[ Problématique ] Contourner Lille

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar djakk » Mar 17 Jan 2012 13:02

hh35 a écrit:Le bouchon n'est pour ainsi dire même plus existant à cet endroit là, le plus gros du bouchon est entre Carvin et Lesquin.

Ah bon !? Alors ça ne sert à rien de faire une des deux voies rapides sans élargissement ; ou bien ça se sert à rien de faire une des deux voies rapides, il vaut mieux mettre tout l'argent dans le tram-train Hénin-Beaumont - Lille (ça n'est pas un délire mais un projet très officiel …)
Avatar de l’utilisateur
djakk
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5927
Enregistré le: Dim 08 Déc 2002 00:19
Localisation: Rennes, Saint-Denis

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar tanaka59 » Ven 03 Fév 2012 22:25

Bonsoir

Voici deux articles parus cette semaine concernant l'échangeur de Templemars et le CSEL :

Tout d'abord la mobilisation des élus du SIVOM :

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Vill ... t-je.shtml

SUD-MÉTROPOLE : le conseil général pas décidé à financer le contournement routier

En pleine tournée des territoires du département pour la déclinaison locale du plan routier 2011-2015, Rémi Pauvros, vice-président du conseil général chargé des transports, a fait une halte à Templemars pour y évoquer les projets du sud de la métropole (secteurs de La Bassée, Cysoing, Haubourdin, Lannoy, Pont-à-Marcq, Seclin). Difficile pour lui de ne pas aborder les hypothétiques échangeur de Templemars (A1) et contournement sud-est de la métropole.

En termes plutôt radicaux : « Il est hors de question de parler financement d'un projet décidé par l'État qui ne sait même pas où il veut aller. Il n'a plus de politique routes et voudrait répondre à une urgence, le désengorgement du trafic dans la métropole lilloise, en tablant sur un projet inabouti. Quid des échangeurs de Baisieux, Genech, Templemars ? Qu'on fixe au moins des orientations claires. On verra ensuite. »


http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Metr ... etro.shtml

Ici pourquoi le GC59 s’embête à dire qu'il n'est pas partant pour un financement ? Ce n'est pas de son ressort mais de celui de l'Etat :?
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2293
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar Frédéric SAVIN » Sam 04 Fév 2012 14:18

tanaka59 a écrit:Bonsoir

Voici deux articles parus cette semaine concernant l'échangeur de Templemars et le CSEL :

Tout d'abord la mobilisation des élus du SIVOM :

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Vill ... t-je.shtml

SUD-MÉTROPOLE : le conseil général pas décidé à financer le contournement routier

En pleine tournée des territoires du département pour la déclinaison locale du plan routier 2011-2015, Rémi Pauvros, vice-président du conseil général chargé des transports, a fait une halte à Templemars pour y évoquer les projets du sud de la métropole (secteurs de La Bassée, Cysoing, Haubourdin, Lannoy, Pont-à-Marcq, Seclin). Difficile pour lui de ne pas aborder les hypothétiques échangeur de Templemars (A1) et contournement sud-est de la métropole.

En termes plutôt radicaux : « Il est hors de question de parler financement d'un projet décidé par l'État qui ne sait même pas où il veut aller. Il n'a plus de politique routes et voudrait répondre à une urgence, le désengorgement du trafic dans la métropole lilloise, en tablant sur un projet inabouti. Quid des échangeurs de Baisieux, Genech, Templemars ? Qu'on fixe au moins des orientations claires. On verra ensuite. »


http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Metr ... etro.shtml

Ici pourquoi le GC59 s’embête à dire qu'il n'est pas partant pour un financement ? Ce n'est pas de son ressort mais de celui de l'Etat :?


Parce que pour le CSEL, il y aura comme c'est le cas pour beaucoup de gros projets à maîtrise d'ouvrage d'Etat, un co-financement Etat-Région-CG. Et que le CG59 veut botter en touche en disant que c'est le bébé de l'Etat et que c'est lui qui doit en supporter la charge. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Frédéric SAVIN
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3821
Enregistré le: Lun 18 Mai 2009 19:12
Localisation: Val de Marne

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar tanaka59 » Jeu 15 Mar 2012 23:50

L'état n'apportera pas un centime temps que la région ne participera pas au projet :

http://www.lavoixeco.com/actualite/Sect ... -tem.shtml

Autoroute A1 : le Sud-métropole veut un échangeur à Templemars, mais qui doit payer la note ?

Alors qu'ils viennent de lancer une nouvelle campagne pour la réalisation d'un échangeur sur l'A1 en distribuant cette semaine 40 000 autocollants siglés « Je veux l'échangeur de Templemars » dans les commerces et mairies du secteur, les élus du sud de la métropole lilloise, maire de Seclin en tête, martèlent qu'ils ne lâcheront rien de leur combat pour désengorger leur territoire et ses zones économiques.Un projet auquel l'État refuse pourtant de donner son aval tant que le contournement Sud-Est de Lille n'est pas sur les rails, et que les collectivités ne lui apportent pas leur soutien financier. Et pour l'échangeur de Templemars, qui doit payer ?

1. Pourquoi un échangeur à Templemars ?
Avec un trafic de 50 000 véhicules par jour, l'échangeur de Seclin est saturé.

Premier constat avancé par les élus du Sud-métropole : sortir de l'A1 à Seclin est de plus en plus dangereux. « Il n'est pas rare de compter plus de 500 m de queue sur l'A1, où les automobilistes patientent, frôlés par les camions. Le jour où l'un d'entre eux viendra s'encastrer dans cette file, ce sera terrible », interpelle le maire de Seclin. Le deuxième constat est partagé par les élus et le monde économique.

Le développement qui s'est accéléré ces dernières années au sud de Lille se heurte aujourd'hui à la thrombose du trafic routier. Zone industrielle de Seclin (7 000 emplois), parc Seclin-Unexpo (1 500 emplois), zone d'activités de Templemars (4 000 emplois), et maintenant zone commerciale d'Avelin sont desservis par le seul échangeur de Seclin, qui sera aussi le seul accès à la future zone économique dite de l'A1-Est (130 ha), entre Seclin et l'aéroport de Lesquin. Pour les entreprises de la métropole, cette congestion du sud de Lille coûte « plus de 1,4 milliard d'euros par an », pointe du doigt Philippe Hourdain, président de la CCI Grand Lille. L'échangeur de Templemars permettrait non seulement de desservir les zones économiques que dessert déjà celui de Seclin, mais aussi d'accéder aux futures zones de Vendeville et Lesquin.

2. Pourquoi le projet est-il bloqué ?
En 2007, après trois ans de combat, les élus du Sud-métropole ont obtenu du préfet de l'époque de dissocier le dossier de l'échangeur de Templemars, vieux de quarante ans, de celui du contournement Sud-Est de Lille (CSEL), projet laissé en sommeil. En 2010, changement de cap. Le nouveau préfet reconnaît l'utilité d'un échangeur à Templemars, mais estime que l'équipement ne peut régler seul le problème de l'engorgement de l'A1. De nouveau, sa réalisation est conditionnée à celle du contournement de Lille, qui prévoit la construction d'un barreau de 9 km entre Seclin et Péronne-en-Mélantois pour relier l'A1 à l'A23 et à l'A27. Un projet de 350 ME pour lequel un troisième préfet, Dominique Bur, réclame fin 2011 la participation des collectivités. « Il faudra m'aider », intime-t-il aux élus. Le CSEL coûte deux fois le budget infrastructures dont il dispose pour toute la région jusqu'en 2014.

3. Qui pour payer l'échangeur de Templemars ?
Pour obtenir leur échangeur, les élus devront donc financer le CSEL, projet dont ils ne veulent pas, réclamant une variante plus au sud. La question du financement de l'échangeur de Templemars n'a, elle, en revanche jamais été posée. Sa réalisation, estimée à 20 ou 25 ME, a peu de chance d'être prise en charge par l'État, qui demande déjà de l'aide pour le CSEL. « Le problème n'est pas financier. Nous n'avons jamais demandé un centime à l'État », assure le maire de Seclin, catégorique : « Si on nous laissait faire, on saurait se débrouiller », promet-il. Comment ? « L'ex-président de la CCI, Bruno Bonduelle, s'était engagé à en financer la moitié. Pour le reste, je pense que la communauté urbaine, la Région et le Département mettraient une petite ligne budgétaire, et que pour boucler, on pourrait solliciter les entreprises du secteur. »

Directeur du groupe Frey, à l'origine de l'implantation de Leclerc et du parc So Green à Seclin, François Vuillet-Petite se dit prêt à participer, « à hauteur de nos moyens. Si on n'est pas capables, tous ensemble, d'amener 2 à 3 ME, c'est qu'on n'est pas bons. »

4. À Faches, Auchan s'est débrouillé seul
Le dernier échangeur inauguré sur l'A1 est celui de Faches-Thumesnil, en 1997. À l'époque, le groupe Mulliez avait financé seul sa réalisation, pour 10 ME. « LMCU nous y avait contraints pour pouvoir exploiter notre zone commerciale », précise François Poupard, directeur d'Auchan Faches. Il faut dire que l'arrivée de l'hyper avait eu un impact sur la fluidité de l'A1, avec une sortie Lesquin devenue surchargée. Un cas que François Poupard estime similaire à celui de Seclin. « C'est bien l'essor commercial d'Unexpo qui a perturbé le trafic sur l'échangeur de Seclin ces dernières années. Il vaudrait mieux pour tout le monde qu'Unexpo ait sa propre voie d'accès. L'échangeur bénéficiera au privé, il est légitime que son financement soit privé », affirme-t-il, allant jusqu'à considérer qu'un financement public, même partiel, constituerait un avantage à son concurrent direct, Leclerc.


http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Vill ... chan.shtml

Décidés à « faire bouger les choses » sur un dossier à propos duquel ils estiment que l'État « joue la montre », les élus du sud de Lille ont lancé mardi à Seclin une campagne de communication destinée à impliquer le citoyen dans ce débat qu'ils jugent « crucial pour le développement du territoire, mais aussi la sécurité des usagers de l'A1 ». Quarante mille autocollants siglés « Je veux l'échangeur de Templemars » sont distribués dans les commerces afin que les partisans de l'échangeur puissent afficher la couleur.

Adoptée début février par les 33 communes adhérentes du SIVOM du Grand sud de Lille, la décision de lancer une campagne de communication pour la réalisation d'un échangeur supplémentaire sur l'A1 s'est concrétisée avec le début de la distribution dans les commerces, les entreprises et les mairies de quelque 40 000 autocollants.

« Le but : faire en sorte que le préfet se rende compte, enfin, que les citoyens, le monde économique et les élus attendent cet échangeur avec impatience. Qu'il se rende compte que l'on ne peut plus attendre, car chaque jour, la situation sur nos routes se dégrade, étouffant le développement de notre territoire et faisant prendre des risques à nos concitoyens avec un échangeur de Seclin saturé, obligeant à faire la queue jusqu'à 500 m sur l'A1 », a fait valoir un maire de Seclin déterminé. À ses côtés, les représentants de Wattignies, Templemars, Vendeville, Lesquin, Noyelles et Gondecourt, ainsi que les représentants de la ZI de Seclin, d'Unexpo, du Leclerc et du parc So Greenvenus dire leur exaspération de voir leurs entreprises engluées dans la thrombose du trafic routier.

Après la manifestation organisée en octobre à Seclin, ponctuée par la remise au préfet d'une pétition signée par 2 000 personnes, cette initiative lancée hier, avec la diostribution d'un flyer édité par le SIVOM dans ses 33 communes adhérentes, se veut surtout une piqûre de rappel au préfet de l'obstination des élus à voir l'échangeur sortir de terre. « Nous ne lâcherons pas. L'État nous avait donné l'assurance que nous pourrions construire cet échangeur en 2007 avant de faire marche arrière en conditionnant sa réalisation à celle du contournement sud-est de Lille. Un dossier qui, depuis novembre et notre entrevue à la préfecture, n'a pas bougé. Or, nous ne pouvons nous permettre d'attendre », a encore martelé Bernard Debreu.

Toujours en ligne de mire, le développement économique du sud-métropole, accéléré ces dernières années « avec la promesse de voir arriver cet échangeur. Aujourd'hui, le monde économique dit "au secours", et nos autres projets de développement restent freinés », a regretté Bernard Debreu, amer. « D'autant que le problème n'est même pas financier. Nous n'avons jamais demandé un centime à l'État : si on nous laissait faire, on saurait se débrouiller », a-t-il garanti. Estimé à 25 M E, l'échangeur de Templemars pourrait être financé « par les collectivités locales et le monde économique », assure le maire de Seclin.

« L'ex-président de la CCI s'était engagé à en financer la moitié. Je pense que la communauté urbaine, la Région et le Département mettraient une petite ligne budgétaire. Et que l'on pourrait solliciter les entreprises du secteur. Entre la ZI de Seclin, le parc Unexpo, les zones de Templemars, Vendeville, Lesquin, sans oublier la future zone A1-Est, cela ne poserait pas de problème... »
Modifié en dernier par tanaka59 le Mer 05 Déc 2012 14:44, modifié 2 fois.
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2293
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar Yoann » Mer 21 Mar 2012 10:06

Pour ceux estimant la nécessité de créer un axe rapide ou autoroutier entre Douai et Orchies, mauvaise nouvelle pour vous : les élus y sont fermement opposés.

La raison principale serait la désertification des commerces des villes desservies par la D917 et la D938 (Râches, Flines-lez-Râches, Coutiches), et l'accentuation de la pression des "habitants dortoirs" travaillant sur Lille (en prenant exemple sur Faumont et Pont-à-Marcq), et accentuerait l'impression de villes dortoirs.

Il a été pris en exemple des commerces de Cantin en grande difficultés depuis la création du contournement routier de la ville.
Yoann
Sentier
Sentier
 
Messages: 20
Enregistré le: Lun 18 Avr 2011 21:38
Localisation: Douai

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar tanaka59 » Mer 21 Mar 2012 13:24

C'est plutôt un faux prétexte ... Le coup des commerçant, c'est une fausse excuse , ceux qui voudront s’arrêter s'y arrêterons toujours :wink:


Il n'y a tout simplement plus de sous dans les caisses ...

La liaisons Douai-Orchies-Tournai ne peut voir le jour sans accord avec la Belgique d'une part, d'autre part la Wallonie n'a plus un centime pour entretenir son réseau . Alors on peut toujours courir pour voir la construction d'une nouveau contournement via le réseau belge :?
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2293
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar G.E. » Mer 21 Mar 2012 19:48

C'est évidemment un faux prétexte dont est coutumier le CG59 pour refuser d'investir. Cette collectivité est vraiment une plaie pour ses habitants englués dans les encombrements.

Entre Douai et Orchies, il y a seulement 13 km à construire. Ce n'est pas la mer à boire.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20879
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar tanaka59 » Mer 05 Déc 2012 14:43

Bonjour,

Il y du nouveau pour l'échangeur de Seclin et le contournement de Lille. En phase 1 Frédéric Cuvillier demande le lancement des études pour l'échangeur sur l'A1. Cela relance également le débat pour le CSEL.

Dans Nord Eclair : http://www.nordeclair.fr/info-locale/fe ... 0b0n109065

Feu vert pour l'échangeur de Templemars

Le ministre des Transports, le Boulonnais Frédéric Cuvillier, demande au préfet du Nord de lancer les études pour la création d'un nouvel échangeur sur l'A1. Sans attendre, donc, le controversé contournement sud-est de Lille.

Voit-on enfin le bout de la queue du serpent de mer de l'échangeur de Templemars ? Dans ce feuilleton plein de revirements, il semble qu'un pas décisif ait été franchi.
Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, vient de prendre position de manière très claire en faveur du projet. Dans un courrier adressé vendredi au préfet du Nord, Dominique Bur, le ministre des Transports considère « nécessaire d'avancer sur cette opération » et lui « demande d'engager les études et procédures nécessaires à la réalisation » de cet échangeur. Il se situerait au début de la zone Unexpo de Seclin, quand on arrive de Lille. Coût estimé : 25 millions d'euros.


Dans sa missive, le ministre admet que la création de ce nouvel accès à l'A1 ne « résoudra pas les problèmes de circulation rencontrés sur le secteur », mais se dit sensible à « l'intérêt que sa réalisation représente pour d'éventuels investisseurs sur un territoire durement marqué par la crise ».

Qui va payer les 25 millions ?

Ce courrier illustre un retournement complet de position de l'État puisque, depuis 2009, celui-ci conditionne l'arrivée de cet échangeur à la réalisation du contournement sud-est de Lille (CSEL), une bande de neuf kilomètres censée relier l'A1 à l'A23 et atténuer l'asphyxie routière de la métropole lilloise. Cet été encore, Frédéric Cuvillier répétait que l'échangeur ne se ferait pas sans le CSEL. Or celui-ci a beau être inscrit au schéma national des infrastructures routières, sa réalisation n'est toujours pas programmée...

« On ne pouvait pas attendre, le CSEL mettra vingt ans à être réalisé ! » tranche Bernard Debreu, le maire PCF de Seclin, qui se disait hier « soulagé » de cette « très bonne nouvelle ». « Pour nous, la position de l'État était un peu une façon de dire non sans nous le dire, c'était un piège car le CSEL avait contre lui les maires des communes concernées et les Verts de la communauté urbaine » , estime Dany Wattebled, maire UDI de Lesquin.
En revanche, le CSEL a pour lui les milieux économiques, qui dénoncent l'impact des bouchons qui encerclent Lille en permanence. Le député Sébastien Huyghe (UMP) se dit « ravi » de ce feu vert pour l'échangeur, mais préoccupé par les tergiversations sur le CSEL. « Les études démontrent que sans lui, l'échangeur de Templemars ne fera qu'envoyer les voitures de l'A1 sur le réseau secondaire », martèle-t-il. Les maires de Seclin, Templemars, Vendeville et Lesquin, eux, n'ont d'yeux que pour les 250 hectares disponibles à l'ouest de l'A1, où ils veulent implanter des entreprises et créer de l'emploi. « On a peut-être loupé Amazon, et bien d'autres entreprises, car avec la paralysie de l'échangeur de Seclin, il était impensable pour eux d'investir ici sans un nouvel aménagement », soupire Hervé Verbrugge, maire de Vendeville.

Reste que l'échangeur n'arrivera pas demain : il faudra attendre « au moins cinq ans » selon Bernard Debreu, le maire de Seclin. Avant les travaux, il faut mener les études nécessaires et surtout régler la question du financement. Hier à l'Assemblée, répondant à une question de Sébastien Huyghe, la ministre George Pau-Langevin a expliqué que le projet étant local, le gouvernement attendait des collectivités une contribution « significative ».


Dans la Voix du Nord : http://www.lavoixdunord.fr/region/echan ... 0b0n875189

Échangeur de Templemars : le ministre revoit sa copie

Le maire de Seclin, Bernard Debreu, l'a accueilli comme un cadeau de Noël de la part du ministre des Transports, Frédéric Cuvillier. Lequel a adressé un courrier au préfet de région lui demandant « d'engager les études et procédures nécessaires à la réalisation de l'échangeur de Templemars ».

Il va même jusqu'à demander de chiffrer les besoins en crédits. La nouvelle est d'autant plus réjouissante pour les maires du sud de la métropole, qu'à la fin de l'été, Frédéric Cuvillier avait renvoyé le projet de diffuseur de Templemars aux calendes grecques, ou en tout cas pas avant que le contournement sud-est de Lille (un projet à 360 millions qui relierait l'A1 à l'A23) soit sorti de terre, c'est-à-dire pas avant quinze à vingt ans... s'il voit vraiment le jour !

Le ministre a été sensible à la mobilisation de Lille métropole communauté urbaine et à l'argument économique : 250 hectares de zones d'activités sont en attente d'aménagement au bord de l'A1, côté est. L'échangeur de Templemars désengorgerait celui de Seclin et relierait les zones d'activités du secteur.

Quand ? Sans doute pas avant quatre ou cinq ans.


Merci d'avance
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2293
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar G.E. » Mer 05 Déc 2012 15:52

25 millions d'euros, ça se trouve, il ne faut pas exagérer... Reste que la dissociation de cet échangeur avec le CSEL condamne probablement le contournement pour longtemps. :?
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20879
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar hh35 » Mer 05 Déc 2012 22:48

5 ans pour un malheureux échangeur à 25M€, on croit rêver...
hh35
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1316
Enregistré le: Mer 04 Avr 2007 21:41
Localisation: N351xN350

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar G.E. » Jeu 06 Déc 2012 07:54

On peut supposer que ce ne sera pas un échangeur diamant avec 2 giratoires de part et d'autre mais peut-être une réalisation contribuant à supprimer des bouchons avec des bretelle directes. Il est permis de rêver !
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20879
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar tanaka59 » Sam 25 Mai 2013 13:06

Et si la Flandre offrait l’autoroute ?

La Flandre veut mettre la RN58 à quatre bandes, mais pas jusqu’à Comines...

ANVERS Le bourgmestre Gilbert Deleu (Action) a discrètement glissé, à l’issue de la réunion d’information, une drôle d’allusion. Il a en fait appris que le Gouvernement flamand avait classé en priorité n° 10, en matière de grands travaux routiers, la réalisation d’une route à quatre bandes à la sortie 2a de l’autoroute A19, qui file vers Comines-Warneton. Petit souci : le chantier s’arrêterait à l’accès du zoning industriel de Grensland, à Menin. Le tronçon resterait resterait à deux bandes, et à 90 km/h.

Le maïeur regrette que la Flandre n’amène pas l’autoroute jusqu’à Comines, où la RN58 est déjà que quatre bandes, et alors que la liaison à quatre bandes entre Armentières et la RN58 est prévue.

Gilbert Deleu va interpeller le ministre wallon des Travaux publics et des Voies hydrauliques, Carlo Di Antonio (cdH), pour évoquer la situation. Il demandera aussi, si la Flandre réalise la totalité du chantier, que les derniers tronçons de la RN58 soient réparés.

Pour l’échevin Didier Vandeskelde (Action), ne pas amener l’autoroute jusqu’à Comines-Warneton n’est pas favorable au développement économique de l’entité, où un zoning doit être créé à Warneton et où un autre doit s’étendre à Bas-Warneton. “La rectification de la Lys, cela nous importe peu. Tout ça, c’est pour la Flandre. Alors pourquoi ne pas demander une compensation ? Si le collège doit donner son avis, je compte rompre le consensus pour renvoyer le sujet au conseil communal afin que le débat soit mis sur la table.”

“La Flandre remplit son magasin et pas l’autre” , déplore le conseiller communal David Kyriakidis (PS). “La rectification de la Lys, c’est pour Anvers, Courtrai, Waregem. Pas pour nous. Or, avec la Lys, nous détenons une véritable clé.”

http://www.dhnet.be/regions/tournai-ath ... route.html
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2293
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar Hanternoz » Lun 27 Mai 2013 09:17

Moi je suggère aux Flamands de prolonger ce pharaonique projet jusqu'à la N 311. Cela ferait 4,5 km au lieu de 2. Quant aux 3,5 km qui manqueront, ils ne concernent que les Wallons ;-).
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 441
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar tanaka59 » Lun 27 Mai 2013 12:38

Les chiffres du trafic pour l'axe Armentières - Menen

RD 945 à Armentières : 14 500 véhicules par jour
RD 945 futur contournement : trafic attendu de 12 500 véhicules par jour ( dont 15 % de PL )
Pont de Badou (Fin de la RN 58) : trafic de 8 500 véhicules jour
Giratoire N8 / RN 58 / A19 : 12 500 véhicules jour
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2293
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar Hanternoz » Mar 28 Mai 2013 10:23

C'est vrai qu'entre le pont de Badou et le giratoire de la N8, je n'ai jamais été ralenti par la circulation.
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 441
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar tanaka59 » Ven 14 Juin 2013 12:30

Sur l'A25 il y a cet aménagement comme sur la RN7 : https://maps.google.fr/maps?hl=fr&ll=50 ... 7,,0,-0.59 , https://maps.google.fr/maps?hl=fr&ll=44 ... 8,,0,-0.22

Un pont calibré pour du 2x3 + 2 . En regardant plus en détail ceci se trouve à proximité du futur contournement d'Armentières. S'agit il d'une emprise pour un projet de contournement ouest avec 2 voies coaxiales entre N41 et N58 belge ?
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2293
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar hh35 » Dim 16 Juin 2013 12:35

J'aurais plutôt dit A24 puisque le projet N58-A25 ne se fera pas sous forme autoroutière mais "au rabais" en 2 voies avec giratoires. Puis sur la voie sud, l'emprise est déjà occupée par une route.
hh35
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1316
Enregistré le: Mer 04 Avr 2007 21:41
Localisation: N351xN350

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar tanaka59 » Dim 16 Juin 2013 12:42

hh35 a écrit:J'aurais plutôt dit A24 puisque le projet N58-A25 ne se fera pas sous forme autoroutière mais "au rabais" en 2 voies avec giratoires. Puis sur la voie sud, l'emprise est déjà occupée par une route.


J'avais lu que le N58-A25 sera en VE avec possibilité d'élargissements. Soit passons en tout cas c'est un vestige
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2293
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar hh35 » Dim 16 Juin 2013 17:33

tanaka59 a écrit:
hh35 a écrit:J'aurais plutôt dit A24 puisque le projet N58-A25 ne se fera pas sous forme autoroutière mais "au rabais" en 2 voies avec giratoires. Puis sur la voie sud, l'emprise est déjà occupée par une route.


J'avais lu que le N58-A25 sera en VE avec possibilité d'élargissements. Soit passons en tout cas c'est un vestige


Aux calendes grecques alors l'élargissement puisque le passage supérieur sur la voie ferrée est bien calibré 2*1 : il faudra construire un autre pont pour doubler.
hh35
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1316
Enregistré le: Mer 04 Avr 2007 21:41
Localisation: N351xN350

Re: [ Problématique ] Contourner Lille

Messagepar Guillaume » Sam 22 Juin 2013 10:03

L'échangeur de Templemars prévu pour 2017

La Voix du Nord a écrit:
Seclin : en attendant l’échangeur de Templemars, la zone Unexpo reste en cul-de-sac
Par ANNE-GAËLLE DUBOIS pour La Voix du Nord, Publié le 21/06/2013

Une seule entrée, une seule sortie. Depuis 1993, la zone Unexpo, à l’entrée de Seclin, le long de l’autoroute, espère sortir du cul-de-sac. D’autant qu’en vingt ans, les deux sociétés pionnières ont fait des petits : 128 entreprises, commerciales ou industrielles, ont posé leurs cartons, derrière la locomotive Leclerc. La circulation s’est densifiée au point d’atteindre l’asphyxie aux heures de pointe. Mais on devra prendre son mal en patience jusqu’en 2017. Ne sera-t-il pas trop tard ?

Le seul accès pou rentrer et sortir d’Unexpo débouche sur le rond-point qui mène à l’A1. Aux heures de pointe et le samedi, ça coince. - A + Les automobilistes ont le choix : venir faire leurs achats en semaine aux heures creuses, rester zen dans les bouchons même quand il faut compter trois quarts d’heure pour sortir d’Unexpo... Ou aller dépenser leur argent ailleurs parce qu’on ne les y reprendra plus. C’est ce que craint René Rohart, président de l’association des propriétaires d’Unexpo, qui tire depuis des années la sonnette d’alarme. Et constate : « J’ai peur que la zone perde de sa valeur avec des départs de quelques enseignes, comme Maison de la literie. D’autres commerces de meubles, dont je ne peux pas dévoiler le nom, vont partir, clairement à cause de l’accessibilité. Or, le commerce attire le commerce. » Si l’un quitte le navire, les autres pourraient suivre. Certes, d’autres arrivent, mais des enseignes à moindre notoriété et moins spécialisées. On sait aussi que quelques magasins de vêtements du nouveau centre commercial So Green (à l’intérieur d’Unexpo) n’atteignent pas les chiffres escomptés. La faute à la crise, certes, mais pas seulement. René Rohart l’assure : « Certains déchantent, comme cet entrepôt de boissons qui vient de s’installer. Je suis déçu pour ceux qui ont cru au projet. » Les investisseurs fonciers n’ont cependant pas trop à craindre : chaque mètre carré a vu sa valeur multiplier par 7.

Mais pourquoi diantre, une autre sortie n’a-t-elle pas été pensée dès 1993 ? « Au départ, se souvient le président d’Unexpo, on nous avait promis un axe qui irait jusqu’à Eurasanté. » Retoqué à cause des champs captants. Et puis la zone a mis longtemps à décoller : en 2006, seuls 35 % des 70 hectares étaient occupés. Le pôle meuble espéré avait fait plus ou moins flop (et Noyelles-Godault a tout raflé). L’arrivée de l’hyper Leclerc en 2009 a tout accéléré. Et puis, il faut rappeler qu’en 2007, le préfet avait promis l’échangeur de Templemars, qui passe par l’arrière d’Unexpo. Pour le maire de Seclin, Bernard Debreu, « l’État est responsable » d’avoir laissé se développer la zone telle quelle, puisque l’échangeur avait ensuite été renvoyé aux calendes grecques. Suite, glisse perfidemment le maire communiste, à « l’intervention du député UMP Sébastien Huyghe à l’Assemblée ». On le sait, Martine Aubry a murmuré à l’oreille du ministre Frédéric Cuvillier : l’échangeur se fera finalement. « Le dossier avance. J’ai un courrier du préfet en date du 17 juin. La DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) y travaille », confirme le maire de Seclin. LMCU a remis 100 000 € sur la table pour les études. On espère cette nouvelle bretelle vers l’A1 pour 2017. René Rohart a prié pour que d’autres sorties d’Unexpo puissent être aménagées avant cela. Impossible. « Ça ne règlerait rien sans échangeur, ça chargerait Templemars et Vendeville. Sans compter le volet financier... », analyse Bernard Debreu. En attendant, un plan de circulation est en cours d’élaboration à l’intérieur de la zone, comme une cautère sur une jambe de bois. Les commerçants et les acheteurs devront faire avec les bouchons. Ou partir.


Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2286
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

PrécédenteSuivante

Retourner vers Problématiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité