[ Suisse ] Vers de nouvelles routes nationales !

[ Suisse ] Vers de nouvelles routes nationales !

Messagepar G.E. » Mer 09 Juil 2008 21:15

Alors que la France émiette son patrimoine routier, la Suisse prend l'exact contrepied et va classer un grand nombre de RN !

Lancement de la procédure de consultation relative à  la révision de l'arrêté sur le réseau des routes nationales
Berne, 02.07.2008 - Le Conseil fédéral a lancé aujourd'hui la procédure de consultation relative à  la révision de l'arrêté fédéral sur le réseau des routes nationales. Cette révision propose d'ajouter près de 400 kilomètres de routes existantes au réseau. La Confédération sera ainsi propriétaire de ces tronçons et responsable de leur entretien et de leur exploitation. Le Conseil fédéral entend de cette manière garantir la desserte de toutes les régions du pays par les routes nationales. Sur le plan financier, la Confédération souhaite compenser les charges supplémentaires liées à  ce transfert en réduisant les montants globaux alloués aux cantons. Cette compensation étant indispensable, les cantons seront invités à  choisir entre cette solution ou le statu quo, soit le renoncement au transfert de ces 400 kilomètres de routes.

Le tracé actuel du réseau des routes nationales a été défini pour l'essentiel dans l'arrêté de 1960. Or, ce dernier ne correspond plus entièrement aux besoins actuels et futurs. Ces dix dernières années, plus de trente demandes de transfert de routes cantonales dans le réseau national ont été déposées au Parlement, raison pour laquelle le réseau a été entièrement réexaminé.

Le gouvernement a défini, dans le plan sectoriel des transports approuvé le 26 avril 2006, des « critères fonctionnels » que doit remplir le futur réseau. Ces critères découlent des objectifs de la Confédération en matière de politique des transports, de politique régionale et de politique d'aménagement du territoire. Ils prennent en considération les besoins actuels et futurs des agglomérations du Plateau ainsi que ceux des espaces ruraux et des régions touristiques. Le futur réseau devra notamment assurer le passage du trafic international de transit, relier la Suisse à  l'étranger, relier les agglomérations urbaines suisses entre elles et desservir les grandes régions touristiques et les chefs-lieux cantonaux. Le Conseil fédéral a ainsi posé les bases d'un développement cohérent du réseau des routes nationales, qui débouche à  présent sur une révision de l'arrêté en question. Concrètement, ces modifications permettraient d'ajouter près de 400 kilomètres de routes actuellement cantonales au réseau des routes nationales.

Conséquences financières de l'adaptation

Les routes nationales sont passées en mains fédérales le 1er janvier 2008, date d'entrée en vigueur de la réforme de la péréquation financière et de la répartition des tâches entre la Confédération et les cantons (RPT). Les routes ajoutées au réseau national suite à  la révision de l'arrêté sur le réseau deviennent donc également propriété de la Confédération.

La Confédération est de ce fait responsable de l'aménagement du réseau décidé des routes nationales ainsi que de son entretien et de son exploitation. La révision de l'arrêté devrait entraîner des dépenses supplémentaires annuelles d'environ 150 millions pour l'exploitation et l'entretien et de quelque 200 millions pour l'aménagement. Les cantons seront donc entièrement dégagés de leurs obligations financières. Ce transfert de charges à  la Confédération sera compensé auprès des cantons par une réduction des contributions au financement de mesures autres que techniques et des contributions globales aux routes principales. La compensation par les cantons des charges supplémentaires imputées à  la Confédération dans le domaine de l'impôt sur les huiles minérales est indispensable. Il n'y a guère que le statu quo comme solution de remplacement, autrement dit renoncer à  la révision de l'arrêté. Le Conseil fédéral propose donc aux Cantons d'exprimer leur préférence pour l'une ou l'autre des solutions.

Réseau modifié des routes nationales

Les tronçons ci-après seront ajoutés au réseau des routes nationales suite à  la révision de l'arrêté sur le réseau :

- H21, Martigny - Grand-St-Bernard
- H15, Schaffhouse - Thayngen
- H6, Berne/Schönbühl - Bienne
- H20, Neuchâtel -Le Locle - Col des Roches
- H223, Spiez - Kandersteg
- H509, Goppenstein - Gampel
- H338, (Hirzel) Baar - Wädenswil
- H394, Mendrisio - Stabio / Gaggiolo
- H406, H13, Bellinzone - Locarno
- H13, Kreuzlingen - Meggenhus
- semi-autoroute cantonale A53, Brüttisellen - Wetzikon - Rüti
- semi-autoroute cantonale A53,Rüti ZH - Reichenburg
- H8, St-Gall - Winkeln - Appenzell
- H18, Delémont Est - Hagnau
- H17, Niederurnen - Glaris
- H2, Pratteln - Liestal
- H5, Aarau - Aarau-Est
- H417, H3, Thusis - Silvaplana
- H10, Thielle - Morat

Les adaptations prévues dans les agglomérations de Bâle, Berne, Genève, Lausanne, Lugano, Lucerne, St-Gall, Winterthour et Zurich ne figurent pas dans la liste. Elles seront effectuées ultérieurement, dans le cadre des messages relatifs aux programmes « Trafic d'agglomération » et « Suppression des goulets d'étranglement sur les routes nationales ».

Le tronçon de la N4 entre Schaffhouse et Bargen sera supprimé du réseau des routes nationales, car il ne remplit plus les « critères fonctionnels ».


Pour mémoire, la liste des RN actuelles date de 1960 : http://www.admin.ch/ch/f/rs/c725_113_11.html

Les grandes routes sont : http://www.admin.ch/ch/f/rs/741_272/index.html

Et quelques cartes du réseau actuel : http://www.astra.admin.ch/themen/nation ... ml?lang=fr
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar YET » Jeu 10 Juil 2008 07:32

C'est un retour en arrière:

Certaines cartes d'avant 1960 montraient beaucoup plus de nationales!

Exemple: route N° 79/80 entre Fribourg et Payerne.
Avatar de l’utilisateur
YET
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 266
Enregistré le: Ven 12 Mai 2006 19:16
Localisation: Au nord du Charolais

Messagepar G.E. » Jeu 10 Juil 2008 08:11

Enver a écrit:Upsilon peut peut-être nous éclairer une fois de plus sur les joyeusetés de la nomenclature (auto)routière suisse ?


Et son historique (avant 1860) ? :wink:

Les semi-autoroutes sont des VE (sans péage ?) ?
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Upsilon » Lun 14 Juil 2008 16:49

Bon, tout est expliqué ici : http://autoroutes.suisse.free.fr/Types.htm

Je crois qu'il est difficile de faire plus clair... Bonne lecture pour ceux qui sont intéressés !

En gros il s'agit de routes qui passeront de la seconde à  la colonne à  la première, tout en restant sur la même ligne dans le tableau... Voilà . Quant à  l'A4 entre Schaffouse et Bargen, elle passera, elle, de la première colonne à  la seconde.

Reste à  savoir quels numéro elles prendront...

Pour les H18, H20, H10, il me sembe très probable qu'elles deviendront A18, A20 et A10 car ces numérons ne sont justement pas attribués dans la nomenclature des routes nationales.

De plus, comme ces routes seront intégrées dans le réseau national, elles deviendront payantes : Par exemple, les Bisontins qui viendront faire une excursions à  Neuchâtel devont acheter une vignette, sauf si une exception est décidée pour la future A20, ce qui me semble possible...
Modifié en dernier par Upsilon le Lun 14 Juil 2008 16:58, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Upsilon
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1228
Enregistré le: Sam 01 Mar 2003 00:10
Localisation: Neuchâtel

Messagepar G.E. » Lun 14 Juil 2008 16:53

C'est très clair, en effet. :wink:

D'autre part, as-tu l'ancienne nomenclature des routes (avant 1960) ?
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Upsilon » Lun 14 Juil 2008 17:00

Euh, non... Peut-être que ça peut se trouver sur le web en cherchant un peu...
Avatar de l’utilisateur
Upsilon
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1228
Enregistré le: Sam 01 Mar 2003 00:10
Localisation: Neuchâtel

Messagepar G.E. » Lun 14 Juil 2008 17:18

Je ne l'ai pas trouvée en cherchant sur le site :

:arrow: http://www.admin.ch/ch/f/rs/72.html#725

Il n'y a pas plus vieux comme texte dans la liste... et les textes officiels suisses ne mentionnent pas les textes abrogés quand un nouveau est formulé. :roll:

Il y a peut-être des informations sur des sites en langue allemande mais je ne parle pas cette langue...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Upsilon » Lun 14 Juil 2008 17:46

J'ai peut-être une carte d'avant 1960 qui traîne quelque part, il faudrait que j'aille voir ça Image
Avatar de l’utilisateur
Upsilon
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1228
Enregistré le: Sam 01 Mar 2003 00:10
Localisation: Neuchâtel

Messagepar Maastricht » Lun 14 Juil 2008 18:11

Sinon j'ai les 4 cartes de la série au 1/200k, elles datent de la fin des années 40 ... je vais voir ce que je peux faire.

Image
Avatar de l’utilisateur
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6480
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

Messagepar G.E. » Lun 14 Juil 2008 18:50

OK, merci ! J'ai bien une immense carte de Suisse mais elle est trop récente... 8)
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Maastricht » Lun 14 Juil 2008 18:51

N1 : St Julien (F) - Genève - Nyon - Lausanne - Payerne - Berne - Lenzburg - Zürich - Winterthur - Constanz
N2 : Bâle - Liestal - Olten - Luzern - Schwyz - Altdorf - Andermatt - Belinzona - Lugano - Como (It)
N3 : Augst - Baden - Zürich - Wallenstadt - Chur - Silvaplana - Castasegna (It)
N4 : Bargen (f.a.) - Schaffhausen - (Lottstete, All) - Bülach - Zürich - Zug - Luzern - Brünigpass - Meiringen ?
N5 : Lausanne - Yverdon - Solothurn - Olten - Aarau - Brug - Waldshut (All)
N6 : Delle (F) - Porrentuy - Délémont - Bien - Bolligen - Thun - Interlaken - Meiringen - Grimselpass
N7 : Augst - Lautenburg - Koblenz - Zurzach - Winterthur - Wil - Skt-Gallen - Höchst (All)
N8 : Skt-Gallen - Herisau - Lichtensteig - Rapperswil - Schwyz
N9 : Lausanne - Montreux - Sion - Brig - Italie par Simplon
N10 : Pontarlier (F) - Neuchâtel - Kerzers - Bolligen - Zäziwil - Luzern

J'ai vu une N160, ça va peut-être au-delà  ...
Avatar de l’utilisateur
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6480
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

Messagepar G.E. » Lun 14 Juil 2008 19:11

Un peu d'histoire : http://www.bar.admin.ch/archivgut/00593 ... ml?lang=fr

Juillet 2008: Le début des routes nationales en Suisse, 6 juillet 1958

Dans le contexte de la réorganisation des finances fédérales du début des années 1950 la politique de construction routière de la Confédération fut également examinée. Partant de l'idée que « la construction du réseau de routes suisse est devenue une question d'actualité urgente » - comme l'écrit le Conseil fédéral dans un rapport destiné à  l'Assemblée fédérale - le Département de l'intérieur et le Département des finances et des douanes instituèrent des commissions chargées d'évaluer la situation et de prendre en main les travaux de planification. Ces derniers furent considérés comme urgents, le nombre des voitures particulières passant entre 1948 et 1952 de 105'954 à  187'879 (  titre de comparaison 3'955'787 voitures particulières sont aujourd'hui immatriculées en Suisse).

A la même période une initiative munie de 203'138 signatures fut déposée le 6 février 1956, dont un des buts était d'accorder à  la Confédération les compétences suivantes : encourager l'extension de routes d'intérêt national et assurer la construction d'autoroutes. Le comité d'initiative exigeait également que un dixième du produit net des taxes sur les carburants soit remis aux cantons à  faible capacité financière.

Par la suite l'initiative fut effectivement considérée comme une des possibles variantes de réponse à  ces questions routières. Cependant, du point de vue du Conseil fédéral, la délimitation des compétences entre cantons et Confédération ainsi que la fixation des obligations financières n'étaient pas assez clairement définies. C'est dans ce contexte que le projet de la commission de planification pour une révision partielle de la constitution fédérale fut transformé en un contre-projet à  l'initiative. Par sa décision du 21 mars 1958 l'Assemblée fédérale recommanda aux citoyens et aux cantons de refuser l'initiative et d'accepter le contre-projet.

Le 6 juillet 1958 le contre-projet fut accepté par 515'396 voix contre 91'238 et par 21 cantons contre 1. Avec l'acceptation des nouveaux articles constitutionnels sur les routes 36bis, 36ter et 37 fut accordée à  la Confédération la compétence d'assurer l'établissement et l'utilisation d'un réseau de routes nationales.

Les documents choisis illustrent certains aspects des discussions et travaux internes à  l'administration. Ils sont libres d'accès et les originaux peuvent être consultés dans les salles de lecture des Archives fédérales suisses.

Documents
(1) Schreiben des Eidgenössischen Militärdepartements an den Chef des Eidgenössischen Departe-ments des Innern, 30. November 1959
in: E 3212 (B) 1974/96, Az. 107.19, Festlegung des Nationalstrassennetzes August - Dezember 1959, Bd. 30.

(2) La planification du réseau suisse des routes nationales, Rapport final, cinquième parti, Les réper-cussions des autoroutes sur l'économie nationale, Berne 1959.
dans: E 3212 (B) 1982/17, vol. 2.

(3) Dipartimento delle Pubbliche Costruzioni, Sezione Strade Nazionali, Autostrada Chiasso - San Gottardo, Tabelle e Grafici comparativi della Situazione finanziaria dei cantoni, 16 luglio 1960
in: E 3212 (B) 1973/55, Az. 128, N2, 1959-1960, vol. 128.

(4) Schreiben der Generaldirektion der Schweizerischen Bundesbahnen an das Eidgenössische Amt für Strassen- und Flussbau, 15. Dezember 1960
in: E 3212 (B) 1973/55, Az. 128, N2, 1959-1960, Bd. 128.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19845
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Coccodrillo » Lun 14 Juil 2008 21:55

La Norvège construit beaucoup de tunnels pour relier les régions les plus eloignées. Certains sont même longs (5 km) mais avec peu de trafic (500 véhicules par jour).

Il y a à  votre avis des lisaison manquantes en Suisse qui on pourrait combler sans pour autant augmenter le débit des routes et créer d'autre corridors de transit, interdits par la Consitution?

Je pense aux routes des cols du Lukmanier/Lucomagno, Nufenen/Novena, Grimsel, Oberalp, parfois fermés pendant l'hiver.

Je ne suis pas particulièrement fan des autoroutes, mais certains nouveaux liens routiers pourraient être utiles.
Coccodrillo
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 265
Enregistré le: Sam 28 Juin 2008 11:06
Localisation: Suisse

Messagepar Upsilon » Lun 14 Juil 2008 22:42

Pour le Grimsel on a le ferroutage via l'ancien tunnel du Lötchberg, pour le Nufenen, on a le ferroutage via le tunnel de la Furka, maintenant c'est vrai que pendant l'hiver la haute valllée du Rhin (région de Disentis) est un peu coupée du monde, mais je ne les jamais vraiment entendu se plaindre... non ? Mais en dehors de ce cas particulier, force est de constater que les choses ont été bien pensées de ce côté-là  dans notre beau pays...

Parce que s'il y a de l'argent à  investir, essayons déjà  de terminer l'A9 dans le Haut-Valais et l'A16 dans le Jura avant 2020...
Avatar de l’utilisateur
Upsilon
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1228
Enregistré le: Sam 01 Mar 2003 00:10
Localisation: Neuchâtel

Messagepar Ced » Lun 14 Juil 2008 23:20

... et la traversée de Bienne...
Ced
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1220
Enregistré le: Lun 31 Mar 2003 21:07
Localisation: Grenoble

Messagepar Upsilon » Lun 14 Juil 2008 23:22

Oui... Surtout !
Avatar de l’utilisateur
Upsilon
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1228
Enregistré le: Sam 01 Mar 2003 00:10
Localisation: Neuchâtel

Messagepar Coccodrillo » Mar 15 Juil 2008 08:36

Bien sûr, il y a d'autres priorités. J'étais en train de revêr :lol:

Avez-vous une liste des cols fermés l'hiver?

Avez-vous des détails de l'autoroute du Rawil? A-t-elle été annulé à  cause du service de ferroutage proposé via le tunnel de base du Lötschberg?

===============

Il manque aussi un tronçon entre Neuchâtel et Bienne.
Coccodrillo
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 265
Enregistré le: Sam 28 Juin 2008 11:06
Localisation: Suisse

Messagepar Coccodrillo » Mar 15 Juil 2008 17:21

Autre reve: une meilleure route Lugano-Lac de Como et/ou Bellinzona/Mesolcina-Chiavenna, liaison actuellement inexistante.

Il n'y a plus beaucoup de trous. Comme une liaison A2/A4, ou l'A8.
Coccodrillo
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 265
Enregistré le: Sam 28 Juin 2008 11:06
Localisation: Suisse

Messagepar Upsilon » Jeu 17 Juil 2008 17:13

Avez-vous des détails de l'autoroute du Rawil? A-t-elle été annulé à  cause du service de ferroutage proposé via le tunnel de base du Lötschberg?

Il n'y aura pas de ferroutage via le tunnel de base du Lötschberg parce que celui-ci est en voie unique, ce qui ne permet pas le passage régulier de navettes de voitures... (Son utilisation est déjà  très proche du 100% des capacités avec les seuls trains de voyageurs) En revanche, le ferroutage via le tunnel de faîte fonctionne bien et les routes d'accès de chaque côté ont été récemment aménagées. Voici un petit historique de cette autoroute morte-née :
A.- En application de l'art. 11 de la loi fédérale du 8 mars 1960 sur
les routes nationales (LRN - RS 725.11), l'Assemblée fédérale a adopté
le 21 juin 1960 un arrêté fixant le réseau des routes nationales (cf. RS
725.113.11). La route nationale N 6 Berne-Sion/Sierre figurait dans la
liste annexée à  cet arrêté; le trajet de sa dernière section était le
suivant: Thoune (Gwatt) - Zweisimmen - tunnel du Rawyl - Sion/Sierre
(accès à  la N 9). Le 2 septembre 1966, le Conseil fédéral a approuvé
un projet général de cette section, qui prévoyait la réalisation d'un
tunnel de faîte au Rawyl. Il se révéla, à  l'occasion de l'élaboration du
projet définitif (cf. art. 21 ss LRN), que la construction du tunnel à 
une altitude inférieure serait mieux à  même de garantir le passage dans
des conditions hivernales. Plusieurs variantes ont été examinées, dont
l'une - tunnel d'une longueur de 9800 m à  une altitude de 1200 m environ,
reliant la gorge de la Lienne au vallon de Pöschenried - a été retenue
pour faire l'objet d'études plus poussées. Par décision prise le 18 juin
1973, le Conseil fédéral a autorisé les cantons de Berne et du Valais
à  réaliser une galerie de sondage, destinée en particulier à  déterminer
les conditions géologiques et hydrauliques le long du tracé envisagé pour
le tunnel routier. Les travaux de percement de cette galerie de sondage
ont débuté en juillet 1976 au portail sud, sur le versant valaisan; le
Département des travaux publics du canton du Valais, maître de l'ouvrage,
en assurait la surveillance.

B.- La société anonyme Electricité de la Lienne S.A. (ci-après: Lienne
S.A.) produit de l'énergie hydroélectrique. Elle est propriétaire du
barrage du lac d'accumulation de Zeuzier, construit entre 1954 et 1957, qui
se trouve à  quelque deux kilomètres en amont du portail sud de la galerie
de sondage du tunnel du Rawyl. En octobre 1978, les pendules de contrôle du
barrage ont signalé une augmentation anormale des déformations radiales,
qui se sont accélérées en décembre 1978, provoquant la fissuration de
l'ouvrage. Sous l'égide de l'Office fédéral de l'économie des eaux,
un collège d'experts (ci-après: les experts fédéraux) a été chargé de
rechercher les causes des mouvements du barrage. Le 3 avril 1979, l'Office
fédéral des routes a demandé au Département des travaux publics du canton
du Valais d'interrompre les travaux d'excavation de la galerie de sondage;
à  ce stade, elle avait une longueur de 3236 m et son extrémité se situait
à  environ 1,5 km au nord-est du barrage.

C.- Les experts fédéraux ont déposé un premier rapport le 24 août
1979. Ils avaient mesuré un rapprochement des deux berges du lac de
quelques centimètres, lequel était la cause de la déformation du barrage
vers l'amont, et ils émettaient l'hypothèse d'un tassement général de
la région de l'ouvrage hydroélectrique. Ils ajoutaient qu'ils avaient
de fortes raisons de penser que la cause des déformations devait être
recherchée dans le fait que la galerie de sondage du tunnel avait percé
et vidé des poches d'eau importantes et éliminé la pression hydrostatique
existante. En effet, alors que la galerie n'avait libéré qu'une douzaine
de sources faibles dans son premier segment de 2650 m, de grosses venues
d'eau ont été rencontrées ensuite, à  partir de la fin du mois de septembre
1978, en particulier entre le 20 décembre 1978 et le 22 février 1979.

Le 7 avril 1982, le Conseil fédéral a ordonné l'arrêt définitif des
travaux de la galerie de sondage du Rawyl. De son côté, l'Office fédéral de
l'économie des eaux avait établi un programme de réparation et de remise en
eau du barrage de Zeuzier, qui a été approuvé en définitive par le Conseil
fédéral le 16 mai 1984. Par ailleurs, l'Assemblée fédérale a modifié le
19 décembre 1986 l'arrêté fédéral sur le réseau des routes nationales,
renonçant à  la réalisation du tronçon de la N 6 Wimmis - tunnel du Rawyl -
Uvrier (RO 1987, p. 52/53).

Le tracé côté valaisan devait se connecter à  l'A9 via l'échangeur de Sion-Est, emprunter les contournements Est et Nord de Sion, puis la route de Savièse jusqu'à  Roumaz et enfin se poursuivre vers l'Est à  flanc de coteau tout en montant vers le barrage de Zeuzier dans la Vallée de la Lienne. Le tunnel aurait débouché côté bernois dans la vallon de Pöschenried au Sud de Lenk, puis aurait remonté le Simmental jusqu'à  Wimmis (le petit bout d'A6 en direction de Wimmis avait d'ailleurs été construit pour ça !)

Il manque aussi un tronçon entre Neuchâtel et Bienne.


Il est prévu d'aménager en semi-autoroute à  2x1 voies (avec crénaux à  2+1 voies) l'A5 entre La Neuveville et Bienne à  l'horizon 2020-2030... Voici quelques infos à  ce sujet :

http://www.a5-biel-bienne.ch/fileadmin/a5-biel-bienne/Pdf/Publikationen/Infoabend_Vingelz_A5.pdf

Avez-vous une liste des cols fermés l'hiver?

Peut-être sur les sites de MétéoSuisse, du TCS, Google...
Modifié en dernier par Upsilon le Jeu 17 Juil 2008 20:48, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Upsilon
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1228
Enregistré le: Sam 01 Mar 2003 00:10
Localisation: Neuchâtel

Messagepar Ced » Jeu 17 Juil 2008 20:12

Quel projet de fou furieux ! :shock:
Mais ça m'aurait bien aidé pour le jour ou j'ai fait Crans Montana-Engelberg au petit matin, levé 4h du mat pour être à  l'ouverture, mais on a eu la navette du Lotchberg tout pile !!! :mrgreen: :mrgreen:
Ced
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1220
Enregistré le: Lun 31 Mar 2003 21:07
Localisation: Grenoble

Suivante

Retourner vers Suisse

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités