[ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Discussion sur les politiques des transports, l'intermodalité, ...

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar tanaka59 » Sam 04 Sep 2021 13:36

Bonjour,

"Trop de ralentisseurs dans l'interco de Nantes ?" : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la- ... d24e483212
tanaka59
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3394
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41
Localisation: FR (59) / BE

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar lucienmathurin » Dim 05 Sep 2021 09:11

Trop de ralentisseurs dans la métropole de Nantes ? « Avec le recul, il y a eu des failles »

Anthony Berthelot, maire divers gauche d’Indre est l’élu chargé de la sécurité routière à la métropole de Nantes. Pour lui, les ralentisseurs ne sont pas la seule solution.

Alors que Luc Geismar, député MoDem de Loire-Atlantique monte au créneau pour dénoncer la multiplication des ralentisseurs dans les villes, Anthony Berthelot, maire divers gauche d’Indre et élu chargé de la sécurité routière à la métropole de Nantes, fait le point sur le dossier. Entretien.

Presse Océan : Diriez-vous qu’il y a un problème avec les ralentisseurs dans la métropole ?

Anthony Berthelot : « Je dirais que les retours ne sont pas forcément positifs. Et je comprends les réclamations des riverains, qui sont légitimes. Pendant une période, la métropole a installé un grand nombre de ralentisseurs (NDLR : 1 200 à ce jour). Mais avec le recul, le retour sur expérience montre qu’il y a eu des failles. »

Quel genre de failles avez-vous remarqué ?

« La principale faille, c’est l’installation parfois hâtive de ce que l’on appelle des « coussins berlinois »​. La métropole en a peut-être posé en urgence, pour répondre à une problématique de sécurité en centre-ville. Mais on se rend compte que les matériaux n’ont pas eu la durée de vie espérée. Donc notre rôle aujourd’hui est de retirer ces mobiliers défectueux et nous avons déjà commencé à le faire. On les remplace par d’autres dispositifs et lorsqu’un ralentisseur est vraiment nécessaire, on prend garde à utiliser des matériaux fiables et à respecter les normes. Nous avons une liste rouge des dos-d’âne dangereux. Devant chez moi, il y en avait un par exemple. Il a été désinstallé en décembre dernier. »

Quelles pourraient être les solutions pour éviter les ralentisseurs ?

« Nous avons plusieurs idées, comme les écluses par exemple (NDLR : rétrécissement de la chaussée qui oblige un passage alterné) ou les chicanes. Je pense que les ralentisseurs ne sont pas la seule solution. Mais pour être franc, je ne comprends pas les automobilistes qui se plaignent de devoir freiner brutalement pour prendre un dos-d’âne. Ils sont disposés dans des zones limitées à 30 km/h, donc ces conducteurs roulent trop vite. Et même si j’ai un regard critique sur les ralentisseurs, l’idée n’est pas de tout dégommer pour créer des grands axes en ville. Nous voulons un centre-ville apaisé, et nous combattons la vitesse. Il faut d’abord promouvoir les transports en commun et les mobilités douces. »

Quid des chauffeurs de la Tan qui sont également très remontés contre les ralentisseurs et souffrent de douleurs dorsales ?

« Nous travaillons avec la Tan sur les problématiques de santé des conducteurs. En accord avec eux, nous allons enlever des ralentisseurs sur les principaux axes, et nous en avons abaissé d’autres. L’objectif étant de les préserver, et de favoriser les transports en commun pour contenir la circulation dans les centralités. »


J'attends donc que les coussins berlinois de la rue du Chanoine Poupard entre la route de Rennes et le boulevard de la Chauvinière soient retirés...
lucienmathurin
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3220
Enregistré le: Lun 10 Sep 2007 10:12

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar G.E. » Dim 05 Sep 2021 09:19

Au-delà des problèmes mentionnés, les ralentisseurs sont surtout illégaux sur les axes à grande circulation.

L'agglo de Nantes a de la chance d'être aussi riche pour avoir pavé ses rues de ralentisseurs et de giratoires à l'utilité très douteuse. :roll:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 22413
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar tanaka59 » Sam 02 Oct 2021 20:08

Bonsoir,

Le monde rural est agricole s'insurge aussi contre les ralentisseurs et ronds-points en trop grand nombre :roll: :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/caen/trop-de-ronds-points-et-de-ralentisseurs-les-agriculteurs-et-leurs-engins-se-sentent-indesirables-2271397.html

Trop de ronds-points et de ralentisseurs : les agriculteurs et leurs engins se sentent indésirables

"Toutes les communes font des aménagements routiers. A chaque fois, on ne tient pas compte de l'activité agricole", déplore Xavier Hay, le président de la FDSEA du Calvados. Les terre-pleins et les giratoires empoisonnent la vie des agriculteurs et compliquent les relations avec les automobilistes..

Le sujet est une nouvelle illustration du fossé qui semble se creuser entre le monde agricole et les "rurbains", ces citadins venus s'installer à la périphérie des grandes villes. Dans les villages de la plaine de Caen, ils ont trouvé de l'espace et de la verdure, mais sans doute pas le calme espéré. Ici il est vrai, l'agriculture n'a rien de très bucolique.

Quand je suis au premier étage de ma maison, je vois le type au volant du tracteur à ma hauteur ! Ça donne une idée de la dimension des engins.

Les engins sont énormissimes", témoigne Jean-Marc qui habite au coeur d'un vieux village situé "sur la route de la coopérative de Creully" au nord-ouest de Caen. En toutes saisons, il voit passer des tracteurs et leurs remorques, des énormes charrues, des herses "impressionnantes". "Ma rue est étroite. Les tracteurs doivent monter sur le trottoir avec leurs grosses roues pour passer. Fondamentalement, rien ne leur interdit de passer là et ils ont besoin de rouler. On se pose quand même des questions sur la sécurité".

Grandes cultures et petites villes

Ces dernières années, à mesure que la population s'est densifiée, les collectivités ont cherché à réguler le trafic : le paysage routier a bien changé. Combien de carrefours sont désormais dotés d'un rond-point ? Combien de dos d'ânes et de chicanes dans les traversées de bourgs ? Les automobilistes s'y font tant bien que mal, mais les agriculteurs ?

"C'est devenu un vrai problème, explique Xavier Hay qui préside la FDSEA du Calvados. Les aménagements ne sont pas adaptés. On ne peut plus circuler correctement". Le sujet est sensible chez ses adhérents. Ils racontent pêle-mêle ces giratoires "où il faut manoeuvrer pour passer", ces chaussées rétrécies "où on ne peut pas se croiser si un bus ou un camion arrive en face". Vus depuis la cabine du tracteur, ces aménagements "créent le danger".

La traversée de Pierrepont, entre Caen et Bayeux, serait à leurs yeux l'exemple à ne pas suivre. Une succession de dos d'âne est sensé casser la vitesse des voitures dans cette longue descente de la rue centrale. "Je dois ralentir à 8 ou 10 km/h pour éviter de casser le matériel en montant sur le dos d'âne", explique David Duchemin qui exploite une ferme sur la commune. La récolte des pommes de terre bat son plein. Un tracteur s'engage avec une remorque pleine. Le conducteur doit quasiment marquer l'arrêt sur chaque ralentisseur. Derrière lui, la file des voitures s'allonge.

"Des engins énormissimes"

"Le plus dangereux, c'est le matin, quand les gens partent travailler. Ils n'ont pas de patience et ils ne comprennent pas pourquoi on passe si lentement. Certains doublent n'importe comment sur les zebras alors qu'il y a un passage clouté juste devant", raconte encore David Duchemin qui sent bien que ses engins "gênent".

"Je ne comprends pas pourquoi les tracteurs ont le droit de rouler entre 8h et 90h au moment où il y a le plus de monde sur la route", s'emporte Fanny qui se rend à Caen chaque matin pour son travail. "À chaque fois, ça m'énerve. Ils pourraient quand même rouler à un autre moment". Au volant de son tracteur, David Duchemin prend un peu de hauteur : "ce sont des gens de la ville venus s'installer à la campagne qui ne connaissent pas le métier du monde agricole".

La Chambre régionale d'Agriculture de Normandie a publié une liste de recommandations destinée aux collectivités. "Grâce à la concertation et à une bonne connaissance mutuelle, aménagements routiers et circulation des engins agricoles sont conciliables", assure-t-elle. Les conseils portent sur l'emplacement du mobilier, la dimension des accotements et des giratoires, la hauteur des terre-pleins.

La Chambre d'Agriculture rappelle que "jusqu’à 25 m de longueur et 4,5 m de largeur, les convois agricoles ne sont pas assimilés à des convois exceptionnels" et qu'ils doivent donc pouvoir circuler librement. C'est écrit dans le code de la route. À titre d'indication, il est précisé qu'une "arracheuse à betteraves" est longue de 15 mètres et haute de 4 mètres. Une tracteur et "un combiné de semis" a une envergure de 4,5 mètres...

À Tourville-sur-Odon, l'agglomération de Caen-la-mer a entrepris de réaménager la traversée du bourg. L'ancienne route nationale 175 va changer d'aspect. La chaussée sera rétrécie pour permettre l'aménagemen d'une piste cyclable. Xavier Hay déroule son mètre : "la chaussée fera six mètres de large. Deux camions ne pourront pas se croiser".

Est-ce qu'on a vraiment besoin d'une piste cyclable de 3 mètres de large ?

La FDSEA considère que cette affaire était assez révélatrice. Le mardi 28 septembre, le syndicat a dépêché sur place quelques gros engins, histoire de marquer les esprits. "Nos tracteurs ne se croisent pas ici. On va devoir mordre sur le bas côté. Si j'abime une voiture, je serai responsable", s'emporte un cultivateur qui exploite des terres des deux côtés de la route.

Nous avons participé à la concertation. Comme toujours, on nous écoute, mais on ne nous entend pas."

À la mairie de Tourville-sur-Odon, le maire est dans l'embarras. "Je comprends les agriculteurs qui ont besoin de travailler, explique Didier Bouley, mais sommes dans un bourg et il n'est pas possible de pousser les maisons. On doit donc partager l'espace."

Aujourd'hui, aucun élève ne peut faire du vélo sur cette route. Quand cette piste cyclable sera achevée, il sera possible d'aller jusu'au collège de Verson à vélo. À notre époque, qui peut être contre ?
tanaka59
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3394
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41
Localisation: FR (59) / BE

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar G.E. » Dim 03 Oct 2021 13:18

C'est bien de se réveiller mais la dégradation du réseau routier est déjà largement engagée partout en France. Les montants en jeu font peur !
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 22413
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar tanaka59 » Lun 01 Nov 2021 22:14

Bonsoir

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/face-a-la-vitesse-les-ralentisseurs-fleurissent-dans-villages-et-hameaux-de-la-nievre_14032212/#bloc-commentaires-4032212

Face à la vitesse, les ralentisseurs fleurissent dans villages et hameaux de la Nièvre

Chicanes, écluses, coussins berlinois… Ces dernières semaines, plusieurs communes nivernaises ont mis le paquet pour ralentir la vitesse des automobilistes dans la traversée de leurs bourgs et hameaux. Exemples à Saint-Martin-d'Heuille et Vaux d'Amognes.

Depuis quelques semaines, une nouvelle espèce fleurit sur les routes des Amognes : les ralentisseurs. Hasard du calendrier, les communes voisines de Saint-Martin-d’Heuille et de Vaux d’Amognes ont lancé cette année la même offensive contre les excès de vitesse constatés dans leur traversée.

Le problème est loin d’être nouveau, mais les élections municipales de 2020 l’ont remis en lumière témoigne Gilles Michon, maire de Vaux d’Amognes : « Le sujet revenait beaucoup. » Avec une préoccupation des administrés en particulier : la sortie des écoles, à Ourouër comme à Balleray.

Résultat, outre des rétrécissements de voies aux abords, des coussins berlinois ont été installés, tapis en caoutchouc surélevés plantés au milieu de chaque voie de circulation. Un type de ralentisseur moins radical que le dos-d'âne intégral, mais moins cher : « On aurait fait moins d’aménagements si on avait opté pour des dos-d'âne » explique Gilles Michon.

Sur les coussins berlinois, "80 % des automobilistes ralentissent mais il y a encore des motos et des camions à vive allure."

Quelques mois après ces changements, le maire commence à mesurer le pour et le contre. Sur les coussins berlinois, « 80 % des automobilistes ralentissent mais il y a encore des motos et des camions à vive allure. On va étudier la question avec le département. » Car la voirie se partage entre routes communales et départementales, ce qui a permis à la commune d’être subventionnée en partie par le produit des amendes de police, en plus de la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) par l’État.

Côté « écluses », dispositif qui réduit la taille de la chaussée pour imposer une circulation alternée, une difficulté est apparue pour les agriculteurs et leurs engins, et « leur largeur a été modifiée ».

« S’il faut améliorer, on améliorera » témoigne Gilles Michon, sachant que le programme se poursuit encore. Dernier exemple en date : un nouveau panneau stop installé dans le hameau de Nyon pour casser la vitesse, dont l’arrêté municipal date du jeudi 14 octobre. Un autre sera prochainement ajouté à Balleray…
Jusqu’à 118 km/h au lieu de 50…

À Saint-Martin-d’Heuille, le maire Rémy Pasquet témoigne d’un « plan de circulation communal » ambitieux, lancé ces dernières semaines. « Il y a trois ans, on avait investi dans un radar pédagogique, installé à divers endroits, et on a enregistré des vitesses jusqu’à 118 km/h au lieu de 50. À partir de là, la gendarmerie est venue faire des contrôles. » Mais le contrôle n’étant pas permanent, « il fallait avoir des outils ».

Ce plan s’élève à 83.398 € hors taxes ; avec les subventions de l’État et du département, la commune finance 41 % du montant.

Pour l’heure, le plan a consisté, en partie, à installer des écluses, dans la traversée du bourg et ailleurs. Notamment au lieu-dit La Grippe, partagé avec Coulanges-lès-Nevers, sur la route de Montigny-aux-Amognes, identifié comme un point noir. Explication : afin d’éviter l’entrée interminable de Nevers par le Mouësse, et ses bouchons, de nombreux automobilistes venus de la route de Saint-Saulge et qui travaillent en direction de Nevers, passent par Montigny-aux-Amognes pour rejoindre Coulanges-lès-Nevers, entrée de ville plus fluide.
"Attention changement"

Problème : trois semaines après l’installation des écluses à La Grippe, trois accidents ont déjà été recensés, avec des voitures venues percuter les bordures. « L’entreprise a bien installé la signalétique obligatoire mais on va ajouter un panneau "attention changement" », réagit Rémy Pasquet, conscient de l’effet pervers. « L’objectif, c’est de ralentir la vitesse, mais il ne faut pas que les équipements envoient les gens à l’hôpital »…
tanaka59
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3394
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41
Localisation: FR (59) / BE

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar frantz58 » Lun 01 Nov 2021 22:50

Pour parcourir la Nièvre quotidiennement en long, en large et en travers, ce département est globalement épargné par les aménagements naussifs (rond-point et ralentisseurs à outrance).

Il y a bien la D977 qui devient compliqué à rouler en raison de limitation de vitesse baissée arbitrairement sans raison valable mais globalement c'est un département où les routes sont agréables à rouler avec des chaussées relativement bien entretenues et comme je viens de le dire des ronds-points et ralentisseurs assez peu nombreux et placés globalement à des endroits judicieux.

Pour revenir plus particulièrement au sujet de l'article, les routes en question sont des axes ultra-locaux, pas de quoi fouetter un chat.
Avatar de l’utilisateur
frantz58
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 3677
Enregistré le: Mer 23 Fév 2011 15:07
Localisation: 03 / 58

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar kaiservinz » Mar 02 Nov 2021 08:27

S'il y a avait un peu plus de contrôles aléatoires, les gens finiraient par respecter la limitation.

Ces contrôles rapporteraient de l'argent, et les résultats pourraient être médiatisé.

Au lieu de punir tout le monde, celà ne punirait que ceux qui roulent beaucoup trop vite...et les téléphone au volant / ceinture par la même occasion.
kaiservinz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 281
Enregistré le: Sam 23 Oct 2010 07:46
Localisation: entre 38 et 73

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar tanaka59 » Dim 14 Nov 2021 22:23

Bonsoir,

Vu ce jour au journal de TF1 (14/11/2021) à 20h : les plaquettes de freins jouent pour 50% des émissions de particules des voitures. 20% à l'échelle des transports.

Pour donner un ordre d'idée, un freinage de voiture sur un ralentisseur c'est 300 à 1000 % de plus de particules fines : https://pumsd.fr/pollution-induite/ . PUMSD reprend une étude menée au UK/GB .

----

Je ne vais pas rappeler l'ensemble des chiffres. Seulement, depuis 40 ans, cela en fait des milliards mal dépensés ... qui avouons le auraient pu servir à autre chose. En cherchant à lutter contre la pollution ... Au final on fait pire que mieux ! :shock:
tanaka59
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3394
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41
Localisation: FR (59) / BE

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar G.E. » Lun 15 Nov 2021 07:42

Et que dire des giratoires générant de forts freinages implantés sans discernement sur tout le réseau routier...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 22413
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar tanaka59 » Lun 15 Nov 2021 13:02

tanaka59
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3394
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41
Localisation: FR (59) / BE

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar benjisop » Mar 23 Nov 2021 15:49

J'ai été dans le Médoc pendant le week-end du 11 Novembre et j'ai été très étonné du nombre faramineux de dos d'ânes et autres choses dans le même genre. J'ai également été surpris de la vitesse à laquelle les locaux roulaient et de l'état très dégradé des routes, ne sachant pas s'il y a un lien de cause à effet entre ces 3 constations, mais venant du Nord, c'est très suprenant.
benjisop
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 77
Enregistré le: Mar 17 Sep 2019 13:51
Localisation: Paris - Normandie

Re: [ Casser la vitesse ] Ralentisseurs, dos d’âne et autres

Messagepar eomer » Mar 23 Nov 2021 19:01

tanaka59 a écrit:Bonsoir,

Vu ce jour au journal de TF1 (14/11/2021) à 20h : les plaquettes de freins jouent pour 50% des émissions de particules des voitures. 20% à l'échelle des transports.

Ce n'est guère étonnant.
D'où l'intérêt de réduire les occasions de freiner : supprimer les feux tricolores par exemple.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5661
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Précédente

Retourner vers Politiques de transports

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité