Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Discussion sur les politiques des transports, l'intermodalité, ...

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar super5 » Mar 19 Juin 2012 18:49

eomer a écrit:A titre de comparaison, combien de kilomètres d'autoroutes mis en service en Allemagne depuis 1990 si l'on fait abstraction de la partie Est ?
Pourtant, l'Allemagne reste "le pays des autoroutes": simplement, son réseau était suffisamment dense en 1990 pour qu'il ne soit plus nécessaire de lancer de grands projets.

Cela dit, certaines portions sont reconstruites avec un tracé différent.
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6113
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar Bugsss » Mer 20 Juin 2012 10:35

Il reste même en Allemagne de l'Ouest, de nombreux projets ou liaisons à réaliser... A44, A1 pour ne citer qu'elles.
Pourtant le réseau est bien plus dense, long, qu'en France.

Les travaux de réfection et d'élargissement sont très nombreux, ceci depuis 10 ans. Ceci sans l'aide ou presque, du privé

En 2000, il en restait, des liaisons à lancer ou à finir

Je cite les A89/A19/A77, A65....

Mais aussi, les transformations en autoroute du plan routier breton, la RCEA....

Et là, il en reste tout de même un certain linéaire, conséquent...

Même si on sait que ca tombera sous les coupes budgétaires.
Avatar de l’utilisateur
Bugsss
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3297
Enregistré le: Mar 26 Oct 2004 08:15

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar tanaka59 » Mer 20 Juin 2012 13:15

Les travaux de contournements et linéaires manquant , au lieu de dire on abandonne définitivement tout . Pourquoi ne pas mettre en place un planning avec des axes à finir .

On les lances deux par deux au rythmes de tout mes 2 à 3 ans . Exemple tout bête , on fait N406 + N184 puis deux ou trois plus tard on lance mise à 2x2 voies RCEA + mise à 2x2 voies N7 etc ...

C'est la crise , c'est la crise minute ... Quand on voit que l'état a su dépenser 500 millions d'euros pour construire 2 stades (Lille + Valenciennes) + rénovation de celui de Lens que l'on ne vienne pas me dire qu'il n'y a pas de sous ...

On sait en trouver reste savoir si le projet pour le quel on l'affecte est utile ... Un stade de foot ? un projet de transport ?
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2263
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar Maastricht » Mer 20 Juin 2012 13:30

tanaka59 a écrit:Les travaux de contournements et linéaires manquant , au lieu de dire on abandonne définitivement tout . Pourquoi ne pas mettre en place un planning avec des axes à finir .

Mais qui diable a dit ça ?
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6477
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar Gilles V » Mer 20 Juin 2012 15:42

tanaka59 a écrit:C'est la crise , c'est la crise minute ... Quand on voit que l'état a su dépenser 500 millions d'euros pour construire 2 stades (Lille + Valenciennes) + rénovation de celui de Lens que l'on ne vienne pas me dire qu'il n'y a pas de sous ...


A vrai dire, l'Etat n'a apporté aucun financement sur ces deux projets. Sauf pour celui de Lille, ou il a dépensé 40 M€... pour la création des bretelles autoroutières attenantes au stade.
Non, pour ces dépenses, il faut "remercier" les communautés urbaines respectives (et aussi un peu le LOSC qui finance une partie...).
Gilles V
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 562
Enregistré le: Jeu 13 Juil 2006 17:03
Localisation: A7 - Othmarschen, HH

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar G.E. » Jeu 21 Juin 2012 19:52

Tiens, la titulaire du ministère de l'écologie change... :roll:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20850
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Canada

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar radial » Ven 22 Juin 2012 15:26

Gilles V a écrit:
tanaka59 a écrit:C'est la crise , c'est la crise minute ... Quand on voit que l'état a su dépenser 500 millions d'euros pour construire 2 stades (Lille + Valenciennes) + rénovation de celui de Lens que l'on ne vienne pas me dire qu'il n'y a pas de sous ...


A vrai dire, l'Etat n'a apporté aucun financement sur ces deux projets. Sauf pour celui de Lille, ou il a dépensé 40 M€... pour la création des bretelles autoroutières attenantes au stade.
Non, pour ces dépenses, il faut "remercier" les communautés urbaines respectives (et aussi un peu le LOSC qui finance une partie...).


Oui, mais tout le monde s'accorde sur le fait que la réduction du déficit passera aussi par une réduction des dépenses des collectivités locales. Celles-ci devront alors prendre leurs responsabilités, choisir les priorités, et sacrifier des projets. En plus, comme elles preques toutes du même bord que le gouvernement, elles auront du mal à se protester.
Et c'est là que ça va être dur : quoi sacrifier : la déviation de telle ville ? Tel tram ? Tel lycée ? Tel stade ? Tels rond-points ? l'entretien de l'existant ? Les dépenses sociales ?
Il y aura forcément des mécontents.
Bon courage aux élus locaux qui devront expliquer ça à leurs administrés. Ils n'en n'avaient pas tellement l'habitude jusqu'à présent.
radial
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 235
Enregistré le: Jeu 25 Mar 2010 11:36
Localisation: 94

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar Gilles V » Ven 22 Juin 2012 18:55

Bien sur que les collectivités locales et leur dette sont un problème, mais il s'agit d'un problème à part de celui de l’État, surtout que l’État ne mets plus tant d'argent dans ces dernières, hors compensation partielle de ce qu'il apportait avant.

Hors de ça, je pense que la littérature à ce sujet prouve que les dépenses des collectivités, hors de tout controle, ont d'autres économies à couper que les projets structurants... :roll:
Gilles V
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 562
Enregistré le: Jeu 13 Juil 2006 17:03
Localisation: A7 - Othmarschen, HH

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar roro22 » Sam 30 Juin 2012 09:53

Bonjour, quelqu'un a t-il des infos à propos de la future loi de décentralisation ? Fera t-on comme en corse ou dans les DOM où les nationales sont à la charge des régions ou comme précédemment fait où les nationales seront déclassées et confiées aux départements :( .
Avatar de l’utilisateur
roro22
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 252
Enregistré le: Ven 01 Juil 2011 10:10
Localisation: Grenoble/Bretagne

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar super5 » Sam 30 Juin 2012 13:39

roro22 a écrit:Bonjour, quelqu'un a t-il des infos à propos de la future loi de décentralisation ? Fera t-on comme en corse ou dans les DOM où les nationales sont à la charge des régions ou comme précédemment fait où les nationales seront déclassées et confiées aux départements :( .

Non. Il y a déjà eu deux vagues en 1972 et 2005. Le réseau national actuel est dit "structurant".
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6113
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar Alexandre » Sam 30 Juin 2012 14:18

Je ne pense pas que la décentralisation à venir prévoit un nouveau transfert de routes nationales vers les CG ou les régions.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12394
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar G.E. » Dim 01 Juil 2012 20:17

Il semble possible que la gestion du réseau national soit basculée vers certaines collectivités (Alsace, Bretagne)...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20850
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Canada

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar Sedim » Dim 01 Juil 2012 21:21

Pour l'Outre-mer, la phase 3 de la décentralisation pourrait être l'occasion d'effectuer les transferts routiers à St Pierre et Miquelon (14 km) et Mayotte (86 km). La multiplicité des gestionnaires (communes, collectivité ou département et Etat) est inutilement dispendieuse. Il existe certainement de meilleurs usages pour le développement de ces territoires, des moyens publics mis à leur disposition.
Sedim
Sentier
Sentier
 
Messages: 11
Enregistré le: Mar 08 Mai 2012 17:28

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar G.E. » Lun 02 Juil 2012 07:31

Pour Mayotte, le transfert des RN au CG est prévu une fois les institutions bien en place.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20850
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Canada

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar Bugsss » Lun 02 Juil 2012 08:47

Comme on disait l'autre jour, c'est vrai qu'on peut émettre aussi beaucoup d'inquiétude, quand au maintien en excellent état du réseau autoroutier tenu par l'Etat.

Les années 2010 seront surtout celles des élargissements
Avatar de l’utilisateur
Bugsss
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3297
Enregistré le: Mar 26 Oct 2004 08:15

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar Alexandre » Lun 02 Juil 2012 09:56

G.E. a écrit:Il semble possible que la gestion du réseau national soit basculée vers certaines collectivités (Alsace, Bretagne)...


Franchement j'y crois peu, sans moyen (il est vrai que ça n'a pas freiné la réforme précédemment, avec les conséquences que l'on connaît aujourd'hui), mais les limites des DIR ne sont pas liés aux régions à l'heure actuelle. De plus, je ne pense pas que les régions souhaitent reprendre à leur compte cette responsabilité...

Par contre, qu'une partie de la gestion du RRN soit confiée au privé, j'y crois un peu plus...
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12394
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar Alexandre » Lun 02 Juil 2012 10:13

En attendant, la Cour des Comptes préconise des mesures drastiques pour trouver quelques 38 milliards d'euros... Grand Paris, Grenelle, Logement risquent d'en pâtir !

Les Echos a écrit:Rigueur : plus de 30 milliards nécessaires, selon la Cour des comptes

Dans son audit publié ce lundi matin, la Cour des comptes appelle à un effort «substantiel» et «impératif» pour respecter le retour du déficit à 3 % de PIB en 2013. Si l'action devra porter «en priorité» sur la baisse des dépenses, des hausses de CSG ou de TVA paraissent incontournables.

L'effort à réaliser est très substantiel et il aura des conséquences négatives sur la croissance, mais il est encore réalisable et ne rien faire serait pire : la France perdrait le contrôle de son destin, alors que sa dette va « probablement » dépasser 90 % de PIB en fin d'année. C'est, en substance, le message qu'a délivré ce lundi matin Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, en remettant au Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, son rapport annuel sur la situation des finances publiques. Pour les rapporteurs, le moment est historique : il faut agir vite et fort, mais sans se tromper sur les moyens.

Un engagement jugé « impératif »

Le volet audit (y-a-t-il des impasses cachées dans le budget 2012 ?) sera bien sûr beaucoup commenté, mais le message le plus important porte sur 2013 : pour ramener le déficit public à 3 % de PIB comme la France s'y est engagé, il faudra imposer un plan de redressement de 33 milliards d'euros en se basant sur une hypothèse de croissance de 1 % (peu ou prou celle du gouvernement qui table désormais sur 1 % à 1,3 %). Et encore ce chiffre ne comprend-il pas les sommes considérables (près de 5 milliards en 2013, ce qui porte l'effort à 38 milliards !) que la France va devoir rembourser à la suite de deux condamnations au niveau européen sur des affaires fiscales anciennes (OPCVM, « précompte »). La Cour n'a pas non plus intégré le coût des mesures prises par François Hollande depuis son élection (coup de pouce au SMIC en particulier).

Pour respecter cet engagement jugé « impératif », les magistrats préconisent d'agir « en priorité » sur la baisse des dépenses. Mais sachant que réaliser des réformes concertées et acceptables par l'opinion prend forcément du temps, ils estiment qu'en 2013, le gouvernement devrait réaliser 16,5 milliards d'économies et imposer autant de prélèvements nouveaux. Pour les quelque 1.100 milliards de dépenses publiques, qui progressent « naturellement » 1,5 % plus vite que l'inflation, cela implique de les stabiliser.

Trois leviers

Comment ? Trois leviers sont mis en avant. Le gel de la masse salariale des administrations publiques en valeur absolue, tout d'abord. Faute de suppressions de postes, cela nécessitera, pour l'Etat, de poursuivre le gel du point d'indice (augmentations générales), de réduire très fortement les mesures catégorielles voire de « bloquer temporairement des avancements et des promotions ». Matignon, qui veut stabiliser en valeur absolue la masse salariale de l'Etat, est prévenu.

Deuxième levier, le plus crucial aux yeux de la Cour : le « réexamen » des dépenses d'intervention (1.300 dispositifs), que la « RGPP » a laissé en plan alors qu'elles représentent la grande masse des dépenses publiques. Le rapport évoque plusieurs réformes à mener, sur la formation professionnelle, la politique du logement ou encore, l'organisation des soins, etc. A court terme, il préconise de revoir les mécanismes d'indexation automatique sur les prix des retraites (sauf pour les plus basses) et des allocations familiales. Sur le fond, la Cour suggère de revoir les avantages familiaux pour les retraites et prône un « réexamen d'ensemble des prestations familiales notamment en recherchant un meilleur ciblage des aides au profit des plus vulnérables », un sujet très sensible.

Troisième levier d'économies : « Mieux choisir les investissements publics », car « les projets envisagés (Grenelle de l'environnement, investissements d'avenir, Grand Paris) pourraient se traduire par une forte croissance » de ces investissements « incompatible avec la situation financière du pays. »

Réviser les niches fiscales et sociales

Du côté des prélèvements, la Cour réitère son discours anti-niches fiscales et sociales, en s'attaquant à l'abattement de 10 % sur les pensions, la TVA réduite dans la restauration, la défiscalisation des emplois à domicile (plafond trop haut), la CSG des retraités (qui devrait être alignée sur les salariés), le forfait social sur la participation jugé trop bas, etc. Mais « en 2013 l'ampleur de la consolidation budgétaire nécessaire rend difficilement évitable, au moins à titre temporaire, le recours à des impôts à assiette et fort rendement, comme la TVA et la CSG ». Une voie refusée jusque-là par l'exécutif, qui entend au contraire annuler la hausse de TVA prévue par le gouvernement Fillon. Le débat sur une hausse de CSG pourrait monter
En attendant 2013, un effort de redressement sur les recettes de 6 à 10 milliards d'euros est déjà nécessaire en 2012. C'est le volet sur l'héritage du rapport. En cause : la moindre croissance (3 milliards) et un calcul trop optimiste des rentrées fiscales (impôt sur les sociétés, droits de mutation). Pour y parer, le gouvernement a arrêté son « paquet » fiscal de près de 8 milliards (ISF, heures supplémentaires, forfait social, etc.), qui sera dans le collectif budgétaire de mercredi, en Conseil des ministres.

Côté dépenses, la Cour estime qu'il y a 1 à 2 milliards d'euros non financés dans le budget, mais considère que cela est du niveau malheureusement habituel chaque année : AAH, hébergement d'urgence, Défense, prime de Noël... Elle suggère pour y remédier de faire appel à la « réserve de précaution » en y ajoutant un milliard de crédits gelés supplémentaires. Cela tombe bien, Bercy l'a déjà annoncé. En revanche, pour 2013, tout reste à faire...
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12394
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar G.E. » Lun 02 Juil 2012 10:28

C'est le problème d'un endettement trop élevé : pour le résorber, il faut tailler sévèrement dans les investissements qui représentent la seule variable d'ajustement. Évidemment, cela se fait au détriment de l'avenir...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20850
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Canada

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar tanaka59 » Lun 02 Juil 2012 10:32

G.E. a écrit:C'est le problème d'un endettement trop élevé : pour le résorber, il faut tailler sévèrement dans les investissements qui représentent la seule variable d'ajustement. Évidemment, cela se fait au détriment de l'avenir...


Quand on dit tailler dans les budgets (donc investissements ) , on parle de report ou d'abandon définitif ?

Tiens ou peut on consulter ce rapport de la cours des comptes ? Il doit bien exister une version pdf sur une site du gouvernement ?
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2263
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Gouvernement Ayrault : Transports et Ecologie

Messagepar G.E. » Lun 02 Juil 2012 10:48

On parle au minimum de reports... Cela se fera au coup par coup.

Le fichier se télécharge ici : http://www.ccomptes.fr/content/download ... s_2012.pdf

Pages 152 et suivantes, on y parle de transports. La Cour dénonce à juste titre les contrats de partenariats ainsi que les projets de LGV sans études de rentabilité. Nous en parlons ici depuis longtemps et encore aujourd'hui...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20850
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Canada

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politiques de transports

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité