Page 1 sur 62

[ Sécurité routière ] Le sujet officiel

MessagePosté: Sam 07 Mai 2005 15:37
par luchar
Bonjour à  tous.

Juste un article du Monde que je viens de lire. Je n'en dirai pas plus.

:arrow: Pour lire l'article, cliquez ici

MessagePosté: Mer 20 Juil 2005 20:08
par marsupilud
Comme c'est pas tellement hors sujet, et que ce topic ne demande qu'à  grandir, je vous propose cette carte intéressante, trouvée sur le site pointé par geophillip :

:arrow: http://www.populationdata.net/cartes/europe/france_accidents_2003.html

MessagePosté: Jeu 21 Juil 2005 08:44
par zabadu
comme quoi, la Bretagne, où tout le monde était censé conduire bourré...

MessagePosté: Jeu 21 Juil 2005 21:50
par djakk
c'est surtout que le réseau national breton est entièrement en 2*2 voies, sauf la N164 au centre ... et ça se voit sur la carte

MessagePosté: Ven 22 Juil 2005 10:03
par G.E.
Et tout le monde sait que les VE ou les autoroutes favorisent le recul du nombre d'accidents...

MessagePosté: Ven 22 Juil 2005 18:53
par marsupilud
Ce qui m'étonne, c'est que la RN 10 au sud d'Angoulême ne soit que "bleue"..

MessagePosté: Ven 22 Juil 2005 19:20
par G.E.
Je constate que les nationales du Sud du Massif Central sont très meurtrières : N102, N106... Il faudrait peut-être couper des virages... :evil:

MessagePosté: Ven 22 Juil 2005 19:32
par Brice44
Pas étonnant que la RN106 soit en noir dans le Sud Lozère ; le col de Montmirat, notamment en direction de Mende, enchaîne les virages raides coups sur coups.

MessagePosté: Ven 22 Juil 2005 19:56
par G.E.
Pour régler le problème de ce col sur la RN106, il faudrait ceci : :vert: un tunnel ! :rouge:

MessagePosté: Ven 22 Juil 2005 21:04
par zabadu
la route du col a quand même été reprise récemment sur le versant Florac, le plus tortueux...

MessagePosté: Ven 22 Juil 2005 21:18
par Buzz
J'avais entendu le projet (très vague) d'un tunnel au niveau du col de Montmirat ...(info ou intox?)
Il est a noter que les gens du coin passent par Ispagnac (Quézac) plutôt que par Montmirat.
L'autre fois j'ai fais la monté exprés de Montmirat et c clair que ça mérite a peine le terme de route départementale, on comprend que l'Etat n'en voulait plus ! :P

Mais bon déja qu'on a du mal avec la 88, alors faire un tunnel a proximité du P.N. des Cévennes...
Je vous laisse a vos réflexions
:shock:

MessagePosté: Sam 23 Juil 2005 07:57
par zabadu
Mendois a écrit:J'avais entendu le projet (très vague) d'un tunnel au niveau du col de Montmirat ...(info ou intox?)
Il est a noter que les gens du coin passent par Ispagna (Quézac) plutôt que par Montmirat.

voué, ça tourne un peu plus, mais moins longtemps ;)

MessagePosté: Sam 23 Juil 2005 11:04
par G.E.
zabadu a écrit:
Mendois a écrit:J'avais entendu le projet ( trés vague) d'un tunnel au niveau du col de Montmirat ...(info ou intox?)
Il est a noter que les gens du coin passent par Ispagnac (Quézac) plutôt que par Montmirat.

voué, ça tourne un peu plus, mais moins longtemps ;)

Si vous vous mettez à  révéler les astuces des gens du coin, ca va plus le faire ! :wink:

Le hic de cet itinéraire bis, c'est la jonction avec la RN106. L'été il y a du peuple et en plus la jonction RN88-RN106 est saturée. Profitez-en mais là  je reconnais qu'il faudrait un rond-point ! :D

MessagePosté: Sam 23 Juil 2005 13:00
par zabadu
G.E. a écrit:
Le hic de cet itinéraire bis, c'est la jonction avec la RN106. L'été il y a du peuple et en plus la jonction RN88-RN106 est saturée. Profitez-en mais là  je reconnais qu'il faudrait un rond-point ! :D


Rhaaa, dans le seul département préservé, un rond-point????? Vade retro!

MessagePosté: Sam 23 Juil 2005 15:15
par G.E.
Il y en a quelques uns de ronds-points en Lozère comme ici :

Image

Mais tu as raison, ce département est pour le moment bien préservé par rapport à  ses voisins méridionaux...

Jette un oeil au point critique dont nous parlons : RN106, RN88 et RD986 (notre itinéraire de subsitution à  la RN106) se croisent dans un endroit mal fichu avec en prime un passage à  niveau et un pont sur le Lot !

Image

Je te jure qu'il faut réaménager (provisoirement s'entend) le coin avec des ronds-points (ou des échangeurs, mais ne rêvons pas) pour éviter les longues minutes d'attente aux deux carrefours-plans successifs :

Image

MessagePosté: Sam 30 Juil 2005 23:06
par marsupilud
Image

C'est toujours triste d'apprendre subitement après le petit-dèj que quelqu'un vu par hasard il y a peu dans le voisinage n'est plus, fût-ce le pire ennemi de votre soeur. 18 ans, 2 mois de permis, à  1h du matin cette nuit le virage en bas de chez moi était trop serré cette fois. D'accord lui de toute façon n'aurait pas fait grand chose de sa vie, mais peut-être que le passager avant si ? 18 ans aussi, peut-être pas tout à  fait même. Et la petite brune à  l'arrière qui est maintenant en mille morceaux ? Mélanie elle s'appelle, il me semble l'avoir vue le même jour aussi, elle faisait d'agréables sourires... Tout ça sous les yeux de mes jeunes voisins, alors je n'espère qu'une chose : qu'ils soient à  jamais guéris de la vitesse, de l'alcool et du shit au volant. Courage aux parents.

MessagePosté: Mer 07 Juin 2006 11:34
par marsupilud
NOUVELOBS.COM | 07.06.06 | 12:06 a écrit:2005 : 4.975 tués sur les routes

Ce chiffre correspond à  une baisse de 4,9% par rapport à  2004. Pour le ministre des Transports, c'est le résultat d'une "politique de fermeté".

Selon les chiffres définitifs de la sécurité routière communiqués mardi 6 juin par le ministre des Transports Dominique Perben, 4.975 personnes ont été tuées dans des accidents de la circulation en 2005, soit une baisse de 4,9% par rapport à  2004. C'est la quatrième année consécutive qu'un recul est enregistré. La France passant ainsi sous le chiffre symbolique des 5.000 morts sur les routes.
En mai 2006, il y a eu 384 tués sur les routes ce qui représente une baisse de 14,7% par rapport au même mois de 2005.
Pour Dominique Perben, "c'est la politique de fermeté que nous avons mise en oeuvre qui a permis d'obtenir ces résultats". Ce dernier a souligné qu'il n'était "pas question d'alléger les sanctions pour les petites infractions".
Néanmoins, le ministre s'est déclaré favorable à  des mesures en vue de faciliter le retour au permis après invalidation et a confirmé avoir fait des propositions en ce sens au premier ministre Dominique de Villepin.


Espérons que ce chiffre, à  ras les objectifs fixés, soit vrai et ne soit pas (encore) un effet d'annonce dans le bal des bonnes nouvelles électorales qui se met en place. Bonne nouvelle en tout cas, même s'il l'on peut toujours dire que c'est encore trop.

Je trouve que la fameuse "politique de fermeté" est plutôt une bonne chose, et doit se poursuivre. Elle incite vraiment à  lever le pied, et ne pas trop boire avant de conduire. Mais pour la justifier, et faire comprendre encore et toujours qu'elle n'est pas là  pour emmerder le monde, elle doit s'accompagner de campagnes de préventions qui montrent les vrais dangers, telles qu'on les connaît jusqu'à  présent. Surtout que lorque l'on a compris que rouler 20% plus vite en général (ville ou campagne) ne fait gagner en pratique que quelques secondes à  l'arrivée, ça ne sert à  rien, sauf à  gaspiller la couteuse essence.

MessagePosté: Dim 03 Sep 2006 13:49
par Gilles V
Je ne sais pas si vous avez entendu la dernière campagne de prévention de la securité routière : mais si vous savez, avec les informations qui se bousculent dans la tete...

Voiture rouge, piéton, phares, camion bleu...

Veuillez ne pas utiliser des caractères d'une chasse inférieur à  10, merci.
La modération


Bon, je ne suis pas contre la prévention, mais je trouve cette annonce là  infantilisante et abetissante... En clair et en simple, c'est vraiment prendre les conducteurs pour des cons... :twisted:

MessagePosté: Dim 03 Sep 2006 13:54
par luchar
Liste des spots et autres campagnes...

:arrow: http://www.securiteroutiere.equipement. ... iques.html

MessagePosté: Lun 24 Sep 2007 10:45
par marsupilud
www.rtl.fr a écrit:Début du procès du carambolage de l'A10

Voilà  cinq ans que les familles de victimes attendaient le procès. Il s'est ouvert lundi matin devant le tribunal correctionnel de Poitiers. Un carambolage monstre avait fait neuf morts et 39 blessés sur l'autoroute A10, dans la Vienne, le 5 novembre 2002. Dix automobilistes et chauffeurs de camion comparaissent pour "homicides involontaires et/ou blessures involontaires, défaut de maîtrise, non respect des distances de sécurité". Ils encourent de deux à  cinq ans de prison et de 30.000 à  75.000 euros d'amende. Les audiences doivent durer trois jours.