[ Problématique ] Nîmes

[ Problématique ] Nîmes

Messagepar G.E. » Jeu 14 Déc 2006 11:16

Je crois qu'il est temps de dissocier ce sujet de celui sur l'A79. Voilà  ce qui nous attend sur Nîmes avec la mise en place du PDU.

Midi Libre a écrit:Le plan de l'Agglo pour rationaliser les transports

Depuis 2003, Nîmes Métropole planche sur un plan de déplacement urbain (PDU), à  l'échelle de ses vingt-trois communes. Après le temps du diagnostic, des orientations, des scénarios et avant que, d'ici fin 2007, il soit finalement soumis aux autorités de transport et à  une enquête publique, le PDU connaît aujourd'hui son moment charnière.
Ce soir en effet, c'est le projet global, lourd pavé de plus de 200 pages, décliné en grands principes et à  plus ou moins long terme (jusqu'à  horizon 2025), qui sera soumis au vote du conseil communautaire. Maillage ferroviaire, contournements routiers de Nîmes, intermodalité... voici les principales préconisations de ce projet.

Faire briller l'étoile. Le train comme alternative à  l'automobile ? Ici, c'est possible, grâce à  un maillage ferroviaire existant sous exploité. Pour le PDU, dans la perspective - « espérée à  l'horizon 2013 » - du contournement de Nîmes et Montpellier (pour la plupart des TGV et les trains marchandises), il s'agit littéralement de faire briller l'étoile ferroviaire à  cinq branches. A savoir, optimiser le trafic et les cadences sur les axes en direction/provenance de Montpellier, Alès, Tarascon, Le Grau-du-Roi mais aussi Marguerittes-Bagnols. Les capacités libérées par le contournement de Nîmes pourraient être redistribuées aux TER et favoriser de nouvelles haltes. Telles Université (Hoche-Sernam) et Porte Nord sur la ligne d'Alès ou encore Marguerittes dans le cadre de la remise en service de la ligne Nîmes-Remoulins-Bagnols-sur-Cèze.

Stratégie de l'évitement. Le projet de PDU qualifie de « primordiale » la rocade nord (de la route d'Alès à  celle d'Avignon), pour « soulager » la 106 et les boulevards. Selon les projections, sa charge journalière s'établirait à  20 000 véhicules en 2015, 25 000 en 2025. Autre « priorité », le contournement ouest, entre les RN 113 et 106, avec au passage un nouvel échangeur autoroutier à  Saint-Césaire. Un peu plus à  l'ouest, et pour une bonne gestion de la RD 40 (Vaunage), le renforcement des capacités de la RD 1, liaison naturelle entre Calvisson et la 113 (ainsi que les déviations de Bernis et Codognan), est envisagé. « Essentielle » encore, la voie urbaine sud, pour une liaison inter-quartiers facilitée, en renfort du boulevard Allende (plus au sud, la déviation de Caissargues). Plus près du centre, mais toujours dans une stratégie d'évitement, le PDU projette le prolongement du boulevard Talabot jusqu'à  la route d'Uzès et la liaison de l'avenue Pitot à  la route d'Avignon.

Jouer collectif. C'est le grand mot du projet : intermodalité. Soit l'utilisation de plusieurs modes de transport pour un seul déplacement. L'idée repose sur l'aménagement de parkings relais aux points d'entrée de la ville, que ce soit en voiture ou en train, et ce, donc, en amont des zones de congestion. Pour pénétrer en ville, les particuliers seront invités à  emprunter les transports collectifs, à  partir de plusieurs « portes », situées aux points cardinaux (nord, Saint-Césaire, Costières, Courbessac). Par exemple, au nord, il est envisagé tout à  la fois un parc relais (au débouché de la 106, de la rocade nord et du contournement ouest) et une halte ferroviaire (sur la ligne d'Alès). De ces « pôles relais », place aux bus, notamment au fameux transport en commun en site propre (TCSP). Soit deux lignes de bus à  haut débit traversant la ville d'est en ouest et du nord au sud. Un tramway à  la nîmoise qui devra tracer sa route dans les méandres urbains, d'ici 2013.


Il manquera un tramway digne de ce nom et un tram-train... mais sait-on jamais, quand la dette colossale de la ville aura enfin diminué ! :roll:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20389
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar G.E. » Lun 23 Juin 2008 11:35

J'aurais bien voté pour lui ! :lol:

Image
(c) Le Réveil du Midi.

La circulation dans cette ville est une catastrophe : la faute à  l'absence de contournements dignes de ce nom et à  une politique des transports illisible.

Mais tout va bien : 3 nouveaux giratoires très coûteux ont vu le jour ce mois-ci. Jusqu'où iront-ils pour finir de saturer la ville ??? :evil:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20389
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar flogo » Lun 23 Juin 2008 15:15

G.E. a écrit:La circulation dans cette ville est une catastrophe : la faute à  l'absence de contournements dignes de ce nom et à  une politique des transports illisible.

Mais tout va bien : 3 nouveaux giratoires très coûteux ont vu le jour ce mois-ci. Jusqu'où iront-ils pour finir de saturer la ville ??? :evil:

+1... Nîmes est très mal désengorgée... Peut-être par l'absence de la gratuité des autoroutes qui desservent la ville, assez rare pour des villes de cette taille :roll: ... Et l'absence de VE urbaines pour y compenser
Avatar de l’utilisateur
flogo
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1139
Enregistré le: Lun 24 Sep 2007 21:35
Localisation: [région messine]

Messagepar G.E. » Lun 23 Juin 2008 16:07

Il y a eu des études sur le sujet. cf. ici.

Morceaux choisis d'une incompétence partagée !

La désignation de la voie a des conséquences extrêmement importantes sur sa vision et sa mission ("écouler le maximum de trafic"). Elle a des implications réglementaires et financières. Elle a des implications sur fonctionnement urbain à  travers le type d'aménagements connexes prévus (possibilité d'accès ou non, aménagement des carrefours, traversées piétonnières...).

à  Nîmes: la coupure résulte d'une contradiction non résolue entre deux acteurs --la DDE et la mairie-- sur le statut du boulevard sud, qui durera pendant vingt ans.

Pour la DDE, le boulevard sud est une voie rapide nationale et doit le rester. Cette position est défendue jusqu'en 1982.

Pour les élus nîmois, en dépit d'une position de départ assez floue, le boulevard sud a vocation à  devenir un boulevard urbain. Parti qu'ils affirmeront avec plus de conviction avec le temps et notamment à  partir de 1974, pressés par les comités de quartier.

Ce conflit n'est pas purement formel et administratif. Il a eu des répercussions concrètes sur l'aménagement de la voie:

-- pour la DDE, il était essentiel de préserver le caractère de voie rapide avec ses corollaires: interdiction des accès directs, carrefours en dénivelé et report de la circulation urbaine hors du boulevard ;

-- la commune, soucieuse de ne pas entériner le statut de voie rapide, a marqué son opposition aux projets de carrefours en dénivelé, ainsi qu'au système de voies latérales proposé par les services de l'État. à  cette première raison viennent s'ajouter des motifs financiers liés au coût élevé des projets.

L'absence de consensus entre les deux intervenants a entraîné une politique de laisser-faire dont la coupure est une des manifestations les plus patentes ("On vit à  la petite semaine", dira un responsable). On se trouve en face d'un mécanisme de décision intellectuel par lequel la réalité doit se plier au schéma des concepteurs:

-- pendant vingt ans, une administration va chercher à  imposer sa vision du rôle de la voie, engendrant du même coup de nombreux dysfonctionnements localement, et ne cherchera pas à  vérifier la validité de son hypothèse. Il faudra attendre la fin de l'année 1981, pour que l'étude du CETE révèle la faiblesse du trafic de transit (26%) et l'importance des trafics interne et d'échange ;

-- puisque le boulevard sud est par décret une voie rapide de transit, on envisage à  un moment de créer ailleurs une voie urbaine pour le trafic local: un boulevard suburbain.


Le résultat : des giratoires à  feux et une circulation paralysée !

Les porteurs de projet, quant à  eux, déplorent le manque d'interlocuteurs et l'absence de savoir-faire des élus en ce domaine. à  Nîmes, il est patent que les élus ont une mauvaise vision ou maîtrise des phénomènes routiers et de leurs impacts, localement et dans le temps. Ce n'est qu'après la mise en place de l'A9, c'est-à -dire trop tard, qu'ils prennent conscience de l'absence d'échangeur à  la route d'Arles, et du caractère trop excentré de l'échangeur. De même, on peut lire sur le terrain la sanction de l'absence de communication au sein de la DDE entre les services chargés du zonage dans le cadre du POS et ceux chargés des projets techniques. Elle n'est pas étrangère à  l'absence de relation entre l'évolution technique du projet et la planification de l'espace environnant.


Le résultat : il faut plus de 15 minutes pour rallier un échangeur de l'A9 depuis le centre-ville et emprunter un pseudo-BP qui cumule trafic radial et de transit...

Si l'évolution du boulevard sud à  Nîmes est envisagée, au moins dans son principe, l'évolution du tissu urbain à  partir de sa création n'est ni prévue ni organisée.

[...]

à  Nîmes, par exemple, lors de l'élaboration technique du projet de voirie, on ne trouve aucune référence à  la notion d'urbanisation future ou d'activités induites.


Le résultat : une périphérie très laide, sans unité.

à  Nîmes, comme à  Nantes, les techniciens en viennent à  proposer une planification urbaine reposant sur une organisation multipolaire autour des transversales importantes. à  Nîmes, les multiples débats contradictoires sur l'urbanisation et l'aménagement de la zone sud ont eu une grande importance sur les effets de coupure puisqu'ils les ont renforcés: en figeant le développement urbain au sud du boulevard alors que le nord se remplissait, la possibilité de concevoir un tissu continu et cohérent a disparu ; en figeant le développement de type urbain, c'est l'habitat périurbain qui a subi une explosion accroissant ainsi les flux, les surcharges, les nuisances et les effets de coupure ; en prévoyant pour finir un développement urbain au sud du boulevard tout en maintenant un statut de voie rapide nationale, le POS aboutit à  une impasse majeure.


Le résultat : une voirie très lente et un trafic très important. Ajoutez à  celà  un réseau de TC peu fiable et pas compétitif...

Multiplication des risques pour les urbains. à  Nîmes:

* les carrefours sont surchargés, ainsi que les quelques transversales existantes qui constituent le seul moyen d'accès au centre-ville ;
* les passerelles pour piétons, prévues initialement, ne sont pas réalisées, ou à  la suite de manifestations d'habitants ;
* les risques pour la population sont importants:

-- la conception du boulevard, avec son peu d'éclairage, son absence de trottoirs, son absence de passages protégés et le mode d'urbanisation de part et d'autre de la voie confèrent, de fait, à  l'axe un caractère de voie rapide. La vitesse réelle pratiquée dépasse largement la vitesse autorisée ;

-- l'absence de sorties directes sur le boulevard pour nombre de grandes surfaces en bordure suscite le développement de conduites déviantes: les usagers coupent les lignes blanches, empruntent en sens interdit la sortie directe sur le boulevard... ;

-- la voie exclut les piétons ; or les grandes surfaces, le long de la voie, constituent les commerces de proximité pour les quartiers proches. On observe des flux importants de piétons qui vont faire leurs courses dans des conditions réelles d'insécurité.


C'est accablant et la même politique se poursuit aujourd'hui... On aménage au maximum 3-400m de BP par an à  coup de giratoires aussi ruineux qu'inefficaces. Les dernières passerelles pour piétons ont été décrochées et pas remplacées. Trop vétustes, elles menaçaient de s'effondrer sur la chaussée. A la place, il faut traverser d'énormes carrefours absolument pas sécurisés. Le comble, c'est que la municipalité s'est vantée publiquement d'avoir résolu un problème ! :evil:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20389
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar G.E. » Sam 10 Jan 2009 11:43

Pour Nîmes, j'ai quelques idées à  la fois pour les routes et les TC :

Commençons par les TC. L'agglo de Nîmes (Nîmes Métropole) appelle désormais pompeusement son TCSP "bus-tram" ! :shock: C'est un abus de langage et une hérésie sachant que ce sera un simple bus roulant partiellement en site propre sur 6 km !!! :evil: Pour voir un vrai tram, nos édiles feraient bien de se rendre de temps à  temps à  Montpellier, c'est autre chose. Mon projet (en violet) est plus ambitieux et il dessert les principaux sites de la ville avec des parkings relais.

Sur le schéma, j'ai également figuré au large la nouvelle LGV désormais retardée à  2015 suivant le principe : "on perd une année chaque année". Quand elle sera construite, il sera possible d'utiliser l'étoile nîmoise pour faire rouler un train-tram. Si la nouvelle gare TGV se situe à  Manduel (c'est loin d'être gagné), on aura un outil efficace de liaison avec le centre-ville. Le Viaduc de Courbessac dont les travaux ont enfin commencé apportera également un plus. Malheureusement, le Conseil Général du Gard (encore lui !) a racheté les emprises de la ligne de la Vaunage (Nîmes - Caveirac - Sommières) pour en faire une voie verte. En l'absence de déviation de Caveirac, la Vaunage restera longtemps enclavée par la route et les TC routiers.

Image

Venons-en à  la route. La situation actuelle est critique puisqu'il ya souvent des accidents et des encombrements à  la jonction des autoroutes A9 et A54. Sur le réseau national, le périphérique de Nîmes est très mal géré : il était prévu au départ (années 70) la gratuité de l'A9 comme à  Montpellier mais ce projet a avorté. Ensuite, l'Etat a imaginé de construire un périphérique sous forme de voie express mais la ville a refusé. Bref, la rocade a très vite saturé. On l'a donc doublée. Comme ça ne suffisait pas, les carrefours à  niveau ont été équipé de feux mais rien y a fait. Ensuite, on a multiplié les giratoires. Sans succès et nous possédons à  l'heure actuelle la plus navrante collection dans le monde de giratoires à  feux ! Inutile de dire que l'on en perçoit déjà  les limites... Le BP est donc en train de passer partiellement à  2x3 voies mais ça règle pas la question des carrefours. Un projet est donc de construire une nouvelle voie accolé à  l'autoroute A9. Cette route à  2x2 voies comportera des giratoires et des feux, ce qui la rend déjà  obsolète.

Les solutions que je propose relèvent du bon sens (même s'il ne faut pas forcément tout prendre :wink:). Il faut naturellement un grand contournement Ouest de Nîmes (prévu sous forme d'autoroute à  l'horizon 2020). Il faut de manière urgente un contournement nord qui tarde à  venir (un projet du CG30, vous l'aurez compris), ce dernier projet devant être à  2x2 voies et échangeurs dénivelés à  l'ouverture. Naturellement, le CG30 propose 2 voies et des giratoires...

Pour compléter cet anneau, il faut transformer le boulevard urbain prévu au Sud par une voie express coaxiale à  l'autoroute A9. Un sens de chaque côté de l'autoroute permettra d'optimiser les ouvrages et de permettre une dénivellation à  moindre coût. Le trafic en sera évidemment facilité, d'autant que cette route sera connectée aux principales zones industrielles et commerciales au Sud de la ville. Les emprises existent donc autant en profiter. En vert, j'ai donc mis le réseau idéal de VE, en rouge celui des autoroutes. En jaune, les axes départementaux sont laissés aux bons soins du CG30 qui pourra y implanter 2 fois plus de giratoires pour compenser son manque à  gagner sur le nouveau BP !

Image

A l'heure actuelle, la ville, l'agglo et le Conseil Général naviguent à  vue sur la situation des transports. Espérons qu'un jour le bon sens l'emportera et que des investissements productifs seront réalisés ! D'accord, je rêve... :lol:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20389
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar elmenzel » Sam 07 Fév 2009 00:08

Bonjour,

Et dire qu'une A9 parallèle se fera ... à  Montpellier !!

Mais crois-tu qu'il y a de la place pour faire une VE parallèle à  l'A9?
Ca me semble plutôt construit tout au long de l'A9.

Pourquoi pas une seconde A9 comme à  montpellier ?... mais qui prend en compte la vaste agglo nimoise, très étendue le long de l'A9 justement (pour compliquer la chose!!).

Une sorte de A9bis qui partirait du sud d'Uchaud pour rejoindre Bezouce en pasant entre Caissargues et les espagnols.

La gratuité de l'A9 sur cette portion permet d'imaginer de nouveaux aménagements qui peuvent être porteurs de projets ambitieux pour Nîmes et son agglo.

Je me demandais si les nimois se laissent tenter régulièrement par l'A9 pour aller d'un bout à  l'autre de l'agglo, plutôt que le long bd parallèle pété de RP ?

Ca rien avoir mais j'a vu sur google earth un vaste terrain coincé entre la ligne de chemin de fer et la commune de Courbessac, on dirait une piste d'aterrisage abandonnée ?
elmenzel
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 274
Enregistré le: Ven 22 Aoû 2008 10:50

Messagepar G.E. » Sam 07 Fév 2009 09:19

elmenzel a écrit:Mais crois-tu qu'il y a de la place pour faire une VE parallèle à  l'A9?
Ca me semble plutôt construit tout au long de l'A9.

C'est certes construit mais une voie coaxiale est possible sans tout détruire.

Pourquoi pas une seconde A9 comme à  montpellier ?... mais qui prend en compte la vaste agglo nimoise, très étendue le long de l'A9 justement (pour compliquer la chose!!).

Une sorte de A9bis qui partirait du sud d'Uchaud pour rejoindre Bezouce en pasant entre Caissargues et les espagnols.

Au Sud de Nîmes, tu as le Vistre, fleuve côtier, et c'est par conséquent inconstructible... D'autre part, il y a trop d'urbanisation. En fait, la seule possibilité dans le coin serait de transformer le Chemin des Canaux (D135) en voie express. Malheureusement, le CG30 est un incapable : il lui a fallu 30 ans pour dévier Rodilhan. Quant à  Caissargues, on en parle encore et toujours, sans que rien ne soit engagé !

La gratuité de l'A9 sur cette portion permet d'imaginer de nouveaux aménagements qui peuvent être porteurs de projets ambitieux pour Nîmes et son agglo.

Je me demandais si les nimois se laissent tenter régulièrement par l'A9 pour aller d'un bout à  l'autre de l'agglo, plutôt que le long bd parallèle pété de RP ?

Non car les échangeurs sont mal positionnés : celui de Nîmes-Ouest est trop éloigné : du centre, il faut minimum 10 minutes en heures creuses et beaucoup plus en pointes pour y parvenir. Celui de Nîmes-Est est noyé au milieu de zones commerciales, donc difficilement accessible en journée et il y a un giratoire bloquant à  ce carrefour majeur des A9, A54, RN106 RN113. Quant à  celui de l'A54, trop au Sud, il tente sans succès de réparer l'erreur de ne pas en avoir construit un au croisement de l'A9 et de la route d'Arles (D6113).

A l'époque, il faut voir que l'A9 avait été configurée pour que se branche une VE à  l'emplacement de l'actuel Boulevard Périphérique de Nîmes, ce qui justifiait l'absence de sorties intermédiaires comme à  Montpellier. Malheureusement, la municipalité communiste de l'époque a agi avec démagogie et a bloqué ce projet. Celles qui ont suivi n'ont rien fait pour réparer la bourde et on en arrive à  ces giratoires à  feux délirants qui bloquent tout.

D'où 2 alternatives : le passage en voie express de la D135 ou la création d'une voie express coaxiale à  l'autoroute A9. Sans oublier les autres aménagements comme les grandes rocades Nord et Ouest. Nîmes a un réseau routier dégradé et sous-capacitaire.

Ca rien avoir mais j'a vu sur google earth un vaste terrain coincé entre la ligne de chemin de fer et la commune de Courbessac, on dirait une piste d'aterrisage abandonnée ?

C'est l'ancien terrain d'aviation de la ville. Il sert actuellement de piste aérienne pour amateurs mais le bail va bientôt s'achever. Du coup, nombre de promoteurs s'agitent autour de ce très beau terrain inondable dans sa partie basse.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20389
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar elmenzel » Sam 07 Fév 2009 21:28

Bonjour,

J'ai compté 16 RP¨de St Césaire à  Marguerittes !!!!! les vendeurs de pneumatiques doivent se régaler dans le coin !!!
elmenzel
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 274
Enregistré le: Ven 22 Aoû 2008 10:50

Messagepar elmenzel » Sam 07 Fév 2009 21:57

Bonjour,

On voit parfaitemeent 'le chemin des canaux" sur GG earth.
Mais je ne parlais pas de le transformer en VE mais en portion autoroutière, c'est-à -dire que c'est là  que doit passer l'A9 aujourd'hui.

Donc à  la charge de société autoroutière.

Et l'actuel tronçon de l'A9 qui borde Nîmes et son agglo de Millhaud à  Marguerittes ou voir jusqu'à  Bezouce devient par conséquent un axe gratuit.

Je me suis amusé à  regarder sur Internet des sites comme la Mairie de Nîmes, l'agglo CG30 et CCi...

Hormis la vitalité du Tourisme, et de qlques Zones d'activités à  la pointe, je n'ai pas vu une vision ou un projet cohérent du positionnement privilégié, intermodal ( A9 A54 Aérogare proche...l'activité ferroviaire est en déclin à  Nîmes ? ) de la Ville de Nîmes (axe rhodanien, entre Marseille et Montpellier...).
elmenzel
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 274
Enregistré le: Ven 22 Aoû 2008 10:50

Messagepar G.E. » Sam 07 Fév 2009 22:13

Je crois que tu perçois bien le problème... aucune ambition et des infrastructures au rabais !

Transformer le Chemin des Canaux en autoroute me semble difficile. Idem pour créer une nouvelle autoroute ex-nihilo au Sud de la ville... Si on parvenait déjà  à  virer des ronds-points et à  créer des échangeurs, la circulation serait plus fluide.

Ceci dit, le Contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier va passer dans le coin sans aucune levée de boucliers. :roll: C'est amusant : on a des RP à  gogo mais pas de nymbistes ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20389
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar jml13 » Sam 07 Fév 2009 22:19

Selon la plaquette :
- les travaux du périph nord devaient commencer en 2007, qu'en est-il ?
- il semble qu'ils ne veuillent construire que jusqu'à  la route de Poulx dans un premier temps ? C'est complètement irresponsable, elle n'est pas adaptée au trafic qui va s'y engouffrer, et même en mauvais état si je me souviens bien...
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4164
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Messagepar elmenzel » Sam 07 Fév 2009 23:02

G.E. a écrit:Je crois que tu perçois bien le problème... aucune ambition et des infrastructures au rabais !

Transformer le Chemin des Canaux en autoroute me semble difficile. Idem pour créer une nouvelle autoroute ex-nihilo au Sud de la ville... Si on parvenait déjà  à  virer des ronds-points et à  créer des échangeurs, la circulation serait plus fluide.

Ceci dit, le Contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier va passer dans le coin sans aucune levée de boucliers. :roll: C'est amusant : on a des RP à  gogo mais pas de nymbistes ! :lol:


Bonjour,

Faire sauter les RP N86 de péage à  péage, ou du péage Ouest (le plus proche du centre ville), à  la D999 la rte de Rodilhan?(ça fait moins de RP entre ""!!!!)?

Le gros point noir c'est le giratoire N106, D40, A9 A54 !!!!!! en plus la zone me semble étriquée !
elmenzel
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 274
Enregistré le: Ven 22 Aoû 2008 10:50

Messagepar G.E. » Dim 08 Fév 2009 09:46

jml13 a écrit:Selon la plaquette :
- les travaux du périph nord devaient commencer en 2007, qu'en est-il ?


Reportés à  une date indéterminée : il y a toujours un prétexte, l'armée, les riverains, le manque de crédits... :evil:

- il semble qu'ils ne veuillent construire que jusqu'à  la route de Poulx dans un premier temps ? C'est complètement irresponsable, elle n'est pas adaptée au trafic qui va s'y engouffrer, et même en mauvais état si je me souviens bien...


Ils construiront peut-être tout d'un coup mais le trafic attendu justifie pleinement une voie express. Or, le CG prévoit des giratoires et seulement 2 voies... :evil:

Faire sauter les RP N86 de péage à  péage, ou du péage Ouest (le plus proche du centre ville), à  la D999 la rte de Rodilhan?(ça fait moins de RP entre ""!!!!)?


Impossible désormais. Trop d'urbanisation et les RP sont agrandis en leur collant des feux non synchronisés. La solution est ailleurs.

Le gros point noir c'est le giratoire N106, D40, A9 A54 !!!!!! en plus la zone me semble étriquée !


Sa taille le rend dénivelable et c'était prévu. Le dossier dépend de plusieurs acteurs (Etat, CG, agglo) et en attend une hypothétique décision, il y a des remontées de files spectaculaires sur les RN106 et 113... :shock:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20389
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar elmenzel » Dim 08 Fév 2009 13:23

Bonjour,

D'après ton schéma, la voie coaxiale (en vert) parallèle à  l'A9 démarre depuis le nord du contournement de Millhaud.

Ca voudrait dire que la voie coaxiale n'a pas encore "traversée" l'intersection A9 / A54.

D'après ce que je vois sur GG Earth, l'échangeur A9 / A54 plus péage prend beaucoup de place, et j'imagine des aménagements complexes de part et d'autre la l'A9 / A54, en plus du noeud complexe après péage N106 D40....

Si la voie coaxiale démarre après l'intersection A9 / A54, c'est-à -dire au niveau d'un centre commercial (il me semble sur GG earth) au sud de l'A9, et au niveau du stade de foot au nord de l'A9, mais tout en partant depuis le contournement de Millhaud, les aménagements serait plus simple (viaduc qui enjambe l'intersection sud de l'A9 / A54 sur un terrain qui semble vide à  l'ouest du centre commercial sur GG earth).

Ce qui ferait une simple VE depuis l'est du contournement de Millhaud à  l'intersection A9 / A54 d'une longueur d'environ 3km et seulement à  600 métres de l'A9.

L'autre intérêt, c'est finalement de pouvoir retirer le péage ouest de Nîmes de son emplacement actuel sur un échangeur neuf sur ce tronçon VE à  l'ouest de l'échangeur A9 / A54.

Et donc retirer l'emprise du péage actuel sur le RP dénivelable N106 et D40...
Modifié en dernier par elmenzel le Dim 08 Fév 2009 15:27, modifié 1 fois.
elmenzel
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 274
Enregistré le: Ven 22 Aoû 2008 10:50

Messagepar elmenzel » Dim 08 Fév 2009 13:43

Bonjour,

En fait je ne sais pas si j'étais clair (un dessin peut-être!!!), mais ça fait un peu penser à  l'aménagement au sud de Tours.

Le contournement sud est parallèle à  l'A85 (un bout de l'A85 est gratuit pour pouvoir s'insérer sur le contournement sud de Tours puis entrer à  Tours) et dissocié de l'intersection A85+A10.

Mais l'avantage, c'est que ça permet de dégager l'emprise du péage ouest de Nîmes et faciliter des aménagements type dénivellement de RP N106 D40...

En plus cette VE peut offrir une nouvelle voie d'accès à  une ZI qui me semble importante au niveau de St Césaire par un réaménagement de la D163.
elmenzel
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 274
Enregistré le: Ven 22 Aoû 2008 10:50

Messagepar G.E. » Dim 08 Fév 2009 21:43

Dans le cadre de l'amélioration de la jonction A9-A54 et de la construction de la nouvelle RN106 à  l'Ouest de Nîmes ainsi que de l'échangeur de Milhaud, il était prévu d'après Guillaume un passage à  2*5 voies de l'A9 de Nîmes à  Milhaud et la fermeture de l'actuel échangeur de Nîmes-centre.

On pourrait réduire à  2*4 voies cet élargissement et caler sans problème une rocade sur les emprises libérées. La rocade co-axiale le serait à  l'Est de l'échangeur de Nîmes-Est. Une illustration à  main levée du secteur. Mon schéma est largement améliorable mais il donne une idée des potentialités avec une politique ambitieuse.

Image

Image

Sinon, il y aurait bien quelques maisons à  détruire juste à  côté des D999 et D6113 (routes de Beaucaire et d'Arles) mais elles subissent déjà  les désagréments de ces grands axes. Partout ailleurs, j'ai vérifié et les emprises existent.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20389
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar elmenzel » Dim 08 Fév 2009 22:36

bonjour,

Ah oui ok !
Donc le péage totalement à  l'ouest entre le contournement nord de millhaud et le nouveau contournement N106.

Ca permet de libérer la zone échangeur Nîmes centre + RP N106 D40.

Entre l'actuel entrée de Nîmes-centre et la D999, la voie coaxiale parallèle à  l'A9, pourra ouvrir une nouvelle entrée au centre ville de Nîmes en direction de la gare de Nîmes.

Perpendiculaire à  l'A9 une voie bien droite mais pas très large il mesemble mène directement à  la gare, enfin derrière la gare !... et un genre de terrain vague (peut-être un agrandissement ?).
elmenzel
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 274
Enregistré le: Ven 22 Aoû 2008 10:50

Messagepar Maastricht » Dim 08 Fév 2009 23:13

C'est encore à  la mode, les spaghettis ? :shock:
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6478
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

Messagepar G.E. » Lun 09 Fév 2009 08:27

Maastricht a écrit:C'est encore à  la mode, les spaghettis ? :shock:


A Evreux... :roll:

Et puis dans ce cas l'autoroute et la rocade restent séparées.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20389
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar G.E. » Lun 09 Fév 2009 09:35

Et puis tiens, un autre schéma de l'échangeur de la Ville Active (actuel Nîmes-Ouest) : j'ai fait tout rentrer en conservant les bretelles existantes de l'échangeur A9-A54 (en rouge), en supprimant la sortie comme c'est prévu et en insérant au milieu la rocade (en jaune). Les terrains existent, sont libres et le nombre d'expropriations serait très réduit.

Cette solution est très économique car elle réutilise bon nombre d'ouvrages actuels et nécessite de créer seulement 3 ponts sur des bretelles. Si j'ai bien calculé, le nouvel ensemble est hors d'eau puisqu'il est surélevé (les cadereaux sont localisés de part et d'autre des échangeurs). Je pense, sous les réserves habituelles, que c'est techniquement réalisable.

Image

Les bretelles à  droite sont un échangeur vers les principales zones commerciales de la ville (Cap Costières et Ville Active) et le Stade des Costières. Pour limiter les bouchons, elles renvoient sur 3 RP différents et elles sont connectées au futur bus partiellement en site propre de la ville (pardon, le bus-tram ! :lol:).
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20389
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Suivante

Retourner vers Problématiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron