[ Ferroutage ] Autoroute ferroviaire Calais - Bayonne

Aménagements, constructions, projets, ferroutage, ...

Re: [ Ferroutage ] Autoroute ferroviaire Calais - Bayonne

Messagepar Raminagrobis » Mar 22 Juil 2014 22:18

le palmipède se fout de nous :

Quais et tunnels à raboter pour cause de trains démesurés : "Le Canard Enchaîné" révèle, dans son édition à paraître mercredi 23 juillet, que des infrastructures ferroviaires devront être modifiées pour permettre la circulation des trains spéciaux transportant des camions, qui emprunteront la nouvelle autoroute ferroviaire en France.


Oui pour l'autoroute ferroviaire il faut mettre au gabarit la voie :roll: C'est parfaitement connu et public depuis le début du projet, y'a aucune révélation ici :|
Raminagrobis
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 660
Enregistré le: Mer 14 Juil 2010 15:41

Re: [ Ferroutage ] Autoroute ferroviaire Calais - Bayonne

Messagepar Maastricht » Jeu 30 Avr 2015 09:03

Bon, bah ... :roll:

lemonde.fr a écrit:Le gouvernement renonce à l'autoroute ferroviaire entre le Pas-de-Calais et les Landes

Le gouvernement renonce à l'autoroute ferroviaire entre Dourges (Pas-de-Calais) et Tarnos (Landes), qui devait voir le jour en janvier 2016 et transporter 85 000 poids lourds par an, a annoncé jeudi 30 avril le secrétaire d'Etat aux transports, Alain Vidalies.

« L'Etat ne va pas signer ce contrat pour la mise en œuvre de l'autoroute ferroviaire », a déclaré M. Vidalies à la radio France Bleu Gascogne, expliquant que « l'équilibre total de ce dossier a amené à constater qu'il y avait des conséquences pour les populations, que ce projet n'était pas financièrement équilibré, qu'il y avait un gros risque pour l'Etat ».

Les autoroutes ferroviaires sont des trains spéciaux, qui circulent sur le réseau existant, et transportent les remorques des poids lourds. Annoncé en septembre 2013 par le gouvernement Ayrault, ce projet de lignes spécifiques de fret devait permettre de retirer de la route des milliers de semi-remorques transitant entre l'Espagne et le nord de l'Europe.

Rentabilité négative

« C'est un dossier qui avait reçu un avis négatif du Conseil général de l'investissement, qui est un organisme d'Etat, et qui constatait que ce projet supposait 375 millions d'euros de financement public, principalement de l'Etat et de Réseau ferré de France », le gestionnaire d'infrastructures, devenu SNCF Réseau, a déclaré le secrétaire d'Etat, élu des Landes.

Le Conseil général de l'investissement « avait relevé que ce projet présentait une rentabilité négative. Donc il y a aussi des arguments économiques », a continué Alain Vidalies. Il a encore mis en avant le fait que « le dossier était considérablement fragilisé sur le plan juridique, par le fait que, au moment de l'enquête publique, on n'a pas suffisamment pris en compte les conséquences en matière d'environnement ».

Selon France Bleu Gascogne, le gouvernement réfléchit à un projet d'autoroute ferroviaire entre la France et l'Espagne, avec un terminal dans le Pays basque espagnol
Avatar de l’utilisateur
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6480
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

Re: [ Ferroutage ] Autoroute ferroviaire Calais - Bayonne

Messagepar Doktor Villamos » Jeu 30 Avr 2015 10:22

dark_green67 a écrit:
D'où l'intérêt de l'écotaxe...

Ceci dit, ce n'est pas le bon endroit pour discuter de ça...

En même temps c'est un sujet annexe, Maastricht nous annonce l'abandon du projet.
Avec un coût routier plus élevé à cause de l'écotaxe, l'intérêt de l'AF était plus grand.
Sans écotaxe patatras tout s'écroule et on va continuer à voir un mur de camions polonais ou hongrois entre Lille et Hendaye.
Cette écotaxe a été gérée de manière horrible, il fallait la faire, avec, conformément au droit européen, un coût identique quelle que soit la nationalité du camion. En revanche le droit européen n'interdit pas de modifier la fiscalité purement nationale et cette dernière aurait pu être modifiée de manière à rendre l'écotaxe transparente pour les transporteurs français : une nouvelle (éco)taxe certes, mais intégralement compensée par des baisses de prélèvement ailleurs...
Doktor Villamos
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 520
Enregistré le: Jeu 04 Mai 2006 09:54

Re: [ Ferroutage ] Autoroute ferroviaire Calais - Bayonne

Messagepar Alexandre » Jeu 30 Avr 2015 10:47

C'était prévu avec la forte baisse de la taxe à l'essieu (non recalculée depuis l'abandon de l'écotaxe ?).
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12028
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ Ferroutage ] Autoroute ferroviaire Calais - Bayonne

Messagepar basco - landais » Jeu 30 Avr 2015 13:35

En dehors de phénomènes locaux pas faciles à gérer (forte opposition de certains élus et population au terminal français faute d'infrastructures routières), je me demande si ce n'est pas "un coup de billard à 3 bandes" pour forcer la LGV entre Dax et la frontière et contenter nos voisins espagnols, chez qui la notion du fret ferroviaire et camion est plus réaliste

On en reparle dans quelques temps :wink:
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9029
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ Ferroutage ] Autoroute ferroviaire Calais - Bayonne

Messagepar G.E. » Jeu 30 Avr 2015 13:48

Le Monde a écrit:Il a encore mis en avant le fait que « le dossier était considérablement fragilisé sur le plan juridique, par le fait que, au moment de l'enquête publique, on n'a pas suffisamment pris en compte les conséquences en matière d'environnement ».


Alors qu'un projet ferroviaire réutilisant des infras existantes est justement très favorable à l’environnement... :shock:

Reste qu'une rentabilité négative, cela ne pardonne pas dans un contexte de coupes de crédits et de surendettement du système ferroviaire.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Ferroutage ] Autoroute ferroviaire Calais - Bayonne

Messagepar Alexandre » Mer 28 Oct 2015 16:37

Relance du projet :

Le Moniteur a écrit:Relance de l’autoroute ferroviaire Atlantique vers l’Espagne

C’est à Bordeaux, qu’Alain Vidalies a annoncé le 28 octobre, la relance du projet d’autoroute ferroviaire Atlantique avec l’Espagne.

Présent au Forum du corridor Atlantique, le secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Alain Vidalies, a confirmé à son homologue Julio Gomez-Pomar, la relance du projet d’autoroute ferroviaire Atlantique. Il s’était auparavant entretenu avec Carlo Secchi, coordonnateur européen pour le corridor Atlantique, qui est porteur du projet.

Il s’agit d’un revirement puisque, le 30 avril dernier, le secrétaire d’Etat avait indiqué qu’il ne signerait pas le contrat pour un projet français de liaison entre le Pas-de-Calais (Dourges) et les Landes (Tarnos), compte tenu de risques juridiques, évoquant notamment «le constat qu’il y avait des conséquences pour les populations, que le projet n’était pas financièrement équilibré, qu’il y avait un gros risque pour l’Etat. Et de rappeler que l’Etat et RFF devraient financer à hauteur de 375 millions d’euros un projet jugé peu rentable par le Conseil général à l’investissement.

Ce revirement est explicable par le délai supplémentaire que se donnent les Etats et permet, du côté français, de mieux boucler juridiquement le projet, dont l’Autorité environnementale désignait, en décembre 2012, les impacts acoustiques et les risques industriels liés au transport de produits dangereux.

Alain Vidalies a rappelé que «la création d’une autoroute ferroviaire Atlantique a toujours constitué un objectif prioritaire du Gouvernement, une telle liaison est essentielle pour le développement durable des échanges de marchandises et le report modal. Le Gouvernement est également convaincu qu’un tel projet prend tout son sens s’il est construit avec les autorités espagnoles qui, elles-mêmes, envisagent la création d’un terminal multimodal à Vitoria».

Dans la phase de négociation, Alain Vidalies s’était rendu à Madrid durant l’été pour se caler avec la ministre espagnole de l’Equipement, Ana Pastor Julian. «Nous avons décidé du lancement d’un groupe de travail franco-espagnol chargé de coordonner les positions et travaux sur les autoroutes ferroviaires entre nos deux pays. Une première réunion de ce groupe s’est ainsi tenue le 9 octobre, qui a permis d’avancer sur un programme de travail en 2016 pour la création de nouveaux services d’autoroute ferroviaire» a précisé le secrétaire d’Etat.

Appel à manifestation d’intérêt en 2016

Et d’annoncer, le 28 octobre, le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt des acteurs ferroviaires pour une autoroute ferroviaire sur l’axe Atlantique. Un appel conjoint des deux pays, qui sera lancé en 2016. Objectif: identifier concrètement la mobilisation des opérateurs publics et privés pour un tel service et les conditions dans lesquelles il pourrait s’opérer.

Ce projet est au long terme, puisqu’un précontrat de concession a été signé avec VIIA Atlantique, filiale de la SNCF en mars 2014 pour une ligne comprenant quatre allers-retours quotidiens, avec des trains de 750 mètres de long. Le trajet initialement prévu relie Tarnos dans les Landes (près de la frontière espagnole) à Bordeaux, Saintes, Niort, Poitiers, Tours, Orléans, Bobigny et, via deux trajets possibles par Amiens ou Compiègne et Saint-Quentin, se raccorde au terminal de Dourges (Pas-de-Calais). Rappelons que deux autoroutes de ce type existent déjà: Perpignan-Luxembourg (entre Le Boulou, près de Perpignan et Bettembourg, près de Luxembourg depuis 2007) et Savoie-Italie (entre Bourgneuf Aiton, près de Chambéry, et Orbassano, à proximité de Turin en Italie, depuis 2003).

Sans doute, l’abandon de l’écotaxe a également joué dans le blocage momentané de ce projet. De plus, contrairement à ces deux premières lignes, le code de l’Environnement (décret du 29 décembre 2011) prévoit désormais que le projet nécessite une étude d’impact et donc enquête publique: il utilise en effet les voies normales de SNCF Réseau et deux terminaux de transbordement sont prévus à Dourges et à Tarnos. Pour lesquels, il faut mettre à chaque fois en compatibilité le plan local d’urbanisme, procéder à des expropriations, puisque tous les terrains n’appartiennent pas à l’ex-RFF. La commission d’enquête pour l’Autoroute ferroviaire Atlantique a donné en septembre 2014 des indications précises sur les problèmes qu’il faudra résoudre: écartement des rails côté espagnol, travaux de mise au gabarit des ouvrages d’art (Bayonne, Saintes, Poitiers, etc.), électrification entre Niort et Saintes, choix du site de la plate-forme intermédiaire en Ile-de-France. Elle avait alors émis un avis favorable au projet, mais assorti de réserves, notamment sur la correction de tous les points noirs, notamment sonores, en zone urbaine dense (Drancy, Fors, Châtellerault, etc.) et la pose de systèmes antivibratoires sur certains tronçons de voies. Outre le terminal, le site de Tarnos (Landes) devrait également accueillir un atelier de réparation et de maintenance des wagons et locomotives.

La mise en service de quatre allers-retours en trains de 1050 m de long constitués de wagons Modalhor était évoquée pour octobre 2021.

Gageons que les opérateurs manifesteront leur intérêt dès 2016.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12028
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ Ferroutage ] Autoroute ferroviaire Calais - Bayonne

Messagepar basco - landais » Mer 28 Oct 2015 19:03

Il faut savoir que localement (à Tarnos), les élus et la population ne veulent pas de ce terminal qui engendrerait une noria de PL sur leur commune, le terminal étant éloigné de quelques kilomètres de l’échangeur autoroutier d'A63

Quant au 3eme rail espagnol, il est en cours de mise en place coté espagnol sur les voies anciennes, le Y basque étant prévu aux normes européennes
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9029
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ Ferroutage ] Autoroute ferroviaire Calais - Bayonne

Messagepar Raminagrobis » Jeu 26 Nov 2015 11:55

A noter que le site oficiel des GPSO est tellement à jour qu'on y lit encore :
La mise en service de cette autoroute ferroviaire est programmée à l’horizon 2014
Raminagrobis
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 660
Enregistré le: Mer 14 Juil 2010 15:41

Précédente

Retourner vers Chemins de fer

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités