Conduite automatique et conduite manuelle

Discussion sur les politiques des transports, l'intermodalité, ...

Conduite automatique et conduite manuelle

Messagepar otto » Lun 13 Avr 2015 13:56

Voitures sans chauffeur : vos petits-enfants ne sauront pas conduire (et c'est dommage)

La technologie est en marche, et tout comme la diligence n'a pas pu stopper le train, on n'arrêtera pas les voitures sans conducteur. Mais dans quelles conditions ? Peut-on imaginer un moyen pour sauver la voiture conduite par des humains ? Cela me semble difficile. Nous vivons dans une société qui a une obsession maladive de la sécurité, et dans laquelle les citoyens sont prêts à renoncer à bien des privilèges si on leur laisse croire qu'ils vont être "protégés". On le voit bien avec les "lois anti-terroristes".


Mais même sans interdiction totale, l'usage fera peu à peu qu'il sera tellement plus facile de prendre des voitures "automatiques" que de passer le permis et de conduire soi-même que les générations qui grandiront avec cette technologie rendront probablement obsolètes les voitures "manuelles". Celles qui resteront seront alors condamnées à disparaître peu à peu, et les zones où elles pourront être conduites seront alors de plus en plus petites.
otto
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3275
Enregistré le: Jeu 02 Jan 2003 17:46
Localisation: Pays-Bas

Re: Conduite automatique et conduite manuelle

Messagepar eomer » Lun 13 Avr 2015 19:33

Il faudra bien faire un choix

https://www.youtube.com/watch?v=ZmH3AioCiSU

Il n'y a pas de progrès sans plaisir.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5497
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: Conduite automatique et conduite manuelle

Messagepar tanaka59 » Ven 24 Juin 2016 19:32

Bonsoir ,

Un article un peu technique je vous laisse lire :

http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/06/24/01008-20160624ARTFIG00328-votre-voiture-autonome-devra-t-elle-etre-programmee-pour-vous-tuer.php

Votre voiture autonome devra-t-elle être programmée pour vous tuer?

Sacrifier une personne pour en sauver dix ? Dilemme éthique vieux comme le monde… qui devra être résolu pour que les voitures sans conducteur conquièrent l'espace public.

Ils sont techniquement (presque) au point et avec eux près de 90% des accidents de la route n'auraient pas lieu selon certaines projections. Mais tant que des êtres humains habiteront les villes, les véhicules autonomes «auront parfois à choisir entre deux maux, comme renverser des piétons ou se sacrifier eux-mêmes et leurs passagers pour sauver ces piétons», écrivent les auteurs d'un article paru dans la revue scientifique Science.

Foncer dans un mur pour se détourner d'un groupe de piéton relève davantage du réflexe que d'une décision morale mûrement réfléchie. Mais pour que les voitures autonomes ne soient pas prises dans de tels dilemmes dont une étude a déjà montré en 2014 qu'elles pourraient être incapables de les trancher, il faudra paramétrer leurs choix à l'avance. La morale utilitariste, qui privilégie toujours le bien public (ici, pour simplifier, le nombre de vies sauvées) pourrait alors être d'un grand secours: la voiture autonome serait programmée pour sauver le maximum de vie, quitte à tuer son (ou ses) passager(s).
L'enfer, c'est les autres

Est-il moral de sacrifier une personne pour en sauver dix? Le débat agite les philosophes depuis des siècles et «jusqu'à présent il n'y a jamais eu d'urgence à trancher la question», explique Jean-François Bonnefon, psychologue spécialiste de la morale au CNRS et premier signataire de l'étude. Avec son confrère spécialiste de la coopération Azim Shariff (Université de l'Orgeon) et l'informaticien spécialiste des bouleversements sociaux liés aux nouvelles technologies Iyad Rahwan (Massachusetts Institute of technology, à Cambridge), Jean-François Bonnefon a creusé la question auprès de 1.928 personnes sur le «Turc mécanique» d'Amazon, qui permet à des individus de mener des tâches simples contre rémunération. Les participants ne sont de ce fait pas représentatifs de la population américaine, précisent les chercheurs, qui ont cependant pris en compte l'âge et le sexe des participants dans leurs conclusions.
Est-il moral de tuer 1 personne pour en sauver 10? Dilemme éthique vieux comme le monde…

Pour la très grande majorité (75%) des personnes interrogées, il serait moral qu'une voiture autonome sacrifie son passager pour sauver 10 piétons. Et l'idée que le sacrifié n'était autre qu'eux-mêmes ou un membre de leur famille ne modifiait pas beaucoup ce jugement moral. Tout changeait en revanche lorsqu'on demandait aux participants s'ils étaient prêts à acheter une voiture capable de les tuer pour sauver plus de vies: «Les participants étaient d'accord avec le fait que les véhicules autonomes utilitaristes étaient les plus moraux, mais préféraient pour eux-mêmes un modèle auto-protecteur», écrivent les auteurs. Tout en prônant les véhicules autonomes utilitaristes... pour les autres!
Obligation et paradoxes

«C'est un dilemme social classique», jugent les auteurs. Une solution moralement acceptable peut être difficile à s'appliquer à soi-même. «L'exemple typique de ce dilemme, c'est l'impôt», explique Jean-François Bonnefon. «Chacun admet qu'il vaut mieux pour le bien public que tout le monde paye l'impôt, mais chacun aimerait ne pas avoir à le payer lui-même. La solution est que le gouvernement rende l'impôt obligatoire, chacun acceptant de payer parce qu'il sait que les autres en font autant.»

Faudrait-il alors que les autorités obligent les fabricants de voitures autonomes à les paramétrer pour sauvegarder le plus grand nombre? «Cette décision serait prise pour limiter au maximum le nombre d'accidentés de la route, mais paradoxalement elle pourrait avoir l'effet inverse», détaille le psychologue. Car elle découragerait les acheteurs d'acquérir des voitures autonomes: les gens ne sont pas tous des héros, et «détestent l'idée d'être sacrifiés. Ils continueraient donc à conduire eux-mêmes le plus longtemps possible.» Ce qui mènerait finalement à davantage d'accidents que si les routes étaient envahies de voitures autonomes paramétrées, au contraire, pour protéger en priorité ses occupants.

«Jusqu'à présent, les problèmes que posaient les machines étaient des problèmes techniques, et l'on demandait à des informaticiens de les résoudre», considère Jean-François Bonnefon. «Mais le développement de l'intelligence artificielle risque de faire face à des blocages qui ne pourront pas être levés par des experts.» Futurs étudiants en informatique, préparez-vous: votre cours le plus important pourrait bien devenir celui de morale.
Etes-vous un salaud?

Brusquement, cinq piétons déboulent. Le conducteur doit-il tourner le volant quitte à s'encastrer dans le mur, ou foncer sans hésiter dans les piétons assurés d'y trouver la mort? A froid, la réaction «idéale», conforme à vos convictions morales, sera probablement la première. Mais imaginez que les cinq piétons sont cinq voleurs venant de casser une banque et la conductrice une jeune femme enceinte… Les trois chercheurs signataires de l'étude de Science vous proposent de vous confronter à ces dilemmes moraux sur le site moralmachine du MIT, développé «pour étudier des situations plus riches que celles que nous avons testé pour notre étude», explique Jean-François Bonnefon. Un même scénario, deux possibilités dont chacune entraîne la mort de quelqu'un, et l'obligation de choisir. Or si tuer un chat errant pour sauver une famille est assez simple, renverser des voleurs pour épargner des médecins, ou un couple âgé pour préserver une mère et son enfant, semble nettement plus discutable. Privilégier les sportifs au détriment des obèses, les femmes aux dépens des hommes... met franchement mal à l'aise. Pour corser les choses, le site offre aussi la possibilité d'inventer ses propres scénarios pour les soumettre aux autres visiteurs. «Il s'agit de permettre au public de prendre consciences de la complexité du problème, explique le psychologue. J'ai moi-même, en explorant le site, souvent eu des cas de conscience!»
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2471
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Conduite automatique et conduite manuelle

Messagepar jml13 » Sam 25 Juin 2016 19:02

Feraient mieux de parler des cas qui arrivent tous les jours plutôt que de la voiture qui tue 10 piétons, ce qui doit arriver une fois tous les 20 ans et encore...
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4355
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: Conduite automatique et conduite manuelle

Messagepar Jolly Jumper » Lun 27 Juin 2016 14:55

jml13 a écrit:Feraient mieux de parler des cas qui arrivent tous les jours plutôt que de la voiture qui tue 10 piétons, ce qui doit arriver une fois tous les 20 ans et encore...

Tout à fait. Encore qu'avant de tuer 10 piétons ou le conducteur, l'automatisme aura sûrement anticipé un truc. L'arrivée des piétons peut-être?

Pari ailleurs, quelle est la situation en ville (piétons) où un accident pourrait être mortel pour un conducteur?
on évite "la ville est au bord d'une falaise de 800m de haut".
Où à la campagne, une situation échappant à des capteurs?
Avatar de l’utilisateur
Jolly Jumper
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 621
Enregistré le: Mar 19 Fév 2008 17:38
Localisation: Massy

Re: Conduite automatique et conduite manuelle

Messagepar kaiservinz » Mar 28 Juin 2016 07:31

Les 5 piétons qui surgissent devant la voiture auraient du regardé avant de traverser. Tant pis pour eux, c'est un comportement suicidaire.

Par contre, j'ai 2 enfants de 3 et 5 ans, ils font du vélo sur le trottoir. Ma hantise, est qu'ils chutent et tombent sur la route au moment où un véhicule arrive. Quand je vois des enfants sur un trottoir, je redouble de vigilance avec le pied au dessus du frein, la voiture autonome devra être capable de le faire avec encore plus de réactivité et éviter d'écraser l'enfant. Heureusement ce cas de figure est très minoritaire.
kaiservinz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 261
Enregistré le: Sam 23 Oct 2010 07:46
Localisation: entre 38 et 73

Re: Conduite automatique et conduite manuelle

Messagepar Jolly Jumper » Mer 29 Juin 2016 12:33

kaiservinz a écrit:Les 5 piétons qui surgissent devant la voiture auraient du regardé avant de traverser. Tant pis pour eux, c'est un comportement suicidaire.

Par contre, j'ai 2 enfants de 3 et 5 ans, ils font du vélo sur le trottoir. Ma hantise, est qu'ils chutent et tombent sur la route au moment où un véhicule arrive. Quand je vois des enfants sur un trottoir, je redouble de vigilance avec le pied au dessus du frein, la voiture autonome devra être capable de le faire avec encore plus de réactivité et éviter d'écraser l'enfant. Heureusement ce cas de figure est très minoritaire.


C'est ma hantise aussi. Les miens sont plus grands (5 et 9) mais faisaient du vélo sur le trottoir.
La voiture autonome réagira plus vite, avec un volant de décisions plus large : freiner simplement, monter sur le trottoir, dévier à gauche, prendre le mur. Sauter dans le ravin n'en est pas une, même si le trottoir est plein de passants et un car arrive en face, cherchant lui aussi à éviter l'enfant.
Avatar de l’utilisateur
Jolly Jumper
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 621
Enregistré le: Mar 19 Fév 2008 17:38
Localisation: Massy

Re: Conduite automatique et conduite manuelle

Messagepar Anubis » Ven 01 Juil 2016 06:39

Petit aparté, les enfants peuvent circuler à vélo sur le trottoir jusqu'à l'âge de 8 ans inclus!
Anubis
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 184
Enregistré le: Sam 16 Aoû 2008 13:48
Localisation: 78

Re: Conduite automatique et conduite manuelle

Messagepar cmoiromain » Mer 06 Juil 2016 19:24

D'où tires-tu cette règle ?

Globalement avec le vélo, si des lois existent, elles sont manifestement très peu connues et appliquées, à la fois par les citoyens et les forces de l'ordre. Par exemple, même enfant, on m'a toujours dit que les vélos étaient interdits sur les trottoirs. Autre exemple, je connais quelqu'un qui s'est vu retirer son permis pour "conduite de vélo en état d'ivresse", ce qui est (d'après les dires d'un avocat pénaliste) totalement illégal de la part des policiers.

En écrivant ça, je me rends compte que ce n'est pas le bon sujet donc je m'arrête là.

Ceci dit, ça soulève tout de même une question par rapport aux véhicules automatiques, et notamment les Tesla qui roulent actuellement aux USA (certes, on touche à un droit différent, mais la problématique est la même) : les voitures se conduisent seules, mais le constructeur "recommande" de toujours rester vigilant. En cas d'accident causé par le pilot auto (comme ça a été le cas il y a quelques jours), si la jurisprudence donne tort au constructeur et non au conducteur, cela signifie-t-il que la "conduite" (qui n'en est plus vraiment) peut être autorisée, dans ces véhicules, pour des personnes sous l'emprise de l'alcool, de médicaments, ou endormies ?
cmoiromain
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 292
Enregistré le: Ven 20 Déc 2013 17:34

Re: Conduite automatique et conduite manuelle

Messagepar Anubis » Sam 09 Juil 2016 08:50

Bonjour, en réponse à cmoiromain,

Article R412-34 du code de la route :

I. - Lorsqu'une chaussée est bordée d'emplacements réservés aux piétons ou normalement praticables par eux, tels que trottoirs ou accotements, les piétons sont tenus de les utiliser, à l'exclusion de la chaussée. Ces dispositions ne s'appliquent pas aux aires piétonnes et aux zones de rencontre.

I bis. - Les enfants de moins de huit ans qui conduisent un cycle peuvent utiliser les trottoirs ou accotements, sauf dispositions contraires prises par l'autorité investie du pouvoir de police, à la condition de conserver l'allure du pas et de ne pas occasionner de gêne aux piétons.

II. - Sont assimilés aux piétons :

1° Les personnes qui conduisent une voiture d'enfant, de malade ou d'infirme, ou tout autre véhicule de petite dimension sans moteur ;

2° Les personnes qui conduisent à la main un cycle ou un cyclomoteur ;

3° Les infirmes qui se déplacent dans une chaise roulante mue par eux-mêmes ou circulant à l'allure du pas.

III. - La circulation de tous véhicules à deux roues conduits à la main est tolérée sur la chaussée. Dans ce cas, les conducteurs sont tenus d'observer les règles imposées aux piétons.
Anubis
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 184
Enregistré le: Sam 16 Aoû 2008 13:48
Localisation: 78


Retourner vers Politiques de transports

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité