Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Discussion sur les politiques des transports, l'intermodalité, ...

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar cmoiromain » Ven 07 Juil 2017 10:01

Le Grand Paris Express est financé par une entité séparée de l'Etat, qui collecte une taxe régionale qui ne peut lui être retirée (contrairement aux dotations d'Etat à certains entités).
Donc il est financé par l'état à 0%, seulement par la région qu'il impacte. Ce sera compliqué pour l'Etat de revenir en arrière.
La ligne 11 à Noisy par contre, je crois que ce n'est pas un financement SGP (ça doit être RATP / STIF / région / département / ...), donc pas la même organisation.
cmoiromain
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 208
Enregistré le: Ven 20 Déc 2013 17:34

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar otto » Ven 07 Juil 2017 10:08

Le Grand Paris Express est pour l'instant financé par la dette. La taxe ne représente qu'une part minoritaire de son financement. Alors apres la dette est accumulée par la SGP et pas par l'Etat, mais la SGP appartient a l'Etat... subtile nuance.
otto
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3047
Enregistré le: Jeu 02 Jan 2003 17:46
Localisation: Pays-Bas

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar cmoiromain » Ven 07 Juil 2017 10:21

Certes, mais la nuance subtile est justement que la SGP a une existence propre, elle ne vit pas dans la dépendance des budgets de l'Etat et des incertitudes qui en découlent (contrairement aux routes qui dépendent des budgets qui leur sont alloués, et qui subissent de plein fouet les baisses de dotations : les taxes qui à l'origine leur étaient destinées sont finalement allouées à autre chose)
cmoiromain
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 208
Enregistré le: Ven 20 Déc 2013 17:34

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar eomer » Ven 07 Juil 2017 10:37

cmoiromain a écrit:La ligne 11 à Noisy par contre, je crois que ce n'est pas un financement SGP (ça doit être RATP / STIF / région / département / ...), donc pas la même organisation.

C'est le tronçon entre les Lilas et Rosny, prévu depuis fort longtemps, qui est sous MOA de la RATP: les travaux sont en cours Seul le troncon Rosny-Noisy fait partie du GPX (ancienne ligne Orange).
Ce sont en fait deux projets différents qui seront connectes plus tard.

otto a écrit:Ce qui est très avancé c'est la ligne 15 Sud, et dans une moindre mesure la 16 et la 14 vers Orly. Par contre la 17 (avec l'affaire du Triangle de Gonesse), la 18 (la ligne au milieu des champs) et la 11 (section Rosny - Noisy au point mort depuis quoi... trois ans), me paraissent assez faciles à tuer dans un coin sombre. :twisted:

Comme toi, je n'ai pas d’inquiétude concernant la M15 Sud et la M14.
Pour le reste, je suis plus inquiet pour la M16 (principalement situee en seconde couronne et dont le but principal est le désenclavement de quartiers désherités: on sait que le social n'est pas tres populaire de nos jours et qu'il est souvent le premier sacrifie lorsqu'il faut faire des economies) que pour la M17 (necessaire pour l'aeroport CDG surtout dans la perspective de construction du T4. Malheureusement, aucune station entre CDG et Parc des Expositions). Cependant, ce n'est qu'une quewstion de temps.
Les M18, M15 Est et M11 seront peut etre differees mais elles se feront un jour ou l'autre.

Le plus urgent reste tout de meme le polongement du RER E.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5153
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar Alexandre » Ven 07 Juil 2017 12:50

otto a écrit:Le Grand Paris Express est financé par un plan mirifique qui consiste à créer une entité nouvelle à lui donner un peu d'argent par quelques taxes et surtout à l'endetter pour des dizaines d'années à hauteur de plusieurs dizaines de fois ses ressources annuelles. Donc financement par la dette. Quand aux lignes 17 ou 18, transports du quotidien, vraiment ???

Digression : avec le nouveau Ministre, que va t il advenir d'Europa City que devrait desservir la ligne 17?


La question ne se pose pas encore une fois, le GPX est un coup parti ! Et oui, la ligne 18 sera une ligne pour le transport du quotidien !
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12057
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar cmoiromain » Mar 11 Juil 2017 08:29

eomer a écrit: je suis plus inquiet pour la M16 (principalement situee en seconde couronne et dont le but principal est le désenclavement de quartiers désherités: on sait que le social n'est pas tres populaire de nos jours et qu'il est souvent le premier sacrifie lorsqu'il faut faire des economies)


Les appels d'offre de la 16 sont en cours. Les premières offres ont déjà été étudiées, et l'adjudication ne devrait plus tarder. Donc pas d'inquiétude à avoir, la 16 se fera aussi !
cmoiromain
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 208
Enregistré le: Ven 20 Déc 2013 17:34

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar road66 » Mar 11 Juil 2017 16:57

Sale temps pour les infrastructures !!!
extrait nouvel obs 11/07/2017

# Les grands projets suspendus

Du côté des Transports, les économies prévues atteignent 260 millions d'euros, avec un passage en revue de tous les grands projets, comme annoncé par Emmanuel Macron.

"C'est conforme au discours du président, qui a dit qu'on faisait une pause et une revue de tous les grands projets. Des crédits étaient prévus pour des études, on a décidé de les suspendre", explique Gérald Darmanin.

Ce qui ne fait que reporter les futures dépenses (ou futures économies) à l'année prochaine...
road66
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 260
Enregistré le: Sam 15 Juil 2006 14:14

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar G.E. » Mar 11 Juil 2017 17:10

Couper dans les investissements est une mauvaise idée alors que l'on vit une petite relance. C'est dans le fonctionnement qu'il faut trouver des économies !
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19958
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar greg59 » Mar 11 Juil 2017 17:48

G.E. a écrit:Couper dans les investissements est une mauvaise idée alors que l'on vit une petite relance. C'est dans le fonctionnement qu'il faut trouver des économies !

Bah ! Je vais finir par croire qu'ils n'ont aucune vision pour le pays.... Consternant, même eux ! :(
greg59
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 589
Enregistré le: Mer 29 Sep 2010 17:28
Localisation: Dunkerque

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar cmoiromain » Mer 12 Juil 2017 10:34

Je trouve ça plutôt raisonnable, au contraire. Ils n'arrêtent pas définitivement tous les investissements, ils passent en revue les différents projets.

Le problème à relancer massivement tout un tas de projets non rentables, c'est qu'on creuse notre déficit tout en faisant gonfler le BTP. Les entreprises vont donc grandir, embaucher pour suivre le rythme des travaux, jusqu'au moment où ces projets seront finis. Et là... patatras ! L'histoire de répète à chaque fois, et on continue de pondre des grands projets pour occuper les entreprises, ce n'est pas viable je trouve.

Aujourd'hui, on a le Grand Paris Express qui va largement occuper toute la moitié Nord de la France (les infras sont en cours, le bâtiment suivra très bientôt), et même des entreprises étrangères. D'autres, comme le Lyon-Turin, sont également lancés (en partie), et les investissements repartent assez fort chez les entreprises (donc forte croissance des constructions de bureaux, usines, bâtiments industriels).

Je pense que ça ne sert à rien de vouloir retrouver les niveaux d'activité d'avant la crise, si c'est pour retomber là où on est aujourd'hui dans dix ans. Mieux vaut viser un niveau intermédiaires, plus raisonnable, qui sera plus stable sur le long terme.
cmoiromain
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 208
Enregistré le: Ven 20 Déc 2013 17:34

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar greg59 » Mer 12 Juil 2017 15:53

Tout à fait d'accord avec toi, sauf qu'il y a des projets qui me semblent importants, surtout pour soulager les axes existants (RCEA, LNPN, LNPACA, etc...), et reporter ultérieurement ne fera que empirer la situation qui parfois devient critique en ce moment, il faut surement hiérarchiser, mais dans ces conditions, autant faire par priorité, et je ne pense pas que le gouvernement aille dans ce sens :wink:
greg59
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 589
Enregistré le: Mer 29 Sep 2010 17:28
Localisation: Dunkerque

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar jml13 » Mer 12 Juil 2017 23:11

cmoiromain a écrit:Je pense que ça ne sert à rien de vouloir retrouver les niveaux d'activité d'avant la crise, si c'est pour retomber là où on est aujourd'hui dans dix ans. Mieux vaut viser un niveau intermédiaires, plus raisonnable, qui sera plus stable sur le long terme.

Si je comprends bien ton raisonnement, il vaut mieux rester sur un niveau d'activité faible (disons comme base 100) pour les 10 ans à venir, que monter à un niveau plus élevé (disons pour illustrer 120) pendant 10 ans puis redescendre ensuite à 100.
Eh bien, les employés qui n'auront pas ce travail supplémentaire pendant 10 ans vont sûrement te remercier, sans compter les régions qui n'auront pas leur infrastructure.
Ce raisonnement, en tout cas tel quel, est absolument indéfendable. C'est comme si tu refusais une augmentation de ton salaire pendant 10 ans, sous prétexte qu'il redescendra au niveau initial après.
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4030
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar dark_green67 » Jeu 13 Juil 2017 08:14

jml13 a écrit:C'est comme si tu refusais une augmentation de ton salaire pendant 10 ans, sous prétexte qu'il redescendra au niveau initial après.

:bravo:
dark_green67
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2977
Enregistré le: Mer 19 Mar 2008 17:18
Localisation: Vincennes

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar greg59 » Mer 19 Juil 2017 18:31

Vous aurez les grandes lignes de la politique de la mobilité, les attentes des élus et des questions / réponses, Elizabeth Borne a été auditionné par la commission de l'Assemblée Nationale : http://videos.assemblee-nationale.fr/di ... f6b0577c22
Vidéo de 2h30min environ :wink:
greg59
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 589
Enregistré le: Mer 29 Sep 2010 17:28
Localisation: Dunkerque

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar Alexandre » Mer 19 Juil 2017 21:55

Et en résumé ?
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12057
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar greg59 » Jeu 20 Juil 2017 13:32

Pour être honnête, je n'ai regardé que la partie de la synthèse du discours de la ministre, les questions et réponses pas encore, mais je vais faire le résumé :

- Volonté, protéger et soutenir, les verbes d'actions de la ministre pour le transport
- Adapter la mobilité en fonction de chaque partie du territoire (urbaine, rural, etc....)
- 40% de la population française n'a pas d'alternative à la voiture pour aller au travail, formation et accès aux services
- Des usagers de tous modes de transports vivent quotidiennement la problématique de l'engorgement des axes de transports zone métropole notamment
- La mobilité doit avoir un rôle clé dans la vie de tous les jours
- Repenser la mobilité, avec les nouvelles mobilités (actives, autopartage, covoiturage, etc....)
- D'anticiper la mobilité autonome, notamment pour les secteurs peu dense
- Moderniser les infrastructures existantes, apporter des solutions aux nœuds de transports (congestion des axes routiers, et ferroviaires)
- Remise à niveaux du réseau existant
- Pour l'heure, nous avons un modèle à deux vitesses, un réseau LGV agrandi, alors que 5 300km de lignes ferroviaires subissent des ralentissements dû aux mauvais entretien des infrastructures
- Moins de 1% des déplacements longues distance ont mobilisé 16% du budget d'investissement ces 5 dernières années (ferroviaire)
- il manque 10Mds€ pour entretenir le réseau et construire des infrastructures des projets en cours pour le quinquennat à venir
- SNCF Réseau à augmenter sa dette de 16Mds€ sur ces 10 dernières années
- Comme il faut rembourser la dette, le prix des péages des lignes ferroviaires est assez élevée, et pousse les usagers à prendre d'autres alternative, l'idée est de faire baisser à terme le prix du péage, pour rendre attractif le train, et le TGV notamment (ouverture à la concurrence)
- 70% des dessertes TGV n'est pas rentable, il faut revoir ce modèle avant l'ouverture à la concurrence
- Il faut résonner comme service de transport, et non politique d'investissement dans les transports comme politique d'aménagement du territoire
- Améliorer le fret
- 2020 : ouverture à la concurrence des TGV
- 2023 : Ouverture à la concurrence des TER en préparant le terrain, en accord avec les régions
- Ouverture à la concurrence du réseau RATP
- Encadrer le travail détaché dans les transports et lutter contre les pratiques déloyales comme dans l'aérien
- Encourager les nouvelles mobilités, en encadrant les règles du jeu
- Soutenir les leaders mondiaux dans les transports (CMA - CGM, Alstom, Airbus, Safran, etc...)
- Encourager les transports plus propre (véhicule peu émissives, etc....)
- Le secteur maritime, doit être décarbonné, à la pointe des nouvelles technologies, revoir le modèle économique des ports autonome (Dunkerque, Le Havre, Marseille, St Nazaire, etc....), fragilisé dans la compétition européenne
- Touver un moyen de faire payer les poids lourds européen, notamment, en transit, sous le modèle de l'A63 avec barrière de péage en pleine voie seulement, système ouvert, sur les grandes nationales, ces poids lourds ne payent pas le TIPCE chez nous en bonne partie, mais l'Ecotaxe sera pas repris, mais cette taxe pourra être adapté à chaque région si possible

- Assise de la mobilité en septembre, pour la mobilité à l'horizon 2030 (tous modes de transports, citoyens, ONG, élus, etc... seront invité à partager leurs points de vue)
- Audit sur l'état du réseau routier, ferroviaire, et fluviaux
- S'occuper de la mobilité pour tous, dans tous les territoires

Concernant l'assise de la mobilité, j'ignore le principe de fonctionnement, mais si je peux y participer, je le ferai bien entendu :)

Pour ma part, si on veut améliorer la mobilité dans les zone peu desservi dans les transports collectifs, il faut à mon sens :
- Instaurer un réseau de transport en commun (réseau de bus), dans chaque intercommunalité y compris dans les communauté de communes, quitte à créer un vrai pôle centrale (gare SNCF de l'interco par exemple, ou pôle routier avec le réseau d'autocar régionale-départementale si pas de gare SNCF dans cette interco), avec le VT maxi 2% instauré pour financer ce réseau, les bus seront adaptés à ce type de desserte (bus interurbain)
- Créer un EPIC pour les grandes métropoles françaises (Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Rennes, Rouen, Lille, Lyon, Strasbourg, Grenoble), qui ont un manque criant dans les transports (Marseille notamment), sur le modèle du SGP
Les autres métropoles (Brest, Clermont Ferrand, Nancy, Orlans, Tours, etc....), les CA et CU pourraient bénéficier du même principe, avec un budget moindre, car la demande en transport lourd este moins consèquent (lignes de tramway et BHNS)
Les régions pourraient avoir une fiscalité propre pour financer le réseau TER (Fonctionnement et investissement)
:wink:
-
greg59
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 589
Enregistré le: Mer 29 Sep 2010 17:28
Localisation: Dunkerque

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar G.E. » Mar 25 Juil 2017 19:42

Pour l'instant, on n'entend que parler de "pauses" et de coupes budgétaires.

Il va falloir regarder attentivement à court terme quel est le devenir des projets inscrits au CPER. A moyen terme, il faudra voir ceux qui sont inscrits au CPER suivant.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19958
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar G.E. » Mar 25 Juil 2017 20:04

Et pour compléter, un article dans Le Monde où on parle de la fin des plans de relance et avec un gros doute sur la réalisation de l'A45.

Le Monde a écrit:Autoroutes : la fin des plans de relance

Pour Elisabeth Borne, ministre des transports, les sociétés ne doivent plus lier leurs travaux à l’allongement des concessions et à une hausse des tarifs.

Pour le gouvernement, les sociétés ne doivent plus lier leurs travaux à l’allongement des concessions et à une hausse des tarifs. PIERRE ANDRIEU / AFP

Messieurs les responsables des sociétés concessionnaires d’autoroutes « faites preuve d’imagination » ! C’est en ces termes que, devant le Sénat, jeudi 20 juillet, puis dans cet esprit, lors du déjeuner avec les patrons de Sanef, Vinci, Eiffage, APRR, que la ministre des transports, Elisabeth Borne, a sonné la fin des plans de relance autoroutiers.

Fini le donnant-donnant, où, en échange de travaux, les concessionnaires négociaient un rallongement de la durée des concessions, ainsi que des hausses de tarifs des péage. L’heure est venue d’envisager d’autres systèmes. « J’attends vraiment des sociétés concessionnaires qu’elles réfléchissent autrement, insiste la ministre. Elles ont proposé plusieurs plans de relance fondés sur des allongements, je pense que nos citoyens ne comprendraient pas qu’on continue indéfiniment cette mécanique. »
L’Arafer a lancé la charge en juin

Lors des quinquennats précédents de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, les concessionnaires avaient négocié pas moins de trois plans de relance, bien souvent en leur faveur. Et c’est justement le dernier, appelé pudiquement plan d’investissement autoroutier, annoncé en janvier par le précédent gouvernement qui va illustrer ce changement de politique.

Mi-juin, l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) a lancé la charge recommandant à l’Etat de revoir sa copie. « Les augmentations des tarifs de péage prévues excèdent le juste niveau qu’il serait légitime de faire supporter aux usagers », affirme-t-elle, contestant ainsi le second plan Hollande. « Le niveau de rémunération des sociétés concessionnaires devrait être plus conforme aux risques supportés. [L’Arafer] recommande par conséquent une révision des projets d’avenant avant toute éventuelle signature. »

« Beaucoup de débats sur la rentabilité »

Implicitement, l’autorité indépendante reproche au précédent gouvernement d’avoir mal négocié ce plan de 800 millions d’euros. Son avis a été transmis au Conseil d’Etat, qui devrait se prononcer avant la fin du mois de juillet. Si les sociétés concessionnaires estiment que l’Arafer outrepasse sa mission, les pouvoirs publics ont, eux, tout de suite pris en compte ce jugement « très négatif », qui n’est pourtant que consultatif. « On est en train d’examiner la façon dont on peut prendre en compte cet avis, a affirmé, devant les sénateurs, Mme Borne. Moi j’aurai notamment un questionnement qui est sur le TRI [taux de rentabilité interne] demandé par les sociétés concessionnaires. » Et celle-ci d’ajouter : « Il y a eu beaucoup de débats sur la rentabilité. Il faut que les sociétés concessionnaires l’entendent. » Cette question a été abordée quelques heures plus tard, lors du déjeuner avec les patrons de sociétés d’autoroutes.

Concrètement, il ne s’agit pas d’arrêter ce plan d’investissements, mais de procéder à de sérieux ajustements. Les coupes budgétaires obligent aussi à revoir des projets comme celui de l’autoroute A45, entre Lyon et Saint-Etienne, qui coûterait 400 millions d’euros aux contribuables. L’arbitrage sera fait dans le cadre de la loi de programmation de 2018. Dans ce contexte, l’une des pistes évoquées par les concessionnaires est d’étendre leur activité vers d’autres routes. « Le réseau routier non concédé se paupérise, a reconnu la ministre dans un entretien aux Échos le 5 juillet. Mais quant à adosser celui-ci au réseau concédé en échange d’une prolongation des concessions, il faut être clair, les règles européennes ne nous le permettent pas. »

Lire aussi : Tarifs des autoroutes : l’autorité de régulation estime que les automobilistes seront pénalisés

Lors de sa rencontre avec les patrons des autoroutes, Mme Borne leur a demandé de réfléchir à la manière d’innover et d’améliorer les conditions de déplacement sur le réseau existant. Avec une échéance, celle des Assises de la mobilité, qui seront organisées à l’automne.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... uurFp1O.99
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19958
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar dark_green67 » Mar 25 Juil 2017 22:30

Bref, beaucoup de paroles pour ne rien dire... :roll:
dark_green67
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2977
Enregistré le: Mer 19 Mar 2008 17:18
Localisation: Vincennes

Re: Nicolas Hulot et Élisabeth Borne

Messagepar road66 » Dim 30 Juil 2017 10:58

Un article intéressant de la TRIBUNE qui devrait faire méditer notre grand gourou national et notre mulot !!
http://www.latribune.fr/economie/intern ... 45165.html
road66
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 260
Enregistré le: Sam 15 Juil 2006 14:14

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politiques de transports

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités