Répertoire des aberrations routières

Tout l'univers de la route et de la rue, c'est ici.

Répertoire des aberrations routières

Messagepar G.E. » Dim 22 Jan 2006 17:53

Comme son nom l'indique, je place ici les nombreuses et les plus flagrantes aberrations que compte le réseau routier français. Il y en a beaucoup donc je compte sur vous. Pour plus de simplicité, je pars sur un classement départemental. La liste sera mise à  jour régulièrement.

:arrow: Dans ce premier post, vous trouverez les aberrations de l'Ain à  la Manche.

01 - Ain
:arrow: Bellegarde sur Valserine-Gex (D984) : cet axe de désenclavement du Pays de Gex n'est toujours pas connecté au Sud à  l'A40. Au Nord, l'accès à  Gex s'effectue par une série de RP. Quant à  la liaison à  l'Est avec Genève, elle est clairement insuffisante.

02 - Aisne
:arrow: Axe Paris-Maubeuge (N2) : cette route est appelée à  devenir une VE mais des points noirs subsistent : RP au Sud de Soissons et Laon, traversées de villages aux alentours de Villers-Cotterêts et même une absence d'aménagements au Nord de Laon.
:arrow: Axe Compiègne-Soissons (N31) : cette route archi-fréquentée n'est même pas transformée en VE pour ne pas plomber l'A29 qui passe beaucoup plus au Nord et impose un détour que les camions hésitent à  effectuer.
:arrow: Axe Saint Quentin-Soissons-Château-Thierry (D1) : cette colonne vertébrale du département est loin de présenter des caractéristiques homogènes : de St-Quentin à  Tergnier, c'est une 2*2 voies avec échangeurs ; de Tergnier à  Soissons, la qualité se dégrade avec une 2*1 voies dont les tous les carrefours princpaux se muent en RP ; contrairement à  St-Quentin, Soissons n'est même pas déviée par la D1, il suffirait pourtant d'un court raccordement à  la N2 ; de Soissons à  Château-Thierry, la route se transforme très progressivement en 2*2 voies dénivelée.

03 - Allier
:arrow: RCEA Branche Est (N79) : une route archi-saturée de camions mais toujours à  2*1 voies avec de trop courts et par conséquent dangereux créneaux de dépassement.
:arrow: Axe Vichy-Varennes sur Allier (N209) : on attendait une autoroute ou une VE et on aura un nouveau paradis à  RP ! Dans ces conditions, difficile de faire chuter les temps de parcours en Moulins et Clermont-Fd, sans parler de la saturation de la RCEA entre Montmarault et Moulins.

04 - Hautes-Alpes
:arrow: Axe Grenoble-Marseille (A51) : plus de 30 ans de palabres, d'indécisions, de luttes partisanes, de nymbisme et on attend toujours de connaître le parti d'aménagement retenu jusqu'à  l'élection suivante.
:arrow: Axe Gap-Col de Montgenèvre (N94) : une occasion gâchée d'autoroute pour relier Marseille à  Turin sans saturer davantage l'A8 et en désenclavant au passage les stations de ski des Hautes-Alpes. Les déviations d'Embrun et de Montgenèvre ont été construites a minima et avec une lenteur exemplaire.

05 - Alpes-de-Haute-Provence
:arrow: Antenne autoroutière de Digne-les-Bains (A585) : une liaison de desserte très attendue mais qui traîne alors qu'elle devrait être concédée. A la place, la N85 a été aménagée avec quantité de RP. Quant à  son prolongement vers Grasse ou Nice, il est remis aux calendes grecques.

06 - Alpes-Maritimes
:arrow: Contournement Nord de Nice (A8-Bis/A58) : alors que l'A8 est saturée entre Cannes et Nice, le projet proposé au Débat Public n'envisage que de dévier Antibes et une partie de Nice. Nettement insuffisant par rapport à  la saturation quotidienne du côté de Cannes qui sera amplifiée par la nouvelle infrastructure.
:arrow: Axe Cannes-Grasse (N85) : une route aménagée progressivement en VE mais dont les extrêmités laissent à  désirer avec des bouchons quotidiens à  la clef : un RP pas du tout pratique pour se connecter à  l'A8 et un projet de déviation de Grasse qui fera la part-belle aux RP alors que c'est l'enfer le soir du côté de Grasse à  cause de l'échangeur non terminé.
:arrow: Voie rapide de la Vallée du Var (N202-Bis) : prévue à  2*2 voies et avec échangeurs, cette route ne sera en première phase qu'à  2*1 voies et RP. Une belle régression que les usagers apprécieront au quotidien.
:arrow: Axe Vintimille-Coni (N204) : cette liaison européenne aménagée progressivement en VE côté Italien sera une vulgaire 2*1 avec échangeurs-plans en France. L'opportunité de reconstruire le Tunnel de Tende plus bas dans la Vallée n'a même pas été saisie. Tant pis pour les routiers qui doivent affronter la montée l'hiver.

07 - Ardèche
:arrow: On peut regretter une rocade d'Aubenas construite au rabais à  coup de RP sans tenir compte de la perspective de l'A79. Si cette autoroute devait venir, il faudrait détruire les aménagements récents complètement inadaptés qu'il a fallu 15 ans pour construire.
:arrow: Privas est en 2006 la seule préfecture de France à  ne faire l'objet d'aucun projet de déviation et à  avoir perdu sa desserte par nationale.

08 - Ardennes
:arrow: Un coup de chapeau à  la politique des transports de ce département peu favorisé : outre l'arrivée du TGV dans les grandes villes, le CG décidé de mettre l'ensemble du territoire à  moins de 30 minutes d'une gare TGV ou d'une autoroute / VE. De nombreuses VE sont donc à  prévoir dont Vouziers-Rethel-Montcornet (D946).
:arrow: Axe Longwy-Cambrai (N43) : la départementalisation de cet axe (hors Y Ardennais) va mettre un coup de frein à  son doublement. Au Sud-Est de Sedan, dans la continuité directe de la VE se trouve un RP alors même que l'accès à  la branche Est du Y Ardennais (N58) vers Bouillon se fait indirectement via un échangeur.

09 - Ariège
:arrow: Axe Toulouse-Barcelone (N20) : très lentement aménagé en VE (et non en autoroute) par l'Etat, l'axe E9 constitue pourtant la colonne vertébrale du département. Si la VE arrivera un jour à  Ax-les-Thermes, au-delà , c'est le flou le plus complet... La déviation d'Ax comportera même 2 carrefours à  niveau ! Pendant ce temps, les Espagnols avancent et le doublement du Tunnel du Cadi est même programmé. Le résultat de cette politique désastreuse est double : d'une part, pour faire Toulouse-Barcelone, il est nettement plus rapide de passer par le Perthus. D'autre part, le nombre de PL allant croissant du fait des aménagements en Catalogne, les épisodes de congestion vont se multiplier sur cette 2*1 voies dangereuse.

10 - Aube
:arrow: Rocade de Troyes et ses antennes vers l'A5 et l'A26 (N210-N60) : un bel exemple de ce qu'il faut (au Nord) et ne faut pas faire (au Sud) ! Au Nord, une belle VE à  2*2 voies. A partir de Sainte-Savine, les choses se gâtent, les RP apparaissent de partout et il existe même depuis 2001 au beau milieu de la N60 un RP qui ne dessert rien !!! Le projet de rocade Sud-Est fera la part belle aux RP alors que le trafic soutenu mériterait une VE dans la continuité de l'axe existant.
:arrow: Axe Troyes-Nogent sur Seine (N19) : un axe ni fait ni à  faire avec quelques bons passages comme à  Nogent et quelques mauvais comme à  Romilly. L'Etat n'a jamais voulu aménager cette route en VE qui a été départementalisée et du coup une floppée de RP est annoncée pour les prochaines années... fatalement ! Dommage...

11 - Aude
:arrow: Rocade de Narbonne (N9) : la partie Nord-Ouest de la rocade est une constellation de RP et les élus en redemandent malgré leur coût. Au Sud-Ouest, à  l'intersection N9-A9, le magnifique échangeur-trèfle est bordé d'un RP !
:arrow: Route des plages (D627-D83) à  Leucate : un RP est venu récemment enlaidir et embouchonner cette VE de 30 km que les Pyrénées-Orientales vont bientôt intégralement doubler en la dénivelant. Quand on voit le magnifique échangeur de Fitou sur la N9, quel gâchis !

12 - Aveyron
:arrow: Axe Rodez-Brive (N140-D840) : pour des raisons politiques, cet axe d'envergure nationale est devenu une départementale. La conséquence en est une remise en question de l'aménagement en VE ou autoroute entre Rodez et Brive. A la place, quelques créneaux de dépassement, une mise à  2*2 voies entre Rodez et l'aéroport et de nombreux RP sur la liste d'attente. Vraiment du bon travail pour l'Aveyron !

13 - Bouches-du-Rhône
:arrow: Les bouches du Rhône sont le département par excellence des grands axes mais aucun d'eux n'est terminé et la liste est longue : A51-N7-N296, A54-N113-N572, A55-N568, A56-N569-N1569, A520-N560, L2, D9...
:arrow: Contournement Ouest d'Aix-en Provence (A51-N7-N296) : faute d'une vraie autoroute, c'est une VE à  2*3 voies qui assure le contournement d'Aix-en-Provence entre les 2 sections de l'A51. Sur un court tronçon de sa partie centrale, la N296 a été construite sur les emprises de la N7 ce qui est très dangereux car si l'on vient du centre ville pour aller sur Avignon, il faut passer de la voie la plus à  droite à  la voie la plus à  gauche sur une assez courte distance. Si on souhaite continuer sur Avignon, un feu tricolore absurde situé juste après l'échangeur N7-N296 bloque l'écoulement et les bouchons remontent fréquemment de la N7 sur la N296. Si l'on vient/va de/vers Sisteron, la VE fait un angle droit très dangereux.
:arrow: Axe direct Marseille-Nice (A520-N560) : cette autoroute qui devait assurer le plus court trajet entre Marseille et Nice n'a jamais été terminée. Il n'en reste que l'antenne d'Auriol et la minable N560, nationale qui détient le triste privilège du plus faible investissement de l'Etat au kilomètre depuis de nombreuses années. Pendant ce temps, les automobilistes empruntent l'A52 saturée dont l'échangeur avec l'A8 devrait être complètement reconfiguré.
:arrow: Axe Nîmes-Salon (A54-N113-N572) : au niveau d'Arles, l'autoroute cède la place à  une nationale sursaturée et orniérée car celà  fait bien longtemps que des travaux n'ont pas été engagés sur cet axe hormis la pose de panneaux de signalisation limitant la vitesse à  90 km/h. Le contournement d'Arles est annoncé mais au rythme où avancent les projets routiers en France...
:arrow: Axe Nîmes-Marseille (A55-N568) : l'axe inachevé par excellence : 2*2 voies tout au long du parcours mais de nombreux RP, des feux tricolores (!), des échangeurs tordus (Ventillon, Port-de-Bouc), un contournement de Port-de-Bouc limité à  50 km/h. Pour bien faire les choses, un jumelage avec l'A56 s'impose au Sud et une dénivellation complète au Nord, dans la Plaine de la Crau. Les feux de Fos-sur-Mer et Port-de-Bouc n'ont pas fini d'empoisonner la fluidité du trafic, d'autant plus que la DDE ne compte pas aménager le contournement de Fos pour ne pas attirer un trafic de transit, qui, port et panneaux indicateurs obligent, existe déjà  !!!
:arrow: Axe Salon-Fos sur Mer (A56-N569-N1569) : un axe prévu depuis longtemps mais toujours dans les cartons. Les déviations Ouest d'Istres et de Miramas (partielle) existent bien mais, comme toujours, les RP se sont imposés. Conséquence : les gendarmes régulent le trafic les week-ends vers Istres.
:arrow: Contournement Nord-Est de Marseille ou Liaison A7-A50 (L2) : un autre serpent de mer dont la branche Est est en construction depuis presque 10 ans maintenant (pour 10 km)... Quant à  la branche Nord...
:arrow: Axe Aix en Provence-Aix TGV-Marignane (D9) : la gare TGV localisée entre Aix et Marignane méritait bien un accès convenable. Les pressions des écologistes (pour un utopique TCSP) et de quelques riverains (pour leur cadre de vie) ont abouti à  l'annulation d'une partie de la DUP au Nord de la Gare. Les files d'attente s'allongent en heure de pointe au bénéfice de l'environnement et des riverains.

14 - Calvados
:arrow: Axe Rennes-Caen (A84) : une autoroute complètement inadaptée au climat Normand. A la moindre chute de neige, les poids lourds se retrouvent bloqués et ils entravent du coup l'autoroute des estuaires.
:arrow: Liaison A13-Deauville (A132-N177) : jamais achevé, cet axe n'est adapté à  la fréquentation des stations balnéaires réputées qu'il dessert. Quant à  la refonte de l'échangeur de Pont-Audemer, elle se fait attendre.
:arrow: Axe Lisieux-Pont Audemer (A406-D579) : une occasion gâchée de relier Lisieux à  la Côte et à  l'A13 par une VE. Les travaux engagés ont fait la part belle aux RP.

15 - Cantal
:arrow: Axe Massiac-Aurillac-Figeac (N122) : l'arrivée de l'A75 et la création d'un nouveau Tunnel du Lioran ne doivent pas faire illusion. La N122, une des deux nationales cul-de-sac de France (avec la N202), souffre cruellement d'un manque d'investissement : déviations de Massiac, Murat, Vic-sur-Cère, Aurillac et Maurs oubliées, créneaux de dépassement peu nombreux... Encore les RP ne sont-ils pas trop venus se coller à  cet axe...

16 - Charente
:arrow: Axe Poitiers-Bordeaux (N10) : cette RN gratuite qui double l'A10 est le paradis des PL. Le trafic est par conséquent intenable d'autant plus que certaines sections ne sont toujours pas doublées et intégrées à  la VE au Sud d'Angoulême.
:arrow: RCEA (N141) : des aménagements à  pas de fourmis qui se traduisent par la persistance de points-noirs : déviations de La Rochefoucauld et Chabanais, RP des déviations de Javrezac, Cognac et Chasseneuil-sur-Bonnieure.

17 - Charente-Maritime
:arrow: Axe Rochefort-Fontenay le Comte (N137-A837) : la VE Rochefort-La Rochelle va être doublée d'une autoroute prolongée vers le Nord qui passera en plein dans le Marais Poitevin !!! Dire que l'on avait retardé la construction de l'A83 pour éviter de frôler cette splendide réserve naturelle... En attendant ces travaux destructeurs, Marrans croule sous la circulation des poids lourds car ce village est le seul non-dévié sur l'actuelle N137. La solution à  tous ces problèmes est pourtant toute simple : détourner le flux de poids lourds via Niort par l'A10 et l'A83 et faire respecter l'interdiction de trafic de transit entre La Rochelle et Fontenay-le-Comte.
:arrow: Axe Rochefort-Royan (D733) : difficile de croire qu'avec un magnifique Pont sur la Charente en 2*2 voies et une floppée d'échangeurs au Sud de celui-ci la rocade Est de Rochefort soit si minable. Et que dire de la chaussée digne d'une départementale de campagne entre Royan et Cadeuil...

18 - Cher
:arrow: Rocade Sud de Bourges (N142-D400) : un paradis à  RP (un par départementale croisée) sauf dans sa partie Est où quelques échangeurs sortent étrangement du lot...
:arrow: Rocade de Sancoins (N76) : cette route sensée dévier la ville la traverse en réalité par le Nord. Les raccordements à  la voirie existante se font sans aucun aménagement et la N76 pourtant prioritaire comporte 2 virages à  90° !

19 - Corrèze
:arrow: Axe Tulle-Brive (A89) : parce que les ASF traînent les pieds pour construire le barreau manquant de l'A89, la jonction des deux bouts d'A89 entre l'Ouest de Tulle et l'Ouest de Brive s'effectue via l'A20 et... la D9 !
:arrow: Contournement Nord de Brive (N89) : alors que la N89 est une quasi-VE entre Tulle (déviation incluse) et Brive, la future route sera un ramassis de RP dont certains, c'est le moins qu'on puisse dire, sont peu heureux !

20 - Corse
:arrow: Axe Ajaccio-Bastia (N193) : une route aménagée à  grands coups de RP là  où des échangeurs auraient fluidifié le trafic : entrées de Bastia et Ajaccio, déviation de Corte.

21 - Côte-d'Or
:arrow: La LINO (Liaison Intercommunale Nord-Ouest de Dijon) n'est toujours pas construite, empêchant de boucler la rocade de Dijon entre l'A38 et la RN274. Au lieu de relier cette autoroute et cette VE par une 2*2 voies dénivelée, tous les carrefours seront hélà s à  niveau.
:arrow: Déviation de Saint-Apollinaire (D700) : contrairement à  la liaison précédente, il s'agit d'une VE qui relie depuis peu (et il était temps) Dijon à  l'A31 en direction du Nord. Malheureusement, la liaison finale avec l'A31 se fait par un RP.

22 - Côtes-d'Armor
:arrow: Axe Saint Brieuc-Loudéac (D700) : une série de RP rompent la monotonie du voyage sur cette VE partielle.
:arrow: Axe Guingamp-Perros Guirec (D767) : après un RP en guise d'échangeur avec la N12, la VE s'étire jusqu'au Sud de Lannion puis c'est une série de RP pour rallier Perros-Guirec.

23 - Creuse
:arrow: Jonction RCEA-A20 (A20-N145) : un échangeur incomplet, sans doute faute de connaître le futur tracé de la RCEA à  l'Ouest de l'A20. La VE se termine brutalement sur un RP, immédiatement suivi d'un autre qui permet une connexion avec l'A20.

24 - Dordogne
:arrow: Contournement Est de Bergerac (N21) : encore une belle arnaque pour cette route calibrée pour du 2*1 voies avec des RP pour les intersections principales et des échangeurs au croisement des petites routes. La N21 en VE ou autoroute, c'est pas pour demain ! Même cas de figure à  Périgueux, sauf que la N21 n'est pas véritablement déviée : indigne d'une préfecture !
:arrow: Axe Bergerac-Bordeaux via Mussidan (D709-A89) : ou comment Bergerac s'est fait avoir en beauté ! L'A89 ne pouvant raisonnablement desservir Bergerac et Périgueux, il a été décidé que Bergerac aurait une antenne autoroutière reliée à  l'A89. Antenne qui s'est muée en VE, VE qui s'est transformée en simple et ridicule aménagement de la D709 jusqu'à  Mussidan avec le paquet de RP qui va avec. Il suffit de prendre une carte pour remarquer qu'une antenne autoroutière aurait servi 2 grands objectifs : la desserte de Bergerac et une partie de la future autoroute doublant la N21... Du gâchis !
:arrow: Axe Bergerac-Bordeaux via Sainte-Foy-la-Grande (D936-D670-N89) : après de nombreux accidents dramatiques, les principaux bourgs ont été déviés, a minima naturellement, et des passages à  niveau ont été supprimés. La promesse d'un barreau autoroutier Bergerac-A89 a conduit a un aménagement avec RP qui est inadapté au trafic actuel, les trajets Bergerac-Bordeaux transitant quasi-exclusivement par cet axe.

25 - Doubs
:arrow: Axe Vesoul-Besançon-Pontarlier-Lausanne (N57) : la mise en VE progressive de cet axe est d'une extrême lenteur et ne sera sans doute pas intégrale à  cause des RP de Besançon. Au Nord de Besançon, une dispute continuelle sur le nombre d'échangeurs à  réaliser a retardé la mise en VE. A Etalans, au Sud de Besançon, un RP coupe la VE faute d'un véritable échangeur avec la D461. Entre Nods et Pontarlier, aucune trace de travaux à  venir. La déviation (partielle) de Pontarlier comporte uniquement des RP. Son prolongement vers le Sud qui incluerait le contournement de la Cluse de Joux par l'Ouest est reporté sine die à  cause du coût annoncé. Quant à  la liaison avec la Suisse... Rien d'infaisable toutefois, l'A9 qui se connecte à  la frontière est une autoroute Suisse à  3 voies construite en viaduc ou déblais tout au long de son tracé.
:arrow: Rocade Ouest de Besançon (N1057-N273) : lla N1057 est une belle rocade à  2x2 voies se terminant par une limitation à  70 (!) à  cause du rétrécissement dû à  l'échangeur avec la N73, source de bouchons. Cet échangeur des années 70 est mal conçu avec ses voies d'entrecroisement. Au delà , la N273 attend toujours son doublement. La portion de rocade qui rejoindra la N57 vers Pontarlier partira d'un rond-point sis à  quelques mètres seulement du rond-point N83-N273 alors que le projet initial prévoyait un évitement. Dommage, on était si bien partis...
:arrow: Axe Besançon-Le Locle (D461) : une route en cours de mise en VE mais des points-noirs subsistent : connexion avec la N57 par 2 RP de part et d'autre de la voie ferrée, déviations de Valdahon et Morteau à  la traîne. Entre Loray et Vennes, la 2*2 voies s'interrompt sur 2 km faute d'un aménagement entre 2 échangeurs.

26 - Drôme
:arrow: Rocade Nord de Valence (N7) : une VE avec 2 RP aux extrêmités. Celui au croisement de la N532 et de plusieurs autres routes est le plus mal placé. Sa dénivellation est souhaitable à  cause des difficultés rencontrées en heures de pointe.

27 - Eure
:arrow: Liaison Dreux-Mortagne au Perche (N12) : les (non-)aménagements sur cette radiale sont une honte : section Dreux-Nonancourt commune aux N12 et N154 non doublée, non dénivelée et dangereuse, contournements de Saint-Rémy-sur-Avre et Verneuil-sur-Avre en rade... Les encombrements succèdent aux encombrements et les automobilistes sont contraints à  emprunter des axes parallèles aux heures de pointe !
:arrow: Déviation Sud d'Evreux (N1013) : un projet indispensable mais considérablement retardé. Les automobilistes se contenteront de la déviation de Parville !
:arrow: Future liaison A154-Contournement Est de Rouen : cet axe destiné à  désaturer Rouen et à  relier l'Eure au Nord de la France sera une vulgaire route à  RP.

28 - Eure-et-Loir
:arrow: Axe Chartres-Tours (N10) : une liaison conservée par l'Etat mais très poussivement aménagée en VE ; en Eure-et-Loire, les améngements se sont limités à  des RP au croisement de petites routes départementales ! A Thivars, l'Etat s'est défaussé en n'aménageant aucun contournement. Résultat : la traversée de la ville est interdite aux poids lourds qui doivent effectuer un maxi-détour par l'A10 et le contournement Sud de Chartres (déjà  saturé) pour rejoindre la N154 Nord.
:arrow: Contournement de Chartres (N1154-D905-N123) : attendant dans 15 ans le Grand Contournement Ouest, c'est une rocade à  2*2 voies, certes, mais partiellement dénivelée qui capte l'essentiel du trafic des N10, N23 et N154. L'échangeur du Coudray (N123-N154 Sud) est l'horreur absolue avec un maxi-RP non dénivelé précédé d'une voie ferrée.
:arrow: Contournement Sud-Est de Dreux (N154) : 2*1 voies, des carrefours à  niveau. Pas étonnant que les difficultés de la N154 se concentrent sur Dreux. En attendant mieux...
:arrow: Axe Chartres-Orléans (N154) : faute de respecter ses engagements, l'Etat vient d'envisager une concession au privé de cette liaison située en plaine. 20 ans de perdu !

29 - Finistère
:arrow: Rocade Sud de Quimper (N365-D783a-D34-D785) : en venant de la D785 qui est la VE Quimper-Pont l'Abbé, il faut passer pas moins de 5 RP pour rejoindre la RN 165, la rocade sud de Quimper n'etant pas entièrement dénivelée.
:arrow: Contournement Nord de Brest (N12) : axe inachevé car il manque un barreau pour éviter de d'emprunter le boulevard urbain Nord (D205) et sa floppée de RP.
:arrow: Contournement Est de Brest (N265) : doublé il y a peu mais hélas non dénivelé.
:arrow: Axe Morlaix-Roscoff (D58) : après un RP en guise d'échangeur N12-D58, une VE jusqu'au Sud de St-Pol-de-Léon et un boulevard à  RP pour rallier Roscoff.

30 - Gard
:arrow: Rocade Sud de Nîmes et Rocade Sud-Est d'Alès : la plus forte concentration de RP en France : 1 RP au km sur une bonne dizaine de km dans les 2 cas !
:arrow: Axe Nîmes-Alès (N106) : faute de crédits, les RP provisoires de La Calmette vont durer.
:arrow: Route des plages (D913-D979-D62) : une enfilade de RP alors qu'on a une VE côté Héraultais. Bouchons sans fin l'été.
:arrow: La Rhôdanienne (N86-N580) : une nouvelle VE avec RP par souci d'économies, le trafic justifiant largement la dénivellation.

31 - Haute-Garonne
:arrow: Axe Montréjeau-Vielha (A645-N125) : une route transfrontalière qui débute par une autoroute à  2*1 voies et se poursuit par une modeste nationale qui dévie les villages à  coups de RP, encore faut-il que les crédits soient là ...
:arrow: Axe Toulouse-Pamiers (N20) : après que les pouvoirs publics aient pris la mesure de l'intense trafic qui y circule, cette route est en passe d'être doublée. L'aménagement de RP à  toutes les intersections est fait pour que les véhicules empruntent la nouvelle A66 mais personne n'est dupe.
:arrow: Rocade Arc-en-ciel de Toulouse (D980) : cette deuxième voie de contournement Ouest de Toulouse est une VE dans sa partie Nord et une vulgaire 2*1 voies à  RP et feux dans sa partie Sud.

32 - Gers
:arrow: Axe Agen-Auch-Tarbes (N21) : une route à  l'abandon que l'Etat n'a même pas pu refiler au CG32 à  cause des 130 M€ à  investir pour sécuriser et remettre l'infrastructure à  niveau. On est loin, très loin d'une mise en VE...

33 - Gironde
:arrow: Axe Arcachon-Facture (A660-N250) : un nouvel exemple d'autoroute à  RP. Cette route complètement saturée l'été n'est même pas doublée et compte des RP, véritables usines à  bouchons. Un plan d'aménagement a été voté avec pour principal résultat de programmer un nouveau RP. Merci pour les riverains et les vacanciers !
:arrow: Axe Bordeaux-Le Verdon (N215) : la nouvelle déviation de St-Médard-en-Jalles est un modèle de praticité avec ses 2*1 voies et ses inombrables RP.

34 - Hérault
:arrow: Rocade Nord de Montpellier (D65) : une enfilade de RP et une dénivellation partielle (dans un seul sens !) à  venir. Impraticable aux heures de pointe et bouchons à  répétition.
:arrow: Rocade Nord-Ouest de Béziers (N334) : un RP à  l'intersection des N112-N334 au milieu d'une nouvelle VE à  2*2 voies avec échangeurs. Economies, économies...
:arrow: Rocade Sud d'Agde (N112-N312) : la plus grande station balnéaire méditerranéenne est desservie par un ensemble de routes à  2*1 voies. Le doublement traîne et les bouchons s'allongent.
:arrow: Axe Sète-Montpellier (N112) : la déviation de Frontignan va être doublée mais elle débouchera à  l'Est sur un RP. Au lieu d'aménager l'échangeur existant (vers les Salines), la D114E4 (peu fréquentée) coupera directement la N112.

35 - Ille-et-Vilaine
:arrow: Entrées de Rennes sur VE (N136) : un bon nombre de VE débouchant sur Rennes ne parviennent à  atteindre sans feux ou RP le périphérique (N24, D163, D175, D177).
:arrow: Axe Rennes-Fougères (N12) : la nouvelle N12 à  2*2 voies entre l'A84 et Fougères comporte des RP à  ses extrêmités. La déviation de Fougères est elle-aussi composée exclusivement de RP.
:arrow: Axe Laval-Rennes (N157) : la partie de la VE située à  l'arrivée sur le périphérique rennais n'est pas aux normes.

36 - Indre
:arrow: Un département qui investit peu dans des travaux d'amélioration significative du réseau routier (hors A20) malgré un relief très favorable. Les trois sous-préfectures d'Issoudun (N151), La Châtre (D943) et Le Blanc (N151) ne sont même pas déviées. La priorité doit porter sur la VE Châteauroux-Bourges (N151), seule nationale conservée par l'Etat.

37 - Indre-et-Loire
:arrow: Traversée de Tours (A10) : vestige de ces autoroutes construites au ras des grandes villes, l'A10 (partiellement à  péage et limitée à  90 km/h !) est parfaitement inadaptée aux missions qui lui sont dédiées en l'absence d'un vrai contournement de Tours que ce soit à  l'Ouest (N585-D300-D37), à  l'Est ou au large (A110), dossiers dans lesquels l'Etat se désengage complètement. Bon courage aux usagers !
:arrow: Axe Tours-Loches (N143) : le potentiel d'une VE mais un aménagement en boulevard urbain (et ses implications) entre Tours et Cormery. La déviation de Loches est dénivelée sauf un malheureux RP situé dans une mini-cuvette creusée pour l'installer (!) alors qu'un simple pont éviterait à  tous les véhicules de ralentir.
:arrow: Axe Tours-Chinon (D751) : là  encore, le potentiel d'une VE mais l'échangeur avec l'A85 est bâclé, l'aménagement à  2*2 voies tarde et surtout il comportera un bon nombre d'échangeurs-plans. Il n'y a qu'à  voir la déviation de Chinon.
:arrow: Grande Rocade Est de Tours (D31) : alors que l'Etat se défausse sur le dossier A110, le département a entrepris d'aménager progressivement un grand évitement de Tours via Descartes, Loches et Amboise. Le résultat est à  la hauteur de la politique d'aménagement constatée par ailleurs : une armée de RP. Largement de quoi dissuader les éventuels usagers.

38 - Isère
:arrow: Axe Lyon-Bourgoin Jallieu (N6) : on dénombre 23 ronds-points en à  peine 30 km. Pour ce prix-là , les villes de Saint-Laurent et Saint-Bonnet de Mure, sans parler de la zone commerciale commerciale de Saint-Priest, ne sont même pas déviées ! Un coin à  éviter absolument à  cause des ralentissements.
:arrow: Déviation de Voiron (N75) : malgré les nombreux RP qui la parsèment, la déviation de Voiron n'est toujours pas terminée faute d'un maillon d'un tout petit kilomètre entre l'échangeur de l'A48 et la D592. Si vous ne voulez pas acquitter le péage de l'autoroute, vous passerez dans une ville aux pentes prononcées.
:arrow: Axe Grenoble-Briançon (N91) : cette route très encombrée en hiver n'a pas droit au même traitement que la N90 dans la Tarentaise. Rien ne lui aura été épargnée : aménagements a minima, RP (dont celui très bien placé de Champagnier) et pour finir un transfert au département de l'Isère .
:arrow: Vienne (N407) : la seule "route pour automobiles" de France qui compte des feux tricolores peu avant l'A7 pour l'accès à  un centre commercial.
:arrow: Axe de Bièvre (D119) : une belle route à  échangeurs prévue pour passer à  2x2 voies... et un rond-point à  une intersection peu importante à  Brézins. En direction de Beaurepaire et Chanas, on compte un RP tous les 2 km !

39 - Jura
:arrow: Axe Poligny-Genève (N5) : verrons-nous une autoroute ou une VE sur cet axe ? Rien n'est moins sûr quand on voit l'ampleur des travaux engagés. Même les OA de la déviation de Champagnole (pourtant dénivelée) sont calibrés pour une 2*1 voies.
:arrow: Axe Poligny-Besançon (N83) : au lieu de l'autoroute tant attendue qui désenclaverait ce coin du Jura et éviterait un détout inutile par Dole, l'Etat se contente de construire des RP et ne met pas aux normes l'existant alors que la moitié du travail est réalisé. C'est insuffisant !
:arrow: Axe Lons le Saunier-Saint Claude (D52-D470) : un bric-à -brac d'échangeurs et de RP alors que l'autoroute A404 arrivera bientôt dans la prochaine décennie à  St-Claude.

40 - Landes
:arrow: Axe Dax-Mont de Marsan (N124) : 3 RP coupent la VE et leur suppression n'est apparemment pas pour demain.
:arrow: Axe Orthez-Mont de Marsan (D933) : à  St-Sever, le pont et les RP tous neufs de la future 2*2 voies attendent toujours leur trafic, les bretelles d'accès n'étant pas encore en chantier.

41 - Loir-et-Cher
:arrow: Axe Tours-Chartres (N10) : une route nationale conservée in extremis par l'Etat mais des délais d'aménagements intenables. La déviation de Vendôme est sans cesse retardée, d'où des bouchons récurrents, et que dire de la déviation de Pezou...
:arrow: Déviation Est de Blois (D200-N252-D174) : cette déviation est un modèle des pièges que peuvent receler des routes non homogènes. Au Nord, une route à  RP (1 RP par km). Plus près de la Loire, un échangeur dénivelé immédiatement suivi d'un feu tricolore. Au Sud de la Loire, une belle VE qui permet d'éviter (et c'est rare en France) toute la zone commerciale.
:arrow: Axe Blois-Vendôme (D957) : le CG41 a entrepris de doubler cette route. Malheureusement, les RP se sont multipliés à  l'approche de Blois. Le temps gagné par la mise progressive en 2*2 voies est perdu par la construction anarchique de RP.
:arrow: Axe Blois-Romorantin Lanthenay (D765) : une absence complète d'aménagement alors qu'un doublement serait facile à  construire. La déviation de Cours-Cheverny (si on peut l'appeler par ce nom) passe en milieu fortement urbanisé. Quant à  la déviation Ouest de Romorantin qui ne compte que 2*1 voies, elle affiche 9 RP en 9 km !

42 - Loire
:arrow: Axe Paris-Roanne (N7) : l'Etat a finalement décidé d'aménager la N7 en VE entre Nevers et Roanne mais le rythme d'avancement des travaux est beaucoup trop lent. Outre des déviations retardées (La Pacaudière), les aménagements de fortune existants et durablement provisoires sont fort dangereux. L'accident tragique d'un bus à  l'entrée sur le RP Sud de la déviation de Saint-Martin-d'Estréaux est malheureusement là  pour rappeler à  nos décideurs que les RP ne sont pas adaptés à  des routes à  fort trafic.
:arrow: Axe Lyon-Saint Etienne (A47) : une autoroute aménagée sur une ancienne nationale, un trafic démesuré pour une 2*2 voies, des courbes et des échangeurs dangereux, bref, le gros point noir du département de la Loire. Rassurons-nous, l'A45 qui doit la doubler n'arrivera que dans 15 à  20 ans minimum. En attendant, la DDE réalise des emplâtres pour tenir.
:arrow: Axe Saint Etienne-Clermont Ferrand (A72) : cette autoroute qui traverse St-Etienne par le Nord présente des caractéristiques très contraintes : à  la Terrasse, une courbe est limitée à  70 km/h avec naturellement un radar automatique à  cet endroit, faute de mieux.
:arrow: Axe Saint Etienne-Valence (N82) : une nationale complètement à  l'abandon, sans déviations. Un barreau autoroutier entre St-Etienne et Valence aurait pourtant permis de désaturer l'A47 du trafic Clermont Ferrand / Roanne / St-Etienne à  destination du Sud-Est.
:arrow: Axe Saint Etienne-Le Puy en Velay (N88) : dans la traversée Sud de St-Etienne, cette VE sinueuse est limitée à  80 km/h. Les bretelles d'entrée sans voie d'accélération sont très dangereuses sur cet axe à  2x2 voies complètement saturé. Les usagers entrants doivent s'arrêter complètement ! Certaines sorties sont à  angle droit et limitées à  30 km/h ! Mieux vaut avoir de bons freins et du cran.

43 - Haute-Loire
:arrow: Déviation de Brioude (N102) : faute de crédits, l'échangeur diamant prévu avec la D585 est devenu un RP qui brise la mise en VE, le RP de Flageac devant sauter prochainement.

44 - Loire-Atlantique
:arrow: Axe Savenay-Saint Nazaire (N171) : un carrefour à  niveau subsiste toujours sur cette route.
:arrow: Axe Saint Nazaire-Bourgneuf (D213) : cette 2x2 voies entre Saint Nazaire-Pornic qui comporte quelques échangeurs au Nord, comporte aussi beaucoup d'accès riverains et de carrefours, dont des RP dans sa partie Sud. A noter que le passage du carrefour de l'Ermitage est limité à  70 km/h et est rétréci a 2x1 voies sur quelques centaines de mètres. La section Pornic-Bourgneuf en revanche est en VE mais a 2*1 voies...
:arrow: Axe Nantes-Paimbeuf-Saint Nazaire (D723) : cette future VE fait souvent la une du JT de 13H de TF1 à  cause de l'extrême lenteur de sa réalisation. Les traversées de Paimbeuf et Vue sont un enfer à  cause de la circulation et du report régulier des travaux de déviation.

45 - Loiret
:arrow: Voie rapide urbaine Sud d'Orléans (N20) : comme sur la N271, un carrefour à  feux tricolores conservé en dépit de l'arrivée du tramway brise la voie rapide (quartier de la Mouillière, près du Auchan d'Olivet).
:arrow: Axe Orléans-Montargis (N60) : il ne restait plus beaucoup de travaux pour que cette route devienne une VE et que le RP du Pont-des-Besniers saute. La décentralisation risque de ralentir considérablement le rythme des travaux sur une route vieillote au Nord d'Orléans et dangereuse à  l'Est de Châteauneuf-sur-Loire.
:arrow: Axe Châteauneuf sur Loire-Briare (D962) : le CG45 a lancé une grande campagne d'amélioration de cet axe. Au programme, une 2*1 voies avec une succession de RP jusqu'à  l'A77 !
:arrow: Contournement Sud d'Orléans (N271) : sur cet axe majeur, la route comporte encore un carrefour à  feux qui n'a même pas disparu lors des travaux d'aménagement du tramway en 1999.

46 - Lot
:arrow: Liaison A20-Figeac (N140-D802) : un immense gâchis pour cet axe qui est le maillon d'une liaison directe entre l'Atlantique et Méditerranée. La nouvelle D802 construite sur le Causse de Gramat est truffée de RP. De plus, le projet du Ciadt de 2003 de créer un barreau autoroutier entre l'A20 et Figeac est sans doute tombé à  l'eau avec la décentralisation qui fait de Figeac un cul-de-sac sur la N122. Quant à  la déviation de Figeac en construction, elle ne comportera aucun échangeur.

47 - Lot-et-Garonne
:arrow: Axe Agen-Bergerac (N21) : il existe un projet de doublement entre Agen et Villeneuve-sur-Lot. Malheureusement, la nouvelle infrastructure comportera autant de RP que d'échangeurs. Les déviations Est de Villeneuve-sur-Lot et Sud d'Agen (incomplète) sont des exemples d'aménagement a minima. D'ailleurs, Agen n'est ni déviée par la N21 ni par la N113.

48 - Lozère
:arrow: Axe Mende-Alès (N106) : moins privilégiée que l'autre transversale lozérienne (la N88), la N106 contribue à  désenclaver en profondeur les Cévennes. Pourtant il reste de nombreux points noirs sans traitement prévu comme les virages de la montée du col de Montmirat qui incitent les automobilistes locaux à  emprunter la D31 qui est parallèle à  la N106 et plus roulante. Que l'on se rassure : 3 RP vont bientôt venir égayer la rocade de Florac !

49 - Maine-et-Loire
:arrow: Voie sur berge d'Angers (N23) : dans l'attente de l'ouverture du contournement Nord (A11), cette section dantesque traverse le coeur d'Angers en apportant son lot de nuisances. Un réaménagement de la voie sur berge est prévu sous peu mais le péage prévu sur l'A11 risque d'inciter les automobilistes à  cointinuer à  emprunter cet axe faute d'un contournement gratuit Est-Ouest alternatif.
:arrow: Déviation de Durtal (N23-D859) : dans le cadre de la construction de l'A11, la ville a été aux 3/4 déviée. Mais depuis 20 ans le pont sur le Loir qui pourrait définitivement désaturer la ville attend toujours...
:arrow: Axe Angers-Le Lion d'Angers (N162-D106) : un axe pas homogène avec une D106 avec échangeurs et une N162 qui cumule les RP, notamment pour l'échangeur N23-D106 et au Lion-d'Angers. C'est scandaleux pour ce tronc commun des axes Rennes/Laval-Angers lorsque l'on considère les efforts engagés par les CG35 et CG49 pour mettre en VE la liaison Rennes-Angers. Pire, la déviation d'Avrillé et la future A11 passent à  quelques centaines de mètres d'un dépôt immergé de munitions de la Seconde Guerre Mondiale.
:arrow: Axe Cholet-Saumur (N147-D960) : le CG49 a dévié les villes et villages par des 2*2 voies dénivelées mais aux extrêmités se trouvent des RP là  où des demi-échangeurs auraient suffi. La déviation de Saumur (VE bientôt doublée) est malheureusement encadrée d'une série de RP.

50 - Manche
:arrow: Contournement Est de Cherbourg (N13) : entre le Port de Cherbourg et Tourlaville, une belle VE vient d'être mise en service. Malheureusement, à  Tourlaville et à  La Glacerie subsistent 2 RP partiellement shuntés dans le sens Sud-Nord. Il suffirait dans les 2 cas de construire un pont et un RP pour réaliser de vrais échangeurs, trop difficle sans doute...
:arrow: Déviation de Saint-Lô (N174) : au Sud de cette ville, la DDE n'a pas souhaité élargir un pont lors du passage à  4 voies de la chaussée. Résultat, des accôtements très réduits et une vitesse limitée à  90 km/h sur quelques mètres.
:arrow: Déviation Nord de Coutances (D972) : une VE avec échangeurs et un RP en plein milieu à  200 mètres d'un échangeur !
Modifié en dernier par G.E. le Mar 21 Fév 2006 18:54, modifié 43 fois.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21026
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar G.E. » Dim 22 Jan 2006 19:00

:arrow: Dans ce second post, vous trouverez les aberrations de la Marne aux Points Frontières.

51 - Marne
:arrow: Axe Reims-Soissons (N31) : cette route appelée à  passer en VE est très mal aménagée du côté de Reims. 2 RP récemment construits empêchent une connexion directe à  l'A26 et à  l'A4. Pourtant, ce n'est pas la place qui manquait pour créer une chaussée potable.
:arrow: Déviation de Vitry-le-François (N4) : depuis 15 ans, la ville est à  moitié déviée à  l'Est par une VE qui s'achève sur un magnifique RP arboré. Résultat, la N4, axe alternatif à  l'A4 et saturé en PL, passe toujours par le centre-ville de Vitry (Feux tricolores, saturation, pollution,...). Les études pour la 2ème phase de la déviation sont toujours en cours (5 malheureux km à  réaliser) en espérant que le RP à  l'intersection N4-N44 saute dans la foulée.

52 - Haute-Marne
:arrow: Axe Paris-Nancy (N4) : outre un contournement de St-Dizier complètement saturé et, hélas, seulement partiellement doublé dans les années à  venir, la N4 compte sur ses sections à  2*2 voies de trop nombreux et dangereux croisements à  niveaux.
:arrow: Axe Chaumont-St Dizier (N67) : le futur contournement Ouest de Chaumont comportera une bizarrerie : un échangeur dénivelé entre 2 routes mais avec un RP coupant chacune des 2 chaussées : comme çà , tout le monde sera gêné avec ce système. Plus au Nord, à  Bologne, un échangeur complet est immédiatement suivi d'un RP. Enfin, l'échangeur N67-N4 à  St-Dizier est très mal conçu avec des courbes très serrées et une vitesse limitée à  50 km/h.
:arrow: Traversées de Chaumont et Langres (N19-N74) : ces 2 villes antiques sont bâties sur des éperons rocheux. Leur situation sur des axes de grande circulation n'a pas été suffisante pour motiver la création de déviations permettant d'éviter aux véhicules de grimper les côtes et de traverser des rues trop petites.

53 - Mayenne
:arrow: Axe Mayenne-Laval-Angers (N162) : cet axe conservé par l'Etat devrait être intégralement aménagé en VE mais ses caractéristiques sont très hétérogènes. Le contournement de Mayenne jumelé avec la N12 est partiellement en construction alors que la VE Mayenne-Laval se met progressivement en place. Malheureusement, le contournement Est de Laval est constitué de 6 RP qui rendent la ville impraticable matin et soir (Au Nord-Ouest, la situation est bien pire avec par endroits 3 RP au km). Au Sud de Laval, quelques créneaux de dépassement et échangeurs à  Entrammes et Villiers-Charlemagne mais pour combien de RP supplémentaires ? Quant à  Château-Gontier...

54 - Meurthe-et-Moselle
:arrow: Liaison Nancy-Phalsbourg (A33-N333-N4) : l'axe à  jamais inachevé ? On serait tenté de le dire quand on considère le temps qu'il a fallu pour dévier Sarrebourg et Blâmont. Encore manque-t-il 15 km de routes entre Blâmont et Hertzing qui viennent couper en 2 la VE et d'après la DDE leur réalisation n'est pas pour demain... Quant au RP isolé qui fait la liaison entre la N4 et l'échangeur de la N4 à  Phalsbourg, sa dénivellation ne doit pas attendre 20 ans !
:arrow: Axe Lunéville-Saint Dié des Vosges (N59) : autre liaison inachevée à  cause des 15 km de VE manquants entre Saint-Clément et Azerailles. Grâce à  un ingénieux phasage, Saint-Clément devrait être dévié sous peu par 5 nouveaux km de VE. Pour les 10 malheureux km restants, il faudra encore attendre quelques années...
:arrow: Echangeurs A33/A330-N57 et N333/N59 : ces échangeurs très concentrés dans l'espace sont très peu pratiques, surtout dans le sens Vosges -> Nancy : voies de décélération très courtes, bretelles serrées et vitesse limitée à  30 km/h, sans oublier la nécessité pour l'automobiliste de s'insérer rapidement sur l'autoroute ou la VE pour ne pas repartir d'où il vient par une bretelle symétrique.
:arrow: Déviation Sud-Est de Nancy (N74) : dans les années 70, une VE avait été construite entre l'A33 et Jarville-la-Malgrange. L'opportunité de poursuivre en VE jusqu'à  Seichamps et pourquoi pas Château-Salins a été gâchée en 2000 avec l'ouverture inexcusable d'une 2*1 voies accompagnée de son lot de RP.

55 - Meuse
:arrow: Déviation de Bar-le-Duc (N135) : un bel abus de langage de la DDE car il s'agit en fait de relier Bar-le-Duc à  Ligny-en-Barrois (N4) en déviant quelques villages à  coup de RP. Pour l'autre liaison vers la N4 en direction de Saint-Dizier, c'est le point mort.

56 - Morbihan
:arrow: Axe Ploermel-Vannes (N166) : l'échangeur N24-N166 au Sud de Ploermel n'étant pas aux normes (voire dangereux dans le sens Rennes-Vannes), la VE s'interrompt sur 1 km.
:arrow: Axe Pontivy-Vannes (D767) : cette future VE viendra buter sur plusieurs RP à  l'entrée de Vannes, l'empêchant de rallier directement la N165.

57 - Moselle
:arrow: A31 (Luxembourg-Metz-Nancy) : cette cousine de l'A47 supporte un trafic inadapté à  ses caractéristiques et à  son rôle d'artère vitale pour la Lorraine. Le projet d'A32 traîne et ses modalités de réalisation changent au gré des majorité. En attendant, l'Etat réduit la vitesse limite et truffe l'A31 de radars : au moins la saturation rapporte !
:arrow: Axe Florange-Fèves (N32) : cette nationale conservée par l'Etat dans l'attente de la réalisation de l'A32 est en train d'être doublée. Malheureusement, tous les carrefours ne seront pas dénivelés et des RP géants vont parsemer le paysage.
:arrow: Liaison Forbach-Sarreguemines-Hambach (N61-D31) : une VE en gestation coupée par 3 RP au Sud de Sarreguemines et autour d'Hambach.
:arrow: Axe Thionville-Schengen (N153) : une minable nationale avec RP succède à  la rocade Sud-Est dénivelée de Thionville.
:arrow: Contournement Sud-Est de Metz (N341) : une parfaite VE sauf pour sa connexion avec l'A31 réduite au stricte minimum : échangeur en diamant avec 2 RP aux extrémités.

58 - Nièvre
:arrow: Axe Nevers-Moulins (A77) : une liaison pour laquelle les crédits sont débloqués au compte-goutte et le calendrier des aménagements est très vaste. L'ouverture de l'A77 au Nord a créé un appel d'air qui sera amplifié avec l'ouverture de l'A89 au Sud. Pourtant, en 2012, le secteur aura toujours la même configuration. Cherchez l'erreur !
:arrow: Pont de la Charité-sur-Loire (N151) : ce pont daté du XVIème n'est plus adapté au trafic moderne. Depuis de nombreuses années, l'Etat joue la montre et multiplie les études. La future A26 serait une solution mais elle n'est pas pour demain. Faute d'une déviation, une passerelle pour piétons viendra probablement dénaturer l'ouvrage qui supportera malgré tout un trafic automobile croissant...

59 - Nord
:arrow: Axe Lille-Boulogne s/ Mer (N42) : cette route va devenir un très beau patchwork dans les prochaines années : De Boulogne (A16) à  Lumbres (A26), une autoroute (A260), de Lumbres à  St-Omer (6km), une 2*2 voies avec 6 RP (!), autour de St-Omer, une VE, entre St-Omer et Hazebrouck, une 2*2 voies avec force RP, entre Hazebrouck et Bailleul, une VE et jusqu'à  Lille, c'est la tristement célèbre A25. Ouf ! Bel exemple de cohérence du réseau et bon courage aux automobilistes !
:arrow: Axe Lille-Dunkerque (A25-N225) : voilà  une route jamais achevée, jamais entretenue et par conséquent toute cabossée ! La vitesse a même dû être ramenée à  110 km/h. Jusqu'où ira-t-on dans l'inaction ?
:arrow: Axe Lille-Béthune/Lens (N41/N47) ou comment une VE devient, faute de crédits, une route à  RP. Plus on s'éloigne de Lille et plus la qualité se dégrade.
:arrow: Axe Valenciennes-Maubeuge-Jeumont : entre Valenciennes et Maubeuge, une VE, autour de Maubeuge, rien et pour longtemps encore, et après Maubeuge le retour de la VE avec naturellement un beau RP en plein milieu (pour marquer la frontière ?).
:arrow: Valenciennes (Jonction A2 Sud-A23) : à  défaut d'une bretelle directe, les automobilistes doivent emprunter des raccordements mal orientés et même franchir un RP sur la N30 pour passer d'une autoroute à  l'autre !

60 - Oise
:arrow: Axe Rouen-Beauvais-Clermont-Compiègne-Soissons (N31) : cette route est en passe de devenir une VE entre Beauvais et Compiègne malgré les nombreux RP qui ont poussé ces temps derniers. En revanche, les aménagements prévus entre Rouen et Beauvais et entre Compiègne et Soissons laissent dubitatifs : quelques déviations de villages, pas mal de RP, le tout est indigne d'une route européenne. Quant à  la déviation de Beauvais, c'est un modèle du genre : une 2*1 voies avec OA supérieurs non élargissables et une section Est abandonnée. A Compiègne, c'est le pont de la future déviation Nord qui fait cruellement défaut, les automobilistes devant passer par la périphérie Sud.
:arrow: Axe Compiègne-St Quentin (N32-D1) : il a fallu 15 ans pour construire la courte section Compiègne-Ribécourt. Alors pour Ribécourt-Noyon-Chauny-Tergnier, on n'est pas au bout de nos peines, d'autant plus que les déviations actuelles de ces villes sont truffées de RP.
:arrow: Axe Senlis-Creil (N330) : une VE malheureusement toujours partiellement en 2*1 voies autour de Senlis. A l'arrivée sur Creil, 2 possibilités : soit rejoindre la N16 et passer par l'Est de Creil, avec 2 RP à  la clef dont un pour desservir une voie de service ! Soit passer au Sud par la D201 intégralement dénivelée et rejoindre la D200 qui est la paradis des RP !
:arrow: Axe Compiègne-Creil (D200) : une route tout sauf homogène qui alterne échangeurs et RP. Son doublement en cours ne signera pas la suppression de ces derniers qui ont tendance à  s'accumuler à  certains endroits (Sud de Compiègne, section Creil-Rieux, déviation Ouest de Creil).

61 - Orne
:arrow: Axe Alençon-Mayenne (N12) : cette section de la N12 ne fait l'objet d'aucun projet d'aménagement ce qui sera problématique lorsque l'axe Paris-Alençon sera intégralement mis en VE.
:arrow: Axe Verneuil-l'Aigle-Argentan (N26) : une occasion gâchée de construire une VE si l'on considère le décalage entre la VE qui contourne l'Aigle et les nouveaux RP qui parsèment les déviations suivantes en direction d'Argentan.

62 - Pas-de-Calais
:arrow: Axe Arras-Lens (N17) : de part et d'autre, une autoroute (A211) venant de Lens et une VE (N17) venant d'Arras. Entre les deux, un chaînon manquant de 5 km à  Thélus et Vimy. Que pourrait-on faire pour embêter les voyageurs de cet axe de qualité ? Facile : coller 2 RP de part et d'autre de la future déviation. Un pur non-sens routier pour économiser 2 M€. Merci de cette prévoyance !
:arrow: Axe Arras-Le Touquet (N39) : au Sud de Montreuil, cette route comporte l'échangeur le plus stupide de France (et au final, un des plus coûteux) : 2 RP, des bretelles dans tous les sens et au final un ensemble incompréhensible pour le malheureux automobiliste. En prime, l'A16 n'est pas directement accessible. Une poignée de RP plus loin, on peut y avoir accès ! Celà  ne pouvait pas durer et la DDE a trouvé cette solution de plus en plus répendue : un RP sur la N39 et un autre sur la N1 avec une bretelle de liaison. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Cet axe est lui aussi un patchwork avec des sections en VE et d'autres pas du tout en l'état. Les carrefour dangereux sont traités avec des RP faute d'un financement correct et d'une vision d'ensemble.
:arrow: Desserte du Port de Boulogne (A16-N1) : un grand projet sur le papier mais qui n'est en réalité qu'un doublement de chaussées, la création de bretelles pour éviter partiellement des RP et, naturellement, la création de nouveaux RP pour shunter les anciens !

63 - Puy-de-Dôme
:arrow: Rocade Sud de Clermont-Ferrand (N89-N189-D799) : une succession de RP pour cette 2*2 voies limitée à  110 km/h, vitesse que l'on peut difficilement atteindre étant donné qu'il faut freiner régulièrement pour aborder les obstacles. Les RP auraient été installés pour que les camions venant du Sud empruntent l'A89 et non la N89. D'expérience, un tel calcul est stupide sachant que, dans cette configuration, il vaut mieux couper par la D213 et Aydat plutôt que de monter sur Clermont-Fd.
:arrow: Axe Clermont Ferrand-Limoges (D941) : l'A89 dessert cette route à  Pontgibaud le tout en contournant la Chaîne des Puys par le Nord. Si l'occasion est rêvée d'aménager une VE jusqu'à  Limoges, la volonté politique, elle, n'y est pas.

64 - Pyrénées-Atlantique
:arrow: Axe Pau-Saragosse (A650-N134-E7) : sous la pression des écologistes et des riverains, une autoroute ne verra pas le jour en Vallée d'Aspe. Pour le coup, l'Etat nous prépare une grande première : un RP sur la future autoroute A650 reliant Pau à  Oloron-Sainte-Marie ! Et oui, cet axe qui devait cumuler les superlatifs par ses aménagements est en effet remarquable par sa configuration : 2*1 voies avec 1 RP tous les 2 km (parfois leur concentration est plus dense) de sorte que tous les chemins qui mènent à  la N134 se terminent en RP. Du beau travail sachant que les PL soivent s'arrêter à  chacune des intersections avec toute la pollution que celà  engendre, sans parler des bouchons quotidiens (Entrée de Pau, Gan, Oloron...). Côté Espagnols, c'est le paradis avec des échangeurs qui facilitent le transit. Seul point positif, la préservation des emprises du chemin de fer Oloron-Canfranc même si des passages à  niveau viendront ponctuer la N134 (c'est un comble) à  sa réouverture.
:arrow: Axe Biarritz-St Jean Pied de Port (D932-D918) : du grand n'importe quoi avec au programme une succession désordonnée de RP et d'échangeurs. Cet axe essentiel du Pays Basque mérite mieux.
:arrow: Axe Puyoô-Pampelune (D933) : ce grand itinéraire qui aurait pu devenir une autoroute doublant l'A63 sera finalement aménagé au rabais avec force RP.

65 - Hautes-Pyrénées
:arrow: Axe Tarbes-Lourdes-Argelès Gazost (N21) : cette route est complètement à  l'abandon au Nord de Tarbes qui n'est même pas dévié. Entre Tarbes et Lourdes, un projet de VE est sans cesse retardé à  cause des gels de crédits mais on peut être confiant quand on voit le travail accompli sur Lourdes-Argelès. A l'issue des travaux, il restera au milieu de la VE le problème du contournement de Lourdes. Traverser cette ville relève de l'exploit quand on songe aux RP et aux feux à  franchir, le tout avec une circulation très dense (et pour cause !). Rendez-vous aux calendes grecques pour apercevoir le bout du tunnel, souterrain qu'il faudra immanquablement creuser sous le Pic du Jer.
:arrow: Diverses routes secondaires (D935, D940...) ont été déviées mais les déviations ne sont que des ramassis de RP sans créneau de dépassement. Très pratiques les RP qui coupent la chaussée principale pour desserivr des petits chemins...

66 - Pyrénées-Orientales
:arrow: Contournement de Perpignan (N9) : en dépis de l'absence d'un vrai contournement Ouest, les voies sur berge de la Têt sont truffées de RP occasionnant de multiples ralentissements à  toute heure. Le contournement au Sud vers l'A9 est tellement mal construit qu'entre l'A9 et St-Charles, la vitesse est limitée à  50 km/h (virages des échangeurs trop serrés).

67 - Bas-Rhin
:arrow: Axe Sélestat-St Dié (N59) : côté Lorraine et dans le Haut-Rhin, une VE alors que dans le Haut-Rhin les échangeurs cèdent mystérieusement la place à  une multitude de RP.
:arrow: Axe Strasbourg-Sélestat (A35) : au niveau de Blaesheim, l'autoroute s'interrompt sur 4 km et laisse la place à  une 2*1 voies avec RP faute d'une liaison adaptée avec l'A352.
:arrow: Axe Strasbourg-Sélestat (N83) : au niveau de Fegersheim, la VE (40 km de long) s'interrompt à  cause de feux tricolores (traversée de village).
:arrow: Axe Strasbourg-Schirmeck (N420) : l'A352 laisse la place à  une route convenablement aménagée qui compte néanmoins 3 RP dont 1 à  côté d'un échangeur.
:arrow: Axe Strasbourg-Saverne (N4) : le projet de doublement de l'A4 par la N4 et de son aménagement en VE est tombé à  l'eau malgré l'A351 et le beau contournement de Saverne. A la place, une route dangereuse parsemée de RP desservant de petits chemins.

:arrow: Strasbourg-Pont de l'Europe (N4) : de part et d'autre de la frontière, une VE à  2*2 voies. Entre les deux, une section de route à  2*1 voies en milieu urbain (feux tricolores) inadaptée au trafic.

68 - Haut-Rhin
:arrow: Axe Colmar-Sélestat (A35) : l'autoroute est interrompue par la N83 aménagée à  2*2 voies mais qui se trouve dans un état minable. Les enquêtes passent, l'état de la voie s'aggrave.
:arrow: Axe Colmar-Belfort (N83) : un RP perdu au milieu de 70 km de VE à  Bollwiller (D429).
:arrow: Axe Epinal-Mulhouse (N66) : côté Lorrain, une VE et côté Alsacien une suite de RP en construction et en projet.

69 - Rhône
:arrow: Axe Lyon-Roanne (N7) : cet itinéraire est très compliqué : en partant de Lyon, il faut sortir de l'A6 à  l'échangeur 33, emprunter 1 km de N6, emprunter la N489 sur 3 km, puis rejoindre la N7. L'orientation correcte de l'échangeur de la Tour-de-Salvagny permettrait d'atténuer cette difficultée. L'A89 ne résoudra pas le problème et l'esquivera même en se branchant sur la N489.
:arrow: Contournement Est de Lyon (A46) : à  St-Priest, l'autoroute traverse une colline en remblai ! Au milieu de la côte se trouve la bretelle d'entrée de l'échangeur 12. Comme il n'y a pas de voie pour véhicules lents, on reste en 2*2 voies. Les camions se placent à  gauche pour laisser entrer ceux qui rentrent et roulent à  30. Le résultat : des bouchons quotidiens depuis Marennes !
:arrow: Echangeur A46-A42 : nombreux cisaillements dangereux. En venant de la N346 et pour continuer sur l'A46, il faut se placer complètement à  gauche, cisailler le courant de l'A42 (Lyon -> Genève) et donc traverser deux voies chargées sur quelques centaines de mètres !
:arrow: 1ère ceinture Est de Lyon (D383) : la seule VE de France (en mauvais état de surcroît) traversée par un passage à  niveau.
:arrow: Axe Meyzieux-Puzignan (D302) : cette VE d'accès à  Lyon par l'Est comporte, pour le malheur de ses usagers, deux RP, avec panneaux de début et de fin de VE de part et d'autre. Il est en effet impossible d'atteindre les 110 km/h tant ils sont rapprochés. La partie suivante (déviations de Pusignan et Janneyrias) se fera aussi avec des RP.
:arrow: BUS (D301) : sur la bretelle d'accès dans le sens A7 Sud -> BUS se trouve un RP incongru qu'un shunt suffirait à  détourner.

70 - Haute-Saône
:arrow: Une fois n'est pas coutûme, saluons les efforts de ce département en termes d'aménagement de VE avec échangeurs : axes Vesoul-Gray (D474), Gray-Dijon (D70), Gray-Langres (D67), St Loup sur Semouse-Luxeuil-Lure (D64). Chapeau ! Au moins, dans ce département pourtant pas très favorisé les RP ne sont pas les bienvenus !
:arrow: Malheureusement, l'Etat qui a gardé les N19 et N57 traîne dans l'aménagement de ces 2 axes pourtant sous le coup d'une DUP ! Les travaux de la déviation de Luxeuil-les-Bains (N57) sont sans cesse reportés, la construction de la liaison Vesoul-Lure (N19-N57) tarde et la section de N19 entre Vesoul et Langres pourrait même être concédée pour accélérer les choses...

71 - Saône-et-Loire
:arrow: RCEA (N70 et N80) : 2 VE aménagées progressivement à  2*2 voies depuis près de 30 ans ! Leur gratuité pour les PL attire un trafic de transit Est-Ouest qui est incompatible avec les caractéristiques de l'axe. La route est saturée jour et nuit et les dépassements sont très dangereux à  cause de la faiblesse des créneaux (peu nombreux et trop courts) et de la densité de camions. La transformation en autoroute devrait être une priorité principalement pour des raisons de sécurité. Les connexions des 2 branches de la RCEA avec l'A6 se font par des RP alors que le contournement Sud de Mâcon (A406) se fait toujours attendre. A noter un maxi RP au Creusot à  l'intersection N70-N80.

72 - Sarthe
:arrow: Rocade Sud-Ouest du Mans (N226) : contrairement aux autres rocades du Mans, celle-ci comporte un RP à  chaque intersection avec des petites routes.
:arrow: Déviation Nord du Mans (D213) : cette déviation dénivelée proche de la ville et en partie neuve comporte un seul RP perdu au croisement de la petite D300.
:arrow: Axe Le Mans-Orléans (N157) : la déviation de St-Calais est incomplète, ce qui impose de traverser le village alors qu'un modeste pont sur l'Anille réoudrait bien des encombrements.

73 - Savoie
:arrow: Axe Albertville-Megève (N212) : il y a beaucoup à  dire sur cette route. La déviation d'Albertville qui ouvrira bientôt comportera des RP alors que la circulation est déjà  très difficile aux abords de l'A430. On aurait pu espérer une VE sachant qu'entre Alberville et Ugine se développe une belle 2*2 voies avec échangeurs. Entre Ugine et Flumet se trouvent les Gorges de l'Arly. Non sécurisées, les chutes de rocher et les accidents sont fréquents. La route est restée fermée de longs mois il y a quelques temps car l'Etat ne voulait pas réaliser les aménagements nécessaires : couvertures, tunnels...

74 - Haute-Savoie
:arrow: Axe Saint Gervais les Bains-Chamonix (N205) : faute de vouloir doubler le viaduc au-dessus de St-Gervais, les véhicules (dont de nombreux poids lourds, tunnel du Mont-Blanc oblige) qui circulent dans le sens Chamonix -> St-Gervais doivent emprunter la très dangereuse descente des Egratz. La route à  2 voies et à  fort dévers longe les rochers et le précipice. La voie de dépassement est quasiment impossible à  emprunter dans des virages limités à  30 km/h sur un axe international !
:arrow: Déviation Ouest d'Annecy (N1508) : cette déviation dénivelée est malheureusement incomplète en direction d'Aix-les-Bains et du Lac d'Annecy. Un projet de tunnel à  péage sous le Semnoz a été envisagé mais il est actuellement sans suite. Les traversées du Sud d'Annecy (N508) et de Semnoz (N201) se révèlent du coup très délicates en saison et heures de pointe.

75 - Paris

76 - Seine-Maritime

77 - Seine-et-Marne

78 - Yvelines

79 - Deux-Sèvres
:arrow: Axe Niort-La Rochelle (A810-N11-N248) : outre un doublement et une mise aux normes autoroutières en panne ainsi que la présence de nombreux accès latéraux non sécurisés, cette axe présente à  Epannes un échangeur mal orienté qui ne mène pas directement à  l'A10.
:arrow: Axe Niort-Parthenay-Thouars (D743-D938) : un axe à  3 voies partiellement dénivelé mais très dangereux à  cause des nombreux accès latéraux non sécurisées, y compris à  proximité des nouveaux échangeurs ! La solution : une mise intégrale en VE.

80 - Somme
:arrow: Echangeur A16-A28 à  Abbeville : l'A28 venant de Rouen débouche sur un RP et, pour rejoindre l'A16, il faut emprunter un double échangeur en trompette !
:arrow: Rocade Nord-Est d'Amiens (N1-N25) : l'échangeur A16-N1 au Nord-Ouest est un vulgaire RP alors que le reste de la rocade est entièrement dénivelé et à  2*2 voies.
:arrow: Axe Amiens-Roye : une 2*2 voies dont les voies montant vers Amiens passent dans les villages tandis que celles descendant vers Roye les contournent. En prime, une panacée de croisements à  niveaux et des RP terminaux incongrus à  Amiens et Roye alors que les connexions à  l'A1 (Roye) et à  l'A29 (Amiens) méritaient des échangeurs.

81 - Tarn
:arrow: Axe Albi-Rodez (N88) : la déviation d'Albi est en train d'être doublée mais elle coupe la ville en deux. L'Etat s'étant défaussé quant à  un grand contournement par l'Ouest, la solution pour shunter les malheureux RP présents au Nord-Ouest passera par une bretelle au niveau de Lescure d'Albi qui viendra polluer de nouvelles zones densément peuplées. Même pour ce court barreau, l'horizon d'aménagement est très lointain...
:arrow: Axe Toulouse-Mazamet (A680-D20-D42-N126-N112) : alors que la rocade de Castres voit ses travaux avancer rapidement et que celle de Puylaurens s'enlise faute de crédits, une série de RP malheureux viennent perturber la libre circulation : à  Aussillon, Labruguière, Soual et sur les D20 et D42 qui sont pourtant dans le prolongement direct de l'A680. Une honte alors qu'il faudra un jour les détruire pour déniveler l'axe !

82 - Tarn-et-Garonne
:arrow: Echangeur A20-A62 au Sud de Montauban : l'A20 venant de Montauban débouche sur un RP qui dessert un chemin vicinal alors que pour rejoindre l'A62 il faut emprunter un double échangeur en trompette !

83 - Var
:arrow: Axe Marseille-Nice (A520-N560) : comment les Marseillais se rendent-ils à  Nice ? Ils prennent l'A52 et rattrapent par un grand détour l'A8 au péage de la Barque avec en prime un échangeur mal orienté dans le sens Nice -> Marseille ! La solution existe pourtant qui consiste à  concéder l'A520 entre Auriol et Saint-Maximin-la-Sainte-Baume. Ce projet qui est le bon sens même a été abandonné mais jamais remis sur la table alors que sa clientèle est toute trouvée.
:arrow: Axe Hyères-Saint Tropez-Draguignan (N98-D25) : ce qui aurait dû devenir une autoroute ou une VE de desserte du littoral Varois en est réduit à  des aménagements de fortune avec force RP dans un cadre où l'habitat est très dispersé. Inutile de préciser que l'endroit est impraticable l'été...
:arrow: Liaison Draguignan-A8 (N555) : l'ancienne préfecture du Var a perdu son rang avec quelques compensation dont ce splendide axe à  2*2 voies qui compte 1 RP par km sur 11 km.
:arrow: Axe Brignoles-Cuers (D43) : une autre occasion ratée de désenclaver efficacement la Côte Varoise en la reliant à  l'A8-Ouest cette fois. Quelques échangeurs et des créneaux de dépassement bien placés auraient suffi.

84 - Vaucluse
:arrow: LEO (N100-N7) : un projet de liaison entre les autoroutes A7 et A9 au Sud d'Avignon qui traîne. Sa partie centrale est programmée mais elle sera phasée, ce qui entraînera des bouchons supplémentaires à  ses extrêmités. Faute de concéder une antenne autoroutière entre l'A9 (Remoulins) et Les Angles à  l'Ouest, la N100 absorbe un trafic quotidien démesuré. La réponse de l'Etat alors que la mortalité progresse des radars automatiques et des RP. A l'Ouest d'Avignon, c'est la N7 qui absorbe le trafic jusqu'à  l'A7. Une fois encore, des feux et des RP servent à  réguler tant bien que mal les bouchons du quotidien. Bref, la gratuité de la LEO et l'inaction de l'Etat auront été payés au prix fort !
:arrow: Axe Avignon-Carpentras (D942) : une transformation progressive en VE alors que seul subsiste en plein milieu de l'axe le RP mastodonte situé à  l'Ouest de Monteux.

85 - Vendée
:arrow: Connexions A83-VE Vendéennes : uniquement des RP.
:arrow: Contournement Nord de la Roche-sur-Yon (N160) : il faut passer 4 RP pour rejoindre la RN 160 en direction des Sables en venant de Nantes. L'A87 passant au sud, elle ne résoudra que partiellement le probleme.
:arrow: Axe Nantes-La Roche sur Yon (A83-D763-D937): absence de BAU sur les D763 et D937, virages de Belleville-sur-Vie dangereux (probleme "résolu" par un radar, cette section étant limitée a 100km/h), présence d'accès riverains entre Belleville et La Roche sur Yon (D937), la VE se termine enfin par 2 RP successifs en arrivant à  la Roche-sur-Yon.
:arrow: Axe Challans-La Roche sur Yon (D948) : un RP coupe la VE a l'Est d'Aizenay.
:arrow: Axe Challans-Saint Jean de Monts (D753) : à  la suite de la VE qui dévie Challans, il est prévu une route avec des RP à  tous les croisements.

86 - Vienne
:arrow: RCEA (N147-N149) : cet axe traîne en réalisation. Certes, le gros morceau que représente la déviation de Poitiers en 2*2 voies est quasiment achevé mais côté Vouillé et Lussac-les-Châteaux, c'est l'interminable attente.
:arrow: Axe Poitiers-Loudun (N147) : le méga RP au Nord de Migné-Auxance et les caractéristiques de la rocade de Loudun donnent le ton : c'est une route à  RP alors que le trafic justifierait sur cette section une 2*2 voies dénivelée.

87 - Haute-Vienne
:arrow: RCEA (N145-N147) : la déviation de Bellac tant attendue ne sera en première phase qu'une 2*1 voies avec RP à  chaque intersection. Comme le provisoire dure sur la RCEA, on peut s'attendre encore à  des bouchons à  Bellac, faute d'une infrastructure adaptée au trafic. La mise en VE entre Bellac et Limoges (N147) viendra aggraver le phénomène alors qu'entre Bellac et La Croisière (N145), Bellac et Poitiers (N147) et Bellac et Chasseneuil-sur-Bonnieure (D951), les différents projets de mise en VE sont soit au point mort (N145 et N147), soit prévus a minima (D951).
:arrow: Rocade Nord de Limoges (D2000) : ce qui constitue à  l'heure actuelle la seule rocade Est-Ouest évitant le centre de Limoges est une route dénivelée au Nord-Ouest et un ramassis de RP à  proximité de l'A20.

88 - Vosges
:arrow: Axe Epinal-Rambervilliers (N420-D46) : le CG88 va bientôt aménager une VE entre Epinal et Rambervilliers. Cette initiative serait parfaite si la connexion avec la rocade d'Epinal (N57) ne laissait à  désirer. Le projet est de démolir l'échangeur existant sur la D46 pour le reconstruire plus au Nord avec un RP de chaque côté. Une initiative censée faire disparaître les bouchons à  l'entrée d'une zone commerciale qui va malheureusement concentrer les diffcultés et immanquablement provoquer des remontées de file sur la N57.
:arrow: Axe Epinal-Mirecourt-Neufchâteau (D166) : la VE entre Epinal et Mirecourt est coupée par un RP à  Dompaire. Le contournement Nord d'Epinal (D166a) est à  mettre en VE, il reste à  construire la déviation Nord de Mirecourt, à  finir l'aménagement en VE entre Mirecourt et l'A31. Quant à  Neufchâteau, c'est l'éternelle perdante, les projets de liaison avec l'A31 et Epinal étant au point mort depuis plus de 30 ans.
:arrow: Axe Bulgnéville-Vittel (D164-D429) : une nouvelle route partiellement à  2*2 voies avec échangeurs jusqu'à  Contrexéville et une série de RP jusqu'à  Vittel.

89 - Yonne
:arrow: Axe Auxerre-Sens (N6) : cette liaison qui s'effectue difficilement en autoroute (détour important) passe prioritairement par la N6. L'aménagement n'est en revanche pas à  la hauteur car si les principales bourgades sont déviées avec échangeurs, des RP ont fait leur apparition.

90 - Territoire-de-Belfort
:arrow: Axe Belfort-Delle (N19) : cet axe tout neuf est une voie rapide à  RP ! 2 de ces bestioles fraîchements construites de part et d'autre de Delle sont, d'après la DDE, provisoires : une à  la frontière alors que l'autoroute suisse va bientôt arriver (les pauvres, ils vont sentir la différence) et l'autre à  Morvillars. Dans ce dernier cas, un RP a été construit dans l'axe de la nouvelle N19 qui est pourtant dénivelée. Résultat des courses : dans quelques années, il faudra le détruire et en construire un autre sur l'ancienne N19. Comprenne qui pourra ! L'échangeur A36-N19 comporte lui aussi un RP incongru.
:arrow: Axe Lure-Héricourt (D438-future N19) : là  encore, 2 RP à  Couthenans viennent briser la VE.

91 - Essonne

92 - Hauts-de-Seine

93 - Seine-Saint-Denis

94 - Val-de-Marne

95 - Val-d'Oise

97 - DOM-COM

98 - Points frontières
:arrow: Axe Strasbourg-Landau (A35-B9) : l'autoroute côté Français cède la place à  une route à  2*1 voies non aménagée côté Allemand.
:arrow: Axe Longwy-Arlon (N52-A28/N81) : la VE (et future autoroute) côté Français devient une courte autoroute côté Belge qui s'achève sur une série de RP pour mener à  Arlon et à  l'A8.
:arrow: Axe Longwy-Esch sur Alzette (D46b-N830-A13) : l'autoroute qui passe au Sud du Grand Duché du Luxembourg perd son statut avant son court passage en Belgique et compte un RP isolé. Entre la Belgique et la France, c'est une 2*1 voies avec RP. La connexion entre cette route et l'A28 Belge est minable.
:arrow: Axe Sedan-Bouillon-Neufchâteau (N58-N89/A4) : la liaison côté Belge entre la N58 en VE et l'A4 est une simple 2*2 voies non dénivelée avec feux, RP et autres carrefours à  niveau.
Modifié en dernier par G.E. le Dim 19 Fév 2006 18:44, modifié 7 fois.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21026
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Invité » Dim 22 Jan 2006 19:10

La pire aberration routière a mon sene: la RN 79 entre Montmarault et Macon, en rajoutant bien sur la branche nord (N70 et N80).
Pourquoi ne pas avoir construit directement a 2x2 voies, et ne pas avoir privilégié un phasage longitudinal plutôt que latéral comme on le fait dans la plupart des cas (N174, N88, N145...).
Invité
 

Messagepar luchar » Dim 22 Jan 2006 19:12

Parce qu'il vaut mieux une 2x1 dénivellée de construite rapidement, et qui offre quand même une plus grande sécurité que l'ancienne route, plutôt qu'une VE construite directement à  2x2 si elle doit être construite à  vitesse de sénateur.
luchar
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2574
Enregistré le: Dim 16 Jan 2005 02:05

Messagepar Jérémy » Dim 22 Jan 2006 19:15

moi personnellement je prefere une VE a 2*2voies plutot qu'une 2*1 voies :o
Exemple: la rocade de Saint-Dizier a 2*1voies mise en service en 2000, les travaux de doublement étaient prévus et auraient déja dû être commencés depuis un an pour une partie mais comme manque de moyens...
Avatar de l’utilisateur
Jérémy
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 817
Enregistré le: Ven 13 Jan 2006 22:06
Localisation: Saint-Dizier/52

Messagepar Jérémy » Dim 22 Jan 2006 21:29

En Haute-Marne, sur la Rn67 au nord de Bologne, il y a un rond point en plein milieu de la 2*2 voies :(
Avatar de l’utilisateur
Jérémy
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 817
Enregistré le: Ven 13 Jan 2006 22:06
Localisation: Saint-Dizier/52

Messagepar rolex » Dim 22 Jan 2006 21:49

C'est vrai que ce rond point est aberrant (c'est toujours mieux que les 3 ronds points pdt les travaux!!!!).
Avatar de l’utilisateur
rolex
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1089
Enregistré le: Sam 16 Avr 2005 13:36
Localisation: Toulouse

Messagepar G.E. » Dim 22 Jan 2006 22:01

Jérémy a écrit:En Haute-Marne, sur la Rn67 au nord de Bologne, il y a un rond point en plein milieu de la 2*2 voies :(


Il y a pire sur la N67/D10 au Sud de Chaumont : un système débile d'échangeurs en prévision avec 2 voies qui se croisent par un pont et pour les relier, 1 RP sur chacune et un maillon de liaison. Le même système se retrouvera vers Thann (N66).

Un petit aperçu pour mieux comprendre (  Thann) :

Image

De toute façon, c'est inscrit dans la liste ! :D
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21026
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Jérémy » Lun 23 Jan 2006 11:56

ce n'est que providoire car dans le futur ça sera a 2*2voies jusqu'à  l'A5 8)
mais c'est pas pour tout de suite :cry:
Avatar de l’utilisateur
Jérémy
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 817
Enregistré le: Ven 13 Jan 2006 22:06
Localisation: Saint-Dizier/52

Messagepar G.E. » Lun 23 Jan 2006 20:51

Les départements suivants ont été complétés :
7 11 30 34 40 43 50 51 52 59 62 66 67 68 98

Je compte sur vous pour me faire parvenir la liste des aberrations poiur votre département : aménagements peu pratiques ou aberrants, RP stupides, routes à  grande circulation défoncées, dessertes minables... lâchez-vous !
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21026
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar hervé » Lun 23 Jan 2006 21:56

Cote-d'or (21): LINO jamais construite, entre l'A38 et la RN274 qui est une très bonne VE. Les riverains n'en veulent pas alors qu'ils ont payé leur terrain beaucoup moins cher en raison du projet. Il n'est pas sur que la LINO soit une VE, mais une simple route avec probablement des RP.
D700 VE entre Dijon et Crimolois: obligation de passer par un RP avant l'A31.

Saone-et-Loire (71): RN70 et RN80 inadaptées au trafic, envahies par les camions. Leur transformation en autoroute devrait etre une priorité principalement pour raisons de sécurité.

Bouches-du-Rhone (13): RN296 à  Aix-en Provence. Une VE à  2X3 voies entre deux tronçons de l'A51 a été construite sur les emprises de la RN7. Dangereux car si l'on vient du centre ville pour aller sur Avignon, il faut passer de la voie la plus à  droite à  la voie la plus à  gauche sur une assez courte distance. De plus, la VE fait un angle droit si l'on va sur Sisteron, il en est de meme dans l'autre sens.
A520 jamais terminée, pourtant le trajet le plus court entre Marseille et Nice.
A55 non terminée entre Marseille et Nimes.

Rhone (69): Passage à  niveau sur une VE très pourrie (RN ou RD 383).

Hauts-de-Seine (92): A10 jamais terminée, tronc commun avec l'A6 avec des échangeurs inopportuns pour rallier Paris (concerne également l'Essonne,91)
hervé
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 490
Enregistré le: Sam 06 Nov 2004 23:27

Messagepar Jérémy » Mar 24 Jan 2006 17:15

dans le 51 sur la Rn4 a Vitry-le-François quand on vient de Nancy il y a un début de rocade de la ville, on la prend mais 2 km plus loin on tombe sur un rond point et si on veut aller vers Reims pas de problème mais si on veut aller vers Paris on est obligé de rentrer dans la ville c'est aberrant :twisted:
en plus dans le futur (8/10 ans) lorsque la 2ème partie de la rocade sera faite (parce que elle était a l'étude) il restera toujours ce rond point alors que l'on aurai pu faire un échangeur :evil:
Avatar de l’utilisateur
Jérémy
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 817
Enregistré le: Ven 13 Jan 2006 22:06
Localisation: Saint-Dizier/52

Messagepar G.E. » Mer 25 Jan 2006 18:18

Jérémy a écrit:dans le 51 sur la Rn4 a Vitry-le-François quand on vient de Nancy il y a un début de rocade de la ville, on la prend mais 2 km plus loin on tombe sur un rond point et si on veut aller vers Reims pas de problème mais si on veut aller vers Paris on est obligé de rentrer dans la ville c'est aberrant :twisted:
en plus dans le futur (8/10 ans) lorsque la 2ème partie de la rocade sera faite (parce que elle était a l'étude) il restera toujours ce rond point alors que l'on aurai pu faire un échangeur :evil:


Je connais cette horreur de Vitry ainsi que celle d'Aix citée plus haut par Hervé. Je les rentrerai bientôt dans la base.

Pour Vitry, le plan de la déviation indique un échangeur et non un RP... Mais peut-être que l'Etat économisera quelques millions pour créer un nouveau bouchon. Quant on voit le trafic sur la RN4, il n'y a pas besoin de créer de nouveaux RP !
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21026
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Invité » Mer 25 Jan 2006 19:20

J'en ait quelques une:
la D213(44) entre le sud du pont de St Nazaire(St Brévin) et Pornic:
Cette 2x2 voies qui comporte quelques échangeurs, comporte aussi beaucoups d'acces riverains et de carrefours. A noter le passage du carrefour de l'Ermitage est limité a 70 km/h et est rétréci a 2x1 voies sur quelques centaines de metres. La section Pornic-Bourgneuf en revanche est en VE mais a 2*1 voies...

-Un carrefour à  niveau subsiste sur la N171 entre Savenay et St Nazaire.

Sur l'axe Nantes-La Roche sur Yon(A83/D763/D937):
-Absence de BAU sur les D763 et D937.
-Virages de Belleville sur Vie dangereux (probleme "résolu" par un radar, cette section etant limitée a 100km/h).
-Acces riverains entre Belleville et La Roche sur Yon(D937)
-La VE se termine par 2 RP successifs en arrivant sur la Roche sur Yon. Il faut passer 4 RP a La Roche sur Yon pour rejoindre la RN 160 en direction des Sables en venant de Nantes. L'A87 passant au sud, elle ne résoudra que partiellement le probleme.

-Sur la D948 (axe La Roche-Challans) un RP coupe la VE a l'est d'Aizenay.

_A Quimper, en venant de la D785 de Pont l'Abbé, il faut passer pas moins de 5 RP pour rejoindre la RN 165, la rocade sud de Quimper n'etant pas entierement dénivelée.
Invité
 

Messagepar Jérémy » Mer 25 Jan 2006 19:58

oui GE c'est ce qui était prévu de faire un échangeur mais je les voit mal enlever ce rond-point en plus quand ils l'avait fait ils avaient déplacés la Rn44...
Avatar de l’utilisateur
Jérémy
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 817
Enregistré le: Ven 13 Jan 2006 22:06
Localisation: Saint-Dizier/52

Messagepar Brice44 » Mer 25 Jan 2006 20:08

Invité a écrit:


-Virages de Belleville sur Vie dangereux (probleme "résolu" par un radar, cette section etant limitée a 100km/h).


Euh le radar est tout de même situé un peu après le virage de Belleville. A mon avis, il est surtout là  pour l'échangeur qui mène à  des hameaux, situé à  cet endroit là . Sinon, c'est pour le fric car c'est en ligne droite.
Avatar de l’utilisateur
Brice44
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 204
Enregistré le: Lun 12 Avr 2004 10:54
Localisation: Région nantaise

Messagepar G.E. » Mer 25 Jan 2006 22:55

Jérémy a écrit:oui GE c'est ce qui était prévu de faire un échangeur mais je les voit mal enlever ce rond-point en plus quand ils l'avait fait ils avaient déplacés la Rn44...


De mémoire, le RP est situé en plein milieu de l'axe de la RN4. Il faudra donc le démolir pour construire un vrai échangeur. Même si celà  va coûter cher, je ne vois pas un RP traîner au milieu de la RN4 : ils ne vont pas oser quand même !

J'ai pris la déviation de Vitry pour aller à  Châlons et juste après le fameux RP, sur la RN44, il y a un pont qui est doublé sur la Saulx.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21026
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar G.E. » Jeu 26 Jan 2006 10:20

Création de 13, 21 et 71.
A venir : 22, 29, 35, 44, 56, 83, 06, 92.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21026
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Jérémy » Jeu 26 Jan 2006 12:05

oui et ce fameux pont c'est l'ancien pont de la Rn44 qui avait été abandonné quand ils avaient fait le rond point car avnt la Rn44 allait directement dans Vitry :cry:
Moi non plus je ne voit pas la Rn4 avec un rond point en plein milieu surtout que la Rn44 est précvue a 2*2voies de Chalos a Vitry :P
mais pas pour tout de suite :?
Avatar de l’utilisateur
Jérémy
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 817
Enregistré le: Ven 13 Jan 2006 22:06
Localisation: Saint-Dizier/52

Messagepar G.E. » Jeu 26 Jan 2006 21:22

Je rajoute ce soir les départements bretons (22, 29, 35, 44, 56), la Vendée (85) et la fin des Bouches-du-Rhône (13).

A venir : les autres départements de PACA et un peu d'IDF...

Merci pour vos commentaires très précieux. N'hésitez pas à  contribuer si vous connaissez des aberrations, notamment pour l'IDF et certaines régions (Normandie, Picardie, Lorraine) que je connais peu ! :D
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21026
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Suivante

Retourner vers En général ...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités