Le paradoxe de Braess

Discussion sur les politiques des transports, l'intermodalité, ...

Re: Le paradoxe de Braess

Messagepar djakk » Mar 05 Nov 2013 20:03

Il n'y a pas de ville à B et à C, ces points correspondent aux échangeurs qui ne sont pas implantés au cœur des villes A et D, mais à leur périphérie, et il faut emprunter des boulevards urbains pour y aller.
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Re: Le paradoxe de Braess

Messagepar Fantomas » Mar 05 Nov 2013 21:00

Je trouve qu'il manque quelques solutions :
6 : creuser un tunnel sous l'obstacle pour relier A à D, puis commencer à creuser le tunnel de D à A avant de prolonger de x ans la concession de AB et CD pour pouvoir le terminer.
7 : creuser un tunnel BC sous l'obstacle après avoir falsifié les études de trafic pour déjouer le paradoxe de Braess et justifier l'évidence.
8 : doubler l'autoroute AB, trop dangereuse et trop vétuste, par une nouvelle autoroute à péage entre A et E
9 : boucler le ring autour de D
10 : réaliser une autoroute entre F et G

edit : :mrd:
Modifié en dernier par Fantomas le Dim 10 Nov 2013 09:47, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Fantomas
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2563
Enregistré le: Mer 23 Juil 2003 13:24
Localisation: Grenoble

Re: Le paradoxe de Braess

Messagepar G.E. » Mer 06 Nov 2013 07:34

Toute ressemblance avec une ville existante ne peut être que fortuite. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21104
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Le paradoxe de Braess

Messagepar eomer » Mer 06 Nov 2013 09:32

djakk a écrit:Il n'y a pas de ville à B et à C, ces points correspondent aux échangeurs qui ne sont pas implantés au cœur des villes A et D, mais à leur périphérie, et il faut emprunter des boulevards urbains pour y aller.

Ah d'accord: il faut donc interpréter le schéma différemment et considérer que:
- B est en périphérie de A
- C est en périphérie de D.
- La voie rapide BC n'est en rien perpendiculaire à l'axe AD.

Dans ce cas, le raisonnement permet de démontrer que, si le tracé de la nouvelle voie rapide est effectivement mal conçue, sa construction reste pertinente.
En fait, elle oblige les automobilistes à entrer et sortir des villes A et D par les itinéraires les moins performants.

Dans ce cas, on corrige aisément le schéma:
- en prolongeant la voie rapide pour doubler les troçons AB et CD
ou
- en envoyant le trafic sur les nationales en entrée et sortie de villes AD: la voie rapide relie alors
- un point B' proche de A situé sur le tronçon de nationale AC
à
- un point C' proche de D et situé sur le tronçon de nationale BD
Bon, ca va mieux avec un schéma: je m'en occupe prochainement.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5497
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Précédente

Retourner vers Politiques de transports

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité