Autolib'

Discussion sur les politiques des transports, l'intermodalité, ...

Re: Autolib'

Messagepar djakk » Dim 04 Déc 2011 12:05

Ben non, les deux plus grosses poches de blanc correspondent aux intercommunalités (oui ça existe en Île-de-France !).
Au nord, Plaine Commune. À l'est, Est Ensemble.
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Re: Autolib'

Messagepar eomer » Dim 04 Déc 2011 12:23

J'ai un peu de mal à comprendre l’intérêt même de ce concept dont le principal effet est la réduction du nombre de places de parkings en surface, y compris pour les riverains.
Je pense qu'avec les TC, Velib, les taxis (lorsqu'on rentre bourré à 3h00 du mat, Autolib n'est de toutes façons pas une bonne solution...) et les loueurs traditionnels (on peut faire son déménagement avec autolib ?), ça suffit largement.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5497
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: Autolib'

Messagepar Fantomas » Dim 04 Déc 2011 12:55

Les durées de location Autolib sont courtes; Rien à voir avec la location classique. L'avantage, c'est que si tu dois déménager mamie ou transporter une armoire chez un pote, tu prends la voiture pour le transport à l'aller, et tu reviens en métro au retour, ou en Vélib'.
Je pense que ça peut réduire l'usage de la voiture, justement en permettant d'en avoir une à disposition lorsqu'on en a besoin, et sans rendre obligatoire le fait de prendre sa voiture toute du matin au soir alors qu'on n'en a besoin que pendant 30 minutes en milieu de la journée pour un seul des 5 ou 6 déplacements qu'on va faire ce jour qui pour la plupart pourraient se faire à pied en vélo ou en TC.
Le tarif, qui correspond au coût réel d'utilisation d'une voiture (au minimum), doit faire que ce service est utilisé à bon escient, et pas à tort et à travers.
Les stations réduisent la capacité de stationnement, mais on sait qu'une voiture en auto-partage remplace plusieurs voitures "privées" qui restent immobilisées la plupart du temps.

Après, par rapport à l'autopartage classique (trajet aller-retour, on ramène la voiture là où on l'a prise), je n'arrive pas à cerner quels pourraient être les effets pervers. Car Autolib rend quand même l'usage plus pratique que l'autopartage (pas de retour obligatoire, maillage plus important), du coup peut-être que ça peut inciter à un usage moins raisonné, mais en contrepartie, peut-être que cette souplesse peut séduire plus d'utilisateurs.

En tous cas, l'autopartage, je trouve que c'est une excellente solution, qui mérite de se développer bien plus fort. Autolib' est un poil différent... alors on verra. Mais c'est un nouvel outil dans la palette multimodale des déplacements. A priori je pense que ça va dans le bon sens.
Avatar de l’utilisateur
Fantomas
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2563
Enregistré le: Mer 23 Juil 2003 13:24
Localisation: Grenoble

Re: Autolib'

Messagepar eomer » Mer 07 Déc 2011 12:24

Fantomas a écrit:Les durées de location Autolib sont courtes; Rien à voir avec la location classique. L'avantage, c'est que si tu dois déménager mamie ou transporter une armoire chez un pote, tu prends la voiture pour le transport à l'aller, et tu reviens en métro au retour, ou en Vélib'.

Euh...tu veux vraiment faire entrer une armoire dans une bluecar ?

Fantomas a écrit:Après, par rapport à l'autopartage classique (trajet aller-retour, on ramène la voiture là où on l'a prise), je n'arrive pas à cerner quels pourraient être les effets pervers. Car Autolib rend quand même l'usage plus pratique que l'autopartage (pas de retour obligatoire, maillage plus important), du coup peut-être que ça peut inciter à un usage moins raisonné, mais en contrepartie, peut-être que cette souplesse peut séduire plus d'utilisateurs.

Tu sais, les loueurs fonctionnent un peu pareil: les Aller Simples sont autorisés. Et puis, avec l'apparition de l'agent d'acceuil, on est finalement très proches...avec cependant le droit d'utiliser des places réseervées. Autolib devient donc le loueur de voiture municipal officiel.

Fantomas a écrit:En tous cas, l'autopartage, je trouve que c'est une excellente solution, qui mérite de se développer bien plus fort. Autolib' est un poil différent... alors on verra. Mais c'est un nouvel outil dans la palette multimodale des déplacements. A priori je pense que ça va dans le bon sens.

Oui, pourquoi pas mais il y aura toujours des gens pour préférer la possession d'un véhicule: mon cas.

Déja un premier accident corporel...ca démarre fort.
http://fr.news.yahoo.com/paris-premier- ... 15370.html
J'adore l'excuse: la piétonne, engagée sur un passage protégée, n'a pas entendu la voiture arriver à cause du moteur électrique...le conducteur ignorait donc manifestement le code de la route.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5497
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: Autolib'

Messagepar Fantomas » Mer 07 Déc 2011 13:34

eomer a écrit:Euh...tu veux vraiment faire entrer une armoire dans une bluecar ?

Rhaa.. c'était un forçage de trait. On entend toujours comme excuse de la part de ceux qui sont obligés de prendre leur voiture par tous les temps que sans voiture on peut pas aller faire les courses et ceci et cela.
Pour la plupart des utilisations obligatoire de voiture, une BlueCar ira très bien.

Pour les loueurs classiques, même si je ne connais pas le service dont tu parles, je ne suis pas sûr que ce soit aussi souple, et avec un maillage aussi développé.

Après, ça reste une voiture, avec les dangers qui l'accompagnent vis à vis des usagers plus faibles de la rue
Avatar de l’utilisateur
Fantomas
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2563
Enregistré le: Mer 23 Juil 2003 13:24
Localisation: Grenoble

Re: Autolib'

Messagepar djakk » Mer 07 Déc 2011 14:34

Je ne suis pas certain que l'Autolib soit adapté aux courses chez Ikéa ou ailleurs : la plupart des meubles en kit rentrent dans la BlueCar, c'est pas ça le problème ; le problème, c'est qu'il n'y a pas de bornes Autolib' à proximité, donc il faut payer la location Autolib le temps de faire les courses :(
Et deuxième problème : même si il y avait des bornes à proximité, le flux des locations risquerait d'être à sens unique : du magasin vers la ville, dans le sens inverse pas mal de gens prendraient les TC.

Eomer, la location automobile classique, c'est au moins à la 1/2 journée non ? Là avec Autolib c'est au minimum 20 minutes seulement !

Sinon pensez-vous que les Autolib' devraient avoir le droit d'emprunter les couloirs de bus, comme les taxis ?
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Re: Autolib'

Messagepar eomer » Jeu 05 Jan 2012 09:42

Une petite question au passage: la société Autolib (filiale de Bolloré) étant une société de droit privé et non une délégation de service public comme par exemple les taxis, la fourrière municipale peut elle intervenir pour dégager les véhicules qui stationneraient sur les emplacement prétenduement réservés aux autolib ? En gros: si je stationne (pour quelques minutes cela va sans dire) sur un emplacement autolib, est ce que je risque de me retrouver en fourrière ?

Note: à choisir, je préfère bien sur stationner là où c'est autorisé mais on n'a pas toujours le choix: il me semble largement préférable de squater une place autolib plutôt qu'une place pour handicapés, le trottoir, un couloir de bus ou un passage pour piétons.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5497
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: Autolib'

Messagepar Fantomas » Jeu 05 Jan 2012 10:55

Je pense que si le pouvoir de police a pris un arrêté réglementant le stationnement sur ces emplacements, en le réservant à qui il faut, et que la signalisation est correcte, alors la verbalisation est parfaitement possible.
A vrai dire je ne vois pas trop le rapport avec le statut de la société.
Avatar de l’utilisateur
Fantomas
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2563
Enregistré le: Mer 23 Juil 2003 13:24
Localisation: Grenoble

Re: Autolib'

Messagepar djakk » Jeu 05 Jan 2012 11:24

Si le câble de recharge est assez long, tu risques de te retrouver bloqué par une Autolib qui s'est garée en double-file faute de place :D
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Re: Autolib'

Messagepar adr » Dim 15 Jan 2012 18:08

il me semble largement préférable de squater une place autolib

Euh quand on prend une autolib, on peut réserver une place dans une station d'arrivée : squatter une place peut coûter pas mal de temps et d'argent à celui qui l'avait réservé et qui est du coup obligé de se rendre dans une autre station.
D'ailleurs voilà la réponse à ta question : http://www.leparisien.fr/paris-75/paris ... 742086.php
Pas touche aux places Autolib'. C’est finalement la seule certitude à la veille du jour J : le stationnement de voitures-ventouses dans les stations Autolib' ne devrait plus durer bien longtemps. Les automobilistes qui les réquisitionnent vont en effet vite déchanter. « Ces places ont un statut de service public, comme les arrêts de bus, rappelle-t-on à la préfecture de police. Ceux qui s’y garent risquent une contravention pour stationnement gênant (35 €) ainsi qu’une mise à la fourrière. » Et les contrevenants seront tout de suite repérés : les bornes de charge sont en effet équipées d’un radar qui indique en temps réel l’occupation des stations au centre opérationnel d’Autolib'. « Jusqu’à présent, nous avons surtout fait de la pédagogie. Mais, à partir de lundi, nous demanderons l’enlèvement des voitures qui occupent les places des Bluecars », avertissent les gestionnaires.
adr
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1812
Enregistré le: Mer 11 Mai 2011 18:51

Re: Autolib'

Messagepar eomer » Dim 15 Jan 2012 18:22

adr a écrit:
il me semble largement préférable de squater une place autolib

Euh quand on prend une autolib, on peut réserver une place dans une station d'arrivée : squatter une place peut coûter pas mal de temps et d'argent à celui qui l'avait réservé et qui est du coup obligé de se rendre dans une autre station.

Oui, mais quand je parle de "squatter", il ne s'agit pas non plus de stationner une journée entière mais seulement de s’arrêter une ou deux minute "pour une bonne raison".
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5497
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: Autolib'

Messagepar Fantomas » Dim 15 Jan 2012 21:29

Dans ce cas là, tu n'as qu'à utiliser Autolib :bravo:
Avatar de l’utilisateur
Fantomas
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2563
Enregistré le: Mer 23 Juil 2003 13:24
Localisation: Grenoble

Re: Autolib'

Messagepar Samib » Lun 16 Jan 2012 14:09

pour un arrêt (au sens officiel, différent d'un stationnement) je partage pour ma part l'avis d'Eomer.
Mieux vaut s'arrêter sur une place Autolib qu'en double file ou sur une voie de bus.
Samib
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3176
Enregistré le: Lun 19 Nov 2007 18:47

Re: Autolib'

Messagepar Biglower » Lun 14 Mai 2012 19:35

Ils en font même de la pub dans les cinémas parisiens. D'ailleurs, à la même séance, il y avait la fameuse pub pour la Twizy de Renault, très ressemblante finalement à tout point de vue à la Bluecar.
Comme quoi, c'est le signe d'une époque probablement.
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

Re: Autolib'

Messagepar bzh-99 » Mer 16 Mai 2012 23:04

Biglower a écrit:Ils en font même de la pub dans les cinémas parisiens.


jusqu'à Montereau-Fault-Yonne (77) tu veux dire... :shock:
Avatar de l’utilisateur
bzh-99
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1947
Enregistré le: Lun 07 Juil 2008 18:28
Localisation: Finistère

Re: Autolib'

Messagepar Frédéric SAVIN » Jeu 17 Mai 2012 14:36

Autolib' ne s'est pas implanté partout à Paris et dans sa proche banlieue... Je n'ai pas ça chez moi, alors que j'habite dans la couronne des trois premiers kilomètres à partir du périph'. (Par contre, les Vélib' oui, proximité du bois de Vincennes oblige, ça fait quand même une bonne demande potentielle).
Avatar de l’utilisateur
Frédéric SAVIN
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3821
Enregistré le: Lun 18 Mai 2009 19:12
Localisation: Val de Marne

Re: Autolib'

Messagepar zabadu » Ven 18 Mai 2012 16:35

Frédéric SAVIN a écrit:Autolib' ne s'est pas implanté partout à Paris et dans sa proche banlieue... Je n'ai pas ça chez moi, alors que j'habite dans la couronne des trois premiers kilomètres à partir du périph'. (Par contre, les Vélib' oui, proximité du bois de Vincennes oblige, ça fait quand même une bonne demande potentielle).

et à l'inverse, on a deux ou trois stations Autolib de l'autre côté du Pont de Charenton (Alfort) mais pas de Vélib. Les Bluecars ne bougent d'ailleurs pas beacoup ici...
Avatar de l’utilisateur
zabadu
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 623
Enregistré le: Lun 13 Sep 2004 15:31
Localisation: Au paradis (fiscal)

Re: Autolib'

Messagepar rerefr » Sam 30 Juin 2012 21:38

Autolib' condamné à changer de nom, la Ville de Paris conteste

Le service de voitures électriques en libre-service va devoir changer de nom à la demande d'Europcar qui y voyait une contrefaçon de sa marque AutoLiberté. Une décision de justice contestée par la Ville de Paris.

Les autolib' forcées de changer de nom ? Le service de voitures électriques en libre-service Autolib' va devoir changer de nom à la demande d'Europcar qui y voyait une contrefaçon de sa marque AutoLiberté et a obtenu de la justice l'annulation de la marque Autolib', une décision contestée par la Ville de Paris.

Dans un communiqué, le loueur de voitures "se félicite de la décision de la Cour d'Appel de Paris" qui demande l'arrêt de l'utilisation de la marque Autolib' sous un mois à compter de la signification de l'arrêt. "La Cour fait interdiction, sous astreinte, à la Ville de Paris de poursuivre l'utilisation de la marque Autolib' et la condamne à réparer le préjudice causé à Europcar par ses actes de contrefaçon", écrit Europcar, précisant que "la décision est exécutoire", même s'il y avait pourvoi en cassation.

Pas de confusion possible avec Autolib', dit Paris

Du côté de l'Hôtel de ville, logiquement, on s'insurge

http://lci.tf1.fr/economie/entreprise/a ... 94561.html
Avatar de l’utilisateur
rerefr
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1790
Enregistré le: Mer 03 Mai 2006 13:10
Localisation: pas dans le midi, à  mon grand regret

Re: Autolib'

Messagepar adr » Lun 02 Juil 2012 15:15

Déjà que Delanoé avait du négocier avec Gérard Collomb (Autolib étant le nom de l'autopartage de Lyon) !
Pourquoi la mairie de Lyon n'est pas aussi visée par cette procédure ?
adr
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1812
Enregistré le: Mer 11 Mai 2011 18:51

Re: Autolib'

Messagepar JOJO » Ven 22 Juin 2018 17:39

J'en avais parlé dans ce sujet:
viewtopic.php?f=19&t=7381&p=283654&hilit=autolib#p283654
Puisque l'on parle de voitures partagées, il se trouve que le modèle économique d'autolib est désastreux:
http://www.atlantico.fr/decryptage/auto ... 11801.html
Autolib' : la (énième) catastrophe Hidalgo était non seulement prévisible mais annoncée
Vincent Bolloré réclame 40 millions d’euros par an jusqu’en 2023 à Paris et aux communes utilisant le service d'autopartage Autolib pour compenser ses pertes.

La pauvre Anne Hidalgo, sur qui Macron a décidé de lâcher les chiens médiatiques pour lui ravir l’Hôtel-de-ville en 2020, donne involontairement des os à ronger à la meute de ses poursuivants.

Il n’est pas un dossier : affichage publicitaire, propreté, circulation, finances de la ville, migrants, où le moindre principe de bonne gestion soit respecté dans le fonctionnement municipal.

Le dernier fiasco en date concerne Autolib’ que la presse fait semblant de découvrir depuis deux jours. Elle aurait mieux fait de lire les articles consacrés par Delanopolis, devenu Aimer Paris il y a deux semaines, pour tout savoir du désastre annoncé.

Dès 2012, tous les éléments qui permettaient de voir venir ce bide retentissant étaient détailles dans un article.

Désormais, selon les termes d’un contrat où il a roulé la ville de Paris et les autres communes participantes, Bolloré a limité son engagement financier à un déficit de 60 millions d’euros alors qu’il file vers les 300 millions de pertes d’ici 2023.

En l’état actuel des choses, ce seront donc près de 240 millions, dont plus de la moitié à la charge du contribuable parisien, qu’il faudrait lui verser.

Tout cela révèle à nouveau la facilité avec laquelle des grands intérêts privés parviennent à circonvenir les élus parisiens en leur faisant adopter des accords totalement défavorables à l’intérêt public. On l’a vu aux Halles, pour Vélib’, pour le parc des expositions, etc., où un groupe comme la foncière Unibail a plumé la volaille parisienne et ce pour des centaines de millions d’euros. Les élus socialistes notamment ont ceci de particulier qu’à la fois gênés et fascinés par les capitaines d’industrie ils ne savent pas comment s’en protéger.

Tout comme, à coups d’avenants multiples du contrat Vélib’, Decaux était parvenu à faire payer à la ville des sommes énormes pour un système qui au départ ne devait presque rien lui coûter, la municipalité n’a pas de maîtrise réelle de la qualité de la gestion d’Autolib par Bolloré et de la manière dont il calcule ses pertes. Il va falloir aller devant le Tribunal administratif et l’affaire est loin d’être gagnée pour la ville.

Car pour Bolloré l’essentiel était ailleurs : s’offrir un test grandeur nature pour ses batteries au lithium sachant, au passage, qu’il a été largement financé par l’Union européenne pour les développer. Entre prêts et subventions, il a raflé plus de 200 millions d’euros, chiffre à comparer avec la perte de 60 millions maximum qu’il peut craindre.

C’est ce qu’on appelle une expertise dans l’exploitation systématique de la nullité politique des élus au pouvoir.

Cela étant, Hidalgo aura beau jeu de déterrer les délibérations où l’opposition a voté la passation des marchés aujourd’hui décriés. Comme elle pourra se prévaloir de l’adhésion de certaines communes de droite à ce dispositif délirant dont il ne fallait pas être grand clerc pour comprendre qu’il privatiserait les profits pour socialiser les pertes, selon un vieille formule prisée par les capitalistes de connivence dont Bolloré est l’archétype.

Et pour couronner le tout, le système Autolib’, au bilan énergétique désastreux et dont les véhicules crasseux servent de plus en plus souvent de refuges aux migrants et autres trafiquants et consommateurs de stup’, est également un bide technique.

Bon appétit Messieurs, à vos mouchoirs contribuables !

PS : rendez-vous le 7 juin à 19h30 au Café du Pont-Neuf (Paris 1er) pour une grande suprise !


L'avenir de l'autopartage serait-il le VTC?
https://www.caradisiac.com/aux-etats-un ... 168747.htm
Aux Etats-Unis, Uber moins cher que la voiture personnelle ?
Et si le transport de personnes revenait finalement moins cher que de posséder un véhicule ? C'est la question que s'est posée l'investisseur américain Kleiner Perkins, qui constate que posséder un véhicule serait plus onéreux que de prendre un VTC régulièrement dans les grandes villes américaines.

Si le prix moyen d'une voiture neuve tourne autour des 26 000 € en France, outre-Atlantique, il apparaît que le tarif atteint les 31 455 dollars. Ajoutez à cela tous les postes de dépenses habituels (carburant, assurance, entretien, stationnement, décote du véhicule) et le fait qu'une automobile est, pour la très large majorité de son temps, non utilisée, et vous avez un des biens de consommation les plus chers au monde.

Tellement cher qu'il vaudrait mieux prendre le taxi ? C'est ce qu'insinue l'investisseur américain Kleiner Perkins. Ainsi, dans les quatre plus grandes villes américaines, il serait plus intéressant de prendre régulièrement un Uber que de posséder un véhicule, New York étant le pire cas pour posséder une voiture personnelle avec un coût hebdomadaire de 218 dollars (carburant, assurance, entretien et stationnement). Pour les mêmes trajets urbains moyens, prendre un Uber reviendrait à 142 dollars la semaine.

Cette situation est spécifique à certaines villes denses, mais s'inverse lorsque les villes s'agrandissent et que les coûts liés à l'automobile baissent. A Dallas (Texas), par exemple, la voiture serait trois fois moins chère qu'un Uber tous les jours.

Globalement, cette étude montre que les zones urbaines très denses et pas trop étendues limitent fortement l'intérêt de la voiture.
JOJO
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 676
Enregistré le: Dim 08 Fév 2004 11:29
Localisation: Evry 91

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politiques de transports

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités