[ Péage ] Le sujet officiel

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar Alexandre » Ven 04 Déc 2015 15:25

llaima a écrit:
Alexandre a écrit:
llaima a écrit:-rendre les autoroutes gratuites pour les particuliers sans remettre en cause les contrats de concession( ce qui ne me générait pas mais quand je vois le courage politique qu'il faudrait j'ai du mal à imaginer)


C'est beau de rêver...


C'est pour cela que j'ai imaginé ce compromis... en plus les péages demeurent à l'échelle du monde développé l'exception et non la règle mais si ce n'est pas le cas en France.


Au delà des croyances et convictions de chacun, il ne faut pas oublier qu'aucune solution ne pourra être mise en oeuvre en dehors du cadre contractuel des concessions. Le gouvernement l'a bien vu l'an dernier, et même si SR continue d'affirmer le contraire ou de jouer les amnésiques, il n'y a aucun moyen de faire autrement, même pour le rachat des concessions.

Donc quand je dis qu'il ne faut pas rêver, c'est pour deux raisons :

:arrow: la première qui est donc la gestion strictement contractuelle (quelle que soit la nature du contrat d'ailleurs) qui s'impose dans tous les cas ;
:arrow: la seconde qui est une question d'époque : tu évoques le péage comme un moyen de paiement du moyen âge et le principe de l'impôts comme celui du monde moderne. Et bien je pense qu'on ne peut pas caricaturer aussi simplement les choses. Le principe de l'utilisateur payeur est le plus juste quoi qu'on en dise, et il s'applique partout : transport, énergie, habitat, etc. C'est également la meilleure façon d'affecter les ressources à l'usage d'origine du prélèvement ainsi payé : le remboursement de l'investissement, le subventionnement de l'entretien et de l'exploitation, le financement de la recherche et la rémunération des actionnaires, qui à la base ont pris le risque d'investir massivement dans un actif, quel qu'il soit. Donc il est logique aussi qu'ils soient rémunérés.

Donc ta proposition qui consiste par je ne sais quel montage à rendre gratuite les autoroutes concédées pour les VL s'accompagnera obligatoirement :
:arrow: soit du rachat des concessions actuelles, avec reprise et annulation de la dette car à rembourser au moment de l'achat, soit un investissement total de 50 milliards d'€ (qu'il faudra rajouter à la dette de l'Etat) ;
:arrow: soit un allongement considérable des concessions actuelles (minimum 20 à 30 ans), car le trafic PL fluctue beaucoup plus en fonction du contexte politique et économique que le trafic VL. Donc cette incertitude se ressentira forcément de le calcul de la durée d'allongement.

Au final, c'est beau de rêver...
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12020
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar Nono » Ven 04 Déc 2015 15:32

Disons que le système français n'est pas très égalitaire :

:arrow: géographiquement : selon l'endroit où l'on se trouve, on paie que dalle (Nord) ou au contraire plein pot (Alpes-Maritimes)

:arrow: entre autoroutes : le tarif kilomètrique varie fortement d'une autoroute payante à l'autre

:arrow: foisonnement : les automobilistes en "transit" (qui prennent un axe en entier type A1 ou A10) paient plus cher au kilomètre que ceux qui ne prennent que des portions alors qu'une dégressivité serait plus logique

:arrow: adossement : les automobilistes d'une autoroute "rentable" paie pour ceux d'une autre autoroute "non rentable" à la base (ex. : A1 pour A29)

:arrow: sur la durée : là, c'est le suspense : va-t-on voir les tarifs considérablement baisser lorsque les concessions seront arrivées à leur terme puisque les dépenses ne se limiteront peu ou prou ensuite qu'à l'entretien ?

On devrait avoir un tarif kilométrique unique, avec éventuellement un prix un peu plus élevé pour les milieux contraints (nombreux tunnels et viaducs), c'est-à-dire une sorte d'adossement national (mais ce ne serait sans doute pas permis par l'Europe).

Et pour ceux qui évoquent le principe "utilisateur/payeur", n'oublions pas (je l'ai déjà évoqué) les sommes considérables que rapporte la TICPE (ex-TIPP) : montant estimé de 13,9 milliards d'euros en 2015 (source : INSEE)... De quoi financer maintes infrastructures de transport.
Avatar de l’utilisateur
Nono
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 856
Enregistré le: Sam 26 Aoû 2006 13:31
Localisation: Lille, Grand Boulevard (D670, ex-N350)

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar basco - landais » Ven 04 Déc 2015 16:14

llaima a écrit: A combien de voitures équivaut le passage d'une voiture sur la chaussée?


je pense que tu voulais dire : A combien de voitures équivaut le passage d'un camion sur une chaussée.

Si on prend simplement le poids (Charge à l'essieu) , c'est un rapport de 1 / 13

Par contre, ce calcul est FAUX.
On parlera d'usure ou de fatigue d'une chaussée en fonction du seul trafic PL (allant du T0, le + important, au T5, le - important)

Je t'invite à lire ce guide qui se réfère à la norme NFP 98-080-1, et ensuite à parcourir la méthode AASHO (qui sert de méthode de calcul aux dimensionnement des chaussées qui lui parle de puissance 4 soit 10 000 VL pour 1 PL

Bon courage :roll:
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9029
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar llaima » Ven 04 Déc 2015 17:27

basco - landais a écrit:
llaima a écrit: A combien de voitures équivaut le passage d'une voiture sur la chaussée?


je pense que tu voulais dire : A combien de voitures équivaut le passage d'un camion sur une chaussée.

Si on prend simplement le poids (Charge à l'essieu) , c'est un rapport de 1 / 13

Par contre, ce calcul est FAUX.
On parlera d'usure ou de fatigue d'une chaussée en fonction du seul trafic PL (allant du T0, le + important, au T5, le - important)

Je t'invite à lire ce guide qui se réfère à la norme NFP 98-080-1, et ensuite à parcourir la méthode AASHO (qui sert de méthode de calcul aux dimensionnement des chaussées qui lui parle de puissance 4 soit 10 000 VL pour 1 PL

Bon courage :roll:


Oui c'est bien ce que je voulais dire et le chiffre de 10000 est de l'ordre de celui que j'avais entendu dans le passé mais dont je ne connaissais pas l'estimation précise. On peut donc dire que l'usure provoquée par les VL est négligeable et que la contribution par une vignette au prix raisonnable pour ces derniers serait justifié.
Avatar de l’utilisateur
llaima
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 91
Enregistré le: Dim 18 Aoû 2013 21:57

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar rerefr » Ven 04 Déc 2015 17:36

llaima a écrit:Oui c'est bien ce que je voulais dire et le chiffre de 10000 est de l'ordre de celui que j'avais entendu dans le passé mais dont je ne connaissais pas l'estimation précise. On peut donc dire que l'usure provoquée par les VL est négligeable et que la contribution par une vignette au prix raisonnable pour ces derniers serait justifié.

Votre raisonnement est très étrange.
Est-ce que les corses paieront la vignette?
Avatar de l’utilisateur
rerefr
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1691
Enregistré le: Mer 03 Mai 2006 13:10
Localisation: pas dans le midi, à  mon grand regret

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar basco - landais » Ven 04 Déc 2015 18:13

llaima a écrit: On peut donc dire que l'usure provoquée par les VL est négligeable et que la contribution par une vignette au prix raisonnable pour ces derniers serait justifié.

Tu te sers d'un argument technique pour étayer ton raisonnement, soit ....
Mais c'est assez fallacieux, à mon humble avis :?
Je rejoins effectivement rerefr sur une certaine absurdité, mais bon ...
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9029
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar cocodidou » Jeu 31 Déc 2015 18:44

llaima a écrit:Oui c'est bien ce que je voulais dire et le chiffre de 10000 est de l'ordre de celui que j'avais entendu dans le passé mais dont je ne connaissais pas l'estimation précise. On peut donc dire que l'usure provoquée par les VL est négligeable et que la contribution par une vignette au prix raisonnable pour ces derniers serait justifié.


Je comprends votre idée : je ne sais pas si la vignette obigatoire pour tous est la meilleure solution, mais en tous cas, votre message est en substance, que les VL ne doivent pas payer au passage mais forfaitairement. Je suis absolument d'accord avec ce principe, pour plusieurs raisons :

- d'abord, au nom de l'égalité territoriale. Un tarif national unique pour le forfait fait que le nordiste ne paie pas plus cher que l'habitant des Alpes-Maritimes.
- ensuite, au nom des rurbains, qui prennent l'autoroute au quotidien pour aller travailler, et qui, habitant à quelques kilomètres de la zone urbaine, ont affaire à une portion concédée d'autoroute sur leur trajet. Ils utilisent la partie non concédée et la partie concédée, mais ne paient que pour cette dernière, quand les habitants plus proches ne paient rien du tout et bénéficient quand même des services de l'autoroute.
- enfin, au nom de l'usure des routes que le passage des camions provoque et qui, quoi qu'on en dise, a bien davantage d'impact que celui des véhciules légers; il faut bien que cette différence importante d'usure se ressente dans les tarifs à la hauteur de ce qu'elle est réellement.

En revanche, je serais favorable à un système différent pour mettre en œuvre ce forfait. Je proposerais plutôt des forfaits. Tout automobiliste ne paierait pas, mais toute section d'autoroute serait payante -y compris celles soumises à une gestion DIR en ce moment-même. On aurait par exemple :
- un forfait journée, peu onéreux, permettant de traverser la France par l'autoroute lorsque l'on est de passage en vacances, et que l'on est étranger, ou que l'on est lillois et que l'on veut se rendre chez son frère à Marseille;
- un forfait hebdo/mensuel, permettant à ceux qui utilisent quotidiennement l'autoroute pendant une certaine période de circuler moins cher qu'avec des forfaits journée,
- un forfait annuel, permettant de circuler de manière illimitée sur l'ensemble du réseau autoroutier français pendant la durée d'une année; il en coûterait par exemple 200 à 300 euros.

Vous allez me dire, c'est inégalitaire pour ceux qui font de longs trajets au quotidien et ceux qui ne font que cinq kilomètres d'autoroute; un système bien plus compliqué à comprendre mais aussi simple à gérer par l'informatique, permettrait de créer des forfaits annuels/mensuels zonés, comme le Navigo.
Techniquement, ces forfaits sont matérialisables sur l'infrastructure existante TIS.

Ceux qui ne prennent pas de forfait paient les tarifs que l'on paie aujourd'hui dans les barrières de péage qui ne disparaissent pas, mais le péage est étendu à l'ensemble du réseau autoroutier. Cela implique de créer de nouvelles barrières de péage y compris en milieu urbain.

Le seul intérêt de cette politique, c'est de permettre aux gros rouleurs d'économiser, pour les inciter à prendre davantage l'autoroute et à ne pas éviter les péages. La contrepartie, c'est que toute personne utilisant l'autoroute paie, ne serait-ce que pour son entretien et, pour reprendre la phrase chère à l'ASFA, qu'il n'existe pas d'autoroute gratuite.

Cette politique tarifaire se rapproche de celle qu'on retrouve sur les transports en commun, dont l'adoption généralisée prouve son bon fonctionnement. Ça tombe bien, une autoroute est aussi une infrastructure de transport, à vocation de service public... et je ne remets pas en question ici les concessions, qui sont compatibles avec un tel mode d'exploitation, de la même manière que les délégations de service public permettent de faire conduire un réseau de bus/métro par un opérateur privé.
cocodidou
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 172
Enregistré le: Sam 14 Juil 2012 09:41

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar Alexandre » Ven 01 Jan 2016 11:11

Ton idée est bonne mais je nuancerai le parallèle avec les transports en commun, car ceux-ci vivent largement dès subventions publiques. Donc ça veut dire que dans ton exemple, les autoroutes seraient largement financées par des crédits publics et non privés.

Ensuite, ton systeme favorise les gros rouleurs, ce qui va à l'encontre de la politique actuelle qui vise à orienter les flux de transport vers les modes alternatifs à la route. Ainsi, il serait plus rentable de prendre la route que le train.

Je pense que ce type de forfait est intéressant pour le périurbain, car effectivement cela permettrait de faire gagner du pouvoir d'achat à ceux qui n'ont d'autre choix que de s'eloigner pour se loger à moindre coût. Mais pour le transit, cette solution me semble pas adaptée.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12020
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar Samib » Ven 01 Jan 2016 12:13

Et puis dans l'idée de cocodidou il y aurait un obstacle difficile à contourner, c'est qu'il sera difficile de mettre des barrières ou autres systèmes de contrôle partout pour les autoroutes urbaines actuellement gratuites. A moins de passer à du tout virtuel mais alors les utilisateurs occasionnels seraient obligés de s'équiper
Samib
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3017
Enregistré le: Lun 19 Nov 2007 18:47

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar cocodidou » Sam 02 Jan 2016 12:12

Alexandre a écrit:Ton idée est bonne mais je nuancerai le parallèle avec les transports en commun, car ceux-ci vivent largement dès subventions publiques. Donc ça veut dire que dans ton exemple, les autoroutes seraient largement financées par des crédits publics et non privés.

Pas nécessairement ! Le besoin de subventions publiques existe pour les TC parce que l'usager ne paie pas le coût réel de son transport, mais une seule partie, le reste étant comblé par la publicité sur le réseau et les fameuses subventions publiques. Cela s'applique également à ceux qui prennent un ticket à l'unité...
En ce qui concerne les autoroutes, les trajets "unitaires" effectués aujourd'hui permettent déjà d'engendrer un excédent. Si les forfaits doivent nécessairement rogner sur cet excédent, le prix du forfait doit être calculé de telle sorte que les concessions ne deviennent pas déficitaires.
Ce qui me manque ici, c'est le calcul réel, et finalement la somme qu'aurait à payer le gros rouleur sur un forfait annuel. Je proposais 200 euros par véhicule en sachant pertinemment être loin du compte, mais la somme réelle n'est peut-être pas dissuasive.
Je n'ai pas les moyens d'effectuer ce calcul, ne connaissant pas la somme moyenne des abonnements actuellement en place ni leur répartition.

Alexandre a écrit:Ensuite, ton systeme favorise les gros rouleurs, ce qui va à l'encontre de la politique actuelle qui vise à orienter les flux de transport vers les modes alternatifs à la route. Ainsi, il serait plus rentable de prendre la route que le train.

Si le prix de la route devait excéder celui du train, nous ne nous déplacerions plus ! Par ailleurs, pour que ce soit le cas, il faudrait faire payer l'usager au nombre de personnes présentes dans le véhicule, car c'est ça qui fait que les gens ne prennent pas le train.
En voiture, vous payez, mettons, 120 euros pour traverser la France du nord au sud, quand il vous en coûte autant en train. Si vous êtes seul, vous prenez le train et n'avez pas de plein ni de conduite à faire. Si vous êtes 5, la somme en voiture augmente légèrement avec le surcoût des bagages et des personnes en consommation de pétrole, quand le train la multiplie par 5. Du coup, la différence est tellement importante que ne pas prendre la voiture devient presque une hérésie, financièrement parlant.

Alexandre a écrit:Je pense que ce type de forfait est intéressant pour le périurbain, car effectivement cela permettrait de faire gagner du pouvoir d'achat à ceux qui n'ont d'autre choix que de s'eloigner pour se loger à moindre coût. Mais pour le transit, cette solution me semble pas adaptée.

C'est justement l'intérêt de ma proposition, qui est de garder le système actuel (trajet unitaire) pour ceux qui ne choisissent pas de prendre de forfait.
Si c'est le forfait traversée qui vous pose un souci, sachez que je l'ai introduit pour éviter que des étrangers qui ne paient pas l'autoroute chez eux utilisent le réseau secondaire pour ne pas payer ici non plus. Cela étant, ce type de trafic est peut-être marginal au point de ne pas nécessiter son forfait...

Samib a écrit:Et puis dans l'idée de cocodidou il y aurait un obstacle difficile à contourner, c'est qu'il sera difficile de mettre des barrières ou autres systèmes de contrôle partout pour les autoroutes urbaines actuellement gratuites. A moins de passer à du tout virtuel mais alors les utilisateurs occasionnels seraient obligés de s'équiper

C'est hélas le principal problème, et lorsque l'on voit ce qu'il advient des portiques écotaxe, ça ne motive pas à metre en place un tel système.
cocodidou
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 172
Enregistré le: Sam 14 Juil 2012 09:41

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar dark_green67 » Mar 19 Jan 2016 12:25

Cette fois, ça y est : la ministre a enfin admis que l'augmentation des tarifs de péage au 1er février faisait partie des engagements qu'elle avait signés...

http://www.batirama.com/article/12261-l ... vrier.html
La ministre de l’Écologie a reconnu que le pourcentage de la hausse des tarifs autoroutiers prévue au 1er février figurait "dans la convention de l'arbitrage" signée en avril.

Le niveau de l'augmentation des tarifs des autoroutes au 1er février, qui sera d'un peu plus de 1%, "était dans la convention de l'arbitrage", a admis la ministre.
"Ce que je leur demande c'est d'investir, de donner les 100 millions d'euros de travaux pour les routes et les 3 milliards du plan de relance" autoroutier, qui prévoit 3,2 milliards d'euros d'investissements des sociétés d'autoroutes en contrepartie d'un allongement de la durée de leurs concessions, a-t-elle ajouté.
En décembre, alors que le pourcentage de hausse présenté par les services de l’État au comité des usagers des autoroutes avait été dévoilé par Les Échos, Ségolène Royal avait "exclu" une hausse supérieure à l'inflation.

Un contrat entre l'Etat les concessionnaires d'autoroutes

Selon elle, en effet, "l'engagement qui avait été pris, était de ne pas dépasser l'inflation et même d'être en dessous de l'inflation compte tenu du pactole que les compagnies autoroutières avaient déjà accumulées par le passé".
Le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert avait déclaré de son côté que les tarifs autoroutiers ne relevaient pas d'une "décision budgétaire" ni d'une "décision législative" mais de "l'application du contrat" entre l'Etat et les concessionnaires autoroutiers.
Dans le cadre de l'accord signé le 9 avril 2015 entre le gouvernement et les sociétés d'autoroutes, et qui avait clos un feuilleton de plusieurs mois, 100 millions d'euros doivent être versés à un fonds d'infrastructures géré par la Caisse des dépôts.

Une hausse des tarifs supérieure à 1 %

Après un gel en 2015, les sociétés concessionnaires des autoroutes françaises prévoient une augmentation moyenne de leurs tarifs "un peu supérieure à 1% au premier février 2016", prenant en compte l'inflation, minime en 2015, mais aussi les dispositions prévues par le plan de relance autoroutier.
La majeure partie de cette hausse vient compenser la hausse de la redevance domaniale, le "loyer" payé par les entreprises à l'Etat pour l'occupation du domaine public, et versée à l'Agence de financement des infrastructures de transport en France (Afitf).
dark_green67
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2957
Enregistré le: Mer 19 Mar 2008 17:18
Localisation: Cyclades

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar basco - landais » Mar 26 Jan 2016 23:33

AFP 26-01-2016 a écrit:
Hausse des tarifs autoroutiers de 1,12% au 1er février

Après des polémiques en série et un gel en 2015, les tarifs autoroutiers augmenteront de 1,12% en moyenne au 1er février, dans la logique des accords entre l'Etat et les sociétés concessionnaires.

Cette hausse s'explique en majorité par l'augmentation de la redevance domaniale, le "loyer" payé par les entreprises concessionnaires d'autoroutes (SCA) à l'Etat pour l'occupation du domaine public, ont souligné mardi l'association 40 Millions d'automobilistes et une source proche du dossier.

Selon Pierre Chasseray, délégué général de l'association, ce pourcentage de hausse, fruit d'un accord entre l'Etat et les SCA, a été annoncé au Comité des usagers du réseau routier national dont il est membre.

"Ce que je trouve totalement inacceptable, c'est que finalement on a eu une impression de bras de fer entre l'Etat et les sociétés d'autoroutes l'année dernière, qui s'était conclu par le gel des tarifs des péages", a déclaré M. Chasseray à l'AFP.

"On avait la sensation que la ministre [de l'Ecologie Ségolène] Royal tenait ses engagements de gels de tarifs et au final on se rend bien compte que c'est du vent", s'est-il indigné, promettant de relancer une pétition de son association contre ces hausses.

"On paye le gel de l'année passée, et on paie aussi la hausse de la taxe domaniale, l'Etat a augmenté le loyer des sociétés d'autoroutes, les sociétés d'autoroutes ont tout répercuté sur les automobilistes", a encore indiqué M. Chasseray.

Une source proche du dossier a confirmé la hausse de 1,12% et souligné qu'elle était "strictement conforme" à l'accord global signé entre l'Etat et les SCA en avril 2015, notamment un plan de relance autoroutier de 3,2 milliards d'euros, en échange d'un allongement moyen de deux ans de la durée des concessions, qui expirent pour la plupart au début des années 2030.

- Crise en 2014-2015 -

De même source, cet accord comprenait "une trajectoire tarifaire pour les huit années à venir qui incluait la compensation de la hausse de la redevance domaniale", versée à l'Agence de financement des infrastructures de transport en France (Afitf).

Les SCA contribuent à hauteur de 900 millions d'euros au budget annuel de cette agence, a-t-elle fait valoir.

Il avait de fait été convenu d'un rattrapage lissé sur plusieurs années du gel des tarifs imposé en 2015. Les hausses diffèreront selon les réseaux, gérés par des sociétés émanant pour la plus part de grands groupes de bâtiments ou de travaux publics.

En décembre, alors que le pourcentage de hausse présenté par les services de l'Etat au comité des usagers avait été dévoilé par Les Echos, Ségolène Royal avait "exclu" une hausse supérieure à l'inflation, avant de convenir, début janvier, que cette hausse figurait bien "dans la convention de l'arbitrage" d'avril.

Le bras de fer entre l'Etat et les concessionnaires avait été engagé à l'automne 2014, après un rapport de l'Autorité de la concurrence qui faisait état d'une situation de "rente" pour ces sociétés depuis la privatisation de 2006. Les SCA affirmaient que leur rentabilité ne devait pas être calculée sur une année, mais sur toute la durée de la concession.

Au plus fort de la crise, une résiliation pure et simple des contrats de concession avait été évoquée par une partie de la représentation nationale dont Mme Royal, mais cette piste n'avait pas été suivie par le gouvernement.


l'infographie publiée par Sud Ouest
http://www.sudouest.fr/images/2016/01/26/2254703_680_va-hausses-tarifs-autoroutes-01_800x743p.jpg?v=1
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9029
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar Estate45 » Mer 27 Jan 2016 16:59

Mr Chasseray m'amuse en jouant les indignés. Cette hausse était prévisible et connue depuis des mois. S'il veut pousser un coup de g..., c'était avant qu'il fallait le faire, pas maintenant.
Avatar de l’utilisateur
Estate45
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 352
Enregistré le: Sam 01 Fév 2014 14:25
Localisation: Montargis, Béarn

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar G.E. » Mer 27 Jan 2016 17:14

Et pour lier le tout, l'augmentation des péages servira notamment à financer (via la ponction sur les sociétés concessionnaires) l'entretien des routes nationales. cf; le fil du forum : viewtopic.php?f=19&t=93912&p=268436
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19832
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar Alexandre » Dim 31 Jan 2016 16:10

Arrétés concernant l'augmentation des tarifs de péage :

Pas d'augmentation pour les ponts de Normandie et de Tancarville, ainsi que pour ATMB.

:arrow: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... 0031940875

Pour Atlandes :

:arrow: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... 0031940875

Pour le Viaduc de Millau :

:arrow: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... 0031940875

Pour le groupe SANEF :

:arrow: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... 0031940875

Pour Cofiroute :

:arrow: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... 0031940875
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12020
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar basco - landais » Dim 31 Jan 2016 17:02

Alexandre a écrit:...Pour Atlandes :
:arrow: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... 0031940875

Et allez Hop là boum, de la soi-disant augmentation moyenne à environ 1.12% moyen, on en arrive à 2.77% soit plus du double :evil:

Le coup d'arrondir au 10 centimes supérieur est imparable !!!

Quant à ASF A63, je vous dirai demain, mais c'est aussi courant chez eux

N'allez pas me rétorquer que les machines ne savent pas faire quand on pratique les péages au Pays Basque espagnol qui, eux, travaillent au centime, tant au panier, qu'en CB ou telepéage :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9029
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar Alexandre » Dim 31 Jan 2016 20:27

La concession d'Atlandes, comme les concessions les plus récentes, voient leurs péages revalorisées en fonction d'un index TP (le 09 me semble-t-il, à confirmer), et non sur l'inflation. Après, Atlandes n'a jamais augmenté ses tarifs depuis la mise en service définitive de l'A63.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12020
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar hh35 » Mer 03 Fév 2016 01:28

Samib a écrit:Et puis dans l'idée de cocodidou il y aurait un obstacle difficile à contourner, c'est qu'il sera difficile de mettre des barrières ou autres systèmes de contrôle partout pour les autoroutes urbaines actuellement gratuites. A moins de passer à du tout virtuel mais alors les utilisateurs occasionnels seraient obligés de s'équiper


Je ne vois même pas en quoi ça peut faire le début de l'objet d'un débat aujourd'hui, le péage urbain de Londres fonctionne sur une reconnaissance des plaques minéralogiques, tout comme le système de radar automatique et cela marche terriblement bien. On peut l'appliquer dès aujourd'hui aux réseaux concédés et non concédés en installant des portiques/caméra à chaque entrée, bien vite rentabilisés par le paiement de son petit écot. Si ça peut permettre d'entretenir dignement les réseaux DIR et de terminer enfin les travaux nécessaires au dégoulottage des points noirs bien connus, je signe direct.
Pour les occasionnels européens, on fait de la pédagogie à la frontière en expliquant qu'il ne faut pas oublier de s'acquitter de son dû, qui se ferait sur une bête plateforme de paiement par internet puis envoi au domicile (avec majoration) pour les étourdis, comme cela existe déjà pour les amendes ! (et j'en ai fait les frais, en Belgique comme en Suisse, ça marche hélas très bien !)
On peut déjà se passer des barrières de péage et de tous ces bidules de télépéage, c'est obsolète, fini. Ca peut même faire quelques ha de terrain agricole regagnés sur les grosses emprises de péages et quelques tonnes de CO2 évitées lors des grandes transhumances estivales...
Enfin, je sais pas, cette solution est peut être trop simple, on préfère peut être garder l'image d'Epinal du guichetier qui rend la monnaie au péage ?

EDIT : et en prime l'état peut récolter une masse de données extrêmement utile sur le déplacement des véhicules sur son réseau (entrée à une heure t à un endroit x - sortie à une heure t' à un endroit y), bien plus efficace que de la boucle de comptage, à condition bien sur de savoir exploiter tout cela.
Modifié en dernier par hh35 le Mer 03 Fév 2016 01:35, modifié 1 fois.
hh35
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1275
Enregistré le: Mer 04 Avr 2007 21:41
Localisation: N351xN350

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar hh35 » Mer 03 Fév 2016 01:31

basco - landais a écrit:
Alexandre a écrit:...Pour Atlandes :
:arrow: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... 0031940875

Et allez Hop là boum, de la soi-disant augmentation moyenne à environ 1.12% moyen, on en arrive à 2.77% soit plus du double :evil:

Le coup d'arrondir au 10 centimes supérieur est imparable !!!

Quant à ASF A63, je vous dirai demain, mais c'est aussi courant chez eux

N'allez pas me rétorquer que les machines ne savent pas faire quand on pratique les péages au Pays Basque espagnol qui, eux, travaillent au centime, tant au panier, qu'en CB ou telepéage :mrgreen:


Pour rappel : inflation nulle cette année, et pétrole en très nette baisse (bon les enrobés et le gasoil des camionettes d'entretien ne sont pas les premiers postes de coût des concessionnaires, mais quand même). Mais bon si on se sert de ça pour aller combler les lacunes de l'état..
hh35
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1275
Enregistré le: Mer 04 Avr 2007 21:41
Localisation: N351xN350

Re: [ Péage ] Le sujet officiel

Messagepar basco - landais » Mer 03 Fév 2016 08:45

Alexandre a écrit:La concession d'Atlandes, comme les concessions les plus récentes, voient leurs péages revalorisées en fonction d'un index TP (le 09 me semble-t-il, à confirmer), et non sur l'inflation. Après, Atlandes n'a jamais augmenté ses tarifs depuis la mise en service définitive de l'A63.


la formule de révision a été transmise dans le sujet dédié pat lotaki
M.E.S. : novembre 2013 alors que le péage avait été effectif en juin 2013 alors que cet axe était encore en travaux :roll:

Quant à A63 ASF, alors que les tarifs ont été officialisés le 21/01, aucune indication visible, les anciens tarifs ayant été occultés sur les panneaux aux péages ...
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9029
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Péages et concessions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité