[ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

[ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar Invité » Dim 19 Mar 2006 02:25

A quand la liaison entière du BIP de l'A1 a Roissy jusqu'à  l'A15 à  Argenteuil :?:
Le tracé certes est difficile a réaliser car il passe a proximité de plusieurs villes et communes ainsi que par la foret de Montmorency mais toujoursà  l'étude entre la RD370 et la N1 :?:
A l'étude depuis combien de temps :?:
Quand les deux morceaux du BIP actuel seront-ils enfin reliés :?: Dans 20 ans :?:
Invité
 

Messagepar Maastricht » Dim 19 Mar 2006 17:27

(Topic certainement déjà  existant !)

Le BIP est en projet depuis la fin des années 60, où il fesait partie de la 3eme rocade A87.

Les études sur la section Gonesse-N1 sont quasiment achevées, on attend l'ouverture pour la première moitié de la décennie 2010.

Pour la section Enghien-N1 le type de projet (2*2, boulevard urbain, etc), n'a pas encore été défini. C'est aussi comme tu l'as dit la section la plus difficile et donc la plus chère, mais aussi celle qui devrait recevoir le moins de trafic. Ce tronçon ne devrait pas ouvrir avant 2020.
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6478
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

BIP

Messagepar Invité » Dim 19 Mar 2006 17:52

Maastricht a écrit:(Topic certainement déjà  existant !)

Le BIP est en projet depuis la fin des années 60, où il fesait partie de la 3eme rocade A87.

Les études sur la section Gonesse-N1 sont quasiment achevées, on attend l'ouverture pour la première moitié de la décennie 2010.

Pour la section Enghien-N1 le type de projet (2*2, boulevard urbain, etc), n'a pas encore été défini. C'est aussi comme tu l'as dit la section la plus difficile et donc la plus chère, mais aussi celle qui devrait recevoir le moins de trafic. Ce tronçon ne devrait pas ouvrir avant 2020.


Merci pour tes infos :) !!!Concernant la section Enghien-N1 prévu pour 2020, :shock: c'est très loin alors!!!
Cependant,je comprends car le tracé du BIP centre est difficile a réaliser...
Encore une fois:merci pour les infos! :D
Invité
 

Messagepar Thomas » Dim 19 Mar 2006 23:49

Ha, j'ai vu un article il y a pas longtemps (Le Parisien, le Moniteur des TP ?). On y parlait d'aménagement en boulevard urbain à  2x2 voies avec carrefours plans sauf sur l'extrémité est. Je vérifie ça au plus vite.
Avatar de l’utilisateur
Thomas
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1104
Enregistré le: Mer 26 Mar 2003 01:30

Messagepar G.E. » Lun 20 Mar 2006 16:25

Le lien de la DDE 95 sur le BIP.

Où il est question de voie rapide et non d'échangeurs plans complètement inadaptés !

C'est vrai qu'on en a déjà  parlé...

Une carte :

Image
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19968
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Maastricht » Lun 20 Mar 2006 16:44

Oups en fait c'est Gonesse-Bonneuil pour 2010, pas Gonesse-N1 :D
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6478
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

Messagepar mohamed » Lun 20 Mar 2006 20:02

comment vont-il faire cette BIP dans un tissu urbain asser dense?
je sui asser perplexe sur ce projet dont on entend parler depuis des annes
mohamed
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 74
Enregistré le: Mar 07 Mar 2006 16:33
Localisation: saint denis 93200

Messagepar otto » Lun 20 Mar 2006 20:28

Nouvelle saisine sur le site du Débat Public

Aménagement d'une liaison routière entre A1 et A15

Ce projet dénommé "Avenue du Parisis" est une infrastructure routière de type boulevard urbain reliant les autoroutes A1 et A 15 sur un linéaire de 19 km; à  ce jour deux tronçons d'une longueur de 6 km ont déjà  été mis en service à  chaque extrémité. La section qui reste à  réaliser représente un itinéraire de 13 km.
Coût : 375 à  450 M €
Date de saisine : 22/02/2006
otto
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3048
Enregistré le: Jeu 02 Jan 2003 17:46
Localisation: Pays-Bas

Messagepar G.E. » Mar 21 Mar 2006 09:38

La vraie question porte sur les emprises : sont-elles déjà  réservées ? :roll:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19968
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Maastricht » Mar 21 Mar 2006 11:58

Oui oui assurément. Entre la N1 et Gonesse elles sont facilement visibles (ya encore quelques champs vers Gonesse). Entre Enghien et la N1 je crois que l'Etat a construit deux trois trucs genre des écoles ou des collèges dessus, mais ça lui appartient toujorus bien sûr.
Maastricht
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 6478
Enregistré le: Jeu 12 Fév 2004 19:05
Localisation: 75013

Messagepar Invité » Mar 04 Avr 2006 18:32

Avis aux amateurs: J'ai lu il n'y a pas longtemps dans le journal "le Parisien" que le BIP ne sera pas en VE entre Gonesse et Soisy sous Montmorency(95) mais en boulevard urbain. PS(cette info est a confirmer). Je trouve personellement que c'est dommage :( ....
A votre avis, pourquoi??? :roll:
Invité
 

Messagepar Alexandre » Mer 05 Avr 2006 06:49

Tikaf95 a écrit:Avis aux amateurs: J'ai lu il n'y a pas longtemps dans le journal "le Parisien" que le BIP ne sera pas en VE entre Gonesse et Soisy sous Montmorency(95) mais en boulevard urbain. PS(cette info est a confirmer). Je trouve personellement que c'est dommage :( ....
A votre avis, pourquoi??? :roll:


Tout simplement pour mieux le faire accepter aux riverains...
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12062
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

Messagepar Auriom » Mer 05 Avr 2006 07:05

C'est sans doute un phasage, effectivement pour faire passer la pilule.

Il y a exactement la même situation (l'échelle est juste différente) à  Caen, où un nouveau boulevard doit être construit au nord de l'agglomération pour relier certains quartiers.
Il y a une grosse crainte d'un périphérique bis.
Du coup, l'agglo (maître d'ouvrage) joue sur les mots. Dans un dossier à  ce sujet est posée la question "nous donnez-vous l'assurance que la voirie restera à  2x1 voie ?". Et la réponse est : "[...] seront réalisés en 2x1 voie, c'est un engagement" (p. 11 de ce document).

Ca ressemble beaucoup à  la même chose pour le BIP. :?
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1949
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Paris

Messagepar G.E. » Dim 09 Avr 2006 15:35

Alexandre a écrit:
Tikaf95 a écrit:Avis aux amateurs: J'ai lu il n'y a pas longtemps dans le journal "le Parisien" que le BIP ne sera pas en VE entre Gonesse et Soisy sous Montmorency(95) mais en boulevard urbain. PS(cette info est a confirmer). Je trouve personellement que c'est dommage :( ....
A votre avis, pourquoi??? :roll:


Tout simplement pour mieux le faire accepter aux riverains...


Et pour réduire la facture...

Comme d'habitude, des aménagements au rabais (vue politicienne à  court terme) engendrent des coûts énormes lorsque le trafic et la sécurité de tous imposent de revenir au projet initial...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19968
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar otto » Lun 10 Avr 2006 21:22

La Commission nationale du débat public, saisie par le Président du Conseil Général du Val d'Oise, a décidé qu'il n'y a pas lieu d'organiser un débat public sur le projet de liaison routière entre l'A15 et l'A1 mais a recommandé au maître d'ouvrage de mener une concertation selon certaines modalités qu'elle a précisées. Sa décision de ne pas organiser un débat public est fondée sur la prise en considération des éléments suivants :
- ce projet a figuré depuis 1939 dans divers documents de planification et notamment dans le Schéma Directeur d'Aménagement et d'Urbanisme de la Région Ile de France dans ses versions de 1976, 1984 et 1994,
- ont été inscrits dans plusieurs contrats de plan Etat-Région (et encore dans le contrat 2000-2006) des crédits permettant la réalisation successive de plusieurs sections situées aux deux extrémités du projet,
- la section RD 370-RN1 a été déclaré d'utilité publique en 1990,
- l'importance (une centaine d'hectares) des acquisitions foncières réalisées par l'Etat dans l'emprise du projet,
- enfin, à  la suite du transfert de compétence opéré en matière routière en application de la loi du 13 août 2004, le projet est de compétence départementale, d'ailleurs la première section du « BIP Est » (A1-RD 370) est déjà  une route départementale.
otto
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3048
Enregistré le: Jeu 02 Jan 2003 17:46
Localisation: Pays-Bas

BIP

Messagepar Invité » Mar 11 Avr 2006 11:20

otto a écrit:La Commission nationale du débat public, saisie par le Président du Conseil Général du Val d'Oise, a décidé qu'il n'y a pas lieu d'organiser un débat public sur le projet de liaison routière entre l'A15 et l'A1 mais a recommandé au maître d'ouvrage de mener une concertation selon certaines modalités qu'elle a précisées. Sa décision de ne pas organiser un débat public est fondée sur la prise en considération des éléments suivants :
- ce projet a figuré depuis 1939 dans divers documents de planification et notamment dans le Schéma Directeur d'Aménagement et d'Urbanisme de la Région Ile de France dans ses versions de 1976, 1984 et 1994,
- ont été inscrits dans plusieurs contrats de plan Etat-Région (et encore dans le contrat 2000-2006) des crédits permettant la réalisation successive de plusieurs sections situées aux deux extrémités du projet,
- la section RD 370-RN1 a été déclaré d'utilité publique en 1990,
- l'importance (une centaine d'hectares) des acquisitions foncières réalisées par l'Etat dans l'emprise du projet,
- enfin, à  la suite du transfert de compétence opéré en matière routière en application de la loi du 13 août 2004, le projet est de compétence départementale, d'ailleurs la première section du « BIP Est » (A1-RD 370) est déjà  une route départementale.


PS: J'ai une nouvelle information ( tirée du journal " Le Parisien " ) concernant le BIP: il ne sera pas réalisé en VE mais bel et bien en "boulevard urbain" limité a... 70km/h :cry: entre Montmorency et Gonesse...
Invité
 

Re: BIP

Messagepar G.E. » Mar 11 Avr 2006 17:34

Tikaf95 a écrit:PS: J'ai une nouvelle information ( tirée du journal " Le Parisien " ) concernant le BIP: il ne sera pas réalisé en VE mais bel et bien en "boulevard urbain" limité a... 70km/h :cry: entre Montmorency et Gonesse...


Rabais, quand tu nous tiens... :evil:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19968
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar G.E. » Mar 11 Avr 2006 18:02

Ce que dit l'audit :

Audit CGPC a écrit:ANNEXE R-IdF 10
LE BOULEVARD INTERCOMMUNAL DU PARISIS
I - DESCRIPTION DE LA LIAISON ET DES PROJETS D'AMENAGEMENT


A l'origine prévu comme devant faire partie de la rocade autoroutière A 87, l'aménagement de la RN 170, entre les autoroutes A 15 à  l'ouest du département du Val d'Oise et A 1 à  l'est en axe de desserte rapide, a été redéfini au début des années 1980 à  la demande des élus locaux en un projet routier plus adapté à  son environnement urbain dense : le boulevard intercommunal du Parisis (BIP).

Les fonctions du BIP ont de fait évolué depuis les projets initiaux d'autoroute puisque d'itinéraire alternatif à  la rocade A 86 pour les liaisons entre les autoroutes A 15 et A 1, il devrait à  l'avenir assurer des fonctions plus locales d'axe de drainage de la circulation de transit est / ouest qui est amenée à  se développer en parallèle à  la plate-forme aéroportuaire de Roissy, en désenclavant des communes difficiles d'accès, en facilitant notamment la circulation d'échange vers les radiales du secteur et en soulageant la voirie locale qui n'est pas adaptée au type et à  l'importance de la circulation qu'elle supporte.

La section ouest du BIP de l'autoroute A 15 jusqu'à  la RD 109 est en service depuis le début de l'année 2003 tandis que la section est, entre l'autoroute A 1 et la RD 370 est en service depuis 1995. Sur cette dernière section, un tronçon est par ailleurs en cours d'aménagement à  l'occasion du 12ème plan entre la RD 370 et la RD 84 et des études sont en cours pour le raccordement de la RD 84 à  la RN 1. Il est aujourd'hui envisagé de compléter le BIP par une section centrale, longue d'environ 5,8 kilomètres.

Alors que plusieurs solutions ont été envisagées - élargissement des RD 109, 144 et 125, réalisation d'un axe en tracé neuf - la solution envisagée à  ce jour consiste en l'aménagement d'une voie rapide urbaine à  2 x 2 voies, éventuellement élargissables à  2 x 3 voies, et à  échanges dénivelés sur les emprises réservées.

Le coût de la solution proposée a été évaluée à  300 M€ en 1993, ce qui, actualisé à  l'indice BTP, donne une estimation 2002 de 377 M€. Le coût n'a cependant pas été réévalué depuis et l'estimation est probablement sans rapport avec le coût réel du projet. Ce projet n'avait pas été retenu dans le cadre du ROM à  l'horizon 2015 - 2020.

Il avait été un temps envisagé que le projet fasse l'objet d'une concession.

II - AVIS DE LA MISSION

Au même titre que les projets A 6 - RN 6, VDO et déviation de Villeneuve Saint Georges, la mission estime que le projet de boulevard intercommunal du Parisis pose la question d'ensemble de la solution qui doit être retenue entre les rocades A 86 et A 104.

La rocade A 87 avait été prévue à  l'origine pour s'insérer entre les deux autres rocades mentionnés ci-dessus. Avec le temps, les pouvoirs publics ont toutefois abandonné toute velléité d'aménagement sur certains tronçons, tout en maintenant des projets d'aménagements en axes à  aractéristiques quasi-autoroutières sur les autres sections. Or, il apparaît aujourd'hui vain de vouloir aménager aussi radicalement les sections non abandonnées, en sachant que leurs extrémités risquent d'être raccordées à  un réseau aux caractéristiques fondamentalement différentes. La mission considère donc qu'il est nécessaire de redéfinir le projet d'ensemble associé aux sections de l'ancien projet de rocade A 87.

En l'espèce, la mission estime justifiés des aménagements dans la traversée de la vallée de Montmorency compte tenu des conditions actuelles de desserte et de circulation. Pour autant, elle juge que ces aménagements n'ont pas forcément lieu de prendre la forme d'un tracé neuf à  2 x 2 voies. Un projet, plus urbain, de taille plus modeste doit pouvoir être conçu pour répondre à  ces exigences. La mission constate en effet que le projet actuellement envisagé, qui déleste les rocades A 104 et A 86 de respectivement 500 à  900 et 400 à  500 véhicules par sens aux heures de pointe mais l'ensemble des voies locales de 100 à  200 véhicules à  l'heure de pointe, entre davantage dans une logique de rocade que dans une logique de desserte locale. De même, l'aménagement sur place des RD 109, 144, 125, non retenu lors de la définition initiale du projet, pourrait à  ce titre être de nouveau considéré.

Un projet « lourd » semble d'autant moins souhaitable qu'il risque d'être difficile à  financer. Même s'il est nécessaire, dans l'absolu, de faire porter l'essentiel de la charge des infrastructures aux usagers plutôt qu'aux contribuables, la mission estime peu réaliste, ou à  défaut peu efficace, un projet qui consisterait à  créer, au sein d'un réseau libre de toute tarification, un maillon à  péage qui n'apporterait pas pour autant de véritable modification de la
situation de référence. La mission y voit donc une raison supplémentaire pour limiter les dimensions du projet.

Même si la mission reconnaît que les arguments mis en avant en matière de désenclavement et de desserte locaux sont réels et justifient l'intérêt du projet, elle constate qu'elle ne dispose d'aucun élément quantifié permettant de mesurer l'intérêt et l'urgence de cette opération. Elle souhaite donc que de nouvelles études de trafic, de coût et d'insertion dans l'environnement urbain soient conduites avant qu'une décision ne soit prise.

En toute hypothèse, la mission considère que l'aménagement du tronçon central du BIP ne pourrait connaître un début de réalisation avant 2020 que sur des caractéristiques fort différentes. Elle propose de ne retenir, à  titre indicatif, qu'un montant de 150 M€ pour cette échéance, quel que puisse être le montant total de l'opération ainsi redéfinie.

Elle estime enfin que l'aménagement des liaisons routières de la vallée de Montmorency constitue un projet de long terme, dont il convient de préserver la faisabilité en maintenant les emprises.


C'est vrai qu'il vaut mieux continuer à  envoyer des voitures vers Paris ou les inciter à  emprunter des routes urbaines pas du tout adaptées... :evil:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19968
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Messagepar Invité » Jeu 29 Juin 2006 17:12

Ayant de nouvelles informations,je me permets de relancer ce "vieux" sujet:
Des terrasements sont en cours sur les communes de Bonneuil en France et Garges-les-Gonesse pour accueillir le BIP.
Il s'agit maintenant de réaliser les barreaux RD47e-RD84 et RD84-RD125 via le BIP.
Le BIP une fois réalisé permettra de désenclaver Garges-les-Gonesse ou passe la RD84, un axe assez chargé.
Un carrefour a été aménagé à  Garges-les-Gonesse au niveau de la zone commmerciale de la Muette afin d'acceuillir le BIP.

:wink:
Invité
 

Messagepar luchar » Jeu 29 Juin 2006 17:17

Oui, on avait parlé du tronçon central assez récemment dans un autre sujet, tronçon qui aux dernières nouvelles ne serait qu'un boulevard urbain à  2x2 voies avec carrefours plans (RP, feux, etc)
luchar
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2574
Enregistré le: Dim 16 Jan 2005 02:05

Suivante

Retourner vers Départementales ordinaires & plans routiers locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités