Pont bi-poutre triangulé à  lancer

Pont bi-poutre triangulé à  lancer

Messagepar Christof697 » Mer 28 Nov 2007 20:34

Bonsoir à  tous,

Dans le cadre d'un projet, je dois concevoir la construction d'un pont mixte bi-poutre triangulé. La contrainte majeure est que la charpente ainsi que le hourdis doivent être préfabriqués et lancés.

Ce projet rentre dans le cadre d'une déconstruction-reconstruction.
Nous utilisons dons les appuis existants et n'avons aucune contrainte concernant la place derrière les culées.
Ainsi, le nouveau pont comptera 2 travées de 25m environ.

Ce type de pont étant plutôt rare, il y a plusieurs questions auxquelles je n'ai pas de réponse :

- quelle type de poutre treillis est le plus couramment utilisé pour ce type de structure ?
- comment réalise-t-on le devers transversal ? dans le hourdis BA ou dans le revêtement de chaussée ?


Par rapport au lançage :

- quelles est la différence entre un lançage par treuil, par translateur ou par vérin? dans quels cas privilégier telle ou telle solution ? quels sont les coûts de ces solutions ?

- quelles sont environ, les vitesses d'avancement des trois solutions citées ?

- comment procéder à  la mise en place de la charpente sur ses appuis définitifs (lorsqu'elle se trouve sur les chaises à  galets) ?

- où placer les chaises à  galets sur la pile et les culées (par rapport à  la mise en place sur appuis définitifs) ?

- est-il possible de lancer le hourdis après avoir mis en place la charpente ? si oui, comment traiter le problèmes des connecteurs sur les poutres qui empecheront le hourdis d'avancer sur celles-ci ?

- est-il préférable de lancer la structure complète, c'est-à -dire la charpente et le hourdis (éléments préfa non clavetés pour éviter tout risque de fissure lors du lançage) en même temps ?

- comment fonctionne un système "inox-teflon" ? reste-il en place après le lançage ?


Merci d'avance pour vos réponse
Merci également de me signaler tout document qui pourrait m'être utile


Christophe DOUL
Etudiant à  l'ESITC Metz
christof697@gmail.com
Christof697
Sentier
Sentier
 
Messages: 2
Enregistré le: Mar 27 Nov 2007 23:40

bipoutre triangulé

Messagepar BALSSA » Ven 30 Nov 2007 11:15

Bonjour,

Je viens de lire avec attention ton mail.
Concernant les poutres les plus utilisées, je n'ai pas d'avis, mais je pense d'après ce qu'il me reste de mes cours d'OA que chaque type de poutre/treillis est paramétré par rapport aux charges d'utilisation de la voie.
Pour le dévers transversal, il est habituellement réalisé au niveau du bétonnage surtout si la chaussée est en toit.
concernant le lançage, le treuil est le moins cher et sans doute le plus pratique, concernant le cout, je n'en ai pas sous les yeux.
Concernant la vitesse de mise en place, tu positionneras tes 2 travées en 1 journée avec un treuil.
La mise en place de la charpente se fait de la façon suivante:
Pour le glissement, des étaiement en camarteaux+plaques téflon sont positionnés sur tes appuis.
Une fois la charpente métallique en place sur ses 6 appuis, tu vérines cette dernière, descent un étage de camardeaux, repose de tablier, descend d'un étage tes vérins et recommance et ainsi de suite jusqu'à  ce que tu poses ton ouvrage sur ses appuis définitifs.
Pour la position de tes chaises à  galets ou canarteau et plaques de téflon, envoie moi un plan de tes piles.

Oui il est possible de lancer le hourdis. Ton hourdis sera réalisé avec une réservation au niveau de tes connecteurs. il va donc glisser sur tes poutres en enjambant tes connecteurs.Tu laisseras une réservation 40*40cm dans chacun de tes plots préfa du hourdis et une réservation diam10cm tous les 1m au droit de tes connecteurs.
une fois ton tablier en place, tu couleras par les 40*40 ton béton pour réaliser le clavage, des diam10 te permettront de vérifier que le béton se répartit bien et sera utilisé pour passer le vibreur.

Lancer le hourdis et la charpente ne me parait pas une bonne solution. Problème de poids, clavage des éléments de hourdis en tre eux et avec des poutres problématique. problème d'avant bec lors du lançage...

A quoi te sert ton sytème inox téflon? tes poutres sont en inox? :shock:
Si ceci sert au lançage, rien ne reste après ce dernier.

amicalement

PIT
Avatar de l’utilisateur
BALSSA
Sentier
Sentier
 
Messages: 21
Enregistré le: Ven 26 Jan 2007 11:20
Localisation: Ile de La Réunion

Messagepar jocderv » Ven 30 Nov 2007 11:21

Je confirme un point:

Le devers transversal n'est generalement pas réalisé par les couches de chaussées, qui ont normalement une épaisseur constante (sauf rattrapages ponctuels de défauts legers).

Il est donc réalisé par le hourdis béton (en face supérieure), ou meme par la structure métallique en cas de devers important, pour rattraper les différences de niveau en face inférieure du hourdis, afin de ne pas avoir de surépaisseur importante de béton ou de différence importante d'épaisseur transversalement.
jocderv
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 544
Enregistré le: Mar 19 Oct 2004 09:19
Localisation: Toulouse

Re: Pont bi-poutre triangulé à  lancer

Messagepar padawan53 » Ven 30 Nov 2007 19:00

Encore un autre projet de l'ESITC Metz ? :wink:
Je vais essayer de répondre à  quelques questions à  partir d'un exemple concret que j'ai étudié...
Christof697 a écrit:1- quelles est la différence entre un lançage par treuil, par translateur ou par vérin? dans quels cas privilégier telle ou telle solution ? quels sont les coûts de ces solutions ?

2- quelles sont environ, les vitesses d'avancement des trois solutions citées ?

3- comment procéder à  la mise en place de la charpente sur ses appuis définitifs (lorsqu'elle se trouve sur les chaises à  galets) ?

4- où placer les chaises à  galets sur la pile et les culées (par rapport à  la mise en place sur appuis définitifs) ?


La méthode de construction d'un pont va dépendre de ce qu'il y a au-dessous (ruelle, autoroute, voie ferré classique, LGV, fleuve ... ?).


1- le lançage par treuil est le moins cher et le plus facile à  mettre en oeuvre.

2- vitesse treuil : 4,5m/h en moyenne ; si bonnes conditions on peut monter jusqu'à  10m/h.

3- une fois la charpente en place, on vient soulever celle-ci, on enlève les chaises à  galets, on met les appuis définitifs, et on rabaisse la charpente.

4- A mon avis, sur les poutres longitudinales, au même endroit où seront les appuis définitifs.

J'espère que çà  t'a éclairé :wink:
Avatar de l’utilisateur
padawan53
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 728
Enregistré le: Jeu 28 Déc 2006 21:56
Localisation: A17 & N162

Messagepar Christof697 » Lun 03 Déc 2007 18:37

Merci à  tous pour vos réponses qui m'ont bien aidé.
L'ESITC est bien présente sur ce forum ces temps-ci ! :wink:

J'ai encore quelques difficultés :

Il est donc possible de lancer le hourdis sur mes poutres en enjambant les connecteurs "longitudinaux" mais comment résoudre le problème des connecteurs présents sur les pièces de ponts ?

-> BALSSA :
Selon toi, je dois laisser des réservations de 40*40cm dans mes plots préfa de hourdis mais dans ce cas quelles sont les dimensions des plots et la largeur de la semelle sup des poutres ?

Je n'ai malheureusement pas le plan précis des culées et de la pile mais la pile existante fait environ 2m *11m et les travaux nécessaires pour mettre en place le nouveau pont sont supposés avoit déjà  été réalisés.
Pour la culée, elle mesure environ 1.80m de profondeur.

Faut -il que je réalise le garde-grève une fois le lançage terminé ?


Merci d'avance

Christophe DOUL
christof697@gmail.com
Christof697
Sentier
Sentier
 
Messages: 2
Enregistré le: Mar 27 Nov 2007 23:40

ouvrages d'arts

Messagepar BALSSA » Mer 05 Déc 2007 05:30

Pour répondre à  tes questions, j'essaie de retrouver les photos que j'ai faites il y a 15 jours lors de la réalisation. Si je retrouve, je te les envoie.
Les ames supérieures des poutres font 60 cm de large avec les connecteurs en partie centrale. Les plots préfa (prédales tablier) réalisés sur le côté font 4m de large. et mis en place par vérinage.

Concernant la réalisation du garde grève, il est réalisé une fois le hourdis posé.

Nota, après renseignements, si tes poutres métalliques sont déjà  posées, la technique la plus rapide est l'utilisation d'un équipage mobile pour la réalisation de ton tablier.
Toutefois, au vu de la taille de ton ouvrage de 50m, et après en avoir parlé à  mes collègues il apparait pour eux plus économique de réaliser l'ensemble acier + prédales sur la berge et de le pousser puis de couler le tablier et poser les équipements.

J'espère avoir pu répondre à  tes interrogations.

Pit
Avatar de l’utilisateur
BALSSA
Sentier
Sentier
 
Messages: 21
Enregistré le: Ven 26 Jan 2007 11:20
Localisation: Ile de La Réunion

Messagepar BALSSA » Jeu 27 Déc 2007 08:17

christof, tu en es où avec ton dipoutre?
Avatar de l’utilisateur
BALSSA
Sentier
Sentier
 
Messages: 21
Enregistré le: Ven 26 Jan 2007 11:20
Localisation: Ile de La Réunion


Retourner vers Sujets d'étude

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron