[ RT40 (Corse) ] Ex-RN196 / Ajaccio - Bonifacio

[ RT40 (Corse) ] Ex-RN196 / Ajaccio - Bonifacio

Messagepar colvert » Sam 16 Mar 2019 18:28

Qui va lentement avance quand même!
La déviation de Propriano enfin ouverte.
https://www.corsenetinfos.corsica/Inaug ... 39046.html
Inauguration de la déviation de Prupià et Vighjaneddu : Le bout du tunnel !
Rédigé par Nicole Mari le Mardi 12 Mars 2019 à 17:56
Après la visite du chantier de l’aéroport de Figari lundi, le président de l’Exécutif, Gilles Simeoni, a inauguré, mardi matin, la déviation de Pruprià et le tunnel de Vighjaneddu, en présence des conseillers exécutifs, des élus de la microrégion et des représentants de l’Etat. Cette déviation très attendue sur la RT 40, qui a coûté près de 51,8 millions €, a pour objectif d’assurer une liaison plus rapide et confortable entre Aiacciu et le Pumonti et de renforcer la sécurité des usagers.
Image
Inauguration de la déviation de Pruprià à l'entrée Sud du tunnel de Vighjaneddu sur la RT 40.
Il aura fallu près de 25 ans, dont 7 ans de travaux, et 4 mandatures pour apercevoir le bout du tunnel ! Et ce n’est pas peu dire ! Le président de l’Exécutif de Corse, Gilles Simeoni, entouré de son Conseil, notamment la conseillère exécutive chargée des infrastructures de transports, Vanina Borromei, du président de l’Assemblée de Corse, des élus de la microrégion et des services de l’Etat, ont inauguré la déviation de Pruprià et le tunnel de Vighjaneddu, un projet inscrit en 1995 dans le Schéma directeur des routes de Corse sous la mandature Baggioni et qui a connu maints retards et déboires avant de finalement être ouvert ce matin du 12 mars 2019 à la circulation. Un chantier marqué par un drame, celui de la mort d’un jeune ouvrier, le 28 mai 2014, et qui ne fut pas oublié dans les discours officiels. Les travaux ont été suspendus pendant l’enquête judiciaire qui a duré 18 mois.

Une route plus sûre
Cette voie nouvelle, très attendue dans le Valinco, traverse les trois communes de Pruprià, Ulmetu et Vighjaneddu entre les lieux-dit « Baracci » et « Santa Giulia » sur la Route Territoriale (RT) 40, l’axe routier principal qui relie Aiacciu à Bunifaziu. Elle permet désormais d’éviter la traversée de la ville de Prupià, un itinéraire jugé dangereux à cause d’une forte pente, et toujours saturé en période estivale par un trafic intense, alimenté notamment par les arrivées des ferries. « La réalisation de cette déviation a pour objectif : d’assurer la continuité entre Aiacciu et le Pumonti par une liaison plus rapide et confortable, d’offrir une route plus sûre en renforçant la sécurité des usagers et des habitants de la commune de Prupià et en supprimant un itinéraire dangereux et mal adapté pour les poids lourds, également de diminuer les nuisances occasionnées aux riverains, enfin de redonner aux voies utilisées jusqu’ici leur vocation de voie urbaine et de desserte », explique l’Exécutif.

Un gain de temps
Désengorger Pruprià, fluidifier le trafic routier qui atteint 12 000 véhicules par jour en plein été, avoir des trajets plus courts et mieux sécurisés était, donc, devenu un enjeu vital. « C’est un ouvrage d’intérêt interrégional qui permettra de gagner beaucoup de temps sur le trajet Ajaccio-Bonifacio. En hiver, le gain sera de 14 à 15 mn, mais en période estivale, notamment entre le 10 juillet et le 20 août, on gagnera facilement 3 quarts d’heure, pour ne pas dire plus, parce que les encombrements, à partir de la Plaine du Rizzanese jusqu’à la Plaine de Baracci, peuvent aller jusqu’à 1h30. C’est, donc, d’une utilité absolue ! », se réjouit le maire de Pruprià, Paul-Marie Bartoli. Longue de 2,5 kms, cette 2x1 voies comprend, notamment, un tunnel de 457 mètres et 2 créneaux de dépassements, un dans chaque sens. Il sera donc possible, malgré la vitesse limitée à 70 km/h, de doubler dans les deux sens.
 Des travaux de murs anti-bruit avec parement végétalisé ont été construits pour réduire la gêne des riverains. 
Les eaux pluviales seront canalisées vers des bassins de rétention et des exutoires.

Accélérer le pas
Cet investissement structurant, qui a coûté 51,8 millions €, a été réalisé par la Collectivité de Corse et co-financé à hauteur de 70% par l’Etat dans le cadre du PEI (Plan exceptionnel d’investissement) mis en œuvre en 2002. Si la préfète de Corse (cf ci-dessous) affiche sa satisfaction devant une opération qu’elle qualifie « d’emblématique » de l’action de l’Etat dans l’île, le président de l’Exécutif, Gilles Simeoni rappelle que « Le PEI n’est ni un cadeau, ni une aumône, ce n'est que la compensation largement insuffisante de l'état d'abandon dans lequel la Corse a été laissée pendant deux siècles... Cet équipement structurant pour l’ensemble de la région, qui illustre la continuité de l’action publique, s’inscrit dans notre politique de développement de la Corse et dans notre volonté d’accélérer le pas pour renforcer les infrastructures de Capi Corsu à Bunifaziu, de l’intérieur au littoral ». Avec la nécessité de tenir les délais : « Nous nous donnerons les moyens d’accélérer et de faire que les choses se passent plus rapidement. Pour cela, il faut sécuriser les procédures, avoir une vision programmatique fixe, faire des arbitrages en amont pour assurer les financements… Toute une ingénierie qui nous permettra autant que possible de raccourcir les délais ». Après un déjeuner au réfectoire du collège de Pitrettu, Gilles Simeoni a enchainé sur un Conseil exécutif délocalisé et clôt l’après-midi par une rencontre avec les élus du bureau du PETR (Pôle d’équilibre territorial et rural) de l’Ornanu, du Sartinese, du Valincu è du Taravu. Le PETR pourrait devenir un site pilote de la nouvelle politique de territorialisation.

Josiane Chevalier : « Un tunnel nommé désir »
Dans un communiqué intitulé « Un tunnel nommé désir », la préfète de Corse, Josiane Chevalier, absente à l’inauguration pour cause de préparation de la visite présidentielle, exprime sa satisfaction pour l’aboutissement d’une opération emblématique du Programme exceptionnel d’investissement (PEI), financée à hauteur de 70 % par l’Etat.

Voici le communiqué :
« Retenue par la visite préparatoire au prochain déplacement du Président de la République, la préfète ne pourra assister à l’inauguration de la déviation de Propriano, comme elle l’avait prévu en choisissant la date avec le président de l’Exécutif. Elle a tenu à être représentée par Didier Mamis, secrétaire général pour les affaires de Corse, et Audrey Baconnais-Rosez, sous-préfète de Sartene.
Elle souhaite faire part de sa satisfaction pour l’aboutissement de cette opération emblématique du Programme exceptionnel d’investissement, financée à hauteur de 70 % par l’Etat : 36 253 000 € de subvention pour un coût total d’opération de 51 790 000 € (déviation et tunnel), auxquels s’ajoute le différentiel de TVA sur les travaux récupérable par la Collectivité via le FCTVA (6%). Cet équipement très attendu est avant tout un élément de sécurisation, tant pour les usagers que pour les habitants de Propriano. Trait d’union entre le Nord et le Sud du département, il permettra un gain de temps sensible sur les trajets, notamment durant la période estivale, et aura un impact favorable sur la qualité de vie des riverains.
Depuis 2002, l’Etat et ses opérateurs ont apporté un effort considérable pour la Corse au travers du PEI. Plus de 610 projets ont ainsi été programmés, tant pour renforcer les infrastructures de base que pour améliorer des services collectifs, prévenir les inondations, ou mettre en œuvre le schéma directeur territorial d’aménagement numérique.
La préfète recevra dans les prochains jours une lettre de mission du Premier Ministre pour engager les travaux du futur Plan de transformation et d’investissement pour la Corse, qui prendra le relai du Plan exceptionnel d’investissement. Elle veillera à y associer étroitement le président de l’Exécutif de Corse, tant sur la méthode que sur son contenu. Ce plan devra tirer les enseignements du PEI – notamment au regard des volumes d’opérations programmées et non engagées – et permettra de financer des projets ciblés structurants pour préparer l’avenir ».
colvert
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1107
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: RT40 (ancienne RN196) Ajaccio - Bonifacio

Messagepar G.E. » Dim 17 Mar 2019 10:03

Parfait. Il faut désormais prévoir de couper quelques virages et de créer quelques créneaux de dépassement sur cet axe. Le tout sans giratoire pour permettre de réels gains de temps et de sécurité.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21028
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: RT40 (ancienne RN196) Ajaccio - Bonifacio

Messagepar hh35 » Lun 18 Mar 2019 13:27

Gagner 14 à 15 min en hiver sur un trajet de 3.3km qui dure 5 min, fichtre ce n'est pas un tunnel mais une faille spatio temporelle qu'ils ont creusé :ptdr:
hh35
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1332
Enregistré le: Mer 04 Avr 2007 21:41
Localisation: N351xN350

Re: RT40 (ancienne RN196) Ajaccio - Bonifacio

Messagepar guy21 » Lun 18 Mar 2019 15:53

"Inauguration de la déviation de Prupià et Vighjaneddu : Le bout du tunnel !"
Je comprends qu'avec de tels noms imprononçables, on n'ai qu'une envie: devier... :lol:
Avatar de l’utilisateur
guy21
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2880
Enregistré le: Mar 14 Mar 2006 00:33
Localisation: 94

Re: RT40 (ancienne RN196) Ajaccio - Bonifacio

Messagepar colvert » Lun 18 Mar 2019 19:37

guy21 a écrit:"Inauguration de la déviation de Prupià et Vighjaneddu : Le bout du tunnel !"
Je comprends qu'avec de tels noms imprononçables, on n'ait qu'une envie: dévier... :lol:

C'est du Corse :
Prupià = Propriano
Vighjaneddu = Viggianello
A noter que le tracé de déviation qui sert surtout à dévier Propriano se déroule quasi exclusivement sur la commune de Viggianello.
colvert
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1107
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: RT40 (ancienne RN196) Ajaccio - Bonifacio

Messagepar guy21 » Mar 19 Mar 2019 06:57

Merci Colvert: c’est ainsi plus clair avec tes explications (et en français...)
Avatar de l’utilisateur
guy21
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2880
Enregistré le: Mar 14 Mar 2006 00:33
Localisation: 94

Re: RT40 (ancienne RN196) Ajaccio - Bonifacio

Messagepar Guillaume » Ven 09 Aoû 2019 18:09

La RT 40 va être amélioréeau sud de Sartène : création de 5 créneaux de dépassement et des rectifications de virages

https://www.corsematin.com/article/article/lamenagement-de-laxe-sartene-roccapina-en-projet

Corse Matin a écrit:
L'aménagement de l'axe Sartène-Roccapina en projet


Par Nadia Amar--16 janvier 2019 à 19:01

Cinq créneaux de dépassement et des rectifications du tracé sont prévus entre Roccapina et Sartène.

La déviation de Propriano ne devrait pas tarder à être opérationnelle. Une question de jours... De quoi gagner déjà un temps précieux sur cet axe principal qui relie Ajaccio et Bonifacio. La collectivité de Corse souhaite poursuivre ses efforts pour sécuriser les parcours et optimiser les temps de déplacements à travers l'île conformément au schéma directeur des routes territoriales de Corse réactualisé en juin 2011. Elle prévoit dans ce cadre la création de créneaux de dépassement sur la RT40 sur l'axe Sartène-Roccapina.

Un tronçon sinueux, avec des possibilités de dépassement jusqu'ici réduites, qui occasionne de nombreux ralentissements, notamment en été en période de fort trafic estival (+ 83 % par rapport à la moyenne annuelle).

Le projet vise à améliorer le temps de parcours des usagers sur l'axe Sartène-Roccapina grâce à la création de créneaux de dépassement et la rectification des virages les plus serrés. Une concertation publique est organisée du 8 au 28 janvier pour recueillir les observations.

Le projet vise à améliorer le temps de parcours des usagers sur l'axe Sartène-Roccapina grâce à la création de créneaux de dépassement et la rectification des virages les plus serrés. Une concertation publique est organisée du 8 au 28 janvier pour recueillir les observations.
Photo N.A.

Concertation publique du 8 au 28 janvier

La Région est le maître d'ouvrage de ce projet d'aménagement qui comporte cinq créneaux de dépassement et des rectifications du tracé sur les sections où les virages sont les plus serrés. Les créneaux de dépassement se situeront au niveau de Bocca Albitrina, entre Ghjunchetu et Orasi, entre Orasi et l'Ortolo et entre Pero Longo et Roccapina. Une concertation publique est organisée du 8 au 28 janvier à la mairie de Sartène et à la mairie de Ghjunchetu, toutes deux concernées par le périmètre de l'étude. "Elle devra permettre de confirmer le choix du parti d'aménagement pour poursuivre les études techniques et les procédures réglementaires", précise la collectivité de Corse.

Les habitants et les usagers sont ainsi invités à exprimer leurs attentes, leurs préoccupations et leurs propositions sur ces futurs aménagements.

Un projet à l'étude depuis 2000

Depuis le début des années 2000, plusieurs études ont été réalisées sur la totalité ou une partie du tronçon Bocca Albitrina - Roccapina.

Dans le cadre de ce projet, des travaux de sécurisation et d'aménagement urbain sur la traverse du hameau d'Orasi et la sécurisation du carrefour de Serragia par un "tourne à gauche" sont également privilégiés.

L'incidence des futurs travaux sur le paysage, les zones agricoles et naturelles fait également partie des préoccupations exposées dans le document de la concertation publique. Un pré-diagnostic écologique a ainsi été réalisé en 2012 et précisé en 2015 pour cerner les enjeux environnementaux et les impacts éventuels. Le coût de ces travaux d'aménagement et de sécurisation, qui vont s'étaler sur plusieurs années, est estimé à 30 millions d'euros financés à 100 % par la CdC.

Ce projet est consultable auprès des mairies de Sartène et de Ghjunchetu et sur le site www.isula.corsica

Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2339
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

Re: RT40 (ancienne RN196) Ajaccio - Bonifacio

Messagepar Guillaume » Ven 09 Aoû 2019 18:12

Et juste à côté de la RT40, création d'une déviation de Figari pour mieux desservir l'aéroport Sud Corse

https://www.corsematin.com/article/figari/la-deviation-mise-en-route-par-le-departement

Corse Matin a écrit:
Figari : la déviation mise en route par le département


Par Nadia AMAR--03 mars 2017 à 15:55

Les élus locaux et le président du département face à la maquette de la future déviation exposée à la mairie de Figari.

C'est un grand "ouf" de soulagement poussé par le maire de la commune de Figari, Claude Pompa. Depuis son accès aux responsabilités, l'édile se bat bec et ongles pour finaliser le projet de la déviation de l'aéroport vieux de 30 ans.

La bonne nouvelle est venue du président du conseil départemental, Pierre-Jean Luciani, qui s'est déplacé en personne à la mairie de Figari pour confirmer l'annonce en présence des élus de la microrégion. "La déviation de Figari va devenir une réalité", s'est-il réjoui. Une nécessité pour le président : "Il fallait désenclaver l'aéroport, dont l'activité est en pleine croissance et réduire le passage des poids lourds dans le centre du village."

Désenclaver la microrégion

Un nouveau tracé d'1,2 km, la future D322, reliera la RD 359 (au niveau de la cave viticole située avant l'entrée de l'agglomération) à la route de l'aéroport avec un giratoire à chaque extrémité. Des clôtures d'1,40 mètre seront installées de chaque côté de la voie pour protéger les tortues d'Herman, espèce protégée dont la présence sur le site a principalement retardé le projet et valu des compensations de la part de la mairie de Figari, avec la création d'une zone agricole protégée de 2500 ha.

Polémique sur le financement

Une déviation à 5,5 M d'euros, coût total de l'opération qui comprend la voie de contournement mais aussi le recalibrage de la route de l'aéroport (RD 322). Une dépense entièrement prise en charge par le département, a insisté le président, qui a regretté le désengagement de l'État et la région sur ce "programme structurant majeur d'échelle régionale qui va permettre de désenclaver le deuxième aéroport de Corse".

Les élus ont exprimé d'une même voix leur incompréhension face à l'attitude de la CTC, "qui n'a pas inscrit ce projet comme prioritaire au Plan exceptionnel d'investissement". La prise en charge par le PEI de cet investissement avait pourtant été actée par la sous-préfecture, a rappelé Claude Pompa. Dont acte.

Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2339
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26


Retourner vers Voies Express & Nationales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités