Plan de relance autoroutier

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Alexandre » Mar 20 Sep 2016 18:05

G.E. a écrit:Autre carte :

Image


Dommage, on ne la voit pas, car wikisara est cité (merci au Baron :wink: )
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12018
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Alexandre » Mer 21 Sep 2016 09:30

En Occitanie, 2 autres projets sont prioritaire pour la région, qui souhaiterait qu'ils soient financés par ASF dans le cadre d'un adossement :

:arrow: Le contournement ouest de Montpellier
:arrow: Le contournement ouest de Nîmes

France 3 Occitanie a écrit:Les projets autoroutiers de Carole Delga

La Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée propose au Secrétaire d'Etat chargé des transports la création d'un nouvel échangeur sur le périphérique toulousain entre les sorties Lasbordes et Montaudran.

Avant les annonces faites ce week-end par le secrétaire d'Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, concernant le nouveau Plan de relance autoroutier, Carole Delga, présidente de Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, avait adressé un courrier à Alain Vidalies pour lui présenter les projets régionaux les plus pertinents.

A Toulouse, un échangeur supplémentaire sur le périphérique Est

« La création des ZAC Malepère et Montaudran Aérospace, explique Carole Delga dans son courrier, ainsi que la mise en service prochaine de la polyclinique CAPIO Croix-du-Sud aux abords du périphérique Est, concédé aux ASF, risquent fortement de congestionner un secteur routier déjà emprunté par les nombreux riverains de ce secteur en plein essor démographique."

La Présidente propose donc d'aménager un échangeur supplémentaire entre l'échangeur 17 Lasbordes et l'échangeur 18 Montaudran.
"Couplé à des aménagements urbains cohérents, notamment en termes de transports en commun, ce dernier devrait permettre d'améliorer sensiblement les déplacements quotidiens des habitants de l'est toulousains et irriguer de manière efficace ce nouveau pôle économique ", indique Carole Delga dans son courrier.

Trois projets à Montpellier

Concernant l'agglomération de Montpellier, la présidente de Région défend plusieurs projets d'aménagement : la déviation de la RN 113 à l'Est de Baillargues / Saint-Brès et le Contournement Ouest de Montpellier. Le contournement Ouest de Nîmes en 2x2 voies est également un projet prioritaire pour la Région.

La quadrature du cercle de Carole Delga

Carole Delga conclut : « Compte-tenu du caractère concret, urgent et essentiel à ces quatre infrastructures, il semble judicieux d'envisager toutes les solutions possibles pour asseoir le financement de ces projets sans grever davantage les budgets de l'Etat et des collectivités locales ».
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12018
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Thomas » Mer 21 Sep 2016 09:58

Alexandre a écrit:
G.E. a écrit:Autre carte :

Image


Dommage, on ne la voit pas, car wikisara est cité (merci au Baron :wink: )


Ouais, autant faire un peu de pub... :)
Sinon, voici les images :
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Thomas
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1104
Enregistré le: Mer 26 Mar 2003 01:30

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Elipsos » Dim 09 Oct 2016 09:30

Alexandre a écrit:Oui, l'A641 deviendrait gratuite dans ce cas.

Pour être précis, l'A641 est déjà gratuite pour les usagers de l'A64.

Si ses deux demi-échangeurs sont complétés, il sera alors possible de l'emprunter sans prendre l'A64, ce qui n'est pas possible aujourd'hui, même en payant.

Incroyable que les 3612 habitants de Peyrehorade suffisent à obtenir l'investissement dans deux demi-échangeurs pour réaliser ainsi un contournement autoroutier (et gratuit en plus) ! Hormis que la profession du maire est "conducteur de travaux" ;-), il y a quelqu'un d'influent dans cette commune?
Elipsos
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 70
Enregistré le: Dim 01 Jan 2012 21:47

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Samib » Dim 09 Oct 2016 15:22

L'A641 ne peux être empruntée que par l'A64, en payant, donc elle n'est pas gratuite, son kilométrage doit être "facturé" au péage de l'échangeur avec A64. Et le tarif ne sera surement pas diminué, donc en fait ça ne deviendra pas gratuit pour tout le monde, mais simplement pour les usagers locaux.

Quand à la justification de ces travaux, pour le diffuseur avec D19 au sud ça se comprend, ça évitera de traverser Peyrehorade pour les gens du sud remontant vers Dax et Saint Vincent.
Par contre le diffuseur au nord c'est un peu n'importe quoi, moins de monde concerné et surtout le RP n'est pas loin même si ça emprunte une rue. Ou alors il faut en profiter pour le faire sauter ce RP.
Samib
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3017
Enregistré le: Lun 19 Nov 2007 18:47

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Elipsos » Dim 09 Oct 2016 17:27

Samib a écrit:L'A641 ne peux être empruntée que par l'A64, en payant, donc elle n'est pas gratuite, son kilométrage doit être "facturé" au péage de l'échangeur avec A64.

En venant de l'A64, on paye la même chose que l'on sorte au demi-échangeur D19 (c'est-à-dire sans avoir utilisé l'A641), ou que l'on sorte au demi-échangeur D817 (c'est-à-dire en ayant utilisé l'A641).

Emprunter l'A641 est donc gratuit.

Evidemment que si les coûts de l'A641 sont supportés par ASF, ces coûts sont bien intégrés quelque part dans les péages (et pas nécessairement uniquement dans les montants de péage de la barrière de Peyrehorade).

C'est comme quand tu appelles un numéro commençant par 0 800 : ça a bien sûr un coût pour l'entreprise que tu contactes, et ce coût est intégré dans le prix des produits ou services vendus par l'entreprise, mais cela s'appelle quand même un numéro gratuit.


Samib a écrit:Quand à la justification de ces travaux, pour le diffuseur avec D19 au sud ça se comprend, ça évitera de traverser Peyrehorade pour les gens du sud remontant vers Dax et Saint Vincent.

Oui mais des villages de 3500 habitants subissant le même trafic de transit et dont on pourrait réduire les nuisances de ce trafic en y investissant le même montant, il y en a des douzaines en France (tous ceux où une route permet/permettrait de contourner, mais mal relié à l'axe traversant), donc la question demeure, pourquoi Peyrehorade plutôt qu'un autre...
Modifié en dernier par Elipsos le Dim 09 Oct 2016 21:31, modifié 1 fois.
Elipsos
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 70
Enregistré le: Dim 01 Jan 2012 21:47

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Samib » Dim 09 Oct 2016 19:48

En venant de l'A64, on paye la même chose que l'on sorte au demi-échangeur D19 (c'est-à-dire sans avoir utilisé l'A641), ou que l'on sorte au demi-échangeur D817

C'est ce qu'on appelle un péage ouvert, tu payes un forfait quel que soit la distance, donc en fait selon moi l'A641 est payant puisqu'il ne peux pas être utilisé sans payer, mais c'est si tu sors à la D19 que tu te fais en quelque sorte avoir. Pour prendre un autre exemple c'est comme quand tu viens d'A10 ou A11 à Saint Arnoult, tu payes le même prix que tu sortes à Dourdan ou que tu ailles à Paris, pourtant si tu entres à Dourdan vers Paris ce n'est pas gratuit.
Et en voyant les choses dans l'autre sens, si tu viens du Nord et que tu dépasses le rond-point tu ne peux plus sortir sans payer, tu es donc bien sur un axe payant
Mais bon on joue un peu sur la formulation on ne va pas se battre.

des villages de 3500 habitants subissant le même trafic de transit et dont on pourrait réduire les nuisances de ce trafic en y investissant le même montant, il y en a des douzaines en France

Je ne sais pas, il y en a peut être d'autre, mais il y a aussi d'autres travaux dans ce plan de relance, et puis la situation me semble quand même pas si commune, dans sa configuration actuelle l'A641 est limitée dans son utilité, ça y ajoutera du trafic et ça fluidifiera Peyrehorade (qui au passage est plus qu'un village selon moi) mais aussi du même coup ça ajoute une traversée du gave
Samib
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3017
Enregistré le: Lun 19 Nov 2007 18:47

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Elipsos » Dim 09 Oct 2016 20:13

Samib a écrit:Par contre le diffuseur au nord c'est un peu n'importe quoi, moins de monde concerné et surtout le RP n'est pas loin même si ça emprunte une rue.

Oui, le coût et la consommation foncière d'un demi-échangeur uniquement pour faire économiser 100 m aux gens allant de Peyrehorade-bourg vers Dax et leur éviter qu'ils passent devant une vingtaine de maisons (non collées à la route), c'est quand même surprenant.
Elipsos
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 70
Enregistré le: Dim 01 Jan 2012 21:47

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Guillaume » Lun 12 Déc 2016 00:43

Nouvel échangeur de Laval-Est
On parle de 4ème échangeur, alors qu'il n'y en a que 2 qui desservent directement Laval
le 3ème doit être celui de La Gravelle

http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/laval-53000/agglomeration-un-4e-echangeur-pour-desservir-le-parc-d-argentre-4666009

Ouest France a écrit:
Agglomération. Un 4e échangeur pour desservir le parc d’Argentré
Modifié le 08/12/2016 à 16:31 | Publié le 08/12/2016 à 16:31

Une réserve foncière de 160 hectares a été constituée, zone de la Carrie, entre Argentré et Bonchamp-lès-Laval. | Jean-Francois Vallée

Un quatrième échangeur sera construit dans l’agglomération lavalloise sur le trajet de l'A81. Le conseil départemental financera la moitié de 8 millions nécessaires. Cet aménagement permettra de relier le parc économique d’Argentré à l’autoroute.

L’État et Cofiroute, filiale de Vinci gestionnaire de l’autoroute A81, ont validé le projet. Un quatrième échangeur sera aménagé dans l’agglomération lavalloise, au niveau de la nouvelle aire de repos La Mayenne. Profitant de la nouvelle configuration des lieux, cette nouvelle bretelle d’accès permettra de connecter le Parc de développement économique Laval Mayenne à l’autoroute.

Le département de la Mayenne et Laval agglomération financeront chacun la moitié 8 millions d’euros nécessaires pour réaliser les travaux. Contraint par la loi NOTRe, qui confère la compétence économique aux Régions, le Département a pris la décision aujourd'hui de se retirer du syndicat mixe chargé de l’aménagement de ce parc économique. Une réserve foncière de 160 haectares a été constituée depuis le lancement du projet, en 2006.

Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2041
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Alexandre » Ven 06 Jan 2017 10:28

Le Conseil d'Etat valide l'intégralité des décrets relatifs au premier PRA.

:arrow: https://www.legifrance.gouv.fr/affichJu ... 0033685115
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12018
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Alexandre » Jeu 26 Jan 2017 10:01

Les groupes APRR et Sanef ont signé hier le second plan de relance autoroutier. Un plan visiblement moins ambitieux qu’initialement prévu, les investissements cumulés des deux groupes s'élevant à 350 millions d'€. Les négociations avec Vinci Autoroutes sont, quant à elle, toujours en cours.

Les Echos a écrit:APRR et Sanef ont signé avec l'Etat le nouveau plan de relance autoroutier

La concrétisation du nouveau plan d'investissement dans le réseau autoroutier, dont François Hollande avait annoncé le principe l'été dernier, progresse à grands pas. Selon nos informations, deux des trois grands groupes concessionnaires, Sanef et APRR (groupe Eiffage), ont signé mercredi après-midi au ministère des Transports les accords les concernant. Les négociations avec le troisième et plus grand opérateur, Vinci, n'ont à ce stade pas abouti et se poursuivent, selon une source proche du dossier. Contactés par « Les Echos », les concessionnaires et l'exécutif n'ont pas souhaité faire de commentaire. D'après les données communiquées par le secrétaire d'Etat Alain Vidalies en septembre dernier, ce nouveau plan devait permettre d'engager 1 milliard d'euros de travaux sur une cinquantaine de chantiers, dont une trentaine d'opérations routières, comme la construction d'échangeurs afin de fluidifier le trafic sur certains points clefs du réseau.

A l'origine, les opérateurs avaient présenté une liste bien plus ambitieuse, proches à eux trois de 10 milliards d'euros, mais une majorité des projets « n'étaient pas assez mûrs », selon Alain Vidalies. In fine, l'administration semble avoir été encore plus sélective, car les projets couverts par les accords signés cet après-midi ne représenteraient qu'à peine plus de 350 millions. Le total du milliard ne sera donc pas atteint, sauf surprise.

Une part du financement du plan doit être assurée par les collectivités locales concernées, et le reste par les usagers, par le biais d'augmentations supplémentaires des péages compris entre 0,3 et 0,4 point par an selon les réseaux, sur les années 2018, 2019 et 2020.

Le choix de ce mode de financement permet d'éviter que Bruxelles puisse retoquer une partie des opérations envisagées, ce qui avait été le cas lors du précédent plan de relance autoroutier, qui avait créé la polémique car négocié en contrepartie d'une hausse de la durée des concessions.


:arrow: http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... qvBT1D4.99
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12018
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Alexandre » Jeu 26 Jan 2017 23:56

Ce sera 800 millions d'€ pour ce deuxième plan de relance. Au programme : 32 nouveaux échangeurs/diffuseurs, 25 aires de covoiturage et des chantiers environnementaux.

:arrow: http://www.lemoniteur.fr/article/c-est- ... r-34135405
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12018
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Alexandre » Ven 27 Jan 2017 00:04

Et la liste des opérations de ce plan.

:arrow: http://www.developpement-durable.gouv.f ... 17-1-2.pdf
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12018
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar G.E. » Sam 28 Jan 2017 09:44

Finalement, les projets de Vinci sont bien présents. Tout ce qui était déjà dans les tuyaux est passé, ou presque.

Pour une définition de l'item "Dossier de demande de principe (DDP)", voir ici : http://www.bulletin-officiel.developpem ... 210041.htm

Les chantiers concernés sont soit des barreaux neufs (autour de Montpellier), soit des investissements lourds (Valence et Nice) non nécessaires au strict fonctionnement de l'axe prinicipal. On peut dans ce cas regretter que le grand contournement de Nîmes n'y soit pas, mais il est à un stade trop peu avancé sans doute.

Ces projets sont encore à définir et ils feront sans doute l'objet d'une avenant, avec peut-être une demande à l'UE. Pour le contournement de Baillargues qui est le plus urgent, cela laisse entrevoir un report du projet car le projet n'est pas financé intégralement au CPER. :cry:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19830
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Alexandre » Sam 28 Jan 2017 16:33

Il est évoqué uniquement les raccordements au reseau concedé. Tu penses que cela couvre également les tronçons neufs ?

Bref, ce seront des opérations qui seront en travaux dans le PRA 3 ou dans le prochain contrat de plan.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12018
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar G.E. » Sam 28 Jan 2017 16:56

Les échangeurs de Baillargues et du Contournement Ouest de Montpellier peuvent se raccorder plus ou moins loin à la voirie nationale.

- Le cas de Baillargues est flou : s'agit-il d'une antenne autoroutière vers Lunel-Vieil ou d'un échangeur classique avec giratoires (et leurs conséquences néfastes pour l'écoulement du trafic) ?
- Pour le COM, il s'agit d'une voie express ou d'une autoroute (la DREAL reste floue) avec des échangeurs intermédiaires.

La concession de ces deux branchements peut donc être totale ou partielle, avec ou sans cofinancement public. J'imagine que cela va être discuté et que c'est le but de ces dossiers. Le raccordement de Baillargues est déjà cofinancé par les collectivités locales (CPER) tandis que le COM n'est financé qu'au stade des études et son coût de réalisation (> 150 M€) pose un problème important.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19830
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Alexandre » Dim 29 Jan 2017 16:28

Et la region Occitanie souhaite son adossement à la concession d'ASF !
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12018
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar tanaka59 » Lun 10 Avr 2017 12:57

http://www.leparisien.fr/economie/circu ... 841209.php

Circulation : vers des gros travaux sur les autoroutes en Ile-de-France ?

La Sanef, qui gère cinq des sept autoroutes qui arrivent sur Paris, se dit prête à investir 4 milliards d'euros, en grande partie en Ile-de-France sur les axes qui relient les autoroutes au périphérique parisien.

Améliorer la circulation entre Paris et l'aéroport Charles-de-Gaulle sur l'autoroute A1, refaire la chaussée sur l'A13 dans la forêt de Marly, créer un contournement de la région par l'est de Roissy ou une nouvelle liaison entre l'A 16 et Paris... Face à la dégradation des chaussées ou encore à la congestion du trafic dans les portions de routes qui relient le périphérique parisien aux autoroutes, la Sanef (Société des autoroutes du nord et de l'est de la France), qui exploite cinq des sept autoroutes qui arrivent sur Paris, envisage un nouveau plan d'investissements de 4 milliards d'euros.

Des routes dégradées

Pour Francisco Reynes, le patron d'Albertis, l'actionnaire majoritaire de la Sanef (90%), ce plan se concentre essentiellement en Ile-de-France. «Comme l'avait demandé François Hollande en juillet dernier, nous avons identifié les besoins d'investissement potentiels sur notre réseau ou à proximité de celui-ci», explique-t-il dans les «Echos» en ajoutant: «Les automobilistes le constatent tous les jours, les portions d'autoroutes publiques qui relient le périphérique parisien à notre réseau sont de plus en plus congestionnées, certaines sections ont besoin d'être rénovées... Nous pourrions répondre à ces besoins en les reprenant dans notre réseau. Les solutions sur lesquelles nous travaillons permettraient, par exemple, d'améliorer la circulation entre Paris et l'aéroport-Charles-de-Gaulle, sur l'autoroute A1, une desserte très importante pour l'attractivité du pays. Nous sommes prêts à consentir les investissements nécessaires, en échange d'une contrepartie raisonnable.»

Cette proposition intervient alors qu'un plan de 800 millions d'euros a été signé en janvier entre l'Etat et les trois principaux concessionnaires (Vinci, APRR,Sanef) pour la réalisation de 32 opérations d'aménagement ou de réaménagement d'échangeurs, ainsi qu'une vingtaine de constructions d'aires de stationnement dédiées au covoiturage ou d'opérations d'aménagement du milieu naturel. Pour la Sanef, les investissements seront d'environ 150 millions d'euros.

Un allongement de la durée des concessions

En contrepartie, outre le financement des collectivités, les sociétés d'autoroutes ont obtenu une revalorisation des tarifs des péages de 0,1 % à 0,4 % par an de 2019 à 2021. Des hausses qui viendront s'ajouter à celles déjà accordées pour compenser le gel des tarifs intervenu en 2015, soit 0,25 % par an en moyenne de 2019 à 2023. Une facture lourde à payer pour les automobilistes...

L'idée de Francisco Reynes serait, comme le pour plan de relance autoroutier de 2015, d'obtenir un allongement de la durée des concessions. «C'est la forme qui nous paraît la plus préférable. Pour les salariés, qui voient prolonger la durée de vie de leurs entreprises. Pour les clients, qui bénéficient plus longtemps d'un service de qualité, sans voir les tarifs augmenter. Ainsi que pour les actionnaires, qui gagnent en visibilité pour continuer à investir», ajoute-t-il dans les «Echos».

Le hic, c'est que la Commission européenne, qui doit donner son feu vert, est très réticente à ce type d'opération qui vise à retarder la mise en concurrence et pourrait retoquer ce projet.
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1654
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar G.E. » Lun 10 Avr 2017 13:04

Le nouveau plan de relance ne pourrait voir le jour qu'après l'élection mais on voit bien la volonté de placer quelques pions. Surtout que les candidats n'ont pas envie d'investir plus que ça sur le réseau routier... :(

tanaka59 a écrit:C'est la forme qui nous paraît la plus préférable.


La Sanef a pas mal à y gagner en effet. :lol:

tanaka59 a écrit:Pour les salariés, qui voient prolonger la durée de vie de leurs entreprises.


Un nouveau concessionnaire reprendrait les salariés, donc cet argument ne tient pas.

tanaka59 a écrit:Pour les clients, qui bénéficient plus longtemps d'un service de qualité, sans voir les tarifs augmenter.


:lol:

tanaka59 a écrit:Ainsi que pour les actionnaires, qui gagnent en visibilité pour continuer à investir», ajoute-t-il dans les «Echos».


Surtout quand l'affaire est bien rentable.

tanaka59 a écrit:Le hic, c'est que la Commission européenne, qui doit donner son feu vert, est très réticente à ce type d'opération qui vise à retarder la mise en concurrence et pourrait retoquer ce projet.


Elle pourrait à tout le moins l'amender fortement.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19830
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar François » Lun 10 Avr 2017 13:37

G.E. a écrit:
tanaka59 a écrit:Pour les salariés, qui voient prolonger la durée de vie de leurs entreprises.

Un nouveau concessionnaire reprendrait les salariés, donc cet argument ne tient pas.

Je ne pense pas qu'on puisse obliger une entreprise à embaucher une liste de personnes définies.
C'est la liberté du chef d'entreprise, et à quoi servirait de changer de concessionnaire si c'est pour refaire la même chose moins cher.
De plus quand il remet son offre, il lui est impossible d'évaluer le coût d'un personnel imposé.
Exemple : changement du concessionnaire vélib qui refuse d'embaucher les salariés de Decaux.
François
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 91
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008 06:18
Localisation: VARENGUEBEC

PrécédenteSuivante

Retourner vers Péages et concessions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités