[ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar gavatx76 » Jeu 23 Déc 2010 22:03

(Je faisais référence aux deux candidatures finalistes du projet ITER, et je n'ai pas dit plus cher mais plus simple :wink: )
gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4139
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar Frédéric SAVIN » Ven 24 Déc 2010 11:00

On va bientôt voir enfin des gros convois!
(Si quelqu'un pouvait illustrer l'itinéraire par des photos...)
Avatar de l’utilisateur
Frédéric SAVIN
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3821
Enregistré le: Lun 18 Mai 2009 19:12
Localisation: Val de Marne

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar Bugsss » Mar 28 Déc 2010 08:59

jml13 a écrit:Le coût de l'itinéraire Berre-Cadarache doit représenter 0,01 % du coût global du projet, et il y avait déjà à Cadarache un centre de recherches nucléaires important. Et puis, c'est en France ! Demande aux habitants de Manosque s'ils préfèreraient que ce soit en Espagne.

Ils ont gagné une école internationale en plus. C'est pas merveilleux?

Par contre, faut pas que ca pète, car vu des hauteurs de Manosque, le champignon serait pas loin :?
Avatar de l’utilisateur
Bugsss
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3780
Enregistré le: Mar 26 Oct 2004 08:15

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar G.E. » Mar 28 Déc 2010 09:36

Bugsss a écrit:Par contre, faut pas que ca pète, car vu des hauteurs de Manosque, le champignon serait pas loin :?


Peu probable, mais c'est une région entière qui serait alors ravagée. Le risque c'est plutôt qu'un fort séisme vienne déstabiliser l'ensemble mais il paraît que ce risque est bien pris en compte. :roll:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21655
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar padawan53 » Mar 28 Déc 2010 22:38

Comment un réacteur de fusion nucléaire pourrait-il "péter" ?
Quant aux séismes, no comment, bien sûr que çà a été pris en compte... De plus, Cadarache se situe dans un zone "d'activité sismique modérée".

Quant aux convois, seuls les convois "tests" passeront en 2011, les vrais passeront en 2012 ;)
Avatar de l’utilisateur
padawan53
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 736
Enregistré le: Jeu 28 Déc 2006 21:56
Localisation: A17 & N162

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar super5 » Mar 28 Déc 2010 22:43

La fusion est une technique utilisée pour les bombes thermonucléaires.
Avatar de l’utilisateur
super5
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 6112
Enregistré le: Ven 19 Sep 2008 11:29
Localisation: Environs de Paris

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar padawan53 » Mer 29 Déc 2010 00:14

sjma, la fusion des bombes H est provoquée par une fission, ce qui ne sera pas le cas dans le tokamak d'Iter.
Avatar de l’utilisateur
padawan53
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 736
Enregistré le: Jeu 28 Déc 2006 21:56
Localisation: A17 & N162

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar Bugsss » Mer 29 Déc 2010 11:02

padawan53 a écrit:Comment un réacteur de fusion nucléaire pourrait-il "péter" ?
Quant aux séismes, no comment, bien sûr que çà a été pris en compte... De plus, Cadarache se situe dans un zone "d'activité sismique modérée".

Quant aux convois, seuls les convois "tests" passeront en 2011, les vrais passeront en 2012 ;)

Le soleil est une usine à fusion nucléaire, et produit une intense chaleur
Est ce que la fusion produit des radioéléments stables, inofensifs pour l'homme? Je sais pas

Ceci dit, c'était juste une remarque, en voyant de loin, les grues d'ITER
Avatar de l’utilisateur
Bugsss
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3780
Enregistré le: Mar 26 Oct 2004 08:15

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar bzh-99 » Mer 29 Déc 2010 13:34

cf wikipedia pour les détails techniques
Avatar de l’utilisateur
bzh-99
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1949
Enregistré le: Lun 07 Juil 2008 18:28
Localisation: Finistère

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar Gilles V » Mer 29 Déc 2010 15:31

super5 a écrit:La fusion est une technique utilisée pour les bombes thermonucléaires.


Tout comme la fission a été (et est toujours) utilisée pour les bombes A. Néanmoins, jamais une centrale nucléaire de génération courante n'explosera comme une bombe, avec tout le champignon et tout le bataclan, à part dans les pires navets hollywoodiens. :lol:
C'est une question de concentration, dans les bombes, l'uranium est enrichi jusqu'à atteindre une masse proche de la masse critique (c'est à dire la masse nécessaire pour déclencher la réaction en chaine incontrôlée, a.k.a l'explosion, mais c'est un terme trompeur, on devrait plutôt parler de "densité critique"), une explosion classique compresse l'uranium, et la masse critique est alors atteinte. BOUM. :twisted:
Dans les centrales, l'uranium est faiblement enrichi, de sorte que la masse critique ne peut pas être atteinte avec tout le combustible contenu dans un réacteur. D'où, jamais d'explosion nucléaire.

Les accidents nucléaires, à commencer par le plus "célèbre" d'entre eux, Tchernobyl, sont des explosions classiques (par exemple, hydrogène de l'eau dans ce cas) qui ont entrainé une fuite des éléments radioactifs contenus dans le réacteur, ce qui n'est pas moins grave : l'explosion est "limitée" à quelques kilomètres, la fuite d'éléments radioactifs provoque des cancers sur des continents entiers... :?
Gilles V
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 563
Enregistré le: Jeu 13 Juil 2006 17:03
Localisation: A7 - Othmarschen, HH

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar jml13 » Ven 17 Fév 2012 00:26

LaProvence.com a écrit:Itinéraire Iter : les premiers tests auront lieu cet automne
Rien ne sera laissé au hasard

Livré en temps et en heure, l'itinéraire Iter attend. Plus de 100 kilomètres de routes et de pistes, spécialement aménagées ou construites pour accueillir, pendant 5 ans, des convois hors norme. Les composants les plus lourds atteindront en effet les 600 tonnes et se déplaceront sur des plateformes autopropulsées (c'est-à-dire guidées par un chauffeur à terre) pesant elles-mêmes 300 tonnes. Sans oublier certains morceaux hauts de 11 mètres et d'autres dépassant les 9 mètres de large. Et on en dénombre aujourd'hui au moins 200 de ce type.

Les premiers tests techniques, programmés pour cet automne

Prêt depuis bientôt deux ans, l'itinéraire va devoir subir un sérieux lifting. "Une remise à niveau qui devra démarrer au printemps, afin que tout soit prêt pour la fin de l'été. Elle concernera notamment les pistes, où l'on sait que des ornières se sont créées", détaille Pierre-Marie Delplanque, directeur délégué au CEA et responsable de la cellule de coordination de l'itinéraire de transport Iter au sein de l'Agence Iter France. Dans le même temps, le transporteur, dont le nom a été officialisé hier, devra préparer la maquette utilisée pour la première série de tests techniques. Programmés à l'automne, ils devront permettre de vérifier tous les calculs de résistance qui ont prévalu en amont. "Concrètement, il s'agira d'instrumenter chaque ouvrage d'art avec une batterie de capteurs avant de faire passer la maquette. Entre l'instrumentation et la répétition de passages, on sera forcément sur un temps beaucoup plus long que pour les vrais convois."

"Le principe : se mettre dans des situations extrêmes d'un bout à l'autre du parcours"

Cette maquette, qui sera sans doute placée sur une plateforme autotractée, devrait constituer un convoi dépassant les 700 tonnes, proche des 11 mètres de haut et 9 de large. "Le principe étant de se mettre dans des situations extrêmes d'un bout à l'autre du parcours", continue Pierre-Marie Delplanque. L'assemblage de la maquette devrait donc être réalisé sur la zone de stockage spécialement mise à disposition à Fos (une aire de 10 000 m2). Ce qui signifie que ces premiers tests démarreront sur le quai des Thélines, là où les barges devront prendre en charge les composants, avant de les emmener jusqu'à Berre afin de prendre la fameuse route. Il s'agira ensuite de faire vite et bien. Car ces analyses, aussi pointues et exhaustives soient-elles, devront créer le moins de nuisances possibles au niveau de la circulation routière. Il est donc fort possible qu'entre deux séries de tests, le plus souvent réalisés de nuit, la fameuse maquette soit stockée provisoirement sur des aires spécifiques.

Un défit quotidien pendant 5 ans

Composée essentiellement de containers, elle ne devrait pas passer inaperçue. Un second test, tout aussi spectaculaire, aura lieu un an plus tard, dans les conditions réelles. Concrètement, il s'agira cette fois de respecter l'intégralité du cahier des charges et de faire "comme si" il s'agissait du premier composant d'Iter. Tout sera alors prêt pour passer de la théorie à la réalité, début 2014. Pendant 5 ans, le défi quotidien sera alors de faire coïncider les calendriers avec, d'un côté, des besoins en terme de construction; de l'autre des impératifs en terme de livraison. Iter Organization devra en effet pouvoir disposer de chacun des éléments du tokamak en temps et en heure afin que l'assemblage se déroule comme prévu. Si possible sans avoir à stocker les composants déjà prêts (très imposants mais également d'un très haut niveau technologique) trop longtemps sur la plateforme.

Le premier plasma, annoncé pour fin 2020

Ce qui signifie donc que chacun de ces éléments, en provenance d'un des pays membres du projet, devra être construit et acheminé au bon moment. Ni trop tôt, ni trop tard. Sans oublier les composants pour lesquels les appels d'offres n'ont pas encore été passés. Entre gigantesque puzzle et casse-tête international, le premier plasma pourra alors voir le jour. Il est actuellement annoncé pour la fin de l'année 2020.

Retrouvez l'intégralité de l'article dans La Provence d'aujourd'hui (édition Aix)

Damien FROSSARD
Admirez au passage l'ortografe de défit , surtout dans un sous-titre, ça fait tache !
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4454
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar juju » Ven 24 Fév 2012 17:54

Eh ben, cette route va pouvoir être refaite dès qu'un 700 tonnes est passé (quand on voit l'état de la route au bout de quelques milliers de tonnes supportés au out d'un an, alors quand on y rajoute un 700 tonnes qui roule bien lentement (car télécommandé depuis le sol) à 3 km/h, j'ose pas imaginer l'état de la route...
Avatar de l’utilisateur
juju
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 935
Enregistré le: Sam 25 Avr 2009 21:46
Localisation: Pau

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar basco - landais » Ven 24 Fév 2012 18:55

juju a écrit:Eh ben, cette route va pouvoir être refaite dès qu'un 700 tonnes est passé (quand on voit l'état de la route au bout de quelques milliers de tonnes supportés au out d'un an, alors quand on y rajoute un 700 tonnes qui roule bien lentement (car télécommandé depuis le sol) à 3 km/h, j'ose pas imaginer l'état de la route...

C'est ce qui est dit dans l'article :
l'itinéraire va devoir subir un sérieux lifting. "Une remise à niveau qui devra démarrer au printemps, afin que tout soit prêt pour la fin de l'été. Elle concernera notamment les pistes, où l'on sait que des ornières se sont créées
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9253
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar nico a11 » Sam 25 Fév 2012 10:06

juju a écrit:Eh ben, cette route va pouvoir être refaite dès qu'un 700 tonnes est passé (quand on voit l'état de la route au bout de quelques milliers de tonnes supportés au out d'un an, alors quand on y rajoute un 700 tonnes qui roule bien lentement (car télécommandé depuis le sol) à 3 km/h, j'ose pas imaginer l'état de la route...


Je ne pense pas du tout comme toi. Mieux vaut avoir des convois exceptionnels qu'un trafic important de PL . L'avantage des convois exceptionnels est que la charge est répartie sur l'ensemble des roues .
nico a11
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 448
Enregistré le: Jeu 27 Juil 2006 20:45
Localisation: Angers - Laval - LGV BPL

Re: [ Problématique ] Grand itinéraire d'accès à  ITER

Messagepar jml13 » Dim 08 Sep 2013 09:29

L'itinéraire ITER bientôt testé.
MéridienMag a écrit:... la route de la fusion, qui va être testée du 16 au 20 septembre de 22 heures à 5 heures du matin.
104 km de routes et de pistes ont été spécialement aménagés entre Berre l’Étang et Cadarache dans les Bouches-du-Rhône afin de transporter les éléments du futur réacteur d’ITER, construits par chacun des pays membres. La route de la fusion, qui traversera 16 communes des Bouches-du-Rhône, a été dimensionnée pour que la remorque autopropulsée spécialement conçue par le groupe Daher (qui a obtenu le contrat global de transport et logistique des éléments du tokamak) puisse assurer le transport d’un convoi dont les dimensions totales pourront atteindre 33 mètres de long, 11 m de haut, 9 m de large et 800 tonnes.
La remorque autopropulsée sera chargée avec 360 blocs de béton et passera trois fois sur chacun des ouvrages. 260 kilomètres de déviations vont être mis en place et 41 communes seront concernées dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence et le Var.
Les convois réels mettront, eux, entre une et trois nuits, pour relier Berre à Cadarache, en fonction de leur gabarit. Plusieurs milliers de composants sont attendus sur le site dans les années à venir. Le premier convoi XXL est d’ores et déjà programmé pour le mois de juin 2014, en provenance des États-Unis.
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4454
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Précédente

Retourner vers Problématiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité