Bordeaux (6) : Phase 4 / Projets 2014-2020

Les transports collectifs en ville : bus, tram, métro ...

Re: Bordeaux (6) : Phase 4 / Projets 2014-2020

Messagepar CG » Mar 15 Mai 2018 16:26

En dehors des WE à la mer, un Arcachon - Libourne n'aurait je pense que peu d'intérêt, ce qui n'empêche pas d'envisager une amélioration de la correspondance en gare St Jean et de mieux intégrer la billetterie TER avec celle de TBM.

Le problème de l'agglomération bordelaise vient du fait que de nombreux habitants de la rive-droite, ou l'immobilier est moins cher, vont travailler dans les zones d'activités de la rive-gauche : Bordeaux Lac, Mérignac, Pessac.

Le flux de circulation se concentre donc à l'embauche et à la débauche sur les deux principaux ponts qui permettent de franchir la Garonne avec la rocade, avec l'apport en plus du trafic international composé majoritairement de poids-lourds.

Je verrais donc plutôt un RER entre Macau et Libourne... mais cela pose des contraintes pour les usagers pour aller de leur domicile à la gare la plus proche puis pour aller de la gare à leur lieu de travail. L'efficience d'un réseau de transports en commun se heurtant à la dissémination de l'habitat au nord d'Ambarès et l'étalement des zones d'activités au sud de Bordeaux.

Bref, il n'y a pas de solution simple et facile à mettre en œuvre pour Bordeaux Métropole...
CG
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 315
Enregistré le: Mer 07 Juin 2006 14:08

Re: Bordeaux (6) : Phase 4 / Projets 2014-2020

Messagepar geophilip » Mar 15 Mai 2018 19:07

Arcachon - Libourne n'a effectivement que peu d'interet, tout comme d'ailleurs Cergy - Marne-la-Vallée ou Creil - Malsherbes :lol:

Le bassin d'Arcachon c'est désormais près de 150 000 habitants à l'année et par ailleurs la plus forte croissance démographique en Gironde. Il serait caricatural de considerer la zone comme une simple station balnéaire desertée hors-saison. Les flux avec sa métropole centre sont constants (voir cette étude http://girondescopie.fr/sites/default/f ... E_2014.pdf ). J'ai pu constater qu'en effet, la semaine aussi, l'A660 est toujours chargée entre Bordeaux et le Bassin. Idem du coté Libournais sur la N89

Si un axe structurant fort comme un RER existe, les emplois et les logements futurs viendront forcément s'installer à proximité des gares. Il n'existe aucun contre-exemple à ce fait. L'offre crée la demande.
Avatar de l’utilisateur
geophilip
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 471
Enregistré le: Sam 09 Juil 2005 14:26
Localisation: Europe

Re: Bordeaux (6) : Phase 4 / Projets 2014-2020

Messagepar CG » Mer 16 Mai 2018 10:55

geophilip a écrit:Arcachon - Libourne n'a effectivement que peu d'interet, tout comme d'ailleurs Cergy - Marne-la-Vallée ou Creil - Malsherbes :lol:


Le réseau Parisien n'est pas le meilleur exemple car le RER a permis principalement de concentrer les flux vers le point central de correspondance que constitue Châtelet Les Halles. Les principales zones d'activité en Ile-de-France se situant plutôt dans l'ouest, notamment avec La Défense, alors que l'on développait les villes nouvelles à Marne-la-Vallée (est), Cergy (ouest) ou Evry (sud) pour les nouveaux habitants.

geophilip a écrit:Le bassin d'Arcachon c'est désormais près de 150 000 habitants à l'année et par ailleurs la plus forte croissance démographique en Gironde. Il serait caricatural de considerer la zone comme une simple station balnéaire desertée hors-saison. Les flux avec sa métropole centre sont constants (voir cette étude http://girondescopie.fr/sites/default/f ... E_2014.pdf ). J'ai pu constater qu'en effet, la semaine aussi, l'A660 est toujours chargée entre Bordeaux et le Bassin. Idem du coté Libournais sur la N89


Le flux de navetteurs entre le bassin d'Arcachon et Bordeaux d'une part et Libourne et Bordeaux d'autre part est tout à fait réel et important.

En revanche, il n'existe pas de flux de navetteurs entre le bassin d'Arcachon et Libourne. Que les trains en provenance de Libourne se rendent à Arcachon, et inversement, n'a pas d'intérêt pour une très grande majorité des usagers quotidiens car ceux-ci travaillent sur l'agglomération bordelaise.

geophilip a écrit:Si un axe structurant fort comme un RER existe, les emplois et les logements futurs viendront forcément s'installer à proximité des gares. Il n'existe aucun contre-exemple à ce fait. L'offre crée la demande.


Cet axe existe déjà même si la desserte se fait de part et d'autre de Bordeaux, comme il existe un axe entre Langon et Bordeaux.

La population de Gironde autour de ces axes s'accroît de plus en plus mais avec une activité qui demeure concentrée sur l'agglomération bordelaise.

Avec le Grand Paris Express, on est en train de revoir en profondeur le schéma de desserte proposé jusque là par le réseau RER en Ile-de-France...

Sur Bordeaux, le défi est un peu similaire : emmener les travailleurs de l'endroit ou ils résident à leur lieu de travail sans passer forcément par Bordeaux. Aujourd'hui, seul la voiture répond à ce besoin malheureusement en saturant la rocade...
CG
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 315
Enregistré le: Mer 07 Juin 2006 14:08

Re: Bordeaux (6) : Phase 4 / Projets 2014-2020

Messagepar geophilip » Mer 16 Mai 2018 12:01

L’intérêt de la diametralisation d'une ligne n'est pas d'emmener des passagers de Libourne à Arcachon d'un bout à l'autre, mais plutôt de Libourne à Pessac, ou de Gujan-Mestras à Cenon, ou encore pour des déplacements intra-muros (Cenon - Pessac par exemple), sans occuper inutilement des quais à Bordeaux St-Jean ou imposer une rupture de charge tout aussi inutile. Ca crée justement une connexion de banlieue à banlieue, passant par le centre.
L'aire urbaine de Bordeaux, c'est 1/10eme de celle de Paris. La Gare St-Jean peut très bien, toutes proportions gardées, occuper un role comparable à celui de Chatelet les halles.

Comme illustration, le réseau d'une aire urbaine de taille exactement equivalente:

Image

On le voit, la gare centrale sert de hub, et 2 des 4 lignes sont diamétralisées.
(réseau créé par étapes entre 1987 et 2010, 229 km, 50 000 passagers/jour)
Avatar de l’utilisateur
geophilip
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 471
Enregistré le: Sam 09 Juil 2005 14:26
Localisation: Europe

Re: Bordeaux (6) : Phase 4 / Projets 2014-2020

Messagepar CG » Jeu 17 Mai 2018 10:03

J'avoue que je ne connais pas assez bien la région de Nuremberg pour juger de la pertinence de ce réseau.

Pour Bordeaux, il faut mettre en œuvre des liaisons depuis les zones de résidence situés entre Blaye et Cenon, Langon et Bégles, Libourne et Cenon ou sur le Bassin d'Arcachon avec les zones d'activités situés principalement à Mérignac Aéroport, Pessac Bersol, Bégles / Bordeaux Atlantique et Bruges / Bordeaux Lac.

Si un RER peut apporter quelques solutions, comme permettre effectivement d'aller par exemple de Cenon à Pessac de façon simple et surtout au prix d'un simple abonnement TBM, ce sont les dessertes en rocade qu'il faut me semble t-il privilégier (métro sur les boulevards, TCSP sur la rocade ???)

Mais l'agglomération bordelaise est symptomatique de l'aménagement de notre territoire, on a privilégié l'automobile il y a 60 ans en lançant les travaux de la rocade mais sans jamais anticiper d'une part les besoins d'un transport plus capacitaire et d'autre part la nécessité de mieux séparer trafic local et trafic de transit.
CG
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 315
Enregistré le: Mer 07 Juin 2006 14:08

Re: Bordeaux (6) : Phase 4 / Projets 2014-2020

Messagepar Mickaël » Lun 21 Mai 2018 22:11

geophilip a écrit:mais je dirais qu'avant d'envoyer les tunneliers, la priorité absolue est développer un RER/S-Bahn. Avec la croissance démographique actuelle, la situation va devenir intenable sur la rocade, meme à 2x3 voies, et sur les routes de Gironde en général.

Cette idée de RER entre Libourne et Arcachon est une excellente idée.
Sauf que :
- La tranchée de Talence est saturée et GPSO n'est pas pour demain.
- La ligne ne fait que tangenter la ville centre. Comme le TER Macau-Pessac... un échec.

Une station à Roustaing, pourquoi pas. Mais vu l'environnement et l'implantation de cette éventuelle station, je serais curieux de connaître son coût et l'articulation avec les autres lignes empruntant la tranchée.

L'exemple de Nuremberg est intéressant. En observant quelques cartes ([url=https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6f/S-Bahnnetz_Nürnberg.png]ici[/url] notamment), on s'aperçoit que le S-Bahn ne se contente pas de contourner la ville centre, il la traverse et la dessert avec plusieurs stations.

Dans le schéma proposé, seule la station gare Saint-Jean desservirait le sud de la ville centre...

Pour un RER court-circuitant la tranchée de Talence et traversant l'hypercentre, il me semble que le tunnelier offre une solution intéressante.

Le RER Arcachon-Libourne emprunterait ici l'infrastructure du M2 ; le RER venant de Macau, celle du M1.

Mickaël
Sentier
Sentier
 
Messages: 15
Enregistré le: Mer 15 Sep 2010 16:32

Précédente

Retourner vers Transports en commun

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités