[ Problématique ] Grand contournement de Toulouse

Messagepar Fantomas » Ven 09 Mar 2007 09:09

le dossier du débat ne sera considéré comme suffisamment complet que :
a)...
b)...
c)...


et
d) si le ministre n'annonce pas une décision avant le début du débat.

:mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Fantomas
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2563
Enregistré le: Mer 23 Juil 2003 13:24
Localisation: Grenoble

Messagepar marsupilud » Ven 09 Mar 2007 15:57

Fantomas a écrit:
le dossier du débat ne sera considéré comme suffisamment complet que :
a)...
b)...
c)...


et
d) si le ministre n'annonce pas une décision avant le début du débat.

:mrgreen:

d) si le ministre des affaires étrangères n'annonce pas une décision avant le début du débat.
:mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
marsupilud
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 5369
Enregistré le: Lun 11 Oct 2004 13:09
Localisation: Sud Europe Atlantique

Messagepar lorp » Ven 09 Mar 2007 21:28

Fantomas a écrit:bon ben on peut déjà  commencer à  tous se suicider, si on ne peut rien faire.

J'ai trouvé ma solution pour éviter les bouchons sur la rocade toulousaine : déménager... à  Grenoble :mrd:
Avatar de l’utilisateur
lorp
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2132
Enregistré le: Sam 01 Avr 2006 15:46
Localisation: Isère

Messagepar ramses41 » Mar 13 Mar 2007 21:50

le troncon entre empalot et le palays fait tache avec un manque evident de capacité.
de plus, aprés les travaux entre lespinet et le palays, l'effet d'etranglement a 2 voies sera renforcé au sud de la ville.
un barreau de contournement sud parait approprié, le reste peut se regler a l'echelle de l'agglomeration (tramway arenes-blagnac, ligne B...).
l'enjeu est de faire changer les mentalités par rapport aux transports en commun (par exemple, si l'acces a labege est possible en metro, l'echangeur du Palays sera probablement soulagé).
le but est donc de devier le transit et de favoriser le "centre-banlieue" par les TC, le reste utilisant la route.
ramses41
Chemin
Chemin
 
Messages: 32
Enregistré le: Ven 26 Jan 2007 16:30

Messagepar lorp » Mar 13 Mar 2007 22:11

ramses41 a écrit:le troncon entre empalot et le palays fait tache avec un manque evident de capacité.
de plus, aprés les travaux entre lespinet et le palays, l'effet d'etranglement a 2 voies sera renforcé au sud de la ville.
un barreau de contournement sud parait approprié, le reste peut se regler a l'echelle de l'agglomeration (tramway arenes-blagnac, ligne B...).
l'enjeu est de faire changer les mentalités par rapport aux transports en commun (par exemple, si l'acces a labege est possible en metro, l'echangeur du Palays sera probablement soulagé).
le but est donc de devier le transit et de favoriser le "centre-banlieue" par les TC, le reste utilisant la route.

La mise en 2*3 voies de la section Empalot-Le Palays est planfié, et d'ailleurs en cours de réalisation entre Lespinet et Le Palays (sens Foix-Montpellier, je ne sais pas si l'autre sens a été mis en chantier ?). Le goulet d'étranglement est plutôt le Palays en lui même, et peut-être le passage sous le canal, mais dans une moindre mesure. Je suis pourtant septique sur une amélioration du trafic sur cette section, même avec une mise en 2*3 voies pourtant nécessaires. L'effet de la mise en 2*3 voies de la rocade sud après Empalot n'avait pas duré longtemps, avec des encombrements jusqu'à  l'Avenue Jules Julien les mauvais matins à  8 heures.

Je pense que la solution dépasse l'agglomération, et nécessite un effort sur les TC y compris à  l'extérieur. A ce propos, je trouve dommageable la tournure qu'on pris la gestion des TC dans la Haute-Garonne, avec une totale séparation de la gestion des réseaux urbains et interurbains. Cela hypothèque le principe d'interconnexions, qui n'existaient déjà  pas du temps de l'opérateur unique, la Semvat.
Avatar de l’utilisateur
lorp
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2132
Enregistré le: Sam 01 Avr 2006 15:46
Localisation: Isère

Messagepar lorp » Dim 01 Avr 2007 13:02

Le point de vue du conseil général 31, très critique :
http://www.haute-garonne.fr/pageseditos.asp?idpage=134&sX_Menu_selectedID=m4_66C29356
Selon une étude, la part du trafic de transit de la rocade : 3%.
Avatar de l’utilisateur
lorp
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2132
Enregistré le: Sam 01 Avr 2006 15:46
Localisation: Isère

Messagepar tonio31 » Lun 02 Avr 2007 10:20

De plus, le conseil général vient de mettre en ligne une hypothèse de tracé pour le projet du grand contournement routier de Toulouse par l'est:

http://www.haute-garonne.fr/pageseditos.asp?idpage=145

J'avais moi même fait des traçés sur mon site, selon les déclaration de chacun : http://contournement-routier-toulouse.com/cartes.aspx

vous en pensez quoi alors ? possible ? bizarre d'aller jusqu'à  Revel, au lieu de se renbrancher plus en amont à  Villefranche.

Traverser le lauragais serait-il impossible ??
tonio31
Sentier
Sentier
 
Messages: 10
Enregistré le: Jeu 16 Nov 2006 19:04
Localisation: ETUDIANT

Messagepar G.E. » Lun 02 Avr 2007 10:36

tonio31 a écrit:Traverser le lauragais serait-il impossible ??


Bah, c'est toujours mieux quand ça passe chez les autres ! :shock:

Rien sur la liaison A61-A66-A64 par contre.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20860
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar lorp » Lun 02 Avr 2007 21:19

tonio31 a écrit:Traverser le lauragais serait-il impossible ??

Revel et Castelnaudary font aussi parti du Lauragais. C'en est même le coeur. Ca veut dire qu'il va y avoir un échangeur chez moi (Montégut-Lauragais) ?
"Ah ben non alors, déjà  que on va nous mettre des éoliennes, mettez l'échangeur dans le village d'à  côté."
En même temps, entre Toulouse et Revel, y a pas de ville plus importante. Avec ses 8000 habitants, c'est déjà  un petit pôle d'activité. Le renforcement de Revel, Castelnaudary, Puylaurens éviteraient l'émergence de gros villages dortoirs-champignons à  35km de Toulouse, où il n'y a aucun bassin d'emplois important.
Avatar de l’utilisateur
lorp
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2132
Enregistré le: Sam 01 Avr 2006 15:46
Localisation: Isère

Messagepar otto » Mar 10 Juil 2007 23:11

Projet de grand contournement autoroutier de Toulouse.

M. Claude BERNET, Président de la Commission particulière du débat public, présente le projet de dossier du maître d'ouvrage que la Commission nationale du débat public considère comme suffisamment complet pour être soumis au débat public.

Sur proposition de M. Claude BERNET, la CNDP arrête le calendrier du débat public, qui aura lieu du 4 Septembre au 22 Décembre 2007, et approuve ses modalités d'organisation : documents d'information diffusés aux 850 000 foyers de l'aire métropolitaine, site Internet auquel il sera donné un rôle important, compte tenu du taux d'équipement des ménages dans l'aire de Toulouse, ce qui devrait favoriser l'interactivité du débat, une quinzaine de réunions publiques...
otto
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3255
Enregistré le: Jeu 02 Jan 2003 17:46
Localisation: Pays-Bas

Messagepar SebDau » Jeu 06 Sep 2007 13:21

SebDau
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 503
Enregistré le: Jeu 08 Sep 2005 23:07
Localisation: Saint-Médard-en-Jalles (33)

Messagepar Auriom » Jeu 06 Sep 2007 13:43

Et hop, un bel article pour accompagner ! Bonne synthèse, mais l'alternance des termes "périphérique" et "rocade" entraîne une ambiguïté (on peut penser à  la rocade ouest).

Les Echos a écrit:Jusqu'au 22 décembre vont se tenir une quinzaine de réunions publiques sur le projet de contournement autoroutier de Toulouse destiné à  éviter l'asphyxie du périphérique.

Le projet de contournement autoroutier de Toulouse en débat

De notre correspondant à  Toulouse

Devant l'engorgement du périphérique toulousain, dont le trafic augmente de 5 % par an, faut-il construire un contournement autoroutier de l'agglomération et si oui, par l'est ou par l'ouest ? Pour répondre à  cette question, un débat public s'est ouvert en début de semaine et se tiendra jusqu'au 22 décembre dans quinze villes de l'aire urbaine et de cinq départements limitrophes, ainsi que sur Internet. La Commission particulière du débat public, présidée par Claude Bernet, qui dispose d'un million d'euros pour la consultation, envoie des documents à  850.000 foyers. Elle remettra son compte rendu en février et le gouvernement aura ensuite trois mois pour prendre une décision. Un ancien projet de contournement avait été mis en sommeil en 1996 à  cause de l'opposition des communes périurbaines. Mais la mairie de Toulouse a demandé à  l'Etat de relancer le dossier pour améliorer la circulation de la rocade, dont une portion reste encore à  élargir à  2x3 voies. L'an dernier, le préfet a demandé aux collectivités locales une étude d'opportunité de la Direction régionale de l'équipement.

En se basant sur une croissance de l'aire urbaine de 370.000 habitants de 1990 à  2020, celle-ci prévoit que le trafic du périphérique passera de 100.000-135.000 véhicules par jour en 2004 à  130.000-190.000 en 2020. Le trafic local représente 85 % de la circulation mais le trafic de transit augmente vite : il a doublé entre 1996 et 2003 à  20.000 véhicules par jour avec le bouclage de l'A20 vers Paris et il atteindrait 26.000 à  32.000 véhicules en 2020.

Périphérique saturé
Conclusion : même en développant les transports en commun, le périphérique sera saturé. La Direction de l'équipement exclut son élargissement à  2x4 voies "car cela augmenterait la pollution et attirerait davantage de véhicules dans l'agglomération".

L'Etat envisage donc la construction d'une autoroute à  péage contournant Toulouse dans un rayon de 10 à  35 kilomètres pour évacuer le trafic de transit. La mairie souhaite que celle-ci passe au plus près de la ville pour détourner le plus de circulation possible du périphérique, le conseil régional, lui, préférerait un tracé éloigné desservant le sud du Tarn, tandis que le conseil général s'oppose à  une nouvelle autoroute qui aura, selon lui, peu d'impact sur la rocade.

Trois tracés sont étudiés à  l'ouest, à  l'est et au sud. Un contournement par l'est captera mieux le trafic de transit, celui par l'ouest prendra davantage de circulation locale du fait de l'urbanisation et du pôle aéronautique. Enfin, un prolongement au sud reliera l'autoroute des Pyrénées à  l'A61. Les coûts sont estimés entre 750 et 1.350 millions d'euros pour le tracé ouest et sud, de 850 à  1.400 millions pour l'est et le sud, et de 600 à  950 millions pour l'est seul.

L.M.
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 2003
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Asie

Messagepar G.E. » Ven 07 Sep 2007 19:30

Déjà , il est prévu un barreau A64-A66, ce n'est pas si mal...

Par contre, je ne comprends pas pourquoi ce projet n'a pas été interrompu (et c'est tant mieux !) par le Grenelle de l'Environnement. :roll:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20860
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar lorp » Ven 07 Sep 2007 20:55

Auriom a écrit:Et hop, un bel article pour accompagner ! Bonne synthèse, mais l'alternance des termes "périphérique" et "rocade" entraîne une ambiguïté (on peut penser à  la rocade ouest).

Au crédit du journaliste, je trouve que le projet entretient lui aussi une certaine ambigüité. L'objectif serait à  la fois de seconder le périphérique actuel en adsorbant le trafic de transit, et de mieux desservir les villes périphériques telles Montauban, Albi, Auch, Carcassonne, Foix... selon le fuseau. J'y vois deux missions contradictoires (voir les solutions "proches" et "éloignées" du rapport).
De plus, le document fourni démontre l'impossibilité de résoudre la saturation du périphérique avec cette seule solution, et donc la nécessité de mettre en chantier des solutions TC notamment, mais le débat ne porte que sur le contournement. Un "Grenelle" du transport et de l'urbanisme serait fort utile dans la région, au vu de son flux migratoire.
Avatar de l’utilisateur
lorp
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2132
Enregistré le: Sam 01 Avr 2006 15:46
Localisation: Isère

Messagepar G.E. » Ven 07 Sep 2007 22:26

Vus les énormes investissements consentis par la région sur la réseau classique, il n'y a pas de problème de ce côté-là . En plus, l'étoile ferroviaire de Toulouse existe encore et double les autoroutes et voies rapides ! Il faudrait sans doute procéder à  quelques rénovations et électrifications complémentaires et faire avancer le projet de LGV Bordeaux - Toulouse - Narbonne.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20860
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar lorp » Ven 07 Sep 2007 22:47

Les investissements de la région ne portent que sur les voies ferrées (normal pour des TER). L'étoile ferroviaire existe certes, mais elle ne dessert pas des territoires en forte expansion démographique, comme l'est ou le sud. Et là  le réseau départemental de bus ne séduit pas les nouveaux habitants de la couronne. Construire un contournement autoroutier sans rendre plus performant les réseaux de TC de la couronne serait contre-productif pour la réduction du trafic du périphérique.
Il serait peut-être sage que les différents décideurs politiques (région, département, agglomération...) se mettent autour d'une table pour établir un maillage performant du territoire : les gares TER de la périphérie pourraient ainsi devenir des terminus de lignes routières, cela éviterait au bus de s'enfoncer dans Toulouse jusqu'à  la gare Matabiau, et aux passagers de perdre moins de temps dans la sortie de la ville lors de leurs trajets domicile-travail.
Avatar de l’utilisateur
lorp
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2132
Enregistré le: Sam 01 Avr 2006 15:46
Localisation: Isère

Messagepar marsupilud » Sam 08 Sep 2007 09:56

Ne peut-on pas envisager comme à  Lyon un service RER ?
Avatar de l’utilisateur
marsupilud
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 5369
Enregistré le: Lun 11 Oct 2004 13:09
Localisation: Sud Europe Atlantique

Messagepar lorp » Sam 08 Sep 2007 11:45

Qu'est-ce que tu entends par RER ? Il existe actuellement des liaisons cadencées vers Muret au sud et vers Colomiers à  l'ouest.
Avatar de l’utilisateur
lorp
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2132
Enregistré le: Sam 01 Avr 2006 15:46
Localisation: Isère

Messagepar Zach » Dim 16 Sep 2007 22:37

Sur le site on peut voir l'hypothèse d'une mise à  2x4 voies du périphérique est au lieu du contournement. Opposer les 2 n'a pas de sens : à  mon sens une mise à  2x4 voies serait nécessaire dès maintenant, mais un grand contournement serait lui aussi nécessaire dans 10 ans. Quant à  une mise à  2x4 voies du périphérique ouest et sud, c'est tout simplement impossible vu l'urbanisation.

Et on peut se rendre compte du gachis par le manque de vision à  long terme lors de la construction du périphérique est... Il aurait été très aisé à  l'époque de prévoir une dizaine de mètres au centre pour un futur élargissement, et de calibrer les passages supérieurs en conséquence. Or maintenant il faudrait refaire un grand nombre de ponts ou faire des compromis de sécurité hasardeux en supprimant les bandes d'arrêt d'urgence au niveau des ponts et en réduisant les voies les plus à  gauche à  3,25m voire 3,00m (sic)! Cela est d'autant plus dommage que l'urbanisme assez éloigné permettrait encore (pour le moment) d'élargir.

De plus un argument est avancé selon lequel l'intervention des services de sécurité serait rendu difficile sur les voies de gauche sur une 2x4 voies. Or il suffirait de faire des bandes de gauche de 2,50m ou 3,00m au lieu de 1,00m, en quelque sorte une bande d'arrêt d'urgence à  gauche aussi, comme on peut le voir sur des autoroutes américaines.

Quand aux transports en communs (train), oui on pourrait espérer une sorte de RER Albi-Toulouse par exemple, mais ce n'est pas pour demain : doublement de la voie ferrée jusqu'à  Montrabé d'ici 2010, doublement jusqu'à  St Sulpice d'ici 2020. A ce rythme on aura un doublement jusqu'à  Albi en 2050 et une électrification de la ligne en 2070. Ajouter à  cela que les subventions publiques de la région sont prises en compte dans ces prévisions, et que le système de régime spécial de retraite de la SNCF plombe ses comptes. Bienvenue en France !
Zach
Sentier
Sentier
 
Messages: 9
Enregistré le: Jeu 04 Mai 2006 15:36

Messagepar Fantomas » Lun 17 Sep 2007 07:39

Zach a écrit:Et on peut se rendre compte du gachis par le manque de vision à  long terme lors de la construction du périphérique est...

Ou à  l'inverse, le manque de vision à  long terme lors de l'age d'or de l'automobile, qui nous mène dans la situation actuelle

Ajouter à  cela que les subventions publiques de la région sont prises en compte dans ces prévisions, et que le système de régime spécial de retraite de la SNCF plombe ses comptes. Bienvenue en France !

D'une part, non le régime de retraite ne plombe pas la SNCF. D'autre part, ce n'est pas elle qui finance les infrastructures : elle ne fera éventuellement que les exploiter.
Avatar de l’utilisateur
Fantomas
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2563
Enregistré le: Mer 23 Juil 2003 13:24
Localisation: Grenoble

PrécédenteSuivante

Retourner vers Problématiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité