Nîmes : TCSP, la déception...

Les transports collectifs en ville : bus, tram, métro ...

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar guy21 » Mer 17 Sep 2014 10:34

En conclusion, si vous voulez vivre comme les romains, dans le noir la nuit et en marchant sur un sol rugueux, venez à Nîmes. La location des toges et des sandalettes n'est cependant pas comprise... :wink:
Modifié en dernier par guy21 le Mer 17 Sep 2014 13:26, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
guy21
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2545
Enregistré le: Mar 14 Mar 2006 00:33
Localisation: 94

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Mer 17 Sep 2014 13:52

Google permet de voir le très étrange urbanisme à la nîmoise : http://goo.gl/maps/9oAdy

Sur cette vue, on constate le revêtement en béton avec des pierres saillantes au sol. On voit également les lampadaires qui éclairent le bord de l'avenue mais pas le centre avec la présence incompréhensibles de caches. Avec une valise, il vaut mieux circuler sur les caniveaux qui sont en pierre lisse. :shock: :lol:

Les pires revêtements sont sur le sol du parvis des arènes qui est plus granuleux que la garrigue. Ca fait mal aux pieds !

Si vous voulez voir des pavés cloutés, des rues défoncées, des trottoirs neufs faits de roches saillantes, des ronds-points magnifiques, un faux tramway en toc mais aussi un remarquable patrimoine antique, venez visiter Nîmes ! :D

Après, on comprend mieux la situation dramatique des finances locales et l'absence de projets structurants depuis de trop longues années.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar dark_green67 » Mer 17 Sep 2014 19:10

G.E. a écrit: Les pires revêtements sont sur le sol du parvis des arènes qui est plus granuleux que la garrigue. Ca fait mal aux pieds !

C'est vrai que c'est assez rare de voir des bétons désactivés avec une texture aussi rugueuse. D'habitude, les zones piétonnes sont conçues avec une texture plutôt fine (la texture se règle très facilement avec le désactivant).

Il faudrait savoir si c'est volontaire ou si l'entreprise a eu un problème d'application.
dark_green67
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2977
Enregistré le: Mer 19 Mar 2008 17:18
Localisation: Vincennes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar basco - landais » Mer 17 Sep 2014 19:28

dark_green67 a écrit:
G.E. a écrit: Les pires revêtements sont sur le sol du parvis des arènes qui est plus granuleux que la garrigue. Ca fait mal aux pieds !

C'est vrai que c'est assez rare de voir des bétons désactivés avec une texture aussi rugueuse. D'habitude, les zones piétonnes sont conçues avec une texture plutôt fine (la texture se règle très facilement avec le désactivant).

Il faudrait savoir si c'est volontaire ou si l'entreprise a eu un problème d'application.

la texture vient plutôt de la formulation du béton, pas de l'application, ni du désactivant

je suppose qu'il y a eu des planches d'essais et que Mr l'Architecte en a décidé ainsi ....

[/HS technique]
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9049
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar Alexandre » Mer 17 Sep 2014 20:38

+1 ! :wink:
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12062
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Mer 17 Sep 2014 22:02

Apparemment, c'est bien volontaire, mais le rendu est vraiment mauvais. Même les Romains savaient faire des revêtements plus agréables ! :?

Du coup, la taille des graviers inclus dans le béton a été revue à la baisse dans la suite du projet AEF (Arènes-Esplanade-Feuchères), mais l'idée a hélas été conservée tout du long. Errare humanum est sed in errare persevare diabolicum...

Le long du tracé du TCSP, le béton ne comprend plus de gros cailloux saillants.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Jeu 04 Déc 2014 11:17

Par un entrefilet dans la presse, on apprend l'abandon du projet de tramway de Nîmes au profit d'un TCSP. Cette décision prévisible (cf. messages précédents) est assez logique compte-tenu de l'état lamentable des finances de la ville et de l'agglo, sans parler de celui des rues trouées de partout. Elle ne contribuera cependant pas à dynamiser l'image d'une ville en perte de vitesse par rapport à ses voisines et excentrée dans la future grande région.

Il faut espérer que le projet de TCSP sera mieux réussi que la limace peu utile qui relie actuellement l'A54 aux arènes et qui sera péniblement prolongée autour de l'Ecusson dans les prochaines années.

Le Moniteur a écrit:LANGUEDOC-ROUSSILLON ; Les TP face à un investissement public en panne

28 novembre 2014

«L'heure est grave pour notre profession. » C’est ainsi qu’Olivier Giorgiucci, président de la FRTP LR, a ouvert l’assemblée générale de son organisation, le 12 novembre. Trois chiffres résument l’inquiétude du secteur. En sept ans, celui-ci a perdu 23 % de son chiffre d’affaires et 9 % de ses effectifs. Pour 2014, la baisse de la commande publique est estimée à 18 %. « Nous assistons au sacrifice de l’investissement », déplore Olivier Giorgiucci. Les élus présents ne l’ont pas vraiment contredit. Philippe Saurel, président de Montpellier Agglomération, s’est dit « incapable de financer la ligne 5 du tramway sans augmenter les impôts ». Quant à Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole, il remplacera le tramway qui devait desservir l’axe est-ouest par un bus à haut niveau de service, moins coûteux. Il compte toutefois dégager 20 millions d’euros pour soutenir l’investissement.

Le préfet de région Pierre de Bousquet s’est, pour sa part, félicité de l’accord conclu avec la région sur la maquette du futur contrat de plan Etat-région. Le volet mobilité atteindra « au moins 130 millions d’euros, dont plus de 50 % pour les travaux routiers », a-t-il promis.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Dim 14 Déc 2014 15:56

Oui, c'est très cher pour une "simple" ligne de bus qui empruntera en grande partie des axes existants à 2x2 voies (ramenés pour l'occasion à 2x1 voies), avec pour seul ouvrage d'art un pont sur la RN106-. La facture devrait logiquement être divisée au moins par deux si Nîmes était une ville normale où les projets sont bien ficelés. Quant au délai de réalisation, il est repoussé après 2025 et les prolongements de la ligne 1.

Il y a énormément de travail au niveau des études pour élaborer un projet potable à défaut d'être performant :
- Capacité des rames et cadencement. Actuellement, les bus sont bien fréquentés sur le secteur.
- Rames moins bling bling, plus capacitaires et plus robustes que sur la ligne 1.
- Étude rigoureuse des conséquences de l'implantation d'un couloir de bus sur des axes à 2x2 voies saturés et sans alternative.
- Transparence absolue des coûts et des choix pour ne pas donner des arguments aux reboussiés.

Rêvons... La bonne nouvelle est le prolongement du TCSP actuel sur Caissargues qui aurait dû être mis en œuvre dès l'origine. Mieux vaut tard que jamais, mais il va falloir être très très patient. Très endettées et avec une fiscalité accablante, la ville et l'agglo de Nîmes n'ont quasiment aucune marge de manoeuvre budgétaire.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Ven 13 Mar 2015 08:42

Le réseau de bus de Nîmes est en pleine crise depuis plusieurs années et le désastre du TCSP n'y est sans doute pas pour rien.

2 solutions émergent à court terme pour limiter les dépenses de l'agglo :
:arrow: Réduire encore la voilure, surtout le dimanche : http://www.midilibre.fr/2015/03/10/tang ... 133471.php
:arrow: Augmenter les tarifs, avec un risque de désaffection encore plus grand : 1,10 €, c'est pourtant dans la moyenne pour une agglo sans tram ni métro.

Le président de l'agglo convoque donc des "Etats Généraux" (sic). Reste à savoir si c'est un gadget destiné à légitimer les points précédents ou un vrai outil permettant de dessiner enfin une vision des TC pour l'agglo. Cette concertation sera-t-elle réservée à quelques membres de Tango, aux réactionnaires habituels ou bien à des personnes voulant faire bouger les choses ? A suivre...

Objectif Gard a écrit:Yvan Lachaud lance les “états généraux” des transports

En juin, le président UDI mettra tous les acteurs des transports publics autour de la table. Objectif affiché : diminuer le coût de ce service tout en répondant aux besoins des habitants de l'agglomération.

Le service public transport coûte trop cher aux contribuables. Dans un rapport confidentiel, la chambre régionale des comptes a épinglé la collectivité pour le coût exorbitant du service, qui s'élève à 170 euros par habitant. "Si l'on ne fait rien, le fonctionnement de ce service deviendrait insoutenable pour la collectivité", a prévenu Yvan Lachaud. Chaque année, Nîmes Métropole est obligé d'abonder 13 millions d'euros dans le budget transport pour l'équilibrer (budget total 52 millions, NDLR). En outre, le prix du billet (1,10 euros) ne couvrirait que 15% du coût réel du transport. Contraint par une baisse des dotations budgétaires, le président Lachaud a promis de ne pas recourir à l'impôt, préférant opter pour la mise en place "d'une réforme de grande ampleur".

La "réforme" a pour but de "financer l’amélioration du réseau et la mise en place des lignes à haut niveau de service de la T1 et de la T2". Toujours selon nos informations, la Cour des comptes s'est aussi penchée sur le dossier "transport" de Nîmes Métropole et à émis sept recommandations qui restent aussi confidentielles.

Nîmes Métropole a prévu d’organiser à partir du 3 juin, des "Etats Généraux du financement des Transports Publics", en s'inspirant de ce qui avait été fait par le préfet Gaudin sur la thématique de la sécurité. "Cela avait remarquablement porté ses fruits (...) Nous voulons en faire de même pour la question de son financement, selon le principe de l’effort partagé par tous : contribuable, usager, salariés, partenaires, et administration", poursuit Yvan Lachaud, qui convie d'ailleurs "tous les représentants syndicaux de Tango. Nous attendons beaucoup de leur contribution, et seront donc au premier rang de nos partenaires dans cette réforme". Une invitation qui n'est très certainement pas tombée dans l'oreille d'un sourd...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar Brad » Ven 13 Mar 2015 10:52

G.E. a écrit:Augmenter les tarifs, avec un risque de désaffection encore plus grand : 1,10 €, c'est pourtant dans la moyenne pour une agglo sans tram ni métro.


Si on regarde le prix du ticket unité dans les réseaux d'agglo de + de 200.000 habitants sans tram ou métro on a :
Perpignan : 1,20 €
Valence : 1,20 €
Limoges : 1,30 €
Douai : 1,35 €
Lorient : 1,40 €
Toulon : 1,40 €
Dunkerque : 1,40 €
Metz : 1,50 € (si on a le support magnétique, sinon 1,70 €)

On est donc plutôt à 1,35 € qu'à 1,10 €.
Les tarifs à Nîmes sont très faibles, tout comme la qualité de service.
Si les tarifs augmentent de 15-20% mais qu'en échange la qualité et l'offre augmentent également dans cette proportion, je pense qu'il n'y aura pas de désaffection, bien au contraire.
Il faut par contre bien entendu que les tarifs sociaux garantissent un accès aux transports en commun aux plus démunis.
Avatar de l’utilisateur
Brad
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 355
Enregistré le: Lun 19 Fév 2007 13:44

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Ven 13 Mar 2015 11:41

On trouve aussi des tickets à 1 € (Pau), mais tu as raison la grande majorité des tickets à l'unité est au-dessus du trafic nîmois. Le prix est une chose, la qualité de service en est une autre (fréquence, matériel, ponctualité, etc.).

Il faut voir que le réseau de Nîmes est très étendu, puisque l'agglo est vaste, avec une urbanisation discontinue. La géographie de la ville de Nîmes est elle aussi spéciale, la population se concentrant sur un axe Est-Ouest, avec un fort émiettement dans les collines. De plus, la population de l'agglo n'est pas très riche, surtout celle qui prend les TC. Il y a donc un équilibre subtil à trouver, assez spécifique à la capitale gardoise.

Sur le plan de l'organisation du réseau, on a bien compris que c'était trop tard pour le tram et fortement compromis pour les extensions de la ligne A du TCSP. Il est temps que Nîmes revienne à une organisation plus conventionnelle et lisible avec une poignée de lignes fortes, le plus possible en site propre, sous forme de Chrono-Bus : axe Nord-Sud (actuelle ligne A) avec si possible desserte de la gare, axe Est-Ouest, BP Sud, etc.

Exit le tram-bus et autres fadaises de communicants beaucoup trop chers par rapport au service offert : à la place de ces investissements controversés et peu utiles, place à l'aménagement ciblé des carrefours à problèmes, à la mise en place de feux coordonnés donnant priorité aux TC, sans bloquer trop longtemps les axes routiers majeurs (cf. BP Sud, route de Caissargues). Pour le même prix, on peut faire beaucoup mieux !
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Sam 26 Sep 2015 10:50

Ca y est, le chantier du prolongement de la ligne 1 du TCSP de Nîmes est enfin lancé ! :lol:

Quand je dis "enfin", ce n'est pas pour saluer le mode de transport que je trouve toujours aussi contestable, mais plutôt pour signifier que la zone en chantier depuis presque 5 ans autour de l'Ecusson va pouvoir trouver un aspect convenable. Il faut rappeler que suite aux déboires judiciaires du projet, les rues défoncées autour de l'Ecusson ont été recouvertes 'provisoirement' de bitume, ce qui est très laid, surtout pour une ville touristique. Quant aux places avoisinantes, heureusement que les jardiniers assurent un bel entretien des parterres qui masquent la misère des revêtements.

Le site de l'agglo ne parle pas de budget. C'est sans doute trop compliqué à comprendre. :P On attend d'ailleurs toujours les données sur le coût réel de la première ligne, à la fois supporté par le contribuable nîmois (voirie) et celui de l'agglo (matériel, etc.).

Cependant, il y a enfin une communication sur les chiffres de fréquentation de la première ligne : http://trambus.nimes-metropole.fr/vos-q ... uelle.html

L'agglo se félicite d'une "fréquentation de la ligne T1 qui a progressé de 10% depuis son lancement". En partant de bas, les progressions sont forcément très marquées. Il faut bien se satisfaire de peu. Mais j'ai aussi une explication à cette hausse inexpliquée, voir plus bas.
- 7 017 voyages réalisés par jour en novembre 2012 (pendant la période de gratuité)* : franchement, pour avoir pris ce bus à l'époque, et plus du tout depuis, je trouve ces chiffres sous-estimés. La gratuité avait amené les foules, chose qui ne s'est plus reproduite depuis. Ah oui, il y a un astérisque : "*(Fréquentation moyenne par jour ouvrable, hors période de vacances scolaires)". Voilà comment on manipule les chiffres, la fréquentation ayant été forte pendant les week-ends et les vacances de Noël suivant l'ouverture...
- 7 031 voyages en mars 2013 (après la période de gratuité)* : à supposer que ces chiffres soient plus "vrais" que les précédents, il faut voir que souvent les voyages comprennent un A/R (Midi Libre et Objectif Gard ont lu "voyageurs" et non "voyages". Maline la communication !). En divisant ce chiffre par deux et en étant sans doute très généreux, cela fait moins de 4000 voyageurs/jour. Une ligne très peu utile donc...
- 7 719 voyages/jour en mai 2014* : + 10 % donc, soit peut-être 400 voyageurs de plus par jour. Il faudrait voir dans quelle mesure ces chiffres n'ont pas été gonflés par un rabattement de certains bus au Parnasse (arrêt du TCSP) et non plus directement à la gare. J'ajoute que la ligne ne doit son salut qu'aux établissement scolaires situés à proximité qui alimentent naturellement le flux. Le revers de la médaille est que cette clientèle ne paye pas ou peu. Le résultat net de la ligne doit être très faible et sa gestion sans doute lourdement déficitaire (surtout si on fait le bilan complet de la ligne en mettant en rapport les recettes avec toutes les dépenses engagées pour réaliser le projet). Évidemment, le grand public ne le saura jamais.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Lun 22 Fév 2016 09:49

La ligne Est-Ouest du TCSP vient d'être pompeusement baptisée "Diagonal".

La concertation a lieu en ce moment : http://www.aggloforum.nimes-metropole.f ... gonal.html

Le projet se résume à un petit TC partiellement SP, mais dont le coût enfin maîtrisé est en rapport avec les faibles prestations offertes. Pas de quoi désengorger Nîmes ni d'inciter à prendre les transports en commun. Il s'agit plutôt d'assurer un minimum de services sur l'axe qui a le plus de potentiel. A noter que le matériel serait hybride, alors que la ligne 1 utilise des énergies fossiles.

Pour information, la concertation sur le projet de prolongement de la ligne 1 vers Caissargues se poursuit. De quoi renforcer l'utilité d'un axe peu fréquenté et dont la fréquence de circulation est de toute façon aberrante (même pas un bus toutes les 30 mn le dimanche).

Le tracé : http://www.aggloforum.nimes-metropole.f ... rgues.html

Enfin, les travaux avancent lentement mais sûrement au niveau de l'Ecusson pour boucler la ligne 1. Ces travaux devraient embellir au passage le pourtour très dégradé du centre-ville. Ceci dit, les boutiques ferment les unes à la suite des autres, mais ce n'est pas la faute du TCSP, le mal est plus profond. Espérons qu'il sera utilisé pour apporter un peu de dynamisme dans un quartier désormais sinistré économiquement.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar Benny » Lun 22 Fév 2016 19:15

Maintenant que le projet de ligne de tram est-ouest est reconverti en ligne de BHNS, le prolongement nord du T1 vers la route d'Uzès est-il toujours d'actualité ?
Benny
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 864
Enregistré le: Mer 27 Déc 2006 19:43
Localisation: Allier

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Lun 22 Fév 2016 20:14

Benny a écrit:Maintenant que le projet de ligne de tram est-ouest est reconverti en ligne de BHNS, le prolongement nord du T1 vers la route d'Uzès est-il toujours d'actualité ?


Ce projet n'est pas officiellement abandonné, mais il passe désormais en dernier après le prolongement de la ligne 1 vers Caissargues et la réalisation phasée de la ligne 2.

Pour dire les choses simplement, ce projet est d'un intérêt certain pour desservir l'université, les casernes, etc., mais l'insertion route d'Uzès est très délicate. En tout cas, il semble impossible d'y glisser un site propre intégral.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Dim 04 Déc 2016 19:30

Inauguration hier du prolongement du TCSP de Nîmes autour de l'Ecusson. Comme souvent, cela s'est fait dans la douleur.

Côté positif, cette ligne est enfin terminée après les retards dus aux recours légitimes (abatage illégal des arbres, enquêtes publiques bâclées). Il faut aussi signaler la remise en état du tour des boulevards historiques de Nîmes et des places adjacentes qui étaient ruinés depuis de nombreuses années. Cela pourra faire du bien à un centre-ville à bout de souffle : les travaux du bus n'ont fait qu'achever de tuer un centre-ville déjà très affaibli par une accessibilité défaillante, des problèmes de sécurité et de propreté... (cf. La Coupole des Halles désespérément vide de commerces).

Côté négatif, cette ligne accessoire par rapport au réseau reste un énorme échec : utilité mince, concertation défaillante, coût exorbitant de l'opération pour l'agglo et la ville de Nîmes, matériel clinquant mais polluant. Hier, le réseau était gratuit, ce qui a dopé une fréquence atone le reste du temps. Aujourd'hui, en plein rush avant les fêtes, la ligne est redevenue payante et vide avec une fréquence à la 1/2 heure. Tout ça pour ça ! Les leçons n'ont pas été tirées. Les manifestations d'hier relayées dans l'article ci-dessous traduisent l'incompréhension quant au nouveau réseau de bus mis en place qui ne cherche pas à répondre à une demande mais juste à tenter (vainement) de combler un déficit d'exploitation.

Je le dis et le répète, il faut reprendre de A à Z la question des transports et de la circulation à Nîmes. Tant que ce travail ne sera pas fait, on continuera de construire des lignes inutiles ou mal conçues, de paupériser le centre-ville, etc. A ce titre, il est désolant de voir que la nouvelle configuration autour des boulevards de Nîmes est la suivante : 1 énorme voie pour le TCSP et 2 voies pour les voitures (comme avant !), mais plus de places de stationnement. Comme si les gens allaient continuer à venir au centre-ville en prenant un TCSP non fiable (cf. fréquence) et de toutes façons mal conçu OU leur voiture en ayant des difficultés à se garer (places en surface réduites ou parking souterrain hors de prix). Quitte à se donner la peine de se déplacer, ils iront en périphérie ou dans les autres villes. C'est déjà le cas et ça devrait le rester.

Objectif Gard a écrit:FAIT DU JOUR Lachaud chahuté, le TCSP lancé

Tony Duret 4 décembre 2016 à 7:00

Yvan Lachaud a eu du mal à se faire entendre, hier, dans les Halles de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce samedi, l'inauguration de la ligne T1 du TCSP qui devait être lancée en fanfare par le président de Nîmes Métropole Yvan Lachaud a surtout été marquée par les sifflets et les mécontentements d’une cinquantaine de protestataires. Cet épisode illustre une nouvelle fois qu’à Nîmes, on fait d’abord et on discute après.

On a connu Yvan Lachaud plus souriant. Il était même crispé en arrivant aux Halles sur les coups de 11h30, hier matin. Pourtant, un peu avant, il avait fait sa petite promenade autour de l’Ecusson sur la nouvelle ligne T1 du TCSP. Il faut le dire : il n’y a eu aucun incident sur le trajet. Il faut aussi dire que le « tram » des officiels était escorté par deux motards de la police, ce qui ne sera évidemment pas le cas le reste de l’année pour le grand public.

Concernant les autres illusions du jour, il ne faut surtout pas croire que la gratuité mise en place hier sera prolongée. C’était juste une fois. Et n’allez pas croire non plus que vous reverrez autant d’hommes politiques dans le même tram. C’était uniquement pour l’inauguration. Ceux, par contre, qui ne se sont jamais trop fait d’illusions, ce sont les manifestants, un mélange d’hommes politiques plutôt à gauche et de citoyens mécontents. Au pied du palais de justice, ils ont dénoncé « la hausse des tarifs, la baisse de l’offre et la mauvaise politique de transport », résume le communiste Vincent Bouget. Une colère qu'ils ont portée jusqu'aux Halles où les officiels s'étaient donnés rendez-vous.

Et là aussi, on ne voit pas ça tous les jours ! Du monde, beaucoup de monde mais pas forcément pour entendre le discours inaugural... Des étaliers parfois excédés avaient mis en place une opération spéciale, des badauds souvent déconcertés étaient venus faire leurs courses et des policiers toujours en stationnement dans la rue. "Boudi !", lâche dépitée une mamie en goguette qui n'a certainement pas fini de soupirer dans les allées bondées.

Le coeur de la ville, les Halles, batte toujours plus fort quand Nîmes amorce un changement (Photo Anthony Maurin).

Soudain, un attroupement suivi d'une volée de huées... "Ecoutez, je crois qu'on a le droit de manifester mais on a aussi le droit de prendre la parole !", évoque Yvan Lachaud entré dans les Halles sous les instruments chantants d'une peña. Absent de la cérémonie qui n'en était pas une, Jean-Paul Fournier, "à l'initiative du projet", a été salué à de nombreuses reprises par les élus.

Le chantier (coût, chaussée et stations) de la T1 "a été livré dans les temps et en concertation avec les Nîmois. Nous remettons les clés de la ville aux commerçants et aux usagers 3 semaines avant la fin de l'année !", affirme Yvan Lachaud.

Produit locaux à déguster contre un petit billet, les commerçants organisaient une opération "terroir" qui a connu un large succès (Photo Anthony Maurin).

"On préfigure le Nîmes de demain et, content ou pas, c'est pareil ! On a au moins eu le courage de faire quelque chose et si vous n'êtes pas contents, on en discute !", conclut un Yvan Lachaud poussé dans ses ultimes retranchements par les manifestants. Et Franck Proust, "maire de Nîmes par intérim", de soutenir le président de Nîmes Métropole. "Ce projet aurait dû voir le jour plus tôt s'il n'y avait pas eu autant de recours ! Le tram (NDLR qui n'en est pas un) peut circuler avant les fêtes. Nîmes est une ville de passion, de dialogue et l'attitude des manifestants prouve que Nîmes n'est pas une ville morte !".

A la mi-journée l'affluence sur les boulevards était assez faible (Photo Anthony Maurin).

Et c'est vrai que Nîmes est passionnée, c'est sa force. Le choix des Halles, "deuxième monument de la ville" pour Stéphane Trénel, porte-parole des étaliers, était plutôt osé car l'ambiance y est toujours bouillonnante. Une journée un peu spéciale pour les élus chahutés et un lancement du nouveau réseau que la majorité des Nîmois découvrira dès lundi pour une "première" dans le grand bain. Nîmes parlera encore bien longtemps de tout cela !

Petit conseil sécurité : si vous sortez de l'Ecusson, n'oubliez pas de regarder sur votre gauche avant de traverser...

Anthony Maurin et Tony Duret
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Mer 15 Fév 2017 21:15

Vu dans Midi Libre du 7 février, le tracé de la ligne 2 du TCSP de Nîmes.

Jamais à court de mauvaises idées, l'agglo ne trouve rien de mieux que remplacer le passage supérieur sur le périphérique ouest saturé par un itinéraire longeant cet axe et le coupant à niveau. Encore une vision à courte vue justifiée pour capter un peu d'argent de l'Etat... A noter que la ligne ne dessert même pas directement l'hôpital, contrairement au réseau de bus actuel alors que c'est une source de fréquentation. Le changement de bus risque d'en rebuter plus d'un. Pour ce prix, la ligne aurait pu rejoindre la gare de Saint-Césaire ou tout autre lieu susceptible d'inciter au report modal.

On voit bien que ce sont des motifs d'économie qui guident la conception de cet axe, au demeurant prioritaire, et non le service rendu à l'usager (cf. les multiples retouches du nouveau réseau très contesté des bus). Ainsi va la vie à Nîmes.

Image
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar gavatx76 » Mer 15 Fév 2017 21:52

Bah, comme il s'agit d'un bus, la voie ferrée ne viendra pas interférer sur le périphérique. :mrgreen:
Moi, ce que j'aime, c'est la mise en avant, du bus qui ne sera pas "diesel", mais mi-électrique, mi-thermique, ce dernier, je suppose à vapeur, pour ne pas polluer... :pong:
gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3839
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

Re: Nîmes : TCSP, la déception...

Messagepar G.E. » Jeu 16 Fév 2017 10:38

La ligne 1 du TCSP coupe le périphérique Sud. Ce n'est pas qu'elle passe souvent mais on voit ses effets sur un axe déjà saturé qui n'a pas besoin de ça en plus... :evil:

Le problème du BP Ouest est le giratoire géant au croisement des A9/A54/N106/N113 qui entraîne chaque jour d'immenses remontées de files sur la RN106. Il faudrait le déniveler dans le sens N106-A9/A54 mais rien n'est fait pour les études... A Nîmes, les projets sont lancés séparément les uns des autres, sans vérifier leur impact collatéral. Comme toujours, aucune vision d'ensemble !

Quant au matériel du bus, il vient corriger la bévue faite avec la ligne 1 et son bus au fuel. C'est déjà ça... Il faut bien se réjouir de quelque chose.

A noter aussi dans la presse locale de nouvelles coupes d'arbres dans le centre historique. Maltraités pendant les travaux autour de l'Ecusson, ils a fallu les abattre. Ironie du sort, les aménagements avaient prévu des surcoûts pour leur conservation. Désespérant. :cry:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19959
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Précédente

Retourner vers Transports en commun

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités