Réouverture de Bourg-Bellegarde

Aménagements, constructions, projets, ferroutage, ...

Réouverture de Bourg-Bellegarde

Messagepar Didier » Mer 20 Oct 2004 16:08

Les travaux vont bientot débuter pour la réhabilitation de la ligne Bourg-Bellegarde. En 2007, elle évitera aux TGV Paris-Genève/Haute-Savoie d'éviter le détour par Ambérieu et Culoz (+47km), procurant un gain de temps important.

Actuellement, la ligne sert à  acheminer les TER Lyon-Bourg-Oyonnax-St Claude. Elle est neutralisée depuis 1990 au-delà  de la Cluse. En 1996, un shunt a été construit à  la Cluse pour éviter le rebroussement des TER à  la Cluse, entrainant un gain de 10min et la construction d'une nouvelle halte, dénommée Brion-Montréal-la Cluse. L'ancienne gare étant alors fermée et les voies déposées jusqu'au PN de la RN84, à  Port.

La ligne comporte des rampes de 28mm/m. Plusieurs tunnels la jalonnent pour franchir les chainons jurassiens (dont celui de Mornay - 2500m environ). En viaduc, elle comporte le superbe viaduc de Cize-Bolozon, sur l'Ain: 52m de haut.

Les travaux vont consister à :
:arrow: Renouveller intégralement la voie qui en a bien besoin. Les vitesses limites seront alors relevées, passant de 65-90 km/h à  90-140km/h selon les zones;
:arrow: Construire une gare de correspondance TGV-TER à  Nurieux, en aval de la gare actuelle. Elle comportera 3 voies et sera accessible directement depuis la D979. Elle devrait être desservie par 1 TGV quotidien et par l'ensemble des TER.
:arrow: Construire des gares d'évitement à  Cize-Bolozon, Charix-Lalleyriat, Châtillon-la-Michaille, en plus de celles existantes de Ceyzériat, Villereversure, qui seront rallongées et mises au type "voie directe". Un îlot de double voie sera construit entre Nurieux et Brion;
:arrow: Supprimer le PN sur la N75 à  Brou, par abaissement de la plate-forme;
:arrow: Electrifier le parcours en 25 kV, avec les deux extrémités electrifiées en 1,5 kV continu. une sous-station sera construite à  Cize.
:arrow: Construire un raccordement direct à  Bellegarde à  l'emplacement de l'ancien dépot, et construction d'un nouveau BV (batiment voyageurs) dans la fourche qui sera alors formée avec les voies Culoz.
:arrow: Installer le BAL (block automatique lumineux) et installer des PiPc (postes informatisés de petite capacité) dans les gares d'évitement, avec télécommande depuis Bellegarde.

L'ampleur des travaux justifie la coupure totale de la circulation sur la ligne.
Didier
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 421
Enregistré le: Mer 04 Fév 2004 15:05
Localisation: Vienne (38)

Messagepar Guillaume » Ven 22 Oct 2004 22:35

Quel sera le gain de temps et le nouveau temps Paris Genève ?
Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2069
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

Messagepar Didier » Sam 23 Oct 2004 16:28

Je n'ai pas ma revue sous les yeux, mais je crois me souvenir d'un temps de parcours de 3h15 environ pour Paris-Genève, soit un gain d'une vingtaine de minutes.
Les temps de parcours seront variables du fait que certains TGV devront croiser d'autres TGV ou des TER sur les évitements. De plus, la desserte est variable: arrêts à  Macon Loché, Bourg en Bresse, Nurieux, Bellegarde, mais certaines circulations peuvent zapper des arrêts.
Il est prévu aussi de rajouter deux fréquences aux 7 actuelles, dont une sans arrêt. Le Thalys Bruxelles-Genèves, supprimé en septembre 2002, devrait réapparaitre. Les villes de Haute-Savoie (Chablais, Annemasse, vallée de l'Arve) aimeraient aussi avoir une fréquence quotidienne.

En plus de ces mouvements, les TGV des neiges vers St Gervais et Evian devraient aussi passer par là , de même que certains trains nocturnes (avec usage d'une BB22200 ou 26000).

Seuls les TGV Genève-Montpellier/Nice continueront de passer par Culoz.

Avec en plus des TER qui vont augmenter en nombre vers Oyonnax, la ligne à  voie unique va être bien chargée, surtout les samedis d'hiver.
Didier
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 421
Enregistré le: Mer 04 Fév 2004 15:05
Localisation: Vienne (38)

Messagepar Invité » Sam 15 Jan 2005 02:01

Le gain de temps est de 20 minutes selon RFF...
http://www.rff.fr/pages/projets/fiche_projet.asp?lg=fr&code=33&codeRegion=21
Ce qui doit permettre de faire Paris-Genève en trois heures, d'après la propagande officielle.
http://www.equipement.gouv.fr/actualites/%20dossiers/2004/ciad/Paris-Gen%E8ve-Haut-bugey.PDF
Et selon les Chemins de fer fédéraux (CFF) suisses, La modernisation de la ligne régionale française du Haut-Bugey, qui passe à  proximité de la ligne du TGV Lyon-Paris, doit permettre de réaliser des gains de temps substantiels avec des moyens relativement modestes. Une réduction de 50 km de la distance diminuerait le temps de parcours de 25 minutes, mettant Paris à  3 heures de Genève.
Invité
 

...

Messagepar Upsilon » Mar 08 Mar 2005 13:02

Ca concerne en partie le sujet :

Réseau ferroviaire à  grande vitesse: 1,09 milliard débloqué
ATS - 08.03.2005, 12:35



BERNE - Les projets de raccordement au réseau ferroviaire européen à  grande vitesse seront financés sans attendre, hormis Genève-Lyon et Lausanne-Vallorbe. Se ralliant aux Etats, le National a accepté par 99 voix contre 71 de libérer 1,09 milliard de francs.

Après avoir accepté à  une voix près en décembre une enveloppe de 1,3 milliard, la Chambre du peuple a accepté de faire l'impasse pour l'instant sur certains aménagements des tronçons Genève-Lyon (40 millions) et Lausanne-Vallorbe (100 millions). Leur sort sera scellé dans une deuxième étape lorsque le Conseil fédéral aura fait le point sur l'ensemble des grands projets ferroviaires en 2007.

Ce "sacrifice romand" a été regretté par Christian Levrat (PS/FR). Reste que la menace d'une coupe ne devrait désormais plus peser sur toute une série d'autres tronçons sur lesquels le Conseil fédéral souhaitait trancher plus tard et que les deux Chambres ont repêché.

Seront ainsi notamment inclus dans la première étape les lignes Bienne-Belfort (40 millions), Berne-Neuchâtel (100 millions) et le raccordement à  l'aéroport de Bâle-Mulhouse (25 millions). Ce faisant, le Parlement a répondu favorablement à  la demande soutenue par 18 cantons.

Mais il a été plus loin que cette variante, devisée à  990 millions. Tenant compte des requêtes de la Suisse orientale et de Zurich, il a également libéré les 100 millions prévus pour la ligne Kloten-Winterthour. Avec quelque 80 000 passagers par jour, il s'agit d'un des plus grands goulets d'étranglement ferroviaire de Suisse, a souligné Max Binder (UDC/ZH).

Pour ses défenseurs, cet investissement bénéficiera à  toute la Suisse dans le raccordement à  l'Allemagne. Au total, outre Kloten-Winterthour, plus de 400 millions sont prévus dans l'enveloppe adoptée par les deux conseils pour les aménagements visant à  relier la Suisse à  Munich et Stuttgart.

La crainte de voir les projets non retenus dans la première étape passer par pertes et profits a eu raison des avertissements du conseiller fédéral Moritz Leuenberger.

Vu l'état des finances fédérales, le Conseil fédéral ne souhaitait se concentrer d'abord que sur les projets les plus urgents, dont notamment trois tronçons sis en France. La Suisse doit assurer rapidement son soutien financier à  ces lignes, si elle ne veut pas voir Paris repousser les travaux qui devraient démarrer à  l'été.
Avatar de l’utilisateur
Upsilon
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1228
Enregistré le: Sam 01 Mar 2003 00:10
Localisation: Neuchâtel

...

Messagepar Upsilon » Mar 08 Mar 2005 13:34

Désolé, je n'y avais pas pensé :wink:

Au fait, les termes de chambres basses et hautes prennent ici tout leur sens car la chambre haute se trouve à  l'étage et la chambre basse au rez-de-chaussée du bâtiment...
Avatar de l’utilisateur
Upsilon
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1228
Enregistré le: Sam 01 Mar 2003 00:10
Localisation: Neuchâtel

Messagepar FDH » Mer 09 Mar 2005 10:50

L'AFP a écrit:La Suisse va financer son raccordement au réseau TGV européen

BERNE, 8 mars (AFP) - La Suisse a accepté mardi de financer la modernisation de son raccordement au réseau de trains à  grande vitesse (TGV) européen, dont trois tronçons entièrement situés en territoire français.
Le Conseil national, chambre basse du Parlement suisse, a voté une enveloppe de 1,09 milliard de francs suisses (700 millions d'euros) pour la modernisation de 14 lignes, dont 345 millions pour les trois tronçons français.
Il s'agit de deux tronçons reliant la Suisse à  Dijon via Vallorbe et Delle (TGV Rhin-Rhône) et d'un tronçon reliant Bellegarde à  Bourg-en-Bresse. Ces travaux doivent permettre de gagner 20 minutes sur le trajet Genève-Paris, qui prend actuellement 3 heures et demie.

Via Delle ? Il est question de réouvrir la ligne Belfort-Delle ?
Avatar de l’utilisateur
FDH
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2154
Enregistré le: Ven 10 Oct 2003 13:27
Localisation: A472-N88

Messagepar Didier » Ven 10 Fév 2006 22:15

Voici quelques photos de la ligne la Cluse-Bellegarde dans son état d'aout 2005, donc peu avant le lancement (officiel) des travaux.

La voie ferrée le long du lac de Nantua. Difficile d'imaginer que les TGV passeront sur cette voie dans quelques mois.
Image

Un PN sur la N84 peu avant St-Germain-de-Joux:
Image

La ligne passe sous le viaduc A40 du Frébuge:
Image
Didier
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 421
Enregistré le: Mer 04 Fév 2004 15:05
Localisation: Vienne (38)

Messagepar otto » Sam 11 Fév 2006 00:02

Difficile en effet...
otto
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3047
Enregistré le: Jeu 02 Jan 2003 17:46
Localisation: Pays-Bas

Messagepar luchar » Sam 11 Fév 2006 09:38

Et ils ne vont pas doubler la voie unique??? :roll:
luchar
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2574
Enregistré le: Dim 16 Jan 2005 02:05

Messagepar G.E. » Sam 11 Fév 2006 11:42

luchar a écrit:Et ils ne vont pas doubler la voie unique??? :roll:


Pas de doublement mais électrification et création d'un évitement à  Nurieux. De nombreux PN vont sauter et Bellegarde-sur-Valserine aura une nouvelle gare.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar luchar » Sam 11 Fév 2006 12:33

Complètement débile... :roll: Faire rouler des TGV, avec le traffic qui va y avoir, sur une voie unique... En plus ils ne vont pas pouvoir rouler vite sur une ligne pareil... :roll: :evil: Un truc au rabais...
luchar
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2574
Enregistré le: Dim 16 Jan 2005 02:05

Messagepar G.E. » Sam 11 Fév 2006 12:42

luchar a écrit:Complètement débile... :roll: Faire rouler des TGV, avec le traffic qui va y avoir, sur une voie unique... En plus ils ne vont pas pouvoir rouler vite sur une ligne pareil... :roll: :evil: Un truc au rabais...

Je ne suis pas d'accord car le gain de temps sera de 30 mn pour les TGV par rapport au détour par Culoz. En plus, des TER circuleront entre Bourg-en-Bresse et Nurieux, la section Nurieux-Bellegarde étant réservée aux seuls TGV.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar luchar » Sam 11 Fév 2006 12:50

Ah d'accord... Mais bon quand même... :cry: :wink:
luchar
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2574
Enregistré le: Dim 16 Jan 2005 02:05

Messagepar Didier » Sam 11 Fév 2006 13:36

Le trafic sera loin d'être infernal. Il y a bien des TGV qui circulent sur des lignes à  une voie banalisée entre Dole et Vallorbe / Neuchatel, St André le Gaz et Chambéry, St Pierre d'Albigny et Bourg-St-Maurice, Aix et Annecy, Bellegarde et Evian/St-Gervais. Cela ne pose pas de problèmes particuliers si les évitements sont nombreux et que la ligne est gérée en commande centralisée.

Pour ce qui est des vitesses limites futures:
:arrow: Bourg-Ceyzériat: 140
:arrow: Ceyzériat - Cize-Bolozon: 90 (100 entre les km 16,372 et 22,026)
:arrow: 80 de Cize-Bolozon au km 30 (montée au dessus des gorges de l'Ain)
:arrow: 110 ensuite jusqu'à  la Cluse
:arrow: 100 jusqu'au km 53,524
:arrow: puis 90 jusqu'à  Bellegarde

Sachant que la vitesse limite sur le parcours actuel bien plus long, atteind 160 sur de courtes portions, mais tombe à  110 entre Ambérieu et Virieu le Grand, guère plus au-delà .

Les évitements seront nombreux: Ceyzériat, Villereversure, Cize-Bolozon, Nurieux (en fait, un îlot de double voie jusqu'à  la Cluse, point de bifurcation vers Oyonnax), Charix-Lalleyriat, Chatillon en Michaille.

Evidemment, la ligne sera complètement rénovée et électrifiée. Là , je montre des photos d'une ligne fermée depuis 15 ans.

Si l'on avait attendu la LGV pharaonique Macon-Genève, beaucoup d'eau aurait coulé sous les ponts avant qu'elle voie le jour.

Rail Passion - octobre 2004 a écrit:Les projets écartés

Avant le choix définitif du concept Bourg-Bellegarde, diverses études, dont certaines n'ont fait l'objet que d'épures grossières, ont été envisagées. La premère d'entre elles devait avoir un impact maximal sur les temps de parcours puisqu'il s'agissait ni plus ni moins de créer une ligne nouvelle Mâcon-Genève. L'option, ambitieuse, était vivement soutenue par les cantons helvétiques de Genève, Vaud, Valais, ainsi que par les départements français de l'Ain et de la Haute-Savoie. Ensemble, ils ont financé une étude de faisabilité pilotée par Sofrérail et le cabinet suisse Bonnard et Gardel.
Ayant examiné quelque 220km de tracé, le rapport remis en septembre 1990 prtait sur la réalisation d'une LGV prenant naissance sur la double voie Mâcon-Ambérieu en aval de Polliat et touchant Genève soit par le nord, soit par le sud, avec jonctions en gare marchandise de la Praille et raccordement à  Archamps sur la voie unique Longeray-Annemasse-Evian. Cette variante, la plus plausible, représentant 77km, contournait Bourg par le nord, traversait les chaînons jurassiens au moyen de tunnels, franchissait les gorges de l'Ain au sud du viaduc de Cize-Bolozon, tangentait la ligne conventionnelle à  Nurieux, évitait Nantua en tunnel, enjambait la Valserine au nord de Bellegarde, s'enfonçait sous le Crêt d'Eau par un tunnel de 6750m et gagnait la zone franche du genevois sur la rive gauche du Rhône. Le recoupement de l'axe Bourg-Bellegarde à  Nurieux et Châtillon-en-Michaille permettait un découpage en trois sections phasables.
A cette option s'ajoutaient l'amélioration de la section Pont-de-Veyle - Polliat par mise à  200-220 km/h, l'électrification de la voie unique Sathonay-Bourg, et la réalisation de deux gares bis à  Bourg-nord et à  Nurieux. On aboutissait à  un temps de parcours Paris-Genève hypercompétitif de 2h15 et de 1h04 entre Lyon et Genève, mais la desserte de Bellegarde était sacrifiée. Par contrecoup, les TGV Paris-Lausanne pouvaient effectuer le trajet en 2h50 contre 3h40, et les dessertes d'Evian, St-Gervais gagnaient elles aussi près de 90min.
Mais la mariée était trop belle et, en raison de la facture, particulièrement lourde, frevée par l'importance des ouvrages d'art (2 287 millions d'euros aux conditions économiques de 1996) le projet a été rapidement enterré. A la suite de quoi, la SNCF, toujours poussée par les autorités suisses, s'est tournée vers d'autres solutions, moins couteuses.

Ainsi, l'adaptation de l'itinéraire conventionnel Mâcon-Genève via Ambérieu, Culoz, Bellegarde, pour permettre l'utilisation de rames TGV pendulaires à  vitesses supérieures à  celles pratiquées, donnerait un gain de temps maximal de 10min. Avec les TGV ordinaires, l'économie ne serait que de 6min à  condition de retoucher plusieurs courbes vers Pont-de-Veyle et Vonnas, et de supprimer le point dur de Pont-d'Ain, limité à  130km/h, par une déviation pour rouler à  200.
L'examen d'un itinéraire fret dans la cluse de l'Albarine entre Ambérieu et Culoz, avec deux longs tunnels recoupant les coudes du tracé actuel et minorant le parcours, aurait de son côté octroyé un gain de 8min aux TGV. Mais cette option a été rapidement balyée par le ministre des tranports.
Une autre version a consisté à  entrevoir une desserte TGV Paris-Genève en 2h49 par emprunt de la future LGV Lyon-Turin jusqu'à  Chambéry, puis la réalisation d'un barreau à  grande vitesse Aix-lesBains - Annecy et Annecy-Genève. Eu égard au bilan lourdement négatif sur l'environnement des régions traversées et le cout exhorbitant de cette hypothèse (1 151 millions d'euros + 213 pour les aménagements en teritoire suisse), le ministre des transports a décidé de l'abandonner le 18 septembre 1998.
Restait donc en selle le projet Bourg6bellegarde, ayant le gros avantage de se situer dans des limites acceptables en termes de couts, et surtout sans incidence majeure pour l'environnement.
Didier
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 421
Enregistré le: Mer 04 Fév 2004 15:05
Localisation: Vienne (38)

Messagepar geophilip » Sam 11 Fév 2006 14:18

luchar a écrit:Complètement débile... :roll: Faire rouler des TGV, avec le traffic qui va y avoir, sur une voie unique... En plus ils ne vont pas pouvoir rouler vite sur une ligne pareil... :roll: :evil: Un truc au rabais...


120km/h max oui.. et pour 8 TGV par jour c'est bien suffisant une voie unique. ca va mettre Genève à  3h de Paris. avec une LGV ex nihilo qui aurait couté au bas mot 4 milliards d'€ pour 150 km, qu'on aurait attendu 40 ans, on l'aurait peut etre fait 2h45, alors franchement, le truc au rabais je trouve ca pas mal..
Avatar de l’utilisateur
geophilip
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 464
Enregistré le: Sam 09 Juil 2005 14:26
Localisation: Europe

Messagepar luchar » Sam 11 Fév 2006 14:24

Dans cette optique là , je m'incline. :wink:
luchar
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2574
Enregistré le: Dim 16 Jan 2005 02:05

Messagepar G.E. » Sam 11 Fév 2006 14:53

geophilip a écrit:120km/h max oui.. et pour 8 TGV par jour c'est bien suffisant une voie unique. ca va mettre Genève à  3h de Paris. avec une LGV ex nihilo qui aurait couté au bas mot 4 milliards d'€ pour 150 km, qu'on aurait attendu 40 ans, on l'aurait peut etre fait 2h45, alors franchement, le truc au rabais je trouve ca pas mal..


Avis partagé ! J'ai cependant l'impression que les travaux n'avancent pas très vite... :?
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar djakk » Sam 11 Fév 2006 23:57

Didier a écrit:La voie ferrée le long du lac de Nantua. Difficile d'imaginer que les TGV passeront sur cette voie dans quelques mois.
Image


[Hors-sujet ...] Bizarre cette association de panneaux :shock:
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Messagepar Didier » Dim 12 Fév 2006 21:10

Il y a le panonceau "sauf cycles". Donc les cycles savent qu'ils sortent d'agglomération et peuvent rouler à  plus de 50 désormais :D
Sauf que c'est pas tellement Armstrong qui vient se ballader par là  !
Didier
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 421
Enregistré le: Mer 04 Fév 2004 15:05
Localisation: Vienne (38)

Suivante

Retourner vers Chemins de fer

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités