Passage inférieur de Kérino à Vannes (56)

Passage inférieur de Kérino à Vannes (56)

Messagepar colvert » Dim 26 Juin 2016 13:32

Après la polémique:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/morbihan/vannes/vannes-56-polemique-autour-du-tunnel-de-kerino-410059.html
Vannes (56) : polémique autour du tunnel de Kérino
C'est un outil indispensable pour le développement de Vannes Sud, selon la mairie. Et c'est un projet inutile et coûteux, selon l'association VPC (Vannes-Projet-Citoyens). Le tunnel de Kérino est au coeur d'une polémique sur le modèle de développement économique de Vannes (56
Publié le 06 février 2014 à 11:07, mis à jour le 30 juillet 2015 à 22:09
Image
Vue de synthèse du tunnel de Kérino
Le pont de Kérino est le seul lien est-ouest de la partie sud de la ville de Vannes (56). Environ 17 000 véhicules l'empruntent quotidiennement. Mais ce pont tournant est aussi une voie d'accès au port de Vannes : 7 500 entrées et sorties de bateaux ont lieu chaque année. Mais ce partage du pont entre voitures et bateaux a atteint ses limites, selon la mairie. D'où l'idée de construire un tunnel.
Le plan est simple : le pont tournant sera dédié au trafic bateau, le tunnel réservé au trafic bus/voiture et aux piétons. La construction du tunnel à côté du pont de Kérino a débuté cet automne. L'ouvrage de 250 mètres de long doit être achevé fin 2015.
Un remboursement étalé sur 28 ans
Le coût de l'opération est évalué à 76 millions d'euros. La ville de Vannes devra rembourser pendant 28 ans cet ouvrage, avec un loyer moyen annuel de 2,72 millions d'euros. Outre la construction du tunnel, deux parkings et des opérations de dragage du fond du port sont prévus dans cette opération.
La totalité des opérations - construction du pont et des parkings, dragage du fond, entretien de l'ouvrage et aménagement des espaces verts - est confiée à la société de BTP Vinci.
Quel modèle de développement pour Vannes ?
Mais l'opposition au tunnel de Kérino est forte. Beaucoup s'interrogent sur l'opportunité de ce tunnel qui va favoriser l'augmentation du trafic routier. Pourquoi ne pas avoir favorisé des déplacements plus doux pour un développement plus durable ? Et pourquoi ne pas avoir choisi de replacer l'actuel pont tournant par un pont à bascule, plus rapide ? Le tout étant bien moins coûteux que le tunnel en cours de construction.
Le tunnel de Kérino est l'exemple même de deux visions différentes du développement local. La mairie de Vannes a choisi une voie classique, la construction d'un nouvel équipement pour augmenter les capacités de circulation. L'opposition municipale appelle à élaborer un plan de déplacements doux, optimiser l'existant en évitant de se lancer dans de grands travaux. Un grand sujet de débat pour les prochaines élections municipales.

après les recours invalidés:
http://www.ouest-france.fr/bretagne/van ... al-3926544
Vannes. Tunnel de Kérino: la requête rejetée par le tribunal
Vannes - Modifié le 18/12/2015 à 13:27 | Publié le 18/12/2015 à 13:26
Il resterait 7 mois de travaux pour le tunnel de Kerino à Vannes.
Jean-Charles MICHEL
Les juges ont considéré que les modifications apportées au projet ne remettaient pas en cause son caractère d'intérêt général.
Le rapporteur public avait demandé fin novembre au tribunal administratif de Rennes d’invalider la décision de construction du passage souterrain prise par la ville en 2009. Les juges ne l’ont pas suivi. Ils ont rejeté la requête déposée par 25 citoyens et le mouvement Vannes Projet Citoyens qui contestaient le projet. Les requérants considéraient que de modifications substantielles avaient été apportées au projet soumis à enquête publique notamment en matière de chiffrage du coût de l’opération.
L’opération garde son caractère d’intérêt général
Le tribunal constate que le coût de cette opération d’aménagement a augmenté de 60 % entre 2009 et 2012. Seulement il considère que cette différence s’explique « par le fait le contrat de partenariat a un objet plus large que celui de la déclaration de projet, ce qui rend la comparaison de ces chiffres, sinon malaisée, du moins peu probante. » Il retient des explications de la commune de Vannes, « qu’une meilleure connaissance de la nature géologique des sols, l’aménagement d’un dispositif de sécurité permettant de séparer physiquement la circulation routière des circulations douce... ont permis de consolider certaines estimations. » Pour le tribunal, les autres arguments mis en avant par les requérants « ne sont, en tout état de cause, pas de nature à retirer à cette opération d’aménagement son caractère d’intérêt général. »

malgré la modification du programme et le surcout entrainé, le tunnel de Kerino est ouvert :
http://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-6-h-les-premieres-voitures-ont-franchi-le-tunnel-4322631
Vannes. A 6 h, les premières voitures ont franchi le tunnel
Vannes - Modifié le 24/06/2016 à 11:41 | Publié le 24/06/2016 à 11:36
Depuis ce matin, on roule en continue sous le tunnel de Kérino. A l'heure de la marée, vers 10 h 30, des bateaux passaient au-dessus.
Ce vendredi, à 6 h, les premières voitures ont franchi le passage inférieur de Kérino. Unedélégation de la mairie et quelques riverains étaient présents. Une petite dizaine d'automobilistes attendaient l'ouverture dès 5 h 30.
Le tunnel de Kérino a accueilli ses premières voitures, ce vendredi matin, comme prévu à 6 h. « Il y avait même une petite file d’attente d’une dizaine de voitures, dès 5 h 30, quelques riverains aussi qui sont sortis pour voir passer les premières voitures », précise François Ars, maire adjoint aux déplacements, présents avec le 1er adjoint, Lucien Jaffré et le directeur des services de la ville, Jean-Paul Simon
Image

Les premières voitures applaudies
La première voiture est entrée dans le tunnel à 6 h tapantes. « Des automobilistes ont salué cette ouverture en nous adressant des petits signes, sourire, pouce levé. Ils ont même été applaudis par quelques sympathiques noctambules qui sortaient de discothèque au parc du Golfe. »

On traverse à 30 km/h
En milieu de matinée, la circulation était déjà continue dans le tunnel, toujours limité à 30, d’ici la fin du chantier et dont le dessin en courbe avec un gros ilôt central n’incite pas à la vitesse. « Il peut y avoir un effet de surprise, admet François Ars, on fera le bilan dans quelques semaines, quelques mois, mais la municipalité est convaincue que les Vannetais vont s’approprier ce franchissement. »

Les bateaux au-dessus des voitures
A 10 h 30, sous le soleil retrouvré, un groupe de bateaux sortait avec la marée, pont de Kérino ouvert, alors que les voitures circulaient sous le tunnel. Quelques personnes tentaient bien de l’emprunter à pied, empêchés par des agents de sécurité, postés à cet effet.

Les piétons et cyclistes encore interdits

Pour le couloir piéton-cycliste, il faudra patienter jusqu’au 26 juillet, date prévue pour la livraison complète. Comme pour les finitions autour du tunnel, en voie d’achèvement : le mail et les cheminements vélo en partie supérieure, le parking des Ildarais au port de commerce, la cale et les aménagements paysagers sur la rive est.

http://www.mairie-vannes.fr/vannes-cito ... de-kerino/
et une petite vidéo de France3
http://embedftv-a.akamaihd.net/bf84253f678a34d5753924964d636739

http://www.ouest-france.fr/bretagne/van ... er-4326984
Désormais, on roule d'une rive à l'autre sous la mer
Vannes - Publié le 24/06/2016 à 05:20
Image
Le tunnel a été livré à la circulation, ce vendredi matin. La vitesse des voitures est limitée à 30 km/h, car le chantier n'est pas encore achevé, notamment les abords et le couloir réservé au vélo et piétons.
Dossier : Denis RIOU.
Le tunnel a ouvert ce vendredi. La Ville en revendique la pertinence, pour désengorger la place Gambetta, voire l'interdire ponctuellement aux voitures.
Entretien
- François Ars, adjoint au maire aux déplacements et Jean-Paul Simon, directeur des services de la mairie.
- J-P.Simon: Qu'est-ce qui change ce vendredi pour les Vannetais, avec l'ouverture du tunnel de Kérino ?
- François Ars : C'est un jour important, l'aboutissement de longues années d'étude et de plusieurs mois de travaux qui vont changer la circulation dans la ville. Sans doute au-delà de ce qu'on l'imagine. Cela devrait changer des habitudes de déplacement sur la voie express, notamment la partie d'Arradon à Séné, le boulevard de la paix, la place Gambetta.
Le franchissement de l'est à l'ouest a toujours été compliqué à Vannes, en raison de la configuration de la ville, appuyée à la mer au sud. Jusqu'à ce franchissement inférieur, nous n'avions qu'un pont mobile qui nous rendait tributaire des marées. A compter de ce vendredi, les Vannetais ou habitants de l'agglomération auront la certitude de pouvoir relier les deux rives 24 heures sur 24 et 365 jours sur 365, exception faite des éventuelles opérations de maintenance.
Ce tunnel, ce sont aussi des acteurs économiques au port, Multiplast, le Ker, le Casino, rassurés par des infrastructures routières qui vont fluidifier la circulation.
- Jean-Paul Simon : Ce nouveau barreau fait également office de liaison interquartiers. Je pense par exemple aux étudiants qui vont à l'UBS et qui résident dans les logements étudiants à Cliscouët.
Le pont mobile effrayait à ce point les automobilistes ?
- François Ars : Moi le premier, si j'avais un horaire contraint, je ne prenais pas le risque de passer par là. Je n'étais certainement pas le seul. Nous ne pouvions pas non plus prévoir de bus, faute de garantir un cadencement régulier en raison du pont mobile.
- Jean-Paul Simon : Ne craignez-vous pas que le tunnel crée un effet rocade sud ?
- François Ars: Nous ne lui en avons pas donné les caractéristiques. Rocade, signifie croissance de la circulation. Là, on ne va pas augmenter de façon conséquente le trafic. Ce tunnel et ses dessertes, en deux fois une voie, ont une capacité maximale de 20 000 véhicules jours. On est à un peu moins de 17 000, selon nos derniers comptages. Il est vraisemblable que nous approcherons les 20 000, en soulageant la place Gambetta.
- J-P.Simon: Comment envisagez-vous le transfert de trafic de la place Gambetta vers le tunnel ?
- François Ars : Nous allons regarder comment cela se passe et quelles habitudes les automobilistes prennent. C'est potentiellement 2 000 à 3 000 véhicules qui se déporteront sur le tunnel. Cela devrait désengorger la place Gambetta. En tout cas, dès cet été, en juillet, à l'occasion des grandes manifestations, nous allons tester la fermeture à la circulation de la place Gambetta. En août, ce sera tous les dimanches.
- Jean-Paul Simon : On voit bien que l'engorgement de la place Gambetta se pose à partir de mai, avec les ponts, en juillet et août lorsque les touristes sont là, que les bateaux sortent plus souvent. Or, la liaison piétonne logique entre l'esplanade du port et la vieille ville, nécessite d'être apaisée et sécurisée.
Que devient le pont de Kérino ?
- François Ars : Il est maintenu pour les piétons et cyclistes, tant qu'il fonctionne. Mais il a clairement vocation à être déposé un jour. Sa maintenance est compliquée. Le tunnel et ses ménagements améliorent visuellement le secteur.

Le pont nuit désormais à l'esthétique et à la perspective sur le port de plaisance, en cœur de ville.
colvert
Voie Express
Voie Express
 
Messages: 1146
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 21:43

Re: Passage inférieur de Kérino à Vannes (56)

Messagepar JMB » Lun 27 Juin 2016 22:33

Merci Colvert pour cette synthèse fouillée.
Avatar de l’utilisateur
JMB
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1762
Enregistré le: Jeu 30 Mar 2006 18:52
Localisation: 91 RD186 Km 3


Retourner vers Axes urbains

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité