[ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar bzh-99 » Mar 15 Nov 2011 18:43

il est temps de s'en rendre compte... et encore, Les Échos n'ont pas fait de recherches sur tous les projets qui ont pris du retard depuis cinquante ans... :roll:
Avatar de l’utilisateur
bzh-99
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1949
Enregistré le: Lun 07 Juil 2008 18:28
Localisation: Finistère

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar basco - landais » Mar 15 Nov 2011 21:09

Ca prouve aussi les incoherences des decisions prises un peu (beaucoup) à l'emporte pièce, et surtout une vision à court terme de la part de nos chères têtes pensantes :roll:
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9253
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar G.E. » Mar 15 Nov 2011 21:12

Cet article a le mérite d'exister dans le contexte ambiant.

Il évoque à demi-mots l'absence totale de volonté politique d'améliorer la situation en Ile-de-France.

Pour Strasbourg, on apprend une info ! Le GCO est resté longtemps en sommeil sans motif valable mais ce dossier devrait être enfin débloqué en fin d'année.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21683
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar Bugsss » Ven 08 Juin 2012 07:43

Nouvel article à peu près dans le même esprit

http://www.lesechos.fr/economie-politiq ... 330975.php

Les Echos a écrit:Le contournement autoroutier des villes vire au casse-tête

Strasbourg

Le projet de contournement autoroutier de Strasbourg vient d'être abandonné. D'autres villes comme Lyon, Bordeaux, Grenoble et Marseille ont imaginé des projets mais doivent faire face aux difficultés de financement et à l'opposition des défenseurs de l'environnement.

« Quand la non-rentabilité devient l'alliée de la biodiversité » se félicitait mardi l'association France nature environnement au lendemain des échanges aigre-doux qui ont opposé la ministre de l'Ecologie et le groupe Vinci lors de l'annonce de l'abandon du projet de contournement autoroutier de Strasbourg. Les mésaventures de ce projet deviendront-elles le symbole de la difficulté de bâtir des autoroutes en zone urbaine ?

Ce projet d'autoroute à péage était destiné à l'origine à résoudre l'embolie de l'actuelle rocade (165.000 véhicules par jour en moyenne, avec des pointes à plus de 200.000, dont environ 12.000 poids lourds). Evoqué depuis les années 1980, ce chantier avait le soutien des grandes collectivités jusqu'à l'élection d'une coalition PS/EELV à Strasbourg.

Mise en danger du grand hamster d'Alsace

Les « pro» en faisaient l'unique moyen de désengorger les accès de la ville, les « anti » s'appuyaient sur le dossier de déclaration d'utilité publique qui stipule que cet axe ne serait pas une solution à ce problème, sur le coût élevé (750 millions d'euros, frais financiers inclus selon Vinci) imposant un péage probablement dissuasif, et pronostiquaient une difficulté de financement avec les banques. Ce à quoi s'ajoutait la destruction de 300 hectares de terres agricoles et la mise en danger d'espèces protégées dont le grand hamster d'Alsace.

Techniquement, la « chute » du projet a été provoquée par le fait que le concessionnaire pressenti, le groupe Vinci a demandé au gouvernement un report de quelques semaines le temps de boucler définitivement son financement. Une demande refusée par la ministre de l'Ecologie.


Lyon

Une solution alternative

Opposition des écologistes, difficulté de financement, quatre autres projets de ce type sont aujourd'hui également en difficulté au premier rang desquels le grand Contournement Ouest de Lyon. Destiné à délester le tunnel de Fourvière du trafic de transit Nord Sud, ce dossier a été lancé en 1988, a fait l'objet d'un débat public fin 2001 pour un parcours allant du sud de Villefranche-sur-Saône pour rejoindre l'A7 vers Vienne.

Prenant acte de l'impossibilité de construire cette voirie -du fait de la constante opposition des élus et autres décideurs concernés mais aussi du coût chiffré il y a dix ans entre 1,5 et 2 milliards d'euros -Jean-François Carenco, préfet de Rhône-Alpes tente de trouver une solution alternative qui figure dans le Schéma régional d'infrastructures de transport de Rhône-Alpes élaboré en mars dernier par les services de la Dreal et à propos duquel le Conseil général du Rhône rendra un avis le 22 juin prochain.

Elle consiste à passer à l'est en partant du constat que les trois quarts de ce parcours autoroutier de troisième couronne existent aujourd'hui. Reste à prolonger l'A432 vers le sud, en longeant le tracé pressenti du contournement ferroviaire jusqu'à l'A46, dans les parages de Chaponnay/Saint-Symphorien d'Ozon, soit une dizaine de kilomètres. « La pilule est plus petite mais il n'est pas certain qu'elle soit plus facile à avaler et notamment pour les communes du secteur qui supportent, morceau par morceau, de nouvelles voiries », observe un porte-parole des Verts au conseil régional.

Sur un autre front, celui du tronçon ouest du périphérique -l'objectif est cette fois de favoriser les échanges à l'intérieur de l'agglomération en bouclant le ring -, la Communauté urbaine de Lyon semble déterminée à avancer. Elle a saisi la commission du débat public qui a répondu favorablement à l'organisation du débat autour de trois scénarios, d'ici à fin 2012. L'investissement est chiffré autour de 2,5 milliards d'euros, et le Conseil général du Rhône s'est engagé à partager la dépense avec le Grand Lyon sachant que le montage du financement est à l'étude.


Bordeaux

Fronde des milieux viticoles

En juin 2008 les grands élus bordelais avaient été soulagés par l'annonce de Jean-Louis Borloo de l'abandon du projet de grand contournement autoroutier de Bordeaux. Fervent partisan du projet au départ, Philippe Madrelle, le président socialiste du Conseil général de la Gironde, n'avait-il pas demandé un moratoire ? Quant à Alain Juppé, de retour du Québec, il avait jugé que la décision ministérielle était « la solution de la sagesse ».

Le projet était en effet miné. Cette super rocade à péage d'une soixantaine de kilomètres devait être construite en concession par Sanef et Eiffage pour un coût estimé entre 1,1 et 1,7 milliard d'euros. Elle aurait permis de soulager l'actuelle autoroute périphérique d'une partie du trafic en direction du sud de l'Europe. Les multiples tracés envisagés touchaient soit des zones habitées, soit des zones protégées et surtout plusieurs parties du vignoble. Et c'est bien la fronde des milieux viticoles qui a achevé d'inciter les élus à la prudence.

Le sujet resurgit pourtant régulièrement à l'initiative des milieux économiques qui invoquent la congestion de la rocade et le handicap que cela représente pour l'attractivité de la ville. L'an dernier Alain Juppé avait pris la balle au bond en demandant la « réouverture » du dossier. Ce à quoi Vincent Feltesse, le président socialiste de la Communauté urbaine de Bordeaux, avait répondu en organisant un « Grenelle des mobilités » qui doit s'achever cet été avec un plan d'action.


Grenoble

Passage à 2×3 voies de l'A480

A Grenoble, l'avis défavorable de la commission d'enquête d'utilité publique il y a deux ans au projet de rocade-nord a provoqué l'abandon de ce projet de 667 millions d'euros. Combattu par Les Verts mais toujours demandé par la chambre de commerce et le Medef de l'Isère, ce projet, porté par le Conseil général de l'Isère qui en avait accepté la maîtrise d'ouvrage est semble-t-il enterré. Une modification simplifiée du PLU est d'ailleurs en cours, qui doit supprimer des emplacements réservés pour cette rocade-nord. Est désormais privilégié, le passage à 2×3 voies de l'A480, des travaux de 90 millions d'euros, financés à hauteur de 20 millions par l'Etat, pour la première tranche.


Marseille

Initialement prévu début 2012, reporté après les présidentielles puis les législatives, le choix de l'entreprise qui doit réaliser le dernier tronçon du contournement routier de Marseille (L2) entre les autoroutes est et nord desservant la ville, pourrait finalement être une fois de plus reporté. Officiellement, selon la préfecture de région qui s'exprimait avant la présidentielle, il s'agit pour les trois candidats en compétition -Bouygues, Eiffage et Vinci -« de poursuivre leur dialogue compétitif pour affiner les interactions avec d'autres projets structurants comme le tramway et le bus à haute qualité de service ».

Mais officieusement, c'est autour du montage du PPP retenu par l'Etat pour boucler l'opération -une première pour un chantier autoroutier -et notamment le montant du loyer que percevra le groupe de BTP désigné pour couvrir ses investissements, que se crispe le dialogue. Ajouté aux milliers de revendications individuelles qui ont alourdit la facture (1,1 milliard d'euros pour 9 kilomètres), ce parcours urbain projeté en 1933 est sur la sellette.

Avatar de l’utilisateur
Bugsss
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3802
Enregistré le: Mar 26 Oct 2004 08:15

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar Auriom » Ven 08 Juin 2012 07:48

(Article déjà posté hier mais c'est vrai qu'il est mieux ici.)
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 2033
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Asie

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar tanaka59 » Ven 08 Juin 2012 09:40

Quand on voit ce qui se passe à Strasbourg , peut être faire la même chose à Lille :cry:

A Lille la situation a tourné au cauchemar :(
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2853
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41
Localisation: FR (59) / BE

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar jml13 » Ven 08 Juin 2012 22:10

Ces projets ne sont pas vraiment comparables :
Strasbourg est bien avancé et fait l'objet d'une concession mais apparemment Vinci n'insistera pas trop pour le construire
Lyon et Bordeaux n'en sont qu'à des stades très en amont
Grenoble est abandonné
Quant à Marseille, je n'imagine pas qu'on abandonne maintenant les travaux d'une autoroute réalisée à moitié (enfin une section aux 9/10e et l'autre aux 3/10e).
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4460
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar tanaka59 » Ven 08 Juin 2012 22:15

jml13 a écrit:Ces projets ne sont pas vraiment comparables :
Strasbourg est bien avancé et fait l'objet d'une concession mais apparemment Vinci n'insistera pas trop pour le construire
Lyon et Bordeaux n'en sont qu'à des stades très en amont
Grenoble est abandonné
Quant à Marseille, je n'imagine pas qu'on abandonne maintenant les travaux d'une autoroute réalisée à moitié (enfin une section aux 9/10e et l'autre aux 3/10e).


Je ne serait pas étonné que cette section soit abandonnée : http://maps.google.fr/maps?ll=43.33782, ... 7&t=k&z=16

Marseille faut pas s’étonner si cela ne se termine jamais pour la liaison A507 , A7 ^^ : A557 réalisée à moitié , échangeurs sur le vieux le port avec A55 jamais réalisée, D4C a moitié autoroutisée , et j'en passe ...
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2853
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41
Localisation: FR (59) / BE

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar jml13 » Ven 08 Juin 2012 22:38

tanaka59 a écrit:Je ne serait pas étonné que cette section soit abandonnée : http://maps.google.fr/maps?ll=43.33782, ... 7&t=k&z=16
Moi, je serais étonné et surtout furieux, mais on n'est sûr de rien, sauf pour la section Est où, là, franchement, je ne vois pas comment cela pourrait être abandonné...
tanaka59 a écrit:Marseille faut pas s’étonner si cela ne se termine jamais pour la liaison A507 , A7 ^^ : A557 réalisée à moitié
Ca date de plus de 30 ans quand même
tanaka59 a écrit:échangeurs sur le vieux le port avec A55 jamais réalisée
De quels échangeurs parles-tu ?
tanaka59 a écrit:D4C a moitié autoroutisée , et j'en passe ...
Si tu parles de l'avenue Jean-Paul Sartre, réalisée dans les années 70, à l'époque comme la 1e section de l'autoroute Nord-Est, on sait depuis longtemps que cette dernière est abandonnée, même la 2e section qui devait désenclaver le technopole de Château-Gombert n'a jamais vu le jour...
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4460
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar tanaka59 » Ven 08 Juin 2012 22:43

tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2853
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41
Localisation: FR (59) / BE

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar jml13 » Ven 08 Juin 2012 22:48

Rien à voir avec le Vieux-Port donc, le 1er aurait été celui d'A557, le 2e sera peut-être un jour celui de B55 ou toute autre appellation, mais franchement ça m'étonnerait...
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4460
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar nico38 » Ven 15 Juin 2012 10:50

jml13 a écrit:Ces projets ne sont pas vraiment comparables :
Strasbourg est bien avancé et fait l'objet d'une concession mais apparemment Vinci n'insistera pas trop pour le construire
Lyon et Bordeaux n'en sont qu'à des stades très en amont
Grenoble est abandonné
Quant à Marseille, je n'imagine pas qu'on abandonne maintenant les travaux d'une autoroute réalisée à moitié (enfin une section aux 9/10e et l'autre aux 3/10e).


Si le projet 2x3 voies sur l'A480 est abandonné j'envisage vraiment d'aller vivre ailleurs... :x
Avatar de l’utilisateur
nico38
Chemin
Chemin
 
Messages: 49
Enregistré le: Jeu 14 Juin 2012 09:03
Localisation: Grenoble - Meylan

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar tanaka59 » Ven 15 Juin 2012 17:24

nico38 a écrit:Si le projet 2x3 voies sur l'A480 est abandonné j'envisage vraiment d'aller vivre ailleurs... :x


C'est une spécificit" bien française , ne rien faire et attendre que les problèmes deviennent catastrophiques :evil: . Personnellement je suis du même avis que Nico et préférerais des villes plus petites comme Caen , Rennes, Nantes ou Reims que Lille ...
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2853
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41
Localisation: FR (59) / BE

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar G.E. » Sam 16 Juin 2012 09:38

Il y a plusieurs problèmes :
- Le renoncement de l'Etat aux grands projets depuis 6 ans, avec une diminution considérable de son volontarisme à résoudre les problèmes et de sa capacité à apporter un minimum de fonds publics. Dans le même temps, les contraintes liées à l’environnement se sont alourdies.
- Le transfert de certains dossiers (Grenoble, Angers...) à des collectivités territoriales signe leur abandon car elles n'ont pas/plus la capacité financière de porter de tels projets en plus des TC.
- La levée des emprises réservées constatée partout en France obère fortement la réalisation de projets dans le futur, sauf à creuser. Ce n'est pas une démarche de développement durable !

Encore une fois, la clef est dans les mains des élus. Pour prendre 2 exemples de volontarisme : à Lyon, il y a une quasi-unanimité pour boucler les rocades (les variantes portent sur les fuseaux) et à Rouen, le même souhait d'une rocade Est.

Les collectivités qui s'écrasent (Toulouse, Bordeaux) ou qui jouent contre leur intérêt (Strasbourg, Grenoble) en paieront de plus en plus un prix déjà lourd, jusqu'à l’insoutenable. Il n'y a qu'à voir la situation actuelle, quand bien même les prix de l'énergie ont bondi et que les TC se sont maillés.

Il est enfin grand temps de rappeler que les rocades ont des logiques différentes des pénétrantes. Elles visent à alléger le trafic au sein des agglos. En celà, elles sont complémentaires des TC et non leur ennemi.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21683
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar nanar » Mer 08 Aoû 2012 13:39

G.E. a écrit:.... Pour prendre 2 exemples de volontarisme : à Lyon, il y a une quasi-unanimité pour boucler les rocades (les variantes portent sur les fuseaux) .

Unanimité ?? Dans tes rêves ...

Il est enfin grand temps de rappeler que les rocades ont des logiques différentes des pénétrantes. Elles visent à alléger le trafic au sein des agglos. En celà, elles sont complémentaires des TC et non leur ennemi.

Quand un euro est dépensé sur une rocade, il ne l'est pas dans les TC. Donc, ce sont des options opposées.
Exemple précis, Lyon :
L'annuité de remboursement de l'emprunt pour payer le contournement TOP sera d'environ 150 millions d'euros.
C'est ce que le Syndicat des TC investit chaque année
nanar
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2514
Enregistré le: Lun 06 Juin 2005 14:44
Localisation: Lyon

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar Biglower » Mer 08 Aoû 2012 14:23

nanar a écrit:L'annuité de remboursement de l'emprunt pour payer le contournement TOP sera d'environ 150 millions d'euros.
C'est ce que le Syndicat des TC investit chaque année


A 4€ le passage et pour un trafic équivalent à celui de TEO, près de la moitié serait payé par le péage.
Sur combien d'années l'annuité ?
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar G.E. » Mer 08 Aoû 2012 14:29

Probablement 15 à 20 ans si le coût tourne autour de 1,5 MM€.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21683
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar nanar » Mer 08 Aoû 2012 16:04

Non. Le coût global de l'ouvrage >ou= 2,5 mds euros suivant les plus récents devis estimatifs

Le péage, s'il est fixé à un taux "juste" (qui remplit presque le TOP, sans le saturer, et ainsi maximise la recette) ne couvre que l'exploitation et un quart de l'investissement.
Pour les travaux, les Collectivités publiques subventionneront le concessionnaire à concurrence d'environ 1,8 mds
et c'est l'emprunt de cette somme qui coûterait 150 millions nets par an au Maître d'ouvrage (calcul fait sur 20 ans, il me semble).

Au contraire de TEO - où la communication officielle de départ disait qu'il "ne coûterait pas un centime d'impôts aux Lyonnais" (ce qui s'est ensuite démenti), sur le TOP le Maître d'Ouvrage n'a jamais caché que son financement serait aux 3/4 sur fonds publics
.
nanar
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2514
Enregistré le: Lun 06 Juin 2005 14:44
Localisation: Lyon

Re: [ Problématique ] Grands contournements d'agglomération

Messagepar G.E. » Mer 08 Aoû 2012 16:40

nanar a écrit:sur le TOP le Maître d'Ouvrage n'a jamais caché que son financement serait aux 3/4 sur fonds publics.


Dans ce cas-là, la mise en concession n'est plus évidente. :roll:

Tant qu'à parler du TOP, autant revenir au sujet approprié.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21683
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Précédente

Retourner vers Problématiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron