[ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar jml13 » Lun 14 Nov 2011 11:34

C'est une impression ou il a enfoncé toutes les portes ouvertes ?
Qu'apprend-on de nouveau ?

Il faut faire ceci cela...
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4480
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Samib » Lun 14 Nov 2011 13:30

Moi ce qui m'étonne c'est que le péage est annoncé comme inévitable.

Lyon me semble "fait à l'envers" de ce point de vue: il y a des autoroutes assez éloignées mais aussi presque en centre qui sont gratuites (A6 et A7, A46, mais aussi l'extrémité de l'A89 en cours, l'A47) et donc resteront attractives pour certains, alors que le périphérique est bouclé avec péage, déjà au Nord, puis maintenant à l'Ouest.

Mais bon on a déjà beaucoup parlé de ça alors je ne devrais sans doute pas réouvrir le débat.
Samib
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3287
Enregistré le: Lun 19 Nov 2007 18:47

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar dark_green67 » Lun 14 Nov 2011 13:44

jml13 a écrit:C'est une impression ou il a enfoncé toutes les portes ouvertes ?
Qu'apprend-on de nouveau ?

Ben tout simplement que tous les hommes politiques lyonnais ne sont pas égoïstes, ni forcément hostiles aux aménagements routiers indispensables ! :)

Ce serait plutôt une bonne nouvelle, sauf que Monsieur Havard n'est pas encore maire de Lyon, que ses amis politiques n'ont pas encore repris la région et que rien ne dit que, quand ils auront réussi, on n'aura pas alors un ministre des transports écolo qui s'opposera à ces aménagements... :pong:
dark_green67
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3540
Enregistré le: Mer 19 Mar 2008 17:18
Localisation: F - 94300

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Biglower » Lun 14 Nov 2011 15:21

jml13 a écrit:C'est une impression ou il a enfoncé toutes les portes ouvertes ?
Qu'apprend-on de nouveau ?

Il faut faire ceci cela...


Et pourtant c'est rare d'avoir une telle réflexion devant un journaliste chez nos politiques. Et une réflexion plein de bon sens en effet, qui n'est pas donnée à tout le monde apparemment vu la tournure que prennent les projets entre les différents acteurs (Etat, département, région, agglo etc.). Si au moins on supprimait le département ça en ferait un de moins.

Et rien de ce qu'il dit est absurde et en plus il envisage les choses aussi à très long terme, ça ce n'est pas courant quand on parle aménagements de transport (surtout routier) avec un responsable politique.

Maintenant oui il faut passer à l'action et vite car très clairement l'asphyxie menace, j'en suis désormais persuadé, et cela affectera forcément le développement de la région. Ca pourrait même pousser à l'étalement urbain en rejetant entreprises et particuliers à aller urbaniser massivement des secteurs encore fluides de la région, entre pôle métropolitains (Nord Isère, Plaine de l'Ain etc.)
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar basco - landais » Lun 14 Nov 2011 15:40

Quand on regarde le parcours politique du Monsieur, on s'aperçoit qu'il est jeune, et que surtout, il s'interesse aussi à l'ecologie et au devellopement durable, ce qui est rare dans son parti
En fait, il est (peut etre deja) en campagne et ses propos ne sont pas dénués de bon sens et il donne l'impression de vouloir évoluer, tout en restant liberal
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9253
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar super5 » Lun 14 Nov 2011 17:19

basco - landais a écrit:Quand on regarde le parcours politique du Monsieur, on s'aperçoit qu'il est jeune, et que surtout, il s'interesse aussi à l'ecologie et au devellopement durable, ce qui est rare dans son parti
En fait, il est (peut etre deja) en campagne et ses propos ne sont pas dénués de bon sens et il donne l'impression de vouloir évoluer, tout en restant liberal

Il a déclaré sa candidature pour les municipales de 2014 à Lyon :wink:
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6112
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar djakk » Lun 14 Nov 2011 18:20

Biglower a écrit:Ca pourrait même pousser à l'étalement urbain en rejetant entreprises et particuliers à aller urbaniser massivement des secteurs encore fluides de la région, entre pôle métropolitains (Nord Isère, Plaine de l'Ain etc.)

C'est pas de l'étalement urbain si ça se fait autour de pôles existants, et tant mieux, ça répartit la richesse sur la région Rhônes-Alpes. Ce que tu décris c'est le rêve de tout planificateur (emploi et habitats répartis "équitablement").
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar basco - landais » Lun 14 Nov 2011 21:43

super5 a écrit:
basco - landais a écrit:Quand on regarde le parcours politique du Monsieur, on s'aperçoit qu'il est jeune, et que surtout, il s'interesse aussi à l'ecologie et au devellopement durable, ce qui est rare dans son parti
En fait, il est (peut etre deja) en campagne et ses propos ne sont pas dénués de bon sens et il donne l'impression de vouloir évoluer, tout en restant liberal

Il a déclaré sa candidature pour les municipales de 2014 à Lyon :wink:

Et voila le pourquoi du comment ....
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9253
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Biglower » Mar 15 Nov 2011 01:04

djakk a écrit:
Biglower a écrit:Ca pourrait même pousser à l'étalement urbain en rejetant entreprises et particuliers à aller urbaniser massivement des secteurs encore fluides de la région, entre pôle métropolitains (Nord Isère, Plaine de l'Ain etc.)

C'est pas de l'étalement urbain si ça se fait autour de pôles existants, et tant mieux, ça répartit la richesse sur la région Rhônes-Alpes. Ce que tu décris c'est le rêve de tout planificateur (emploi et habitats répartis "équitablement").


Oui enfin la part modale de la voiture dans ces déplacements est beaucoup plus élevée que pour une grande agglomération concentrée. La faute à un réseau de TC à l'état embryonnaire faute entre autres de densité. Et ce n'est pas parce qu'il y aura plus d'entreprises autour de ces pôles secondaires que les gens iront travailler là. Mais ils pourront travailler en périurbain lyonnais, c'est à dire en bordure de la "zone saturée" qui offre aussi beaucoup d'emplois. En fait c'est même déjà le cas en témoigne les derniers recensements de l'INSEE qui placent ces pôles secondaires (Villefranche sur Saône/Plaine de l'Ain/Nord-Isère) dans la même aire urbaine que Lyon, ce qui n'était pas le cas il y a 10 ans.
D'après cette définition, et donc dans les faits, c'est bel et bien de l'étalement urbain. Appelle ça du "néo-étalement" (par rapport à l'ancienne forme qui se cantonnait aux villages périphériques des grandes villes) si tu veux, mais je crois que les faits sont là. Et ça ne risque pas de s'améliorer si le réseau de transport lyonnais sature.
Avatar de l’utilisateur
Biglower
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2921
Enregistré le: Sam 12 Avr 2008 18:32
Localisation: Lyon (et A86 Ouest)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar super5 » Mer 16 Nov 2011 09:50

http://www.leprogres.fr/rhone/2011/11/1 ... it-surface

Le Progrès a écrit:
Rhône - Infrastructures. L’idée d’un grand contournement à l’Est de Lyon refait surface

Rhône. Le projet de Contournement autoroutier Ouest de Lyon est enlisé depuis de nombreuses années et l’A 432 a progressivement constitué la moitié d’un contournement à l’Est. De quoi imaginer son prolongement au sud ?

Image

Rien n’est à ce jour officiel et encore moins arrêté mais le préfet de Région, Jean-François Carenco se penche de près sur l’intérêt d’un grand contournement non plus à l’Ouest mais à l’Est de l’agglomération lyonnaise. De son achèvement plus exactement.

Quand on observe attentivement l’évolution des grandes voiries de la région lyonnaise au cours de ces dernières années, on constate que la moitié du travail a d’ores et déjà été fait. Amorcée dès 1975 pour desservir l’aéroport Saint-Exupéry, l’autoroute A432 a ensuite, en deux grandes étapes, assuré un contournement partiel de 3 e couronne à l’Est de Lyon. En 2003, les autoroutes A 43 (Lyon/Chambéry) et A 42 (Lyon/Genève) ont été reliées par un tronçon contournant l’aéroport.

Depuis février dernier, une nouvelle section a prolongé l’infrastructure au nord lui permettant de se connecter à l’A46 nord aux Échets. Inutile désormais d’emprunter la Rocade Est de Lyon pour effectuer un parcours reliant l’Est et le Nord de la Région.

Dans le même temps, le projet de Contournement Ouest de Lyon qui a fait l’objet d’un débat public en 2001 s’est enlisé au point que beaucoup d’observateurs le considèrent comme enterré. De quoi relancer les réflexions sur le prolongement en direction du sud et de la vallée du Rhône de la demi-boucle amorcée par l’A 432.

« Le préfet essaie de remettre à plat les dossiers de grandes voiries », nous confiait lundi, Gérard Collomb à l’issue de la réunion qui venait de se tenir à la préfecture sur l’A45 (Lyon/Saint-Etienne). Jean-François Carenco a annoncé, de son côté, qu’il ferait une contre-proposition plus consensuelle pour lever le point fort de blocage que constitue l’arrivée du trafic de cette autoroute sur l’A7 à Pierre-Bénite, ce que rejettent avec la même vigueur le président du Grand Lyon et Michel Mercier, le président du Conseil général du Rhône. Une alternative susceptible de se connecter avec un éventuel grand contournement à l’Est qu’une extension de l’A432 au sud permettrait ?

Saint-Etienne pourrait ainsi être reliée beaucoup plus directement qu’aujourd’hui à l’aéroport Saint-Exupéry et sa zone d’activités en développement. Après un débat de deux mois, le COL avait été préféré au Grand contournement Est en 1999. Mais une version 2011 du projet serait-elle identique à celle étudiée à l’époque et repoussée, comme le COL, par les populations locales ?

Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6112
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar G.E. » Mer 16 Nov 2011 11:00

Dans le même temps, le projet de Contournement Ouest de Lyon qui a fait l’objet d’un débat public en 2001 s’est enlisé au point que beaucoup d’observateurs le considèrent comme enterré. De quoi relancer les réflexions sur le prolongement en direction du sud et de la vallée du Rhône de la demi-boucle amorcée par l’A 432.

Le même débat avait validé le COL et le contournement ferroviaire... 10 ans de perdus.

« Le préfet essaie de remettre à plat les dossiers de grandes voiries », nous confiait lundi, Gérard Collomb à l’issue de la réunion qui venait de se tenir à la préfecture sur l’A45 (Lyon/Saint-Etienne). Jean-François Carenco a annoncé, de son côté, qu’il ferait une contre-proposition plus consensuelle pour lever le point fort de blocage que constitue l’arrivée du trafic de cette autoroute sur l’A7 à Pierre-Bénite, ce que rejettent avec la même vigueur le président du Grand Lyon et Michel Mercier, le président du Conseil général du Rhône. Une alternative susceptible de se connecter avec un éventuel grand contournement à l’Est qu’une extension de l’A432 au sud permettrait ?

Au hasard, le grand contournement Sud de Givors prolongé par une nouvelle liaison directe vers l'A432 existante. C'est faire preuve d'originalité car on ressuscite alors le projet initial de grand contournement est de Lyon tel que pensé dans les années 1960 ! L'histoire est un éternel recommencement !!!

Sauf qu'en l'état actuel des choses, ce vague projet n'existe que sur le papier et il faudra 15 ans pour le réaliser. Or, l'A45 est DUPée, ce qui peut se traduire par un engagement beaucoup plus rapide des travaux. Il ne faut surtout pas lâcher le proie pour l'ombre dans ce dossier.

J'ajoute que le prolongement de l'A432 serait d'autant plus intéressant qu'il contournerait Vienne. Le CG38 est demandeur d'une telle liaison.

Saint-Etienne pourrait ainsi être reliée beaucoup plus directement qu’aujourd’hui à l’aéroport Saint-Exupéry et sa zone d’activités en développement. Après un débat de deux mois, le COL avait été préféré au Grand contournement Est en 1999. Mais une version 2011 du projet serait-elle identique à celle étudiée à l’époque et repoussée, comme le COL, par les populations locales ?

Oui, mais dans combien de temps ? Le préfet se gardera bien de le dire.

Les "populations locales" (entendez nimbystes) que le préfet chérit par dessus tout seront de toutes façons contre le projet, quel qu'il soit. Il n'y a qu'à voir le CFAL en passe d'être enterré au sens propre pour satisfaire les riverains. Du coup, il pourrait bien l'être au sens figuré.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21792
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar super5 » Ven 18 Nov 2011 19:50

Coup de gueule d'un député "droite pop" de l'Est lyonnais :

http://www.leprogres.fr/rhone/2011/11/1 ... voit-rouge

Le Progrès a écrit: Philippe Meunier dénonce « l’hémiplégie de l’agglo » .
Aménagement.L’élu UMP de la 13 e circonscription dénonce le déséquilibre du développement de l’agglomération et annonce l’implosion du département du Rhône si le projet se concrétisait.

Pour Philippe Meunier, la coupe est pleine. La possibilité de voir se réaliser un grand contournement routier à l’Est de Lyon et non à l’Ouest que Le Progrès évoquait dans sa précédente édition le fait sortir de ses gonds : « On voit très bien sur une carte le déséquilibre de développement de l’agglomération.

Tout se fait à l’Est car c’est plus simple en raison des plaines mais il n’est pas impossible de réaliser des infrastructures à l’Ouest.

J’ai pris mes responsabilités en soutenant le contournement ferroviaire de Lyon car j’avais voté le Grenelle de l’environnement. C’est mettre moins de camions sur les routes. J’attends que les grands élus de notre territoire, au Conseil général, au Grand Lyon, à la Région assument aussi les leurs. Il faut arrêter la politique de gribouille menée ».

Le député UMP de la 13 e circonscription (cantons de Décines, Meyzieu, Saint-Priest) ne s’en tient pas à dénoncer la saturation d’infrastructures dans l’Est lyonnais.

Il voit dans l’accentuation de « l’hémiplégie de l’agglomération » que provoquerait, à ses yeux, un grand contournement à l’Est « la transformation de l’Ouest en Jurassic Park, celle de Lyon en ville musée et l’implosion du département du Rhône » précisant « pour le territoire de l’Est lyonnais, les liens vont se renforcer avec l’Ain et l’Isère, son développement se fera avec son bassin naturel, le Dauphiné, la nouvelle centralité se fera à Saint-Exupéry ».

Plus menaçant encore, Philippe Meunier ajoute « les populations qui supportent toutes les infrastructures et le développement économique ne paieront pas les voiries pour accéder à leur territoire, nous imposerons un péage pour pénétrer dans l’Est lyonnais ».
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6112
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar super5 » Lun 19 Mar 2012 18:48

http://www.lyonmag.com/article/37787/a4 ... t-du-rhone

Lyon Mag a écrit:A45, COL, pôle métropolitain : la mise au point du préfet du Rhône

Lors d’un point-presse lundi, Jean-François Carenco s’est montré particulièrement intransigeant sur l’utilité de l’A45 et sur le "mythe" du contournement ouest de Lyon.

On savait le représentant de l’Etat très impliqué dans les dossiers routiers ou ferrés, mais peut-être pas à ce point-là. Lundi matin, devant une dizaine de journalistes de presse locale, Jean-François Carenco s’est fermement opposé à la réalisation d’un COL, un contournement ouest de Lyon. "J’y suis défavorable", commente le préfet du Rhône, "c’est un mythe, ça ne se fera jamais. C’est ni faisable, ni réalisable, ni finançable." Le COL, qui est notamment demandé par Gérard Collomb et le Grand Lyon, permettrait selon ses défenseurs de délester l’A7 et de la requalifier en boulevard urbain. Pas pour le préfet Carenco, pour qui le projet "implique des études couteuses, le percement de tunnels notamment sous le mont Pilat et des milliards d’euros d’investissements que l’Etat n’a pas." Et Jean-François Carenco a réaffirmé sa volonté de réaliser un contournement mais à l’est de l’agglomération. L’A432, qui relie déjà Les Echets à Saint-Laurent-de-Mure, serait alors une amorce à ce projet, qui passerait par le Nord-Isère et qui pourrait déboucher autour de Vienne, là aussi pour délester l’A7 et l’agglomération lyonnaise du trafic important de poids-lourds.

Sur le bureau de Jean-François Carenco se trouvent aussi de nombreuses décisions de transports, et qui doivent améliorer à plus ou moins long terme la circulation à Lyon. Concernant l’A45, le préfet a confirmé que l’appel d’offres devrait être lancé par l’Etat avant la fin de l’année 2012. "Je fais ce qu’on me demande", affirme-t-il, et confirmant aussi "une actualisation du budget de 10%", soit une enveloppe nécessaire de 770 millions d’euros pour cette nouvelle autoroute reliant Lyon à Saint-Etienne, au lieu des 700 millions prévus au départ. Sur le plan de travail préfectoral se trouve également les autorisations pour la mise en service de l’A89, entre La Tour de Salvagny et Balbigny, d’ici la fin de l’année, et la signature pour l’automne prochain de la déclaration d’utilité publique de la partie nord du Contournement Ferroviaire de l’Agglomération Lyonnaise (le CFAL). Une signature qui interviendra en même temps que le choix définitif du tracé sud, qui doit déboucher au sud du Rhône.
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6112
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar G.E. » Mar 20 Mar 2012 10:47

C'est bien ce que je pensais, il est en train de ressusciter le grand contournement de Vienne.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21792
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar eomer » Mar 20 Mar 2012 11:24

G.E. a écrit:C'est bien ce que je pensais, il est en train de ressusciter le grand contournement de Vienne.

Toujours le même problème à Lyon: on ajoute sans arrêts de nouveaux contournements mais ça continue à saturer. Le TOP est intéressant pour le trafic local mais il risque fort d'attirer le trafic de transit s'il s'accompagne de la destruction des A6-A7 au sud de Fourvière.

Je pense vraiment qu'il faut que le trafic de transit passe bien plus au large de l'Aire Urbaine de Lyon: le "Grand Contournement de Vienne" et encore moins le COL ne vont dans ce sens: bien au contraire. Pour moi, Lyon doit disposer d'un "hyper-périf" composé d'autoroutes d'évitements comme l'A40, l'A48, l'A49, l'A72, la Diagonale et la RCEA. Regardons sur une carte et constatons qu'il n'y a plus grand chose à terminer et seule la partie sud de l'A72 (St Etienne-Vienne) peut poser des problèmes...mais ce ne serait rien par rapport au COL et à l'A45.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5574
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Ced » Ven 23 Mar 2012 14:18

Je ne suis absolument pas d'accord Eomer, Lyon n'a pas une multitude de contournement (périph et A46/RN346) d'une part, et d'autre part, ils sont TOUS en zone urbaine !
Bref le contournement est dans sa partie centrale encombrée est saturé par le trafic local et le transit des camions, et cela sur un axe pas très capacitaire, 2x2 voies et nombreuses entrées/sorties + un échangeur sous dimensionné (avec l'A43).
Honnêtement il ne manque ps grand chose pour fluidifier tout ça, l'extrémité nord de l'A46 est peu encombrée, et à 2x3 sur un grande portion maintenant. L'A432 a encore une belle marge avant d'être saturée. Bref je trouve l'idée de la prolonger (au sud de Vienne, ou à Minima, au sud de l'échangeur A46S/A7/A47) très rationnelle, bien plus qu'un COL !!! Il faudrait accompagner cela d'une interdiction de circulation des poids lourds de transit sur la RN346...
Ced
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1243
Enregistré le: Lun 31 Mar 2003 21:07
Localisation: Grenoble

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar Bugsss » Mar 27 Mar 2012 15:21

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univ ... er-de-Lyon

Le préfet a enterré un vieux serpent de mer lyonnais : le contournement ouest de Lyon (COL), censé soulager les quais du Rhône et le tunnel de Fourvière. Jean-François Carenco a présenté une alternative : un grand contournement Est. Qui pose beaucoup de questions.

Et si c'était le coup de grâce ? Lundi dernier, le préfet Carenco semblait vouloir enterrer le Contournement ouest de Lyon (COL). "Ce projet n'est ni finançable, ni faisable, ni raccordable", a-t-il lancé lors d'une conférence de presse. Le représentant de l'Etat a désigné une alternative : le grand contournement Est. Est-il seulement réalisable ?

Le contournement Est, "déjà aux trois quarts réalisés"

Inscrit au schéma national des infrastructures de transport, le ring autoroutier parait indispensable pour reconfigurer à terme l'autoroute qui scarifie les quais du Rhône, l'échangeur de Perrache et pollue la Confluence. Aujourd'hui, 101 497 véhicules empruntent le tunnel de Fourvière tous les jours (dont 6,3% de poids lourds, moyenne annuelle 2010). Problème, le COL coûte cher : de 1,7 à 2,1 milliards d'euros selon des estimations réalisées il y a dix ans. Il s'agit de nicher une autoroute en contrebas des monts du Pilat, des monts du Lyonnais, des monts du Beaujolais, en évitant les vignobles AOC des Cotes du Rhône et des Coteaux du Lyonnais. Le tout enterré, pour le rendre acceptable par une population très attachée à son cadre de vie.

Face à ces difficultés, le préfet a désigné une alternative : le grand contournement Est, moins cher. En réalité, ce ring existe déjà : l'A432 qui dessert l'aéroport St-Exupéry relie l'A43 (Lyon-Grenoble) à l'A46 (Rocade Est) au nord de Rillieux, en direction de Paris (A6). Il ne manque que sa moitié sud, pour une liaison entre l'A43 et l'A7, débouchant au nord ou au sud de Vienne. François-Noël Buffet, sénateur-maire d'Oullins (UMP), s’en fait l’avocat : "c'est un ouvrage qui est déjà aux trois quarts réalisés et qui dessert l'aéroport St-Exupéry. Il coûte moins cher. Et il soulagerait immédiatement la Rocade Est", plaide-t-il.


Plus long que Fourvière, le COL et la Rocade Est

Cette proposition n'est pas nouvelle : la commission nationale du débat publique l'avait toutefois exclue en 2001. Notamment parce que le trajet pour l'Ouest est plus direct : équivalent en termes de distance au passage sous Fourvière, il est plus rapide de dix minutes. Il est aussi plus court de 18 km par rapport à la Rocade Est. Le différentiel serait encore plus important avec le grand contournement Est. Quel peut-être en effet l'intérêt pour les automobilistes d'emprunter un ring autoroutier encore plus long ? Ne continueraient-ils pas à aller au plus direct, c’est-à-dire Fourvière ? Seuls les poids-lourds pourraient être contraints de l'utiliser, à la faveur d'une réglementation qui leur interdirait le tunnel de Fourvière - c'est actuellement le cas - et la Rocade est. Peuvent-ils assurer la rentabilité de l’autoroute ?

De plus, le grand contournement Est se heurte à l'opposition farouche des élus. Le projet de COL avait été avancé conjointement avec celui du contournement ferroviaire de l'agglomération lyonnais, jugés "complémentaires". A l'ouest les bagnoles, à l'est les trains. "Trop, c'est trop". Les maires de Bron, St-Priest, Chassieu, Mions et Décines tenaient le 22 mars une conférence de presse (lire ici). "Les territoires de l'Est sont blessés, meurtris depuis longtemps", déplore Martine David (PS), maire de St-Priest, présentant la Rocade Est - pensée au début comme une "rocade des villages" - comme "un mur de camions". C’est elle qui fait aujourd’hui office de ring autoroutier, avec ses ses 81 609 véhicules/jour, dont 18,3 % de poids lourds.

Le TOP remis en cause ?

Les déclarations de Jean-François Carenco pourraient conduire au statu quo. C’est d’ailleurs ce que demandent les écologistes. "Il ne doit se faire ni ici, ni ailleurs", soutient Jean-Charles Kholaas, conseiller régional écologiste. "La Rocade Est a été conçue pour faire sauter le bouchon de Fourvière. Cinq ans après, ils étaient tous les deux bouchés", rappelle-t-il. Le conseiller régional défend tout à la fois l'aménagement de l'A7 en boulevard urbain sur le territoire lyonnais et l'absence de constructions autoroutières nouvelles. "Nous pensons que dans 20 ans, le trafic automobile aura nettement diminué".

Reste une inconnue : la position de Gérard Collomb. Il avait conditionné la réalisation du Tronçon ouest du périphérique (TOP), un ouvrage aussi cher et qui sert une circulation locale, à l’engagement de l’Etat de faire le COL. Peut-il revoir sa position ? Il a pris acte des propos du préfet mais attend "une clarification officielle de l'Etat sur ses intentions", selon une collaboratrice. En mal de crédits, l’Etat, le Département et la communauté urbaine pourraient être tentés de s’associer pour financer un projet routier commun. Qui ne serait ni tout à fait le TOP, ni tout à fait le COL, mais qui contournerait l'agglomération



Image
Avatar de l’utilisateur
Bugsss
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3876
Enregistré le: Mar 26 Oct 2004 08:15

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar G.E. » Mer 28 Mar 2012 12:59

Voilà au moins un article qui rappelle l'historique des dernières années dans le détail.
Cependant, il spécule à partir des dernières déclarations de Carenco (aux ordres ?).

Il y a aussi un problème de capacité : l'A432 peut-elle accueillir une 3ème voie ? Rien n'est moins sûr car elle n'a pas été conçue (sa partie Nord du moins) comme un maillon du grand contournement de Lyon).
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21792
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar tanaka59 » Mer 28 Mar 2012 13:56

G.E. a écrit:Il y a aussi un problème de capacité : l'A432 peut-elle accueillir une 3ème voie ?


Non , tu peux constater par toi même sur google maps :?
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2893
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41
Localisation: FR (59) / BE

Re: [ Problématique ] COL : Grand contournement de Lyon

Messagepar adr » Mer 28 Mar 2012 18:02

Je pense que l'A48 entre Ambérieu et La Tour du Pin, encore plus si l'A51 était achevée, aurait grandement contribué aux déchargement des autoroutes lyonnaise.
Actuellement pour aller au nord de la RCEA par autoroute depuis la Méditerranée et sans passer par Lyon (ou environ), il n' y a que :
- un passage vers Toulouse (utile pour l'ouest uniquement)
- le passage par Clermont
- un passage vraiment pas pratique pour Chambéry et Genève

En tout cas, un CEL a un avantage important par rapport au COL : il incite des automobiliste venant du sud à prendre l'A42 puis l'A39, déchargeant la vallée la Saône
adr
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1812
Enregistré le: Mer 11 Mai 2011 18:51

PrécédenteSuivante

Retourner vers Problématiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités