[ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar jml13 » Dim 23 Sep 2018 10:17

@jacques43
On a bien compris ta position, ton opinion, tes convictions.
Le seul problème, c'est que tu imagines que tu ne peux qu'avoir raison, et pas une seule seconde que la vérité puisse être un peu plus subtile.
S'il y a aujourd'hui en France +- 800.000 km de routes et +- 30.000 km de vois ferrées (et le trafic est dans les mêmes proportions), ce n'est pas pour rien. Le train est un mode de transport adapté pour un transport de masse (marchandises ou voyageurs) et ne peut en aucun cas assurer la desserte fine. Donc, dans bien des cas, la seule solution reste la route.
Faire Marseille-Paris en voiture, je n'y pense même plus sauf exception, par contre quand je vais dans un petit village du Velay ou en pique-nique, je prends ma voiture et n'en ai pas honte, c'est une liberté inaliénable.
Il est pénible de lire des propos récurrents à chaque post, ils n'amènent rien. Voila, j'ai dit mon opinion.
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4284
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar jacques43 » Dim 23 Sep 2018 10:59

Bordeaux - Bergerac - Sarlat ne relève pas de la desserte fine. C'est un axe régional à plus de 3 200 voyageurs / jour. Et quoi qu'on en pense cette voie ferrée qui longe la route va faire l'objet d'une rénovation lourde. Et elle gagnerait à desservir un lieu touristique comme celui de Beynac...

Rien n'empêche non plus de penser que le département de la Dordogne ferait bien d'entretenir ses routes qui sont pour la plupart dans un état pitoyable (pour avoir emprunté récemment les RD 675, 708 et 6089 en faisant Limoges - Bordeaux) plutôt que de se lancer dans le bétonnage.

Je dénonce simplement le fait que la solution proposée pour résoudre la congestion ne fait que renforcer le tout-voiture, "cube à roulettes" et camions.
jacques43
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 382
Enregistré le: Mar 30 Avr 2013 13:34

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar Coltrane » Dim 23 Sep 2018 11:48

Un axe à 3200 voyageurs par jour est tout sauf un axe majeur. Il ne peut pas par essence être rentable, il doit être sur des couts d'exploitation et d'amortissement des infrastructures et du matériel supérieurs au million d'euros par an.
C'est de l'argent public : si cet argent est consacré à ces 3200 privilégiés, il n'est pas consacré au reste de la population.

Ca correspondrait à combien de kilomètres de réseaux ferrés rénovés sur des grandes lignes ? Combien de kilomètres de rénovations des routes principales que vous évoquez ?

C'est bien de demander à dépenser en frais de fonctionnement sans retour sur des choses ultra locales, mais l'intérêt général, c'est mieux...
Coltrane
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 994
Enregistré le: Dim 29 Juil 2007 22:59
Localisation: Nanterre

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar jacques43 » Dim 23 Sep 2018 12:10

Coltrane a écrit:Un axe à 3200 voyageurs par jour est tout sauf un axe majeur. Il ne peut pas par essence être rentable, il doit être sur des couts d'exploitation et d'amortissement des infrastructures et du matériel supérieurs au million d'euros par an.
C'est de l'argent public : si cet argent est consacré à ces 3200 privilégiés, il n'est pas consacré au reste de la population.

Ca correspondrait à combien de kilomètres de réseaux ferrés rénovés sur des grandes lignes ? Combien de kilomètres de rénovations des routes principales que vous évoquez ?

C'est bien de demander à dépenser en frais de fonctionnement sans retour sur des choses ultra locales, mais l'intérêt général, c'est mieux...


Définition de "Privilégiés" sur ce forum : coupables d'emprunter une ligne TER dont l'infrastructure est à bout de souffle, plutôt que la voiture. Ah oui mince ça fait baisser les comptages routiers et ne légitime pas une 2x2 voies ! :roll:

10 M€ le km pour 6 000 véhicules / jour en moyenne, c'est économique ? C'est rentable ? Une route et des ponts ça ne demande pas d'entretien chaque année ?

La mauvaise foi anti-rail devient de plus en plus ridicule quand on voit le coût délirant des aménagements routiers.
jacques43
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 382
Enregistré le: Mar 30 Avr 2013 13:34

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar jml13 » Dim 23 Sep 2018 13:17

Encore une fois, je te demanderai -peut-être plus clairement cette fois- de calmer tes propos !
Nous ne sommes pas de gros débiles arriérés parce que nous ne partageons pas la totalité de tes opinions.
Donc, les propos genre "mauvaise foi", "ridicule", "coût délirant", ça va un peu.
J'ai trouvé au contraire les propos de coltrane très raisonnables, moi : le rapport coût/utilité pour la collectivité d'une infra ferrée locale est incommensurablement plus mauvais que celui d'une déviation à 2x1 voie (qui a parlé de 2x2 ?) d'un bourg touristique qui souffre du trafic. L'entretien d'une route, c'est 10 à 100 fois moins élevé par an que l'exploitation et l'entretien d'une ligne fer, pour un trafic plus élevé et une utilisation 24 h sur 24. Et, de plus, la route rapporte énormément à l'État (ce qui lui permet d'entretenir tout autre chose que des routes, par ailleurs...).
On n'est plus à l'époque du tout-voiture où l'on ouvrait 200 km d'autoroutes et des dizaines de déviations de villages par an, l'essentiel du réseau est construit, tout le monde s'accorde là-dessus. De là à ne plus rien faire pour résoudre les problématiques qui persistent, il y a un pas...
C'est mon avis.
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4284
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar colvert » Dim 23 Sep 2018 14:47

Pour continuer sur le rapport rail - route, hors sujet dans cette page, je rappellerai que le taux de rentabilité socio-économique d'une voie ferrée type ligne LGV, et donc avec les trafics les plus élevés de passagers, est bien trop souvent inférieur à 3% et donc bidonné (Limoges - Poitiers (3.34% pour le tracé centre le "plus rentable") ou Bordeaux - Toulouse à seulement 5%) puisque l'objectif à atteindre pour dire que la voie peut être construite est de 4% (en mai 2005, le taux a été fixé, pour les projets et politiques publics, à 4 % les trente premières années et 3,5 % au-delà), alors que la plupart des routes projetées actuellement ont encore des taux très supérieurs à 6% ; je prendrai juste pour exemple la N164 en Bretagne qui même avec son faible trafic sur la section la moins chargée de Mûr-de-Bretagne, enquête en cours, a encore un taux de rentabilité de plus de 10%.
colvert
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1027
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar Estate45 » Dim 23 Sep 2018 14:57

jacques43 a écrit:
C'est complètement caricatural. La gare de Vezac est justement très bien située à proximité des campings et des sites touristiques. Tout pourrait se faire à pied ou en vélo une fois qu'on arrive en train. Même la visite de Sarlat est ensuite possible.

C'es juste de la mauvaise volonté pour passer à côté du marché et justifier des projets routiers qui ne règleront aucun problème de circulation.


Je vois bien les campeur venir camper avec leur camping car ou leur caravane par le train....
Quant à ceux qui viennent en tente, je l'ai fait en 2015 et 2016. La voiture était blindée jusqu'au plafond. Je vois pas comment nous aurions pu venir en train.
Enfin, la région est riche en lieu à découvrir. Tu fais comment pour te déplacer une fois sur place ? Pour aller de Beynac à Les Eyzies ? Ou bien pour ceux qui veulent pousser jusqu'à Rocamadour ? Je suis favorable pour la marche et le vélo mais tout le monde ne peut pas se déplacer ainsi.
Avatar de l’utilisateur
Estate45
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 374
Enregistré le: Sam 01 Fév 2014 14:25
Localisation: Béarn

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar jacques43 » Dim 23 Sep 2018 15:05

Estate45 a écrit:Je vois bien les campeur venir camper avec leur camping car ou leur caravane par le train....
Quant à ceux qui viennent en tente, je l'ai fait en 2015 et 2016. La voiture était blindée jusqu'au plafond. Je vois pas comment nous aurions pu venir en train.
Enfin, la région est riche en lieu à découvrir. Tu fais comment pour te déplacer une fois sur place ? Pour aller de Beynac à Les Eyzies ? Ou bien pour ceux qui veulent pousser jusqu'à Rocamadour ? Je suis favorable pour la marche et le vélo mais tout le monde ne peut pas se déplacer ainsi.


Est-ce que j'ai demandé qu'on barre la route ? Non.
Je dis simplement que ceux qui le veulent devraient pouvoir venir en train dans le sens où une voie ferrée passe à cet endroit (et où il y a même 2 anciennes gares) et qu'il s'agit d'un lieu touristique majeur. Qu'on puisse avoir le choix du moyen de transport et qu'on ne soit pas contraint et forcé d'emprunter les rond-points et ponts de Peiro.
jacques43
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 382
Enregistré le: Mar 30 Avr 2013 13:34

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar Estate45 » Dim 23 Sep 2018 15:23

Nous n'avons pas demandé non plus que la ligne soit fermée. Juste affirmé qu'une déviation de Beynac est nécessaire. J'y suis passé cet été et bien que je sois pas pour le bétonnage à tout prix, je pense que la déviation ne sera pas du luxe
Avatar de l’utilisateur
Estate45
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 374
Enregistré le: Sam 01 Fév 2014 14:25
Localisation: Béarn

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar gavatx76 » Dim 23 Sep 2018 20:07

Tout simplement, dans le département de la Dordogne, et plus encore le territoire du Périgord Noir, ils ne sont pas fous. Les autorités ne vont pas détruire le paysage, ils en vivent... Et pour avoir passé quelques jours le week-end passé dans ce coin, et dans le nord du Lot, on y circule relativement bien hors été, mais il faut reconnaitre que les déplacements sont lents, les tracés des routes étant d'une autre époque, sans compter les traversées de village. Pour un touriste, cela a son charme, pour les locaux subissant ce trafic, cela doit être différent!
(Remarquez, dans ces cas là, la limitation à 80, on s'en fout!)
gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4001
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar Dark Nark » Lun 24 Sep 2018 16:45

jacques43 a écrit:La ligne TER de Bergerac est une des plus fréquentées d'Aquitaine avec en moyenne 3 200 voyageurs / jour. Absolument pas négligeable. C'est autant de bagnoles en moins sur les routes.
Et c'est une hérésie qu'elle ne desserve plus Beynac.


En regardant les chiffres de la SNCF, je trouve que 3 200 voyageurs / jour c'est la fréquentation de la gare de Libourne. Pour Bergerac, je trouve 750 voyageurs / jour et pour Sarlat, 125 voyageurs /jour. Pouvez-vous nous produire une source affirmant que la ligne TER de Bergerac est à 3 200 voyageurs / jour et que c'est une des plus fréquentée d'Aquitaine ?
Dark Nark
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 174
Enregistré le: Mer 28 Oct 2009 08:25

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar colvert » Lun 24 Sep 2018 17:58

gavatx76 a écrit:Tout simplement, dans le département de la Dordogne, et plus encore le territoire du Périgord Noir, ils ne sont pas fous. Les autorités ne vont pas détruire le paysage, ils en vivent... Et pour avoir passé quelques jours le week-end passé dans ce coin, et dans le nord du Lot, on y circule relativement bien hors été, mais il faut reconnaitre que les déplacements sont lents, les tracés des routes étant d'une autre époque, sans compter les traversées de village. Pour un touriste, cela a son charme, pour les locaux subissant ce trafic, cela doit être différent!
(Remarquez, dans ces cas là, la limitation à 80, on s'en fout!)

Il est plus que certain que le Conseil Départemental se préoccupe de l'image des territoires et qu'il ne va pas faire une route qui défigurerait le paysage et ruinerait le tourisme. La preuve en est, qu'afin de montrer qu'il ne fait pas n'importe quoi, le Conseil Départemental a présenté l'insertion paysagère du projet grâce à une d'une vidéo avec photomontages réalistes, coupes et maquette numérique qui montrent que depuis les châteaux on ne voit pratiquement rien sauf avec des jumelles et que seuls un voyageur aérien verra la nouvelle route. Une insertion plutôt réussie :
https://vimeo.com/211075569
Mais ceux qui sont contre n'ont pas dû ou pas voulu la voir ou admettre sa qualité et on fait leur propre croquis maladroit ou volontairement partisan (et faux) lorsqu'on voit la présentation paysagère qu'en fait "ASVD Association pour la Sauvegarde de la Vallée de la Dordogne" pour attirer le gogo pour signer sa pétition en ligne.
colvert
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1027
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar colvert » Sam 29 Sep 2018 09:52

Le recours a été présenté au Conseil d’État. Le rapporteur pense que le projet constitue "une atteinte admissible" au paysage (preuve en est la vidéo https://vimeo.com/211075569), que le risque inondation était « suffisamment jugulé » et que le projet ne compromettait pas l’activité agricole du secteur. Décision dans quelques semaines.
https://www.sudouest.fr/2018/09/28/la-d ... 9-7300.php
Dordogne : la déviation de Beynac devant le Conseil d’État
A La UneBeynac-Et-Cazenac
Publié le 28/09/2018 à 8h40 par ALP.
Dordogne: la déviation de Beynac devant le Conseil d'Etat
La fièvre n'en finit plus de monter dans la vallée de la Dordogne autour du chantier de la déviation de Beynac. Jeudi 20 septembre, les gendarmes sont intervenus.
Les opposants demandent la suspension de l’arrêté préfectoral autorisant les travaux. Leur recours était examiné jeudi.

Les 3,2 km du contournement de Beynac-et-Cazenac, en Dordogne, font parler d’eux jusqu’au Conseil d’État. La plus haute juridiction administrative s’est penchée, jeudi 27 septembre, sur ce projet déjà ancien, et sujet de controverses depuis son apparition. En l’espèce, il s’agissait d’examiner un recours des associations Sepanso Dordogne et ASVD (1), qui demandaient la suspension de l’arrêté préfectoral de janvier autorisant les travaux.
Rappelant en préambule « le caractère exceptionnel » du paysage formé par les zones concernées, le rapporteur public a passé en revue les griefs formulés par les associations. Le projet constitue-t-il « une atteinte admissible ou exagérée à l’intégrité du paysage ? », s’est interrogé le magistrat, qui a penché pour la première option. Le fait que certaines zones traversées soient potentiellement inondables est-il rédhibitoire ? Le rapporteur public a estimé que le risque était « suffisamment jugulé. »
Enfin, la disparition de 9 hectares provoquée par la réalisation du projet compromet-elle l’activité agricole du secteur ? « Non », a-t-il répondu.
Au vu de ces éléments, le rapporteur public a donc proposé aux juges du Conseil d’État de rejeter le recours des deux associations, comme l’avait fait avant eux le juge des référés du tribunal administratif de Bordeaux. Réponse dans quelques semaines.
(1) Association de sauvegarde de la vallée de la Dordogne – Saint-Vincent de Cosse-Beynac-Fayrac-Vézac.
colvert
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1027
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar G.E. » Dim 30 Sep 2018 08:18

Le rapporteur prend acte de l'optimisation du projet dans son environnement. Généralement, son avis est suivi.

Ce serait tellement agréable que les opposants à tout par tous les moyens se prennent un bon stop par la justice. :lol:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20860
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar colvert » Jeu 04 Oct 2018 19:35

G.E. a écrit:Le rapporteur prend acte de l'optimisation du projet dans son environnement. Généralement, son avis est suivi.
Ce serait tellement agréable que les opposants à tout par tous les moyens se prennent un bon stop par la justice. :lol:

Finalement le recours n'est pas rejeté d'emblée, il sera examiné.
https://www.sudouest.fr/2018/10/04/devi ... 1-1736.php
Déviation de Beynac : un recours non-rejeté par le Conseil d’Etat
A La UneBeynac-Et-Cazenac
Publié le 04/10/2018 à 15h03 par F. D..
Mercredi, des opposants à la déviation ont manifesté les pieds dans la rivière, les visages dissimulés derrière des masques d’animaux, brandissant des pancartes dénonciatrices.Léa Lhomme-Baschet
Dans le flot de recours administratifs formulés par les opposants, il en est un, porté par la Sepanso et l’ASVD, qui a été admis en cassation par la plus haute autorité administrative.
Une commission du Conseil d’Etat examinait, en début de semaine, une demande des associations Sepanso Dordogne et Association défense de la vallée Dordogne (ASVD) visant à suspendre l’arrêté préfectoral de janvier autorisant les travaux du contournement de Beynac.
Les arguments
La demande était argumentée par l’atteinte à l’intégrité du paysage, le caractère inondable de certaines zones et la disparition de 9 hectares, compromettant l’activité agricole.
De nouveaux éléments étaient apportés par rapport aux divers recours portés sans succès, notamment devant le tribunal administratif de Bordeaux en début d’année, à savoir les travaux réalisés dans la traverse de Beynac et des comptages officiels de circulation effectués par la mairie cet été.
« La préfecture a validé la réalité des travaux dans Beynac et fourni une attestation à 100% », précise l’avocat de la Sepanso, Jean-Philippe Maginot.
Après avoir rejeté d’autres recours formulés par d’autres associations devant cette même instance la semaine dernière, le Conseil d’Etat a finalement admis en cassation le recours de la Sepanso et de l’ASVD.
« C’est positif, la commission a considéré notre recours valable, mais la partie n’est pas gagnée », estime le président de la Sepanso Dordogne, Michel André.
La procédure se poursuit, donc, avec des débats préalables, toujours sur la forme du dossier. Jeudi matin, le Département, par la voix de son président Germinal Peiro, confiait ne pas être au courant de cet énième épisode juridique.
D’autres pétitions attendues
En même temps, sur le terrain, d’autres opposants se mouillaient. Mercredi en début d’après-midi, une quarantaine d’entre eux s’est retrouvée sur les rives de la Dordogne, au pont de Fayrac à Vézac, afin de "sensibiliser la population aux dégâts que les travaux engendrerons sur la rivière la plus propre de France". Les pieds dans la rivière, face aux ouvriers du chantier voisin, les visages dissimulés derrière des masques d’animaux, ils brandissaient des pancartes dénonciatrices.
De nouvelles pétitions devraient être lancées dans le cadre de la protection de la rivière Dordogne.
colvert
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1027
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar G.E. » Ven 05 Oct 2018 10:11

Ca va traîner encore un peu... :?
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20860
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar colvert » Sam 13 Oct 2018 11:31

Un petit peu d'huile sur le feu?
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 57432.html
Nouvelle-Aquitaine / Dordogne
Déviation de Beynac : 20 000 euros d'amende par banderole s'opposant au contournement
C'est parce que ces banderoles figurent sur des monuments historiques ou classés (château de Beynac, château de Castelnau et Marqueyssac à Vezac), que les trois maires avaient réclamé, fin juin, à l'association "Sauvons la vallée de la Dordogne" de les retirer sous 15 jours.

Par CB Publié le 13/10/2018 à 10:32 Mis à jour le 13/10/2018 à 11:43
D'après Sud-Ouest, depuis la fin de la mise en demeure courant juillet et à 200 euros par jour d'affichage illégal... l'administration réclame aujourd'hui à notamment Kléber Rossillon, vice président de l'association. Près de 20 00 euros la banderole... et elles sont toujours en place.
L'intéressé est hors de lui estimant que l'outrage de ces banderoles n'est rien comparé à "la déviation qui va défigurer la vallée", "la piscine gallo-romaine"...
L'association a décidé de contester ces amendes auprès du tribunal administratif.
Le contournement de Beynac n'en est pas à sa première polémique. Il avait encore fait l'objet d'une joute verbale entre Stéphane Bern et Germinal Peiro, président du département et porteur du projet.
colvert
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1027
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar colvert » Mer 17 Oct 2018 19:56

Malgré les quelques manifestants et le recours en cours d'instruction au Conseil d'Etat, les travaux avancent :
PHOTOS - Dordogne : les travaux du contournement routier de Beynac avancent
mardi 16 octobre 2018 à 23:11 Par Emeline Ferry, France Bleu Périgord
Les travaux de la déviation de Beynac ont démarré il y a quelques mois. Et les deux ponts qui franchissent la Dordogne commencent à sortir de terre, tout comme le pont-rail des Milandes.
Image
Un pont est en train d'être construit pour la route et la voie verte, à côté du pont de Fayrac, à Vézac. © Radio France - Emeline Ferry

Après un début de visite mouvementé, perturbé par des opposants au projet, Germinal Peiro a présenté l'avancée du chantier de la déviation de Beynac, ce mardi 16 octobre. Le contournement routier de 3,2 kilomètres devrait être mis en service en juillet 2020. Il permettra de réduire le nombre de véhicules qui traversent le village de Beynac, souvent encombré (6.000 véhicules par jour dont 300 camions et des pics à 10.000 véhicules en été).
Ce projet, qui coûte 32 millions d'euros au département, est très contesté par de fervents opposants, mais cela n'a pas empêché les travaux de démarrer. Après une phase préparatoire commencée en février, ils ont été véritablement lancés en septembre. 70 ouvriers y travaillent en permanence.

Deux ponts qui se fondent dans le paysage
Germinal Peiro, le président du département, le répète : l'objectif est que le projet se fonde dans le paysage. Pour cela, la route et la voie verte vont être construites le long de la voie ferrée. Deux édifices sont également en train d'être construits : le pont du Pech, à Saint-Vincent-de-Cosse, et le pont de Fayrac, à Vézac.
Ils ont été pensés pour s'intégrer dans le paysage de la vallée de la Dordogne. "Ce sont des ponts assez effilés, en acier qui a une patine ressemblant un peu à la rouille", explique Olivier Bruant, maître d'oeuvre sur le projet. "Les piliers sont en forme de Y, avec une grande branche qui soutiendra la route, et une branche qui soutiendra la voie verte".
Ces deux ponts seront parfaitement alignés avec les ponts SNCF déjà existants, pour que la voie ferrée franchisse la rivière. Ils seront à la même hauteur. C'est une façon de les intégrer pleinement dans le paysage. "Il y a une vraie transparence. Quand on sera sur la Dordogne, on devinera les ouvrages, mais on aura une continuité dans les portées des deux ponts", ajoute-t-il.
Image
Les deux parties des piliers porteront la voie verte et la route. © Radio France - Emeline Ferry

Autre grosse partie des travaux : le pont-rail des Milandes. Il permettra à la route de passer sous la voie ferrée. Le pont est actuellement fabriqué en usine. Les pièces seront ensuite assemblées et le pont sera "lancé" pour être mis en place, les 8 et 9 mai prochain.
Image
Ici sera construit le pont-rail des Milandes. La route passera sous la voie ferrée. © Radio France - Emeline Ferry

Le président du département promet également de re-végétaliser la zone autour du chantier. "Dans un an et demi, personne ne verra que c'est une route neuve, car nous allons ensemencer et planter 27.000 arbres et végétaux à mesure que les travaux avancent pour que tout puisse se fondre dans le paysage", assure-t-il.
colvert
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1027
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar colvert » Lun 29 Oct 2018 19:34

Malgré les piles des ponts qui sortent de terre, les ossatures des tabliers qui sont partiellement approvisionnées, les terrassements, les défrichements, les opposants croient toujours à la possibilité d'une intervention "divine" d'arrêter le chantier.
https://www.sudouest.fr/2018/10/29/les- ... 2-7300.php
Déviation de Beynac (24) : les opposants regonflés à bloc
A La UnePolitique
Publié le 29/10/2018 à 8h39. Mis à jour à 9h14 par Franck Delage.
Quelques opposants se sont introduits sur le chantier.
Un nouveau rassemblement avait lieu samedi sur le terrain.

Bien malin qui pourrait faire le portrait type de l’opposant au contournement de Beynac (Dordogne). L’illustration en était encore apportée, samedi 27 octobre après-midi, avec un énième rassemblement à Fayrac, alors que les travaux vont bon train dans la vallée de la Dordogne où se dessinent à grands traits les deux ponts et la route. Il y avait près de 150 personnes bravant le froid, massées dans la grange près du château de Fayrac, rebaptisée depuis peu maison de la ZAD.

On pouvait y voir des élus de Beynac, des militants écologistes, des Monsieur et Madame Tout-le-monde voulant défendre le paysage, l’environnement, une vision politique, les vestiges archéologiques, leur portefeuille de contribuable périgourdin, etc. Et il y avait aussi de nouvelles forces vives, non issues du terreau local, mais rompues aux outils de dynamisation des ZAD. À une dizaine, ils ont d’ailleurs joué au chat et à la souris avec les gendarmes pour gambader sur le chantier et discuter avec les ouvriers.
Coordination

Comme l’explique l’un d’eux, Arnold, l’enjeu de cette nouvelle maison de la ZAD est « la coordination des opposants, des gens qui se sentent concernés par tout ce qui se passe ici, avec un but simple et clair."

La rédaction vous conseille : En images. Dordogne : les chantiers de la déviation de Beynac
https://www.sudouest.fr/2018/10/17/les-chantier-s-de-la-deviation-5487091-7300.php#xtatc=INT-7-%5Blien_coeur_article%5D

Bloquer le chantier pour ensuite discuter de ce que l’on met en place pour arrêter le massacre et trouver des solutions"

Les opposants se montraient ce week-end particulièrement regonflés, galvanisés par les deux recours retenus par le Conseil d’État, d’autres actions, en justice et dans les coulisses au plus haut niveau de l’État, ainsi qu’un sondage auprès des Périgourdins. Des permanences ont lieu les mercredis et dimanches de 14 à 18 heures à Fayrac.
colvert
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1027
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: [ D703 & D704 (24) ] Desserte de Sarlat

Messagepar colvert » Mar 30 Oct 2018 18:59

Les opposants continuent à entraver le bon déroulement du chantier pourtant interdit au public en se mettant devant les engins,...ils s'en tirent bien.
https://www.sudouest.fr/2018/10/30/devi ... 6-2147.php
Déviation de Beynac (24) : les opposants discutent enjeux écologiques avec les ouvriers
A La UneSarlat-La-Canéda
Publié le 30/10/2018 à 8h47 par SudOuest.fr Dordogne.
Les opposants discutent enjeux écologiques avec les ouvriers
Après leur action de samedi, les opposants sont revenus lundi tenter de perturber les travaux _ Franck Delage
Ils sont de nouveau venus sur le chantier lundi.

La lutte des opposants au contournement de Beynac, près de Sarlat en Dordogne, a pris une nouvelle tournure ces derniers jours. Après la manifestation de samedi 27 octobre et l’intrusion sur le chantier de membres d’une nouvelle coordination, les ouvriers ont encore été interpellés lundi 29 octobre.

Le matin, alertés par des bruits de machine tapant la roche, les opposants sont entrés une première fois sur le chantier où la deuxième pile du pont de Fayrac est en préparation. L’après-midi, ils sont de nouveau intervenus au niveau du pont du Pech, où une pelleteuse travaillait dans le lit de la rivière. L’un d’eux a réussi, en traversant la Dordogne sur quelques mètres, à se hisser sur un tas de terre au milieu de l’eau pour arrêter l’engin.

Des discussions ont suivi sur les enjeux écologiques avec les ouvriers, un responsable du chantier et les gendarmes. La revendication des manifestants était et est toujours de geler immédiatement les travaux.

Ils ont quitté les lieux sans heurts. Il n’y a pas eu d’interpellation.
colvert
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1027
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

PrécédenteSuivante

Retourner vers Départementales ordinaires & plans routiers locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité