Plan de relance autoroutier

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar fandezoran » Lun 10 Avr 2017 15:43

Pourtant c'est ce qui se passe à chaque changement d'opérateur de transport public dans une agglomération, l'opérateur est tenu de reprendre l'ensemble du personnel (hors cadres dirigeants) aux mêmes conditions sociales.
fandezoran
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 326
Enregistré le: Ven 22 Fév 2008 10:28
Localisation: Tout au bout de la N13

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar François » Lun 10 Avr 2017 15:55

fandezoran a écrit:Pourtant c'est ce qui se passe à chaque changement d'opérateur de transport public dans une agglomération, l'opérateur est tenu de reprendre l'ensemble du personnel (hors cadres dirigeants) aux mêmes conditions sociales.

Je veux bien te croire, mais alors pourquoi tient-on absolument à changer d'opérateur?
Si le personnel ne lui convient pas, il devra les virer un peu plus tard?
Je suppose qu'il doit aussi reprendre le matos, les bus, les distributeurs de tickets, etc…
Alors, on change seulement le dirlo, on fait un tit rabais et c'est bon?
François
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 91
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008 06:18
Localisation: VARENGUEBEC

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Estate45 » Lun 10 Avr 2017 18:50

C'est une situation que j'ai connu dans le privé, il y a 5 ans et demi. J'imagine qu'il doit en être de même dans le public ?
Lorsqu'une entreprise rachète une société, elle est tenue de reprendre le personnel qui est vendu avec les "murs". Libre à elle ensuite de former ce personnel à une nouvelle activité ou une nouvelle méthode de travail. Ou bien de le licencier. Dans mon cas, nous avons été formés et certains ont même bénéficié d'avancement. D'autres qui ne souhaitaient poursuivre ont préféré démissionner.
[Fin du HS]
Avatar de l’utilisateur
Estate45
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 355
Enregistré le: Sam 01 Fév 2014 14:25
Localisation: Montargis, Béarn

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar tanaka59 » Lun 10 Avr 2017 20:50

Nous sommes dans une situation ubuesque ! Le réseau routier est dans un état désastreux. Pour une fois que quelqu'un veux bien se charger de la patate chaude on vient ajouter une couche de bureaucratie et mettre des bâtons dans les roues .

Des pays comme l’Espagne , le Portugal , la Grèce , l'Italie , la Roumanie ... peuvent avoir des € à gogos pour leur réseaux autoroutiers . Pour une fois La France doit dire "merde" à Bruxelles.

L'UE qui est hébergée à Bruxelles ferait bien de balayer devant sa porte en regardant la qualité du réseau autoroutier du pays qui l'héberge (dixit la Belgique ... ) . Je pense que ceux ci seraient les premiers à supplier que des sociétés privés viennent leurs faire des travaux .
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1689
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Alexandre » Lun 10 Avr 2017 21:19

Abertis' montant en puissance dans Sanef, le groupe montre les crocs désormais autant que VINCI et Eiffage. En tout cas, si Fillon ou Macron devient président, il y a fort à parier qu'un troisième plan de relance serait lancé, avec peut être plus d'ambition.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12057
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar François » Lun 10 Avr 2017 21:24

Estate45 a écrit:C'est une situation que j'ai connu dans le privé, il y a 5 ans et demi. J'imagine qu'il doit en être de même dans le public ?
Lorsqu'une entreprise rachète une société, elle est tenue de reprendre le personnel qui est vendu avec les "murs". Libre à elle ensuite de former ce personnel à une nouvelle activité ou une nouvelle méthode de travail. Ou bien de le licencier. Dans mon cas, nous avons été formés et certains ont même bénéficié d'avancement. D'autres qui ne souhaitaient poursuivre ont préféré démissionner.

Non Estate la situation n'est pas du tout la même.
Tu parles du cas où une société (privée) se fait racheter par une autre société (privée). Ca, c'est un grand classique que j'ai eu aussi à connaître. Il y a ceux qui partent avant, ceux qui restent et attendent de se faire virer avec des indemnités, et ceux qui s'intègrent.
Mais là, on parle d'un changement de concessionnaire, c'est à dire d'une société qui répond à une consultation et qui n'a rien à voir financièrement, ni juridiquement avec celle dont elle va prendre la place. Pas question de rachat ni du fonds, ni des murs.
Elle ne rachète rien, elle répond au même cahier des charges, mais prétend mieux y répondre. J'ai connu ça dans une grosse collectivité locale, et systématiquement tous les 3 ans, une consultation faisait en sorte qu'une société remplace l'autre. Elle reprenait, ou pas, le personnel, qui changeait ainsi de patron.
Je pense que le but de ces changements systématiques est plutôt d'éviter les situations de possibilité de corruption, quand les gens commencent à se connaître. C'est le seul intérêt que j'y vois. De l'extérieur, ça paraît un peu surréaliste.
François
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 91
Enregistré le: Mer 24 Sep 2008 06:18
Localisation: VARENGUEBEC

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Estate45 » Mar 11 Avr 2017 18:16

Merci François pour toutes ces infos que je ne connaissais pas.
Avatar de l’utilisateur
Estate45
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 355
Enregistré le: Sam 01 Fév 2014 14:25
Localisation: Montargis, Béarn

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Guillaume » Lun 15 Mai 2017 00:23

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/0212085442358-les-societes-dautoroute-veulent-un-nouveau-plan-de-relance-2086590.php

Les Echos a écrit:
Les sociétés d’autoroute veulent un nouveau plan de relance

Lionel Steinmann |Le 14/05 à 14:59|Mis à jour à 17:11 |

image: https://www.lesechos.fr/medias/2017/05/ ... 277795.jpg
Embouteillages departs vacances d'hiver l'Isle d'Abeau. Samedi classe noir Bison fute. autoroutes Area, circulation auto, trafic routier

Emmanuel Macron a activement participé aux négociations pour permettre le lancement du précédent plan en avril 2015.

Comme ils l'ont fait en 2012, les concessionnaires autoroutiers vont accueillir le nouvel exécutif en lui proposant un plan de relance autoroutier. Le mécanisme, rodé par Nicolas Sarkozy avec le « paquet vert » de 2010 (d'un montant de 1 milliard d'euros) puis par François Hollande en 2015 (pour 3,2 milliards), est désormais bien connu : les sociétés financent des travaux sur le réseau (ce qui crée des emplois), en échange d'une prolongation de la durée de leur concession.

« Beaucoup plus de pression »

Emmanuel Macron est d'autant plus familier de ce principe qu'il a contribué à sortir de l'ornière le plan de 2015, qui avait donné lieu à une crise politique majeure . En septembre 2014, alors que le gouvernement, après deux ans de négociations ardues avec les autoroutiers, attendait le feu vert de Bruxelles, l'Autorité de la concurrence avait jeté un pavé dans la mare en dénonçant la « rente » perçue par ces sociétés , rente que les plans de relance successifs ne feraient qu'accentuer. Dans la foulée, 152 députés avaient signé une lettre réclamant le rachat anticipé des concessions, et le gouvernement avait durci le ton. « Nous allons mettre beaucoup plus de pression sur les sociétés d'autoroutes », avait alors affirmé Emmanuel Macron, ajoutant même : « Nous ferons baisser les tarifs là où c'est possible ».

In fine, le premier engagement fut tenu (par la création d'une autorité de contrôle du secteur), pas le second. Le ministre de l'Economie, par l'intermédiaire de son directeur de cabinet, a pris une part active aux négociations avec les autoroutiers pour sortir de la crise. Et c'est d'ailleurs lui qui annonça en avril 2015, lors de l'assemblée générale de la Fédération nationale des travaux publics, la conclusion d'un accord qui permettait notamment le déblocage du plan de relance.

Négociateur exigeant mais fiable

Le nouveau président a laissé à ses interlocuteurs l'image d'un négociateur exigeant mais fiable, en tout cas moins versatile que Ségolène Royal, également impliquée dans ce dossier. Et ils comptent bien lui vanter les vertus d'un plan de relance supérieur au précédent : Sanef (Groupe Abertis) , le plus petit des trois concessionnaires français, propose à lui seul un potentiel de 4 milliards de travaux.

Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2067
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar lucienmathurin » Mar 20 Juin 2017 12:31

L'Arafer critique (apparemment sévèrement) le dernier plan d'investissements conclu sous Hollande :

http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html
lucienmathurin
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2339
Enregistré le: Lun 10 Sep 2007 10:12

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Alexandre » Mar 20 Juin 2017 15:03

L'article de l'Arafer

:arrow: http://www.arafer.fr/communiques/plan-d ... ialnetwork

On voit bien ici l'utilité de cet organisme. On verra si le gouvernement change les choses par rapport aux précédents, ou pas. C'est l'occasion ou jamais.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12057
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar G.E. » Mar 20 Juin 2017 16:13

Et le détail ici par concessionnaire : http://www.arafer.fr/les-autoroutes/les ... autoroutes

Si on résume, toutes les opérations déjà inscrites aux contrats de concession mais retardées (du type : échangeurs en seconde phase) devraient être financées sans compensation par le concessionnaire. Si ce point est validé, cela allègera la charge de certaines collectivités locales et pourrait induire des recours pour des opérations passées.

Et l'immense majorité des opérations nouvelles ne semblent pas justifiées pour assurer le bon fonctionnement de l'infra existante, ce qui pourrait condamner un financement par le client des autoroutes (via une hausse des péages), et reporter du même coup sur les collectivités demandant la réalisation des nouveaux échangeurs et autres aires de covoiturage.

Reste à savoir dans ces conditions quel est le pouvoir réel de l'ARAFER et son influence.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19956
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar lucienmathurin » Mar 20 Juin 2017 19:20

Si j'ai bien compris son avis n'est pas contraignant...
lucienmathurin
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2339
Enregistré le: Lun 10 Sep 2007 10:12

Re: Plan de relance autoroutier

Messagepar Guillaume » Ven 23 Juin 2017 21:10

A la lecture des documents, 2 points d'interêt pour l'A 4 :
- L'ARAFER valide le complément de l'échangeur de Coutrevoult sur l'A 4 sans citer le barreau prévu initialement à partir de l'échangeur completé
- Un nouvel échangeur à Bussy St Georges dit du Sycomore, est prévu au niveau des aires de services. il ne me semble pas intégré aux plans de relances autoroutiers. l'ARARFER discute la pertinence d'un échangeur complet et recommande un demi échangeur orienté vers Paris
Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2067
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

Précédente

Retourner vers Péages et concessions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité