[ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar lucienmathurin » Mer 21 Déc 2022 18:43

https://actu.fr/bretagne/saint-brieuc_2 ... 63193.html

Rocade de Saint-Brieuc : 2,6 km viennent d'ouvrir à la circulation

Une portion de 2,6 km entre le Merlet et les Plaines-Villes entre en service mardi 20 décembre 2022. La rocade de Saint-Brieuc ne sera pas achevée avant 2030.

Une nouvelle étape vient d’être franchie pour le contournement sud de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Après la 2×2 voies entre l’échangeur du Perray et Beaucemaine, à Ploufragan, en service depuis déjà 5 ans, c’est une portion de 2,6 km comprise entre l’échangeur du Merlet (rond-point du Crédit Agricole) et celui des Plaines-Villes (rond-point de la CAF des Côtes-d’Armor) qui vient d’entrer en service.

Ce projet, initié de longue date, vient de franchir une étape importante avec l’ouverture d’une nouvelle section, et nous en sommes très fiers car il symbolise la capacité de nos collectivités à travailler ensemble pour la création d’un itinéraire qui s’avère aujourd’hui indispensable.
Christian Coail président du Conseil départemental

Un budget global de 183 M€

Cette section, qui comprend deux voies et non quatre, n’est cependant pas encore « raccordée » au reste de la rocade et il faudra patienter jusqu’à l’horizon 2025, voire 2026, pour qu’elle le soit. Une portion en 2×2 voies sera inaugurée avant l’été prochain entre le Merlet et Beaucemaine. Mais il restera à finaliser le raccordement au giratoire du Sabot, ce qui suppose la construction de deux ponts et le déplacement d’un poste de gaz.

Les sections déjà réalisées représentent une enveloppe d’environ 90 millions d’euros. Il faudra encore en dépenser au moins autant pour rejoindre le Sépulcre, notamment pour la création de deux viaducs, d’une longueur comparable à celui du Gouët mais d’une hauteur un peu moindre, aux Mines et à Corbel.

Ce chantier pharaonique prendra donc encore de nombreuses années. Les plus optimistes parlent de 2030…

Et si l’Etat mettait la main à la poche ?

Pour l’heure les uniques financeurs sont la Région, le Conseil départemental et Saint-Brieuc Armor Agglomération (SBAA). L’État n’a pas abondé un centime.

Mais la situation pourrait évoluer si le nord de la RN12 entre le Perray et le Sépulcre était déclassé en route départementale, la rocade devenant de fait la nouvelle route nationale. Une mesure qui ne manquerait pas de bon sens et, surtout, qui soulagerait considérablement les contribuables costarmoricains.

Les arguments des élus ne manquent pas. « Le contournement sud de Saint-Brieuc est incontournable », selon le mot du président du Conseil départemental, Christian Coail.



L’évolution du trafic sur le réseau départemental est en constante évolution depuis 10 ans. Entre 2011 et 2018, le trafic arrivant de Trémuson, de la RD36, a augmenté de 40%. Quant à la RN12, elle absorbe jusqu’à 70 000 véhicules / jour.
Ronan Kerdraon président de SBAA

« Cet axe de contournement va permettre de mieux répartir les flux sur l’agglomération briochine », ajoute le président de SBAA qui précise que cette nouvelle section « a su intégrer les attentes des usagers et des communes en matière de mobilités douces et d’usages piétonniers ».

Des chemins ont été rétablis et divers aménagements réalisés pour, en effet, favoriser les déplacements doux et réduire l’impact du chantier sur les zones humides.


D'après Ouest - France on aura le résultat de l'étude concernant l'échange de domanialité avec la RN 12 actuelle sous peu (début de l'année prochaine) :

https://www.ouest-france.fr/economie/tr ... 73490998e4

La rocade va-t-elle échanger sa place avec la RN12 ?

C’est une des possibilités évoquées pour réduire le coût des travaux. Le tronçon de la N12 entre les échangeurs du Perray et du Sépulcre deviendrait une route départementale, tandis que la future rocade sud pourrait devenir une route nationale. Une façon de financer plus facilement la fin des travaux avec l’aide de l’État. Une consultation a été lancée et devrait aboutir début 2023, annonce André Coënt, vice-président du Département délégué aux infrastructures et mobilités douces.
lucienmathurin
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3496
Enregistré le: Lun 10 Sep 2007 10:12

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar colvert » Jeu 23 Fév 2023 19:25

Le dernier tronçon de la rocade de Saint-Brieuc prévoit notamment 2 viaducs, ce qui en renchérit son cout pour lequel le Conseil Départemental aimerait bien que l’État participe et reprenne la rocade entière comme déviation de la RN12. Mais cette extrémité ouest se raccorde à l'échangeur du Sépulcre avec un giratoire en section courante...et n'assure pas une continuité digne de ce nom à la RN12 lorsqu'on voit le plan présenté daté de 2022.
https://www.ouest-france.fr/bretagne/sa ... 5bc29e29f2
Deux grands viaducs à construire pour terminer le contournement sud de Saint-Brieuc

Le conseil départemental envisage la construction de deux viaducs de 50 m et 40 m de hauteur pour franchir les Mines et le vallon de Corbel, dans le cadre du projet routier de contournement sud de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor).
Ouest-France Thibaud GRASLAND. Publié le 22/02/2023 à 21h24

Le tronçon entre les Plaines-Villes et l’échangeur du Sépulcre (pour rejoindre la RN12) sera le plus cher du projet de contournement sud de Saint-Brieuc. Des estimations datées de 2022 donnent un chiffre « arrondi à 64 millions » d’euros pour ces quatre petits kilomètres.

La raison ? Le relief. La route doit enjamber deux brèches importantes : la vallée du Gouët (450 m) et le vallon de Corbel (270 m). Le conseil départemental va donc devoir construire deux grands ouvrages : le viaduc des Mines, au-dessus du village du même nom, dont la longueur est estimée à 390 m et la hauteur à 50 m, et le viaduc de Corbel, dont la longueur est estimée à 190 m et la hauteur à 40 m. À titre de comparaison, le viaduc du Gouët, qui surplombe le port du Légué, est long de 524 m et fait 70 m de hauteur.

Le premier est estimé à 34,5 millions d’euros, le second à 17,5 millions d’euros. Ces chiffres sont issus des études préliminaires effectuées par le conseil départemental.

Le plan du dernier tronçon de la rocade de Saint-Brieuc à réaliser entre les Plaines-Villes (Ploufragan) et le Sépulcre (Trémuson). Le conseil départemental prévoit la construction de deux ouvrages au-dessus des Mines et du vallon de Corbel. | CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES CÔTES-D’ARMOR

Les entreprises seront confrontées à d’autres obstacles avant de dérouler le ruban de bitume : la route va traverser d’anciennes mines en sous-sol, à l’endroit où les viaducs vont devoir s’appuyer. Un déblai rocheux « de l’ordre de 21 m de hauteur » a aussi été observé entre les deux ouvrages d’art. Dans un document auquel nous avons eu accès, daté de 2022, le conseil départemental indique que « les travaux sont possibles à partir de 2026 pour une ouverture envisagée vers 2031 ». La collectivité a malheureusement refusé de répondre à nos sollicitations.

Et il semble que cela ne soit pas la seule raison pour laquelle l'Etat est extrêmement réticent et compromet le projet de financement du CD22. En effet, même l'échangeur du Perray à l'extrémité est présente des défauts.
https://www.ouest-france.fr/bretagne/sa ... ccf507e177
L’échange avec la RN12 compromis, le bouclage de la rocade de Saint-Brieuc (re)devient un casse-tête

Les discussions sur le contournement routier de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) se sont accélérées ces dernières semaines. L’étude réalisée pour faire passer la RN12 au sud de la ville laisse présager un abandon de cette idée.

Ouest-France Thibaud GRASLAND. Publié le 22/02/2023 à 21h04

Le conseil départemental des Côtes-d’Armor estime aujourd’hui que le contournement sud de Saint-Brieuc sera achevé en 2031, malgré l’opposition d’élus et d’associations écologistes. Mais il va devoir trouver plus de 60 millions d’euros pour financer le dernier tronçon. Fin janvier 2023, les services de l’État ont présenté aux élus locaux une étude sur un éventuel échange entre la RN12 et la RD222. Elle pointe des obstacles majeurs… Il faudrait notamment refaire intégralement l’échangeur du Perray, qui a coûté 16 millions d’euros il y a à peine plus de cinq ans ! Décryptage.

Pourquoi l’échange entre la RN12 et la rocade avait-il été envisagé ?

L’idée remonte à plusieurs années. Alain Cadec (alors président du conseil départemental) l’avait même défendue lors d’un entretien avec Élisabeth Borne (alors ministre des Transports), le 18 juillet 2018. Le principe est simple : l’État se déleste de la RN12 entre Le Perray et le Sépulcre et récupère, en échange, la future...

colvert
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1970
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar frantz58 » Jeu 23 Fév 2023 19:39

Il faudrait à la limite réaliser la rocade ainsi puis l'améliorer en créant un court barreau à l'Ouest ainsi qu'en effectuent les quelques reprises à l'Est de l'échangeur existant.
Avatar de l’utilisateur
frantz58
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 4621
Enregistré le: Mer 23 Fév 2011 15:07
Localisation: 03 / 58

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar Dark Nark » Ven 24 Fév 2023 10:16

Je ne suis pas abonné mais dans la partie libre, il est fait mention de refaire entièrement l’Échangeur du Perray. J'imagine que c'est le scénario avec inversion de la continuité de la route et des sorties.
Dark Nark
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 385
Enregistré le: Mer 28 Oct 2009 08:25

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar colvert » Ven 24 Fév 2023 12:11

frantz58 a écrit:Il faudrait à la limite réaliser la rocade ainsi puis l'améliorer en créant un court barreau à l'Ouest ainsi qu'en effectuent les quelques reprises à l'Est de l'échangeur existant.

Je ne pense pas que cela soit si simple, car alors on n'en parlerait pas et il y a longtemps qu'un accord aurait été trouvé entre le CD et l’État.

Du coté ouest, si on veut assurer une continuité de la RN12 vers la rocade, je ne suis pas certain que le "barreau" serait court. Il faudrait insérer la courbe qui convient entre la RN12 et la rocade pour la continuité de l'itinéraire principal et je crains que cette courbe ne vienne "percuter" le viaduc de Corbel et remette en cause la configuration de l'échangeur de Tremuson (D706) sans parler de la complication engendrée pour rétablir le lien vers celui du Sépulcre.
Dark Nark a écrit:Je ne suis pas abonné mais dans la partie libre, il est fait mention de refaire entièrement l’Échangeur du Perray. J'imagine que c'est le scénario avec inversion de la continuité de la route et des sorties.

Du coté est, il ne me semble pas nécessaire d'inverser les continuités de la route car alors la courbe à mettre en place pour la RN12 serait telle que cela conduirait à dévier le tracé général au sud de l'échangeur actuel. Plutôt que d'inverser les continuités et sorties il me semble plutôt qu'il s'agit de passer à 2 voies les entrées et sorties de la rocade vers la RN12 en direction de Rennes et modifier en conséquences les zones d'insertion et de sortie. Ceci n'est pas si simple avec le pont créé qui n'est qu'à une voie en venant de Rennes, ou la bretelle d'insertion vers Rennes dont la géométrie ressemble plus à celle d'une bretelle d'échangeur qu'à celle d'une branche de diffuseur.
colvert
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1970
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar frantz58 » Ven 24 Fév 2023 12:54

Le fait est que l'État devait réaliser un grand contournement Sud de Saint-Brieuc, finalement celui-ci fut abandonné, pour pallier l'État, le département décida de réaliser cette rocade Sud.
Il fut dernièrement proposé (je ne sais pas qui en est à l'initiative) de réaliser un échange entre les deux infrastructures. Cependant le projet n'avait pas été conçu dans cette optique au départ d'où la nécessité de réaliser certaines adaptations.

Pour le côté Ouest, un barreau serait possible en débutant sur la RN12 au droit du hameau de Plessix, puis en passant en bordure Sud du lieu-dit la Boulaie en venant épouser la bordure haute de la vallée avant que celui-ci ne vienne se raccorder au tracé du contournement à environ 300/350 m au Nord du viaduc de Corbel.
Pour le rétablissement de la partie entre l'échangeur de Tremuson et le viaduc, il serait envisageable de réutiliser le tracé prévu pour le sens Viaduc > échangeur du Sepulcre et de réaliser une bretelle en boucle faisant un virage à 270° afin d'écarter le plus possible le début de la bretelle du viaduc pour ainsi avoir une voie d'accélération assez longue.

A l'Est, il sera effectivement complexe de faire autre chose qu'une mise à 2 voies des bretelles, le foncier disponible étant restreint. Il y aurait bien la solution de tout reprendre, mais le coût serait important par rapport au gain espérer.
Avatar de l’utilisateur
frantz58
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 4621
Enregistré le: Mer 23 Fév 2011 15:07
Localisation: 03 / 58

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar lucienmathurin » Ven 24 Fév 2023 21:00

L'article complet :

L’échange avec la RN12 compromis, le bouclage de la rocade de Saint-Brieuc (re)devient un casse-tête

Les discussions sur le contournement routier de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) se sont accélérées ces dernières semaines. L’étude réalisée pour faire passer la RN12 au sud de la ville laisse présager un abandon de cette idée.

Le conseil départemental des Côtes-d’Armor estime aujourd’hui que le contournement sud de Saint-Brieuc sera achevé en 2031, malgré l’opposition d’élus et d’associations écologistes. Mais il va devoir trouver plus de 60 millions d’euros pour financer le dernier tronçon. Fin janvier 2023, les services de l’État ont présenté aux élus locaux une étude sur un éventuel échange entre la RN12 et la RD222. Elle pointe des obstacles majeurs… Il faudrait notamment refaire intégralement l’échangeur du Perray, qui a coûté 16 millions d’euros il y a à peine plus de cinq ans ! Décryptage.

Pourquoi l’échange entre la RN12 et la rocade avait-il été envisagé ?

L’idée remonte à plusieurs années. Alain Cadec (alors président du conseil départemental) l’avait même défendue lors d’un entretien avec Élisabeth Borne (alors ministre des Transports), le 18 juillet 2018. Le principe est simple : l’État se déleste de la RN12 entre Le Perray et le Sépulcre et récupère, en échange, la future rocade au sud de la ville pour la transformer en route nationale. Ce qui conduirait l’État à contribuer financièrement au dernier tronçon, entre les Plaines-Villes et le Sépulcre, très coûteux car il nécessite la construction de gros ouvrages. Cette idée a fait son chemin dans la majorité de gauche et écologiste, à l’Agglo. Sur les grands viaducs au-dessus du Légué et de la vallée de Gouët, elle imagine enlever une voie de circulation aux voitures et la donner aux bus et aux vélos.

Des contraintes techniques et financières importantes

Que dit l’étude lancée par l’État pour analyser la faisabilité de cet échange ?

L’État a lancé une étude de faisabilité en 2022. Son résultat a été présenté à l’occasion d’un comité de pilotage en préfecture, fin janvier 2023. Cette étude pointe un obstacle majeur : l’échangeur du Perray à Trégueux, qui permet de relier la RN12 à la rocade, n’est pas du tout aux normes pour supporter une route nationale. Pour assurer la continuité entre l’actuelle RN12 et le contournement sud, il devrait être détruit et reconstruit, alors qu’il a été mis en service il y a seulement cinq ans, après un investissement de 16 millions d’euros ! Les contraintes techniques et financières apparaissent trop importantes pour que l’État s’engage dans un tel chantier.

Cela remet-il en cause la réalisation du dernier tronçon de la rocade ?

Le conseil départemental semble toutefois déterminé à boucler cette rocade entre les Plaines-Villes et le Sépulcre. Il a lancé plusieurs études ces derniers mois : une assistance à maîtrise d’ouvrage et une étude de trafic. Par ailleurs, dans un arrêté du 20 décembre 2022, le préfet a autorisé des entreprises à pénétrer dans les propriétés privées pour définir précisément le futur tracé. Dans les documents des appels d’offres, la collectivité précise que « le choix de l’aménagement a été arrêté en 2x2 voies ». Dans un document daté de décembre 2022, elle chiffre ce tronçon à 64 millions d’euros. Le président du conseil régional a dit publiquement, début janvier, que la Région ne participerait pas. Le Département et l’Agglo resteraient donc les deux seuls financeurs… Vont-ils devoir réduire la voilure avec un tronçon en 2x1 voie ? Des écologistes (EELV, l’association Vélo Utile…) veulent voir ce projet abandonné, tout comme certains élus macronistes et de droite.

Le Département ne payera pas la piste cyclable

Quid des aménagements cyclables sur la section D jusqu’au Sépulcre ?

C’est une question épineuse qui risque de créer des fâcheries. Sur ce futur tronçon reliant les Plaines-Villes au Sépulcre, l’aménagement d’un espace pour les mobilités douces apparaît incontournable. La création de deux grands viaducs doit aussi permettre aux cyclistes de franchir les vallées, comme c’est le cas sur le viaduc du Gouët au-dessus du port du Légué. L’aménagement cyclable serait aujourd’hui estimé à 9 millions d’euros. Le conseil départemental estime aujourd’hui qu’il n’a pas à dépenser un sou pour les vélos dans ce projet et que c’est à l’Agglo, ainsi qu’aux communes concernées (Trémuson, La Méaugon…) de mettre la main à la poche.

Pourquoi le sujet est-il sensible ?

Aucun des acteurs de ce dossier n’a souhaité nous répondre, assumer sa position, ni même confirmer ces informations issues de sources confidentielles et concordantes. Pour le conseil départemental (maître d’ouvrage), c’est « prématuré » d’en parler. Le service communication n’a toutefois pas démenti nos informations. La vice-présidente de l’Agglo en charge des mobilités, Blandine Claessens, nous a répondu par SMS qu’elle « ne communique pas sur le sujet ». La préfecture répond que « l’État communiquera le moment venu ». Au sujet de l’échange RN12-RD222, la préfecture indique que c’est « le ministre des Transports [qui] décidera, s’agissant d’une voirie nationale, des suites à donner », ajoutant « qu’aucun scénario n’est écarté » à ce stade.
lucienmathurin
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3496
Enregistré le: Lun 10 Sep 2007 10:12

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar GPS Nico » Sam 25 Fév 2023 09:13

C'tat sûr, mais sûr ! Cet échange de voiries était prévisible dès la construction de la rocade (et notamment de l'échangeur du Perray), pourquoi n'a t-il pas été anticipé ?

Résultat, il faudrait reprendre l'échangeur du Perray pour inverser les continuités RN12 - Rocade récemment aménagé. Quel manque de vision !

Toutefois, étonnant que l’État ne force pas la main pour l'échange contre une infrastructure neuve, en dépit des connexions au Sépulcre et au Perray et des probables de travaux de remise en état de la RN12 nécessaires.
Avatar de l’utilisateur
GPS Nico
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1931
Enregistré le: Jeu 26 Oct 2006 21:56
Localisation: D301, D317

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar G.E. » Sam 25 Fév 2023 09:16

Cette affaire était mal engagée dès le début. On avait d'ailleurs pointé ici-même le problème des échangeurs aux extrémités.

Il faut maintenant que les collectivités locales se débrouillent pour terminer ce projet, pourquoi pas en 2x1 voies pour économiser sur les viaducs.

Quant à l'Etat, il n'a plus aucune vision pour son réseau breton depuis bien longtemps, hors RN164. Son seul objectif localement est de refiler un jour la RN12 à la région.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 24054
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar wonderwallbya » Mar 28 Fév 2023 09:57

J'ai surtout l'impression que cette idée d'inversion entre la RN12 et la rocade sud a été sortie du chapeau pour ne rien faire pendant quelques années et masquer l'absence de financement.

La plupart du trafic sur la RN12 au niveau de Saint-Brieuc est du local, aucun tour de passe-passe ne changera ça. Aucun habitant de Saint-Quay, Pordic, Plérin, ... n'utilisera la rocade sud, ils resteront sur la RN12 qui aurait aussi besoin de voies d'entrecroisement.

De plus personne n'envisage sérieusement de reprendre entièrement l'échangeur du Perray. Et comme indiqué plus haut il ne serait pas si facile d'imaginer un raccordement direct sur la RN12 à l'ouest.

Plutôt que d'imaginer un tel raccordement direct de la rocade sud sur la RN12 aurait-il été préférable de l'imaginer comme un prolongement de la départementale en provenance de Paimpol / Lanvollon.
wonderwallbya
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 780
Enregistré le: Dim 29 Juin 2003 20:48
Localisation: France

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar colvert » Ven 10 Mar 2023 10:32

Nouvelle option du CD22 : Sans l’État la rocade ne sera pas terminée en 2x2 voies mais s’appuiera sur les réseaux existants de RD ce qui évitera la construction de viaducs et engendrera une économie substantielle et un projet plus respectueux de l'environnement.

L'environnement est-il un prétexte pour vendre cette nouvelle solution, où est-ce la solution qui règle réellement la question ?

Je serais curieux de connaitre l’étude de trafic qui permet de la justifier, car je ne voudrais pas être le riverain (ni l'usager) des RD concernées par ces reports de trafic.

https://actu.fr/bretagne/saint-brieuc_2 ... 75747.html

Saint-Brieuc : sans l'Etat, la rocade ne sera pas terminée en 2x2 voies
Un nouveau scénario se dessine pour la rocade sud de Saint-Brieuc. Moins coûteux et moins consommateur de foncier, il prévoit de boucler la boucle d'ici 2030.
Par Yann André Publié le 10 Mars 23 à 9:34 mis à jour le 10 Mars 23 à 9:37

Le Conseil départemental a dévoilé jeudi 9 mars 2023 le scénario alternatif retenu pour la finalisation du contournement sud de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor).

Plus respectueux de l’environnement, le futur projet répondra aux besoins réels en s’appuyant sur une utilisation des infrastructures existantes et une déviation de Trémuson.

Christian Coail, président du Conseil départemental

« L’acceptabilité des grands projets d’infrastructures a beaucoup évolué ces dernières années et le contournement sud tel qu’il était envisagé initialement nous est rapidement apparu comme extrêmement consommateur de foncier et de crédits », explique Christian Coail.

Des arguments écologiques
Ainsi, le nouveau projet de contournement nécessitera 5 hectares de surfaces agraires contre 26 prévus initialement. Ce scénario, qui intègre les enjeux de mobilités douces, s’appuie sur un réaménagement des infrastructures existantes : RD712 vers Saint-Brieuc Ouest et D36-D45 vers Ploufragan et Saint-Brieuc Sud.
Surtout, il préserve le secteur des Mines qui aurait été considérablement impacté par le projet initial. En outre, la topologie des sols mettait en doute la faisabilité technique.

Pas de viaducs à construire
La construction d’une 2×2 voies et de viaducs sont dès lors écartés. Ce qui représente une économie considérable : les investissements qui restent à réalisés passent de 108 millions d’euros à 30 millions.
Ce projet est financé à 70 % par le Département qui est maître d’ouvrage. Il y a un delta de près de 80 millions entre les deux scénarios, c’est énorme. Cette économie permettra à la collectivité d’investir dans d’autres projets.
Christian Coail

Pas de déclassement de la RN12
En 2020, le Département avait sollicité l’État afin de modifier l’itinéraire de la RN12 et d’y intégrer la RD 222. En contrepartie, l’État aurait participé financièrement à l’achèvement de la rocade.
Les conclusions de l’étude de l’État ont mené à l’abandon de ce scénario qui impliquait un surcoût de 50 M€ pour la reprise des échangeurs, la démolition de trois ouvrages récemment réalisés et l’acquisition de surfaces supplémentaires.

Une amère déception
Si le Département affiche une satisfaction de circonstance dans l’annonce de ce « scénario alternatif », cette décision qui met en avant des arguments de sobriété économique et écologique ne saurait dissimuler une amère déception.
Environ 90 millions d’euros ont déjà été déboursés pour réaliser en 10 ans les sections de la rocade qui s’étendent aujourd’hui du Perray aux Plaines-Villes. Le plan de financement initial prévoyait que l’État, le Département, la Région et Saint-Brieuc Armor agglomération se partageraient la galette. Mais l’État, qui reconnaît pourtant que « la RN12 est une route d’intérêt national », s’est désengagé du projet.
« Une grosse déception », pour le président du Conseil départemental de l’époque, Alain Cadec, qui considérait que « l’État n’assume pas ses responsabilités ». Une astuce s’est faite jour qui aurait pu mettre tout le monde d’accord : dévier l’itinéraire de la RN12 en déclassement l’actuelle portion qui va du Perray au Sépulcre.
En somme : la future rocade serait devenue la nouvelle RN12 et l’actuelle portion de RN12 serait devenue la rocade… Pas si bête quand on y pense. Et au-delà des motifs financiers, cela aurait constitué une belle opération pour la Ville de Saint-Brieuc, dont les accès auraient été désengorgés et qui aurait pu adapter son urbanisation en fonction de cette nouvelle donne.
Mais patatras, l’Etat ne marche pas dans la combine. Le Département, la Région et l’Agglo restent seuls financeurs. Et l’achèvement de cette fameuse rocade ne pourra se faire en 2×2 voies comme cela aurait été souhaitable pour en faire un axe véritablement majeur.

Un nouveau tracé
Le nouveau projet consistera à aménager et sécuriser les axes et points d’échange sur les infrastructures existantes des RD 36 et RD 45 en direction de Ploufragan et Saint-Brieuc.
Il prévoit également des aménagements cyclables séparés et sécurisés. Enfin, il assurera la sécurisation du bourg de Trémuson par un contournement.
La capacité d’absorption du trafic (actuellement de 4 à 5 000 véhicules par jour) passerait, suite aux nouveaux aménagements, à 13 000 véhicules par jour, permettant un désengorgement significatif de la RN12 (plus de 65 000 véhicules par jour en moyenne).

Horizon 2030
La rocade de Saint-Brieuc est sur les rails depuis la fin des années 1990. Les sections réalisées ont été mises en service depuis 2012 et permettent actuellement de relier l’échangeur du Perray, à Trégueux, et les Plaines-Villes, à Ploufragan.
Un axe à 2×2 voies, compris entre l’échangeur du Merlet et le rond-point de Beaucemaine, sera mis en service au cours de l’été 2023.
Les travaux entre Beaucemaine et la 2×2 voies raccordée au Sabot débuteront au deuxième semestre. Ils concerneront la construction de deux ouvrages d’art et le déplacement du poste de gaz du Sabot. La mise en service de cette section est prévue fin 2026.

Le contournement sud dans sa totalité devrait être achevé à l’horizon 2030.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/sa ... 650855cbcb
Rocade de Saint-Brieuc. Le Département abandonne le dernier tronçon, beaucoup trop cher
Le conseil départemental annonce, ce jeudi 9 mars 2023, l’abandon du dernier tronçon de la rocade de Saint-Brieuc entre les Plaines Villes et le Sépulcre. Le contournement sud de Saint-Brieuc aboutira donc à l’échangeur de la Barricade. Les routes départementales existantes vont être réaménagées et un contournement de Trémuson sera aménagé.
Ouest-France Thibaud GRASLAND. Publié le 09/03/2023 à 18h56

Le dernier tronçon de la rocade de Saint-Brieuc, entre les Plaines Villes et le Sépulcre, ne verra pas le jour ! Le conseil départemental des Côtes-d’Armor annonce son abandon ce jeudi 9 mars 2023, après des mois d’hésitations.

Les écologistes, membres de la majorité départementales, commençaient à monter au créneau contre la poursuite de ce projet qui impliquait la construction de deux grands viaducs, de bitumer 26 hectares de terres naturelles et qui était finalement chiffré à 85 millions d’euros.

Les départementales existantes seront réaménagées
Le Département choisit finalement de faire aboutir le contournement sud de Saint-Brieuc à l’échangeur de La Barricade sur la RN12, à cheval dans les communes de Plélo, Plerneuf et Trémuson. Il va réaménager les routes départementales existantes : à partir du Merlet à Saint-Brieuc, les véhicules devront emprunter la RD45 et la RD36 qui seront sécurisées. Des voies cyclables y seront aménagées.
Une déviation du bourg de Trémuson sera construite pour éviter la traversée de la commune pour rejoindre la RN12. Un itinéraire secondaire sera aussi prévu à partir des Plaines-Villes en passant par la RD712 et le Pont des Iles.

L’échange rocade/RN12 abandonné
Cette décision intervient après la décision de l’État de ne pas inverser la RN12 et le contournement Sud de Saint-Brieuc, et donc de ne pas contribuer financièrement à la réalisation du dernier tronçon. Il aurait nécessité un surcoût de 50 millions d’euros pour la reprise des échangeurs et la démolition de trois ouvrages récemment réalisés.
Ce nouveau projet pour finaliser le contournement sud, via les routes départementales existantes et le contournement de Trémuson, va coûter 29,8 millions d’euros. Les aménagements cyclables sont estimés à 4,2 millions d’euros.


https://www.letelegramme.fr/bretagne/ro ... 293727.php
Rocade sud de Saint-Brieuc : un projet revu a minima Réservé aux abonnés
Julien Molla Publié par Julien Molla le 09 mars 2023 à 19h48
Le Département des Côtes-d’Armor a décidé de revoir son projet de contournement sud de Saint-Brieuc. Le tracé est revu à la baisse pour des enjeux écologiques mais aussi financiers.

Le dossier est un des plus brûlants du territoire de Saint-Brieuc. C’est pourtant par un simple communiqué de presse, envoyé ce jeudi 9 mars en fin de journée, que le Département des Côtes-d’Armor annonce avoir revu, à la baisse, le projet de contournement sud de Saint-Brieuc.

Concrètement, l’idée de poursuivre la 2X2voies déjà réalisée jusqu’au Sépulcre, à Plérin, en passant par la construction de deux viaducs, est abandonnée. À la place, le Département va réaménager les infrastructures existantes : la RD712, pour relier les Plaines-Villes à Trémuson, et les D36 et D45, de Trémuson à l’échangeur du Merlet en passant par le Pont-Noir. Des aménagements cyclables « séparés et sécurisés », ainsi qu’un contournement de Trémuson, pour rejoindre la RN12 par l’échangeur de la Barricade, sont aussi programmés.

Une économie de 80 millions
Dans son communiqué, le Département explique avoir « fait le choix de la sobriété en privilégiant un nouveau scénario permettant de limiter les impacts fonciers et financiers ». Et ce, après des échanges avec l’agglomération de Saint-Brieuc et la mairie de Trémuson. « Le nouveau projet permettra d’épargner pas moins de 21 hectares de foncier », se félicite Christian Coail, le président du conseil départemental.

La décision est aussi une affaire de gros sous. En effet, le projet initial nécessitait encore une enveloppe de 108 millions d’euros. Un budget énorme pour les deux seuls cofinanceurs que sont le Département (pour 70 %) et Saint-Brieuc Armor Agglomération (pour 30 %). Le nouveau scénario réduit, lui, l’enveloppe nécessaire à l’achèvement à 30 millions d’euros. Soit une économie de 80 millions.

Fin des travaux en 2030 ?
Un « switch » entre une partie de la RN12 et la future rocade sud avait un temps été envisagé. Et aurait permis une participation financière de l’État à l’achèvement de la 2X2 voies. Mais ce scénario a finalement été abandonné car il impliquait « un surcoût de 50 millions d’euros pour la reprise des échangeurs, la démolition de trois ouvrages récemment réalisés, l’acquisition de surfaces supplémentaires et un impact environnemental considérable ».

Alors que les travaux de mise à 2X2 voies entre l’échangeur du Merlet et le giratoire de Beaucemaine se poursuivent, le Département espère désormais finaliser le contournement sud de Saint-Brieuc en 2030.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/sa ... 650855cbcb
DÉCRYPTAGE. Écologie ou économies ? Pourquoi le projet de contournement de Saint-Brieuc est-il revu
Le projet initial pour terminer le contournement sud de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) est abandonné. L’écologie est mise en avant pour expliquer cette décision. Mais est-ce vraiment la principale raison ?
Ouest-France Brice DUPONT. Publié le 10/03/2023 à 07h13

Les enjeux environnementaux ont-ils bon dos ? C’est la question qu’on peut se poser à la lecture du communiqué de presse adressé par le Département des Côtes-d’Armor ce jeudi 9 mars 2023, annonçant pour finir le contournement sud de Saint-Brieuc.

C’est en effet l’écologie qui est avant tout brandie pour expliquer ce virement de bord. « L’écologie est l’une des grandes priorités du mandat, et cette décision en est une illustration concrète,...Le...

Il vous reste 80% de cet article à lire
colvert
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1970
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar frantz58 » Ven 10 Mar 2023 11:30

À voir dans le détail, mais l'idée peut être intéressante, car celle-ci offrirait un itinéraire plus direct et attractif.
Cependant il faudrait prévoir l'éventualité de pouvoir passer cet axe à 2x2 voies à l'avenir dans les aménagements qui seront faits.

En revanche, le problème qu'apporte cet option est que la partie récemment construite entre la D45 et la D712 sera bien peu utile au final et qu'il faudra également revoir la configuration de l'échangeur entre la rocade Sud et la D45.

Donc au final, il faudra voir le cout réel de cette solution, car l'addition finale pourrait être du même ordre que celle de l'option précédemment choisie.
Avatar de l’utilisateur
frantz58
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 4621
Enregistré le: Mer 23 Fév 2011 15:07
Localisation: 03 / 58

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar wonderwallbya » Ven 10 Mar 2023 14:39

C'est clairement un choix économique. La ville de Saint-Brieuc est contente car elle a eu sa portion jusqu'au Plaines-Villes.

Le plus important est la création d'une déviation du centre de Trémuson. Le reste de l'itinéraire ne pose pas beaucoup de problème actuellement, il est très roulant et on est quand même très loin de la saturation.

Une partie du trafic restera sur la route moins roulante entre Trémuson et les Plaines-Villes. Diviser les flux sur 2 axes n'est pas forcément une mauvaise idée.

Par contre on repart sur un nouveau projet, donc clairement je ne crois pas dans les délais annoncés. Et il aura sans-doute son lot de ronds-points...
wonderwallbya
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 780
Enregistré le: Dim 29 Juin 2003 20:48
Localisation: France

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar colvert » Ven 10 Mar 2023 14:39

frantz58 a écrit:À voir dans le détail, mais l'idée peut être intéressante, car celle-ci offrirait un itinéraire plus direct et attractif.
Cependant il faudrait prévoir l'éventualité de pouvoir passer cet axe à 2x2 voies à l'avenir dans les aménagements qui seront faits.


"Itinéraire plus attractif", cela se discute vu les tracés à 2 voies actuels sinueux même si datant des années 1975-1980 (les rayons en plan font seulement 240m pour les plus faibles loin des standards minimaux pour une éventuelle 2x2 voies) et la présence d’urbanisation. En se référant au guide du CEREMAU une route à 2 voies avec carrefours plans n'a qu'une capacité de 10000-15000v/j alors qu'une route en 2x2 voies à carrefours dénivelés est capable d'absorber 40000-60000v/j, donc il y aura un hic pour le passage de la rocade à 2x2 et cette succession de RD à 2 voies assurant également la desserte de nombreux riverains. D'où cette annonce d'une déviation de Tremuson et d'où déjà cette annonce de pistes cyclables. La mise à 2x2 voies et carrefours dénivelés d'une route qui n'a pas été prévu pour cela, c'est le cas ici, risque de s’avérer fort couteuse et complexe d'autant qu'il faudra gérer les riverains qui y seront interdit d'accès, mais je n'y crois pas.

frantz58 a écrit:Donc au final, il faudra voir le cout réel de cette solution, car l'addition finale pourrait être du même ordre que celle de l'option précédemment choisie.


Je suis entièrement d'accord car il me semble que la nouvelle option du CD22 ne donnera pas entièrement satisfaction et qu’on reparlera tôt ou tard de la poursuite de cette rocade en 2x2 voies.

Mais il me semble aussi que cette proposition du CD22 est peut-être l’occasion de se reposer la question du tracé ouest de cette 2x2 voies car le raccordement dans le secteur du Sépulcre conduit à ces viaducs couteux et à un tracé complexe a raccorder sur la RN12 qui à conduit l’État a faire ses lourdes réserves et observations sur cette zone. Et un raccordement de la Rocade un peu à l'ouest de Trémuson serait peut-être à étudier pour réduire le nombre et l’importance des viaducs sauf que comme aucune réservation d'urbanisme n'a été faite...
colvert
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1970
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar Dark Nark » Ven 10 Mar 2023 17:26

La RD35 / RD45 qui paraît l'itinéraire le plus naturel est actuellement emprunté par un peu moins de 8000 v/j. Il y a encore de la marge avant saturation surtout que comme il est dit le flux est séparé en deux avec un temps de parcours similaire.

De façon pragmatique, à l'heure d'aujourd'hui, il faut 4-5 min de plus en passant par la rocade sud que par la RN12. Avec la section en travaux, les temps devraient encore s'approcher. Le projet précédent aurait-il été plus performant ? Je doute surtout que les viaducs n'était pas prévus à 2x2 voies et la section ouverte récemment ne l'est pas.
Dark Nark
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 385
Enregistré le: Mer 28 Oct 2009 08:25

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar G.E. » Ven 10 Mar 2023 17:27

Le projet était sans doute trop ambitieux pour le CD22. Très récemment, on a aussi vu l'abandon du pseudo-périphérique de Châlons-en-Champagne plus modeste (2 voies + giratoires) alors qu'il ne restait qu'à construire un pont sur des voies ferrées. Inutile de masquer cet échec avec un mauvais vernis environnemental car les nuisances actuelles sont amenées à perdurer.

Le support financier de l'Etat est inexistant pour ces projets alors qu'il renforce à outrance le carcan règlementaire et normatif, faisant déraper les coûts et les délais. Les régions et les autres collectivités locales peuvent donner un coup de pouce, mais bien limité.

Quant à la solution alternative, elle repose sur les mauvaises D712, D36 et D45, des routes passables en milieu péri-urbain, déjà saturées en pointe. Il n'y a actuellement aucune scénario pour un modeste shunt de Trémuson, lequel demandera au moins 10 ans d'études, sans compter de possibles procédures judiciaires. Il aurait mieux valu terminer le projet, quitte à ne construire qu'un viaduc à 2 voies.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 24054
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar colvert » Sam 11 Mar 2023 10:56

La "décision" du département dévoilée par communiqué de presse ne passe pas. Était-ce l'objectif recherché telle une provocation ? Dans quel but ?
https://www.ouest-france.fr/bretagne/sa ... 2ab124256a
Rocade de Saint-Brieuc. « Une faute politique majeure » pour l’opposition au Conseil départemental

​L’opposition au sein du Conseil départemental des Côtes-d’Armor réagit au choix présenté par le président du Département, Christian Coail, pour le contournement sud de Saint-Brieuc.
Ouest-France OUEST-FRANCE. Publié le 10/03/2023 à 20h54
[...]

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmo ... 294437.php
Rocade Sud : l’Agglo de Saint-Brieuc rejette le scénario alternatif du Département Réservé aux abonnés
Nicolas Salles le 10 mars 2023 à 19h34 Modifié le 10 mars 2023 à 19h38
La décision du Département de revoir le projet de la rocade Sud de Saint-Brieuc ne passe pas auprès de l’Agglo briochine. Son président assure toutefois « rester ouvert au dialogue », ce vendredi 10 mars.

C’est par voie de communiqué que le Département des Côtes-d’Armor a dévoilé son « scénario alternatif » concernant l’achèvement de la rocade de Saint-Brieuc (*), jeudi soir. Un chantier dont il assure la maîtrise d’ouvrage et qu’il finance à hauteur de 70 %. C’est de vive voix, ce vendredi 10 mars, que le ?président de Saint-Brieuc Armor Agglomération, cofinanceur, a souhaité commenter ce choix : « Nous comprenons et prenons acte de la position du Département », assure Ronan Kerdraon, partageant « ses ambitions en matière de transition écologique et de déplacements doux ». Et restant conscient des obligations de la Zéro artificialisation nette. Ainsi que des contraintes financières.

Le risque est que personne ne voie, au final, l’issue de ce projet.

« Mais un nouveau tracé implique une nouvelle convention, s’inquiète SBAA. De nouvelles études, une nouvelle enquête publique », énumère, sans exhaustivité, Ronan Kerdraon. En particulier pour ce qui concerne le contournement du bourg de Trémuson, pas encore envisagé jusque-là. Et des incertitudes calendaires. « Cela nous enverrait bien au-delà de 2030 », calcule le président, « avec le risque que personne ne voie, au final, l’issue de ce projet ». Des arguments qui ont conduit le bureau communautaire, réuni ce jeudi matin, à « rejeter le scénario proposé ». Une décision prise à l’issue de 2 h 30 d’échanges, âpres parfois, ainsi que Le Télégramme a pu l’apprendre auprès d’autres sources.
Main tendue et « intelligence collective »

Pour l’Agglo, le tracé tel qu’il a été décidé en 2017, resterait donc la seule option entendable. Avec une main tendue toutefois : la portion restant à construire entre les Plaines-Villes et le Sépulcre, au niveau de la RN12, « pourrait être envisagée à 2x1 voie, dans sa totalité », et incluant les mobilités douces, imagine Ronan Kerdraon. Lequel déclare aussi rester « entièrement ouvert au dialogue ». « Je continuerai à faire confiance à l’intelligence collective », glisse Ronan Kerdraon.

Du côté de la mairie de Trémuson, dont le bourg voit passer plusieurs centaines de camions par jour, c’est en revanche la stupéfaction qui prédomine ce vendredi. « Pour moi, c’est une profonde déception », assure Yvon Orgebin. « J’ai appris cette décision ce matin », explique le maire de Trémuson. Interrogé sur les conséquences, le premier magistrat s’est abstenu de commenter : « Il convient avant toute chose que je m’assoie avec les élus du conseil municipal, pour en discuter ».
[...]

https://www.ouest-france.fr/bretagne/sa ... 2ab124256a
Rocade de Saint-Brieuc. Le projet alternatif du Département a du mal à passer
Le conseil départemental des Côtes-d’Armor a annoncé, jeudi 9 mars 2023, l’abandon du dernier tronçon initialement prévu pour le
Ouest-France Brice DUPONT et Thibaud GRASLAND. Publié le 10/03/2023 à 21h06

La stupéfaction. Et l’agacement. Il est 18 h 20, ce jeudi 9 mars 2023, lorsque le Département des Côtes-d’Armor envoie un communiqué de presse pour annoncer le scénario retenu pour la suite du contournement sud de Saint-Brieuc.

Le projet de 2x2 voies pour le dernier tronçon à réaliser, entre les Plaines-Villes et le Sépulcre, est abandonné. À la place, les routes départementales existantes vont être réaménagées et un contournement de Trémuson sera réalisé, pour rejoindre la RN12 au niveau de l’échangeur de la Barricade.
« La décision, on l’apprend par le communiqué de presse  »
De nombreux élus de l’Agglomération apprennent ce choix par le communiqué de presse. Les maires des 32 communes sont réunis depuis quelques minutes lorsque l’information tombe. L’ordre du jour est, forcément, chamboulé....

Il vous reste 80% de cet article à lire.
colvert
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1970
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar G.E. » Sam 11 Mar 2023 11:49

colvert a écrit:La "décision" du département dévoilée par communiqué de presse ne passe pas. Était-ce l'objectif recherché telle une provocation ? Dans quel but ?


Susciter une réaction et lever des fonds ?

Le procédé du communiqué de presse reste malgré tout cavalier.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 24054
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar wonderwallbya » Sam 11 Mar 2023 17:03

Mais ni le département ni l'agglomération n'ont le budget pour terminer la rocade comme c'était prévu, le tronçon restant étant estimé autour de 100 millions d'euros (échangeur RN12 inclus).

Comme le dit GE c'est un projet abandonné pour raison économique avant tout.

Certains ici envisagent qu'il sera compliqué / impossible de passer en 2x2 voies le nouveau tracé, je suis d'accord mais je pense surtout que personne ne l'envisage, même à terme.

La rocade sud n'a jamais eu pour but de se substituer à la RN12 sur les trajets longue distance, il suffit de voir comment les échangeurs ont été conçus. Ça c'est plutôt le rôle de la RN164.
Dans sa version actuelle (enfin celle à venir d'ici l'été prochain avec la petite section en 2x2 presque finie) elle sera terminée dans sa partie sud pour bien desservir Saint-Brieuc, Ploufragan, Trégueux, Langueux, Plaintel, ... et la désaturation du boulevard urbain entre la RN12 côté Lapeyre et Ploufragan côté Leclerc assurée.

Le raccordement entre la RD700 (route de Loudéac) et la RN12 est aussi assuré.

Le quartier ouest des Plaines-Villes à Saint-Brieuc est raccordé (certes en 2x1) même si ce n'était plus l'essentiel vu qu'il n'est plus prévu d'urbaniser autant là-bas.

En clair on a déjà fait les parties les plus importantes, avec la plus forte fréquentation.

Le tronçon restant du tracé prévu au départ avait comme énorme inconvénient de ne pas être phasable, tout au plus pouvait-il être construit en 2x1.

La D45 et la D36 sont très roulantes, l'urgence maintenant ça va être de bosser sur le contournement de Trémuson.

La D712 est beaucoup moins roulante et on ne pourra pas en faire grand chose.
wonderwallbya
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 780
Enregistré le: Dim 29 Juin 2003 20:48
Localisation: France

Re: [ D222 (22) ] Rocade d'agglomération de Saint-Brieuc

Messagepar colvert » Mar 21 Mar 2023 19:22

Si la poursuite du chantier semble en panne, beaucoup d'usagers sont en survitesse :
https://www.letelegramme.fr/cotes-darmo ... 301871.php
Jusqu’à 8 000 excès de vitesse par jour sur la rocade sud de Saint-Brieuc Réservé aux abonnés
Julien Molla Publié par Julien Molla le 21 mars 2023 à 19h00
Du 8 au 15 septembre 2022, 66 225 véhicules roulant au-dessus de la vitesse autorisée ont été recensés sur la rocade sud de Saint-Brieuc, à hauteur de la Croix-Gibat, lors d’une étude de trafic. (Le Télégramme/Julien Molla)

Un pic à 8 000 excès de vitesse par jour sur la RD222. 66 % du trafic qui ne respecte pas la limitation sur l’échangeur du Perray. Voici en quatre points ce qu’il faut retenir des études de trafic menées en 2022 sur la rocade sur de Saint-Brieuc.

1 - Deux séries de mesure de vitesse
En février, quand l’heure était encore à envisager de terminer le contournement sud de Saint-Brieuc en 2X2 voies, le Département des Côtes-d’Armor avait lancé un appel d’offres pour une étude de trafic relative à l’aménagement de la RD222.
Dans le cadre de cet appel d’offres, le conseil départemental a publié deux études réalisées précédemment. Celles-ci avaient été organisées du 9 mai au 15 mai 2022 et du 8 au 15 septembre 2022, dans les deux sens de circulation, sur trois points précis : Croix-Gibat (110 km/h), Le Guerneau (110 km/h) et au Perray (70 km/h). En tout, un million de véhicules a été comptabilisé.

2 - En septembre, 8 000 excès de vitesse par jour
Que disent ces données. À la Croix-Gibat, c’est-à-dire au niveau de la sortie de Trégueux, 30 219 infractions (au-dessus des 110 km/h ou des 90 km/h pour les poids lourds) ont été recensées lors de la campagne de mai. Soit un total de 4 317 infractions par jour (23,3 % du trafic).
Mais les chiffres s’envolent lors du comptage organisé en septembre. Ceux du trafic, d’abord et certainement en lien avec les travaux sur la RN12, puisque l’on passe de 18 538 véhicules par jour en mai à 26 213 en septembre. Et les excès de vitesse aussi. On en comptabilise 66 225, soit 8 278 par jour (31,6 % du trafic). Avec certains excès lourds puisque 433 véhicules, en moyenne, roulent quotidiennement à plus de 130 km/h.

3 - Au Perray, 60 % d’infractions
Sur l’échangeur du Perray, la vitesse maximale autorisée est de 70 km/h. Et si l’on en croit les données issues des mesures de trafic, peu d’automobilistes semblent au courant. En mai, ce sont quelque 101 995 infractions qui ont été recensées dans les deux sens de circulation. Soit 14 571 par jour et rien de moins que 66,1 % du trafic. Les chiffres sont meilleurs mais restent excessivement élevés lors des comptages de septembre. À cette époque, 142 396 infractions sont recensées, soit 17 800 par jour (59,6 % du trafic).
Entre le 9 et le 15 mai 2022, 66 % des 154 391 véhicules qui ont emprunté l’échangeur du Perray ne respectaient pas la limitation de vitesse à 70 km/h. (Le Télégramme/Julien Molla)
À l’inverse, au Guerneau, où la circulation est limitée à 110 km/h et où se trouvent les deux bretelles de sortie et d’entrée de la RD700 en direction de Loudéac, les infractions sont très réduites. 63 en tout en mai, soit neuf par jour. Et 50 en septembre (six par jour).

4 - Quelle incidence sur l’accidentalité ?
Les études de trafic de 2022 ne sont pas doublées de relevé concernant d’éventuels accidents. Pour autant, dans son bilan mensuel sur l’accidentalité en septembre 2022, la préfecture des Côtes-d’Armor ne recensait qu’un accident sur la RD 222. Il s’agissait d’un accident léger, sans blessé hospitalisé.
colvert
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1970
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

PrécédenteSuivante

Retourner vers Départementales ordinaires & plans routiers locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité