[ N182 ] [ N1029 ] Ponts de Tancarville et de Normandie

normandie

Messagepar Auriom » Lun 01 Aoû 2005 11:42

A l'occasion des grands flux d'hier et avant-hier, Paris-Normandie a pondu ce petit article. Ca permet de rappeler quelques caractéristiques du pont, notamment ses capacités en termes de trafic (les mises en gras sont de moi).

Paris-Normandie a écrit:Chassé-croisé au pont de Normandie

Pas de journée noire pour le pont de Normandie. Bien équipé pour accueillir les départs et les retours de vacances, le tout jeune axe autoroutier inauguré par l'A 29 est un exemple en matière de fluidité.

Le pont de Normandie a bien absorbé le chassé-croisé entre les juillettistes et les aoûtiens. 30.000 passages ont été enregistrés samedi et à  peu près autant dimanche.
Pour Patrick Coupin, adjoint au chef de service des ponts de Tancarville et de Normandie, c'est un trafic tout à  fait normal. « D'une année sur l'autre, la variation est assez faible. Cela nous permet de bien anticiper les hausses de fréquentation et d'augmenter notre capacité en ouvrant des postes supplémentaires. »
Depuis l'ouverture des différents secteurs de l'autoroute de l'Estuaire en 1996 et 1997, le pont joue parfaitement son rôle de trait d'union entre le nord et l'ouest de la France. Depuis, les passages se sont stabilisés autour de 5 millions de véhicules par an.
La gare de péage s'est donc équipée de 20 voies de péage, capables d'absorber 400 véhicules par heure. « Notre seul problème est de nous adapter aux périodes de pointe. C'est le cas en soirée lors des retours de vacances ou lorsque les Anglais débarquent du car ferry. Mais les ralentissements ne sont jamais très importants. » Pour répondre à  l'augmentation estivale du trafic, le personnel de la gare de péage est renforcé par quelques stagiaires et emplois saisonniers. Mais c'est surtout la bonne gestion des 120 employés des ponts de Normandie et Tancarville qui permet d'éviter l'engorgement des axes de circulation. Malgré l'irrégularité du niveau de fréquentation, les périodes de forte affluence sont assez prévisibles et permettent de répartir les effectifs de manière appropriée.

Un pont à  toute épreuve

Pour éviter tout désagrément lié à  un accident sur les voies de circulation, la société chargée de l'exploitation du pont de Normandie est équipée de vidéo caméras de surveillance.
« Si un technicien constate un incident, il avertit immédiatement une équipe mobile qui se rend sur les lieux pour mettre en place un balisage efficace. C'est important pour la fluidité du trafic, mais avant tout pour la sécurité des usagers. »
Plus que le trafic, ce sont les accidents que craint le pont de Normandie. Si sa structure est capable de résister à  des vents de 300 km/h, on ne peut malheureusement pas en dire autant des véhicules qui l'empruntent. En cas de fortes intempéries, il est prévu que le passage du pont soit temporairement interdit aux piétons, aux poids lourds et aux caravanes. C'est seulement lorsque les vents sont établis à  plus de 140 km/h que le trafic est interrompu totalement, après consultation du préfet. L'axe des autoroutes de l'estuaire a donc encore de beaux jours devant lui.


Brice BLONDEL

(Source : cliquez ici)
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 2014
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Asie

Messagepar Auriom » Jeu 03 Nov 2005 12:14

Puisqu'on parle dans plusieurs topics du nouveau franchissement de l'estuaire de la Seine, et en attendant qu'on puisse y consacrer un sujet dédié, je mets ça là .

Manifestement, on recule par rapport à  ce qui était avancé il y a quelques mois : la CCI du Havre ne se dit plus sûre de savoir si ce sera un franchissement ferroviaire et en tunnel.

Extrait d'un article de Ouest-France de lundi dernier (31/10) consacré à  l'inauguration de nouveaux locaux pour la CCI du Havre :
Ouest-France a écrit:Ces nouveaux locaux s'ouvrent quelques mois avant que Port 2000 accueille ses premiers navires porte-conteneurs. Ils s'ouvrent également au moment où la CCI, qui a lancé et exploite les ponts de Tancarville et de Normandie, planche sur un nouveau franchissement du fleuve. « Nous ne savons pas encore s'il s'agira d'un pont ou d'un tunnel, s'il sera routier ou ferroviaire, indique Vianney de Chalus [président de la CCI du Havre]. Ni où il passera, à  l'aval du Pont de Normandie, entre les deux ponts. Nous examinons les besoins. »


Ce n'est donc pas pour demain... :roll:
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 2014
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Asie

Messagepar Alexandre » Jeu 03 Nov 2005 12:27

Heu je pense que pour le moment, il vaudrait mieux se concentrer sur le contournement de Rouen plutôt que sur un nouveau franchissement de l'estuaire.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Admin
Admin
 
Messages: 12446
Enregistré le: Ven 20 Déc 2002 20:35
Localisation: Val de Marne

3ème franchissement de l'estuaire

Messagepar Auriom » Ven 16 Déc 2005 14:01

Alexandre a écrit:Heu je pense que pour le moment, il vaudrait mieux se concentrer sur le contournement de Rouen plutôt que sur un nouveau franchissement de l'estuaire.


Ca tombe bien, ce n'est pas pour demain !

Paris-Normandie a écrit:Le 3e franchissement de l'estuaire tremplin de Port 2000 ?
Pour désengorger le trafic routier et accompagner le développement de Port 2000, la nécessité de construire un troisième franchissement de l'estuaire se précise.


Le projet de troisième franchissement de l'estuaire devrait se préciser en 2006. Des études sur sa construction vont être financées par les deux régions de Haute et Basse-Normandie.

Face à  l'engorgement du pont de Tancarville, et à  la forte hausse de fréquentation du pont de Normandie, l'objectif serait de fluidifier les trafics, dans la perspective du développement des infrastructures portuaires.

Les responsables politiques et économiques du Havre, qui ont lancé l'idée en 2004, souhaitent accompagner plus particulièrement le développement de Port 2000. Prochaine étape, le nouveau port à  conteneurs du Havre va être ouvert en mars prochain, ce qui va générer de nouveaux flux de marchandises.

Les études qui vont être prochainement lancées permettront de déterminer la nature de l'ouvrage (pont ou tunnel), le mode de transport (ferroviaire, routier ou mixte) et l'emplacement optimal du troisième franchissement (dans l'estuaire ou plus en amont du côté de Port-Jérôme).

Appel au gouvernement

Les deux présidents des régions Haute et Basse-Normandie, Alain Le Vern et Philippe Duron, insistent sur la nécessité « de faire progresser cette idée au plan national et que l'Etat joue tout son rôle dans le pilotage du projet. » Ils souhaitent saisir le gouvernement sur cette question. Le dossier a également été soumis au directeur général « Transport et énergie » à  la Commission européenne.

Le nouveau franchissement complétera le haut niveau atteint par les infrastructures routières (A 28 et A 29 vers le Nord et l'Est, A28 et Pont de Normandie au Sud), de même que la modernisation des écluses, et celle du barreau Motteville-Montérolier/Buchy, partie intégrante du contournement ferroviaire nord de l'Ile de France.

Les deux premiers ponts de Normandie et de Tancarville ont été financés par la chambre de commerce et d'industrie du Havre, grâce à  des emprunts remboursés par les recettes de péage. Aucune échéance n'est fixée pour le futur ouvrage.

Pour mémoire, les premières études sur le pont de Normandie ont été lancées en 1971, alors qu'on vient de fêter ses dix ans. Quant au pont de Tancarville, inauguré en 1959, l'idée de sa construction fut lancée en. 1933 !

Le futur pont - ou tunnel - ne semble donc pas pour demain.

(Source : cliquez ici)
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 2014
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Asie

Messagepar Auriom » Ven 16 Déc 2005 14:34

Pour le pont de Tancarville, je ne sais pas.
Sachant que c'est la principale porte d'entrée au Havre, sûrement plus que celui de Normandie.

Mais ce n'est pas non plus le pont d'Aquitaine !
Un nouveau franchissement n'apparaît justifié que s'il est ferroviaire. Côté routier, il y a franchement ce qu'il faut. Par contre, côté trains... :roll:
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 2014
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Asie

[ N182 ] [ N1029 ] Ponts de Tancarville et de Normandie

Messagepar norm » Dim 09 Avr 2006 11:42

Je suis nouveau sur ce forum. Dans le cadre d'une mutation professionnelle vers Lillebonne en Normandie, je cherche un logement dans une commune à  moins de 30 kms de Lillebonne.

Pont-Audemer a l'air sympa mais il me faudrait traverser le pont de Tancarville matin de soir. J'ai donc quelques questions concernant ce pont, en espérant que certains pourront me répondre :

- Le pont est-il très chargé (trafic) aux heures de pointe (8h-9h, 17h-18h30)?
- Y a-t-il du verglas en hiver sur le pont?
- Le pont est-il payant pour les voitures immatriculées dans la région (soit dans le 27 ou dans le 76)? Il me semble que ce vieux pont est seulement payant pour les véhicules provenant d'autres régions mais je ne suis pas sûr.

Merci.
norm
Sentier
Sentier
 
Messages: 3
Enregistré le: Dim 09 Avr 2006 11:32

Messagepar Auriom » Lun 10 Avr 2006 09:24

Bonjour et bienvenue, norm. :D

Pour la dernière question, il n'y a pas à  ma connaissance de remise particulière pour les "régionaux".
C'était en revanche peut-être le cas pour le pont de Brotonne (qui appartient au conseil général de Seine-Maritime) mais il est de toute façon gratuit pour tout le monde maintenant.

Voici les tarifs des Ponts de Normandie et de Tancarville.
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 2014
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Asie

Messagepar guy21 » Lun 10 Avr 2006 09:24

Cher norm, bienvenue sur ce forum.
J'ai moi aussi habité Lillebonne de 1990 à  1994.
Je comprends que tu veuilles habiter à  quelque distance des effluves nauséabondes de la zone industrielle de ND de Gravenchon-Port Jérôme...
Au sujet du Pont de Tancarville, il est en concession à  la CCI du Havre depuis sa construction en 1958. Tout le monde paye pour le traverser, 76 , 27 et autres, sans tarifs préférentiels pour les riverains. La seule amélioration récente est l'apparition du télépéage, compatible avec le télépéage national autoroutier.
Sinon, pour franchir la Seine dans ce secteur, "frontière" locale (ne dit-on pas "aller de l'aut' côté d'l'eau" en pays de Caux?), il y a deux autres solutions:
- le pont de Brotonne, à  2x2 voies et gratuit pour tous de puis le 01/09/05 (gratuité pour les seuls 76 auparavant),
- les bacs de Seine, gratuits pour tous les véhicules depuis le 01/09/05 (bacs de Duclair, le Mesnil sous Jumièges, Jumièges-Heurteauville, Yainville, Quillebeuf-Port Jérôme [interdépartemental 76-27]).
Avatar de l’utilisateur
guy21
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2892
Enregistré le: Mar 14 Mar 2006 00:33
Localisation: 94

Messagepar Auriom » Lun 10 Avr 2006 09:28

Amusant, on a posté en même temps.

guy21 a écrit:- les bacs de Seine, gratuits pour tous les véhicules depuis le 01/09/05 (bacs de Duclair, le Mesnil sous Jumièges, Jumièges-Heurteauville, Yainville, Quillebeuf-Port Jérôme [interdépartemental 76-27]).

Solution particulièrement agréable. Je ne peux que recommander à  ceux qui passent dans le coin de sortir de l'A13 à  La Bouille pour prendre le bac vers Jumièges : le cadre est idyllique et les quelque 2 minutes de croisière font beaucoup de bien.
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 2014
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Asie

Messagepar norm » Lun 10 Avr 2006 20:22

Auriom, guy21,

Un grand merci pour vos réponses ! Je n'étais même pas sûr de trouver des Normands sur ce site... Non seulement il y en a, mais en plus les réponses sont de qualité !

En conclusion, si j'habite pont-Audemer en travaillant à  NDG, j'ai le choix entre un abonnement au pont à  environ 110 euros/an, ou prendre le bac gratuit qui circule près de la zone de NDG.

- Pensez-vous qu'il soit envisageable de prendre le bac tous les jours à  savoir environ 220 jours travaillés par an? Y a-t-il une queue aux heures de pointe?
- Questions sécurité: est-il arrivé qu'un bac coule???
- Ca doit être diffifile de descendre puis remonter du bac lorsqu'il neige... Remarquez dans ce cas le pont n'est pas forcément mieux ! Qu'en pensez-vous?
norm
Sentier
Sentier
 
Messages: 3
Enregistré le: Dim 09 Avr 2006 11:32

Messagepar guy21 » Lun 10 Avr 2006 23:42

Le bac offre un dépaysement appréciable comme dit Auriom, en plus il permet une pause dans le trajet.
Le problème, c'est que le service n'est pas continu. Attention à  ce qu'il coincide avec tes heures de travail. Aux heures de pointe la fréquence est normalement accélérée, tant qu'il y a des passagers à  attendre. Sinon, les horaires sont disponible sauprès du CG 76. Pour ce qui est de la neige, les rampes sont rainurées et régulièrement lavées au jet en cas de besoin. La boue amenée par le marnage représente d'ailleurs plus de problème que la neige. N'oublie pas que l'eau de la Seine est salée à  marée montante, donc la neige ne tient pas.
A ma connaissance, les accidents sont rarissimes. Les pilotes connaissent bien la Seine, l'importance du trafic maritime et la présence des bancs.
Entre Quillebeuf et Pont-Audemer, autre avantage, on traverse le Marais Vernier, un ancien méandre de la Seine et une région super sympa.
Bref, tu as le choix et tu pourra varier entre le pont et le bac.
Avatar de l’utilisateur
guy21
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2892
Enregistré le: Mar 14 Mar 2006 00:33
Localisation: 94

Messagepar Auriom » Mar 11 Avr 2006 13:39

Wouah, je n'aurais pas pu dire tout ça !
Un seul complément, les horaires des bacs : cliquez ici.
En conclusion, l'usage du bac paraît réalistement envisageable au quotidien. (A vérifier quand même : s'il y a des files d'attente aux heures de pointe. Ca, je ne sais pas.)
Donc, comme le dit guy21, tu peux toujours alterner entre pont et bacs. :D
Avatar de l’utilisateur
Auriom
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 2014
Enregistré le: Lun 28 Mar 2005 14:44
Localisation: Lyon - Asie

Messagepar norm » Mer 12 Avr 2006 07:24

Merci pour ces infos !

Salutations.
norm
Sentier
Sentier
 
Messages: 3
Enregistré le: Dim 09 Avr 2006 11:32

[ Problématique ] Traverser la Seine en aval de Rouen

Messagepar gato76680 » Lun 16 Oct 2006 15:30

Dans PaNo, la semaine dernière, des nouvelles des franchissements de la Seine.
Les péages de Tancarville et de Normandie continuent. Ces ponts ne seraient pas amortis. Pour Normandie, je comprends, pour Tancarville, je pense que la CCI du Havre prend les Normands pour des cons. :twisted: Brotonne (départemental) est devenu gratuit même pour les horsains !
Le projet d'un franchissement mixte de l'estuaire semble abandonné. La CCI envisage plutot un doublement du Pont de Tancarville mais sans liaison ferroviaire. J'imagine que cela passerait de 4 voies à  2 x 3 avec des pistes cyclables. On irait donc de Paris au Havre par autoroute sans un seul arrêt (si on a liber-t !).
Sinon, je ne sais pas si on en a parlé ici mais le projet de VE de Bourg-Achard à  Yvetôt est abandonné : cela aurait été surdimensionné. :cry:
Avatar de l’utilisateur
gato76680
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 376
Enregistré le: Mar 05 Sep 2006 15:27
Localisation: 76680 Neufbosc, près de l'A 28.

Messagepar gavatx76 » Mer 16 Jan 2008 18:32

Paris-Normandie aujourd'hui:

Normandie, premier pont

Ouvrage gigantesque longtemps inégalé dans le monde, le pont de Normandie est en service depuis tout juste douze ans ; il avait été inauguré par Edouard Balladur, alors Premier ministre (photo Christian Cariat) Ce n'était encore jamais arrivé… En 2007, un événement important est survenu dans la vie des deux ponts de l'estuaire de la Seine, Tancarville à  l'est et Normandie à  l'ouest. Le second a dépassé le premier.
A 6 139 691 passages, le pont de Normandie dépasse d'un peu plus de 79 000 véhicules le trafic de Tancarville. A eux deux, les deux ponts gérés par la chambre de commerce et d'industrie du Havre ont totalisé l'an dernier 12 200 191 passages, dont 50,32 % pour Normandie. C'est la première fois que le trafic global franchit ainsi la barre des douze millions de passages.
Sur le pont de Normandie, le trafic a progressé de 7 % l'an dernier avec une disparité entre les poids lourds et les voitures. Ces dernières représentent plus de 86 % du trafic sur ce pont. Leur nombre a augmenté l'an passé de 6,15 %. Le trafic poids lourds, passant de 728 436 en 2006 à  819 815 l'an dernier, progresse de 12,5 %. L'explication ? La hausse du trafic fret sur le pont de Normandie accompagne le développement du port du Havre où les seuls conteneurs ont connu en 2007 un volume supérieur de 25 %, à  2,6 millions d'unités, à  celui de 2006.
En 2020, les camions rois de l'asphalte ?
Sur le pont de Tancarville, les voitures représentent 77 % de trafic total (4 668 944). Leur part progresse de 4,15 %, tandis que celle des camions augmente de 1,85 %. Au total, le trafic global de Tancarville augmente moins vite (3,6 %) que celui du pont de Normandie (7 %). Chaque jour, 16 604 véhicules franchissent la Seine par Tancarville. On en compte un peu plus de deux cents supplémentaires sur le pont de Normandie.
Comment les trafics continueront-ils d'évoluer désormais ? Pour le compte de la CCI du Havre, le cabinet Isis s'est penché sur la question. D'ici 2020, le trafic devrait progresser entre 35 et 45 % sur le pont de Normandie et de 20 à  30 % sur le pont de Tancarville.
Dans son étude, Isis révèle que ce sont les trafics camions qui augmenteront plus vite que les passages voitures.
Ainsi, à  l'horizon 2020, la croissance poids lourds serait comprise entre 95 et 132 % sur Normandie, et de 60 à  80 % sur Tancarville. Ce qui, sur ce dernier, fait craindre un engorgement de la part des gestionnaires, qui lancent des études pour améliorer l'accès au pont. Avant d'étudier d'autres solutions. Mais le trafic doit aussi passent par la voie fluviale et le réseau ferré.
Stephane siret
Mercredi le 16 janvier 2008
gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4085
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

[ Problématique ] Ponts

Messagepar gavatx76 » Jeu 29 Jan 2009 18:26

Article de Paris-Normandie de ce jour:

Douze millions sur les ponts

Tancarville a 50 ans en 2009
ROUTE. Les ponts de Normandie et de Tancarville ont totalisé plus de douze millions de passages en 2008, dont près de 18 % avec des camions. A quand la traversée ferroviaire ?

Le record est historique. A l'heure de la chasse aux émissions de CO2, la route affiche sa grande forme. Pour preuve, les résultats 2008 des deux ponts de l'estuaire, Tancarville et Normandie. A eux deux, ils totalisent plus de 12,2 millions de passages, soit une croissance de trafic de 0,65 % par rapport à  2007. Depuis 2004, le nombre de franchissements a progressé de près de 14 %.
Normandie dépasse Tancarville pour la deuxième année consécutive. « C'est la conséquence de la mise en service de l'ensemble du réseau des autoroutes de l'estuaire, souligne Claire Grivel, la directrice des infrastructures à  la chambre de commerce et d'industrie du Havre, l'organisme gestionnaire. L'été, le pont de Normandie permet de desservir la Bretagne pour la clientèle de touristes venant du nord de la France. »
Avec 22 % de camions sur le pont de Tancarville (13,5 % sur celui de Normandie), l'ouvrage le plus en amont de l'estuaire est-il proche de la saturation ? « Les études prospectives montrent que, dans sa configuration actuelle, en deux fois-deux voies, il est suffisant », poursuit Claire Grivel. Il y a près de trois ans pourtant, la CCI avait tiré la sonnette d'alarme en lançant l'idée - un tantinet iconoclaste - de la nécessité de doubler Tancarville.
Le projet est mort dans l'œuf. Des travaux sont envisagés aux abords du pont - la gare de péage pourrait être déplacée - mais l'idée est aujourd'hui unanimement admise de favoriser un franchissement ferroviaire. « Il doit être dans la région havraise », plaide Vianney de Chalus, le président de la CCI du Havre. Antoine Rufenacht, le président de l'agglomération du Havre, s'y montre lui aussi favorable. Ce projet figure d'ailleurs dans les propositions de l'Agenda 21 de la ville du Havre. Tout récemment, les élus communistes du conseil général ont souligné « l'importance d'aboutir non pas en 2100 (!) mais très rapidement », explique Michel Barrier, vice-président PC du Département.
A ce jour, ce troisième franchissement de l'estuaire, qui sera un tunnel et non un pont pour des raisons techniques, fait l'objet d'études. Dans un premier temps, le cabinet d'ingénierie Inexia réalise « une étude » des fuseaux de passage pour le compte de la direction régionale de l'équipement de Haute-Normandie. En filigrane, une seconde étude portera sur le volet socio-économique. Elle devrait permettre de déterminer les flux potentiels sur le futur franchissement. Financée à  parité par les deux régions normandes, elle sera achevée pour la fin du printemps.
A quand le premier coup de pioche ? Il est encore loin. Le pont de Normandie, mis en service en janvier 1995, avait fait l'objet de premières études en... 1971 !
Stephane Siret

Pont de Tancarville
2,30 euros pour les voitures ; 6,10 euros pour les poids lourds de plus de 24 tonnes et les autobus de plus de 29 places ; gratuit pour les piétons, les cyclistes et les motos.

Pont de Normandie
5 euros pour les voitures ; 12,50 euros pour les poids lourds de plus de 24 tonnes et les autobus de plus de 29 places ; gratuit pour les piétons, les cyclistes et les motos.

Huit bacs gratuits
Huit bacs permettent de franchir la Seine. Chaque jour, environ 10 000 automobilistes empruntent les bacs.

gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4085
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

Messagepar gavatx76 » Jeu 29 Jan 2009 18:29

Et encore, au sujet des péages, dans le même canard:
Pourquoi faut-il encore payer ?


Pourquoi les deux ponts de l'estuaire ne sont-ils pas gratuits ? La chambre de commerce et d'industrie du Havre en détient la concession jusqu'en 2026 et, sur les deux ouvrages, les emprunts contractés par la CCI courent jusqu'en 2024. Dans le cas du pont de Normandie, les prêts ont été lancés au moment de la construction, il y a quinze ans. Dans le cas du pont de Tancarville, qui fêtera en juillet son demi-siècle, la construction du pont est amortie depuis longtemps. Mais en 1999, la CCI avait lancé un programme de travaux de l'ordre de 45 millions d'euros pour changer les câbles de suspension. Après 2026, la concession des deux ponts tombe. L'Etat, qui deviendra alors propriétaire des ouvrages, décidera de la suite.



Pour rappel, le pont de Tancarville était au point de perdre ses péages avant la construction du pont de Normandie.
gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4085
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

Messagepar gavatx76 » Jeu 27 Aoû 2009 22:38

Paris-Normandie a écrit:Tancarville : d'une rive à  l'autre

ECONOMIE. Confrontée à  un problème de fluidité et de sécurité, la CCI du Havre veut transférer, d'ici 2013, la gare de péage du pont de Tancarville de la rive nord à  la rive sud.

C'est un peu son cadeau d'anniversaire. Pour ses cinquante ans qu'il célèbre cet été, le pont de Tancarville s'offre un nouveau... péage ! Dans les cartons depuis plusieurs années, le projet est désormais sur les rails. Porté par la Chambre de commerce et d'industrie du Havre, gestionnaire des ponts de Tancarville et de Normandie, le dossier devrait être prochainement présenté pour validation technique et financière devant les experts de la Direction générale des infrastructures terrestres et maritimes du ministère de l'Ecologie. Sa réalisation pourrait intervenir en 2013.
Confrontée à  des problèmes de « fluidité et de sécurité », la CCI du Havre planche donc sur une restructuration complète de sa gare de péage.
Avec un changement de taille : les futures bornes de paiement ne seront plus sur la rive nord de la Seine, comme elles le sont depuis cinquante ans, mais elles passeront au sud, à  hauteur du rond-point situé à  quelques centaines de mètres du pont.
Objectif : construire quatorze voies de passage contre onze actuellement et dédier, à  terme, certaines files du péage aux poids lourds utilisant le télépéage. « La gare de péage actuelle a été conçue dans les années cinquante et sa configuration ne permet pas d'améliorer la fluidité du trafic », souligne Claire Grivel, la directrice des infrastructures à  la CCI du Havre. Manque de place et de visibilité, la gare de péage est actuellement un lieu qui offre peu de possibilités d'amélioration. D'où le projet - étudié et finalement retenu parmi d'autres hypothèses - de la transférer sur l'autre rive.
Pour être réalisés, ce déménagement et la restructuration de l'accès nord du pont de Tancarville nécessiteront de lourds investissements : un peu plus de quarante millions d'euros. Supprimer les péages pour rendre le pont gratuit ne serait-il pas plus simple, et moins coûteux ? « Nous avons des emprunts jusqu'en 2024 qui correspondent au financement des changements des câbles de suspension, en 1999, et, depuis 1996, les tarifs n'ont jamais bougé », souligne Claire Grivel.


Stéphane Siret


gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4085
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

Messagepar basco - landais » Jeu 27 Aoû 2009 22:48

Bel exemple d'une saine gestion à  comparer avec les hausses des péages autoroutiers :wink:
Avatar de l’utilisateur
basco - landais
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 9222
Enregistré le: Sam 30 Aoû 2008 18:29
Localisation: A63 pas loin du PK 148 (Sud Landes)

Messagepar gavatx76 » Jeu 27 Aoû 2009 22:53

(Sauf que le péage aurait disparu sans le pont de Normandie...)
gavatx76
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 4085
Enregistré le: Jeu 01 Nov 2007 01:50
Localisation: 41º20'N 02º02'E

Suivante

Retourner vers Voies Express & Nationales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités