[ Algérie ]

L'autoroute (et la route) à l'étranger.

Re: [ Algérie ]

Messagepar G.E. » Mar 12 Avr 2011 07:02

Sur Google, on voit bien les travaux de la seconde rocade d'Alger, de la liaison Est-Ouest...
Avatar de l’utilisateur
G.E.
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 20501
Enregistré le: Ven 29 Avr 2005 19:22
Localisation: Alpes

Re: [ Algérie ]

Messagepar basco - landais » Mar 12 Avr 2011 17:06

jml13 a écrit:Plus étonnant, il semblerait que les travaux d'une route entre Tindouf et Adrar via Chenachene (vous avez intérêt à avoir une bonne carte !) soient commencés et même bien avancés !
L'Algérie m'a l'air d'avoir un programme d'infrastructures (routières en particulier) assez énorme. Il est vrai qu'ils ont du pétrole.


Il y a aussi un autre probleme dans le sud saharien algérien, c'est la protection des frontières contre soit de l'immigration sauvage, soit contre des "éléments incontrolables" .
Avant les pistes ou voies allaient du nord au sud, et de nombreux espaces restaient vides en terme de controle.
De plus en plus, pour des raisons "stratégiques", les liaisons Est Ouest et vice versa sont amenagées pour faciliter "certains transports", et non pour desenclaver
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9129
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Re: [ Algérie ]

Messagepar jml13 » Mer 22 Mai 2013 07:47

Je ne mets pas l'article dans les sections du Maroc et de la Tunisie, mais il les concerne également...

econostrum.info a écrit:Le puzzle de l'autoroute transmaghrébine en voie d'achèvement

Plusieurs tronçons sont déjà livrés, mais, crise économique, affaires de corruption, révolutions, retardent l'ouverture de l'axe structurant des relations entre pays du Maghreb. Il faudra encore attendre quelques années avant de pouvoir relier en voiture Agadir à la frontière libyenne sans quitter l'autoroute.

Un ruban de bitume de près de 3 000 km desservant 55 villes du Maghreb et plus de 50 millions d'habitants. Longtemps présentée comme un serpent de mer, l'autoroute transmaghrébine devient petit à petit une réalité. Et son rôle pour favoriser les échanges inter-maghrébins, aujourd'hui si faibles, demeure une évidence pour tout le monde. A commencer par les principaux bailleurs de fonds, aux côtés des pays concernés, que sont la Banque européenne d'investissement (BEI) et la Banque africaine de développement (BAD), et les promoteurs de ce projet, l'Union du Maghreb Arabe (UMA) et l'Union pour la Méditerranée (UpM) en tête.
Avec comme préalable incontournable, une normalisation des relations politiques notamment entre Rabat et Alger. Mais ces infrastructures en tracent la route et bâtissent ces conditions.

Destinée à relier Agadir à Gabès et traversant l'Algérie, le projet devait s'achever en 2011. Il faudra compter quelques années supplémentaires. D'autant plus que si tout roule pour le Maroc, que l'Algérie se trouve sur la bonne voie, la Tunisie semblait depuis la révolution dans l'impasse.

Au Maroc, les 1 046 km prévus entre Agadir et Oujda en quatre tronçons (à travers les autoroutes A7, A3 et A2) sont livrés depuis juillet 2011 pour un montant évalué à 12 milliards de dirhams (1 mrd€).

La balle est passée dans le camp de l'Algérie qui doit apporter sa plus grande contribution d'asphalte sur 1216 km. Reliée à sa consœur marocaine, l'autoroute Est-Ouest se positionne comme le maillon central de cette voie transmaghrébine. En chantier depuis 2006, elle traversera ce pays de part en part. Son retard accumulé porte désormais son coût à 11 mrds $ (8,5 mrds€).

Quand à la partie tunisienne, elle proposera 780 km de la frontière algérienne (via Bousalem) à la frontière libyenne (via Gabès).
L'autoroute transmaghrébine ne s'arrêtera pas en si bon chemin. Des projets d'extension existent déjà à ses deux extrémités pour la porter à 5 000 km de Nouakchott à Tripoli. A l'est, relier Tunis à la frontière libyenne, nécessitera 573 km de bitume, dont une bonne partie est déjà réalisée comme l'A1 entre Tunis et Sfax.
En chantier, l'autoroute Sfax-Gabès (155 km) devrait être livrée au début de l'année 2014 après un investissement de 470 M€. Restent 182 km, de Gabès à Ras Jedir (frontière libyenne) en passant par Médenine et Ben Guerdane ,qui reviennent à l'ordre du jour après les déclarations fin janvier 2013 de Mohammed Salmane, ministre tunisien de l’Équipement, annonçant un achèvement du chantier en 2018.

A la Libye ensuite de prendre le relais jusqu'à Tripoli à 200 km. Avec d'éventuelles extensions jusqu'à Tobrouk et Murzuq. Un projet acté avec financements italiens avant la révolution mais qui n'a pas encore été réactivé.
A l'ouest, l'axe Atlantique de la transmaghrébine assurera la liaison entre Agadir à Nouakchott. Là encore, le long terme s'impose.

Frédéric Dubessy
Avatar de l’utilisateur
jml13
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4190
Enregistré le: Ven 08 Déc 2006 23:16
Localisation: A50 sortie 4a

Re: [ Algérie ]

Messagepar eomer » Mer 22 Mai 2013 10:27

jml13 a écrit:Je ne mets pas l'article dans les sections du Maroc et de la Tunisie, mais il les concerne également...

Concept intéressant mais je rappelle que la frontière entre le Maroc et l'Algérie est toujours fermée: pour aller en avion de Alger à Casablanca, il faut changer à Marseille. Voici les conditions posée par l'Algérie pour la réouverture de la frontière: http://www.gnet.tn/revue-de-presse-inte ... u-957.html

Si les deux premières exigences relèvent de la diplomatie, la troisième est bien sur inacceptable: en d'autres termes, l'autoroute TransMaghreb restera longtemps coupée.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5372
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ Algérie ]

Messagepar JMB » Sam 25 Mai 2013 18:34

J'ai découvert ce fil et j'ai suivi l'autoroute d''ici jusquà ! :shock:
Avatar de l’utilisateur
JMB
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 1710
Enregistré le: Jeu 30 Mar 2006 18:52
Localisation: 91 RD186 Km 3

Re: [ Algérie ]

Messagepar Hanternoz » Mar 28 Mai 2013 10:56

Pour revenir sur une petite polémique, la route Adrar-Reggane a été goudronnée en 1976 ou 1977.
La route de Tindouf a été goudronnée bien avant, mais, à l'époque où je travaillais en Algérie, suite au problème sahraoui, il fallait une autorisation de son ministère pour y aller (de toutes façons, la seule nourriture y était des boites de sardines!).
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 427
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Re: [ Algérie ]

Messagepar tanaka59 » Mar 28 Mai 2013 12:18

Le principe d'une autoroute au Maghreb est louable , d'ailleurs un projet de route transcontinental en Y entre Europe / Asie / Afrique est projeté à l'échelle des 3 continents. Le seul hic est il si nécessaire d'avoir des routes sur de ci longues distances ? L'avion ou même le train ne sont ils pas mieux performant pour ce genre de distance ?
tanaka59
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2007
Enregistré le: Lun 17 Mai 2010 13:41

Re: [ Algérie ]

Messagepar Hanternoz » Mar 28 Mai 2013 14:14

Dans le cas du sud algérien, ce sont essentiellement des routes stratégiques, même si le trafic sur Tamanrasset n'est pas négligeable.
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 427
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Re: [ Algérie ]

Messagepar Hanternoz » Mar 28 Aoû 2018 11:11

L'autouroute Est-Ouest bientôt terminée et bientôt payante.

Extrait d ' El Moujahid du 26/8:

Les automobilistes payeront leurs déplacements sur l’autoroute Est-Ouest à partir de novembre prochain.
En effet, les stations de péage situées sur le tronçon ouest de l’autoroute seront réceptionnées fin octobre prochain, ce qui va permettre l’entrée en vigueur du système de péage.

Cela dit, les toutes premières stations seront installées à l’Ouest du pays. Sur ce tronçon de l’autoroute, 15 stations sont en cours de réalisation et le taux d’avancement des travaux a atteint 80%.
Il faut dire que l’autoroute sera dotée de 1.289 caméras de surveillances ainsi que 43 stations de services. Un total de 55 stations de paiement et 31 aires de repos, en plus 22 postes de maintenance et d'exploitation (chaque poste couvre un tronçon de l'autoroute s'étalant sur une distance de 65 à 75 km) ; ce qui permettra une intervention rapide en cas d'urgence (moins de 30 minutes).
S’agissant du tarif au kilomètre linéaire, l’étude est achevée et les critères, comme le type de véhicule (camion, voiture légère) et la distance ont été pris en compte. D’ailleurs, selon le même projet préparé par le ministère des Travaux publics et des Transports, le péage sur cette autoroute et qui a été fixé en fonction du pouvoir d’achat du citoyen, sera calculé sur la base d’un tarif de 1,2 DA le kilomètre.
En se basant sur le tarif kilométrique établi par les autorités, les automobilistes devront payer 498 DA pour faire le trajet entre Alger et Oran et 468 DA pour rallier Alger à partir de Constantine. Le trajet entre la capitale de l’Ouest (Oran) et celle de l’Est (Constantine) coûtera, en revanche, 960 DA. Des tarifs qui restent, il faut le dire, à la portée de tous les citoyens. Les revenus attendus de la mise en place du péage serviront en premier lieu à l’entretien du réseau et la réalisation d’infrastructures, comme les centres d’entretien et les espaces de repos et de restauration. Par ailleurs, les stations implantées tout le long du tracé de l’autoroute proposeront dès leur ouverture une pléiade de services pour les usagers de la route. des panneaux d'affichage électroniques sont en cours de réalisation au niveau des échangeurs et 7 autres sur l'autoroute Est-Ouest.
Il sera question de la mise en place de guichets de distribution automatique des billets de banque et d’un lieu dédié au stockage des colis postaux et ce, suite à l’accord de partenariat entre la Société de gestion des gares routières d’Algérie (SOGRAL) et l’entreprise Algérie Poste. une convention a été signée entre l’Agence nationale des autoroutes (ANA) et l’entreprise publique Télédiffusion d’Algérie (TDA) pour la réalisation d’un réseau «FM» au niveau de l’autoroute Est-Ouest pour garantir un bouquet d’émission de radios au profit des usagers, notamment des orientations et des indications sur l’état de la circulation et d’autres informations liées à cette infrastructure publique.
Notons qu’aujourd’hui, l’autoroute fait l’objet d’une large opération de maintenance et d’aménagement pour répondre aux aspirations de ses usagers. Le ministère des Transports et des Travaux publics a entamé en début de l’année les travaux de réhabilitation du tronçon autoroutier reliant Bouira à El-Adjiba, sur une distance de 26 kilomètres.
Aussi, le dernier tronçon de l’autoroute Est-Ouest, sur 84 km, à l’arrêt depuis 2012, sera livré «au début de l’année 2019».
Le parachèvement du chantier de l’autoroute connaîtra «la dynamique» qui lui revient en matière de développement. Le parachèvement de ce chantier traversant huit communes d’El Tarf, dont le lac des Oiseaux, Besbès et Ain Lassel, insufflera une nouvelle dynamique à la région et fera d’El Tarf, «une région de transit par excellence». L'autoroute Est-Ouest qui s'étend sur 1.132 km atteindra 1.216 km, après la réception de ce dernier tronçon.
Cependant, les automobilistes pourront toujours emprunter les chemins communaux et de wilaya dont l’usage demeurera gratuit.
Sarah A. Benali Cherif

Précision: 498 dinars = à peu près 3€
Hanternoz
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 427
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2003 14:18
Localisation: Sucé Sur Erdre

Précédente

Retourner vers A l'étranger

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités