L'explication scientifique des embouteillages

Tout l'univers de la route et de la rue, c'est ici.

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar G.E. » Jeu 21 Juin 2012 12:45

J'ai lu avec intérêt le modèle développé dans le magazine.

Le modèle est intéressant pour dévoiler les perceptions subjectives des encombrements. Cependant, il ne correspond pas tout à fait à la réalité où il est rare qu'une file soit bloquée et l'autre circule parfaitement. La dernière page (en pièce jointe avec ce message) fait réfléchir...
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21430
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar Biglower » Jeu 21 Juin 2012 17:30

Oui j'ai lu justement ce numéro et la fin est vraiment ridicule car quelle est la précision du soit disant temps gagné sur toute la vie, qui cache de nombreuses moyennes, probabilités et facteurs ?
Alors que le temps (même minime) gagné sur la route est lui bien réel et surtout au présent, pas dans 50 ans... Je préfère donc profiter de ma jeunesse que de ma vieillesse ! :P
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar jml13 » Jeu 21 Juin 2012 19:35

Il ne faut jamais croire les articles parus le 1er avril...
Si ce n'est pas le cas, c'est pitoyable !

Pour ce qui concerne la file de droite, c'est effectivement le plus souvent celle qui avance le plus vite, pour les raisons déjà évoquées. Je rajouterais :
- les PL étant plus hauts, voient plus loin et peuvent ainsi anticiper.
- la plupart des automobilistes n'aiment pas être dans cette voie, car il y a des PL. Même sur autoroute à 3 voies dégagée, la voie de droite est très peu empruntée par les VL.
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4418
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar radial » Ven 22 Juin 2012 15:02

Biglower a écrit:Oui j'ai lu justement ce numéro et la fin est vraiment ridicule car quelle est la précision du soit disant temps gagné sur toute la vie, qui cache de nombreuses moyennes, probabilités et facteurs ?


C'est ce que je m'étais dit aussi en lisant la fin de cet article.
Autant le sujet principal de l'article (les files) est digne d'intérêt, autant les dernier paragraphes à la fin m'ont surpris :
Une heure de route diminuerait l'espérance de vie de 20 minutes ? A quelle vitesse ? Sur quelle type de route ? Dans quelles conditions de circulation ?
On a l'habitude de voir dans la presse généraliste ce genre d'affirmations non vérifiée dérivée de stats générales, reprises sans recul par les journalistes, mais ici, c''est Pour La Science, et JP Delahaye, qui a prouvé qu'il est loin d'être un guignol.
En fait, il ne fait que citer les conclusions d'une publi d'une revue médicale :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20190187
Il ne faut pas trop extrapoler...
En fait, c'est le problème des chiffres bruts des statistiques et de la notion d'espérance de vie, à laquelle on attribue trop de signification : ce n'est qu'une probabilité !
Or sur les proba, les chiffres bruts sont généralement contraires à l'intuition.
Par ailleurs, il ne viendrait à personne de raisonnable de baser chaque décision de sa vie sur des considérations probabilistes, sinon, notre vie serait un enfer.
radial
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 283
Enregistré le: Jeu 25 Mar 2010 11:36
Localisation: 94

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar Fantomas » Ven 22 Juin 2012 15:18

Ben l'auteur cite le chercheur et la revue dans laquelle il a publié ses résultats, avec les détails dans la bibliographie…
Un article scientifique cite ses sources et ne va pas reproduire à chaque fois l'intégralité du protocole et des mesures effectuées par les autres.
Je doute par ailleurs que cette chronique aie vocation à remettre en question des travaux scientifiques par principe. Ce qui n'empêche pas le recul.

Je ne pense pas qu'il reçoive un monceau de courriers de protestation. Éventuellement si tout le forum SARA s'y met :mrgreen:

C'est du même style que "fumer une cigarette enlève 7 minutes de vie". C'est juste une façon statistique de voir les choses.
Avatar de l’utilisateur
Fantomas
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2563
Enregistré le: Mer 23 Juil 2003 13:24
Localisation: Grenoble

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar jml13 » Ven 22 Juin 2012 17:32

Ca voudrait dire - grosso modo - qu'un routier sympa vivrait 3 à 4 ans de moins que quelqu'un qui n'aurait jamais onduit de sa vie, toutes choses égales par ailleurs. Bonjour pour le prouver...
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4418
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar zabadu » Ven 22 Juin 2012 23:16

jml13 a écrit:Ca voudrait dire - grosso modo - qu'un routier sympa vivrait 3 à 4 ans de moins que quelqu'un qui n'aurait jamais onduit de sa vie, toutes choses égales par ailleurs. Bonjour pour le prouver...

C'est difficilement prouvable "toutes choses égales par ailleurs". Mais si on prend une population statistique représentative de routiers d'un côté, et d'anti-voiture d'autre part, il est possible que l'on trouve des résultats. C'est d'ailleurs de ce genre d'étude que vient le coup de la perte d'espérance de vie de X minutes par heure de conduite, j'imagine...

(encore faut-il que les anti-voitures ne prennent pas trop souvent leur vélo, ça serait un coup à perdre de l'espérance de vie).
Avatar de l’utilisateur
zabadu
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 623
Enregistré le: Lun 13 Sep 2004 15:31
Localisation: Au paradis (fiscal)

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar juju » Mar 03 Juil 2012 00:31

C'est un calcul entièrement théorique reposant sur des mathématiques...
On peut supposer que le routier sympa n'ait pas vu l'anti-voiture et le tue puis meurt 4 ans après ou qu'ils meurent en même temps....
Un tel calcul est impossible à l'échelle individuelle, mais rendu plus probable en prenant un groupe de personnes (loi des grands nombres). Par exemple un saranaute va passer beaucoup moins de temps en moyenne qu'un utilisateur lambda qui parjure par l'autoroute A7 dans les bouchons car il aura utilisé une autre route, sachant que cette autoroute est blindée.
Avatar de l’utilisateur
juju
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 935
Enregistré le: Sam 25 Avr 2009 21:46
Localisation: Pau

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar rerefr » Mar 03 Juil 2012 08:36

A la même vitesse, sur la même route et au même moment, un cycliste aura infiniment plus de chance de mourir qu'un automobiliste :D
Avatar de l’utilisateur
rerefr
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1809
Enregistré le: Mer 03 Mai 2006 13:10
Localisation: pas dans le midi, à  mon grand regret

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar SpeedraceR » Mer 04 Juil 2012 17:35

Lors de mon séjour en Nouvelle Zélande, j'ai remarqué un mode de conduite différent dans les bouchons (que je côtoyais tous les jours en rentrant du boulot sur l'autoroute à Auckland). Contrairement à la France où les véhicules qui viennent de la voie d'insertion s'insèrent une voiture sur deux (dans un monde parfait ^^), là bas, quand il y'avait 3 voies, les voitures sur la file de droite, au moment de se retrouver cote à cote avec les voitures en cours d'insertion, changeaient de file et passaient sur la voie du milieu, dont les véhicules passaient eux mêmes parfois aussi sur la voie de gauche. Du coup le flux s'insérant sur l'autoroute était vraiment linéaire et c'est sur les voies plus à gauche que le ralentissement était le plus fort pour laisser se décaler les véhicules de la file de droite. (j'espère être clair ^^)
Avatar de l’utilisateur
SpeedraceR
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 413
Enregistré le: Dim 31 Aoû 2008 20:55
Localisation: Strasbourg (67)

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar jml13 » Mer 04 Juil 2012 20:27

Oui oui c'est clair. Je pense pour une fois que l'habitude française est meilleure.
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4418
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar SpeedraceR » Jeu 05 Juil 2012 01:01

En milieu urbain avec des voies d'insertion courtes, c'est peut être mieux, l'embouteillage étant reporté sur la voie expresse et non dans les rues et intersections environnantes.

Enfin bon, dans tous les cas y'aura toujours des bouchons je pense, du fait du comportement des gens, même si la route est dégagée (l'autre jour, en fin de voie expresse, qui se réduit à une voie et aboutie sur un échangeur avec l'A31, un accident a eu lieu au niveau du passage à une voie mais une seule voie était neutralisée, le flux de véhicule pouvant passer sur les zebras de la voie de rabattement, donc au final pas de changement avec la configuration habituelle. Et pourtant, on a eu droit à 2-3km de bouchon en amont de l'accident...)
Avatar de l’utilisateur
SpeedraceR
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 413
Enregistré le: Dim 31 Aoû 2008 20:55
Localisation: Strasbourg (67)

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar Magnum » Jeu 05 Juil 2012 01:29

L'effet de la curiosité des gens a un impact conséquent sur la création d'un bouchon. Un accident ne concernant pas le sens de circulation en question n'épargne pas ce dernier.
Avatar de l’utilisateur
Magnum
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 365
Enregistré le: Ven 17 Sep 2010 22:40
Localisation: Rouen

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar david n90 » Mar 24 Juil 2012 12:32

juju a écrit:Par exemple un saranaute va passer beaucoup moins de temps en moyenne qu'un utilisateur lambda qui parjure par l'autoroute A7 dans les bouchons car il aura utilisé une autre route, sachant que cette autoroute est blindée.
Je ne suis pas vraiment d'accord avec ça.
Et sachant que le facteur accordéon est aussi valable pour les routes à coté, je n'ai jamais gagné de temps en passant par la nationale.
D'une part, en raison du trafic local qui impose plusieures traversées de villages, des caravanes en veux tu en voilà, et des gens qui en profitent pour regarder le paysage plutôt que la route, sans compter l'impossibilité de dépasser sur plusieurs km.
Sur A7 (Valence-Bollène), il suffit de se mettre sur voie de droite et dépasser les PL quand il y a un trou disponible sur voie du milieu.
Par contre point positif cette année, la limitation dynamique de vitesse semble mieux respectée par les automobilistes jusqu'à l'aire de Mornas, après c'est la foire d'empoigne.
Je me souviens qu'il y a une dizaine d'années, la mise en place du TGV Méditerranée et des éoliennes (du coté de Pierrelatte) suffisait à créer des ralentissements car les gens étaient absorbés par ce progrès technique, aujourd'hui s'en est devenu presque banal.

Encore une fois, faites attention à la rédaction de vos posts, ce n'est pas difficile de se relire ...
david n90
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 156
Enregistré le: Dim 21 Mar 2004 16:15
Localisation: Grenoble / et 13

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar juju » Mar 24 Juil 2012 16:54

david n90 a écrit:
juju a écrit:Par exemple un saranaute va passer beaucoup moins de temps en moyenne qu'un utilisateur lambda qui parjure par l'autoroute A7 dans les bouchons car il aura utilisé une autre route, sachant que cette autoroute est blindée.

Je ne suis pas vraiment d'accord avec ça. Et sachant que le facteur accordéon est aussi valable pour les routes adjacentes, je n'ai jamais gagné de temps en passant par la route nationale.
D'une part, en raison du trafic local qui impose plusieurs traversées de villages, des caravanes en grand nombre, et des gens qui en profitent pour regarder le paysage plutôt que la route, sans compter l'impossibilité de dépasser sur plusieurs kilomètres.
Et d'autre part, sur l'A7 (Valence-Bollène), il suffit de se mettre sur voie de droite et dépasser les PL quand il y a un trou disponible sur voie du milieu.
Par contre point positif pour cette année, la limitation dynamique de vitesse semble être mieux respectée par les automobilistes jusqu'à l'aire de Mornas, après c'est la foire d'empoigne.
Je me souviens qu'il y a une dizaine d'années, la mise en place du TGV Méditerranée et des éoliennes (du coté de Pierrelatte) suffisait à créer des ralentissements car les gens étaient absorbés par ce progrès technique, aujourd'hui banal.

--Edité par Juju pour supprimer les erreurs du texte "intégral"--

Je suppose que ton raisonnement est éventuellement vrai, mais pour connaître l'A9 par exemple, il est parfois plus rapide de passer par la nationale 9 vers Montpellier ou Béziers (et même si ce gain de temps ne se compte pas forcément en temps "réel" [en minutes par exemple], il se compte en ressenti et en fatigue, par exemple passer 1h dans un bouchon et passer 1h sur une route fluide n'a pas la même influence sur le conducteur).
/hors sujet
Modifié en dernier par juju le Mer 25 Juil 2012 12:08, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
juju
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 935
Enregistré le: Sam 25 Avr 2009 21:46
Localisation: Pau

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar jml13 » Mar 24 Juil 2012 19:59

david n90 a écrit:D'une part, en raison du trafic local qui impose plusieures traversées de villages, des caravanes en veux tu en voilà, et des gens qui en profitent pour regarder le paysage plutôt que la route, sans compter l'impossibilité de dépasser sur plusieurs km.(...)aujourd'hui s'en est devenu presque banal.
Encore une fois, faites attention à la rédaction de vos posts, ce n'est pas difficile de se relire ...

C'est vrai ça, on fait même des fautes en te corrigeant : on doit écrire plusieurs, c'en est devenu ! :D
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4418
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar Biglower » Jeu 02 Aoû 2012 15:35

http://www.slate.fr/story/45397/voiture-vitesse-embouteillage-harmonisation

Je ne copie pas tout l'article car il est long mais fortement intéressant. Il date d'octobre dernier mais je ne crois pas qu'on ait parlé de ce cas ici auparavant.
Très bon dossier en tous cas sur la régulation de trafic par des limites de vitesse variables et un exemple plutôt surprenant de régulation dans le Colorado. (ça me donne envie d'aller découvrir cet état :)).
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar jml13 » Jeu 02 Aoû 2012 15:49

Il est certes intéressant, mais ne fait que confirmer que le trafic, au fur et à mesure qu'il est dense, s'écoule le mieux autour d'une vitesse de 70 km/h. En-dessous, il passe moins de monde. Au-dessus, les distances entre véhicules et les freinages intempestifs rendent le trafic moins fluide.
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4418
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar Biglower » Jeu 02 Aoû 2012 15:59

La manière de réguler le trafic en mettant des bagnoles de flics dans le flux de circulation est quand même originale.
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

Re: L'explication scientifique des embouteillages

Messagepar Luciad26 » Mer 05 Juin 2019 09:43

nanar a écrit:Donc, de nos jours "notre mode de vie ne permet plus vraiment de faire un kilomètre à pied ou en vélo" entre le travail et la baraque, parce que sait on jamais, on pourrait avoir besoin d'acheter une baguette de pain assurances obsèques, un pack de lait UHT et 4 tranches de jambon sur le chemin du retour ?
Je crois que je viens de piger pourquoi il y a des embouteillages. :cobra:

En fait, c'est un choix. Moi je vais toujours en vélo quand je me rends au travail.
Luciad26
Sentier
Sentier
 
Messages: 1
Enregistré le: Mer 05 Juin 2019 09:13

PrécédenteSuivante

Retourner vers En général ...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité