Routes Paris Normandie

Avant, la route, c'était...

Routes Paris Normandie

Messagepar automobi » Ven 28 Avr 2006 20:30

Bonjour,

Pour un prochain numéro de notre magazine Route Nostalgie qui sortira en septembre. http://routenostalgie.free.fr

Je prépare une série d'articles sur 2 siècles de voyages entre Paris et la Normandie, des routes de postes aux autoroutes.

Pour cela je recherche des informations, documents et images sur la route N13, l'autoroute de Ouest et les stations services,
le long de cette route et vers Deauville et Trouville.

Toute aide serait bien venu, pour completer mes documentations.

Tous ce qui a rapport avec cette route entre 1800 et 1980,
ainsi que signalisation, pub routières, travaux, chantiers, récis, ...
Avatar de l’utilisateur
automobi
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 67
Enregistré le: Ven 28 Avr 2006 15:11
Localisation: Morangis 91

Messagepar Maastricht » Ven 28 Avr 2006 21:02

Ces deux photos d'une maquette du triangle de Rocquencourt pourraient peut-être vous être utiles ...

Photo 1
Photo 2

Et le texte qui accompagnait les deux photos, le tout étant paru dans le numéro "Paris" de l'Illustration du 28/05/38

L'Illustration a écrit:"Tandis que la route des Parcs sera par définition même une route de promenade qui, en principe, ne doit servir qu'aux véhicules légers, l'autoroute est essentiellement reservée à  la circulation intensive et, pour parler comme M. Edmond Chaix, à  longue portée.

Dans l'importante étude qui précède notre article, M. Dautry, avec sa clarté et sa précision coutumière, expose quelles sont les autoroutes dont la réalisation est envisagée autour de la capitale. De l'établissement de semblables artères dépendra, dans une large mesure, l'esthétique des abords du Paris futur. De ces autoroutes une seule, à  la vérité, est entreprise, mais ses travaux que dirige le service des ponts et chaussées de Seine-et-Oise sont activement conduits. Elle s'amorce à  Boulogne, sur le quai qui borde la Seine. Au pont de Saint-Cloud démoli sera substitué un ouvrage plus ample, différament axé, dont la construction est commencée. Par la place Clémenceau élargie, l'autoroute, dans le haut de l'avenue du Palais, qu'elle emprunte, s'ouvre un passage sous le parc de Saint-Cloud. Le tunnel a 800 mètres de longueur, 17 mètres de portée, la voie carrossable sera de 15 mètres, elle sera dédoublée aux extrémités du souterrain en voies de 9 mètres. L'autoroute revient au jour à  la grille d'Orléans et, après avoir passé sous la route nationale de Paris à  Versailles par Saint-Cloud, elle ne cesse plus d'être à  ciel ouvert. A peu de distance de la troute nationale de Versaille sà  Saint-Germain, elle se divise en deux branches : l'une pointe vers la Normandie, l'autre vers la Bretagne. La première rejoint vers Orgeval la route de Quarante-Sous. La deuxième aboutit à  la route nationale n°10, un peu avant la fourche de Trappes, dans les parages de l'étang de Saint Quentin, qui sera peut-être quelque jour un port pour hydravions.

Dans la partie où elle forme en quelque sorte tronc commun, l'autoroute a une largeur de plate-forme de 30 mètres, ainsi peuvent être établies deux chaussées de 9 mètres, séparées par un terre-plein de 2m. 50. Chaque branche n'a qu'une largeur totale de 24 mètres, divisée en chaussées de 7 mètres et un terre-plein de séparation qui aura 1m. 25.

L'embranchement a été particulièrement étudié. Dans sa conception se manifeste le souci d'allier le beau à  l'utile. Un travail d'art qui dans sa sobriété a de la noblesse et de la grandeur permet aux courants de circulation de bifurquer sans se recouper. Un signal de pierre sculptée dominera ce noeud de routes et marquera sa signification. Du point de vue où nous nous plaçons ici - celui du développement pacifique d'une capitale moderne - l'autoroute de l'Ouest offrira aux Parisiens un grand avantage en rendant plus prompt et plus facile l'accès de la forêt de Rambouillet

Son établissement a coûté la vie à  un grand nombre d'arbres, et de beaux arbres; mais ce sacrifice est, il faut le reconnaître, deux fois justifié. Les deniers publics ont étés ménagés et beaucoup de temps a été gagné parce que sur la grande partie du parcours l'autoroute utilise des terrains domaniaux. Et, d'autre part, grâce à  la traversée de belles forêts, grâce à  de pittoresques perspectives, son trajet, par de belles journées, sera un plaisir de choix.


Le tout venant de mon site ^_^ (treparoute.free.fr)


JRL avait aussi uppé des photos de la plate-forme de l'espèce de colonne après un reportage-photo mémorable, mais apparemment elle ne sont plus en ligne ...
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6478
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

Superbes documents

Messagepar automobi » Ven 28 Avr 2006 21:34

Merci pour ces interressants documents.

J'ai vu dans la bibliothèque du Ministère de l'équipement à  la Défense un bel ouvrage des années 40 sur cette autoroute.
Avec les plans d'époque.

Mais pour le moment je n'ai pâs eu le temps de l'étudier en détail.

Pascal
Avatar de l’utilisateur
automobi
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 67
Enregistré le: Ven 28 Avr 2006 15:11
Localisation: Morangis 91

Re: Routes Paris Normandie

Messagepar automobi » Jeu 27 Jan 2011 09:44

Pour ceux que cela interresse j'ai commencé le Wiki roadbook de la RN13
http://fr.roadbook.wikia.com/wiki/N13
Description sous forme de wiki des aspects historique et touristique de cette route.

l'accès est sous découpé en plusieurs parties pour une vision plus locale :
http://fr.roadbook.wikia.com/wiki/N13_P1
http://fr.roadbook.wikia.com/wiki/N13_40_SOUS
...

En comlplément des autres routes déjà présentées :
http://fr.roadbook.wikia.com/wiki/Index
Avatar de l’utilisateur
automobi
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 67
Enregistré le: Ven 28 Avr 2006 15:11
Localisation: Morangis 91

Re:

Messagepar lucienmathurin » Jeu 27 Jan 2011 11:54

Maastricht a écrit:Ces deux photos d'une maquette du triangle de Rocquencourt pourraient peut-être vous être utiles ...

Photo 1
Photo 2

Et le texte qui accompagnait les deux photos, le tout étant paru dans le numéro "Paris" de l'Illustration du 28/05/38

L'Illustration a écrit:"Tandis que la route des Parcs sera par définition même une route de promenade qui, en principe, ne doit servir qu'aux véhicules légers, l'autoroute est essentiellement reservée à  la circulation intensive et, pour parler comme M. Edmond Chaix, à  longue portée.

Dans l'importante étude qui précède notre article, M. Dautry, avec sa clarté et sa précision coutumière, expose quelles sont les autoroutes dont la réalisation est envisagée autour de la capitale. De l'établissement de semblables artères dépendra, dans une large mesure, l'esthétique des abords du Paris futur. De ces autoroutes une seule, à  la vérité, est entreprise, mais ses travaux que dirige le service des ponts et chaussées de Seine-et-Oise sont activement conduits. Elle s'amorce à  Boulogne, sur le quai qui borde la Seine. Au pont de Saint-Cloud démoli sera substitué un ouvrage plus ample, différament axé, dont la construction est commencée. Par la place Clémenceau élargie, l'autoroute, dans le haut de l'avenue du Palais, qu'elle emprunte, s'ouvre un passage sous le parc de Saint-Cloud. Le tunnel a 800 mètres de longueur, 17 mètres de portée, la voie carrossable sera de 15 mètres, elle sera dédoublée aux extrémités du souterrain en voies de 9 mètres. L'autoroute revient au jour à  la grille d'Orléans et, après avoir passé sous la route nationale de Paris à  Versailles par Saint-Cloud, elle ne cesse plus d'être à  ciel ouvert. A peu de distance de la troute nationale de Versaille sà  Saint-Germain, elle se divise en deux branches : l'une pointe vers la Normandie, l'autre vers la Bretagne. La première rejoint vers Orgeval la route de Quarante-Sous. La deuxième aboutit à  la route nationale n°10, un peu avant la fourche de Trappes, dans les parages de l'étang de Saint Quentin, qui sera peut-être quelque jour un port pour hydravions.

Dans la partie où elle forme en quelque sorte tronc commun, l'autoroute a une largeur de plate-forme de 30 mètres, ainsi peuvent être établies deux chaussées de 9 mètres, séparées par un terre-plein de 2m. 50. Chaque branche n'a qu'une largeur totale de 24 mètres, divisée en chaussées de 7 mètres et un terre-plein de séparation qui aura 1m. 25.

L'embranchement a été particulièrement étudié. Dans sa conception se manifeste le souci d'allier le beau à  l'utile. Un travail d'art qui dans sa sobriété a de la noblesse et de la grandeur permet aux courants de circulation de bifurquer sans se recouper. Un signal de pierre sculptée dominera ce noeud de routes et marquera sa signification. Du point de vue où nous nous plaçons ici - celui du développement pacifique d'une capitale moderne - l'autoroute de l'Ouest offrira aux Parisiens un grand avantage en rendant plus prompt et plus facile l'accès de la forêt de Rambouillet

Son établissement a coûté la vie à  un grand nombre d'arbres, et de beaux arbres; mais ce sacrifice est, il faut le reconnaître, deux fois justifié. Les deniers publics ont étés ménagés et beaucoup de temps a été gagné parce que sur la grande partie du parcours l'autoroute utilise des terrains domaniaux. Et, d'autre part, grâce à  la traversée de belles forêts, grâce à  de pittoresques perspectives, son trajet, par de belles journées, sera un plaisir de choix.


Le tout venant de mon site ^_^ (treparoute.free.fr)


JRL avait aussi uppé des photos de la plate-forme de l'espèce de colonne après un reportage-photo mémorable, mais apparemment elle ne sont plus en ligne ...


Merci pour les photos, je viens de comprendre pourquoi je n'avais pas trouvé la plate - forme du monument des Trois - Provinces quand j'avais voulu la voir il y a 2 - 3 ans lors d'un passage dans le coin : je n'avais pas vu le passage à droite sous le coté Nord du Triangle.
lucienmathurin
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2322
Enregistré le: Lun 10 Sep 2007 10:12


Retourner vers Dans le passé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités