Page 18 sur 23

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 18 Jan 2018 14:06
par Bugsss
Les nymbistes à l'oeuvre..
Pourtant ayant habité 20 ans dans le coin:
- des terres agricoles Colza, avec tous plein de produits chimiques
- peu de forets sauvegardées
- grignotage urbain, donc personne s'est ému
- bouchons à rallonges sur l'ex N14 et N15


Premier recours contre le contournement Est de Rouen

Ils l’avaient annoncé, ils l’ont fait. Les maires de Saint-Étienne-du-Rouvray et de Oissel viennent de déposer un premier recours gracieux auprès du Premier ministre, du ministre de la Transition écologique et solidaire et de la ministre chargée des Transports, à l’encontre du décret du 14 novembre 2017 déclarant d’utilité publique les travaux de construction du contournement Est de Rouen.

« Ce recours s’appuie sur un ensemble de motifs qui démontrent le caractère illégal du décret », annoncent Joachim Moyse et Stéphane Barré dans un communiqué commun ce mercredi 17 janvier.

Affichant leur détermination à s’opposer à un projet qu’ils jugent « anachronique, source de nuisances nombreuses et irréversibles et un gâchis d’ordres multiples », ils listent les arguments démontrant « l’infaisabilité de ce projet de contournement Est de Rouen » nécessitant donc le retrait du décret.

« Premièrement, les Villes démontrent dans leur recours l’absence de caractère indépendant du rapport rendu par la commission d’enquête. Par exemple, la commission n’a jamais tenu compte des réserves de l’Autorité environnementale et n’a jamais réalisé sérieusement les études sur les autres variantes de tracés, pourtant beaucoup moins impactantes sur l’environnement. Deuxièmement, le décret apparaît entaché de plusieurs illégalités de fond. Notamment en ce qui concerne les incertitudes qui entourent la temporalité du projet. En effet, la définition d’un nouveau captage d’eau, en raison du fort impact produit par la réalisation du tracé choisi pour le contournement autoroutier sur les captages actuels, entraînera un délai supplémentaire de vingt années. Quid des expropriations ? », s’interrogent les élus.

« D’autre part, aucune cohérence n’est établie avec l’ensemble des projets en cours d’examen sur le territoire du contournement est de Rouen. Les impacts cumulés de cette opération avec ceux des projets (ligne à Grande-Vitesse Paris-Normandie, projet de développement Seine Sud...) prévus n’ont jamais été examinés », poursuivent-ils.

« De plus, ce recours s’appuie sur les effets néfastes pour le cadre de vie et les impacts environnementaux négatifs de ce projet au niveau des sols naturels ou agricoles, au niveau des ressources en eau potable et en ce qui concerne la qualité de l’air. Enfin, le recours dénonce l’hypothétique caractère positif de l’opération notamment en matière de délestage du centre de la Métropole. À ce niveau, aucune certitude n’existe quant à un report et une redistribution des flux de circulation. »


http://www.paris-normandie.fr/breves/no ... HO11975741

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 18 Jan 2018 14:32
par Magnum
Deux bastions communistes, rien de surprenant.

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 18 Jan 2018 16:39
par G.E.
Ces recours peuvent durer des années... Et des gens vont s'accrocher aux arbres, etc. :lol:

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 18 Jan 2018 16:40
par fandezoran
Je ne défends pas le point de vue des nymibstes loin de là, mais il faut savoir leur opposer les bons arguments.
Rouen est entourée de nombreuses forêts justement autant les conserver comme les terres agricoles.
Le contournement ne changera rien aux bouchons sur l'ex N14 (rocade nord-sud vs radiales Est-Ouest), à la limite sur la N15 et encore.

Par contre j'ai du mal à comprendre le recours des maires de ces deux villes là justement. Ce sont quand même les deux villes sur le tracé du contournement qui semblent le moins impactées par celui-ci. C'est altruiste de leur part de penser aux communes plus rurales traversées par le tracé.

Je ne suis pas un chaud partisan de l'infrastructure proposé, est ce que ça résoudra vraiment les problèmes de bouchons qu'on rencontre dans la ville. Certes, sans périphérique digne de ce nom, le trafic de transit est bien obligé de passer au plus près de la ville, sur les autoroutes urbaines.
A l'usage si ça se fait, en fonction du taux de péage, à voir si le remplissage de cette autouroute sera élevée.

ça me rappelle un débat qui a eu lieu pendant les fêtes de Noël sur ce forum à propos de la pertinence d'un contournement autoroutier sur une certaine ville entre Saône et Rhône.

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 18 Jan 2018 18:43
par gavatx76
Les maires de ces deux villes, Oissel et Saint Etienne du Rouvray, veulent des sous, pour dépolluer et (re)construire des zones industrielles, je suppose. Parce que l'argument écologique sur le tracé du contournement de Rouen sur leurs communes ne tient pas la route...

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 18 Jan 2018 19:31
par Bugsss
Ah oui...j'avais oublié le détail.. de la Grande Paroisse... à Oissel.
C'est sur. L'autoroute va clairement dégrader la qualité de l'air à Oissel... :ptdr:
L'azote et l'engrais, c'est rien du tout :ptdr:

Quant aux forets et aux terres agricoles,il faudrait savoir.
Les villes ne veulent pas d'autoroutes... mais il faut pas impacter les champs ou les forets. Du coup, ca laisse plus trop d'autres choix

Surtout que la seule foret impactée, ca serait le bois d'Ennebourg et on va dire, la lisière de la foret de Bord... déjà traversée par l'A13.
Rien de dramatique non plus

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 18 Jan 2018 21:04
par gavatx76
(La Grande Paroisse, c'est à Grand Quevilly, j'y ai même travaillé, Oissel a "seulement" deux usines classées "Seveso 2" en son temps...)

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Ven 02 Fév 2018 23:37
par Guillaume
Recommandation du conseil d'orientation des infrastructures :
Poursuite mais en proposant d'étudier un phasage des ponts sur la Seine (1 seule chaussée au démarage)
2018-2022 (pour scénarios 2 et 3 et 2023 -2027 pour le scénario)

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Sam 03 Fév 2018 13:04
par G.E.
Des économies de bouts de chandelle qui créeraient une détérioration de la qualité de service. Sans intérêt autre que de grappiller quelques millions d'économies.

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Sam 03 Fév 2018 17:02
par Alexandre
G.E. a écrit:Des économies de bouts de chandelle qui créeraient une détérioration de la qualité de service. Sans intérêt autre que de grappiller quelques millions d'économies.


Ca reste une recommandation. Étant donné que c'est une concession, il n'y a pas de soucis à se faire...

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Mar 18 Sep 2018 08:14
par Bugsss
Rouen obtient la validation de son contournement autoroutier

NFRASTRUCTURES. Selon plusieurs élus locaux, l'Etat a confirmé le projet de contournement autoroutier par l'est de Rouen, chef-lieu de la région Normandie. Longue de 41,5 km, cette portion pourrait se chiffrer à 886 millions d'euros.

Après la validation du projet de rocade ouest de Strasbourg (Bas-Rhin), c'est au tour de la préfecture de Seine-Maritime, Rouen, de se voir confirmer son projet de contournement par l'est (aussi appelé liaison A28-A13). Ce mercredi 12 septembre, des élus locaux se sont entretenus avec la ministre des Transports, Elisabeth Borne, à ce sujet. D'après l'AFP, cette dernière n'a pas souhaité commenter, mais en revanche plusieurs édiles se sont exprimés à la suite de cette rencontre : "Elisabeth Borne m'a assuré cette semaine que le contournement est de Rouen allait se faire et qu'il serait financé par l'Etat", a déclaré à l'Agence France Presse Damien Adam, député LREM de Seine-Maritime. L'élu a même précisé le calendrier : "Il sera inscrit dans le projet de loi de finances pour 2019, pour une mise en service de l'ouvrage entre 2022 et 2024". Hervé Morin, le président centriste de la région Normandie, a abondé en ce sens : "L'Etat valide et finance le projet sur la partie qui lui revient". Côté gouvernement, le ministère des Transports (rattaché au ministère de la Transition écologique et solidaire) a souligné qu'Elisabeth Borne devait encore rencontrer d'autres présidents de régions avant d'arrêter la programmation des infrastructures à l'échelle nationale. Celle-ci sera ensuite intégrée à la prochaine loi d'orientation des mobilités (LOM), que l'exécutif souhaiterait présenter courant octobre en Conseil des ministres.


Un trafic estimé entre 20.000 et 30.000 véhicules quotidiens



Comme d'autres projets d'infrastructures avant lui (Notre-Dame-des-Landes, par exemple), le contournement autoroutier de Rouen a été officiellement lancé il y a 40 ans. Consistant en une concession à péage longue de 41,5 km, le chantier se chiffrerait à 886 millions d'euros. Les financements n'avaient cependant pas été bouclés jusqu'à présent, sachant que les collectivités territoriales se sont déjà positionnées sur 245 millions d'euros, et que le futur concessionnaire assumera 400 millions d'euros. Le projet doit permettre de relier en 2x2 voies l'A28 au nord à l'A13-A154 au sud (près d'Incarville), en passant à l'est de Rouen, et en intégrant une branche connectant le sud de l'agglomération, au niveau de Saint-Etienne-du-Rouvray. Avec pour objectif de désengorger les axes actuels saturés, le contournement comptera 9 échangeurs et accueillera un trafic estimé entre 20.000 et 30.000 véhicules quotidiens.


L'Etat, qui endosse le rôle de maître d'ouvrage, doit faire face à deux recours visant à annuler la déclaration d'utilité publique du projet, en cours d'instruction par le Conseil d'Etat : l'un a été déposé par le collectif "Non à l'A133-A134", l'autre par les communes d'Oissel et de Saint-Etienne-du-Rouvray. "Financer le contournement relève de l'archaïsme politique à l'heure, notamment, de la lutte contre le réchauffement climatique", dénonce Guillaume Grima, membre du collectif cité plus haut. "Les circulations sur ce nouvel axe entraîneront le rejet de 50.000 tonnes de CO2 chaque année", a-t-il ajouté à l'AFP. Stéphane Barré, maire PCF de Oissel, a pour sa part regretté la décision de l'Etat : "Nous sommes déçus de cette annonce", qui risque d'engendrer une "importante dégradation de la qualité de l'air pour les habitants de Oissel et de Saint-Etienne-du-Rouvray".


https://www.batiactu.com/edito/rouen-ob ... -53996.php

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Mar 18 Sep 2018 08:50
par guy21
On attend les zadistes...

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Mar 18 Sep 2018 13:14
par gavatx76
Oissel et Saint Etienne du Rouvray sont déjà impactés par le trafic de transit nord-sud de l'agglomération rouennaise. Au contraire, le grand contournement projeté éloignerait cette circulation de ces communes...

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Mar 18 Sep 2018 21:01
par FDH
Un trafic estimé entre 20.000 et 30.000 véhicules quotidiens

Largement surestimé à mon avis

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 20 Sep 2018 06:35
par eomer
Très bonne nouvelle que ces DUP mais pourquoi ces numéros à la con ?
- l'A133 est un morceau de l'A28: autant conserver le numéro
- l'A134 est une antenne de l'A28 et non de l'A13: autant l'appeler A280 ou lui donner un numéro dans la série 9x.

En même temps, si l'on étudie un êu la carte, on se demande su l'A134 ne deviendra pas le principal accès à Rouen depuis Paris.
Image

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 20 Sep 2018 10:00
par gavatx76
Ce sont effectivement des numéros à la noix...
Par contre, l'accès principal, je ne crois pas, il y aura probablement nombre d'échangeurs et changements de directions avec ce nouvel itinéraire à 2x2 voies. Enfin, le barreau construit il y a quelque temps dans la forêt au sud de Saint Etienne servira à quelque chose...

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 20 Sep 2018 12:52
par JOJO
Par contre, l'accès principal, je ne crois pas, il y aura probablement nombre d'échangeurs et changements de directions avec ce nouvel itinéraire à 2x2 voies. Enfin, le barreau construit il y a quelque temps dans la forêt au sud de Saint Etienne servira à quelque chose...


L'attractivité du nouvel itinéraire dépendra de la différence du prix du péage. Il est possible que si l'A13 sature aux heures de pointes certains se laissent tenter, mais pas aux heures creuses ou même pour rejoindre Saint-Etienne-du Rouvray le gain de temps sera minime voir nul malgré l'évitement du giratoire d'Oissel.

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 20 Sep 2018 14:19
par tml
JOJO a écrit:L'attractivité du nouvel itinéraire dépendra de la différence du prix du péage.


Déjà, il faudrait que le nouveau concessionnaire de l'A133 puisse récupérer une partie du péage collecté par la SAPN aux barrières ouvertes d'Heudebouville ou Incarville, cela concerne les usagers venant de l'A13 (depuis Paris ou l'A154) et qui emprunte l'A133 alors qu'ils ont payé un péage ouvert jusqu'à Oissel (limite ouest de l'assiette du péage d'Heudebouville).
C'est à dire 10km soit 0,84€ en classe 1 sur la base du tarif kilomètrique du péage d'Heudebouville....

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 20 Sep 2018 14:40
par Guillaume
tml a écrit:
JOJO a écrit:L'attractivité du nouvel itinéraire dépendra de la différence du prix du péage.


Déjà, il faudrait que le nouveau concessionnaire de l'A133 puisse récupérer une partie du péage collecté par la SAPN aux barrières ouvertes d'Heudebouville ou Incarville, cela concerne les usagers venant de l'A13 (depuis Paris ou l'A154) et qui emprunte l'A133 alors qu'ils ont payé un péage ouvert jusqu'à Oissel (limite ouest de l'assiette du péage d'Heudebouville).
C'est à dire 10km soit 0,84€ en classe 1 sur la base du tarif kilomètrique du péage d'Heudebouville....


D'ailleurs est ce que le contournement de Rouen est prévu en péage ouvert ou fermé ?

Re: [ Problématique ] [A133 / A134] Contournement de Rouen

MessagePosté: Jeu 20 Sep 2018 15:23
par tml
Ça sera un système fermé avec 3 BPV.