Téléphérique urbain

Les transports collectifs en ville : bus, tram, métro ...

Re: Téléphérique urbain

Messagepar bernardG » Ven 15 Oct 2021 19:32

PaulF a écrit:Je plaiderais pour l'erreur graphique
Synthèse des objectifs 2030 et 2040 :
......
Rejoindre la mairie de Saint-Laurent-du-Var par l’extension de la ligne 2 ou par un téléphérique avec P+R
.....
Créer de nouvelles lignes de BHNS en site propre sur l’Avenue des Alpes à Cagnes-sur-Mer et jusqu’à Vence, sur la rive droite du Var jusqu’à Carros, et sur le boulevard de la Madeleine
Créer des transports par câble en rive droite du var (franchissements du Var, coteaux/plaine)
.......

J'aurais initialement penché pour la ligne de BHNS, mais en-dessous il parlent bien de "Créer des transports par câble en rive droite du var (franchissements du Var, coteaux/plaine)"

Dont acte.

"franchissements du Var, coteaux/plaine", n'est-ce pas, entre autres, la télécabine Lingostière / La Gaude / IBM que zabadu a évoquée plus haut ?

Et le trait bleu qui nous intrigue, n'est ce pas en réalité (avec l'erreur graphique) le BHNS en site propre sur la rive droite jusqu'à Carros ?
bernardG
Chemin
Chemin
 
Messages: 39
Enregistré le: Mar 30 Juin 2020 00:02
Localisation: lyon

Re: Téléphérique urbain

Messagepar PaulF » Lun 18 Oct 2021 10:14

En effet, ça me paraît plus logique.
PaulF
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 63
Enregistré le: Jeu 22 Juil 2021 10:19
Localisation: France

Re: Téléphérique urbain

Messagepar Jumanfan » Ven 13 Mai 2022 22:51

Cette vidéo de 25'33 décrit largement Téléo, le téléphérique du sud de l'agglomération de Toulouse :
Téléphérique de Toulouse : L'aventure Téléo
https://youtu.be/rdEzbMzBWzw

Pour cause de Covid-19, l'inauguration n'eut lieu que ce vendredi 13 mai 2022 avec entrée en service le lendemain :
Inauguration de Téléo, le téléphérique de Toulouse
https://youtu.be/RSU06_0vNjw
Jumanfan
Sentier
Sentier
 
Messages: 18
Enregistré le: Dim 12 Aoû 2018 23:21

Re: Téléphérique urbain

Messagepar Jumanfan » Dim 22 Mai 2022 13:49

Dans le monde, l'agglomération qui mise le plus résolument sur le téléphérique urbain se situe en Bolivie ; il s'agit de La Paz. Voici une vidéo vieille d'un an qui fournit en 17'15 un large aperçu sur le volontarisme qui y prévaut en même temps que la dépendance à l'entreprise Doppelmayr - Garaventa :
Sistema de Teleféricos Urbanos La Paz y El Alto, Bolivia.
https://youtu.be/UXdRIHeHOKA

Voici une autre vidéo qui fournit en 8'07 un autre éclairage sur cette métropole andine avec pour seul commentaire des surtitres en américain :
Mi Teleferico Time-lapse Video of the World's Longest Cable Car System La Paz, Bolivia@Mi Teleférico
https://youtu.be/OlmPlTIvU8U

Une question à laquelle peu d'internautes sont préparés est de déterminer si c'est La Paz ou Sucre qui est la capitale de la Bolivie. C'est un sujet si délicat que maints diplomates préfèrent tourner sept fois leur langue dans la bouche avant de se taire. Aussi la prudence conduit-elle à s'en remettre à la Suisse, pays qui s'y connaît tant en téléphériques qu'en neutralité :

"La capitale de la Bolivie est-elle La Paz ou Sucre ?

DATE DE LA RÉPONSE: 21.01.2015

Bonjour,

Nous vous remercions d'avoir fait appel au service Interroge, voici le résultat de nos recherches :

Voici la définition du terme "capitale" selon le dictionnaire Larousse http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr ... tale/12902 : « Ville où siège le gouvernement d'un État ».

En consultant l'article consacré à la ville de La Paz dans l'"Encyclopédie Universalis" http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-paz/ , voici ce que l’on peut lire :

« Lorsque le gouvernement bolivien s'installe en 1898 à La Paz, celle-ci n'est encore qu'une bourgade de 50 000 habitants. […] La capitale administrative bénéficie d'un site extraordinaire, étagé sur près de 1 000 mètres de dénivelé, depuis les quartiers sud d'El Bajo (le bas), à environ 3 200 mètres, jusqu'à la municipalité d'El Alto (le haut), sur l'Altiplano (entre 3 800 m et 4 100 m). Réputée pour être la capitale la plus haute du monde, elle a connu une croissance tardive : 315 000 habitants en 1950, et environ un million et demi en 2003. »

Toutefois, l’article de la même encyclopédie consacré à la ville de Sucre http://www.universalis.fr/encyclopedie/sucre-bolivie/ , indique que « Bien que le gouvernement se soit installé à La Paz à la fin du XIXe siècle, Sucre conserve le statut de capitale constitutionnelle, et continue à accueillir la Cour suprême. »
L'article précise également que Sucre est la capitale historique de la Bolivie : « Fondée en 1539, devenue capitale de l'audience de Charcas (au sein de la vice-royauté du Haut-Pérou) en 1561, puis de la Bolivie indépendante en 1825 […]. »

Cet état de fait est confirmé dans cet article de Reza Nourmode, paru le 28 juillet 2007 dans le journal "Libération" http://bit.ly/1xVBAoA :

« L'Etat bolivien est aujourd'hui officiellement bicé­phale. La ville de Sucre, 260 000 habitants, est la capitale constitutionnelle. Mais, vaincue lors de la guerre civile de 1899, elle n'abrite plus désormais que le pouvoir judiciaire. Depuis, la capitale de facto, où siègent les pouvoirs exécutif et législatif, est La Paz ».

Cependant cette situation ne convient pas à tous les Boliviens comme nous pouvons le lire dans ce même article :

« Les partisans de Sucre ont déposé un projet d'article à l'Assemblée constituante, qui siège actuellement, pour que la ville du Sud redevienne capitale. ». A La Paz « Un million de personnes sont descendues vendredi 20 juillet dans les rues de La Paz […]. Avec un seul mot d'ordre : "La capitale ne bougera pas !" Derrière certains opposants au président Evo Morales, la ville de Sucre, dans le sud du pays, veut en effet redevenir "capitale pleine et entière" de ce pays d'Amérique latine. Une revendication qui réveille de vieilles tensions régionalistes et autonomistes. »

Ces revendications, cachent apparemment d’autres problèmes. « Pour la plupart des analystes, les véritables raisons de cette offensive sont ailleurs. "Derrière ce débat, affirme le politologue Carlos Toranzo, il y a des intérêts politiques." »

« L'instabilité politique et sociale de la Bolivie de ces dernières années est en grande partie due à cette fracture bien réelle entre l'Orient des propriétaires terriens [où se situe Sucre], majoritairement blanc ou métis, au sous-sol riche en gaz naturel (première ressource du pays), et l'Occident des hauts plateaux andins - La Paz est à 4 000 m - où se concentre la pauvreté. »

Pour mieux comprendre les enjeux sociopolitiques de la Bolivie, voici une sélection d'ouvrages pouvant vous intéresser :

"Pour comprendre la Bolivie d'Evo Morales" http://data.rero.ch/01-R004627624

"Nous serons des millions : Evo Morales et la gauche au pouvoir en Bolivie" http://data.rero.ch/01-R004735926 de Hervé Do Alto et Pablo Stefanoni

"Le défi bolivien" http://data.rero.ch/01-R005035152 de Denis Langlois

"A concise history of Bolivia" http://data.rero.ch/01-R003530578 de Herbert S. Klein

"Evo : portrait au quotidien du premier président indigène de la Bolivie" http://bit.ly/1xwL5vl de Martin Sivak

"Bolivie : la révolution démocratique" http://bit.ly/1xwLfTv de Hugo José Suárez

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

Interroge http://www.interroge.ch

Service de référence en ligne des bibliothèques de la Ville de Genève"
Jumanfan
Sentier
Sentier
 
Messages: 18
Enregistré le: Dim 12 Aoû 2018 23:21

Précédente

Retourner vers Transports en commun

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité