep 2009 16:54

Ce n'est pas bon ce soutien général des corails...cela sent certaine suppression!!!!
Marcheur 2418
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 382
Enregistré le: Mer 19 Déc 2007 15:54
Localisation: Bourges

Messagepar G.E. » Ven 11 Sep 2009 16:57

Cela sent surtout les élections régionales... Qui voudra bien payer pour leur sauvegarde ?
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar dionysos » Ven 11 Sep 2009 18:23

En plus se profile des nouvelles "rumeurs?" peu rassurantes sur le POLT: :?

La Dépêche du Midi a écrit:Accueil » Grand Sud » Lot
Publié le 10/09/2009 03:52 | Jean-Michel Fabre.
Et si Cahors perdait son statut « grandes lignes » ?
Rail. Pour fêter ses 2 ans de lutte, l'association de défense des gares a entamé une ronde de 24 heures.



La ronde devant le tribunal de Cahors a débuté hier à  midi au milieu des passants. Photo DDM, J-M. F.l'expression de l'opposition démocratique et pacifique aux États-Unis tient dans une image qui fait régulièrement le tour de la planète : des hommes et des femmes, pancartes levées tournent devant les grilles de la Maison Blanche. Toutes proportions gardées, la scène qui se joue depuis hier midi, devant le palais de justice de Cahors a quelques similitudes. Les manifestants de l'association « Tous ensemble pour les gares » font une ronde tranquille sur le boulevard Gambetta. Les « escales » tant espérées du Teoz à  Souillac et Gourdon sont affichées en rouge sur des écriteaux et des slogans répétés toutes les dix minutes entre deux sifflets de train rappellent l'urgence du moment : « Récupérer le 10e arrêt de train supprimé par la SNCF, celui de 18 h 25 pour permettre aux étudiants et lycéens lotois de rejoindre Toulouse. Le plus crucial selon Martin Malvy » Merzouk Sider ne manque pas l'occasion d'appuyer sur le soutien du président du conseil régional.

« Tous ensemble pour les gares » a voulu sortir du rituel des rassemblements du dimanche soir, et se lance depuis hier dans une manifestation marathon. « Elle va durer 24 heures pour symboliser les 24 mois de lutte, puis se déplacera à  Montauban, à  Toulouse et Agen où se déroulera le procès de neuf d'entre nous après l'appel du parquet de Cahors. » fait Merzouk Sider qui confie : « On a mis énormément de nous-même dans ce mouvement ».

Mais déjà , une autre bataille du rail se profile, l'enjeu en serait le statut « grandes lignes « de la gare de Cahors. « Cahors risque de passer en TER ce qui signifierait la disparition totale de la ligne historique, celle du Capitole, du Paris-Toulouse ». Le conseiller régional Serge Laybros (cité le 17 septembre au tribunal d'Agen) avance une date : « Selon nos informations le changement de statut interviendrait le 1er janvier 2010 ».

La menace de « décrochage » inquiète Dominique Orliac. La député du Lot qui est venue soutenir les défenseurs des gares s'est engagée à  interpeller le ministre des transports Dominique Bussereau sur « l'avenir ferroviaire du Lot » lors des questions à  l'assemblée.

Merzouk Sider tacle dans la foulée la Ligne à  Grande Vitesse qui ne fera, selon lui, « qu'assécher les petits pays ».
Avatar de l’utilisateur
dionysos
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1772
Enregistré le: Mar 14 Oct 2008 11:45
Localisation: Saint-Denis-lès-Martel

Messagepar Marcheur 2418 » Ven 11 Sep 2009 19:38

Qu'ils se rassurent avec l'engorgement de Paris-Tours, les Paris-Toulouse passeront un jour par LN1bis branche sud-Ouest...enfin bon un jour :lol:

En attendant, je crois que Ryannair peut ouvrir une ligne Brive-Cahors/ Paris, ce qui sera plus rapide que de passer en train via Toulouse et Bordeaux. :cry:
Marcheur 2418
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 382
Enregistré le: Mer 19 Déc 2007 15:54
Localisation: Bourges

Messagepar super5 » Ven 11 Sep 2009 22:57

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/ ... yennes.php

Mercier au chevet des villes moyennes
AFP
11/09/2009 | Mise à  jour : 21:24 | Commentaires 1 | Ajouter à  ma sélection
Le ministre de l'espace rural et de l'aménagement du territoire, Michel Mercier, s'est efforcé vendredi de rassurer les villes moyennes sur l'attention que l'Etat veut leur porter dans le cadre d'une dynamisation du tissu économique. "Je suis prêt à  engager un groupe de travail avec la Fédération des villes moyennes, y compris en abordant la liaison avec les grandes villes et l'espace rural, sur la base de projets concrets qui me seraient présentés", a-t-il assuré à  l'issue d'un colloque sur l'accessibilité des villes moyennes organisée par la Diact.
"La France a la chance d'avoir un réseau très dense de villes moyennes qu'il faut conforter", a-t-il estimé. Soulignant leur "vocation à  être des forces d'entraînement pour l'ensemble des territoires et à  stimuler la croissance économique", elles "jouent un rôle de premier plan entre le monde urbain et le monde rural", a-t-il dit. De son côté, le secrétaire d'Etat à  l'emploi, Laurent Wauquiez, a plaidé pour un renforcement de la coopération entre les régions pour améliorer l'accessibilité des villes moyennes.
Le président de la SNCF Guillaume Pépy a relevé pour sa part que le TGV était un élément de l'aménagement du territoire, mais qu'il ne pouvait pas tout faire. "Le TGV ne se conçoit pas sans les trains express régionaux" (TER), et donc sans les régions, a-t-il poursuivi.
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6113
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Messagepar Marcheur 2418 » Sam 12 Sep 2009 08:48

Avec tout le mouvement de régionalisation du service public, et donc la suppression des administrations départementales (c'est à  dire de celle situé dans des villes moyennes), j'ai dut mal à  croire ce soutient.
Marcheur 2418
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 382
Enregistré le: Mer 19 Déc 2007 15:54
Localisation: Bourges

Messagepar rerefr » Sam 12 Sep 2009 10:11

Je pense que le gouvernement soutient sincèrement ... les régions à  financer ces corails et TER. :lol:
Avatar de l’utilisateur
rerefr
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1691
Enregistré le: Mer 03 Mai 2006 13:10
Localisation: pas dans le midi, à  mon grand regret

Messagepar Arnaud » Sam 12 Sep 2009 12:00

Une question : quelle est la différence entre un train Corail (Strasbourg -> Lyon par exemple) et un train Corail Intercités (Mulhouse -> Paris Est via Troyes par exemple) ?
Sachant que le matériel est exactement le même (visuellement, le seul élément qui fait la différence entre un Intercités et un Corail normal est... l'autocollant "Corail Intercités") et que, dans les deux cas, la réservation n'est pas obligatoire, est-ce au niveau de la tarification que ça change ?

Une autre remarque à  propos du train international Bâle -> Bruxelles (affiché comme un Corail en gare de Mulhouse...) : tous les matins je croise ce train qui s'arrête à  7h13 à  Mulhouse, et tous les matins il est composé de voitures Corail en livrée TER Alsace (comme ceci, sauf qu'il n'y a pas de voiture de réversibilité), habituellement utilisées pour les relations TER 200... Pourquoi ?
Avatar de l’utilisateur
Arnaud
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2337
Enregistré le: Lun 02 Oct 2006 18:16
Localisation: Andrésy (78)

Messagepar G.E. » Sam 12 Sep 2009 12:59

Les Corails sont exploités par "SNCF Voyages" (ex-VFE, ex-Grandes Lignes). Ce sont des relations à  grande distance, plutôt rentables et pour la plupart appelées à  devenir des TGV.

Ironie de l'histoire, "SNCF Voyages" propose le train le plus rapide du monde à  320 km/h (TGV Est) et le plus lent à  10 km/h (Le Cévenol, Clermont-Ferrand - Nîmes - Marseille) ! :lol:

Les Corails Intercités sont des relations à  moyenne distance, structurellement déficitaires pour la plupart et gérées par la branche éponyme de la SNCF.

Entre ces 2 espèces de Corails, pas de différence visible pour le client. On sait juste que la SNCF cherche depuis longtemps à  se débarrasser de ses relations à  moyenne/longue distance qui ne sont pas appelées à  de venir des TGV. Les élus locaux bloquent, les clients protestent et la prochaine échéance électorale ne va évidemment pas pousser à  supprimer des dessertes.

Pour compléter le tableau, il y a aussi des Corails Téoz et Lunéa qui sont eux soumis à  une tarification spéciale (yield management), comme dans les avions.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar super5 » Sam 12 Sep 2009 22:32

G.E. a écrit:Pour compléter le tableau, il y a aussi des Corails Téoz et Lunéa qui sont eux soumis à  une tarification spéciale (yield management), comme dans les avions.

Tous d'ailleurs

Les Corails Intercités sont des relations à  moyenne distance, structurellement déficitaires pour la plupart et gérées par la branche éponyme de la SNCF.

Entre ces 2 espèces de Corails, pas de différence visible pour le client. On sait juste que la SNCF cherche depuis longtemps à  se débarrasser de ses relations à  moyenne/longue distance qui ne sont pas appelées à  de venir des TGV. Les élus locaux bloquent, les clients protestent et la prochaine échéance électorale ne va évidemment pas pousser à  supprimer des dessertes.

CIC dépend de SNCF Proximités. Au sein du portefeuille CIC, il y a des vaches à  lait (les lignes du Bassin Parisien, du type Paris-Rouen/Cherbourg/Orléans ...) et des poids morts (Nantes-Lyon, Caen-Tours) en traction diesel. Il faudra faire le tri voire des coupes

Le détachement de CIC des autres trains GL n'est pas logique car les CIC sont des rames tractées Corail utilisant les mêmes locos que les Téoz et Lunéa. Les TER, vedettes de SNCF Proximités, sont majoritairement des automoteurs ...
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6113
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Messagepar marsupilud » Dim 13 Sep 2009 02:06

G.E. a écrit:Pour compléter le tableau, il y a aussi des Corails Téoz et Lunéa qui sont eux soumis à  une tarification spéciale (yield management), comme dans les avions.

Autant pour le TGV on peut comprendre la comparaison avec l'avion car les services sont similaires, mais du yield management pour finir dans un (pauvre) Corail, c'est pas très bien compris par les voyageurs (surtout étrangers)
Avatar de l’utilisateur
marsupilud
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 5369
Enregistré le: Lun 11 Oct 2004 13:09
Localisation: Sud Europe Atlantique

Messagepar G.E. » Dim 13 Sep 2009 08:17

marsupilud a écrit:
G.E. a écrit:Pour compléter le tableau, il y a aussi des Corails Téoz et Lunéa qui sont eux soumis à  une tarification spéciale (yield management), comme dans les avions.

Autant pour le TGV on peut comprendre la comparaison avec l'avion car les services sont similaires, mais du yield management pour finir dans un (pauvre) Corail, c'est pas très bien compris par les voyageurs (surtout étrangers)


Dès le départ, je n'étais pas Téoz-enthousiaste mais en plus ce matériel (déjà  ancien) vieillit très mal. Je vois bien chaque semaine qu'il ne fait pas le plein d'ailleurs... :?

super5 a écrit:CIC dépend de SNCF Proximités.


Structure transitoire créée lors des précédentes régionales... CIC ne peut plus être nationale pour la SNCF mais elle n'est pas assez régionale pour les régions. La quadrature du cercle. :tourne:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar super5 » Dim 13 Sep 2009 10:44

marsupilud a écrit:
G.E. a écrit:Pour compléter le tableau, il y a aussi des Corails Téoz et Lunéa qui sont eux soumis à  une tarification spéciale (yield management), comme dans les avions.

Autant pour le TGV on peut comprendre la comparaison avec l'avion car les services sont similaires, mais du yield management pour finir dans un (pauvre) Corail, c'est pas très bien compris par les voyageurs (surtout étrangers)

Et pourtant, le TGV Paris-Lille n'a pas de concurrent aérien, uniquement la route !
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6113
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Messagepar nucleo1985 » Dim 13 Sep 2009 14:23

super5 a écrit:CIC dépend de SNCF Proximités. Au sein du portefeuille CIC, il y a des vaches à  lait (les lignes du Bassin Parisien, du type Paris-Rouen/Cherbourg/Orléans ...) et des poids morts (Nantes-Lyon, Caen-Tours) en traction diesel. Il faudra faire le tri voire des coupes

Le détachement de CIC des autres trains GL n'est pas logique car les CIC sont des rames tractées Corail utilisant les mêmes locos que les Téoz et Lunéa. Les TER, vedettes de SNCF Proximités, sont majoritairement des automoteurs ...


entièrement d'accord: il y a les relations vache à  lait et les autres, structurellement déficitaires.

Sur une transversale comme Tours-Lyon, il y a vraiment un sujet matériel moteur: les AGC bimode sont nettement plus performant sur des relations de cabotage (avec pas mal d'arrêts) que les rames tractées. Sur le seul parcours Lyon - Saint Germain des fossés (avec la rampe des sauvages), un AGC gagne 15 minutes par rapport à  une rame tractée.
Le seul inconvénient est la capacité des AGC ( 160 places en version tricaisse). Même en UM, ils offre une capacité moindre qu'une rame de 7 voitures corail.
Avatar de l’utilisateur
nucleo1985
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 109
Enregistré le: Ven 31 Oct 2008 22:17
Localisation: Paris

Messagepar nucl » Dim 13 Sep 2009 15:08

le bibi sont forcent quadi caisse.
mai le bi mode ont on 3 ou quatre
nucl
Chemin
Chemin
 
Messages: 30
Enregistré le: Mer 01 Avr 2009 21:25
Localisation: tain l'hermitage

Messagepar dionysos » Dim 13 Sep 2009 16:33

nucleo1985 a écrit:Sur une transversale comme Tours-Lyon, il y a vraiment un sujet matériel moteur: les AGC bimode sont nettement plus performant sur des relations de cabotage (avec pas mal d'arrêts) que les rames tractées. Sur le seul parcours Lyon - Saint Germain des fossés (avec la rampe des sauvages), un AGC gagne 15 minutes par rapport à  une rame tractée.
Le seul inconvénient est la capacité des AGC ( 160 places en version tricaisse). Même en UM, ils offre une capacité moindre qu'une rame de 7 voitures corail.


Oui, en effet, je m'autorise à  penser que les peu fiables et finalement peu puissantes locs CC72000 ont autant enfoncé les liaisons transversales que la mise en place des TGV intersecteurs... :?

Ah, si on avait commandé du matériel automoteur genre Talent en Suisse ou en Allemagne, ces liaisons s'en seraient bien mieux portées. (Je ne parle pas de vraies locs Diesels allemandes réellement puissantes comme la Voith Maxima, ça va défriser les moustaches des "SNCFophiles"... :P )

Il est aussi regrettable que le marché des Porteurs Polyvalents n'ait pas une exigence de couplage avec les AGC, vu que cela devrait être du matériel Alstom....
Avatar de l’utilisateur
dionysos
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1772
Enregistré le: Mar 14 Oct 2008 11:45
Localisation: Saint-Denis-lès-Martel

Messagepar super5 » Dim 13 Sep 2009 23:18

Actuellement Nantes-Lyon me paraît mal exploitée, à  cause du changement de loco à  Tours alors qu'une loco électrique venant de Nantes peut aller jusqu'à  Bourges !

Une amélioration consisterait par exemple à  supprimer la desserte de Tours, juste desservir SPDC, et effectuer le relais traction à  Bourges en attendant que Bourges-Saincaize soit électrifiée ...
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6113
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Messagepar bzh-99 » Lun 14 Sep 2009 09:05

super5 a écrit:Actuellement Nantes-Lyon me paraît mal exploitée, à  cause du changement de loco à  Tours alors qu'une loco électrique venant de Nantes peut aller jusqu'à  Bourges !

Une amélioration consisterait par exemple à  supprimer la desserte de Tours, juste desservir SPDC, et effectuer le relais traction à  Bourges en attendant que Bourges-Saincaize soit électrifiée ...


en quoi le changement de loco à  Bourges au lieu de Tours ferait-il gagner du temps ?

pour le reste le site internet dédié à  l'électrification de Tours-Vierzon explique bien les choses.

En attendant l'électrification de Bourges-Saincaize, les travaux faits sur Tours-Vierzon ne profitent qu'aux TER, ce qui n'est déjà  pas si mal.
Avatar de l’utilisateur
bzh-99
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1934
Enregistré le: Lun 07 Juil 2008 18:28
Localisation: Finistère

Messagepar super5 » Lun 14 Sep 2009 13:04

bzh-99 a écrit:
super5 a écrit:Actuellement Nantes-Lyon me paraît mal exploitée, à  cause du changement de loco à  Tours alors qu'une loco électrique venant de Nantes peut aller jusqu'à  Bourges !

Une amélioration consisterait par exemple à  supprimer la desserte de Tours, juste desservir SPDC, et effectuer le relais traction à  Bourges en attendant que Bourges-Saincaize soit électrifiée ...


en quoi le changement de loco à  Bourges au lieu de Tours ferait-il gagner du temps ?

Et pas seulement le fait de changer de loco. La simple suppression du rebroussement de Tours ferait gagner pas mal de temps
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6113
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Suivante

Retourner vers Chemins de fer

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités