Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants ?

Discussion sur les politiques des transports, l'intermodalité, ...

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar guy21 » Jeu 20 Juil 2017 22:50

Hanternoz a écrit:Une remarque concernant la vignette Crit'air: j'ai l'impression que celle de ma Clio (jaune car diesel) est en train de s'effacer !

Il est donc temps de changer de voiture... :pong:
Avatar de l’utilisateur
guy21
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2715
Enregistré le: Mar 14 Mar 2006 00:33
Localisation: 94

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar Hanternoz » Ven 21 Juil 2017 07:20

La nouvelle est commandée :-D. La vignette, elle, n'avait que 6 mois et bientôt illisible !
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 427
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar Jolly Jumper » Mar 01 Aoû 2017 13:02

Hanternoz a écrit:La nouvelle est commandée :-D. La vignette, elle, n'avait que 6 mois et bientôt illisible !


Il faut donc payer 4,18€ tous les 6 mois pour cet autocollant?
Je ne suis pas prêt d'en commander une...
Avatar de l’utilisateur
Jolly Jumper
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 606
Enregistré le: Mar 19 Fév 2008 17:38
Localisation: Massy

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar dark_green67 » Mar 01 Aoû 2017 14:02

(Moi, j'en ai commandé une, comme tout le monde, mais j'en ai reçu deux, à 2 jours d'intervalle avec des numéros de dossiers différents et le même numéro d'immatriculation... :fou: )
dark_green67
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3205
Enregistré le: Mer 19 Mar 2008 17:18
Localisation: Près de Heidelberg

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar Frédéric SAVIN » Mer 02 Aoû 2017 19:03

Ils ont un problème avec certaines vignettes Crit'Air de catégorie 2: elles blanchissent carrément, sauf le pourtour, allez savoir pourquoi.

Bon, heureusement qu'il y a l'attestation pour pallier.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric SAVIN
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3821
Enregistré le: Lun 18 Mai 2009 19:12
Localisation: Val de Marne

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar tanaka59 » Jeu 03 Aoû 2017 14:48

Frédéric SAVIN a écrit:Ils ont un problème avec certaines vignettes Crit'Air de catégorie 2: elles blanchissent carrément, sauf le pourtour, allez savoir pourquoi.

Bon, heureusement qu'il y a l'attestation pour pallier.


Bonjour,

Pour palier au problème de vignette , découpez une copie de la facture reçue par pdf ... L'un de mes proches c'est fait contrôlé par la maréchaussée . Pas de souci véhicule en règle ...
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2057
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar Hanternoz » Jeu 31 Aoû 2017 15:17

J'ai finalement adressé une réclamation par mail à contact@certficat-air,gouv.fr. J'ai eu une réponse rapide.
J'ai du fournir une photo du certificat décoloré, une copie de la facture et de la carte grise.
J'ai donc reçu le courrier suivant:

Madame, Monsieur,
Lors de la fabrication de votre certificat de qualité de l'air de catégorie 3,une erreur de manipulation a pu engendrer un défaut de pigmentation sur un lot de vignettes dont votre certificat faisait partie.
Excuses, etc.

Joint un nouveau certificat qui me semble plus coloré (mais ce n'est peut-être qu'une impression) que je vais laisser dans la boîte à gants.
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 427
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar tanaka59 » Dim 01 Oct 2017 14:27

Bonjour,

Pour continuer dans les villes avec restrictions de circulation c'est au tour de Bruxelles d'entrer dans la danse : http://www.lesoir.be/116602/article/201 ... e-est-elle

Comme a Anvers il faudra s’enregistrer au préalablement sur le site de la ville de Bruxelles et mettre son numéro de plaque. Il y aura un système de détection des plaques par caméras. Comme à Anvers l'entrée dans la ville sera de 30 à 35 € par jour (un droit à polluer). Les amendes vont également pleuvoir. On parle de 125 à 350 € d'ici 2020 .

Une personne de mon entourage qui habite Anvers trouve que les amendes sont prohibitives. :shock:

Les véhicules polluants bientôt interdits à Bruxelles: votre voiture est-elle concernée?

Tout savoir sur la zone de basse émission qui entrera en vigueur le 1er janvier 2018 à Bruxelles

La Région bruxelloise va mettre en place une zone de basse émission qui exclura progressivement les véhicules les plus polluants dès le 1er janvier 2018. Objectif : lutter contre la mauvaise qualité de l’air à Bruxelles.

La zone d’interdiction couvrira l’ensemble des 19 communes, à l’exception du ring et de certaines voiries permettant d’accéder aux parkings de transit du Céria, de Stalle et de Kraainem.
Quels sont les véhicules concernés

Ils s’agit de l’ensemble des voitures, camionnettes de moins de 3,5 tonnes et bus.

L’interdiction sera progressivement mise en place. Pour les véhicules diesel, elle touchera les véhicules sans norme Euro et Euro 1 dès 2018, Euro 2 en 2019, Euro 3 en 2020, Euro 4 en 2022 et Euro 5 en 2025.

Pour les véhicules essence, les véhicules sans norme Euro et Euro 1 seront interdits en 2019 et Euro 2 à partir de 2025.

Comment connaître la norme Euro d’un véhicule

La norme Euro, une norme environnementale européenne, est indiquée sur la carte grise du véhicule. Il est également possible de la retrouver en indiquant son numéro de châssis sur www.ecoscore.be.

L’instauration de cette zone de basse émission a pour but de diminuer les émissions de polluants les plus nocifs pour la santé, « à savoir les oxydes d’azotes, les particules fines et notamment les black carbon (BC) », peut-on lire sur lez.brussels, un site spécialement mis en place par la Région. « L’impact, en termes d’émissions de polluants sur notre qualité de l’air est plus important pour les véhicules diesel que pour les véhicules essence en termes d’émissions d’oxyde d’azote et de particules fines. C’est pourquoi il a été décidé de fixer des critères d’accès plus restrictifs pour les véhicules diesel »

Les contrôles

140 caméras intelligentes seront installées pour contrôler les véhicules polluants dans la zone de basse émission. Les contrevenants risquent une amende de 350 euros.
Les dérogations

Les véhicules qui ne répondent pas aux critères d’accès à la zone de basse émission pourront obtenir une dérogation d’accès au territoire de 8 jours d’accès par an.
Les exceptions

Les véhicules suivants ne sont pas concernés par lé régime d’interdiction : les deux-roues motorisés (catégorie L), les poids-lourds de plus de 3,5 tonnes conçus pour le transport des marchandises (catégorie N2 et N3), les tracteurs agricoles ou forestiers (à chenille et à roue), les véhicules électriques ou roulant à l’hydrogène, les autocaravanes, les véhicules de la police, des pompiers, de l’armée, de la protection civile ou encore les ambulances, les véhicules « oldtimes », les véhicules adaptés au transport de personnes handicapées, les véhicules spécialement équipés pour l’entretien et le contrôle d’infrastructures et d’installations d’intérêt général, les véhicules adaptés spécialement pour les marchés, les foires, les parades et les commerces ambulants (foodtruck).
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2057
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar gavatx76 » Sam 14 Oct 2017 22:46

Un petit tour d'horizon de villes européennes.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html
gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3960
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar greg59 » Dim 15 Oct 2017 09:56

En parlant de péage urbain, il n'y a que Londres dans l'article de presse, alors qu'il y a d'autres villes qui ont instauré le péage urbain comme Milan, Stockohlm, Dublin, Oslo, Bergen et Trondheim en Norvège.
greg59
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 743
Enregistré le: Mer 29 Sep 2010 17:28
Localisation: Dunkerque

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar tanaka59 » Lun 01 Jan 2018 15:18

Bonjour :)

Quelques informations à savoir si vous vous rendez en Belgique (Bruxelles ou Anvers en autre) :

A compter d'aujourd'hui tout véhicule externe à Anvers doit au préalable s'enregistrer sur ce site : https://lez.antwerpen.be/?Taal=FR , comptez 15 jours et s’acquitter d'une taxe de 32 € journalière pour circuler dans la LEZ d'Anvers. En cas de non paiement du forfait attendez vous à des amendes bien salées (jusqu'à 350 €).

De même Bruxelles inaugure sa LEZ ce 1er janvier . Les véhicules étrangers devront s'enregistrer sur la site de la ville de Bruxelles à partir du 01/07/2018 pour bénéficier d'une autorisation de circuler. Les amendes sont reportées au mois d'octobre de cette année.

http://www.sudinfo.be/2026509/article/2 ... Sudinfo+9H

Entrée en vigueur ce 1er janvier de la zone basse émission de polluants sur toute la région bruxelloise

La zone basse émission (LEZ) esr mise en place à partir de ce lundi 1er janvier sur tout le territoire de la Région de Bruxelles-capitale. Les véhicules diesel les plus polluants se voient désormais interdits d’y circuler.

Les premières restrictions progressivement renforcées jusqu’en 2025 sont donc d’application dès aujourd’hui. Elles concernent les véhicules diesel de norme Euro 0 et Euro 1. Les véhicules essence catalogués dans ces catégories seront interdits à partir de 2019, comme les diesel Euro 2. Sauf dérogation, voitures individuelles, camionnettes jusqu’à 3,5 tonnes (catégorie de véhicule N1 sur la carte grise), bus et autocars, immatriculés en Belgique ou à l’étranger, sont concernés.

277 panneaux de signalisation prévus aux points d’accès de la capitale ont été installés, tout comme une première cinquantaine de caméras de contrôle sur les 175 attendues d’ici juin prochain.

Le non-respect de la LEZ est passible d’une amende administrative de 350 euros. Toutefois, l’instauration de la zone basse émission va de pair avec une phase transitoire de neuf mois durant lesquels les amendes ne seront pas exigées. Concrètement, cela signifie que les premières amendes pourront atterrir dans les boîtes aux lettres à partir d’octobre 2018. D’ici là, les automobilistes seront verbalisés et avertis.

Par la suite, ceux qui se seront vu imposer une amende disposeront d’une période de trois mois de latence (exonération d’une autre).

Selon les projections de Bruxelles Environnement, plus de 30% du parc automobile actuel de la capitale sera renouvelé d’ici en 2025. L’impact de la zone basse émission sera très limité la première année. Il touchera 0,5 % des automobilistes bruxellois, soit 2.334 véhicules, puis ira crescendo pour atteindre près de 161.000 véhicules d’habitants de la capitale d’ici 2025, soit quelque 32% - 262.000 véhicules en tenant compte de ceux des automobilistes des deux autres Régions et des étrangers se rendant dans la capitale -.

Ces projections ne tiennent pas compte d’un changement de comportement d’achat de véhicule (une personne qui roule en diesel aujourd’hui reste dans le carburant diesel), ni de nouvelles pratiques en mobilité qui peuvent influencer ces estimations.
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2057
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar tanaka59 » Jeu 22 Fév 2018 12:40

Bonjour,

http://www.letelegramme.fr/monde/allema ... 861499.php

Allemagne. Le diesel sur la sellette

Ce jeudi, la justice allemande pourrait ouvrir la voie à des interdictions de circulation des voitures diesel les plus polluantes. Une décision redoutée par les responsables politiques comme par les constructeurs automobiles.

C'est l'aboutissement d'une saga judiciaire lancée par une association environnementale. Alors que la Commission européenne menace Berlin de poursuites pour son inaction face à la pollution, la Cour administrative fédérale doit statuer, ce jeudi, sur une mesure politiquement explosive : la possibilité d'interdire, dans certaines zones, un très grand nombre de véhicules diesel, majoritairement responsables des émissions d'oxydes d'azote qui favorisent les maladies respiratoires et cardiovasculaires.

Selon l'Office fédéral de l'environnement, quelque 70 villes allemandes présentaient encore, en 2017, des taux de dioxyde d'azote supérieurs au seuil annuel moyen de 40 microgrammes/m³. Munich, Stuttgart et Cologne sont les plus mauvaises élèves.

La Deutsche Umwelthilfe, une association de protection de l'environnement, a saisi les tribunaux pour forcer des dizaines de communes allemandes, dont Stuttgart et Düsseldorf, à durcir leur réponse à la pollution de l'air.
Mesure impopulaire

Enjoints, en première instance, d'envisager des interdictions de circulation des véhicules les plus polluants dans leurs capitales respectives, les États régionaux du Bade-Wurtemberg et de Rhénanie-du-Nord-Westphalie se sont tournés vers la Cour fédérale administrative située à Leipzig (est), qui devrait rendre une décision de principe. « C'est une question de compétence : un État régional doit-il ou peut-il agir, ou bien est-ce à l'État fédéral de le faire ? », résume Winfried Hermann, ministre des Transports du Bade-Wurtemberg. Bannir de certaines zones les voitures diesel est très impopulaire chez les automobilistes et dans les milieux économiques, explique-t-il.

Pour tenter d'échapper à une interdiction partielle visant des millions de véhicules diesel, la puissante industrie automobile et le gouvernement ont tout fait pour amadouer les tribunaux. Berlin a mis sur pied un fonds d'un milliard d'euros pour aider les villes à développer leur réseau de transports publics ou encore leur flotte de véhicules électriques. Le gouvernement a également formulé une proposition, sans projet concret ni financement, de gratuité des transports en commun dans certaines villes en réponse à l'insistance de Bruxelles.

Les constructeurs allemands (Volkswagen, Daimler, BMW) ont, pour leur part, entamé une mise à jour logicielle de millions de véhicules diesel pour en réduire les émissions polluantes, et mis en place des primes à l'achat de véhicules plus propres.

Autant de mesures jugées insuffisantes par les associations de protection de l'environnement et par les experts. Les propositions du gouvernement « ne sont qu'une goutte d'eau dans la mer et n'empêcheront pas les interdictions de circulation », estime Ferdinand Dudenhöffer, du centre de recherche sur l'automobile CAR.
Un signal clair

La Cour de Leipzig devrait affirmer « que la santé des gens est plus importante que le droit à conduire une voiture », pronostique Winfried Hermann, membre du parti écologiste qui gouverne le Bade-Wurtemberg avec les conservateurs de la CDU. Si elle confirme les jugements des tribunaux administratifs de Stuttgart et Düsseldorf, les États régionaux concernés devront mettre en place des interdictions sur mesure.

Cette solution ne satisfait pas la ville de Stuttgart ni le Land du Bade-Wurtemberg, qui réclament des instruments fiables comme une « vignette bleue » valable nationalement. Mais elle enverra un signal clair, capable d'influencer d'autres jugements à venir dans le pays, et devrait accentuer la pression sur Berlin. Et peut-être avoir valeur d'exemple dans d'autres pays européens.


Berlin a mis en place une vignette verte

Dans la capitale allemande, une vignette verte est nécessaire pour circuler en voiture dans une zone de 88 km² délimitée par l'anneau périphérique de la petite couronne berlinoise.

De notre correspondant à Berlin. À peine essoufflé, Thomas attache son vélo à un lampadaire du quartier de Kreuzberg. Tous les jours ou presque, ce menuisier termine son trajet sur deux roues pour rejoindre le centre. Les cheveux raides sur un crâne dégarni, ce banlieusard se voit obligé de laisser son combi Volkswagen sur un parking à l'extérieur du centre-ville. « Il date de 1988, bientôt 500.000 kilomètres au compteur mais je suis sûr qu'il pollue moins que les voitures actuelles dont les moteurs sont truqués. » Thomas conclut, un peu amer : « Je suis obligé de faire la navette mais plus pour longtemps : à la fin de cette année, mon combi aura 30 ans, sera classé dans la catégorie des "oldtimers" et je pourrai rouler où je veux. C'est quand même débile. »

Impossible pour lui de rouler à l'intérieur de la zone verte de 88 km² délimitée par l'anneau périphérique de la petite couronne berlinoise. À l'intérieur de cette « Umweltzone », ne sont autorisés à circuler que les véhicules à vignette verte accolée au pare-brise. D'un montant de cinq euros, elle est délivrée après présentation de la carte grise qui atteste de la conformité du véhicule, diesel ou essence, aux normes européennes. Tout contrevenant s'expose à une amende de 80 euros et un point en moins sur le permis.

Des autoroutes à vélos en projet

Le transport de marchandises est, lui aussi, concerné. Les poids lourds sont contraints de décharger leurs marchandises en dehors de la ville. Celles-ci sont ensuite acheminées par des véhicules moins polluants vers le centre. Lancée il y a dix ans, cette politique a permis de faire chuter les émissions polluantes enregistrées dans ce secteur central où vivent un million de Berlinois : - 60 % pour les particules fines et - 10 % pour les concentrations de dioxyde d'azote. Ce qui place Berlin, la ville la plus peuplée d'Allemagne, au 13e rang des villes du pays les plus exposées aux NO2.

D'ici à trois ans, la cité à la topographie plutôt plate veut aussi construire une douzaine d'autoroutes à vélos (quatre voies séparées de la circulation auto) pour relier la banlieue au centre de la capitale allemande. À Berlin, 80 % des ménages possèdent un vélo et le nombre de trajets quotidiens à bicyclette est plus important que celui des voitures.
Des millions de voitures concernées
L'interdiction partielle de circuler à bord d'un véhicule diesel pourrait concerner toutes les voitures commercialisées avant 2015 en Allemagne. L'an dernier, la part des voitures fonctionnant au gazole s'est établie à 39 % outre-Rhin sur le marché du neuf. Un chiffre en baisse constante. Mais, globalement, ce sont encore 15 millions de véhicules diesel qui circulent chez nos voisins. Les voitures les plus récentes, tout de même frappées par l'interdiction, peuvent adopter une modification électronique visant à moins polluer. Mais il en coûte de 1.400 à 3.300 euros.
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2057
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar kaiservinz » Ven 23 Fév 2018 08:52

ce banlieusard se voit obligé de laisser son combi Volkswagen sur un parking à l'extérieur du centre-ville. « Il date de 1988, bientôt 500.000 kilomètres au compteur mais je suis sûr qu'il pollue moins que les voitures actuelles dont les moteurs sont truqués. » Thomas conclut, un peu amer : « Je suis obligé de faire la navette mais plus pour longtemps : à la fin de cette année, mon combi aura 30 ans, sera classé dans la catégorie des "oldtimers" et je pourrai rouler où je veux. C'est quand même débile. »

Il est marrant ce balieusard berlinois ! Je vais l'installer à respirer derrière son combi de 88 et derrière une Passat TDI "truqué" de 2015, on verra bien ce qu'il préfère !

L'histoire des old-timer sur ce genre de véhicule, j'ai vraiment du mal à approuver.
kaiservinz
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 244
Enregistré le: Sam 23 Oct 2010 07:46
Localisation: entre 38 et 73

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar tanaka59 » Ven 23 Fév 2018 11:41

kaiservinz a écrit:ce banlieusard se voit obligé de laisser son combi Volkswagen sur un parking à l'extérieur du centre-ville. « Il date de 1988, bientôt 500.000 kilomètres au compteur mais je suis sûr qu'il pollue moins que les voitures actuelles dont les moteurs sont truqués. » Thomas conclut, un peu amer : « Je suis obligé de faire la navette mais plus pour longtemps : à la fin de cette année, mon combi aura 30 ans, sera classé dans la catégorie des "oldtimers" et je pourrai rouler où je veux. C'est quand même débile. »

Il est marrant ce balieusard berlinois ! Je vais l'installer à respirer derrière son combi de 88 et derrière une Passat TDI "truqué" de 2015, on verra bien ce qu'il préfère !

L'histoire des old-timer sur ce genre de véhicule, j'ai vraiment du mal à approuver.


Pour dégager un peu plus les centres villes , la règle des véhicules dit "collection " risque de changer . Certains préconisent de passer de 35 à 40 ans peut être .
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2057
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar tanaka59 » Mar 27 Fév 2018 13:09

Bonjour :

https://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/l-allemagne-se-prepare-aux-interdictions-des-vieux-diesel-en-ville_1988147.html

Allemagne: la justice ouvre la voie aux interdictions des vieux diesel en ville

Leipzig (Allemagne) - La Cour administrative fédérale allemande a jugé mardi légales les interdictions de circulation de véhicules diesel dans les villes, sous conditions, ouvrant la voie à l'instauration dans la pays de cette mesure très débattue.

La décision de la Cour de Leipzig concerne directement les villes de Stuttgart et Düsseldorf qui auront la possibilité de mettre en oeuvre de telles interdictions. Elle envoie également un signal fort au niveau national où des dizaines de villes dépassent les seuils autorisés de pollution de l'air.
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2057
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar kaiservinz » Mer 28 Fév 2018 08:16

tanaka59 a écrit:Bonjour :

https://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/l-allemagne-se-prepare-aux-interdictions-des-vieux-diesel-en-ville_1988147.html

Allemagne: la justice ouvre la voie aux interdictions des vieux diesel en ville

Leipzig (Allemagne) - La Cour administrative fédérale allemande a jugé mardi légales les interdictions de circulation de véhicules diesel dans les villes, sous conditions, ouvrant la voie à l'instauration dans la pays de cette mesure très débattue.

La décision de la Cour de Leipzig concerne directement les villes de Stuttgart et Düsseldorf qui auront la possibilité de mettre en oeuvre de telles interdictions. Elle envoie également un signal fort au niveau national où des dizaines de villes dépassent les seuils autorisés de pollution de l'air.


Dans l'absolu, c'est une bonne chose, mais l'inversion de tendance est beaucoup trop rapide.

Par exemple en France, les diesels sont encore avantagés par le bonus qui est calculé uniquement sur le CO2, et les entreprises sont fiscalement très foretement incités à prendre du diesel.
kaiservinz
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 244
Enregistré le: Sam 23 Oct 2010 07:46
Localisation: entre 38 et 73

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar aymeric31 » Jeu 12 Avr 2018 22:16

J'espère que ça tardera à arriver chez nous. Déjà qu'à partir du 20 mai prochain, le renforcement de l' auto contrôle et des normes de pollution va drôlement resserrer la visse chez pas mal d'automobilistes. J'ose même pas imaginer le transport du futur et le coût que ça va engendrer.
aymeric31
Sentier
Sentier
 
Messages: 5
Enregistré le: Lun 05 Fév 2018 22:34

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar tanaka59 » Jeu 12 Avr 2018 22:28

L’électrique ne pourra pas tout résoudre pour les centres villes.

D'un côté tout le monde "doit" rouler en électrique pour nos têtes pensante . Et de l'autre on a des lobby "bobo écolo" qui milite pour l'abandon du nucléaire.

La mobilité en centre ville tout en "éjectant" la pollution n'est pas tenable avec le modèle paradoxal actuel. Plus de demande électrique et moins de production :shock: ?

Qu'on interdisent des véhicules polluant d'accord. A ce moment la qu'on mette le paquet sur les motorisations hybride et hydrogène . Une sorte de service d’énergie alternative , je ne sais pas si vous voyez mon idée ?
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2057
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar aymeric31 » Lun 16 Avr 2018 12:30

De plus l'électrique n'est pas une énergie 100% verte car les produits contenues dans les batteries sont polluants et l'électricité produite pour charger les véhicules agit sur l'effet de serre.
aymeric31
Sentier
Sentier
 
Messages: 5
Enregistré le: Lun 05 Fév 2018 22:34

Re: Interdiction des centres-villes aux véhicules polluants

Messagepar mauzemontole » Mar 17 Avr 2018 15:16

Si je comprends le fait que les villes veuillent réduire la place de la voiture, surtout thermique, je trouve que c'est fait de façon hyper dogmatique. Les ruraux qui bien souvent n'ont que la voiture pour se déplacer vont faire comment ?
mauzemontole
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 357
Enregistré le: Ven 08 Oct 2010 15:47
Localisation: Corrèze

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politiques de transports

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités