[ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Biglower » Ven 08 Oct 2010 20:06

Les variantes proposées par les élus ne vous ont pas convaincues ?

Le tracé qui va être remis à l'enquête publique est le moins cher avec un coût de 70 millions d'euros. Les autres tracés étudiés prenaient douze ans de plus. La variante du conseil général qui proposait des liaisons avec l'A 6 à Dardilly et Lissieu coûtait 170 millions, mais les élus s'y sont opposés, notamment ceux de Lissieu. Quant au tracé sous Belmont, c'est celui que les élus avaient refusé en 1997. Aujourd'hui, c'est impossible, il y a eu des constructions depuis. On ne va pas s'arrêter en plein champ. Le ministre a donc décidé de faire le double barreau. Et un comité de pilotage a été créé pour permettre une bonne transparence.


Quelle vision court termiste cette vision comptable. Cet aménagement sur place devra finalement être revu tellement il est tordu et inadapté aux flux qui vont l'emprunter.
Maintenant que les projets autoroutiers se font bien plus rares, qu'on se donne au moins les moyens de faire des choses correctes qui tiennent la route sur le long terme.

Pourquoi est-il indispensable ?

Il y a un risque d'appauvrissement de l'ouest lyonnais par rapport à l'est. Le versement transport des entreprises est en chute sur l'ouest, alors qu'il est en forte progression sur l'est. Si ça continue, dans quinze ans, les habitants de l'ouest passeront quarante-cinq minutes dans leur voiture tous les matins pour aller travailler dans l'est.


En discuter, je veux bien, mais si on veut vraiment rééquilibrer l'agglomération, mettons plutôt d'abord le paquet sur le bouclage du périph en menant à bien et le plus rapidement possible le TOP.
Car en plus, en théorie, le COL n'est pas censé servir aux locaux...

Où en est-on du projet d'A 45 Lyon/Saint-Etienne ?

Le gouvernement a fait un tour de piste des collectivités sur un partage des déficits. Il faut faire attention à la date limite de validité de la déclaration d'intérêt publique, qui court jusqu'en juillet 2011.


Ca dure seulement 3 ans maintenant une DUP ?
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar G.E. » Mer 03 Nov 2010 09:18

Comment a-t-on pu zapper cet article très révélateur ?!

Contournement ouest de Lyon : deux solutions à l'étude selon le préfet

publié le 13.10.2010 04h00

Le préfet Jacques Gérault a organisé hier à Lyon une réunion autour du projet de contournement ouest de Lyon (COL) avec près de 200 élus et acteurs économiques.

Il s'agissait d'une prise de contact pour faire le point sur les possibilités de tracés de ce projet, serpent de mer des infrastructures de transport lyonnaises depuis 1988.

Les participants ont pourtant réussi à bien avancer sur ce dossier. « Il y a eu un consensus, aucune voix défavorable ne s'est élevée. Tout le monde a été d'accord pour dire qu'il ne fallait pas créer un boulevard périphérique qui coupe l'agglomération de manière irréversible », explique le préfet. « Nous devons faire un vrai contournement, qui règle la question pour au moins cinquante ans. Le COL doit être un passage de transit national voire international pour désengorger le nœud lyonnais. Il faut faire quelque chose d'ambitieux ».

La décision a été prise de lancer deux études. « Nous allons regarder un projet qui part de Villefranche, sans doute du nord de la ville, pour aller vers le sud, en passant le plus loin possible de l'agglomération à l'ouest » détaille Jacques Gérault. Ce projet aurait les faveurs de Michel Mercier et Gérard Collomb. On peut imaginer que ce tracé longerait le pied des premières hauteurs des Monts du Lyonnais, même s'il est bien trop tôt pour avoir des précisions.

Deuxième hypothèse retenue, « un fuseau beaucoup plus au nord qui partirait de Mâcon jusqu'à Paray-le-Monial pour ensuite descendre vers le sud », confie le préfet.

Selon les projets, l'enveloppe pourrait se situer entre 1,2 et 2 milliards d'euros. « On doit être ambitieux en terme de développement durable », rappelle Jacques Gérault. « Cessons d'être égoïstes, pensons aux générations futures ».

Qui rappelle que ce projet n'est néanmoins pas pour demain. « Il faut en général douze ans entre le moment où une décision est prise et la réalisation ».

Les études vont être lancées rapidement pour permettre aux différents acteurs d'avoir toutes les cartes en main pour se prononcer.

Il y a bien longtemps que le COL n'avait plus été un projet autant d'actualité.


Certains vont être contents...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21792
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar G.E. » Mer 03 Nov 2010 09:28

En cartes Michelin :

Image
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21792
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar G.E. » Mer 03 Nov 2010 09:41

Le tracé proche de Lyon permet de dégager l'A6 et l'A7 ainsi que l'A46 et la RN346 de leur trafic de transit. Les inconvénients vont être l'insertion environnementale et le coût car il faudrait enterrer l'autoroute. A noter que l'idée de dévier Villefranche s'appuie simplement sur l'ancien projet (abandonné il y a peu de temps) de déviation de la RN6 par une voie express.

Le tracé loin de Lyon reprend la RCEA Nord, puis l'ancien projet entre Paray et Roanne que le CG42 souhaite toujours réaliser. Ensuite, direction l'A89 et l'A72, puis l'opportune A45 et la déviation Sud-Ouest de Givors (déjà dans les cartons) que l'on peut aussi prolonger au Sud de Vienne. A mon avis, ce projet couterait moins cher que le précédent et poserait moins de problèmes d'insertion, tout en rentabilisant à fond certaines réalisations. Cependant, il impose un détour sérieux et pose le problème du dimensionnement de certaines infras : RCEA dans la traversée de Montceau (même si l'article parle d'un passage par Mâcon), A45 qui devraient être ménagée pour accueillir une 3ème voie. On comprend aisément que l'Etat n'ait pas proposé de schéma dans le SNIT et qu'il soit gêné pour l'A45 car celle-ci a été programmée avec seulement 2*2 voies suite au lobby écologiste et elle ne devait pas initialement assurer cette relation. Accessoirement, il faudra aussi convaincre Saint-Etienne qu'elle se trouve sur la rocade de Lyon !

Sauf erreur de ma part, le débat public sur la RCEA n'envisage pas d'en faire un maillon du COL, ce qui est donc malhonnête compte-tenu des études en cours. Il faudra poser cette question lors du Débat Public.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21792
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar eomer » Mer 03 Nov 2010 10:11

G.E. a écrit:Sauf erreur de ma part, le débat public sur la RCEA n'envisage pas d'en faire un maillon du COL, ce qui est donc malhonnête compte-tenu des études en cours. Il faudra poser cette question lors du Débat Public.

Il ne s'agit en aucun cas de faire de la branche Nord-Est de la RCEA un maillon du COL: le projet "Diagonale" est une alternative crédible au COL...nuance. Quoi qu'il en soit, le projet RCEA se suffit à lui même: il n'est donc pas utile d'inviter le COL dans le débat actuel. Par contre, la question se posera lors du débat sur la VE devant relier Paray à Roanne.

Maintenant, il est bien évident que le trafic Dijon-Valence ne passera pas par Montceau, Paray, Roanne et St Etienne: en ce sens, je ne vois pas bien en quoi l'A45, ouvertement tournée vers Lyon, serait concernée par ce projet. Il vaudrait mieux construire l'A48 pour obtenir un Valence-Strasbourg/Luxembourg/Lille évitant Lyon. La Diagonale est idéale pour le trafic Dijon-Montpellier à condition de terminer la RN88.

Avec A48 + Diagonale, plus besoin de COL, d'A45 et d'A51 et tout le monde est content...du moins, si les usagers daignent changer leurs habitudes: je suis effaré de constater, qu'au 21° siècle, une proportion non négligeable du trafic continue de se précipiter vers Fourvière pour le transit nord-sud.

G.E. a écrit:Accessoirement, il faudra aussi convaincre Saint-Etienne qu'elle se trouve sur la rocade de Lyon !

Vu qu'il s'agit d'une métropole de niveau Europeen, je ne vois pas en quoi ce serait un deshonneur pour St Etienne de se trouver sur une "rocade éloignée" passant par Macon, Paray, Roanne, St Etienne, Valence, Grenoble (Moiran), Bourgoin et Bourg.
Modifié en dernier par eomer le Mer 03 Nov 2010 10:27, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5574
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar G.E. » Mer 03 Nov 2010 10:26

eomer a écrit:Maintenant, il est bien évident que le trafic Dijon-Valence ne passera pas par Montceau, Paray, Roanne et St Etienne: en ce sens, je ne vois pas bien en quoi l'A45, ouvertement tournée vers Lyon, serait concernée par ce projet. Il vaudrait mieux construire l'A48 pour obtenir un Valence-Strasbourg/Luxembourg/Lille évitant Lyon. La Diagonale est idéale pour le trafic Dijon-Montpellier à condition de terminer la RN88.


C'était le projet du schéma directeur de 1992. Malheureusement, l'Etat ne veut pas construire ni l'A48 ni l'A51. De plus, on irait alors saturer la traversée de Grenoble qui n'en a pas besoin...

Avec A48 + Diagonale, plus besoin de COL, d'A45 et d'A51 et tout le monde est content...du moins, si les usagers daignent changer leurs habitudes: je suis effaré de constater, qu'au 21° siècle, une proportion non négligeable du trafic continue de se précipiter vers Fourvière pour le transit nord-sud.


Au contraire, tu légitimes l'A45 et encore plus la mise en concession de la RCEA en en faisant des maillons d'un grand COL. Les puissants nymbistes de l'Ouest lyonnais seront contents et l'Etat aussi car il ne faudrait construire qu'un linéaire en rase campagne entre Paray et Roanne et une bretelle au Sud-Ouest de Givors, tous deux concédables. En plus, en sortant un tracé de ce type, l'Etat gagne beaucoup de temps, la concertation risquant de s'éterniser. Au passage, il peut retarder la construction de l'A45 à ce motif. C'est une stratégie de diversion bien connnue ! :?

Pour ce qui est du trafic, il a tendance à prendre au plus court, donc par Fourvière. C'est l'héritage historique du choix de faire passer le flux par le centre-ville de Lyon au lieu d'un itinéraire... par l'Ouest jugé à l'époque trop coûteux. C'était il y a presque 50 ans et le traitement du problème risque encore d'attendre 10 longues années :roll:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21792
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar eomer » Mer 03 Nov 2010 10:39

G.E. a écrit:C'était le projet du schéma directeur de 1992. Malheureusement, l'Etat ne veut pas construire ni l'A48 ni l'A51. De plus, on irait alors saturer la traversée de Grenoble qui n'en a pas besoin...

Faux: avec ma solution globalisée, le trafic nord-sud serais orienté vers l'A49 grace au shunt de Moirans. Il ne traverserait donc pas Grenoble et retrouverais l'A7 au sud de Valence.

G.E. a écrit:
Au contraire, tu légitimes l'A45 et encore plus la mise en concession de la RCEA en en faisant des maillons d'un grand COL.

Faux encore (bon, cela irait mieux avec une carte): la RCEA se justifie à elle même et l'inutile A45 est clairement orientée pour le trafic pendulaire St Etienne-Lyon. A partir de St Etienne, le trafic peut soit se diriger vers Montpellier via le Puy et Millau, soit vers Toulouse via Le Puy et Albi, soit vers Valence. Il faudrait trouver une solution pour relier St Etienne à Valence...l'idéal étant de passer sous le col de la République et par Annonay pour retrouver l'A7 entre les diffuseurs de Chanas et de Tain: compliqué à réaliser mais certainement pas plus que le couple infernal COL+A45. Mais c'est vrai qu'on peut se contenter d'une bretelle A47-A7 entre Givors et Vienne.

G.E. a écrit:
Les puissants nymbistes de l'Ouest lyonnais seront contents et l'Etat aussi car il ne faudrait construire qu'un linéaire en rase campagne entre Paray et Roanne et une bretelle au Sud-Ouest de Givors, tous deux concédables.

Paray-Roanne est prévu depuis fort longtemps sous forme d'une VE: c'est de toutes façons souhaitable pour le trafic local et interrégional. On peut bien sur envisager une concession mais cela ne sera sans doute pas nécessaire.
Modifié en dernier par eomer le Mer 03 Nov 2010 15:02, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5574
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar G.E. » Mer 03 Nov 2010 11:07

eomer a écrit:Faux: avec ma solution globalisée, le trafic nord-sud serais orienté vers l'A49 grace au shunt de Moirans. Il ne traverserait donc pas Grenoble et retrouverais l'A7 au sud de Valence.


Cela a été évoqué mais de façon incompréhensible l'Etat refuse d'élargir l'A7. Le projet de "COL court" va renforcer sans rôle donc le problème reviendra sur la table.
Ce qui est curieux, c'est qu'une alternative encore plus courte et plus simple existe par l'Est en prolongeant l'A432 au Sud suivant l'ex projet d'A7 bis ou d'A79. Ce type de projet ne rééquilibrerait cependant par l'Ouest lyonnais par rapport à l'Est, ce qui est aussi un objectif du COL.

G.E. a écrit: Mais c'est vrai qu'on peut se contenter d'une bretelle A47-A7 entre Givors et Vienne.


Cette fameuse bretelle entre dans le périmètre d'études du COL validé par Gayssot. C'est dire le temps encore perdu. De toutes façons, creuser sous le col de la République n'aurait pas de sens. Je me demande même si on y a un jour pensé, même dans l'euphorie des années 1960/70.

G.E. a écrit:Paray-Roanne est prévu depuis fort longtemps sous forme d'une VE: c'est de toutes façons souhaitable pour le trafic local et interrégional. On peut bien sur envisager une concession mais cela ne sera sans doute pas nécessaire.


C'est un projet des années 1970, abandonné par l'Etat, puis repris par les CG42 et 71 jusqu'à ce que la Saône-et-Loire abandonne, laissant la Loire avec un vague projet entre Roanne et Charlieu... :roll:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21792
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Samib » Mer 03 Nov 2010 11:24

Ce qui est curieux, c'est qu'une alternative encore plus courte et plus simple existe par l'Est en prolongeant l'A432 au Sud suivant l'ex projet d'A7 bis ou d'A79. Ce type de projet ne rééquilibrerait cependant par l'Ouest lyonnais par rapport à l'Est, ce qui est aussi un objectif du COL.


Moi je suis bien d'accord que l'A432 sud serait la meilleure solution pour le transit Nord-Sud, bien plus court à réaliser donc plus rapide moins cher...
Et concernant le rééquilibrage de l'Ouest, je pense pas que ce soit l'objectif d'un contournement autoroutier, de transit. C'est le TOP qui doit jouer ce jeu là.

Et par rapport à la Diagonale vers Paray et Roanne, certes ça pourrait pas être idiot pour certaines directions mais pour le trajet A6 vers A7 déjà que les gens privilégient le plus court entre Fourvière et l'Est, la je pense que ça ferait un trop grand détour. A part les PL grâce à une interdiction (difficile à contrôler) je pense pas que grand monde ferait tout ces kms en plus.
Samib
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3287
Enregistré le: Lun 19 Nov 2007 18:47

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Biglower » Mer 03 Nov 2010 17:21

« Nous devons faire un vrai contournement, qui règle la question pour au moins cinquante ans. Le COL doit être un passage de transit national voire international pour désengorger le nœud lyonnais. Il faut faire quelque chose d'ambitieux ».


Ca fait plaisir d'entendre des paroles censées quelques fois.

En tous cas, c'est un sacré pavé lancé dans la marre pour relancer le débat.

1er tracé : complètement irréalisable. Déjà qu'on a du mal à faire accepter l'idée de faire passer une autoroute sur les flancs des mont du lyonnais, alors le faire partir au nord de Villefranche et se prendre une bonne partie du Beaujolais avec ses nombreuses propriétés plus ou moins anciennes mais nombreuses, et ses paysages de vignes qui servent de lieu de ballade pour le week end aux lyonnais, c'est complètement irréaliste et ça ne se fera jamais.

Il est clair pour moi que la priorité, outre justement ce prolongement de l'A432 au sud, ce serait de compléter et améliorer la liaison Châlon/Saint-Etienne. Mais pour qu'elle devienne attractive, c'est clair qu'il ne suffira pas de faire le barreau manquant entre Paray et Roanne. Il faudra clairement tout mettre à 130 km/h ou ce sera vain d'essayer d'y faire passer du transit longue distance depuis le nord, vers le sud, et particulièrement depuis Paris ou le nord de la France, les jours les plus chargés.
Et je ne sais pas pourquoi l'article parle de Mâcon, car là, c'est clairement trop orienté est-ouest, c'est hors sujet.

@ GE, je crois me souvenir que l'A45 est prévue pour être élargissable à 2x3 voies mais ne sera construite dans un premier temps qu'en 2x2 voies. Donc à moins qu'on ait supprimer cette anticipation à la dernière minute, l'A45 peut très bien à terme absorber de gros surplus de trafic.

Quant à ta remarque eomer, sur le fait que construire l'A48 permettrait de ne plus s'occuper de l'A51, je ne vois pas le rapport, au contraire. Si on fait ça, l'intérêt serait justement de continuer tout droit vers le sud à travers les Alpes et l'A51 et non venir butter sur l'A7 de sorte que le temps gagné soit complètement annihilé les jours de trafic.

Quant à l'A45, avec ou sans "Grand COL", elle aura toujours son utilité, et sera éventuellement toujours plus réaliste pour du transit, qu'un barreau direct entre Sainté et Valence.

En résumé, il y a l'air d'y avoir du volontarisme dans cette réunion, mais par contre, le problème n'est-il pas d'étudier une solution de transit uniquement à l'ouest quant l'A432 sud nous ouvre ses bras, et que comme le dit très bien Samib, le COL ne sert pas à rééquilibrer l'agglo, à moins que l'on parle des nuisances... Mais là aussi, le TOP sera/devra être au rendez-vous.
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar jml13 » Mer 03 Nov 2010 21:38

Ca me laisse un drôle de goût, ce projet de contournement "Grand Ouest" via Paray et Saint-Étienne...
D'abord, comme vous le dites tous si bien, je ne vois pas grand monde accepter un détour de 100 km (avec les dépenses en plus, notamment de carburant, et le temps perdu qui ne sera pas inférieur à 3/4 h), alors que, comme vous le soulignez, nombreux sont ceux qui ne font déjà pas le détour de 18 km par A46 !
Je ne conteste pas l'utilité de chacune des sections, mais le nombre d'usagers qui l'emprunterait de bout en bout serait sans doute très faible, et donc contraire à l'objectif de désaturer le noeud lyonnais.
D'ailleurs, je pense qu'à 1 ou 2 km près, il ne serait pas plus long de contourner Lyon en empruntant l'A89 en faisant Chalon-Villefranche-Balbigny plutôt que Chalon-Paray-Balbigny ! Qui ferait le tour de Lyon en faisant Villefranche-Balbigny-St Etienne-Givors, et pourtant c'est le même détour !
Je me demande si ce projet ne servira pas d'alternative lors de l'enquête publique pour montrer qu'on "laisse le choix" et que, finalement, on choisit le projet le plus logique ?
Quant à moi, quitte à construire une cinquantaine de kilomètres d'autoroute, je préfèrerais de loin que ce soit Ambérieu-Bourgoin et le shunt de Moirans plutôt que Paray-Roanne, solution qui aurait au moins le mérite de désaturer un peu Lyon-Valence...
Enfin, en ce qui concerne le contournement "court", j'avoue ne pas connaître assez les monts du Lyonnais pour pouvoir juger s'il est écologiquement possible de la faire sans qu'il ne soit un long tunnel...
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4480
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar eomer » Jeu 04 Nov 2010 11:16

jml13 a écrit:Ca me laisse un drôle de goût, ce projet de contournement "Grand Ouest" via Paray et Saint-Étienne...
D'abord, comme vous le dites tous si bien, je ne vois pas grand monde accepter un détour de 100 km (avec les dépenses en plus, notamment de carburant, et le temps perdu qui ne sera pas inférieur à 3/4 h), alors que, comme vous le soulignez, nombreux sont ceux qui ne font déjà pas le détour de 18 km par A46 !


Lorsqu'on prépare un long parcours, c'est toujours le même problème: il faut prendre de la hauteur et se poser les bonnes questions
- quels sont les points de départ et d'arrivée ?
- vaut il mieux traverser l'agglomération Lyonnaise ou l'éviter ?
- Beaune, Chalons, Macon, Valence et Orange sont ils vraiment des points de passages incontournables ?

Par exemple, je n'imagine pas un Paris-Montpellier via Chalons-Paray-Roanne-St Etienne, Valence et Orange: ce serait idiot...mais est il si interessant que cela de transiter par Lyon alors que l'on peut désormais couper par Clermont Ferrand ?
Pour un Paris-Marseille, rien n'interdirait à long terme de passer par Montargis, Nevers, Roanne, St Etienne et Valence plutôt que par Beaune, Macon, Lyon et Valence. Quant à Strasbourg-Marseille, un petit Mulhouse, Besançon, Bourg, Moirans, Valence s'impose naturellement.
Le noeud autoroutier Lyonnais devra, dans un avenir plus ou moins lointain, voir la part du trafic de transit se réduire de plus en plus.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5574
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Samib » Jeu 04 Nov 2010 11:51

Ce que tu expliques là est bien dit et correspond en fait à ce qu'on dit plus haut.
Le détour par Paray n'est pas un COL en tant que tel, même le tronçon Paray Roanne n'est pas utile dans les itinéraires alternatifs que tu proposes.
Plutôt que de réfléchir à ce COL, faisons rapidement l'A431 et l'A48 avec le shunt de Moirans, de petits tronçons faisables sans doute relativement rapidement, et accélérons la fin de mise en 2x2 de la N7 (voire le passage en A77 à 130), et on pourra diminuer le transit autour de Lyon (la réputation de ses bouchons faisant le reste).

Resterai quand même le trajet Saint E - Valence, nécessaire mais sans doute complexe à aménager.
Samib
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3287
Enregistré le: Lun 19 Nov 2007 18:47

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar G.E. » Jeu 04 Nov 2010 17:05

Je pense que la solution via Paray a des chances de tenir la corde et, si elle ne sera pas un contournement réellement emprunté de bout en bout pour dévier Lyon, elle sera supposée favoriser un éclatement du trafic autour de Lyon.
Il y a une certaine logique à écarter de Lyon et de l'A7 toute une partie du trafic en le reportant sur la RCEA, l'A75 et la RN88. Après, cela suffira-t-il (avec le TOP), à dégager assez de flux de l'hyper-centre, rien n'est moins sûr. La zone d'études sera très large, trop large, pour avoir des certitudes...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21792
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Biglower » Ven 19 Nov 2010 18:04

Le Progrès a écrit:Le contournement ouest de Lyon, un si délicat et si long dossier
publié le 19.11.2010 04h00


Le contournement ouest de Lyon est le serpent de mer des infrastructures de transports dans la région depuis 1988.

Le projet avait été relancé, après son inscription à l'avant-projet du schéma national des infrastructures de transport, par une réunion organisée par le désormais ex-préfet de Région Jacques Gérault le 12 octobre dernier.

Les participants étaient d'accord sur la nécessité d'un contournement ouest de Lyon. Mais pas sur le tracé.

Deux variantes ont ainsi été proposées à l'étude : l'une qui partait de Mâcon jusqu'à Paray-le-Monial pour descendre ensuite vers le sud, l'autre partant de Villefranche « pour aller vers le sud, en passant le plus à l'ouest de l'agglomération » expliquait le préfet.

Jusque-là, c'est au pied de la première chaîne des Monts du Lyonnais, au départ de Lentilly, qu'était envisagé le projet. Un tracé qui est combattu depuis des années par des associations de riverains et d'élus. Et qui serait alors épargné par le projet du conseil général du Rhône, puisque ce COL-là serait finalement à minima.

Il apporterait par contre une réponse à la jonction des autoroutes A 89 et A 6. Recalée pour une question de procédure par le conseil d'État, la jonction directe envisagée passant par Dardilly, Lissieu et Limonest, a été relancée par le ministre des Transports. Ce barreau sera-t-il abandonné si le projet du conseil général voit le jour. Pas sûr.

Mais quelle que soit la décision prise, le COL n'est en tout cas pas pour demain. « Il faut en général douze ans entre le moment où une décision est prise et sa réalisation » a prévenu Jacques Gérault.



http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/4169705/Le-contournement-ouest-de-Lyon-un-si-delicat-et-si-long-dossier.html

Ca continue de brasser.
Pour résumé, à part la fameuse idée du "GCOL" (Gigantesque COL) par Paray, on se dirigerait vers une opposition tracé court/tracé long du COL. Le long, c'est celui qu'on connait. Le court s'arrêterait à la jonction avec l'A89 et donc inclurait A89-A72 et Saint Etienne dans ce contournement, en y voyant là une solution de raccordement avec l'A6 et donc l'A46 pour le débouché de l'A89 ? Pas très fin tout ça.

Personnellement, je préférerais un CNL efficace qui relierait l'A89 à l'A46 plutôt que cet espèce de machin en tracé court (ou même long), qui ne servirait à rien.
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Samib » Ven 19 Nov 2010 21:14

La c'est le monde à l'envers, ils ont du fumer les journalistes et le CG, comment peut on envisager un COL en envoyant les gens vers St Etienne, tout aussi problématique que Lyon, et surtout via un détour par A89 A72, c'est très bof comme truc.
Et dire que ça règle le pb de la jonction A89, A6 c'est tout aussi pipeau, ce qu'il faut c'est une jonction A89 A46, pour le transit Clermont et A77 vers l'Est et les Alpes, si ça va au Nord de Villefranche c'est encore pire que le projet recalé auquel on reprochait d'envoyer ce transit vers Fourvière. Ce projet serait intéresant s'il rejoignait Anse ou Limas, mais comme ça c'est du n'importe quoi.
Samib
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3287
Enregistré le: Lun 19 Nov 2007 18:47

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar G.E. » Sam 20 Nov 2010 14:42

Le projet a été validé hier par le CG69 et voici la carte ! :shock:

Image

Problème : quel est le débouché de cet axe vers le Sud ? Si c'est pour faire ça, pourquoi ne pas prolonger l'A432 au Sud ?
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21792
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Biglower » Sam 20 Nov 2010 15:37

Ce truc là ne sert strictement à rien si ce n'est à quelques stéphanois venant du nord pour éviter Lyon, et encore, seulement aux heures de pointe... :twisted:


Hier il y avait aussi cet article avec cette carte :

Le Progrès a écrit:Un projet de liaison Villefranche-Tarare pour amorcer un COL large
publié le 19.11.2010 04h00
Image

Le conseil général va étudier ce vendredi un projet d'autoroute de 25 km entre le nord de Villefranche et l'A 89 juste avant Tarare. Qui serait la première portion d'un contournement ouest de Lyon partant sur Saint-Etienne


Le projet de schéma national des infrastructures de transport doit être adopté par l'État d'ici la fin de l'année. C'est à ce titre que le Département du Rhône est amené à se prononcer ce vendredi après-midi sur « la réalisation partielle du contournement ouest de Lyon (COL) de 25 km » mentionnée par l'avant-projet du schéma.

Le président Michel Mercier a décidé de ce dossier pour présenter un projet d'amorce de COL à destination du nord-ouest du Rhône. Il partirait d'Arnas, la sortie Villefranche Nord de l'A 6, pour aller jusqu'aux Olmes, à l'Est de Tarare, là où se situera la barrière de péage de l'A 89.

Cette nouvelle portion d'autoroute serait à péage et sa construction prise en charge par une société ayant ensuite la concession du tronçon. Ce qui voudrait dire que les collectivités n'ont pas à financer les travaux s'il n'y a pas de déséquilibre financier.

D'après le rapport que présentera aujourd'hui Michel Mercier, ce projet de tracé « permettrait de donner une unité à une zone reliant Tarare et le nord du département à Villefranche. Il constituerait un vrai désenclavement de ce territoire en facilitant un développement économique par un branchement direct sur le couloir nord sud. Il capterait la circulation de la vallée de l'Azergues en direction du nord vers Saint-Exupéry et le couloir alpin. Et il éloignerait le trafic vers ces directions de la jonction telle que projetée entre A 89 et A 6 ».

Sur ce dernier point, pas de doute que la solution préconisée par le Département rencontre une adhésion plutôt large.

Mais retenir ce projet implique aussi plus ou moins l'abandon du COL tel qu'évoqué depuis des décennies. Car il ne paraît pas envisageable de faire ensuite revenir les automobilistes sur Lentilly via l'A 89 pour repartir sur un tracé au pied des contreforts des Monts du Lyonnais.

Construire le tronçon proposé par le conseil général du Rhône impliquerait donc que les automobilistes continuent sur l'A 89 jusqu'à Balbigny puis se connectent sur l'A 72 jusqu'à Saint-Etienne. Avant de descendre jusqu'en Ardèche pour rejoindre la vallée du Rhône ?

Cette solution ravira sans doute les partisans d'un contournement très lointain, qui était jusque-là évoqué au départ de Mâcon puis Paray-le-Monial. Mais elle fera aussi sans doute grincer les dents des défenseurs du projet d'autoroute A 45 entre Lyon et Saint-Etienne, qui prendrait un peu de plomb dans l'aile avec une telle option.

Les débats promettent donc d'être animés cet après-midi au conseil général pour le nouveau Garde des Sceaux.

Mais avec un serpent de mer comme le COL, on peut être sûr d'une chose : ce n'est qu'une étape.

François Guttin-Lombard


http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/4170457/Un-projet-de-liaison-Villefranche-Tarare-pour-amorcer-un-COL-large.html


Il capterait la circulation de la vallée de l'Azergues en direction du nord vers Saint-Exupéry et le couloir alpin. Et il éloignerait le trafic vers ces directions de la jonction telle que projetée entre A 89 et A 6 ».


Complètement utopique de penser que les gens vont faire un tel détour et payer un lourd péage pour ça.
C'est vraiment du grand n'importe quoi toute cette histoire. On essaie un truc, puis un autre qui n'a rien à voir, et ça sans aucune cohérence ni réponse aux véritables enjeux que sont d'un côté le transit est-ouest et de l'autre le transit nord/sud.
Là on fait un truc en diagonale et qui au final démontrera toute son inutilité. :x

Ah oui, j'oubliais. Même si ça réussit à capter le transit est-ouest, ce dont je doute fort, ça ira embouteiller un peu plus le péage de Villefranche. Brillante idée !
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Samib » Sam 20 Nov 2010 15:45

Je crois bien que ce tracé n'a aucun débouché en terme de transit et ne peut vraiment pas être rapproché d'un quelconque COL, il s'agit de "désenclaver" le secteur de Tarare.
Le seul transit qui pourrait y trouver un intérêt c'est A6 vers A89, mais ce transit là doit être très faible et aurait plutôt intérêt à être réorienté vers Macon par un tronçon Paray Roanne, plutôt que rebalancé sur A6 déjà chargée.
Samib
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3287
Enregistré le: Lun 19 Nov 2007 18:47

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Biglower » Sam 20 Nov 2010 15:48

Même l'idée de désenclavement est ridicule. C'est l'A89 qui désenclavera le coin, Tarare y compris, et ça suffira largement si sa connexion au droit de l'A6 est bien faite.
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Problématiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité