[ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar G.E. » Mer 29 Juin 2016 14:19

Elles ont raison d'attaquer, ce projet est nettement sous-capacitaire dans sa forme actuelle avec ses nombreux carrefours à niveau. Il ne répondra donc pas aux enjeux d'écoulement du trafic. :lol:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20562
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar GPS Nico » Dim 18 Sep 2016 22:48

Enquête parcellaire du 19 septembre au 21 octobre 2016, pour un début des travaux à partir de 2017.

Le Parisien a écrit:
Les expropriations se précisent sur le tronçon routier entre Bonneuil et Groslay

Accueil > Île-de-France & Oise > Val-d'Oise > Ableiges | Christophe Lefevre |18 septembre 2016, 18h36 |

L’avenue du Parisis doit relier à terme les autoroutes A1 et A15. Le tronçon Est qui va de Groslay à Bonneuil-en-France est le prochain à réaliser. (LP/O. B)

Vieux de plus de cinquante ans, le projet d’Avenue du Parisis (ex-BIP, Boulevard Intercommunal du Parisis), qui doit relier les autoroutes A15 et A1, avance peu à peu. Ce lundi débute en effet l’enquête publique parcellaire concernant la section Est, tronçon de 5,5 km qui doit relier la D 301, à Groslay, et la D 170, à Bonneuil-en-France, en passant Sarcelles, Garges-lès-Gonesse et Arnouville. Celui-ci a été déclaré d’utilité publique le 25 avril 2016, malgré la mobilisation des opposants (lire encadré). La nouvelle enquête doit maintenant permettre de définir les limites précises du projet, identifier les propriétaires à éventuellement exproprier et préparer l’acquisition des terrains. Chacun est invité à s’exprimer sachant que le département est déjà propriétaire d’environ 70 % du foncier nécessaire.

Le coût de cette section Est est estimé à 150 M€ HT. Un budget pour assurer les 5,5 km de route (1,7 km de voies réaménagées et 3,8 km de voiries nouvelles) et onze carrefours. 11 km de liaisons douces sont aussi prévus. Par ailleurs, le conseil départemental prévoit de planter 800 arbres et de créer 7 passages pour la petite faune, tandis que 790 m de cours d’eau seront renaturés. Les travaux devraient débuter à la fin de l’année 2017.

Pour rappel, l’avenue du Parisis, longue d’une vingtaine de kilomètres, a notamment pour objectif de « désengorger les centres-villes et améliorer la qualité de vie des habitants des communes traversées » et de « faciliter les déplacements transversaux au sein du département et réduire les temps de parcours ». « C’est un élément essentiel pour l’est du département, afin d’améliorer la circulation et permettre le développement économique de ce territoire », explique Arnaud Bazin, président (LR) du conseil départemental. L’ultime partie de l’avenue du Parisis, dite section ouest, reliera Soisy-sous-Montmorency à Groslay.
L’enquête parcellaire se tient jusqu’au 21 octobre dans les cinq villes concernées. Le dossier est disponible dans les mairies, et le Commissaire-enquêteur tiendra des permanences à Garges-lès-Gonesse ce mardi (de 8 h 45 à 11 h 45) et jeudi 6 octobre (de 16 h 30 à 19 h 30), à Groslay le lundi 10 octobre (de 16 h 30 à 19 h 30), et à Sarcelles le vendredi 23 septembre (de 14 heures à 17 heures) et mardi 18 octobre (de 14 heures à 17 heures).

« C’est un projet inutile »

Vincent Gayrard et collectif vivre sans le Bip continuent de lutter contre le projet. (DR)
Opposé au projet de l’ex-Boulevard Intercommunal du parisis, le collectif vivre sans le Bip ne désarme pas. « C’est un projet inutile, martèle son porte-parole, Vincent Gayrard. Il n’y a pas de demande de la population.
En plus, il génère des déplacements supplémentaires » Trois des principales associations du collectif (Les Amis de la Terre, Val-d’Oise-environnement et SOS Vallée de Montmorency) ont d’ailleurs déposé devant le tribunal administratif de Cergy un recours contre la Déclaration d’Utilité Publique du projet.
« Nous avons invoqué son incompatibilité avec le SDRIF (NDLR : Schéma Directeur de la région Ile-de-France), souffle Vincent Gayrard. Celui-ci prévoit que l’infrastructure ne peut se faire sans mode de transports en commun. La ligne de bus prévu au départ a disparu du projet » Le recours est en cours d’examen.

leparisien.fr


Lien vers l'article : Le Parisien
Avatar de l’utilisateur
GPS Nico
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1535
Enregistré le: Jeu 26 Oct 2006 21:56
Localisation: A16 / N104 / D301

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar benj » Mer 21 Fév 2018 23:10

benj
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 226
Enregistré le: Lun 02 Mar 2009 21:32

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar Guillaume » Jeu 22 Fév 2018 19:23

benj a écrit:http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/bonneuil-groslay-le-prochain-troncon-de-la-voie-rapide-sur-la-sellette-20-02-2018-7570461.php


L'article pour ceux comme moi qui ne sont pas abonnés
La DUP du 25 avril 2016 pourrait être annulée pour un vice de procédure : les conditions de financement étaient mal présentées dans l'enquête publique
Ce BIP est vraiment un serpent de mer !

Le Parisien a écrit:
Bonneuil/ Groslay : le prochain tronçon de la voie rapide sur la sellette ?
>Île-de-France & Oise>Val-d'Oise|C.L.| 20 février 2018, 20h28 |0

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise statuait ce mardi sur l’annulation de la Déclaration d’Utilité Publique de la section Est de l’avenue du Parisis réclamée par les opposants.
Il faut attendre la décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise qui sera rendue le 13 mars prochain. Mais cela pourrait porter un vrai coup dur au projet. La juridiction statuait ce mardi matin sur le recours déposé par plusieurs associations (les amis de la terre, Val-d’Oise Environnement et SOS Vallée de Montmorency), contre la Déclaration d’Utilité Publique de la section Est de l’avenue du Parisis.

Pour rappel, cette avenue (autrefois appelée boulevard Intercommunal du Parisis, ou BIP) doit relier l’A15 et l’A1. La section Est, doit réunir la D 301 à Groslay et la D 84 à Bonneuil-en-France, traverser Groslay, Sarcelles, Garges-lès-Gonesse, Arnouville et Bonneuil-en-France, sur une distance de 5,5 km. Cette route de deux fois deux voies, dont le coût est estimé à 146 M€ a été déclarée d’utilité publique le 25 avril 2016 par la préfecture du Val-d’Oise.

Mais ce mardi, le rapporteur public a proposé l’annulation de cette déclaration, s’appuyant notamment sur des « insuffisances » dans les conditions de financement présentées lors de l’enquête publique préalable à la décision, organisée en septembre 2015. Celle-ci stipulait seulement que les travaux seraient financés par des fonds publics, et que le conseil départemental, porteur du projet, solliciterait ses habituels partenaires. Ces insuffisances ont également été mises en avant par l’avocat des associations. « Les conditions de financement sont totalement insuffisantes », a souligné Me Louis Cofflard après l’audience, dénonçant « un projet qui n’est pas justifié du fait de son coût ».
« Ce qui est reproché, c’est uniquement d’avoir manqué de précision dans une des pièces de l’enquête publique, pointe le défenseur du conseil départemental. Ils ont simplement indiqué que les financements seraient assurés par des fonds publics. » « Si le conseil départemental finance tout seul les travaux, c’est 5 % de son budget d’investissement sur 5 ou 6 ans, a précisé l’avocat. Il y aura bien 50 % du projet financé par la région, mais la délibération a été prise après l’enquête publique. La sanction aurait des conséquences excessivement importantes pour ce dossier. »
« On attend la décision du tribunal, mais ça nous conforte dans l’idée que le projet n’a pas sa place dans le département », souffle Vincent Gayrard, du collectif Vivre sans bip, qui réunit notamment les trois associations requérantes.

C.L.

Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2212
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar G.E. » Ven 23 Fév 2018 21:07

Et encore ce n'est même pas une voie rapide (contrairement à ce qu'affirme l'article) mais un simple boulevard urbain peu capacitaire avec des carrefours à niveau.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20562
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar GPS Nico » Mer 03 Oct 2018 10:43

Suite de votre feuilleton préféré. :lol:

L'Echo du Val-d'Oise a écrit:Avenue du Parisis : le département du Val-d’Oise fait appel de l’annulation

Le Département du Val-d'Oise et l'État ont fait appel de la décision d'annulation de la déclaration d'utilité publique de la portion est de l'Avenue du Parisis.
Publié le 2 Oct 18 à 16:16 | Modifié le 2 Oct 18 à 16:16

Le programme de prolongement de l’Avenue du Parisis a pris du retard à l’est du département. (© F.C.)

Le 13 mars, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise avait annulé l’arrêté préfectoral de déclaration d’utilité publique, du projet de chantier routier qui doit prolonger l’Avenue du Parisis (ex-Bip), entre Bonneuil-en-France et Groslay.

Le tribunal s’appuyait sur des « insuffisances » des conditions de financement, lors de l’enquête publique préalable au programme.

Le Département, comme l’État ont fait appel de cette décision, qui avait été prise après un recours déposé par le collectif d’une dizaine d’associations protectrices de l’environnement (Les Amis de la terre, Val-d’Oise environnement, Sos Vallée de Montmorency…).

Pas surpris

« Nous ne sommes pas surpris de cet appel de justice. Mais plutôt étonnés que le Département ait demandé un sursis exécutif pour commencer les travaux, sans que le tribunal n’ait encore jugé le fond », commente Vincent Gayrard, membre du collectif d’associations.

Le Conseil départemental du Val-d’Oise semble vouloir passer au rouge et poursuivre la route, alors que la question du financement du chantier a été un obstacle qui a poussé la justice à annuler l’arrêté préfectoral.

Le financement du projet étant assuré par des fonds publics, le Département du Val-d’Oise n’aurait pas apporté les éléments de financement, au moment où la justice se penchait sur le dossier.

« Sur les 145 millions d’euros du chantier, seulement un quart du budget de financement serait assuré », relève le collectif opposé à la route.

Depuis la décision de justice, le Conseil départemental aurait obtenu l’engagement de la Région, à hauteur de 40 millions.

« Il reste encore les trois-quarts du financement à trouver par le Département. Sur quel budget, aux dépens de quel projet le Département va-t-il pouvoir financer ce morceau de route ? », s’interroge le collectif, qui prépare ses arguments pour l’audience qui aura lieu à la cour d’appel de Versailles.

Cofinancé

De son côté, à l’hôtel du Département on explique : « Le Département, maître d’ouvrage du chantier, souhaite ainsi faire valoir ses arguments dans l’attente d’une nouvelle décision de justice. Le chantier de l’Avenue du Parisis (section est) sur 5,5 kilomètres est cofinancé sur 100 % de fonds publics à parts égales entre le Département du Val-d’Oise et la Région Île-de-France. »

Désengorger

Pour le Conseil départemental, le prolongement de l’Avenue du Parisis doit « permettre de désengorger les centres-villes et améliorer la qualité de vie des habitants des communes traversées (Arnouville, Garges-lès-Gonesse et Sarcelles). Il facilite les déplacements transversaux au sein du département et la circulation des piétons et cycles grâce à des aménagements adaptés, car il s’agit d’un boulevard urbain et pas du tout d’une autoroute. Il réduit les temps de parcours. Enfin, ce projet attendu par les villes participera au dynamisme économique et au développement des projets urbains dont a besoin ce territoire. Onze kilomètres de liaisons douces seront constitués, 800 arbres seront plantés et plus de 35 hectares d’aménagements écologiques et hydrauliques seront notamment réalisés dans la vallée du Petit-Rosne. »


Ce qui me surprend, c'est ce recours de ces associations en raison du manque de financements. Je pensais que c'était pour d'autres causes... :roll:
Avatar de l’utilisateur
GPS Nico
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1535
Enregistré le: Jeu 26 Oct 2006 21:56
Localisation: A16 / N104 / D301

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar G.E. » Mer 03 Oct 2018 12:38

Oui, ils font état implicitement de la jurisprudence de la LGV Poitiers-Limoges, projet qui est tombé à cause d'une absence de financement. En temps normal, ils auraient évoqué la protection d'une bestiole menacée, un projet d'un autre temps, ou quelque autre fadaise. :lol:

En l'état, ce projet assez modeste (mais effectivement assez cher pour ce que c'est) de boulevard urbain ne semble pas menacé, on trouvera toujours de l'argent pour construire des carrefours à niveau et des pistes cyclables.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20562
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar GPS Nico » Mer 03 Oct 2018 13:19

G.E. a écrit:En l'état, ce projet assez modeste (mais effectivement assez cher pour ce que c'est) de boulevard urbain ne semble pas menacé, on trouvera toujours de l'argent pour construire des carrefours à niveau et des pistes cyclables.


En effet, puisque pour la ZAC des Monts du Val-d'Oise, le Département construit actuellement un giratoire à l'intersection des D301 et D311 à Groslay (soit à quelques centaines de mètres au Nord du futur débouché de l'Avenue).

On en parle discrètement ici et , ainsi que les mensuels municipaux de la ville précitée.
Avatar de l’utilisateur
GPS Nico
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1535
Enregistré le: Jeu 26 Oct 2006 21:56
Localisation: A16 / N104 / D301

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar Lambig » Ven 05 Oct 2018 19:27

G.E. a écrit:On trouvera toujours de l'argent pour construire des carrefours à niveau et des pistes cyclables.

Il ne faut vraiment jamais faire de vélo pour affirmer ça. Et le pire, c'est qu'en plus d'être rares à certains endroits, elles sont très mal conçues.
Lambig
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 186
Enregistré le: Dim 18 Sep 2011 14:23

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar G.E. » Sam 06 Oct 2018 08:16

Les pistes cyclables sont moins chères que les routes, donc avec un budget réduit on peut plus facilement aligner des km. Ce qui ne préjuge pas de la qualité des réalisations, évidemment.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20562
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar Jolly Jumper » Jeu 25 Oct 2018 09:01

G.E. a écrit:Les pistes cyclables sont moins chères que les routes, donc avec un budget réduit on peut plus facilement aligner des km. Ce qui ne préjuge pas de la qualité des réalisations, évidemment.


oui, mais on cherche surtout à aligner les km... dans les rapports de mandatures : on peint un pointillé ici, un contresens cycliste dans une rue trop étroite pour le croisement cycliste/automobile, sans réfléchir à un schéma d'ensemble.
(déjà que ce n'est pas fait pour les voitures...)
Avatar de l’utilisateur
Jolly Jumper
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 606
Enregistré le: Mar 19 Fév 2008 17:38
Localisation: Massy

Re: [ Val-d'Oise (95) ] BIP / Avenue du Parisis

Messagepar basco - landais » Jeu 25 Oct 2018 13:05

Jolly Jumper a écrit:oui, mais on cherche surtout à aligner les km... dans les rapports de mandatures : on peint un pointillé ici, un contresens cycliste dans une rue trop étroite pour le croisement cycliste/automobile, sans réfléchir à un schéma d'ensemble.
(déjà que ce n'est pas fait pour les voitures...)


oui ....mais c'est "écologiquement" compatible et / ou de la "real politik"
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9150
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Précédente

Retourner vers Départementales ordinaires & plans routiers locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité