[ Problématique ] Contourner Lille

[ Lille ] Interdiction des poids lourds / Contournements

Messagepar Rpv » Dim 10 Déc 2006 17:29

L'interdiction des poids lourds sur le ring (périphérique ) conspuée ( siffler, bouder )en Flandre

Le ministre flamand des Travaux publics Kris Peeters a déposé plainte auprès de la Commission européenne contre une décision d'interdire la circulation des poids lourds sur le périphérique de Lille à  partir du 11 décembre. "Cette décision porte atteinte aux intérêts flamands", a indiqué Kris Peeters, justifiant le dépôt de sa plainte.

Après une série d'accidents, la préfecture du département du Nord a décidé d'interdire la circulation des poids lourds sur le périphérique de Lille à  partir du 11 décembre. Selon le ministre Peeters, cette décision contrevient aux dispositions du réseau transeuropéen de transport (RTE-T). Selon lui, tous les transports concernés, y compris ceux en direction de Courtrai, seront déviés vers Tournai et les alentours où l'infrastructure routière ne permet pas le transit des poids lourds.

Il en résultera des dommages pour la Flandre occidentale frontalière. Le ministre a ajouté que la Flandre et le gouvernement fédéral ont demandé à  plusieurs reprises aux autorités hexagonales compétentes une concertation sur ce dossier. En vain, a-t-il précisé. (belga)

http://www.7sur7.be

En direction de Lille ,en plusieurs langues en cas tu ne comprendrais pas bien :D

Image

Image

Image

Image

En direction de Villeneuve d'ascq (gand)

Image

Image

Image

Image

Image

source : http://routierpourlavie.com
Avatar de l’utilisateur
Rpv
Sentier
Sentier
 
Messages: 9
Enregistré le: Jeu 30 Nov 2006 09:04
Localisation: Lille

Messagepar Rpv » Dim 10 Déc 2006 18:38

Interdiction des poids lourds sur la VRU. Enfin !

Les Verts de Lille prennent acte avec satisfaction de la décision annoncée ce vendredi matin par le Préfet de Région d'interdire le trafic de transit des poids lourds dans la métropole lilloise, que ce soit sur la RN356 (Voie Rapide Urbaine) ou la RN227 (Boulevard du Breucq).


Les Verts regrettent qu'il ait fallu 6 accidents graves (2 en mai et 4 en août) et un mort cette année à  Fives pour que les pouvoirs publics assument enfin leurs responsabilités. Ils demandent que le Préfet engage immédiatement les mesures et les travaux de protections phoniques pour limiter les nuisances et les risques pour les riverains de l'A27 (entre Villeneuve d'Ascq et la frontière belge).

Mais cette interdiction du transit dans le seul sens Sud-Nord ne suffit pas. Les poids lourds sont tout aussi dangereux et provoquent autant de nuisances dans l'autre sens. Le Préfet n'a pas de réponse des Belges, dit-il. Pour les Verts, il est évident que ce n'est pas en essayant d'imposer aux autorités belges une autoroute A24 dont elles ne veulent pas que l'on favorise le dialogue avec elles. Il est temps d'abandonner définitivement ce projet archaïque.

Par ailleurs, l'interdiction du transit ne résoud pas le problème du transport des camions transportant des matières dangereuses dans la métropole. Les Verts demandent l'élaboration d'un plan métropolitain de circulation des ces convois.

Source : http://lille.lesverts.fr

Introduction

L'annonce de la préfecture d'interdire le passage des poids lourds qui ne desservent pas la métropole (ou du moins ceux qui transportent des matières dangereuses) montre qu'il était possible de faire quelque chose depuis 10 ans que nous réclamons de l'ordre dans cet espace de barbarie et d'anarchie qu'est la route. M. Paul Astier, vice président de LMCU en charge du PDU, qualifie par humour ou dérision les poids lourds d'ORNI (Objet Roulant Non Identifié). En effet, à  la demande de M. Mathieu Bouche, directeur commercial des transports Rouch, leader du transport combiné rail-route, nous avions rencontré Paul Astier pour lui présenter la réalité du transport de marchandises. C'est une nébuleuse difficile à  cerner tant sévit une concurrence acharnée, tant les prix sont calculés au millime près.



Mathieu Bouche vient de m'envoyer un mail (voir plus bas) car « Trop c'est trop ». C'est un professionnel de la route et il n'en peut plus de cette anarchie qui profite à  quelques uns et qui pénalise le plus grand nombre (accidents, bruit, pollution, temps perdu dans les bouchons, pathologies liées au trafic routier). Le témoignage d'un professionnel ne peut qu'ouvrir les yeux quand pendant des années les autorités ont eu la faiblesse de les fermer sous la pression du monde économique.

Image

Petit historique

Depuis 2000, j'agis en qualité de président d'un collectif d'associations de riverains des voies rapides et autoroutes de la métropole. C'est le problème de bruit qui fait d'abord réagit les riverains, ils demandent alors à  ce que l'on dispose des murs anti-bruit, avec des résultats très mitigés : si la situation est moins catastrophique pour ceux qui résident à  moins de 100 mètres de la voie, les occupants des maisons situées au-delà  ont noté un renforcement du bruit. C'est ce qui a été constaté par les habitants du Bois d'Achelles qui avaient obtenu la construction d'une butte anti-bruit le long de l'A22 à  Bondues.

Au cours des réunions j'invite les riverains à  se préoccuper des problèmes liés : la pollution atmosphérique et l'insécurité routière.



En diminuant la vitesse, l'insécurité routière diminue car si la vitesse n'est pas toujours le facteur qui provoque l'accident elle est TOUJOURS le facteur aggravant de celui-ci. Lorsque la vitesse diminue, le bruit diminue aussi, celui du moteur mais aussi celui du roulement.



Nous avons donc demandé au député Patrick Delnatte d'intervenir auprès du préfet de l'époque pour demander l'instauration d'une interdiction de dépassement pour les poids lourds sur l'A22 avec une limitation de vitesse à  110 Km/h pour éviter un trop grand différentiel de vitesses entre les 2 voies. L'idée de principe est de rendre peu agréable l'A22 pour les poids lourds qui le dimanche soir à  22h forment une double muraille de camions sur l'A22 pour débouler sur la VRU. L'A22 devenant moins attirante, l'A17 en Belgique serait préférée. Nous le pensions à  l'époque mais nous avions tort.



Le préfet a refusé l'interdiction de dépassement, il n'a accordé que la limitation de vitesse à  110 Km/h. J'ai joint les courriers de l'époque juillet 2002 (lettre du député) et novembre 2002 (réponse du préfet).



Un constat d'échec

Les travaux d'une année qui viennent de se terminer sur l'A22 ont démontré que même un goulot sur une voie ne rend pas moins attractive l'A22. Les camions ont continué à  rouler trop vite et de nombreux accident sont intervenus au niveau des travaux. Il ne faut donc pas se contenter de gêner le trafic indésirable, cela ne suffit pas, il faut interdire - les irréductibles ne comprennent que la manière forte.



Interdire la seule VRU var reporter le trafic sur Villeneuve d'Ascq. Le maire de cette ville a parfaitement raison de l'affirmer. Il faut considérer le problème à  sa source plutôt que d'envisager une mesure inefficace car il ne sera pas possible de la faire respecter : si le camion indésirable se trouve à  Marcq en Baroeul sur l'A22, comment le contrôler et le forcer à  faire demi-tour ? Il est illusoire de croire qu'un simple panneau d'INTERDIT fera reculer les récalcitrants, les contrôles ne seront pas permanents, les amendes éventuelles seront comptées dans les coûts de revient, les transporteurs peu scrupuleux prendront toujours le risque de passer pour gagner quelques minutes sur l'itinéraire.



La solution

L'idée que nous proposons est d'instaurer un contrôle au poste frontière de Reckem-Neuville en Ferrain qui est désaffecté ou presque. Le poste frontière faisant office de barrage, les transporteurs récalcitrants immobilisés pour quelques temps (c'est surtout cela qui va les ennuyer) vont avertir leurs collègues qui passeront par le contournement Est (par A17, Tournai, A27). Ce serait aussi l'occasion de contrôler l'état des pneumatiques car les pneus lisses sont aussi une cause importante d'accident à  Lille-Fives surtout en cas de pluie (et nous avons été gâtés au mois d'août à  ce point de vue). Le trafic se reportant sur l'A27, il sera impératif d'accéder aux réclamations des riverains (notamment de Gruson qui mènent campagne depuis des années dans l'indifférence générale pour obtenir des murs anti-bruit).



Renforcer les contrôles de sécurité pour que tous les transporteurs aient les mêmes obligations et donc les mêmes coûts

Comme je reviens des états unis, j'ai observé un système efficace : il y a des « weigh stations » sur les autoroutes. Quand une station de pesage est ouverte, les poids lourds ont obligation de s'y arrêter. Le surchargement (plus de 40t) est courant aux Pays Bas. Installer à  Reckem une station de pesage serait un outil de prévention routière efficace. Il faudrait en disposer une également du côté de Dourges. Il faut rendre la vie difficile aux tricheurs car ils pénalisent l'activité économique des transporteurs consciencieux et surtout ils présentent des risques importants pour nous tous, usagers de la route. Les poids lourds surchargés endommagent les routes, ce sont nous, les contribuables, qui payons pour les réparer. Ce sont les gens honnêtes qui subissent les coûts induits par les malhonnêtes qui les volent donc deux fois.



La solution de la VRU se trouve ainsi au poste frontière de Neuville en Ferrain, autant travailler en amont pour le trafic provenant de Belgique et complètement en aval pour ceux qui remontent (le poste frontière fonctionne dans les deux sens). VRU, A22 même combat !



Cordialement,



Hervé DIZY

Président de la Ligue Contre la Violence Routière 59-62

Image


source : http://pollution.nord.free.fr/




Avatar de l’utilisateur
Rpv
Sentier
Sentier
 
Messages: 9
Enregistré le: Jeu 30 Nov 2006 09:04
Localisation: Lille

Messagepar Nono » Dim 10 Déc 2006 18:53

Pour préciser, il y a eu ces derniers mois quelques accidents graves de PL sur cette portion en courbe et en descente assez prononcées (plus en réalité que sur la photo, là  où il y a le semi-remorque).

Les RN356 (dite VRU - Voie Rapide Urbaine) et RN227 (A22) vont donc être interdites aux PL uniquement dans le sens Paris-Belgique (car dans l'autre sens, c'est la Belgique qui décide !... et qui y est fermement opposée). Ceux-ci vont devoir emprunter l'A27, soit une dizaine de kms en plus, mais du coup les riverains de cette autoroute râlent au motif que les protections acoustiques sont insuffisantes et qu'il va y avoir un surcroît de pollution. Ils n'ont sans doute pas tort car les flux de PL, qui se répartissaient jusqu'à  présent sur 3 voieries, vont être regroupés sur la seule A27.

Voir le dépliant sur le site de la DDE59, en cliquant sur le lien rouge : "communiqué de presse", puis aller sur le communiqué du 24 novembre et enfin sur "Télécharger le document" (désolé, par d'URL directe) :arrow: http://www.nord.equipement.gouv.fr/
Avatar de l’utilisateur
Nono
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 885
Enregistré le: Sam 26 Aoû 2006 13:31
Localisation: Marcq-en-Baroeul (Lille), Grand Boulevard (M670, ex-D670, ex-N350)

Messagepar Rpv » Dim 10 Déc 2006 18:59

RN356 - Accès à  la Voie Rapide Urbaine (VRU) Amélioration de la sécurité routière

1 - Eléments de contexte : le trafic

La RN356, nouveau Boulevard périphérique et raccordement à  la voie rapide urbaine, a été mise en service le 6 janvier 1999, avec l'objectif : d'améliorer la liaison entre les principaux pôles de l'agglomération (Lille/Roubaix/Tourcoing), d'améliorer la desserte des communes traversées et l'accès aux zones d'activités de la Pilaterie et de Château Rouge. Elle assure également une fonction de transit Nord/Sud en permettant la liaison entre les autoroutes A1 et A22.

Avant 1999, le trafic Nord sud empruntait essentiellement la RN227 qui constituait la liaison naturelle entre l'A1 et l'A22. En 1999, ont été mis en service successivement le nouveau périphérique est de Lille et son raccordement vers la VRU, puis le « grand ring belge », A17 qui constitue un itinéraire de grand contournement autoroutier de l'agglomération.

Ces mises en service se sont accompagnées de modification de la signalisation : l'itinéraire Gand/Paris a été jalonné par les autoroutes A27 en France et A17 en Belgique, dans les 2 sens, alors qu'il était jalonné auparavant par la RN227.

Cette signalisation est indicative et n'a aucun caractère obligatoire. Néanmoins, d'importantes modifications des flux de circulation ont été observées : forte baisse du trafic poids lourds sur la RN227 (-5000 PL/j), forte hausse sur le périphérique est et la VRU (+7000 PL/j) et rééquilibrage du trafic entre l'A22 et l'A27.

Ainsi en 2005, les trafics tout véhicule sur l'A27 et l'A22 sont équivalents, entre 30 000 et 32000 véh/jour, 2 sens confondus, au niveau des postes frontières. Par contre le trafic poids lourds sur l'A22 reste nettement supérieur à  celui de l'A27, 10 550 PL/j sur l'A22 pour 5750 PL/j sur l'A27.

Ces modifications de flux ont eu pour conséquence une forte augmentation du trafic sur la VRU. Le trafic s'élève dans le secteur de Fives en 2005 à  87 000 véh/j dont environ 10 000 poids lourds. Il comprend à  la fois la desserte locale, une part importante de trajet domicile-travail et une part de transit.

Des enquêtes origines/destinations effectuées autour de l'agglomération lilloise nous permettent d'estimer que 60% des camions qui franchissent la frontière à  Rekkem sur l'A22 viennent ou vont vers l'autoroute A1 sans point de chargement ou déchargement dans l'agglomération lilloise. Ils sont donc en transit et représentent environ 3100 camions par jour et par sens de circulation.

NB : tous les chiffres de trafic donnés sont des moyennes journalières annuelles (moyenne sur 365 jours). Ils peuvent différer sensiblement des moyennes jours ouvrables en particulier pour les trafics poids lourds.

DDE59/SGR/CDES 1

2 - Eléments de contexte : les conditions de sécurité

L'accès à  la voie rapide urbaine depuis le boulevard périphérique est a été le lieu de plusieurs accidents au cours des 2 dernières années, impliquant le plus souvent des poids lourds par temps de pluie ou chaussée humide et en excès de vitesse.

Ce secteur constitue un point singulier du réseau de voies rapides de l'agglomération de part les caractéristiques géométriques de la route imposées par les contraintes physiques du site. La courbe et la pente de 7% justifient une limitation de la vitesse maximale autorisée à  70 km/h.
Le respect de cette vitesse maximale constitue la condition absolue pour conserver le contrôle de son véhicule et faire face à  une situation d'urgence dans des conditions normales de circulation.

Il faut rappeler qu'il appartient à  chaque usager d'adapter sa vitesse aux conditions de circulation qu'il rencontre. En particulier, lorsque les conditions météorologiques sont dégradées (fortes pluies, brouillard, neige ...) il est indispensable de réduire sa vitesse.

Il a été constaté lors des accidents survenus du 21 au 24 août dernier que tous les véhicules impliqués circulaient à  une vitesse supérieure à  la vitesse autorisée, proche de 90 km/h.

Des contrôles effectués par les forces de l'ordre depuis ces accidents ont montré qu'un nombre significatif d'usagers et notamment des Poids lourds ne respectent pas les limitations de vitesse affichées.

L'analyse des accidents montre qu'ils sont dus à  une perte d'adhérence, provoquée par le non respect de la limitation de vitesse sur chaussée mouillée. Par ailleurs, la densité du trafic accroît statistiquement le risque d'accident dans un secteur urbain dense.

3 - Les mesures pour améliorer la sécurité

Suite à  la série d'accidents survenus du 21 au 24 août dernier, plusieurs actions ont été engagées pour améliorer les conditions de sécurité. Il a été décidé de traiter en priorité la cause directe des accidents.

Faire respecter la vitesse maximale autorisée
Le facteur vitesse étant systématiquement en cause dans les accidents, il a été traité en priorité :

la DDE a renforcé la signalisation
les CRS ont accentué les contrôles de vitesse dans ce secteur
avant la fin de l'année un radar automatique permettra un contrôle permanent de la vitesse
interdire pour les camions le dépassement : cette mesure réduit le risque lié au dépassement et conduit à  alignement de la vitesse des véhicules sur celui qui circule le moins vite.
Améliorer l'adhérence du revêtement routier

DDE59/SGR/CDES 2

Pour tenir compte qu'une partie significative des usagers continue de dépasser la limitation de vitesse prescrite à  70 km/h, faisant ainsi courir des risques pour eux-mêmes et pour les autres usagers notamment par temps de pluie, la DDE a décidé de procéder au grenaillage de la surface afin d'augmenter notablement la rugosité du revêtement.
Cette opération a eu lieu le 10 septembre dernier.

Les résultats de cette opération sont tout à  fait probants puisque la rugosité obtenue désormais est supérieure à  celle du matériau neuf. Cela positionne ce secteur au-delà  de la moyenne nationale des revêtements de chaussée.

Il faut toutefois encore rappeler que ces caractéristiques améliorées ne doivent pas inciter les usagers à  dépasser les limitations de vitesse qui sont conditionnées par l'ensemble des caractéristiques géométriques de la voie: courbe, dévers, pente, longitudinale, visibilité. La limitation de vitesse est déterminée pour donner aux usagers la capacité de réagir à  des circonstances imprévues.

La déviation du transit poids lourds

Compte tenu de la densité du trafic sur les RN356 et RN227, situées dans des zones urbanisées très denses et de l'existence d'un contournement autoroutier, il est décidé de dévier la circulation des camions en transit du cœur de l'agglomération lilloise.

La mesure consiste à  rendre obligatoire l'itinéraire jalonné par A27/A17, donc à  interdire depuis A1 dans le sens sud/nord le transit poids lourds sur les RN356 et RN227. Elle s'applique aux camions venant de l'autoroute A1 au sud de Faches-thumesnil, se dirigeant vers la Belgique et n'ayant aucun lieu de chargement ou déchargement avant la frontière.
Cette mesure présente l'avantage de reporter une part importante du trafic poids lourds sur un itinéraire constitué des autoroutes A27 et A17, moins fréquentées, avec des échanges locaux moins importants et situées pour l'essentiel en rase campagne.

Elle conduit à  un allongement de parcours de 14 km, principalement situés en Belgique, par rapport à  l'itinéraire le plus court mais ne conduit pas à  accroitre les trafics en Belgique. Seule la répartition entre les voies est modifiée.

Elle ne sera appliquée que dans le sens sud/nord. Des contacts sont actuellement en cours avec les autorités belges pour examiner comment elle pourrait être appliquée dans l'autre sens.


source : DDE59/SGR/CDES
Avatar de l’utilisateur
Rpv
Sentier
Sentier
 
Messages: 9
Enregistré le: Jeu 30 Nov 2006 09:04
Localisation: Lille

Messagepar G.E. » Lun 11 Déc 2006 08:27

Que voulez-vous, en France, on n'a pas la volonté de (ou on traine volontairement pour) construire des routes dédiées au transit en zone urbaine... L'A24 n'est pas pour demain, alors on fait avec les moyens du bord. La France risque ainsi une nouvelle amende de l'Europe pour ne pas assumer ses responsabilités.

Je citerai d'autres exemples : Bordeaux, Arles, Aix, Tours, Grenoble...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21656
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar marsupilud » Lun 11 Déc 2006 10:36

Mais serait-ce bien raisonnable, de céder dans tous les cas à  la pression, et au lobby routier ? En attenadant, on montre que l'on en a marre par de telles mesures radicales.

L'A24 ce fait certes attendre, mais ce que je ne comprends pas, c'est que sur le schéma précédent (  la source très peu officielle certes) cette nouvelle autoroute ne servirait même pas à  écouler le trafic de transit, et que deux autres axes pseudo-circulaires encore plus sub-urbains s'en chargeront. Mais rien n'est fait pour le moment côté français, je ne sais même pas s'ils ont commencer à  y penser. Est-il possible de glisser un autoroute entre l'A1 et l'A27 le long de la LGV ?

:?:
Modifié en dernier par marsupilud le Lun 11 Déc 2006 10:58, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
marsupilud
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 5368
Enregistré le: Lun 11 Oct 2004 13:09
Localisation: Sud Europe Atlantique

Messagepar ezuotap » Lun 11 Déc 2006 10:51

A mon sens, si le trafic continue à  augmenter de la sorte sur ces tronçons, il faudra songer à  +/- court terme à  mettre à  2x3 voies l'A17 belge et l'A27 française, ainsi que le prolongement de cette dernière en Belgique jusque la bifurcation E42 Mons x E429 Bruxelles.
Sauf erreur de ma part, il y a la place sur les terre-pleins centraux, du moins en Belgique. Du côté français, il doivent être plus étroits, mais là  on est en rase campagne, donc on peut élargir (et en profiter pour rénover ;) ).
ezuotap
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 152
Enregistré le: Jeu 21 Sep 2006 08:42
Localisation: Belgique

Messagepar Nono » Lun 11 Déc 2006 20:20

marsupilud a écrit:Est-il possible de glisser un autoroute entre l'A1 et l'A27 le long de la LGV ?


C'est prévu au moins entre l'A1 et l'A23 dans le schéma directeur de 2003 :arrow: http://www.lille-metropole-2015.org/schemdir/pages/cartes.htm (cliquer sur "Le dispositif de contournement routier de la métropole en 2015" dans les cartes thématiques)
Avatar de l’utilisateur
Nono
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 885
Enregistré le: Sam 26 Aoû 2006 13:31
Localisation: Marcq-en-Baroeul (Lille), Grand Boulevard (M670, ex-D670, ex-N350)

Messagepar eomer » Lun 11 Déc 2006 21:10

G.E. a écrit:Que voulez-vous, en France, on n'a pas la volonté de (ou on traine volontairement pour) construire des routes dédiées au transit en zone urbaine... L'A24 n'est pas pour demain, alors on fait avec les moyens du bord. La France risque ainsi une nouvelle amende de l'Europe pour ne pas assumer ses responsabilités.

En matière de transports routiers, la première des responsabilité d'un pays c'est d'assurer la sécurité. Il va bien falloir se décider un jour à  limiter le trafic des PL à  travers l'Europe.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5560
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Messagepar hervé » Mar 12 Déc 2006 00:27

On ne pourrait pas mettre la RN227 aux normes autoroutières, du moins améliorer la sécurité sur cet axe?
hervé
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 490
Enregistré le: Sam 06 Nov 2004 23:27

Messagepar Nicolas2301 » Mar 12 Déc 2006 08:50

Cela reviendrait cher de la mettre aux normes autoroutières, et les sorties sont tellement proches, que parfois, lorsque l'on croit rentré sur la VE, on se retrouve en faite sur la sortie suivante (j'espère etre clair).
De plus, un pont à  une hauteur limite de 4,4m il y aurait donc ça aussi à  changer!
Avatar de l’utilisateur
Nicolas2301
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 681
Enregistré le: Mer 17 Mai 2006 21:00
Localisation: Maubeuge N2 - D649

Messagepar marsupilud » Mar 12 Déc 2006 12:49

Personne ne peut me dire pourquoi la future A24 ne pourrait pas absorber directement le trafic de transit autour de Lille ?
Avatar de l’utilisateur
marsupilud
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 5368
Enregistré le: Lun 11 Oct 2004 13:09
Localisation: Sud Europe Atlantique

Messagepar G.E. » Mar 12 Déc 2006 13:06

marsupilud a écrit:Personne ne peut me dire pourquoi la future A24 ne pourrait pas absorber directement le trafic de transit autour de Lille ?


Mais à  quelle échéance ? Et où se connectera-t-elle sur le réseau belge ? :wink:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 21656
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar a200tq » Mar 12 Déc 2006 19:03

eomer a écrit:En matière de transports routiers, la première des responsabilité d'un pays c'est d'assurer la sécurité. Il va bien falloir se décider un jour à  limiter le trafic des PL à  travers l'Europe.

La solution serait le ferroutage mais vu comment traine la SNCF et RFF de ce côté là  :roll:
Avatar de l’utilisateur
a200tq
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 79
Enregistré le: Sam 02 Déc 2006 18:33
Localisation: 94

Messagepar rolex » Mar 12 Déc 2006 19:30

G.E. a écrit:
marsupilud a écrit:Personne ne peut me dire pourquoi la future A24 ne pourrait pas absorber directement le trafic de transit autour de Lille ?


Mais à  quelle échéance ? Et où se connectera-t-elle sur le réseau belge ? :wink:



Le problème de l'A 24 est que cette autoroute sera concédée. C'est à  dire que celui qui habite à  l'ouest de la métropole lilloise (comme moi :wink: ) ne sera pas intéréssé et concerné par cette autoroute qui servirait plutôt à  relier la Belgique à  la façade atlantique (en évitant ainsi Paris).
Au niveau des diffuseurs, il n'y a qu'un échangeur prévu au niveau de l'A 25 et un échangeur au niveau de La Bassée puis surement un au niveau de Béthune. Donc celui qui habite entre La Bassée et Béthune se contentera de la N 41...
Ce projet est en phase de concertation. La bande de 1 km a été retenu et cette autoroute se connectera au niveau d'Armentières sur la N 58 belge au niveau du " Pont du Badou". Ce projet ne sera surêment pas achevé avant 2013-2015
Avatar de l’utilisateur
rolex
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1094
Enregistré le: Sam 16 Avr 2005 13:36
Localisation: Toulouse

Messagepar marsupilud » Mar 12 Déc 2006 19:33

Mais on est d'accord que c'est bien lui qui est dédié à  écoluer une partie du trafic de transit vers l'ouest de la France ? Et les deux autres "rocades" du schéma précédent (circulation à  2012), c'est quoi ?
Avatar de l’utilisateur
marsupilud
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 5368
Enregistré le: Lun 11 Oct 2004 13:09
Localisation: Sud Europe Atlantique

Messagepar rolex » Mar 12 Déc 2006 19:56

Déja je ne sais pas si le projet en rouge se fera car c'était une variante possible pour l'A 24 pour remplacer la variante passant par Armentières. Et la liaison A1-A23 ca fait longtemps que l'on en parle mais aucune étude du projet n'a eu lieu récemment (je pense).
Il est vrai que l'A24 a vocation pour un transit national et international plutôt que pour un transit local.
Avatar de l’utilisateur
rolex
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1094
Enregistré le: Sam 16 Avr 2005 13:36
Localisation: Toulouse

[ Lille ] Interdiction des poids lourds sur le périphériqu

Messagepar Hanternoz » Mer 13 Déc 2006 08:21

Rolex:
C'est à  dire que celui qui habite à  l'ouest de la métropole lilloise (comme moi ) ne sera pas intéréssé et concerné par cette autoroute

Pas d'accord: il n'y a pas que les Weppes à  l' Ouest de Lille. Moi l' A24 va me permettre de gagner 1/2h entre Béthune et Ploegsteert où je vais renouveler mon stock de bières (chez xxx) :P :P :P .
C'est un coup monté avec De Robien ( y compris le passage par Pont du Badou ) !
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 473
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Re: [ Lille ] Interdiction des poids lourds sur le périphé

Messagepar rolex » Mer 13 Déc 2006 13:00

Hanternoz a écrit:Rolex:
C'est à  dire que celui qui habite à  l'ouest de la métropole lilloise (comme moi ) ne sera pas intéréssé et concerné par cette autoroute

Pas d'accord: il n'y a pas que les Weppes à  l' Ouest de Lille. Moi l' A24 va me permettre de gagner 1/2h entre Béthune et Ploegsteert où je vais renouveler mon stock de bières (chez xxxx) :P :P :P .
C'est un coup monté avec De Robien ( y compris le passage par Pont du Badou ) !

Oui, mais déjà  Béthune une ville plus importante.
Quand on parle que cela ne va pas servir à  la desserte locale c'est alors tout ce qui est avant Béthune qui sera mla desservi.
Je sais pas si tu as l'habitude de prendre la N41 mais les bouchons d'auparavant était du au trafic local vers la région de Béthune et les Weppes.
Avatar de l’utilisateur
rolex
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1094
Enregistré le: Sam 16 Avr 2005 13:36
Localisation: Toulouse

[ Lille ] Interdiction des poids lourds sur le périphériqu

Messagepar Hanternoz » Jeu 14 Déc 2006 11:57

Hélas, les bouchons sont toujours d'actualité:
à  l'échangeur d' Hallennes car la file pour sortir déborde sur la RN41, et maintenant à  Illies où l'on est bloqué par ceux qui veulent tourner à  gauche vers Lens (la deuxième voie pour le tourne à  gauche fait 20m !). Là  je pense que la deuxième voie dans le rond-point ne sera mise en service que lorsqu'il y aura 2X2 jusqu'à  Salomé (fin 2007 ?).
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 473
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Suivante

Retourner vers Problématiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité