[ A31bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Quelle solution préférez-vous pour désengorger le sillon mosellan ?

Créer une autoroute à  péage, l'A32, avec le tracé proposé
28
25%
Créer une autoroute à  péage, l'A32, avec un autre tracé
18
16%
Elargir l'A31, et dévier Metz et Thionville par l'ouest
40
36%
Elargir l'A31, et puis c'est tout
18
16%
Rien du tout !
6
5%
 
Nombre total de votes : 110

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar G.E. » Ven 04 Sep 2015 13:29

Je crois que ce rapport prouve, comme les précédents, le caractère inévitable du barreau. Une 2x2 voies pour 15000 v/j est tout à fait justifiée pour des raisons de fluidité et de sécurité, cf. ce qui est réalisé sur les VE dans toutes les régions françaises avec un trafic moindre. De plus, les objets hybrides à 2*1 voies de type RCEA sont désormais bannis, pourquoi les proposer ?

(La conclusion de ce rapport me rappelle celle, bancale, du doublement de l'A9 à Montpellier qui proposait une solution ubuesque de 2*2 voies avec circulation possible sur la BAU. Heureusement, cette solution sous-capacitaire et potentiellement dangereuse n'a pas été adoptée.)

Quant à la subvention d'équilibre, elle devrait être raisonnable vu le trafic attendu et toutes les restrictions pouvant être imposées à l'A31 délaissée. Le rapport affirme, mais ne prouve pas les problèmes de financement. Il est vrai qu'il a été réalisé dans l'urgence, en oubliant au passage toutes les études précédentes (audit de 2003 bien plus sérieux, p. 118 : http://www.mcrit.com/euram/documents/do ... O_ROUT.pdf )

De toutes façons, si rien n'est fait, la situation va empirer, même avec un barreau réduit. D'ailleurs, c'est reconnu à demi-mot lorsque le rapport évoque de nouvelles réductions de vitesse, pénalisantes par définition. Comment oser proposer une solution qui ne règle rien, ou si peu ? A mon avis, on essaie de faire passer la pilule d'une nouveau barreau complet en essayant de soigner au mieux son insertion du côté de Toul.

Enfin, on mesure bien tous les dégâts qu'a fait le Grenelle sur ce projet : forte perte de temps alors que le trafic augmente, segmentation des tronçons qui induit des procédures différentes et favorise les mobilisations locales, augmentation subséquente des coûts... On arrive à une situation d'urgence où le remède ne pourra être, au mieux, dispensé que dans 20 ans, et encore très partiellement. C'est n'importe quoi ! :evil:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21105
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar frantz58 » Sam 05 Sep 2015 11:33

G.E. a écrit:De plus, les objets hybrides à 2*1 voies de type RCEA sont désormais bannis, pourquoi les proposer ?

J'ai justement trouvé ce document du CETE de l'Ouest qui déconseille très fortement les simples 2x1 voies à moins d'y apposer une glissière de sécurité en béton en son axe central pour séparer les sens de circulation.
Avatar de l’utilisateur
frantz58
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2729
Enregistré le: Mer 23 Fév 2011 15:07
Localisation: 03 / 58

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar G.E. » Sam 05 Sep 2015 11:39

Ce document considère que les 2x1 voies sont un objet à part entière et en aucun cas une première phase de 2x2 voies. Dans ce dernier cas, un exemple célèbre existe : la déviation de Beauvais qui a coûté quasiment aussi cher qu'une 2x2 voies car il a fallu anticiper les emprises, les OA, les échangeurs.

Et puis, qui financerait ce barreau dont on ne connaît pas les caractéristiques : l'Etat et la région qui n'ont rien mis au CPER ? On peut en douter fortement.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21105
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar frantz58 » Sam 05 Sep 2015 11:44

Il est de toute façon évident qu'un simple barreau à 2x1 voies même en phase provisoire ne suffira jamais à absorber le trafic.
Avatar de l’utilisateur
frantz58
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2729
Enregistré le: Mer 23 Fév 2011 15:07
Localisation: 03 / 58

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar otto » Ven 06 Nov 2015 23:40

Le compte rendu et le bilan du débat seront rendus publics le 24 novembre à Metz et à Nancy.
otto
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3276
Enregistré le: Jeu 02 Jan 2003 17:46
Localisation: Pays-Bas

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar Guillaume » Dim 07 Fév 2016 20:39

Débats continuent sur le barreau de Toul. Décision attendue pour le 13 février

http://france3-regions.francetvinfo.fr/lorraine/meurthe-et-moselle/jaillon-54-l-autoroute-ne-passe-pas-922445.html

France 3 a écrit:
Jaillon (54) : une autoroute qui ne passe pas

Le barreau Toul-Dieulouard, prévu dans le projet A31bis, est rejeté par agriculteurs et riverains. Il traverserait le plateau en dévorant des centaines d'hectares de terres agricoles et en coupant le Parc Naturel de Lorraine. Manifestation ce samedi à Jaillon, à mi-chemin entre Toul et Dieulouard.
Par Benoît de ButlerPublié le 06/02/2016 | 11:55, mis à jour le 07/02/2016 | 11:11

Quelques centaines d'opposants se sont réunis sur le plateau de Haye. © JCP, France 3 Lorraine
© JCP, France 3 Lorraine Quelques centaines d'opposants se sont réunis sur le plateau de Haye.

L'A31 bis mobilise beaucoup en ce moment. C'est dans une semaine, le 13 février, que L'Etat doit rendre ses arbitrages sur les aménagements nécessaires pour désengorger l'A31. Une décision qui fait suite à des mois de débat public : la saturation de l'axe routier majeur de la Lorraine ne laisse personne indifférent. Mais, comme toujours pour des aménagements lourds, on préfère que ça se passe loin de chez soi.
En Meurthe-et-Moselle, l'option privilégiée est un "barreau" autoroutier entre Toul et Dieulouard, pour désengorger le périph nancéien. Avec plusieurs tracés possibles (en vert sur la carte) :
A31 bis sud : les options pour désengorger l'A31
A31 bis sud : les options pour désengorger l'A31
Toutes les variantes passeraient par Jaillon - au Nord de Gondreville - pour traverser ensuite le Parc Naturel de Lorraine (zone verte) vers Dieulouard.
Une fois n'est pas coutume, écolos et agriculteurs sont d'accord. Ils étaient entre deux et trois cents ce 6 février pour exprimer le refus de cet aménagement. Et Dominique Potier, le député PS du Toulois, était là aussi.

Manifestants contre l'A31 bis
Avec Muriel, habitante de Villey-St-Etienne ; Dominique Potier, député du Toulois ; Luc Barbier, FDSEA 54.
Les opposants considèrent que les embouteillages autour de Nancy peuvent se régler par un élargissement de l'A31 actuelle en périphérie de l'agglomération. Tout au plus, le "barreau" pourrait être réalisé, à moindres frais, sans péage et avec moins de nuisances, en aménageant l'actuelle D 611 entre Toul et Dieulouard :
Liaison Toul-Dieulouard par la D 611
Liaison Toul-Dieulouard par la D 611
Mais quel aménagement ? un simple "recalibrage", avec raccordement à l'A31 à Dieulouard ? Ou une mise à 2X2 voies qui ressemblerait beaucoup... à une autoroute ? Les enjeux financiers et environnementaux ne seraient pas les mêmes.
Côté Nancy, on n'est pas chaud pour élargir l'autoroute périphérique à 2X3 voies. "Hors de question" même pour Mathieu Klein : trop cher, trop compliqué. Le patron (PS) du département préfère que le trafic de transit passe au large de Nancy. Il devrait en parler avec son collègue toulois...

Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2352
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar G.E. » Lun 15 Fév 2016 22:51

La décision ministérielle est tombée : http://www.lequotidien.lu/wp-content/up ... 1bis-2.pdf

En résumé :
- Le projet de doublement de l'A31 est validé pour la x-ième fois.
- On concède tous les tracés neufs, ainsi que la liaison avec la Luxembourg actuellement gratuite.
- Aucune décision pour les points chauds de Florange et Toul avant fin 2017 après une n-ème concertation supplémentaire.

Il faudra attendre 11 ans après la DUP pour que l'ensemble des aménagements soit réalisé, puisqu'un phasage est décidé. Et avant d'atteindre la DUP, il faudra encore patienter de très nombreuses années. A supposer une DUP vers 2020, rien ne sera prêt avant 2030 en étant très optimiste.

Ces délais ne sont pas acceptables compte-tenu de l'état de saturation de l'A31 et de son délabrement avancé. L'Etat ne montre pas d'empressement à voir aboutir ce projet vital pour la Lorraine.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21105
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar Guillaume » Mar 16 Fév 2016 00:24

Lor'Actu a écrit:
L’Etat retient le projet d’A31bis avec un péage entre Thionville et Luxembourg

Thionville - il y a 4 heures - mis à jour il y a 3 heures LORACTU.fr La Rédaction
L’Etat retient le projet d’A31bis avec un péage entre Thionville et LuxembourgECONOMIEPHOTO : FLICKR/ CC
Les ministres Ségolène Royal et Alain Vidalies ont validé le projet d’A31bis afin de désengorger l’autoroute actuelle entre Nancy et Luxembourg. L’Etat a retenu le scénario de péages pour une autoroute concédée afin d’accélérer la réalisation du projet.
L’A31bis sera en partie payante a tranché l’Etat dans une décision consécutive au débat public ouvert à la fin de l’année dernière, selon un document que nous nous sommes procuré ce lundi. Dans une décision ministérielle signée par Ségolène Royal et Alain Vidalies le 12 février et rendu public ce lundi, l’Etat a acté son soutien au projet d’A31 bis permettant à terme de régler les difficultés de trafic sur l’A31 entre l’agglomération de Nancy et la frontière luxembourgeoise.
LIRE AUSSI. L’A31bis, priorité absolue de la nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine
«Le recours à la concession est retenu pour l’ensemble des aménagements autoroutiers en tracés neufs et les aménagements au nord de Thionville» écrit l’Etat dans ce document validant ainsi le système de péages sur plusieurs tronçons de l’A31. Ainsi, des péages devraient voir le jour au nord de Thionville pour l’axe jusqu’à la frontière mais aussi sur le barreau Gye-Dieulouard et enfin sur la nouvelle liaison A31-A31 (10 kilomètres neufs). De Thionville à Luxembourg, sur 14 kilomètres, le projet de rénovation de l’A31 comprend une mise à 2x3 voies.
Les frontaliers vont devoir passer à la caisse des péages
La décision de l’Etat est claire : l’A31 entre Thionville et Luxembourg empruntée chaque jour par des milliers de frontaliers dans les deux sens sera payante. En échange de cette concession à une entreprise privée – et pour que le dossier avance plus vite alors que l’urgence est là – les frontaliers pourront bénéficier d’une autoroute rénovée et plus large (2x3 voies au lieu de 2x2 voies actuellement). Cet axe de 14 kilomètres pourrait aussi comprendre des aménagements en faveur du covoiturage ou des transports en commun. L’Etat assure que le projet se fera en concertation avec le Luxembourg.
Un comité de pilotage, présidé par le préfet de région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine et associant les préfets de Meurthe-et-Moselle et de Moselle, sera mis en place dès le mois d'avril 2016. Il associera les collectivités locales concernées par le projet « A31 bis » au déroulement des études et aux décisions sur la poursuite du projet. Les caractéristiques des aménagements retenus feront l’objet d’une concertation locale à lancer avant la fin 2017 au cours de laquelle seront notamment présentés au public les scénarii étudiés.
Cette concertation devra permettre de débattre de la réalisation d'une liaison entre Toul et Dieulouard, y compris l'étude de faisabilité d'un aménagement progressif par retraitement de la route départementale 611 ou encore le scénario polémique de la réalisation d'une liaison A30-A31 Nord «en comparant plusieurs options de passage», selon le ministère des Transports. Le meilleur scénario inclurait «a minima l'approfondissement du tracé présenté en débat public par l'emplacement réservé dans Florange et l'étude d'une variante se raccordant à l'A30 plus à l'Ouest au droit de Hayange» peut-on lire dans un communiqué de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.
La traversée de Florange semble abandonnée
Le maire (Les Républicains) de Florange et le député PS de la circonscription se sont vigoureusement opposés au projet de traversée de la ville par ce nouveau tronçon de 10 kilomètres qui aurait coupé la ville en deux. La pression des élus a visiblement convaincu les élus d’étudier d’autres options pour la liaison A30-A31.
Le gouvernement se dit aussi prêt à étudier l’option d’une écotaxe régionale ou une vignette poids-lourd mais que «cette proposition nécessite des études pour vérifier sa faisabilité juridique, technique et financière». Le président (LR) du Grand-Est Philippe Richert et son vice-président également président (UDI) de la Moselle plaident pour cette méthode afin de financer une partie du projet qui couterait entre 1,1 et 1,4 milliards d’euros. Une autoroute A31bis qui devrait voir le jour d’ici 2025 dans le meilleur des cas.
Pour le président PS de la Meurthe-et-Moselle, «l’équilibre du texte (la décision ministérielle, NDLR) qui permet de poursuivre la réflexion en proposant d’étudier la faisabilité d’un aménagement de la RD 611 en voie express plutôt que d’un barreau autoroutier» est une bonne chose. EN effet, Mathieu Klein est contre le barreau autoroutier Toul-Dieulouard payant qui ne verrait passer que 25 000 véhicules par jour. «Peu rentable» tranche le président socialiste. Il s’est également satisfait que le gouvernement entend élargir les tronçons à 2X3 voies les plus asphyxiés et salue la mise en place d’un observatoire des trafics sur le périmètre métropolitain du grand Nancy.
Accord de principe de l'Etat pour la réalisation de l'A31bis
Le ministre de l'Environnement et le secrétariat d'Etat aux Transports ont donné un accord de principe à l'aménagement progressif d'une autoroute A31 bis en Lorraine dans l'objectif de désengorger l'A31 en direction du Luxembourg, a annoncé lundi la préfecture.
"Le recours à la concession est retenu pour l'ensemble des aménagements autoroutiers en tracés neufs et pour les aménagements au Nord de Thionville", précise le communiqué de la préfecture de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Cette nouvelle autoroute devra relier la petite commune de Gye, en Meurthe-et-Moselle, et la frontière luxembourgeoise. Différents scenarios seront étudiés quant à son tracé précis.
Un débat public sur ce projet, au cours duquel quelque 1.200 contributions avaient été recueillies, s'était tenu entre avril et septembre 2015. Des études préalables à la déclaration d'utilité publique vont être lancées. Elles pourraient porter sur trois secteurs distincts, "Thionville-Luxembourg", "Metz-Nancy" et "Toul-Grand Nancy-Dieulouard". Le président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein (PS), a salué dans un communiqué "la volonté du gouvernement de poursuivre ce projet souhaité par une grande majorité de Lorrains".



http://loractu.fr/thionville/12398-l-etat-retient-le-projet-d-a31bis-avec-un-peage-entre-thionville-et-luxembourg.html
Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2352
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar Coltrane » Mar 16 Fév 2016 01:03

La décision est suffisament floue et peu précise pour être une "synthèse"

Le sort des différents tracés autour de Toul n'est pas explicité, en particulier la liaison entre l'A31 et l'ouest de la D611.
La D611 est élargie progressivement à 2x2 voies. On peut supposer et comprendre qu'elle ne sera pas classée dans la voirie autoroutière, donc non concédée. Mais c'est pas écrit vraiment clairement. Une occasion perdue, c'est le tronçon le plus facilement concédable avec une rentabilité et du sens (flux Luxembourg - Dijon).
L'évitement de Thionville n'est pas tranché puisque seront étudiés le scénario de base via les emplacements réservés de Florange et une variante nouvelle via Hayange. Rien n'est dit si le tracé via Florange serait aérien ou en tranchée.

Bref, un texte juridique mal écrit pour décrire le parti-pris retenu, et tous les autres articles pour décrire les détails de la énième autre consultation à venir, en reprenant bestialement au mot près le texte des experts nommés par la CNDP
Coltrane
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1038
Enregistré le: Dim 29 Juil 2007 22:59
Localisation: Nanterre

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar G.E. » Mar 16 Fév 2016 07:27

Coltrane a écrit:La décision est suffisament floue et peu précise pour être une "synthèse"


Exactement, mais cette décision n'en est pas une au final sur les points essentiels... Les ministres se mouillent peu, alors que c'est leur rôle puisque l'Etat porte le projet, et que toutes les procédures et enquêtes nécessaires ont été menées depuis 15 ans !

Coltrane a écrit:Le sort des différents tracés autour de Toul n'est pas explicité, en particulier la liaison entre l'A31 et l'ouest de la D611.
La D611 est élargie progressivement à 2x2 voies. On peut supposer et comprendre qu'elle ne sera pas classée dans la voirie autoroutière, donc non concédée. Mais c'est pas écrit vraiment clairement. Une occasion perdue, c'est le tronçon le plus facilement concédable avec une rentabilité et du sens (flux Luxembourg - Dijon).
L'évitement de Thionville n'est pas tranché puisque seront étudiés le scénario de base via les emplacements réservés de Florange et une variante nouvelle via Hayange. Rien n'est dit si le tracé via Florange serait aérien ou en tranchée.


Le texte est suffisamment flou pour ouvrir toutes les possibilités et aboutir peut-être à une autoroute concédée. En effet, l'élargissement est impossible sur l'actuelle rocade de Nancy, ce qui rend l'aménagement de la D611 inévitable. Or, une voie express ne peut être financée que sur crédits publics, ce qui compromet fortement sa réalisation, il ne faut pas se leurrer (avec ou sans écotaxe locale). Et si on veut soulager la rocade de Nancy, il faut un axe de délestage performant, capable de recevoir un trafic intense de PL : cela exclut donc les solutions du type RCEA à 2 voies ou du type boulevard à giratoires, toutes deux posant des problèmes sérieux de fluidité et de sécurité. Gageons que le débat complémentaire saura faire émerger la seule solution qui vaille.

Coltrane a écrit:Bref, un texte juridique mal écrit pour décrire le parti-pris retenu, et tous les autres articles pour décrire les détails de la énième autre consultation à venir, en reprenant bestialement au mot près le texte des experts nommés par la CNDP


Non seulement la CNDP/CPDP n'est pas ce qu'il y a de plus indépendant en privilégiant ostensiblement dans sa communication le point de vue des opposants*, mais elle fixe en plus les décisions ministérielles désormais... C'est vraiment problématique et emblématique des dysfonctionnements de la décision publique. En arrière-plan, la question de NDDL en fournit également un autre exemple.

* C'est un constat personnel tant on voit son ardeur à creuser les pistes défendues par les opposants à tous les projets et les alternatives, fussent-elles fumeuses et à contre-emploi, cf. l'aménagement sur place de la D611 qui ne règle pas la question posée de la saturation effective de l'A31 à Nancy. Et cela s'explique (sans se justifier) : le maître d'ouvrage est l'Etat qui est par définition en faveur d'un aménagement. La CNDP/CPDP se sent donc obligée de contrebalancer son point de vue. Pour aller encore plus loin sur la non-neutralité de la CNDP/CPDP : il faut qu'elle se rende compte que promouvoir des "alternatives" est certes une excellente chose pour le débat, mais qu'il y a des effets indirects : tout ce qui met de l'"ambiance" en général (opposants, manifestations, etc.) est largement repris dans la presse, ce qui contribue à biaiser chaque débat au détriment des projets et des enjeux qu'ils représentent. Ces effets indirects sont ignorés par la CNDP/CPDP qui remplit certes son devoir d'information, mais ne contribue pas au final à l’équilibre des débats et en retour à l'efficacité de l'action de l'Etat qui la finance. Le résultat du débat est une synthèse molle qui ne fait au final pas avancer les choses sur les points importants. Avec la (non-)"décision" de ces derniers jours calquée sur cette pseudo-synthèse, on recule même du côté de Toul et on perd au moins 2 ans de plus. :(
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21105
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar Alexandre » Mar 16 Fév 2016 08:17

N'oubliez pas que cette décision est prise à l'issue d'un débat public, donc l'Etat a simplement confirmé l'opportunité de faire le projet avec tout de même des certitudes :

:arrow: mise en concession de la liaison A30/Luxembourg
:arrow: mise en concession de la section Gye/Metz.

Et des points à affiner lors de la prochaine phase d'étude :

:arrow: Fuseau de passage du tronçon neuf contournant Thionville
:arrow: Confirmation de l'opportunité d'une nouvelle liaison entre Toul et Dieulouard.

C'est ce dernier point qui est intéressant, et qui montre que le débat a servi à quelque chose. Le tronçon neuf n'a pas forcément pris l'avantage sur l'aménagement sur place de l'A31. Une nouvelle étude de trafic et des études techniques plus poussées permettront d'arrêter définitivement l'option retenue sur ce secteur.

Donc ça avance certes pas aussi vite qu'on le voudrait, mais ça avance tout de même.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12430
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar Alexandre » Mar 16 Fév 2016 08:23

G.E. a écrit:* C'est un constat personnel tant on voit son ardeur à creuser les pistes défendues par les opposants à tous les projets et les alternatives, fussent-elles fumeuses et à contre-emploi, cf. l'aménagement sur place de la D611 qui ne règle pas la question posée de la saturation effective de l'A31 à Nancy. Et cela s'explique (sans se justifier) : le maître d'ouvrage est l'Etat qui est par définition en faveur d'un aménagement. La CNDP/CPDP se sent donc obligée de contrebalancer son point de vue. Pour aller encore plus loin sur la non-neutralité de la CNDP/CPDP : il faut qu'elle se rende compte que promouvoir des "alternatives" est certes une excellente chose pour le débat, mais qu'il y a des effets indirects : tout ce qui met de l'"ambiance" en général (opposants, manifestations, etc.) est largement repris dans la presse, ce qui contribue à biaiser chaque débat au détriment des projets et des enjeux qu'ils représentent. Ces effets indirects sont ignorés par la CNDP/CPDP qui remplit certes son devoir d'information, mais ne contribue pas au final à l’équilibre des débats et en retour à l'efficacité de l'action de l'Etat. Le résultat du débat est une synthèse molle qui ne fait au final pas avancer les choses sur les points importants. Avec la (non-)"décision" de ces derniers jours calquée sur cette pseudo-synthèse, on recule même du côté de Toul et on perd au moins 2 ans de plus. :(


Justement, je pense que la CNDP/CPDP a raison de creuser ce sujet, car tous les projets qui ont fait l'actualité ces derniers temps ont connus un couac durant leurs études : c'était notamment le cas du barrage de Sivens qui malgré un avis défavorable (je ne sais plus lequel d'ailleurs) a été poursuivit par le maître d'ouvrage sans tenir compte des observations formulées. C'est la même chose à NDDL, même si Vinci Airports a pris en compte les recommandations issues de l'enquête publique et environnementale, mais très peu de communication a été faite sur ce point. D'autres projets risquent de connaître des difficultés, comme le GPSO par exemple.

Donc désormais, il convient d'être le plus prudent possible lors de ses phases de concertation, et des suites qui y sont données, afin d'éviter que cela dérape par la suite. Il vaut mieux perdre peut-être 1 ou 2 années en études complémentaires et être sûr de réaliser le projet par la suite, plutôt que de perdre plus de temps en recours et occupation illégale de terrains (où la non-action, comme la répression ont des conséquences très néfastes sur le déroulement d'un projet...).
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12430
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar G.E. » Mar 16 Fév 2016 10:37

Je suis d'accord que, parfois, on gagne du temps au final en en perdant au début. Mais là, le dossier a été étudié sérieusement depuis plus de 15 ans... Au bout d'un moment, il faut savoir décider ! Là, on parle d'une mise en service après 2030 pour une première phase. Ce n'est pas sérieux. :shock:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21105
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar Alexandre » Dim 08 Mai 2016 08:35

Lancement d'une nouvelle phase d'études et de concertation.

:arrow: http://www.republicain-lorrain.fr/polit ... les-etudes
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12430
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar jml13 » Dim 08 Mai 2016 09:35

C'est vrai que ça manquait un peu :evil:
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4355
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar astey » Jeu 12 Mai 2016 16:48

Ainsi que « les modalités de réalisation d’une liaison A30-A31 en comparant plusieurs options de passage, incluant, a minima, l’approfondissement du tracé présenté au débat public par l’emplacement réservé dans Florange et l’étude d’une variante se raccordant à l’A30 plus à l’ouest, au droit d’Hayange ».

Je suis curieux de voir comment pourrait être envisagé un échangeur (ou un demi-échangeur à minima) entre l'A30 et le futur barreau prés d'Hayange, sachant qu'une fois passé Florange, l'autoroute A30 est complètement à flanc de colline, donc sinueuse et étroite! :?
astey
Sentier
Sentier
 
Messages: 4
Enregistré le: Lun 03 Aoû 2009 08:21

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar G.E. » Lun 08 Aoû 2016 09:23

En traçant la carte des autoroutes concédables, j'ai trouvé un scénario de financement/péages de l'A31 bis plausible car pouvant constituer un compromis :
- Toul - Dieulouard : adossement à APRR d'une section nouvelle à 2x2 voies, avec soit un système fermé jusqu'à Dieulouard si l'autoroute démarre au Sud de Gye, soit une BPV unique dans le cas d'un scénario réutilisant le contournement actuel de Toul (pas idéal car tracé urbain et tourmenté). Sans adossement, il faudra concéder un paquet Toul - Fey (voire Metz). Dans tous les cas, l'axe Toul - Nancy et le contournement actuel de Toul restent gratuit.
- Dieulouard - Fey : concession nouvelle impliquant le passage à 2x3 de l'actuelle A31, avec BPV unique à placer sur la sortie 28 au Nord-Est de Pont-à-Mousson, à un endroit sans itinéraire de substitution crédible et maximisant les recettes. L'itinéraire Nancy - Pont-à-Mousson resterait gratuit (atout pour faire passer la pilule dans le 54) mais l'axe Nancy/Pont-à-Mousson - Metz devient dans tous les cas payant.
- Fey - Metz : adossement à Sanef d'une section existante, sans péage supplémentaire. Si ce n'est pas possible, intégration à la concession précédente. Insérer un péage sur une section urbaine avec beaucoup d'échangeurs sera difficile. On peut donc penser que le péage de Mey subira l'augmentation permettant de financer le tronçon.
- Metz - Luxembourg : concession nouvelle, trop longue pour être adossée, sauf éventuellement à Sanef entre l'A4 et l'A30. Il faudra implanter une BPV sur le contournement de Florange et une autre autour de la sortie 44. Avantage, laisser le tronçon Metz - Thionville libre de péage (atout pour faire passer la pilule dans le 57), mais l'axe Metz/Thionvile - Luxembourg devient forcément payant.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21105
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar Alexandre » Lun 08 Aoû 2016 10:46

G.E. a écrit:En traçant la carte des autoroutes concédables, j'ai trouvé un scénario de financement/péages de l'A31 bis plausible car pouvant constituer un compromis :
- Toul - Dieulouard : adossement à APRR d'une section nouvelle à 2x2 voies, avec soit un système fermé jusqu'à Dieulouard si l'autoroute démarre au Sud de Gye, soit une BPV unique dans le cas d'un scénario réutilisant le contournement actuel de Toul (pas idéal car tracé urbain et tourmenté). Sans adossement, il faudra concéder un paquet Toul - Fey (voire Metz). Dans tous les cas, l'axe Toul - Nancy et le contournement actuel de Toul restent gratuit.
- Dieulouard - Fey : concession nouvelle impliquant le passage à 2x3 de l'actuelle A31, avec BPV unique à placer sur la sortie 28 au Nord-Est de Pont-à-Mousson, à un endroit sans itinéraire de substitution crédible et maximisant les recettes. L'itinéraire Nancy - Pont-à-Mousson resterait gratuit (atout pour faire passer la pilule dans le 54) mais l'axe Nancy/Pont-à-Mousson - Metz devient dans tous les cas payant.
- Fey - Metz : adossement à Sanef d'une section existante, sans péage supplémentaire. Si ce n'est pas possible, intégration à la concession précédente. Insérer un péage sur une section urbaine avec beaucoup d'échangeurs sera difficile. On peut donc penser que le péage de Mey subira l'augmentation permettant de financer le tronçon.
- Metz - Luxembourg : concession nouvelle, trop longue pour être adossée, sauf éventuellement à Sanef entre l'A4 et l'A30. Il faudra implanter une BPV sur le contournement de Florange et une autre autour de la sortie 44. Avantage, laisser le tronçon Metz - Thionville libre de péage (atout pour faire passer la pilule dans le 57), mais l'axe Metz/Thionvile - Luxembourg devient forcément payant.


C'est une solution effectivement. L'adossement à APRR est effectivement envisageable, car cela assure une continuité de réseau, et peut être considéré comme indissociable du réseau APRR et participant au parfait achèvement de l'ouvrage concédé.

Pour la partie nord, je suis plus dubitatif...
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12430
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar Guillaume » Dim 20 Aoû 2017 23:34

L'A 31 bis semble toujours privilégier un barreau A 30 / A 31 par le traçé historique.
Les alternatives sont moins explicites et d'après l'article plus chères.

Le Républicain Lorrain a écrit:
A31 bis : la traversée de Florange reste d’actualité

Prévu dans le projet d’A31 bis, la création d’un nouveau tronçon autouroutier coupant Florange en deux est toujours sur la table malgré la mobilisation du collectif PaiX et l’opposition affirmée du maire.
Vu 1838 fois
Le 20/08/2017 à 05:02
mis à jour à 09:03

Il y a quelques semaines, Rémy Dick relançait le débat sur le projet d’A31 bis dont un tronçon doit traverser Florange. Le maire de la ville s’était fendu d’un courrier à Nicolas Hulot, nouveau ministre de la transition écologique, et d’une invitation au Président Macron, histoire d’attirer l’attention sur ce projet « é minemment déraisonnable et ubuesque de couper une ville en deux pour y faire passer une autoroute, cela au motif qu’il faille soulager une autre traversée urbaine (celle de Thionville N.D.L.R.). » Ce sont finalement les services de la ministre chargée des transports, Elisabeth Borne, qui ont répondu à l’élu local. La lettre est arrivée le 11 août en mairie de Florange mais ne fait pas vraiment avancer le schmilblick. « Disons que ce courrier ne répond pas à toutes les interrogations », reconnaît le maire. Sur sa page facebook, Rémy Dick est plus direct : « Il faut du talent pour écrire deux pages sans rien dire. »

En deux pages donc, la ministre rappelle qu’elle « souhaite que puissent être portées au débat les problématiques de financement des infrastructures de transport » et renvoie le débat aux Assises de la mobilité que le gouvernement compte engager en septembre.

« La seule chose qui ressort c’est qu’il faut des sous et que c’est bien un péage qui va financer l’A31 bis, si A31 bis il y a », rit jaune, Nadine Menzin. La présidente du collectif PaiX (Protection des aménagements et infrastructures à Florange), a elle aussi sollicité Nicolas Hulot et n’a de cesse de relancer l’affaire. « Il faut parler de façon humaine. On ne peut pas imaginer une autoroute qui traverse Florange, passe devant 780 maisons, une école maternelle et primaire, un collège, et cent nouvelles maisons en constructions… »

Les membres de PaiX restent d’autant plus mobilisés que le dernier comité de suivi du projet leur laisse un goût amer. « On s’est fait avoir ! , assure Nadine Menzin. On nous avait affirmé que le tracé de Florange était abandonné, qu’on n’en parlait plus. » Or, parmi les multiples propositions de tracés étudiées pour créer un nouveau tronçon d’autoroute contournant Thionville, celui traversant Florange est toujours sur la table. En bonne place même, puisque parmi les moins coûteux (entre 320 et 500 M€ tout de même). Une estimation dénoncée par le collectif qui s’attache à défendre d’autres tracés alternatifs possibles, notamment sur les friches industrielles entre Florange et Terville ce qui permettrait de relier l’échangeur du bois de l’étoile au port d’Illange. « On doit aussi envisager les autres possibilités ferroviaires, fluviales, l’élargissement des structures existantes… », insiste Nadine Menzin. Toujours bien décidé à se faire entendre PaiX à Florange vient d’inviter le nouveau député de la circonscription, Brahim Hammouche, sur ce fameux tracé traversant Florange. Une action calme et symbolique. « Mais on est prêt à tout… »

lucie.bouvarel@republicain-lorrain.fr


http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-thionville-hayange/2017/08/19/a31-bis-la-traversee-de-florange-reste-d-actualite
Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2352
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

Re: [ A31 bis ] [ A32 ] Une nécessité ?

Messagepar Guillaume » Ven 02 Fév 2018 01:25

L'A 31 bis est maintenue dans le rapport mobilité avec un arbitrage sur financement et découpé en 3 temps
1/ Thionville / Luxembourg dont contournement Thionville en concession avec péage free flow privilegié : 2023 / 2027
2/ Nancy / Metz en aménagement progressive sur CPER : 2023 / 2027
3/ COntournement de Nancy : 2028 / 2032
Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2352
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

PrécédenteSuivante

Retourner vers Autoroutes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Arnaud et 3 invités