Page 10 sur 10

Re: [ Numéros ] Lettres étranges : F18, F8, G5 ...

MessagePosté: Mer 22 Juin 2016 17:32
par dark_green67
Le Boulevard Industriel de Saint-Étienne devenu A72 ?

Re: [ Numéros ] Lettres étranges : F18, F8, G5 ...

MessagePosté: Mer 22 Juin 2016 18:45
par FDH
C'était une voie communale

Re: [ Numéros ] Lettres étranges : F18, F8, G5 ...

MessagePosté: Mar 18 Juil 2017 14:02
par Jonathan Balsamo
A Fos Sur Mer, les N544, N545 et N546 sont devenues depuis quelques années RP544 , RP545 et RP546

Re: [ Numéros ] Lettres étranges : F18, F8, G5 ...

MessagePosté: Mar 18 Juil 2017 22:19
par guy21
RP? Route Portuaire?

Re: [ Numéros ] Lettres étranges : F18, F8, G5 ...

MessagePosté: Mer 19 Juil 2017 09:02
par Alexandre
guy21 a écrit:RP? Route Portuaire?


Je pense à la même chose.

Re: [ Numéros ] Lettres étranges : F18, F8, G5 ...

MessagePosté: Mer 19 Juil 2017 16:59
par jml13
Oui, elles sont gérées par le GPMM (Grand Port Maritime)

Re: [ Numéros ] Lettres étranges : F18, F8, G5 ...

MessagePosté: Dim 30 Juil 2017 12:40
par Frédéric SAVIN
Il y a aussi une RP 532 qui est le nouvel accès au terminal du Cavaou par le pont enjambant le canal portuaire.

Re: [ Numéros ] Lettres étranges : F18, F8, G5 ...

MessagePosté: Mar 14 Jan 2020 21:33
par frantz58
En cherchant sur le site des archives nationales, je suis tombé un peu par hasard sur le numéro A9 bis, on pensait jusqu'à présent que ce numéro avait été réservé à la nouvelle A9 au droit de Montpellier, mais apparemment, ce numéro a aussi servi à feu le projet A79.

https://www.siv.archives-nationales.cul ... 20clermont
Correspondance. Étude de faisabilité. Autoroute A9bis dite « autoroute des Hauts Cantons » ( Bollène - Bagnols - Alès - Quissac - Clermont-l'Hérault - Narbonne ) : étude de faisabilité.

Re: [ Numéros ] Lettres étranges : F18, F8, G5 ...

MessagePosté: Mer 15 Jan 2020 19:50
par G.E.
Bien vu ! Et cela date de 30 ans désormais. visiblement, les études préliminaires n'ont pas convaincu.

A noter que pour consulter ces dossiers, peut-être soumis à vérification manuelle préalable, il vaut mieux écrire aux archives et leur demander par avance s'ils sont consultables en indiquant les côtes. Cela évite d'y aller pour rien le cas échéant.