[ Gard (30) ] Politique routière

[ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar G.E. » Lun 18 Oct 2010 13:18

Ceux qui parcourent habituellement ce forum connaissent bien les affres et la nullité de la politique routière du département du Gard.

Ce mois-ci, le Conseil Général sort un numéro sur les routes :
:arrow: http://www.gard.fr/fileadmin/Documents/ ... G74_BD.pdf

Faute de réalisations d'ampleur, il en est à vanter l'œuvre des concepteurs de ponts du Moyen-Age ! Le comparatif est violent.. :evil:

Ne cherchez pas non plus les projets. Sans surprise, il n'y en a pas et on apprend ainsi que "les routes et giratoires neufs ne représentent en revanche que 2 à 3 km par an." J'imagine que dans ce chiffre extraordinaire, on compte la longueur cumulée des anneaux des giratoires flamboyants et inutiles construits récemment.

Le dossier sur la sécurité routière surprend : un département qui n'investit pas dans ses routes ne peut avoir de bons chiffres, surtout dans un département où on conduit mal. La surabondance de giratoires ne règle évidemment pas le problème dans la mesure où il y a un nombre effarant de routes majeures à recalibrer et à doubler, de déviations à réaliser, de créneaux de dépassement à créer... pour arriver ne serait-ce qu'au niveau de la Lozère voisine, 10 fois moins peuplée !

Tant qu'on y est, le pont à haubans mis en avant est celui sur le Rhône de la Rocade de Beaucaire-Tarascon, construit sous maîtrise d'ouvrage du CG13 qui sait fabriquer des routes au moins.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar jml13 » Lun 18 Oct 2010 21:08

De quoi te plains-tu ?
Tu as plein de projets pharaoniques :
- un élargissement de route sur 1 km
- la reconstruction d'un pont
- le rétablissement d'une route coupée par un éboulement
Tu pourrais admirer le service com' qui réussit à en faire le "dossier" du magazine. Chapeau !
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4000
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar G.E. » Lun 18 Oct 2010 21:42

Analyse partagée ! :mrgreen:

Je pense également - sans rire - que le Gard mène depuis longtemps une politique routière encore plus ambitieuse que le Grenelle ! Tous les projets routiers ont été abandonnés, les points noirs ne sont pas traités, les obstacles sur les routes se multiplient, etc. Borloo devrait décerner une médaille à cette collectivité exemplaire qui pratique la décroissance routière !!! :ptdr:
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar dionysos » Mar 19 Oct 2010 00:23

cg30 a écrit:“A contre-pied des années 1970 où il s’agissait, dans une logique du “tout-voiture”, de se rendre le plus rapidement possible d’un point à un autre, le Conseil général a bâti son schéma routier sur des études de déplacements évaluant les besoins réels des Gardois”,


C'est qu'au fond, en plus ils le disent ouvertement! Et l'A79, ce sera en fait une véloroute (décrit plus loin dans le texte), moyen idéal de se préparer au "Peek Oil"... :cobra:
Avatar de l’utilisateur
dionysos
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1772
Enregistré le: Mar 14 Oct 2008 11:45
Localisation: Saint-Denis-lès-Martel

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar G.E. » Mar 19 Oct 2010 08:20

Cette phrase m'a aussi fait rire (jaune) car elle doit servir à justifier l'inaction. La lenteur est assumée et se pratique tous les jours grâce à des routes étroites d'un autre âge, des giratoires bloquant le trafic sur Nîmes, Alès, Uzès, Les Angles,... Quant au schéma routier (s'il existe et se résume à autre chose que des créations de ronds-points inutiles anéantissant le peu de fluidité restante), il fallait l'insérer dans ce numéro. Au lieu de celà, du baratin et des (belles) photos d'ouvrages anciens.

Rétablissons un peu de vérité sur le rôle historique du Conseil Général dans les années 1970 à partir de mes recherches sur le sujet. En fait, dès cette époque, il ne fait rien puisque les grands travaux du département ont été largement financés par l'Etat (Route des Plages, reconstruction de la RN580, premier aménagement de la RN106/107 bis), voire les villes de Nîmes ou d'Alès (Boulevard Périphérique / Rocade)... Une autre preuve réside dans l'état des routes déclassées en 1973 : certaines chaussées sont d'époque, notamment celle qui est remplacée à grands coups de communication au Col de Portes ! On peut aussi citer le très important axe Alès - Avignon dont la chaussée est très abîmée à certain endroits.

En 40 ans, trop peu de choses ont été faites pour remettre à niveau le réseau. On a souvent dit que l'Etat ne faisait pas son travail. Suite aux inondations de 2002 et 2003, il a refait très rapidement les chaussées qu'il venait pourtant de reprendre. Le Conseil Général n'a pas pris ce soin. Preuve des mauvaises priorités, les routes déclassées en 2006 ont déjà reçu une montagne de giratoires (D6113 entre Nîmes et Arles, avec giratoires nouveaux à Bouillargues [utile celui-là mais il aurait pu être dénivelé], Bellegarde [totalement inutile], Fourques [minuscule à 1 M € pièce]) au lieu de terminer le travail de l'Etat sur les chaussées moins abîmées...

Puisque l'on en parle, la dernière lubie du Conseil Général, ce sont les véloroutes. Je n'ai rien contre le week-end mais elles sont désertes en semaine alors que les routes qui les longent sont saturées. Une idée aurait été d'y faire circuler les transports en commun en semaine au lieu de les stériliser à tout trafic automobile. Je prends l'exemple de la Vaunage dans laquelle les bus de l'agglo nîmoise et du Conseil Général sont englués dans les encombrements de Caveirac (ville non déviée par lâcheté) tous les jours de la semaine alors que ce village est traversé par une voie verte rutilante et déserte.

Vous pouvez vous dire que je répète depuis longtemps les mêmes choses, que j'exagère, etc. Venez donc passer quelques temps dans les encombrements perpétuels de Nîmes, empruntez les routes du Gard délabrées et dangereuses, arrêtez-vous sur 30 giratoires (à l'aller et autant au retour) inutiles ou mal conçus pour aller vous baigner à 40 km (!), et vous changerez peut-être d'avis. :pong: L'éloge de la lenteur disions-nous...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar Frédéric SAVIN » Mar 19 Oct 2010 08:44

Heureux enfin de savoir qu'il vont enfin refaire le pont des Aygalades, gros verrou sur la RD 6110... ca fait longtemps qu'il aurait dû être doublé par un pont moderne.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric SAVIN
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3821
Enregistré le: Lun 18 Mai 2009 19:12
Localisation: Val de Marne

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar G.E. » Mar 19 Oct 2010 09:07

Dans 10 ans, peut-être... Tu as remarqué qu'aucun échéancier précis n'est donné.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar Frédéric SAVIN » Mar 19 Oct 2010 15:23

Pour répondre à ce que pourfend G.E. dans la politique routière du Gard, même si je ne suis pas aussi catégorique que lui dans sa vision des choses, je suis tout à fait d'accord avec lui sur le manque de sécurité des routes gardoises (et j'ajouterais en grande partie héraultaises). Elles sont souvent trop étroites et mal entretenues, et mal signalisées horizontalement - Où trouve-t-on ailleurs des routes avec uniquement du marquage de lignes de rive?

On ne demanderait pas grand-chose pourtant pour que ça s'améliore: continuer une politique d'élargissements et de réaménagements ambitieuse sur toutes les sections qui demeurent dangereuses, comme par exemple la RD982 Saint-Hippolyte-du-Fort/Pouzilhac et résorber les points noirs les plus critiques comme Caveirac, pour lequel il me semble bien que le principal argument contre son contournement était que l'environnement était sensible.

La véloroute effectivement ne fait pas tout, il faudrait, puisque maintenent c'est dans l'air du temps, faire aussi des aménagements en faveur des transports en commun pour qu'ils soient attractifs (priorité aux feux - voies dédiées au niveaux des grands carrefours) par rapport à la voiture individuelle. Mais à quoi doit-on s'attendre de la part d'un CG qui a gardé une grande partie du réseau dit "d'aménagement du territoire" (en gros routes jaunes sur Michelin) avec des caractéristiques d'une route locale?

Alors les giratoires...C'est comme partout en fait, la plupart du temps ils remplissent bien leur rôle, mais c'est vrai qu'un simple rond-point sur un carrefour où le trafic de pointe est tel que des bouchons se forment, c'est très inadapté. Mais il faut se dire aussi qu'ils remplacent généralement des carrefours classiques dont la dangerosité souvent très forte et qui de toute façon étaient déjà pénalisants. C'est toujours cela de gagné...
Avatar de l’utilisateur
Frédéric SAVIN
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3821
Enregistré le: Lun 18 Mai 2009 19:12
Localisation: Val de Marne

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar Lyon-St-Clair » Jeu 23 Fév 2012 23:15

Désolé de déterrer mais,

Est-ce qu'il y a des nouvelles ... de la déviation de Pont-d'Hérault !?
Lyon-St-Clair
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 107
Enregistré le: Lun 22 Mar 2010 08:24

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar Frédéric SAVIN » Ven 24 Fév 2012 21:21

Bha, s'il y en avait, on l'aurait su...
Avatar de l’utilisateur
Frédéric SAVIN
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3821
Enregistré le: Lun 18 Mai 2009 19:12
Localisation: Val de Marne

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar G.E. » Lun 27 Fév 2012 20:51

C'est le chantier du début du millénaire pour le CG30 ! Une poignée de kilomètres sur l'emprise d'une ancienne voie ferrée mais c'est insurmontable pour une institution dépassée.

:arrow: http://levigan.blogs.midilibre.com/arch ... -tenu.html

Apparemment, il y a eu des recours en justice mais cela n'explique pas une telle lenteur d'exécution. Visiblement, les études sont encore en cours :

:arrow: http://www.klekoon.com/JOCE/joue-appel- ... 481335.htm
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar Frédéric SAVIN » Lun 27 Fév 2012 20:59

Les deux hameaux traversés Pont-d'Hérault et le Rey justifient-ils vraiment une déviation, même s'ils sont assez dangereux en soi?

C'est peut-être pour cela que la réalisation de leur déviation traîne en longueur...

Sans compter que s'il faut réutiliser les viaducs ferroviaires existants, c'est toute une remise en état qu'il faudrait réaliser et ça coûte des sous.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric SAVIN
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3821
Enregistré le: Lun 18 Mai 2009 19:12
Localisation: Val de Marne

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar G.E. » Lun 27 Fév 2012 21:11

La route n'est pas très large à cet endroit et plusieurs accidents graves ont eu lieu.

Quant à la faisabilité, certes le relief est un peu marqué, mais c'est le seul chantier lancé par le département en 15 ans ! C'est bien là le problème... un énorme sous-investissement sur des routes obsolètes.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar Auriom » Lun 27 Fév 2012 22:35

G.E. a écrit:c'est le seul chantier lancé par le département en 15 ans !


G.E., voudrais-tu par hasard plus d'écus pour ton Gard ?





:rouge:
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1941
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Paris

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar G.E. » Mar 28 Fév 2012 10:45

Tu l'avais déjà faite celle-là... :P
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar Auriom » Mar 28 Fév 2012 10:48

:oops:

Mais si c'était la seule redite du forum...
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1941
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Paris

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar G.E. » Mar 28 Fév 2012 11:14

A propos de redites, on peut faire le point de la calamiteuse situation des chantiers et projets routiers dans le département. Le Conseil Général du Gard porte une très lourde responsabilité dans la situation actuelle.

Image

Les chantiers en rade sont les suivants :
- Déviation du Rey et de Pont-d'Hérault dont nous avons parlé. Retard officiellement dû à des recours.
- Aucun autre chantier en vue, sauf des constructions anarchiques et sans intérêt de giratoires sur les nationales déclassées et au croisement de chemins ruraux et vicinaux.

Les projets en rade sont les suivants :
- Déviation de Redessan et de Jonquières-Saint-Vincent. Aucun motif de retard valable sur un axe stratégique et très dangereux. Le tracé prévu se superposera à la Via Domitia, ce qui risque de compliquer très fortement les choses. Évidemment, cela n'a pas été anticipé...
- Déviation de Saint-Gilles sur l'axe Arles - Montpellier : plus de nouvelles alors qu'il faut simplement viabiliser un chemin de terre. Une grande partie du trafic passe par le centre-ville...
- Déviation de Caissargues sur le chemin des Canaux : plus de nouvelles sur un axe servant par défaut de rocade à Nîmes.
- Déviation d'Uzès sur l'axe Avignon - Alès : plus de nouvelles. Entre Alès et Uzès, la D981 est en ruine, sauf les giratoires inutiles.
- Déviation de Saint-Ambroix sur l'axe Alès - Aubenas : plus de nouvelles. La D904 est à l'abandon côté gardois.
- Grande déviation d'Alès : faut-il encore en parler ???
- Rocade Nord de Nîmes : le plus urgent des projets est à l'abandon sans raison valable, l'Armée ayant levé ses réserves. Le CG a même osé associer ce projet à celui du Grand contournement Ouest de Nîmes porté par l'Etat et qui se trouve lui aussi mal en point. Façon d'abandonner l'affaire sans l'assumer ?

A cette liste s’ajoutent tous les renoncements de l'Etat auxquels le CG a implicitement consenti en ne réagissant pas :
- Le contournement Ouest de Nîmes, vaguement étudié.
- La Rhodanienne avec notamment la déviation urgente de Bagnols-sur-Cèze. Le CG avait proposé à l'Etat de lui remettre cet axe pour y mener lui-même les aménagements. J'avais failli m'étouffer.
- La LEO entre Remoulins et Avignon, évoquée mais jamais sérieusement étudiée.
- La déviation de Lunel qui intéresse aussi le Gard et d'une façon générale le doublement de la RN113 entre Nîmes et Montpellier.

Il y a bien un chantier que le CG a réussi à mener après 30 ans d'espérances : le bouclage de la rocade d'Alès mais cet axe obsolète est une véritable plaie. Sous-dimensionné, saturé de giratoires, il bloque matin, midi et soir, y compris le week-end.

Bref, une succession de ratés auxquels la crise ne doit rien. Au moment de faire des coupes budgétaires, le CG30 n'a même pas eu besoin de tailler dans les crédits routiers tellement le budget consacré aux vrais investissements était ridicule. Un cas unique.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar Frédéric SAVIN » Mar 28 Fév 2012 21:30

G.E. a écrit:A propos de redites, on peut faire le point de la calamiteuse situation des chantiers et projets routiers dans le département. Le Conseil Général du Gard porte une très lourde responsabilité dans la situation actuelle.

Image

Les chantiers en rade sont les suivants :
- Déviation du Rey et de Pont-d'Hérault dont nous avons parlé. Retard officiellement dû à des recours.
- Aucun autre chantier en vue, sauf des constructions anarchiques et sans intérêt de giratoires sur les nationales déclassées et au croisement de chemins ruraux et vicinaux.

Les projets en rade sont les suivants :
- Déviation de Redessan et de Jonquières-Saint-Vincent. Aucun motif de retard valable sur un axe stratégique et très dangereux. Le tracé prévu se superposera à la Via Domitia, ce qui risque de compliquer très fortement les choses. Évidemment, cela n'a pas été anticipé...
- Déviation de Saint-Gilles sur l'axe Arles - Montpellier : plus de nouvelles alors qu'il faut simplement viabiliser un chemin de terre. Une grande partie du trafic passe par le centre-ville...
- Déviation de Caissargues sur le chemin des Canaux : plus de nouvelles sur un axe servant par défaut de rocade à Nîmes.
- Déviation d'Uzès sur l'axe Avignon - Alès : plus de nouvelles. Entre Alès et Uzès, la D981 est en ruine, sauf les giratoires inutiles.
- Déviation de Saint-Ambroix sur l'axe Alès - Aubenas : plus de nouvelles. La D904 est à l'abandon côté gardois.
- Grande déviation d'Alès : faut-il encore en parler ???
- Rocade Nord de Nîmes : le plus urgent des projets est à l'abandon sans raison valable, l'Armée ayant levé ses réserves. Le CG a même osé associer ce projet à celui du Grand contournement Ouest de Nîmes porté par l'Etat et qui se trouve lui aussi mal en point. Façon d'abandonner l'affaire sans l'assumer ?

A cette liste s’ajoutent tous les renoncements de l'Etat auxquels le CG a implicitement consenti en ne réagissant pas :
- Le contournement Ouest de Nîmes, vaguement étudié.
- La Rhodanienne avec notamment la déviation urgente de Bagnols-sur-Cèze. Le CG avait proposé à l'Etat de lui remettre cet axe pour y mener lui-même les aménagements. J'avais failli m'étouffer.
- La LEO entre Remoulins et Avignon, évoquée mais jamais sérieusement étudiée.
- La déviation de Lunel qui intéresse aussi le Gard et d'une façon générale le doublement de la RN113 entre Nîmes et Montpellier.

Il y a bien un chantier que le CG a réussi à mener après 30 ans d'espérances : le bouclage de la rocade d'Alès mais cet axe obsolète est une véritable plaie. Sous-dimensionné, saturé de giratoires, il bloque matin, midi et soir, y compris le week-end.

Bref, une succession de ratés auxquels la crise ne doit rien. Au moment de faire des coupes budgétaires, le CG30 n'a même pas eu besoin de tailler dans les crédits routiers tellement le budget consacré aux vrais investissements était ridicule. Un cas unique.


Et si c'était là que le bât blesse (pour la Via Domitia)?

Quant à la Rhôdanienne, elle pourrait élire domicile définitivement à Arles pour y prendre un nouveau gentilé qui lui correspondrait mieux, ou encore aller se noyer dans la Méditerranée sous forme de monstre du Loch Ness... :ptdr:
Avatar de l’utilisateur
Frédéric SAVIN
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3821
Enregistré le: Lun 18 Mai 2009 19:12
Localisation: Val de Marne

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar G.E. » Mer 29 Fév 2012 09:14

La Via Domitia effectue une remarquable ligne droite de Nîmes à Beaucaire. C'est un axe très ancien entre l'Espagne et l'Italie (citée par Aristote, utilisée dans les 12 travaux d'Hercule, c'est dire !!!) dont le classement est envisagé à l'UNESCO.

:arrow: http://www.cndp.fr/archive-musagora/gau ... aulois.htm

Entre Nîmes et Redessan, la route antique est recouverte par une 2x2 voies saturée de giratoires. Elle n'a plus aucun charme. A la fin de l'Empire Romain, la section directe entre Redessan et Beaucaire a été abandonnée pour le tracé actuel plus étroit et tortueux mais moins pentu. Le CG30 a donc décidé de reprendre en grande partie le tracé antique pour une grande déviation de Redessan et Jonquières-Saint-Vincent. Une réservation existe sous la LGV Méditerranée. Malheureusement, c'est tout un parcours pittoresque et chargé d'histoire qui serait alors détruit. Les élus gardois s'en contrefichent mais apparemment, ça bouge ailleurs.

Le résultat est qu'un é-nième projet urgent pour le département n'est pas prêt de voir le jour faute d'être correctement conçu et financé.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Gard (30) ] Politique routière

Messagepar G.E. » Dim 21 Aoû 2016 20:08

Cela devait être le chantier de la décennie, il sombre par l'amateurisme des services du Conseil Départemental, sanctionné par la justice. Les associations anti-tout et la justice n'ont eu qu'à constater les manquements.

Je veux parler bien sûr de la déviation du Rey-Pont-d'Hérault sur la D999, un chantier assez modeste comparé à ce que se passe dans l'Hérault ou les Bouches-du-Rhône voisines et qui aurait soulagé quelques patelins sur un axe abandonné depuis 20 ans.

:arrow: https://www.legifrance.gouv.fr/affichJu ... fastPos=15

A la décharge du CD30 qui porte le dossier, ils n'a pas tellement l'habitude des chantiers de voirie nouvelle. :x :P

Sinon, tous les chantiers du département restent en rade, rien ne change d'une année sur l'autre :
- (Grand) contournement d'Alès.
- Rocade Nord de Nîmes.
- ...

Même les sacro-saints giratoires ne sont plus construits. Même si on ne va pas les plaindre, c'est le néant total.

On reparle bien d'une première phase de la déviation de Redessan sur la D999 (chantier là encore urgent), mais elle est poussée par la réalisation de la gare TGV de Nîmes (après 2020). Sans quoi, rien ne bougerait, comme d'habitude.
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 19844
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Suivante

Retourner vers Départementales ordinaires & plans routiers locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités